Cameron a tort de dire que les monstruosités de l’Ei ne sont pas musulmanes, par Salem Ben Ammar

Source Dreuz.info

secretary4n-2-web

Je condamne ce nouvel acte de la barbarie musulmane, et je partage la douleur du peuple britannique qui pleure la perte cruelle de son enfant David Haines.

Mais je suis plus que choqué, indigné, par le discours pathétique, irresponsable et indécent sur la déculpabilsation de l’islam et l’innocence des musulmans par le premier ministre britannique.

Tous les musulmans ne sont pas des égorgeurs, mais tous les égorgeurs sont musulmans…

 

Lire la suite…

LA RÉBELLION DES DERNIERS TEMPS Par John MacArthur

cet article fait suite à deux autres articles du même auteur, l’un sur l’égoïsme des derniers temps, l’autre sur l’orgueil

enfants roses(quelle rébellion couve derrière ces « chères petites têtes blondes »?)

« Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes… blasphémateurs, rebelles à leurs parents… »

2 Timothée 3:1-2 e,f

Lire la suite…

DÉLIVRANCE – Pour qui ? Par qui ? La passivité coupable, par Michelle d’Astier de la Vigerie

EN DEUX PARTIES – Message donné durant un séminaire réunissant Michelle d’Astier avec Rebecca Brown et  William Chnoebelen à Paris-Saint Denis en 2007

 

1 – DÉLIVRANCE, par qui, pour qui ?

 

 

2 – DÉLIVRANCE – 2 LA PASSIVITÉ COUPABLE

 

3 – MINISTÈRE

 

Message aux chrétiens – Le jour de l’Éternel et du jugement de ce monde approche a grand pas – Vérité et sanctification, par Thomas

… (Note MAV: Thomas a commencé par un préambule que je vais mettre en fin d’article, trouvant mieux de le faire entrer dans le vif du sujet)sablier du monde2

Depuis quelques temps j’ai très à coeur d’éveiller votre attention sur des sujets que je crois être absolument capitaux. D’un même coeur avec Elihu, « Je veux dire aussi ce que je pense. Car je suis plein de paroles, L’esprit me presse au dedans de moi; Mon intérieur est comme un vin qui n’a pas d’issue, Comme des outres neuves qui vont éclater. Je parlerai pour respirer à l’aise, J’ouvrirai mes lèvres et je répondrai. Je n’aurai point égard à l’apparence, Et je ne flatterai Personne; Car je ne sais pas flatter : Mon créateur m’enlèverait bien vite. » (Job 32.18)

Je me sens pressé au dedans de moi pour vous communiquer ce message que je crois dès plus important concernant les temps que nous vivons. Je tiens à préciser que ce qui sera dit ici m’est évidemment également destiné selon ce que dit Paul à Timothée : « Veille sur toi-même et sur ton enseignement; persévère dans ces choses, car, en agissant ainsi, tu te sauveras toi-même, et tu sauveras ceux qui t’écoutent. » (1 Timothée 4.16).

Savez-vous que la Torah de Dieu (5 livres de Moïse) avec les écrits des prophètes d’Israël et les commentaires de ses sages, ont clairement annoncé il y a plus de 2000 ans que la Shoah (holocauste) proviendrait d’un peuple du nom de Germania ?

– > Cela s’est précisément passé ainsi. Germania = Allemagne Nazie.

Savez-vous et que cet holocauste était prévu pour surgir peu avant la naissance de la nation d’Israël ?

–> Cela s’est précisément passé ainsi.

Savez-vous que l’ensemble du conflit israélo-palestinien ainsi que de nombreux détails ont clairement été annoncé dans la Torah pour les temps de la fin et que ce conflit attirerait sur Israël la haine de bien des nations ?

–> Cela se passe précisément sous nos yeux.

Alors que la nation d’Israël n’existait plus durant ces derniers millénaires, que les juifs étaient en diaspora(exil), que la terre d’Israël était en partie désertique, qu’aucune grande ville moderne existait sur ces mêmes terres, que Dieu interdisait à la terre de donner ses fruits avant le retour voulu de son peuple sur ses terres, savez-vous que la Torah de Dieu, il y a des milliers d’années, a clairement annoncé que la nation renaîtrait de ses cendres, que les juifs reviendraient sur leur terre, qu’ils seraient en milieu arabe et hostile, que malgré l’opposition, Dieu les protégerait, qu’ils prospéreront dans bien des domaines (science, agriculture etc), que des villes seraient rebâties, que le désert refleurirait en bien des endroits, que la terre redonnerait ses fruits et que de plus en plus de monde se liguerait contre eux en proclamant toute sorte de mensonges et de moqueries à leur sujet ? 

–> C’est Exactement la situation actuelle depuis moins d’un siècle.

Savez-vous que pour les temps de la fin, le livre de l’apocalypse a annoncé un système économique mondial qui rendrait la majorité du monde dépendant de Lui ?

Savez-vous que pour les temps de la fin, la froideur et le compromis augmenterait chez les païens comme chez les chrétiens ?

–> C’est exactement la situation actuelle.

–> Selon la Bible, ces quelques prophéties accomplies doivent précéder de très peu le jugement du monde et le retour du Messie.

Il y a beaucoup d’autres prophéties liées aux temps de la fin, ce n’est ici qu’un faible échantillonnage des vérités éternelles des Saintes Écritures que nous offre la Torah et les sages d’Israël. Dans ces temps d’obscurité, nous devons être très attentif aux signes des temps selon ce que dit Pierre lui même : « Nous tenons pour d’autant plus certaine la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur » (2 Pierre 1.19)

La désinformation massive au sujet de la Bible et les arguments perfides de plusieurs personnes pour discréditer ces textes, relayés par des médias et une presse mensongère et corrompue, ferment littéralement la porte du royaume de Dieu à nombre de non croyants qui prennent malheureusement pour argent content ce qu’on leur dit sans jamais véritablement vérifier un minimum.

De nombreuses personnes se proclamant chrétiennes ou d’une autre religion sont aussi fortement concernées par ce message à cause des trop nombreux compromis qui sont fait avec les vérités immuables de la parole de Dieu. De plus en plus de croyants tolèrent l’erreur et le compromis jusqu’à affirmer par exemple que la naissance d’Israël et le retour des juifs sur les terres bibliques ne serait pas voulu de Dieu : des chrétiens pro-palestiniens : une folie pour celui qui connait un peu les écritures. Beaucoup d’autres s’accommodent fort bien avec la fausseté, « appellent le mal bien et le bien mal », écoutent peu la parole Dieu et la mettent peu en pratique, en bref : ils ne combattent plus pour la saine doctrine : ils se mélangent ainsi avec l’esprit de ce monde et empruntent sans même s’en apercevoir, le chemin spacieux qui mène à une ruine certaine : ils s’inventent leur propre loi et se cache derrière.

Cependant, les paroles du Seigneur ne changent pas : « quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple » (Luc 14.27) ou « Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive. » (Matthieu 16.24). Dieu ne change pas : « L’âme qui pèche, c’est celle qui mourra. » (Ezéchel 18.4).

En effet, prenons garde car Paul nous l’a annoncé d’avance : « Il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. Mais toi, sois sobre en toutes choses, supporte les souffrances, fais l’oeuvre d’un évangéliste, remplis bien ton ministère. » (2 Timothée 4.3)

De nombreuses prophéties concernant la fin des temps se réalisent sous nos yeux, c’est très sérieux et la foi authentique telle que la concevait et la vivait l’église primitive semble disparaître, concrétisant ainsi cette parole de l’écriture : « quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » (Luc 18.8)

Les prophéties s’accomplissent et les preuves sont éclatantes pour ceux qui ont des yeux pour voir. Yéshua (Jésus-Christ), lui qui avait la loi de Dieu au fond de son coeur (Psaume 40.9) et qui obéissait aux commandements de son Père, ce Yéshua censé être notre modèle, nous met en garde : « Hypocrites ! vous savez discerner l’aspect de la terre et du ciel; comment ne discernez-vous pas ce temps-ci ? Et pourquoi ne discernez-vous pas de vous-mêmes ce qui est juste ? » (Luc 12.56)

Il est grand temps de se réveiller, de s’examiner, de se repentir, de se sanctifier car j’insiste : tout ceci a été annoncé comme devant précéder de très peu le courroux de Dieu et le jugement des nations par le Dieu unique et véritable qui mettra fin à toute méchanceté et à toute impiété.

Mes amis, « le Juge est à la porte ». Les tièdes, les incrédules, les paresseux, les adultères physiques et spirituels, les abominables, les fornicateurs, les menteurs, les idolâtres et tous ceux qui sont en mesure de mettre en pratique la parole de Dieu mais ne le font pas, tous ceux qui ont placé autres choses que le Dieu véritable en premier dans leur coeur (forme d’idolâtrie), tous ceux qui ont aimé le compromis avec le mensonge et l’idolâtrie, tous ceux qui ont négligé la parole de Dieu et sa mise en pratique, tous ceux qui ont fermé les yeux sur une apostasie grandissante qui se caractérise par un éloignement évident de la saine doctrine, tous ceux là doivent changer de direction au plus vite et se repentir. Dieu est infiniment bon, il pardonne lorsqu’il y a une véritable repentance, mais notre Dieu est également un Dieu sévère particulièrement pour quiconque se réclame de lui et néglige sa parole. Paul, ce fidèle disciple du Maître nous le rappelle avec clarté : « Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu : sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de Dieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté; autrement, tu seras aussi retranché. » (Romains 11.22)

« Les uns iront à la vie éternelle et les autres aux châtiment éternel » dit Yéshua(Jésus) dans l’Évangile. C’est très sérieux et Jésus dit lui même à l’église qui ne veut pas se repentir : « je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes. » (Apocalypse 2.5).

Au temps de Noé, seulement 8 furent sauvés de la colère de Dieu. C’est un avertissement prophétique. Dieu avait fourni toutes les provisions pour que Noé et les siens puissent être sauvés. C’est une excellente image du travail que nécessite le Salut : Noé et les siens n’avaient qu’à écouter et mettre en pratique la parole de Dieu en travaillant pour leur Salut acquis en espérance sous condition de se mettre à l’oeuvre « Car c’est en espérance que nous sommes sauvés » (Romains 8.24) : «Et si le juste se sauve avec peine, que deviendront l’impie et le pécheur ? » (1 Pierre 4.18). Tout comme Noé travailla pour construire l’arche et être sauvé, le salut par la foi en Yéshua exige un travail dans la crainte de Dieu et avec tremblements devant Sa parole selon ce qu’en dit l’écriture : « travaillez à votre salut avec crainte et tremblement ». (Philippiens 2.12).

Le pécheur et le perdu ne sont pas seulement ceux qui ne connaissent pas Dieu et qui vivent sans Lui, ce sont aussi ceux qui connaissent la parole de Dieu mais ne la mettent pas en pratique et « se trompent eux même par de faux raisonnements »(Jacques 1.22) : « Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi » (1 Jean 3.4). Une telle personne bâtie en vérité sa maison sur le sable et elle sera renversée tôt ou tard : « Quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. » (Matthieu 7.26). Dieu ne cesse de comparer le salut de l’homme à un homme qui travaille et qui bâti pour échapper à la tempête et à la colère à venir. Celui qui écoute la parole sans la mettre en pratique est semblable à un Noé sans aucune arche : les flots du jugement de Dieu l’emporteront, peu importe ce qu’en dise les hommes.

« Un homme avait deux fils; et, s’adressant au premier, il dit : Mon enfant, va travailler aujourd’hui dans ma vigne. Il répondit : Je ne veux pas. Ensuite, il se repentit, et il alla. S’adressant à l’autre, il dit la même chose. Et ce fils répondit : Je veux bien, seigneur. Et il n’alla pas. Lequel des deux a fait la volonté du père ? Ils répondirent : Le premier. Et Jésus leur dit : Je vous le dis en vérité, les publicains et les prostituées vous devanceront dans le royaume de Dieu. Car Jean est venu à vous dans la voie de la justice, et vous n’avez pas cru en lui. » (Matthieu 21.28-32)

La parole est claire : ce n’est pas celui qui est gentil qui sera sauvé, ce n’est pas celui qui veut se montrer bienséant avec tout le monde qui sera sauvé, ce n’est pas celui qui met de côté la parole de Dieu qui sera sauvé, ce n’est pas celui qui cherche la faveur des hommes qui sera sauvé, ce n’est pas celui qui évangélise qui sera sauvé, ce n’est pas celui qui fait des miracles au nom de Jésus qui sera sauvé, ce n’est pas celui qui chasse des démons qui sera sauvé, ce n’est pas celui qui prétend avoir Jésus pour sauveur qui sera sauvé, ce ne sont pas les dirigeants qui remplissent les églises en pensant qu’ils sont approuvés de Dieu qui seront sauvé.

Non, Dieu est on ne peut plus clair : seul celui qui fait la volonté de Dieu sera sauvé, seul celui qui écoute sa parole et la met en pratique, point barre ! Jésus est trop clair et nous montre véritablement quels sont ceux qui appartiennent à sa famille, c’est à dire à la famille du Dieu d’Israël : « Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique. » (Luc 8.21). Voilà ce que signifie la vraie foi en Jésus.

Certaines personnes aiment semer le troubles en avançant que la loi de Dieu est différente de la loi de Christ comme si la loi de Christ nous rendait libre de faire ce qu’on veut et que la loi de Dieu serait une contrainte et serait donc abolis ! Ceci est étranger aux écritures et Jesus lui même est sans ambiguïté : de Genèse à l’Apocalypse, il faut écouter la parole de Dieu et la mettre en pratique !

Je ne me lasserai pas de le répéter : dans un contexte ou Jésus s’adresse à ses disciples, il leur parla des commandements de Dieu donnés à Moïse et déclara : « celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. » Matthieu 5.19.

S’il n’en est pas ainsi, c’est un faux évangile, un faux Jésus et un autre esprit teinté de compromis, d’humanisme et de philosophie que nous suivons : un évangile qui laisse chacun vivre dans le péché, un évangile qui laisse chacun vivre comme le monde, un évangile qui laisse chacun tolérer l’apostasie et se taire, un évangile étranger à celui des Saintes Ecritures, un évangile qui ne gène ni le pécheur ni le diable alors que la parole est clair : « les méchants ne résistent pas au jour du jugement, Ni les pécheurs dans l’assemblée des justes ».

Paul nous a effectivement donné cet avertissement prophétique : « dans les derniers jours, Sache qu’il y aura des hommes ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. » Que nous dit-il de faire face à ce type de personne ? La réponse est simple : « Eloigne-toi de ces hommes-là. » (2 Timothée 3.5). La parole de Dieu est tellement cristalline !

La Parole de Dieu, sa volonté et ses commandements ne se trouvent pas seulement dans le nouveau testament mais dans toute la Bible de la Genèse à l’Apocalypse !

Tout le monde n’entrera pas dans le royaume, « mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. » (Matthieu 7.21) a dit le Prince de la Vie.

Aimer Dieu de tout son coeur, de toute son âme, de toutes ses forces et de toute son intelligence demeure le premier et le plus grand commandement de Dieu, tous les croyants devraient au moins s’accorder la dessus. Voici donc en quoi consiste en priorité cet amour :

« Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père » (Jean 14.21) car « l’amour de Dieu consiste à garder ses commandements » (1 jean 5.3). La Torah ne cesse de le répéter et le livre des juges ou les 2 livres des rois ainsi que les 2 livres des chroniques sont des témoins fidèles de ces vérités immuables. De la Genèse à l’apocalypse, Dieu le répète : le croyant devrait aimer Dieu, craindre Dieu et observer ses commandements : L’ensemble de la mise en pratique fidèle des commandements de Dieu constituent le seul véritable amour selon Dieu envers lui même et son prochain.

« Et voici, un homme s’approcha, et dit à Jésus : Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? Il lui répondit : Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon ? Un seul est le bon. Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. » (Matthieu 19.16-17). Oui, Jésus connaissait la Torah dans laquelle Dieu son Père n’a de cesse de nous répéter ces mêmes vérités : « observe ses lois et ses commandements que je te prescris aujourd’hui, afin que tu sois heureux, toi et tes enfants après toi » (Deut 4.40) ; « Observe les commandements de l’Eternel, ton Dieu, en marchant dans ses voies, et en gardant ses lois, ses ordonnances, ses jugements et ses préceptes, selon ce qui est écrit dans la loi de Moïse, afin que tu réussisses dans tout ce que tu feras et partout où tu te tourneras » (1 Roi 2.3) etc, etc.

Evidemment, il ne s’agit pas d’observer les commandements de manière légaliste comme le faisait certains pharisiens à l’époque de notre Sauveur. Il s’agit d’observer les commandements par amour comme nous l’enseigne la Loi : avec bonté, fidélité, justice et miséricorde : « vous laissez ce qui est plus important dans la loi, la justice, la miséricorde et la fidélité : c’est là ce qu’il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses. » (Matthieu 23.23)

L’apôtre Paul nous dit qu’il a été « élevé aux pieds de Gamaliel ». Gamaliel n’était autre que le petit fils d’une figure célèbre du judaïsme : Hillel l’ancien. Les Sages d’Israël racontent qu’un homme venu voir Hillel l’Ancien, lui dit: « Convertis-moi et enseigne-moi toute la Torah tant que je suis capable de me tenir sur une seule jambe ». Hillel lui répondit: « Ce que tu juges haïssable, ne le fais pas à ton prochain. Maintenant va étudier la Torah ». Hillel L’ancien était dans le même esprit que notre sauveur et tout deux mettaient en pratique la parole de Dieu et ses commandements dans leur ensemble sans jamais rien en retrancher et sans jamais s’en éloigner, et le tout dans l’amour de la vérité.

L’un des plus grand Sages de toute l’écriture conclu ainsi son Livre : « Crains Dieu et observe ses commandements. C’est là ce que doit faire tout homme. » (Ecclésiaste 12.13)

Il y a ceux qui font « ce qui est droit aux yeux de l’Éternel » et ceux qui font « ce qui est mal aux yeux de l’Éternel ». Il y a ceux qui gardent la foi et « persévèrent pour sauver leur âme » et « ceux qui se retirent pour se perdre », ignorant parfois même qu’ils sont en vérité réprouvés : « Examinez-vous vous mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que le Messie est en vous ? à moins peut-être que vous ne soyez réprouvés. » (2 Corinthiens 13.5)

Le prophète Malachie nous dit que le jour arrive ou nous verrons la différence entre ceux qui servent Dieu et ceux qui ne le servent pas : « Et vous verrez de nouveau la différence Entre le juste et le méchant, Entre celui qui sert Dieu Et celui qui ne le sert pas. » (Malachie 3.18).

Comme à une certaine époque biblique nous vivons un temps où chacun fait ce qui lui semble bon : « En ce temps-là, il n’y avait point de roi en Israël. Chacun faisait ce qui lui semblait bon » (Juges 21.25). C’est exactement la situation actuelle. Dieu laisse faire, chacun fait ce qui lui semble bon, chacun croit être dans la vérité mais la partie est bientôt terminée et ce qui est caché sera révélé : « Il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu. C’est pourquoi tout ce que vous aurez dit dans les ténèbres sera entendu dans la lumière, et ce que vous aurez dit à l’oreille dans les chambres sera prêché sur les toits. » (Luc 12.3)

« Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore. » (Apocalypse 22.11)

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite. Car, je vous le dis, beaucoup chercheront à entrer, et ne le pourront pas. » (Luc 13.24)
« Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. » (Matthieu 7.23). Pour information, iniquité est un mot grec qui signifie violation de la loi…

Le jour du Seigneur approche, ce grand jour approche et il sera terrible : « Le grand jour de l’Éternel est proche, Il est proche, il arrive en toute hâte; Le jour de l’Eternel fait entendre sa voix, Et le héros pousse des cris amers. Ce jour est un jour de fureur, Un jour de détresse et d’angoisse, Un jour de ravage et de destruction, Un jour de ténèbres et d’obscurité, Un jour de nuées et de brouillards, Un jour où retentiront la trompette et les cris de guerre Contre les villes fortes et les tours élevées. Je mettrai les hommes dans la détresse, Et ils marcheront comme des aveugles, Parce qu’ils ont péché contre l’Eternel » (Sophonie 1)

Mes frères et soeurs, soyons du bon côté, ne suivons plus un faux évangile tiède à l’eau de rose qui ferme les yeux sur ce qui le dérange mais suivons les paroles de L’Éternel des armées en les mettant en pratique avec grâce et vérité au travers du Messie Yéshua. Fuyons le mensonge du fameux : « on n’est plus sous la loi, on es sous la grâce, nous sommes libéré de la loi de Dieu, nous ne sommes plus obligés de suivre sa loi etc,». Jamais l’église primitive n’a enseigné une telle hérésie provenant des entrailles du Satan. Dans la pensée hébraïque, ne plus être sous la loi signifie que par la foi en Yéshua(Jésus) et la mise en pratique de la parole de Dieu, nous ne sommes tout simplement plus sous la condamnation de la loi, c’est cela le vrai sens. Mais aussi, nous ne sommes plus sous la loi des hommes ni sous cette loi du péché vaincu par la loi de l’Esprit de vie que donne la foi véritable en Yéshua.

Ne plus être sous la loi n’a jamais signifié être sans loi ou hors la loi !

Si vraiment on aime Dieu, on obéit à sa parole avec grâce et Vérité. Nous n’avons plus à suivre des préceptes et traditions d’hommes, des coutumes charnelles ou des enseignements mensongers de pasteurs ayant « quitté le droit chemin, et se sont égarés en suivant la voie de Balaam qui aima le salaire de l’iniquité »(2 Pierre 2.15). Non mes frères et soeurs ! En Yéshua, nous pouvons pleinement obéir en esprit et en vérité à la Torah de Dieu qui n’a que trop été bafouée. S’il n’est pas ainsi, notre amour est biaisé ou nous sommes séduit par de faux enseignements et notre foi doit être réexaminé urgemment à la lumière de la parole. Vous ne pouvez pas affirmer que le Messie vit en vous tout en transgressant régulièrement et sans crainte les commandements de son PèrePlus que jamais, Dieu est en train de sanctifier son épouse et les mensonges tombent. Luther a commencé un travail loin d’être terminé.

Les rois ayant plu à l’Éternel (Ezéchias, Asa etc) ont réduit en poussière les idoles de leur prédécesseur, allant jusqu’à réduire en poussière le serpent d’airain à cause de l’idolâtrie du peuple : 

« Ezéchias fit ce qui est droit aux yeux de l’Eternel. Il fit disparaître les hauts lieux, brisa les statues, abattit les idoles, et mit en pièces le serpent d’airain que Moïse avait fait, car les enfants d’Israël avaient jusqu’alors brûlé des parfums devant lui. »

« Le roi Asa enleva même à Maaca, sa mère, la dignité de reine, parce qu’elle avait fait une idole pour Astarté. Asa abattit son idole, qu’il réduisit en poussière, et la brûla au torrent de Cédron. »

Marie est appelé Reine des cieux par les catholiques qui érigent des statutes partout en son honneur ! Toute ressemblance avec des croix en bois ou des statues de la vierge Marie ne sont absolument pas fortuite ! La Torah de Dieu ne change pas : « Maudit soit l’homme qui fait une image taillée ou une image en fonte, abomination de l’Eternel, oeuvre des mains d’un artisan » (Deutéronome 27.15). « Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre » (Apocalypse 21.8).

Dieu sera parfait dans son jugement : « Maintenant, que la crainte de l’Eternel soit sur vous; veillez sur vos actes, car il n’y a chez l’Eternel, notre Dieu, ni iniquité, ni égards pour l’apparence des personnes, ni acceptation de présents. » (2 Chroniques 19.7)

« A la loi et au témoignage ! Si l’on ne parle pas ainsi, Il n’y aura point d’aurore pour le peuple. » (Ésaïe 8.20).

Ce message se veut volontairement axé sur des vérités des Saintes Ecritures trop passées sous silence. Ce message peut paraître dur mais il est essentiel de s’examiner en ces temps de la fin. Un esprit contrit, brisé et humilié est un sacrifice agréable à l’éternel : « Les sacrifices qui sont agréables à Dieu, c’est un esprit brisé : O Dieu ! tu ne dédaignes Pas un coeur brisé et contrit. » (Psaume 51.19).

L’orgueil ne subsiste pas devant Dieu ainsi que les coeurs non enseignables. Oui, « Ce qui est élevé parmi les hommes est une abomination devant Dieu. » (Luc 16.15). Mais Dieu « fait grâce aux humbles » (proverbes 3.34), selon ce que dit la loi : « Il conduit les humbles dans la justice, Il enseigne aux humbles sa voie. » (Psaumes 25.9). Cherchons l’humilité quoiqu’il en coûte car « Mieux vaut être humble avec les humbles que de partager le butin avec les orgueilleux. » (proverbes 16.19)

Yeshua prêchait la parole de Dieu, il prêchait la repentance, il considérait avec soin l’ensemble des Saintes Écritures sans jamais remettre en question leur véracité et leur autorité. Yéshua mettait la parole en pratique avec grâce et Vérité. Yéshua fut aimé des pêcheurs repentants ayant l’amour de la Vérité, cependant, jamais il ne dissociait les saintes écritures de ses actes de vérités salutaires. Il répandait la parole de Dieu et son amour en tout lieu comme un parfum de vérité et de jugement : « une odeur de mort, donnant la mort; aux autres, une odeur de vie, donnant la vie. » (2 Corinthiens 2.16). Quelle odeur a pour vous le parfum de la parole vivante et permanente de Dieu ?

Yéshua était lui même la parole incarnée, la parole faite chair, La Torah vivante parmi les hommes, répandant la lumière du Dieu véritable, rempli de grâce et la Vérité. Yéshua aimait l’Éternel et, dès son enfance, il manifestait sa passion pour Dieu en s’imprégnant avec zèle des commandements de son Père au milieu des érudits de son époque, « assis au milieu des docteurs de la loi, les écoutant et les interrogeant » (Luc 2.46). Faisons-nous de même ?

Malheureusement, sa propre famille a finit par le rejeter lorsqu’il commença à prêcher le retour à la Torah, la repentance et la Vérité selon qu’il est écrit : « Il est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue » (Jean 1.11). Les orgueilleux, les hypocrites, les cœurs charnels et non enseignables, les religieux attachés à leur propre système de pensée et à leur tradition plus qu’aux paroles du livre des livres, tous ces gens là le détestaient et cherchaient continuellement à prendre en défaut quelques paroles sorties de sa bouche pour le piéger. Ceux vers qui il avait été envoyé concevait haine et fiel amer dans leur coeur envers Lui, le Prince fidèle et Véritable. SI vous ressentez ce genre de chose vis à vis de tout frère ou soeur qui vous parle ou vous reprend selon les écritures, alors courrez à Dieu pour vous repentir et lui demander son aide !

Ne soyons donc pas insensé et n’agissons pas de même mais comme dit la parole, « Humilions-nous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu’il nous élève au temps convenable » (1 Pierre 5.6).

Mes frères et soeurs, écoutons l’écriture : « N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde » (1 Jean 2.15). Trop de personnes marchaient avec Dieu et ont détourné leur regard de la vérité et ont pris plaisir aux choses de ce monde. Si nous chutons, si nous avons marché dans la fausseté et l’erreur, il nous reste cependant la possibilité d’une vraie repentance et un retour au seul vrai Dieu qui est fidèle et juste pour pardonner les fautes aux coeurs dociles et repentant. Sans cela, il ne reste plus qu’« une attente terrible du jugement et l’ardeur d’un feu qui dévorera les rebelles » (Hébreux 10.27). Alors ne soyons donc pas tel un « Démas » qui abandonna Paul « par amour pour le siècle présent » (2 Timothée 4.10) mais soyons de ceux qui bâtissent leur maison sur le Roc inébranlable de la parole de Dieu et s’amassent des trésors inépuisables dans les cieux car comme dit notre bien aimé Paul : « J’estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous. » (Rom 8.18), « car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au delà de toute mesure, un poids éternel de gloire » (2 cor 4.17).

Quand je constate l’état de ce qui est censé être la famille de Dieu, j’ai en vérité une grande tristesse car non seulement il y a en vérité beaucoup de douleur sous ces apparences de piété que l’église tente de montrer au monde mais en plus, il semble que la majorité ne soit absolument pas préparée à ce qui s’en vient bientôt sur ce monde alors que la parole de Dieu est si limpide :

« Le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit ; » (2 Pierre 3.19, 1 Thessaloniciens 5 : 2)
« Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation » (Marc 14.38)
« Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme. » Luc 21.36
« Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur, et tu ne sauras pas à quelle heure je viendrai sur toi. » (Apocalypse 3.3)
« Voici, je viens comme un voleur. Heureux celui qui veille, et qui garde ses vêtements, afin qu’il ne marche pas nu et qu’on ne voie pas sa honte ! » Apocalypse 16.15
Oui, « Prenez garde, veillez et priez; car vous ne savez quand ce temps viendra. » (Marc 13.33).

« Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme. Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche; et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous : il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme. » (Matthieu 24.37)

« Prenez garde à vous-mêmes, de crainte que vos coeurs ne s’appesantissent par les excès du manger et du boire, et par les soucis de la vie, et que ce jour ne vienne sur vous à l’improviste; » (Luc 21.34)

Mettons donc tous nos efforts afin de ne pas être de ceux pour qui « les soucis du siècle, la séduction des richesses et l’invasion des autres convoitises, étouffent la parole, et la rendent infructueuse. » (Marc 4.19) car « Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu ». (Matthieu 7.19)

Rappelons nous des paroles de Paul à Timothée : « Le commandement que je t’adresse, c’est que tu combattes le bon combat, en gardant la foi et une bonne conscience. Cette conscience, quelques-uns l’ont perdue, et ils ont fait naufrage par rapport à la foi. »

Le combat est dur mais soyons fort, ne nous retirons pas, ne devenons pas tiède et tolérant en flirtant avec le compromis mais gardons la foi authentique selon qu’il est écrit : « Nous, nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour se perdre, mais de ceux qui ont la foi pour sauver leur âme. » (Hébreux 10.39) car c’est « par votre persévérance vous sauverez vos âmes. » (Luc 21.19) nous dit le Maître des maîtres. Si le combat semble trop dur par moment, crions donc à Dieu, invoquons son nom avec force et il répondra car il répond toujours aux cris des coeurs sincères ! Entendons l’agneau de Dieu nous le dire : « Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie »(Apoc 2.10)  et aussi : « A celui qui vaincra je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu. » (Apocalypse 2.7)

Nous sommes dans les tous derniers temps. Il faut plus que jamais que les paroles prophétiques du Sauveur du monde puisse retentir en nous : « Prenez garde, veillez et priez; craignez qu’il ne vous trouve endormis, à son arrivée soudaine. Ce que je vous dis, je le dis à tous : Veillez. » (Marc 13)

Ainsi, si quelques uns qui n’étaient pas en phase avec la parole du Seigneur peuvent être attristé par ce message, avec Paul je dirais et redirais : « je me réjouis à cette heure, non pas de ce que vous avez été attristés, mais de ce que votre tristesse vous a portés à la repentance; car vous avez été attristés selon Dieu » (2 Corinthien 7.9).

Ce Jésus plein d’amour et de Vérité, insiste tout particulièrement sur l’importance de la repentance et en l’espace de 2 versets il répète 2 fois ce qu’il en coûte à ceux qui négligent la repentance : « si vous ne vous repentez, vous périrez tous également. » (Luc 13.3,5).

La repentance n’est pas le coup d’une fois, elle est nécessaire à chaque fois que le péché rentre dans nos vies.

La Torah nous le dit : toute la justice du juste sera oublié s’il retourne au péché ! La repentance est nécessaire à chaque fois que le Seigneur vient montrer à notre conscience ce qui lui déplaît et ce qui va à l’encontre sa Parole. La repentance c’est aussi le chemin d’une vie, c’est le chemin de la vie et c’est aussi d’une certaine façon ce chemin(Jésus) qui mène au Père, et que nous montre la parabole du fils prodigue : « Je me lèverai, j’irai vers mon père, et je lui dirai : Mon père, j’ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d’être appelé ton fils; Et il se leva, et alla vers son père. » (Luc 15.18). Et quelle fut la réaction du Père face à cette profonde repentance ? Une fête et un rétablissement complet au sein de la famille  : « Apportez vite la plus belle robe, et l’en revêtez; mettez-lui un anneau au doigt, et des souliers aux pieds. Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous; car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé. Et ils commencèrent à se réjouir. »

« En vue de certaines personnes se persuadant qu’elles étaient justes, et ne faisant aucun cas des autres : Deux hommes montèrent au temple pour prier; l’un était pharisien, et l’autre publicain. Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même : O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain; je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus. Le publicain, se tenant à distance, n’osait même pas lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine, en disant : O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur. Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l’autre. Car quiconque s’élève sera abaissé, et celui qui s’abaisse sera élevé. » (Luc 18.9-14)

Que Le Père des lumières nous accorde la repentance, qu’il pardonne les fautes qu’on ne voit pas, qu’il nous garde des tentations de ce monde, qu’il nous donne la consolation, qu’il nous préserve du malin et nous donne de marcher dans la voie de la Torah de la Vérité avec grâce et amour au travers de la foi en son Fils précieux Yéshua Ha’Mashiah (Jésus Le Messie).

Que l’Éternel et son Fils Yéshua soit glorifié à jamais !

« Cherchez l’Eternel, vous tous, humbles du pays, Qui pratiquez ses ordonnances ! Recherchez la justice, recherchez l’humilité ! Peut-être serez-vous épargnés au jour de la colère de l’Eternel.» (Sophonie 2.3)

Préambule de Thomas: « 

Bonjour à tous ! Mes chers amis, frères et soeurs, désolé pour la longueur du message mais il y a certaine chose qui sont impossibles à partager en quelques lignes. Loin de moi l’envie de vous caresser dans le sens du poil ou de vous apporter un message à l’eau de rose qui ferme les yeux sur des vérités capitales des écritures. Les temps sont courts, et je serais le plus entier possible.

Celui qui pense qu’il n’a rien à apprendre de son frère peut passer son chemin, ce message est pour ceux qui aiment la Vérité selon Dieu et qui sont capables de se remettre en question si besoin.

Thomas
Site web : http://www.rencontrerdieu.com
Facebook : https://www.facebook.com/rencontrerdieu
Chaine Youtube : http://www.youtube.com/user/rencontrerdieu777
Mon témoignage de rencontrer avec Dieu : http://www.rencontrerdieu.com/mon-temoignage

Liberté d’Expression « Cri contre le silence »

Avec cette vidéo, j’ouvre une nouvelle catégorie dans mes articles: LA PERSÉCUTION CONTRE LES CHRÉTIENS. Ces dernières années, partout dans le monde, elle a soudain pris un tournant épouvantable avec la montée de l’Islam et de son vrai visage, l’éradication de tout ce qui pourrait entraver son expansion. Ce ne sont certes pas les Gouvernements inféodés au pétrole qui pourrait enrayer cette montée: depuis quarante ans, pour des questions d’intérêts financiers, de soif de pouvoir et ou de visées électoralistes à court terme, tous les Gouvernants occidentaux, les uns après les autres,  sont devenus complices de cette montée, en jouant les aveugles et les sourds.

Lire la suite…

Gleeden : les dessous du 1er site de rencontre immorale et adultère encouragé par l’État, par Thomas

Source: RENCONTRERDIEU.COM

Depuis un peu plus d’une semaine, c’est une nouvelle campagne d’affichage publicitaire qui sévit dans les métros parisiens et sur les bus afin de promouvoir le scandaleux site de rencontre adultère « Gleeden », un site qui propose aux couples mariés de devenir adultère et infidèle, Piétinant ainsi toute moralité, attaquant de plein front une cellule familiale déjà très fragilisée et bafouant du même coups toutes les règles éthiques et morales ainsi que de nombreux articles de loi et cela, dans une indifférence complice et coupable du peuple français !

Lire la suite…

Laisse-moi voir ta gloire ! par le Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

« Grâce » à la rébellion et au péché du peuple, et alors que Moïse, le grand libérateur des enfants d’Israël, était exaspéré à un point extrême, considérant sa mission comme un échec, le Seigneur nous donne dans ce passage de l’Exode, l’image de Sa grande compassion, dans la révélation de Sa gloire !

Nous croyons que ce temps est proche, et que, dans ce monde en décomposition, qui voit des hommes agir avec tant de violence et de barbarie, qui voit l’Occident tomber dans l’incrédulité, qui voit autant de persécution dans le monde chrétien… Dieu va se révéler puissamment, en manifestant sa Gloire.

Lire la suite…