LE PURGATOIRE, Un Feu Purificateur où une Fable Fatale ? Par Mike Gendron

69848331Transmis par Aleph

Les Catholiques qui croient qu’un feu purificateur va purger leurs péchés sont des victimes délurées d’une fabrication fatale. L’invention d’un lieu pour la purification des péchés appelé Purgatoire est l’une des attractions les plus séduisantes de la religion Catholique Romaine. Le Pasteur John MacArthur de « Grace Community Church » décrit ce canular trompeur avec brio. Il a déclaré :

« Le purgatoire est ce qui fait fonctionner tout le système. Sortez le purgatoire et  c’est alors difficile de vendre le fait d’être un catholique. Le purgatoire est le filet de sécurité ; Quand vous mourez, vous n’allez pas en enfer. Vous allez au purgatoire et faites avancer le triage des choses et, enfin, vous allez au ciel si vous avez été un bon catholique. Dans le système catholique, vous ne pouvez jamais savoir que vous allez au ciel. Vous continuez à essayer et à essayer  dans un long voyage vers la perfection. Alors, c’est assez décourageant. Les gens dans ce système sont rongés par la culpabilité et en proie à la peur, et n’ont aucune connaissance de, si oui ou non, ils vont entrer dans le Royaume. S’il n’y a pas de purgatoire, il n’y a pas de filet de sécurité pour me rattraper et me donner une petite possibilité d’entrer dans le ciel. C’est une seconde chance, c’est une autre chance après la mort. »

Continue reading…

Bruno Picard – Imiter Jésus-Christ, c’est servir !

Transmis par Elisabeth777

1 Avant la fête de Pâque, Jésus, sachant que son heure était venue de passer de ce monde au Père, et ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, mit le comble à son amour pour eux. 2 Pendant le souper, lorsque le diable avait déjà inspiré au coeur de Judas Iscariot, fils de Simon, le dessein de le livrer, Lire la suite

Dans ce passage qui relate l’un des moments les plus extraordinaires de la Vie de Christ, nous voyons Jésus et ses disciples rassemblés autour d’un repas, la veille de la Pâque.

Durant ce repas entre amis, Jésus s’éclipse de sa place à table, enlève sa robe, se noue autour de la taille une serviette et remplit une bassine d’eau.

La coutume voulait que les disciples soient allongés sur le côté, tenus par un coude, le visage face à la table, et les pieds éloignés de la table, tournés vers l’extérieur. Dans cette position, les convives pouvaient apprécier le repas pendant que les serviteurs les moins considérés leur lavent les pieds, bien souvent dans l’anonymat le plus total. En général, on ne les regardait même pas. Ils étaient tout simplement invisibles.

Il faut savoir qu’à l’époque, « toucher les pieds d’un autre était tabou, et les laver ,réservé à ceux que l’on voulait humilier ».

Il apparaît que Jésus avait commencé le processus sans que personne ne s’en aperçoive vraiment. Alors que Jésus est sur le point de laver les pieds de Pierre, ce dernier pour une raison inconnue s’en aperçoit et comme à son habitude, décide de dicter à Jésus-Christ ce qu’il convient de faire.

Voici l’un des passages les plus « humoristiques » de la Bible.

8 Pierre lui dit : Non, jamais tu ne me laveras les pieds. Jésus lui répondit : Si je ne te lave, tu n’auras point de part avec moi.

J’essaie souvent d’imaginer la scène. Pierre connaît bien Jésus-Christ à ce moment de sa vie. Il sait, par révélation, qu’il est le Fils de Dieu, le Seigneur, le Messie, La personne la plus importante de l’Univers – celle qui donne des ordres aux éléments comme le vent sur un lac.

« Laver les pieds des convives » était UNIQUEMENT et spécialement réservé aux plus vils serviteurs. Pierre ne pouvait pas concevoir que le Maître et Seigneur de sa vie serait celui qui lui laverait les pieds.

Jean 13:8 Jésus lui répondit : « Si je ne te les lave pas, tu n’auras aucune part à ce que j’apporte. »

Accepter que Jésus-Christ le serve était une déclaration de sa foi en Christ. Parce que servir Dieu et les autres, c’est IMITER Christ.

Servir, c’est IMITER Christ. Et comme Pierre, chacun de nous devons apprendre de Jésus-Christ et FAIRE ce qu’il faut, si nous voulons SERVIR comme il convient dans le Royaume.

12 Après qu’il leur eut lavé les pieds, et qu’il eut pris ses vêtements, il se remit à table, et leur dit : Comprenez-vous ce que je vous ai fait ? 13 Vous m’appelez Maître et Seigneur; et vous dites bien, car je le suis. Lire la suite

Jésus ne dit pas ici qu’il nous faille instaurer « la doctrine du lavage de pied »!

Principe fondamental: Il nous communique la vérité fondamentale que pour LEADER il faut maintenir en tout temps l’esprit et l’attitude d’un serviteur. 

Jésus-Christ nous révèle ici que l’essence du leadership selon Dieu est le SERVICE.

Est-ce que cela signifie qu’en tant que leaders chrétiens, nous nous devons de ne faire que les tâches les plus petites? Comment maintenir ce style de leadership selon Dieu, lorsque notre sphère d’autorité augmente considérablement? Comment faire lorsque nos responsabilités tendent à nous éloigner des actes les plus simples et les moins visibles?

Etre leader selon Dieu est visible ET dans les actes mais aussi dans l’attitude.

Principe fondamental: Nos actes de services sont importants si nous voulons leader selon Dieu. Mais notre attitude alors que nous servons est tout aussi importante

L’acte de SERVIR et l’attitude qui l’accompagne ont pour objectif de combler les besoins des autres que Dieu nous confie, de les faire avancer et grandir dans le Royaume.

Il m’est facile de me dire que je n’ai plus à faire certaines tâches car « mes responsabilités » me portent sur des nouveaux fronts. Et pourtant, Jésus-Christ nous démontre que quel que soit notre niveau de responsabilité – notre niveau hiérarchique, nous ne sommes pas exempt de servir à TOUT niveau.

3 Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes. 4 Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres. Lire la suite

Relisons lentement ce verset : « Au contraire, il a de lui-même renoncé à tout ce qu’il avait et il a pris la condition de serviteur. »

Jésus-Christ est Dieu en tout temps, depuis l’éternité passée jusqu’à l’éternité future… Et pourtant, LUI a décidé de ne pas vivre sur Terre selon Sa véritable position, mais s’est rabaissé pour sauver l’Humanité.

Principe fondamental: Sers-toi de ton autorité et de ton influence pour faire AVANCER les autres. 

Etre un Serviteur-Leader ne signifie pas que nous refusons notre influence, puissance et autorité et les bénéfices qui y sont attachés, mais que nous choisissons VOLONTAIREMENT d’utiliser toutes nos ressources que Dieu met à notre disposition pour le BÉNÉFICE et le SUCCÉS et la réussite des autres dans leur destinée.

Principe fondamental: Dès l’instant où tu ne penses qu’à faire avancer ton ministère, ta carrière et que tu oublies l’impact de ta vie sur les autres, tu cesses d’être un leader selon Dieu.

Le véritable service selon Dieu ne se mesure pas par la tâche que tu accomplis mais plutôt par l’impact qu’il a sur les autres : Est-ce que ce que je fais est au bénéfice des autres ou à leur détriment?

Est-ce que je sers pour que les autres deviennent meilleurs? Ou est-ce que je sers pour me sentir bien, pour être connu et reconnu? Est-ce que j’aime être à la place du leader plus que j’aime les gens que je suis sensé « leader», conduire ?

Le serviteur-Leader a l’attitude du serviteur. Il sert en tout temps avec dans le coeur le désir ardent non pas d’être à la première place mais de faire passer les autres avant lui ou elle!

Comment faire pour développer et maintenir ce genre d’attitude qui plait à Dieu lorsque nous voyons notre niveau d’autorité augmenter et notre sphère d’influence croître au point que faire les « petites choses » deviennent presqu’impossibles??

#1 Choisis RÉGULIÈREMENT de faire des « petites choses » ou des « choses que PERSONNE n’a vraiment envie de faire » !

Si tu es un leader de ton organisation, de ton entreprise ou d’une église locale, CHOISIS des tâches difficiles ou peu agréables. Comme par exemple, laver les toilettes, nettoyer la cour des bureaux, laver les vitres de l’église… Laver les voitures de ton équipe.

Principe fondamental: Choisir d’accomplir une tâche peu valorisante te permet de nous ramener à ce qui importe vraiment et à tester nos motivations de coeur : Je suis au service des autres!

Lorsqu’un leader croit que sa position lui interdit toute tâche peu valorisante, il prouve que l’orgueil a rempli son coeur et qu’il n’est plus à la hauteur pour diriger.

#2 Choisis de servir de façon anonyme. C’est-à-dire ne cherche pas à servir là où tu es connu ou reconnu.

Cela peut te pousser par exemple à porter la valise d’une personne en détresse dans un aéroport. Ou à rejoindre une association qui ne te connaît pas pour faire des choses pour ceux qui ignorent ton CV. Aider un voisin à nettoyer sa cour. Laver les toilettes de ton église locale… la liste est longue.

Dieu aime se servir d’un service secret pour revitaliser l’esprit du serviteur en nous. Servir lorsque personne ne le remarque ou servir lorsque personne n’applaudit.

#3 Choisis de servir quelqu’un qui te rendra la vie difficile, avec lequel ou laquelle tu aurais tendance à te rebeller de par sa personnalité ou sa façon de faire les choses… mieux encore sers celui ou celle qui n’est jamais satisfait. »

Je me rends compte bien souvent que je ne plais pas à tout le monde. Mais je me suis aussi rendu compte que DÉCIDER de servir celui ou celle qui n’apprécierait pas mon service à sa juste valeur purifie mes motivations de coeur.

Est-ce que je sers pour me sentir mieux ou est-ce que je sers pour que l’autre se sente mieux? Est-ce que je sers pour faire avancer ma carrière ou est-ce que je sers pour faire avancer SON Royaume? Est-ce que je sers pour MA gloire ou pour SA gloire?

Jésus-Christ est le modèle ULTIME. Imiter Jésus, c’est servir les autres et servir Dieu comme il se doit.

Mettre de côté nos INTÉRÊTS personnels, servir et AIDER les autres à PROGRESSER selon Dieu, voilà un bon plan de vie.

Principe fondamental: Toute promotion que Dieu me donne dans le Royaume est TOUJOURS dans l’intérêt des autres! TOUJOURS!

Trois questions :

  1. Es-tu tenté de te servir de ta position de leadership pour ton propre avancement? Comment fais-tu pour RESISTER à cette pression?
  2. As-tu une liste de tâches que tu n’aimes pas faire et que tu évites à tout prix? Es-tu devenu trop important?
  3. Quel est ton plan d’actions pour être un serviteur-leader aiguisé?

SEL – La pauvreté, qu’en dit la Bible ?

Transmis par Elisabeth777 – source: SEL –

 

La pauvreté fait partie des réalités du monde dans lequel nous vivons. Différentes approches ont été développées pour l’analyser – et ainsi mieux lutter contre elle. Les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) ou les Objectifs de Développement Durable (ODD) permettent de repérer certains domaines clés. Que pouvons-nous dire de la pauvreté à la lumière de la Bible ? Sans chercher à faire le tour de la question, dégageons quelques traits de son enseignement.

En quoi consiste la pauvreté ?

 

 

 

Continue reading…

« Nos Églises sont devenues des églises-spectacle » – Dominique Verheye

brebis-blanches-loup2NOTE. Les vidéos dont Domique parle sont en bas d’article.

Je pourrais vous exhiber bien plus de vidéos montrant les folies de certaines de nos églises. Je pourrais aussi vous exposer les faux enseignements tels que l’hypergrace, l’évangile de prospérité, mais je crois que chacun doit rechercher le Véritable Evangile en commençant par la lecture de la Parole de Dieu, de manière continue et surtout en lisant complètement la Bible.

Ma question est comment on est arrivé à de telles hérésies ?
Le chrétien aurait-il perdu toute capcité de  raisonnement ?

 

 

Continue reading…

Vidéos du séminaire de formation à la délivrance – Damville 2015

Note: les temps de ministère après les prédications ne sont pas toutes sur ces vidéos, loin s’en faut, pour préserver l’anonymat des bénéficiaires, et à leur demande. Nous avons flouté les visages quand c’était nécessaire.

 

Deuxième réunion.

LA SOUFFRANCE DU REJET ET LA GUÉRISON DIVINE

Continue reading…

LA VRAIE ET LA FAUSSE CONVERSION, par Charles Finney

Envoyé par Jean-Philippe – Note MAV. On reste ahuri de ces messages de Finney. Plus de 125 ans plus tard, et toujours de la même actualité pressante, si ce n’est un volabulaire un peu désuet. Sauf que le péché, depuis, s’est accru considérablement dans l’Église. Il s’est même multiplié. C. Finney serait horrifié s’il voyait l’état de l’Eglise d’aujourd’hui !

torche_053

« Voici, vous tous qui allumez un feu, Et qui vous armez de flambeaux, Marchez à la  lumière de votre feu et des flambeaux que vous avez allumés. « C’est par ma main que ces choses vous arriveront; «Vous vous coucherez dans la douleur. » ESAIE L : 11.

Le contexte montre clairement que le prophète adressait ses paroles à des gens qui faisaient profession d’être religieux et qui se flattaient d’être dans la voie du salut; gens dont l’espérance était « un feu allumé par eux-mêmes. »

Continue reading…

Le Journal Artistes Press – Le taux d’avortement en constante hausse

Transmis par Elisabeth777

Alarmant ! Le taux d’avortement en constante hausse entrainerait de graves problèmes de santé chez des millions de femmes dans les pays en voie de développement

Exode 23 :26 nous révèle l’une des promesses de l’Eternel au peuple d’Israël : « Il n’y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile ». 

Etant rachetés par le sacrifice de Jésus-Christ, nous sommes devenus participants des promesses faites aux enfants d’Israël, choisis et élus de Dieu.

Continue reading…

Claude & Julia Payan – Est-ce que vous avez déjà cherché à bénir vos ennemis ?

Transmis par Elisabeth777

Quand un chrétien n’est pas régénéré par le Saint-Esprit, on voit à travers lui certains signes qui ne trompent pas. Il raisonne et réagit comme un non chrétien en fait. Entre autre il parle et râle après tous ceux qui l’ont frustré, incompris, blessé.

Plusieurs de mes messages ont pour but premier d’encourager, mais parfois aussi de mettre en évidence des carences et comportements anormaux qui caractérisent nombre de chrétiens. Ça risque d’être le cas de celui-ci. J’entends beaucoup de chrétiens parler de ce qu’on leur a fait, de ce qu’on a dit sur eux. Ils exposent et développent, parfois pendant des années, leur statut de victime.

 
Continue reading…

Un choix radical pour les temps de la fin, par Anita

Note MAV, il y a une grande profondeur dans cette révélation du parallèle existant entre les « serviteurs de Dieu » de l’époque d’Elysée, enfermés dans leur rassurante forteresse religieuse,  et ceux d’aujourd’hui, enfermé dans le système ecclésial.  » Ce qui est a déjà été, et ce qui sera a déjà été, et Dieu ramène ce qui est passé. »

2rois2:3 – Les fils des prophètes qui étaient à Béthel sortirent vers Élisée, et lui dirent: Sais-tu que l’Éternel enlève aujourd’hui ton maître au-dessus de ta tête? Et il répondit : Je le sais aussi; taisez-vous. 

«  Je le sais aussi, taisez-vous! » 

 

Tels sont les mots d’un homme qui reconnaît l’insatisfaction du message communément répandu. Ils n’ont qu’une partie de la révélation, mais pensent tout savoir.

Continue reading…