Bébés spirituels malformés, fossilisés, mutilés, morts-nés… dans des églises-mouroirs, par Michelle d’Astier de la Vigerie

Dans un commentaire derrière l’article: « LES PÉRILS DE LA PASSIVITÉ, par Frank Hammond », Martine avait écrit:

 

Quand j’ai quitté l’église où j’étais, le Seigneur a beaucoup agi. Notamment, une fois, j’ai vu quelque chose de très fort : je rentrais dans une maternité et je voyais plein de petits berceaux tous mignons avec tout ce qu’il fallait autour. C’était un endroit très aseptisé et très propre .
J’avançais dans la maternité pour regarder les bébés

et là ce fut l’horreur, il me tardait que la vision finisse.


Les bébés avaient, soit des malformations et étaient en train de mourir, soit ils étaient déjà morts, certains étaient comme fossilisés, et il n’y avait AUCUN personnel soignant .


La maternité par ailleurs continuait son train train comme si tout allait bien .


J’ai été conduite au fond de la maternité et là, il y avait un nourrisson très mal en point mais encore vivant. J’ai demandé «
Seigneur, c’est quoi ce désastre ? »


Et j’ai eu la pensée- « Celui là mourra aussi si personne ne le sort de là » . Et tout s’est arrêté.


Il m’a fallu un peu de temps pour comprendre ce que j’avais vu car je venais moi-même de sortir d’une de ces « maternités spirituelles  » où l’on fait des éternels bébés spirituels passifs qui se meurent si on ne les en sort pas en leur disant LA vérité et en leur donnant de LA bonne nourriture …

MAV : Quand j’ai lu cette vision, cela m’a donné un choc ! Si terriblement vrai ! On comprend mieux pourquoi il ne se lève jamais aucun disciple dans ces églises pour nourrissons spirituels, sans cesse abreuvés de lait non vitaminé (et encore, quand ils reçoivent du lait, et non du poison, style évangile de prospérité !), sans jamais la moindre nourriture solide qui les aiderait à grandir dans la foi. Et quand ils sont mal portants spirituellement, ou sur le point de mourir, personne pour les soigner et les ramener à la vie….

Dramatique…

Cette vision m’a fait penser à ces orphelinats retrouvés dans certains pays de l’Est, après la disparition de certains despotes.  Non seulement les enfants y étaient souvent attachés à leur pot, parce qu’il n’y avait personne pour les changer, non seulement ils étaient la plupart du temps dans un état tragiquement visible de mauvaise santé  et de malnutrition, mais beaucoup mouraient, en premier lieu, de l’absence totale d’amour … C’était la première cause de décès …

ça l’est aussi dans beaucoup de nos églises aujourd’hui et Jésus l’a prophétisé:

Matthieu 24:12

Et, parce que l’iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira.[…]

C’est le mot « agapé » qui est utilisé, qu’il soit traduit par charité ou amour. L’amour agape vient du coeur de Dieu. C’est de cet amour-là dont Jésus a parlé en disant: « C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres qu’on vous reconnaîtra« . Hormis ce type d’amour que l’on peut trouver, par exemple, entre une mère et son enfant, un amour surnaturel et qui se donne  sans condition, le monde ne peut donner cet amour: l’amour (philiae ou eros)  est quasiment toujours une forme d’échange. Jésus, Lui, nous a aimés le premier, même quand on le haïssait encore, et Il a donné sa vie pour nous ! Dieu est amour !

Dans le contexte de Matthieu 24, entièrement consacré aux derniers temps des nations, Jésus, en utilisant le mot AGAPÉ, parlait bien du refroidissement de l’amour au sein de s’on Église.  Il disparaît, car l’iniquité s’accroît. Avec l’iniquité et l’absence d’amour, le corollaire automatique, c’est l’égoïsme, et cela aussi Paul l’a prophétisé:

2Timothée 3:2
Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux,

Il termine en disant que ces « hommes » aimeront leur plaisir plus que Dieu, et qu’ils auront l’apparence de la piété. Il parle donc des « chrétiens de nom » (car le mot « chrétien » veut dire « comme Christ »= disciple), qui seront tout, sauf des disciples aux yeux de Dieu… Il parle ses DERNIERS JOURS et de la dernière Église du monde, alors que se constitue déjà la grande prostituée, Babylone. Il parle de Laodicée, et de ses membres…

Oui, les nouveaux-nés spirituels crèvent encore plus du manque d’amour agape, dans Laodicée, que de l’absence de biberon, ou de nourriture solide. En tout cas, ils en meurent plus vite … Comme dans le naturel, ces bébés spirituels vont rapidement dépérir, leurs os décalcifiés vont se tordre quand le corps va grandir, comme ces enfants que l’on voit dans les régions de famine: des têtes énormes surplombant un corps chétif et sans force, des bébés déjà condamnés même s’il leur reste encore un souffle de vie. À moins d’un miracle …

Dieu ne nous a pas demandé de faire des avortons, des morts-nés, ou des bébés condamnés à vie au biberon spirituel et accumulant donc les malformations quand ils tentent de se développer…

IL NOUS A DEMANDÉ DE FAIRE DES DISCIPLES DE CHRIST !

Jésus a mis la barre très haut pour exposer ce que devraient être des disciples, des gens qui ont choisi de ne plus être du monde et de suivre Christ sur un chemin étroit que peu trouvent, en renonçant à eux-même et à tout, pour être serviteurs du Dieu Très Haut, afin d’être une source de bénédiction pour leurs frères, et un source de vie pour les perdus.

Jean 7:38 Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture.

Un disciple, c’est D’ABORD une personne rattachée directement à Jésus, non à un pasteur ou à des murs de pierre (« Je suis le cep et vous êtes les sarments« ): chaque sarment est relié directement au Cep, et c’est ce qui lui permet d’en recevoir la sève. À qui rattache-t-on les nouveaux convertis aujourd’hui ? Au Seigneur ? Ou bien au pasteur, à l’église locale, à la dénomination, à des doctrines et traditions maison… ? Comprenons que tout cela peut ne pas être mauvais, ce peut être des outils nécessaires, mais si c’est une finalité, en soi, c’est MORTEL ! Le simple fait de voir certaines églises faire signer une lettre d’engagement envers leur assemblée locale est symptomatique du fait que l’on ne nous rattache pas au Royaume de Dieu, mais à des œuvres d’hommes qui vont enchaîner les brebis prises au piège à un piquet.  Et là, bientôt, toute l’herbe aura été broutée, foulée, il n’y aura plus que de la boue, ou une terre dure et sèche ! Et il n’y a pas besoin d’une signature sur papier pour attacher les brebis au piquet: il suffit de leur faire croire qu’accéder au Royaume, c’est faire partie d’une assemblée déterminée. d’un groupe « reconnu », d’une dénomination, d’un mouvement « hors de nous point de salut ». C’est aussi vieux que le monde, et cela fonctionne toujours parce que l’homme cherche des repères terrestres, au lieu de chercher ses repères CÉLESTES !

1Jean 2:15
N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui ;

LES  ORGANISATIONS ECCLÉSIALES FONT PARTIE DU MONDE !

les disciples, eux, ne sont pas de ce monde

 

 Jean 17:14 Je leur ai donné ta parole ; et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal. Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.

Chaque disciple de Christ peut s’entendre dire par son Maître: suis-moi et je te ferai pêcheur d’homme »… ou « va par toute la Gadarée et témoigne de ce que j’ai fait pour toi »…. ou « sors de cette bergerie » (Jn 10), car ici il n’y a que des mercenaires »….

On comprend mieux pourquoi « ils » mutilent les nouveaux-nés, ces mercenaires : IL NE FAUT SURTOUT PAS QUE CES DIMES AMBULANTES ET QUE CES MEMBRES QUI FONT « NOMBRE », PUISSENT SE LEVER ET ALLER Où LE SEIGNEUR VEUT LES ENVOYER !

Nul ne peut servir deux Maîtres : quand l’un dit: « LÈVE-TOI ET MARCHE  » tandis que l’autre dit  « ASSIEDS-TOI ET SOUMETS TOI », il faut choisir …. Le problème est que le deuxième maître prétend toujours parler au nom du Premier, en tordant la Parole de Dieu pour justifier un système ecclésial qui n’a RIEN de biblique !… Alors, c’est la confusion, une confusion qui conduit souvent ces malheureux à peine nés de nouveau à la mutilation, à la sclérose et à la mort …

Comme c’est Jézabel, l’esprit de contrôle, qui règne dans ces lieux, la sentence céleste arrive:

Apocalypse 2:23 Je ferai mourir de mort ses enfants ; et toutes les Églises connaîtront que je suis celui qui sonde les reins et les coeurs, et je vous rendrai à chacun selon vos oeuvres.[…]

Le problème, je le connais bien. J’ai dû m’enfuir de l’église qui m’avait vu naître et où j’aimais tellement être, simplement pour OBÉIR À L’APPEL IMPÉRIEUX DU SEIGNEUR, appel que tous mes pasteurs (trois!) et anciens voulaient étouffer sous tous les prétextes possibles et inimaginables: « T’es trop jeune dans la foi… t’es une femme et Dieu ne peut appeler des femmes au ministère… t’es pas encore suffisamment sanctifiée, pas assez instruite dans la Parole, pas assez  formée en restant des années assise… t’es trop vieille (j’avais 52 ans)…. tu dois d’abord faire une école biblique… tu dois te soumettre à tes pasteurs (Ah ! le grand argument est lâché: il m’a fallu dix ans pour m’apercevoir qu’il n’était pas biblique !)… t’es une rebelle … »n’abandonne pas ton assemblée, c’est écrit » (celui-là aussi il m’a fallu comprendre que l’assemblée, ce n’était pas une église locale mais le Corps de Christ )… » .

J’en passe.

Pourtant c’était à l’époque une des meilleures églises qui soient, avec des anciens formidables, deux pasteurs que j’aimais beaucoup, une assemblée connue dans toute l’Europe pour sa puissance spirituelle et les miracles qui s’y vivaient ! En fait, il a fallu que le Seigneur envoie une persécution monstrueuse contre moi, de la part d’un groupe de jeunes de ma propre église, groupe soutenu par deux de mes pasteurs, pour que je coupe le cordon ombilical, que je m’enfuie ÉPOUVANTÉE par la méchanceté de ceux que je prenais pour des frères, et que j’apprenne à ne m’attacher qu’à Jésus, A JÉSUS SEULEMENT !

Quand je me suis posée la question de savoir si je devais partir ou non de cette église que j’avais tant aimée, j’ai demandé au Seigneur: « Donne -moi une indication »… C’était tellement impensable, d’avoir à quitter une assemblée aussi formidable, celle où j’avais trouvé la vie …

C’était un dimanche matin. Et dans la bouche du prédicateur s’est trouvée, quelques minutes après mon interrogation, cette parole:

Nombres 9:17
Quand la nuée s’élevait de dessus la tente, les enfants d’Israël partaient ; et les enfants d’Israël campaient dans le lieu où s’arrêtait la nuée.

 

Pour le cas où je n’aurais pas compris- je savais que Dieu me répondait en direct !-, la sœur qui était assise près de moi m’a donné un coup de coude en disant: « C’est pour toi » ! Je l’ignorais alors, mais la nuée était effectivement en train de partir de ce lieu ! Cela ne s’est vu, de manière évidente, que des années plus tard, progressivement. Sur le moment, quand j’ai obtempéré, je suis partie avec une profonde tristesse. La douleur a été décuplée, centuplée, quand j’ai vu soudain tous mes frères et sœurs de la veille me battre froid, comme si j’étais devenue leur ennemie …

J’ai eu pourtant très vite autour de moi quantité de pasteurs, d’évangélistes, de prophètes, et tout simplement de vrais frères et sœurs en Christ d’autres églises, ou dans le désert, comme moi, et des aînés, pasteurs ou autres, qui m’ont aidée à me relever. Certains m’ont ouvert des portes, d’autres ont corrigé mes livres, conseillée, soutenue  ….  et c’était réciproque. J’apprenais à vivre la véritable Église, celle qui est cachée en Christ.

Alors, dix ans après ou presque,  ce sont les membres de mon ancienne église, quand elle s’est retrouvée brisée, éparpillée, avec tous ces pasteurs et anciens qui m’avaient persécutée, eux-aussi brisés et leur ministère envolé (Dieu ne révoque ni ses dons ni ses appels, alors, d’où venait leur « ministère » ?) qui sont, pour beaucoup, revenus me voir au fil des ans, renouant les liens cassés… Eux aussi, pour la plupart, avaient été brisés en même temps que l’assemblée…

Les systèmes humains produisent la mort ! Tous, sans exception… Et tout ce « système » ecclésial, bâti sur un « système pastoral » et non sur le Roc, va s’effondrer, parce que les temps sont là … Ce n’est pas parce que tous les pasteurs sont mauvais: il en est beaucoup de formidables, vraiment appelés par le Seigneur, et qui sont les premiers à souffrir d’un système qui les met dans un carcan d’esclavage. Car le système de clochers avec un pasteur à la tête n’a rien de biblique… Onéreux, inefficace, replié sur lui-même, abusif, générant les esprits de contrôle ou au contraire la mise en esclavage des leaders qui se voient mettre toutes les responsabilités et  toutes les tâches sur le dos, et, corollaire, un système rigide, contraint de se mouler au monde,  et qui laisse trop souvent les agneaux sur leur faim, pire, dans la famine, spirituelle, morale et affective… Alors, au lieu que ces agneaux se transforment en lions, ils se transforment en moutons faméliques, que les loups peuvent dévorer sans rencontrer la moindre résistance…

C’est ce système qui m’a mordue quand j’ai voulu simplement obéir à mon Dieu et me lever quand Il m’a dit: « LÈVE TOI, JE T’ENVOIE »… Mon appel, cela dérangeait les mentalités formatées par des siècles d’un fonctionnement issu tout droit, et bien qu’il s’en défende, du système catholique: les « prêtres  » d’un côté, les laïcs de l’autre, et les femmes sous les pieds de tout le monde. D’ailleurs l' »Église » catholique a longtemps affirmé que les femmes n’avaient pas d’âme ! Ne parlons pas de la capacité d’avoir le Saint-Esprit ! (« Disputatio » Encore un exemplaire en 1647, est écrit sous le titre:  » Sur le fait que les femmes n’ont point d’âme, et n’appartiennent pas à la race humaine, comme le prouvent maint passages des Saintes Écritures. »…), et agréé par le Vatican. Des siècles de misogynie, cela laisse des traces !

Côté homme, même chose: pas censés pouvoir entendre la voix du Seigneur s’ils n’avaient pas reçu l’ordination d’autres hommes. Ce n’est pas beaucoup mieux dans nos églises évangéliques, quoi qu’on veuille bien nous faire croire. D’un côté les pros, reconnus par un diplôme humain et censés avoir d’office une ligne directe avec le Seigneur, de l’autre côté les « simples membres », juste corvéables contre quelques titres d’honneur, et surtout, en bons moutons, bons à tondre !…

Vraiment rien à voir avec l’Église que le Seigneur bâtit et où il n’y a plus « ni homme ni femme en Jésus-Christ » (Gal 3:13) et où tous les disciples ont reçu un « sacerdoce royal« (Apoc 1:6 et 5:10).

1Pierre 2:9
Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière,[…]

Et si Dieu a donné   » (Ephésiens 4:11) les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs,« , ce n’est certes pas pour qu’ils se mettent au-dessus et qu’ils  dominent, mais c’est pour qu’ils se mettent au-dessous et qu’ils servent le Dieu vivant et son Église, et encore moins pour qu’ils se servent du Dieu vivant pour faire leur propre carrière… comme on le voit dans tant et tant d’endroits baptisés (à tort) « églises »

ET CELA, C’EST ÉCRIT: (Ph 2:12 – Mat 23:11) – Mais c’est à croire que tout le monde, ou presque, est myope et aime ce système tordu  (j’en ai écrit tout un livre: « Les renards dans la vigne ») qui n’engendre la vie qu’à compte-gouttes… et qui conduit souvent à la mort spirituelle ou au dessèchement.

Jérémie 5:31 Les prophètes prophétisent avec fausseté, Les sacrificateurs dominent sous leur conduite, Et mon peuple prend plaisir à cela. Que ferez-vous à la fin ?[…]

« MON PEUPLE PREND PLAISIR À CELA« . TERRIBLE !

Mais je bénis le Seigneur pour avoir été de plein fouet confrontée à ce  système, et d’avoir eu la force, quel qu’en doit le coût,  d’obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes, malgré les pressions et l’intimidation (par l’utilisation abusive de certains versets tronqués), un intimidation qui agit comme un rouleau compresseur ! Il faut vraiment la grâce de Dieu pour en sortir rescapé ! Ou pas trop amoché !

Mais c’est à travers les persécutions, les rejets et les calomnies de tout acabit que le Seigneur a pu me meuler pour que je ne cherche JAMAIS dans le ministère ni l’appui, ni la gloire qui vient des hommes, et que je suive mon Seigneur dans une confiance totale

Et cela, c’est aussi biblique: les souffrances, le rejet, les calomnies…. C’est le passage quasi obligé pour ne mettre sa foi qu’en Dieu et qu’Il puisse nous confier beaucoup sans que ce soit une occasion de chute… Tous les oints de Dieu, dans la Bible, sont passés par cette école !


Il est aussi une chose que je sais: toute cette opposition des frères censés vous épauler, c’est très douloureux, mais on a la MEILLEURE PART: celle d’être dans la voie que Dieu a choisie pour nous et d’en voir les fruits !

Et c’est souvent à ce prix que l’on ne reste pas un bébé spirituel, souffreteux, fossilisé, mutilé, mort-né… Le passage par le désert fait partie de la vie normale d’un disciple, pour qu’il apprenne à atteindre son Canaan: cela pourrait durer 14 jours, cela peut aussi durer quarante ans, cela ne dépend que de nous et de notre foi…

Et peu importe qu’on soit appelé dans un ministère, ou tout simplement que l’on veuille se lever simplement comme un disciple: au final, il n’y a pas une grosse différence et le prix est le même, car ce système ne supporte pas, ou très mal, les vrais disciples ! C’est comme pour les vieilles outres: si on met du vin nouveau dedans, elles éclatent …

Nul n’est prophète dans son pays… encore moins dans sa propre église, sauf pour devenir un prophète de coussinet qui dit toujours « comme le pasteur »… On appelle cela « soumission », alors qu’il ne s’agit que de démission et d’esprit de courtisan, pour avoir des places d’honneur dans l’église locale, y être bien vu, y être honoré, etc…

Et on appelle cela « Église » alors qu’il s’agit le plus souvent des petites sectes juxtaposées qui se tirent dans les pattes les unes des autres et font semblant d’oeuvrer ensemble en faisant quelques pastorales locales de temps à autres, voire de l’œcuménisme pour jouer à être ami-ami avec tout le monde, quitte à prier main dans la main, les uns Jésus, les autres Marie, les autres Allah ou l’on ne sait quel dieu païen, ou des petits jésus, ou « d’autres Jésus »….

BABYLONE ! LAODICÉE !

Ce ne sont pas forcément les pasteurs qui marchent sur la tête, c’est toute cette fausse Église ventripotente, démissionnaire au lieu d’être missionnaire, et qui aime son cocon d’illusions.

Mt 28:19 Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit,
28:20 et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

ALLEZ ! ALLEZ ! ALLEZ !… 

C’est cela qui est ordonné !

==================================================

Où EST LA VÉRITABLE ÉGLISE ?

Actes 17:6 …. ils traînèrent Jason et quelques frères devant les magistrats de la ville, en criant : Ces gens, qui ont bouleversé le monde, sont aussi venus ici,

Voilà la véritable Église: elle est persécutée, mais elle est debout, puissante, agissante, et elle BOULEVERSE LE MONDE, et cela commence par la manifestation de l’amour, et la manifestation de la vérité, même si cela doit nous coûter notre tête ! Car Jésus est la vérité, et l’Église est « l’appui et la colonne de la vérité »…

L’Église n’es pas un rassemblement de gens politiquement-ecclésialement corrects, dont le monde se moque et qui ne fait pas de vague s avec le monde , pas de vagues même avec des Gouvernements corrompus, pour pouvoir continuer son train-train dominical !

Si tu fais partie de cette Babylone: SORS !!!! FUIS SANS TE RETOURNER, RUN RUN RUN …

Sortez du milieu d’eux , par le pasteur Georges Conlon

Une des plus puissantes prédications jamais entendues… et dans quelles circonstances !

Des circonstances qui ont toutes les chances de revenir …

J’avais déjà mis cette prédication, plusieurs fois, mais c’est un cri du Saint-Esprit qui continue à retentir … plus que jamais !

Alors, je veux terminer cet article « subversif » par ce que Dieu, Lui, en dit:

ÉZÉCHIEL 34:8 Je suis vivant ! dit le Seigneur, l’Éternel, parce que mes brebis sont au pillage et qu’elles sont devenues la proie de toutes les bêtes des champs, faute de pasteur, parce que mes pasteurs ne prenaient aucun souci de mes brebis, qu’ils se paissaient eux-mêmes, et ne faisaient point paître mes brebis, –34:9 à cause de cela, pasteurs, écoutez la parole de l’Éternel !34:10 Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’en veux aux pasteurs ! Je reprendrai mes brebis d’entre leurs mains, je ne les laisserai plus paître mes brebis, et ils ne se paîtront plus eux-mêmes ; je délivrerai mes brebis de leur bouche, et elles ne seront plus pour eux une proie.34:11 Car ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’aurai soin moi-même de mes brebis, et j’en ferai la revue.

34:16 Je chercherai celle qui était perdue, je ramènerai celle qui était égarée, je panserai celle qui est blessée, et je fortifierai celle qui est malade. Mais je détruirai celles qui sont grasses et vigoureuses. Je veux les paître avec justice.

34:23 J’établirai sur elles un seul pasteur, qui les fera paître, mon serviteur David ; il les fera paître, il sera leur pasteur.
34:24 Moi, l’Éternel, je serai leur Dieu, et mon serviteur David sera prince au milieu d’elles. Moi, l’Éternel, j’ai parlé.

34:31 Vous, mes brebis, brebis de mon pâturage, vous êtes des hommes ; moi, je suis votre Dieu, dit le Seigneur, l’Éternel.

DIEU A TENU SA PROMESSE ! C’EST À NOUS DE SUIVRE LE BON BERGER …

et éventuellement les bergers selon son cœur !

 

Jérémie 3:15 Je vous donnerai des bergers selon mon coeur, Et ils vous paîtront avec intelligence et avec sagesse.

Amen, merci Jésus !

 

  50Comments

  1. Diane   •  

    Ouf! C’est beaucoup plus percutant que ce que j’aurais pu écrire! Je pense que beaucoup vont comprendre et faire le rapprochement avec ce qu’ils ont vécu des églises/assemblées, la vision est tellement éloquente… En plus elle est radicale.

    Depuis ma conversion, je me voyais toujours un peu comme une marginale car non-affiliée à une assemblée -sans en souffrir outre-mesure puisque j’ai moi aussi été nourrie par des corbeaux envoyés par Elohim, comme Elie, si je peux qualifier mes frères et soeurs en Yeshoua de corbeaux! 🙂 Lorsque je réfléchissais au casse-tête des églises humaines, j’essayais de faire la part des choses car je ne voulais pas m’enfermer dans l’extrémisme, donc je raisonnais:

    — Les églises ne prêchent pas toute la vérité, elles entraînent l’inertie, l’apathie de leurs membres, elles fontionnent souvent comme des clubs pour les meilleures et comme des sectes pour les pires…… MAIS…. Elles permettent une communion fraternelle, un soutien dans la prière, d’être émondé (« meulé ») au contact de personnes non-choisies, offrent la base de la connaissance du salut aux nouveaux-nés, etc.

    Bon malgré tous ces raisonnements je n’arrivais pas à m’épanouir dans une assemblée car le côté on s’asseoit et on fait les mêmes choses jusqu’au retour du Mashiah me dérangeait toujours à un moment ou un autre (sans parler des erreurs doctrinales et des comportements douteux).

    Cette vision a donc douloureusement clarifié et tranché les choses pour moi. Si Elohim voit les choses ainsi, alors il n’y a plus de doute: les pseudo-maternités sont bel et bien des mouroirs spirituels! Cette phrase est d’ailleurs la plus choquante de toutes : « La maternité par ailleurs continuait son train train comme si tout allait bien . »

    On ne voit pas avec les yeux spirituels donc sur un sujet aussi complexe on ne peut que s’empêtrer dans des raisonnements, essayer de peser le pour et le contre, être raisonnable. Wow, notre Adonai n’est pas raisonnable, il est Saint! Il est le Véritable.

    Lorsque tu parles des orphelinats des pays de l’Est, mais bien sûr! C’est une image terrible et qui rejoint la vision par une situation réelle, historique… Quelle horreur, je me souviens avoir été bouleversée par ces reportages. J’avais aussi lu un article de vulgarisation scientifique qui confirmait que le contact physique dans les premières semaines de la vie créait, par le biais de « souvenirs épidermiques, » des connexions neurobiologiques (?) influant sur la santé, le bien-être général et le développement des bébés -ils donnaient l’exemple d’un orphelinat chinois.

    En dehors des gros clash, il y a beaucoup de culpabilisation diffuse autour du disciple qui ne fait pas partie d’une assemblée, une douce culpabilisation sur le mode « Oh mais ce n’est pas bien pour toi tu sais, même si tu ne viens pas dans notre assemblée tu as besoin d’aller *quelque part*… » C’est très sournois car cet argument joue sur l’isolation de la brebis face aux dangers, sur le refus de participer à un système où elle sera en bénédiction à ses frères et soeurs (donc accusation de retenir des bénédictions), etc. Bref énormément d’arguments à traiter avec son Berger qui fera entendre Sa voix.

    « Les systèmes humains produisent la mort !  »

    C’est très clair dans la vision. Ils produisent la mort tout en sifflotant comme s’ils étaient en train de faire du bon boulot….

  2. Eva   •  

    Nous sommes tous d’accord qu’il y a un problème avec les Eglises actuelles.
    Mais quelle est la solution ? Le vrai Évangile de Jésus Christ qui mène à la vie éternelle (Jean 17:3),
    Or personne ne cherche à connaitre le père ou le fils… Tous veulent des miracle et on leur donne des promesses vaines et vides…
    Christ n’est pas mort pour ces miettes, mais pour faire connaitre le père selon sa parole. Il est le seul chemin… l’Évangile est voilé pour ceux qui périssent (1 cor 4), il faut avoir l’esprit de l’Esprit de Christ pour le comprendre…
    Les miracles étaient pour amener les gens à la foi qui sauve pas la foi qui donne l’argent, le mariage, etc.
    L’évangile est un mystère que Paul a su décrire, si tu es passionné pour connaitre le Père, il se révélera un jour ou l’autre….
    Je lui rends grâce pour son amour infini, son pardon et le sacrifice de la croix pour le salut de quiconque croit. Mais qui a cru ? (Esaie 53:1-2)

  3. Chantal   •  

    Bonjour,

    Hier j’ai lu les articles sur les 7 esprits méchants :
    source http://shamah-elim.over-blog.fr/ et vous encourage à les lire…

    La prise de connaissance de ces esprits mise en relation cet article que je viens de lire m’exhorte à la combativité.
    Sortir de ces assemblées : église mondaine ou sorte de club est pour ma part fait depuis environ 2 ans mais depuis je suis une brebis attristée, blessée, égarée…

    Je rebondis sur ce que ce que tu dis Eva :

    « Or personne ne cherche à connaitre le père ou le fils… Tous veulent des miracles et on leur donne des promesses vaines et vides… »

    « Les miracles étaient pour amener les gens à la foi qui sauve pas la foi qui donne l’argent, le mariage, etc. »

    avec cet extrait :

    « En nous disant que nous pourrions « déplacer les montagnes », le Seigneur ne parlait pas seulement des problèmes que nous pourrions rencontrer – contrairement à ce qu’enseignent la plupart des prédicateurs, mais de la capacité à déraciner les Puissances Spirituelles dans les Lieux Célestes.
    Nous devons focaliser notre foi sur la destruction des Principautés et des Puissances qui barrent le chemin de l’établissement du Royaume de Dieu sur la Terre, et non sur le fait d’obtenir quelque chose de Lui !
    Nous sommes des soldats dans la bataille pour reprendre la Terre pour Dieu. Nous ne sommes donc pas là pour nous faire plaisir mais pour exécuter les ordres de notre Commandant en chef, le Seigneur Jésus-Christ !
    Reprendre la Terre des mains des “Amorrhéens” qui la dominent ne peut pas se faire par des moyens humains, mais par des moyens spirituels : l’application de notre foi.
    Notre foi est apparemment petite – au vu de ces Esprits – mais elle a cependant la Puissance de la Dynamite de Dieu pour les vaincre !
    Notre foi est une graine qui contient potentiellement
    tout le Royaume.
    Vous et moi, mon frère et ma sœur… nous avons la Capacité et nous avons le Pouvoir d’établir le Royaume de Dieu sur la Terre !!

    Tous les croyants ont la Capacité de faire sortir des Lieux Célestes les Esprits amorrhéens, de les faire tomber et de les vaincre !!!

    Michèle en lisant cet article je retrouve toute la panoplie de ces 7 esprits maléfiques qui limitent ou anéantissent notre croissance :

    – l’esprit Amorrhéen : obéissance à une autorité humaine en primauté à l’autorité Divine.
    – l’esprit Jébusien : esprit de contrôle au service de l’amorrhéen

    – l’esprit Guirgasien : absence de vision spirituelle donc non combativité, incrédulité…

    – l’esprit Hétien : la peur, la tristesse, le découragement, attaques emotionnelles,

    extrait :
    un Évangile « gaucher » attire les Hétiens !
    le côté gauche est associé à ce que l’on ne voit pas,
    tandis que le côté droit est en général associé à ce que l’on peut percevoir par sa pensée.
    Dans l’Écriture, la Liberté d’accès ou de mouvement est liée à la Grâce
    Dans les Écritures, la Liberté est aussi associée à l’Esprit
    Quand le Seigneur nous appelle à L’adorer en Esprit et en Vérité Jean 4, 24,
    Il nous appelle à L’adorer
    avec notre côté gauche – l’Esprit,
    et avec notre côté droit – la Vérité.
    Comparons maintenant les caractéristiques associées à chaque côté :

    CÔTÉ GAUCHE CÔTÉ DROIT
    Esprit Vérité
    Grâce Loi
    Liberté Limites
    Vie Mort
    Vérités « nouvelles » Vérités établies
    Hasard intuitif Structure
    Invisible Visible
    Secret Ouverture publique
    Ouïe Vue »

    Donc j’en conclue qu’un évangile accès essentiellement sur la grâce attire les esprits hétiens…

    l’esprit Cananéen : dépendance, perversion, recherche exagérer de plaire,
    extait :
    « L’église, dans son application trop littérale de la Parole de Dieu, n’a pas vraiment compris qu’être pasteur est une activité spirituelle, non pas physique ! »

    « Je suis pleinement convaincu – et j’écris en sachant que Dieu me lit – que tous les croyants sont nés avec au moins l’un des cinq ministères. La Bible déclare très clairement que nous tous qui avons donné notre cœur à l’Oint – Christ – sommes des prêtres et des ministères de Dieu Apocalypse 1, 6 ; Ésaïe 61, 6. Nous avons tous des dons et des ministères qui doivent être manifestés sur la Terre.
    Beaucoup d’entre vous, qui sont pasteurs aux yeux de Dieu, exercent leur ministère de pasteur sur leur lieu de travail, à la maison, là où ils étudient…
    Votre simple présence exerce une influence pastorale sur l’atmosphère spirituelle qui vous entoure, là où Dieu vous envoie, et vous influez sur la vie des gens par votre Onction de Pasteur, même si vous ne prêchez pas réellement en chaire. »

    « Cela ne s’applique pas seulement au Ministère pastoral, mais à tous les Ministères.
    Ceux d’entre vous qui ont un Appel prophétique sur leur vie sont probablement déjà engagés dans le combat spirituel contre les Esprits héthien, jébusien et amorrhéen.
    Votre présence – là où Dieu vous a placés en ce moment – exerce une influence prophétique sur les croyants et les incroyants qui vous entourent. Vous n’avez pas besoin d’être consacré par un pasteur devant une communauté pour être reconnu par Dieu comme un Prophète. »

    « nous dirons que les Esprits cananéens déforment en nous les émotions liées au désir de plaire aux autres. »
    Les Esprits héthiens nous trompent concernant les causes ou les personnes pour lesquelles nous devons mourir.
    Les Esprits cananéens, eux, nous trompent sur les causes ou les personnes à servir, pour lesquelles nous devons vivre. »

    « On se retrouve prisonnier d’accoutumances cananéennes en raison de compromis, parce qu’on a mis de côté ses propres convictions afin de faire plaisir aux autres. »

    l’esprit phérésien : faible estime de soi, dominé, abusé, manipulé

    « Les Jébusiens sont ceux qui provoquent la honte, les Phérésiens ceux chez qui elle est provoquée. »

    « les Jébusiens mettent en place des castes spirituelles.
    Ils font un effort concerté pour humilier les croyants, provoquer la honte en eux quand ces derniers commencent à manifester l’Autorité spirituelle que Dieu leur a donnée.
    L’un des slogans favoris des Jébusiens et des Phérésiens est : « Quand on est petit, on le reste ! »
    Ils vous considéreront toujours comme un bébé spirituel si c’est ainsi qu’ils vous ont vu la première fois, peu importe à quel point vous avez pu grandir en Christ. »

    « Tout comme les Jébusiens aiment frapper les croyants et crier :
    « Honte à toi ! » et « Tais-toi ! »,
    Dieu les frappera au visage et dira :
    « Honte à vous pour avoir causé la honte chez Mon Peuple !
    Honte à vous pour avoir retardé la croissance de Mes Tout-Petits.
    Taisez-vous !
    C’est à Moi de parler ! »

    Dieu a prophétisé que la main-mise amorrhéo-jébuso-cananéenne sur l’église serait brisée :
    « Moi, Je vous ai fait monter du pays d’Égypte, et Je vous ai fait marcher dans le désert quarante ans, pour posséder le pays de l’Amorrhéen.
    > Et J’ai suscité des prophètes d’entre vos fils, et d’entre vos jeunes gens, des nazaréens. N’en est-il pas ainsi, fils d’Israël ? dit l’Éternel. Et vous avez fait boire du vin aux nazaréens, et vous avez commandé aux prophètes, disant : Ne prophétisez pas !
    Voici, Je pèserai sur vous comme pèse le char plein de gerbes.
    – Et la fuite manquera à celui qui est agile ;
    – et le fort n’affirmera pas sa force ;
    – et l’homme vaillant ne sauvera pas sa vie ;
    – et celui qui manie l’arc ne tiendra pas ferme ;
    – et celui qui a les pieds agiles n’échappera pas ;
    – et celui qui monte le cheval ne sauvera pas sa vie ;
    – et celui qui a le cœur plein de courage parmi les hommes vaillants s’enfuira nu en ce jour-là, dit l’Éternel. »
    Amos 2, 10-16

    Les Amorrhéens sont explicitement mentionnés au verset 10.
    Les petits croyants sont évoqués au verset 11 quand il est parlé de fils qui sont des Prophètes et de jeunes hommes nazaréens (nazirs).
    Les Cananéens sont représentés au verset 12 par ceux qui font boire du vin aux Nazaréens.
    Les Jébusiens sont aussi figurés au verset 12 : ce sont eux qui disent aux Prophètes de se taire.
    L’oppression phérésienne visant à contraindre les Croyants à vivre en villageois sans espoir et sans rêves est évoquée au verset 13. »

    -l’esprit Hévien : l’esprit de prospérité…

    « Les Héviens n’envisagent donc pas la vie de la même manière que les Phérésiens. Ces derniers vivent avec des limites, dans la pauvreté et la dépréciation de soi…
    Les Héviens, au contraire, aiment mener la grande vie ! »

    Les Laodicées d’aujourd’hui.

    « Les Héviens s’abusent en croyant qu’ils sont riches aux yeux de Dieu. »

    Pour conclure je dirais par ton article Michèle tu as dressé un état des lieux qui mis en relation avec les esprits maléfiques dont nos d’assemblées doivent être infestées m’exhorte au combat spirituel et connaître ses ennemis est un bon avantage pour la conquête du Royaume de Dieu sur la terre.

    Seigneur je suis disposée à reprendre à l’ennemis ce qu’il ma volé et ce que je lui ai concédé
    aide moi et conforte moi dans ce combat au Nom de Yahshoua
    Amen

  4. Jérémy   •  

    J’aimerais dire à chacun que dans tous les cas, c’est la décision de Dieu qui fait autorité!
    J’ai voulu quitter mon église dénominationelle à force de lire des appels de chrétiens à quitter toute institution et toute dénomination, toute gouvernement d’hommes. J’en ai bavé car Dieu m’a rendu la vie impossible suite à cette décision. Simplement parce que c’est Lui qui m’a envoyé là et Sa volonté est d’avoir des gens qui dénoncent, redressent, prophétisent car comme il me l’a dit dans une vision me montrant la chute de cette église « ce n’est pas irréversible » tout en ajoutant « aucune gloire à renoncer à une église (et à ses membres) sans se battre pour que la vérité de Dieu et le réveil ne pointe à l’horizon ». Il est parfois trop facile de partir parce qu’on préfèrerait être ailleurs. Dans certain cas, c’est pécher devant Dieu.
    Soyons vigilant, et suivant les directives de Dieu concernant le fait de quitter ou non une église. Ce ne doit pas être systématique !

    Que Dieu bénisse et guide chacun et qu’Il vous révèle dans la prière quelle doit être votre place où il pourra utiliser pour Sa gloire les dons qu’Il vous confèrera 🙂

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Tout à fait. Une bonne église est un cadeau même quand elle n’est pas parfaite et elle ne l’est jamais!
      En Jean 10 quand Jésus fait sortir ses brebis de la bergerie, c’est parce que des mercenaires s’en sont emparée sinon il faut effectivement attendre l’ordre du seigneur:

      « sortez d’elle mon peuple… »

      Mais beaucoup n’entendent pas la voix du Seigneur, parce qu’ils ne sont pas de ses brebis

      • Martine   •  

        C’est sur et certain que partir en pensant que c’est mieux ailleurs conduit direct à la catastrophe . Mais de meme il faut aussi etre complètement certain que le Seigneur a dit de rester car si une église est déviante sur beaucoup de points ,celui où celle qui reste par conviction devra se tenir à ce que Dieu lui a dit ,c’est à dire : dénoncer ,redresser, prophétiser, exhorter et refuser de se compromettre sur les points sensibles qui eux aussi conduisent à la confusion , la mort !
        C’est très délicat ,car ( je l’ai vécu pendant un temps avant de partir ) on est parfois tenté d’accepter des compromis pour avoir la quiétude ,la paix .
        Satan joue sur la peur de l’inconnu connaissant le cœur charnel de l’homme qui a besoin de certitudes .
        En fait ,je crois que Dieu confirme toujours ce qu’il dit et c’est à cela que l’on voit si la décision soit de rester ,soit de partir correspond à sa volonté .
        Dans les 2 cas il y aura des périodes houleuses qui suivent la décision MAIS c’est dans le cheminement qui suit la décision quelle qu’elle soit que l’on comprend . S’il Dieu valide , le cheninement meme s’il est long , sera accompagné de victoires jusqu’à la finalité glorieuse voulue par lui.
        S’il ne valide pas , la personne tournera en rond, aura de vains combats et perdra beaucoup de temps ,d’énergie …
        Je crois que nous sommes appelés à porter du fruit là où nous sommes et à avoir un impact par la puissance de l’Esprit là ou nous sommes et que ça doit se voir en terme de victoire . quand c’est Dieu qui nous dit d’éller ou ,de ne pas aller ….à un moment donné ça doit commencer à etre confirmé sur des points précis.
        Si on combat pendant des années en restant dans une église ou… parcqu’on est parti et qu’on ….. »accouche d’une souris » , ça mérite de reconsidérer la question devant le Seigneur .
        Quelle que soit la décision ,on doit à un moment donné voir des fruits véritables car Dieu confirme sa parole .
        Cependant parfois après pris une décision,on passe par le désert pour purger des mauvaises choses et il faut y etre attentif car on peut se méprendre et l’interpréter comme un abandon de Dieu suite à notre décision alors qu’en fait il est tout simplement en train de nous nettoyer ,nous fortifier et pour nous rendre aptes à la nouvelle  » mission » qu’il veut nous confier et qui n’aurait pas été possible dans le mauvais contexte .
        C’est très délicat et il ne faut pas passer à coté !!

  5. Jérémy   •  

    Ce que je comprends de Dieu dans mon cas, c’est qu’il dénonce des méthodes charnelles et en même temps semble vouloir me lever dans le combat spirituel; il est un principe qui prend de l’ampleur dans mon esprit : il est inutile de dénoncer quelque chose sans avoir mieux à proposer.
    Si personne ne peut leur montrer la puissance de Dieu concrètement et à quoi ressemble la sainteté et l’obéissance, ils vont persister avec des méthodes charnelles et humaines. Plus le temps passe, plus le projet de Dieu semble se dévoiler et je m’en réjouis.
    Depuis que j’ai renoncé à mon départ et que je file selon la volonté de Dieu, plutôt que par l’alarmisme d’autres chrétiens, ma vie est plus stable et la paix m’habite à nouveau.
    Non pas une paix de passivité, mais une paix qui me pousse à poursuivre la volonté de Dieu activement 🙂

  6. Lydia.b   •  

    Tout a fait d’accord avec cet article
    l’église enfante des mal formés. Beaucoup savent que les églises dites évangéliques vont mal mais rares sont les personnes qui sont pretes à réellement écouter.
    L’Esprit de DIEU est la pour nous conduire vers la vérité mais la vérité dérange .
    Lorsque j’ai reçu l’appel de sortir de l’église A.D.D., j’ai aussi reçu de revenir aux fondements bibliques de l’ancien testament(revenir a son premier amour), à rebatir ma foi dans les fondements de la loi( bien sur abolie mais la loi est bonne ) et à reconsiderer le pourquoi les commandements sanctifient.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Mais non, lydia, jamais tu ne vois que la loi est abolie !!!!! Jésus l’a ACCOMPLIE, pas abolie, il a même dit que pas un iota n’en disparaîtrait !

      Ce qui a été changé, c’est L’ALLIANCE, et certaines ordonnances du LÉVITIQUE

        Héb 7:19 (Car la loi n’a rien amené à la perfection) mais une meilleure espérance, par laquelle nous nous approchons de Dieu, a été mise à sa place.
        8:6 Mais maintenant Christ a obtenu un ministère d’autant plus excellent, qu’il est Médiateur d’une alliance plus excellente, et qui a été établie sur de meilleures promesses.
        8:7 En effet, si la première alliance avait été sans défaut, il n’y aurait pas eu lieu d’en établir une seconde.

        9:1 La première alliance avait donc aussi des ordonnances touchant le service divin, et le sanctuaire terrestre.
        10:9 Il abolit le premier sacrifice, afin d’établir le second.

        (Hébreux 10:9
        et ensuite il a déclaré: Me voici, je viens, [ô Dieu,] pour faire ta volonté. Il abolit ainsi le premier culte pour établir le second.[…])

        Hébreux 7:18
        Ainsi, la première ordonnance a été abolie à cause de sa faiblesse et de son inutilité ;[…]
        Héb 8:13 En disant : une alliance nouvelle, il a déclaré la première ancienne ; or, ce qui est ancien, ce qui a vieilli, est près de disparaître.
        Hébreux 8:13
        En disant une nouvelle [alliance], il envieillit la première : or, ce qui devient vieux et ancien, est près d’être aboli.[…] (Martin)

      Celle qui était basée sur l’obéissance à toute les lois préceptes;.. pour pouvoir être sauvé. Justement parce que les hommes devaient comprendre qu’ils étaient dans l’incapacité totale de ne pas pécher et d’obéir à toutes les lois et qu’ils avaient éperdument besoin d’un Sauveur qui endosse leurs péchés et crimes en tout genre !

      On ne parle d’abolition dans la Bible, non pour la loi, mais pour l’ancienne alliance (Lévitique), basée donc sur l’obéissance à la loi, ou pour le … péché:

      Hébreux 9:26
      autrement, il aurait fallu qu’il eût souffert plusieurs fois depuis la création du monde, tandis que maintenant, à la fin des siècles, il a paru une seule fois pour abolir le péché par son sacrifice.[…]

      C’est précisément parce que les gens mélangent tout que l’église va si mal ! Plus de crainte de dieu, les gens pensant que la loi est abolie !

      Alors que la grande différence, c’est que la loi, avec la nouvelle naissance, n’est plus un précepte EXTÉRIEUR, mais INTÉRIEUR. Les lois de Dieu se GRAVENT dans le coeur

        Jérémie 31:33
        Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, Après ces jours-là, dit l’Éternel : Je mettrai ma loi au dedans d’eux, Je l’écrirai dans leur coeur ; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple.[…]

        Ezéchiel 11:19
        Et je ferai qu’ils n’auront qu’un coeur, et je mettrai au dedans d’eux un esprit nouveau ; j’ôterai le coeur de pierre hors de leur chair, et je leur donnerai un coeur de chair.[…]

        Hébreux 8:10
        Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, Après ces jours-là, dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur coeur ; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple.[…]

      C’est même là que l’on reconnaît que beaucoup de gens se disent chrétiens mais n’ont en rien les lois de dieu gravées dans le coeur: donc pas de repentance et une vie de péché.

        1Jean 3:10
        C’est par là que se font reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable. Quiconque ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, non plus que celui qui n’aime pas son frère.[…]

  7. Lydia.b   •  

    Michelle tu as raison de me reprendre , mais je ne sais pourquoi je me suis si mal expliqué car moi aussi je revendique haut et fort que la loi n’est pas abolie .
    Tu as bien rectifié
    merci.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      c’était juste mal exprimé … effectivement la plus grande hérésie de la fin des temps est de croire que « ne plus être sous la loi », veut dire que la loi est abolie.. alors que, inscrite dans les coeurs, elle prend une fore beaucoup plus puissante, simplement parce que ceux qui l’ont dans le coeur savent QUE LA LOI EST BONNE ET PARFAITE, ET SOURCE DE VIE, ET DE BÉNÉDICTIONS, pour ceux qui peuvent l’accomplir car elle est inscrite dans leur coeur !

  8. Mestchersky Boris   •  

    Le problème est de savoir quelle est l’heure sur l’horloge du temps prophétique, annoncés par la Bible concernant le commencement de la fin.
    Quels sont les astuces et les artifices que l’ennemi de nos âmes emploi pour brouiller la communication entre l’Eternel D.ieu notre Père, avec tout un chacun et chacune.

    Il clair au vu de ce que disent certains de notre societé moderne, et de sa globalisation sur toute la terre, au vu de l’état du monde chrétien, tantôt sous de lourdes pérsécutions, ou tantôt endormie dans leur confort pour ce qui concerne le monde occidental.
    Que nous sommes dans le temps de l’Apostasie annoncée, par l’apôtre Jean et bien des prophésies, émanant même de mise en garde de la bouche de notre Seigneur et Sauveur Jésus de Nazareth, le Fils du D.ieu vivant, le Christ, l’Oint de l’Eternel.

    Vivant dans une petit ville , il ne reste qu’une seule assemblée évangélique protestante, qui biensur à le défaut d’être endormie, mais elle reste le seul témoin actif, de l’evangile du Salut, l’Evangile de Christ.

    Pour ne pas être dans les cathégories de chrétiens décrites plus haut dans cet article, c’est mon amour de la vérité qui m’a poussé a rester arrimé coûte que coûte aux fondements, qu’est la Bible , la Parole de D.ieu, pour mieux connaître mon Maître , l’Eternel D.ieu d’Israël par son Oint .
    Combien de fois n’ai-je pas voulut changer, aller autre part, pour trouver mieux, sois disant ! Mais on peut-être dehors, sans faire partie du système, tout en fréquentant l’assemblée locale, pour la nécéssité du témoignage que nous avons à l’extèrieur de l’Eglise.
    Simplement le fait de partager la sainte-scène et élever nos cantiques vers D.ieu.
    Lui seul connais le coeur et la profonde motivation qui conduit les hommes à agir ,

    On reconnais l’homme au fruits qu’il porte, aux actions.
    Le bon arbre ne peut pas porter de mauvais fruits et le mauvais arbres de bon fruits, le figuier désséché en est l’exemple parfait.

    Peut-être est-il l’image de notre monde chrétiens ?

    L’Eternel voudrais saisir et ceuillir le fruit pour goûter de sa chair, il parait si attirant et beau, au point d’être fourni, mais il est sans fruit et donc propre à rien.

    La moitiés de l’Eglise, de la fin des temps et de son commencement , sera comme telle.
    L’autre sera reveillée et s’apprêtera a partir à la rencontre de l’Epoux.

    Combien d’assemblées de par le monde, ne remplissent pas les critères de la loi mosaïque !
    En ce qu’elles officient le culte dominical, plustôt que le samedi.
    Est-ce là la seule raison de leur apostasie ? non !

    Comment reconnaitrat-on qu’on est chrétien, ?
    à l’amour que l’on aura les uns en vers les autre !
    , à aimer la miséricorde, car nous vivrons de la justice de l’Eternel D.ieu, notre Père et son Oint, en marchant humblement avec lui, comme Il nous l’enseigne par les Evangiles et tout le Nouveau-Testament.

    De quels deux commandements, dépend toute la Loi ?

    C’est là certainement, le début de réponse pour vivre en accords avec les buts que l’Eternel D.ieu notre père a fixé par sa Sainte, Souveraine et seule Volonté !

    Emboitons donc ses pas !
    Et allons gaiement et joilleusement, mêmme si cela nous encoûte énormement, Il porte avec nous le poids du sacrifice, en nous offrant l’Espèrance, de la délivrance, par sont Saint Fils unique Jésus-Christ notre Seigneur et Sauveur.

    Car, il y a un terme, il y a une fin et un dénouement heureux pour quiconque croit en Lui, l’Eternel D.ieu notre Père et son Oint, à ce qui arrive.

    Mestchersky Boris

  9. logos   •  

    la confusion qui règne aujourd’hui dans la chrétienté, c’est parce qu’on a opposé la loi et la grâce; ce n’est pas la loi ou la grâce, mais les deux concepts sont complémentaires: on est sauvé par grâce par la foi en la mort de Christ sur la croix, mais on est sanctifié par la mise en pratique de la loi de Moïse. C’est ce qu’a relevé Michelle : dans le livre des Hébreux, c’est clairement dit que c’est l’alliance avec Lévi qui est abolie (alliance qui est mentionnée dans Malachie 2) et non toute la loi de Moïse. Les Lévites étaient les sacrificateurs consacrés au travail jour et nuit dans le temple et Jésus est venu pour être à la fois le Sacrificateur et le Sacrifice parfait. Donc aujourd’hui, il n’y a plus ni sacrifices, ni sacrificateurs, ni temple, ni dîme non plus d’ailleurs ( car la dîme était spécifique aux Lévites, à leurs fonctions dans le temple).
    j’en profite pour remercier Chantal pour son lien sur « les 7 esprits méchants » qui mérite d’être lu!

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Hum hum hum !!!! Tu devrais lire tout ce qui a été dit sur la dîme ici, CAR CE N’EST PAS UNE LOI LÉVITIQUE ET JAMAIS CETTE LOI, qui commence avec Abraham (alliance de Melchisédec, donc), N’A JAMAIS ÉTÉ ABOLIE ….

      Tu dis aussi qu’il n’y a plus de sacrificateurs. Justement le NT nous dit à deux reprises que nous sommes des sacrificateurs…

      Bon, bien des choses à revoir, je crois !

  10. Jérémy   •  

    La meilleure définition de la grâce que je connaisse, c’est dans Ezechiel 36:

    « […] et je répandrai sur vous des eaux pures, et vous serez purs : je vous purifierai de toutes vos impuretés et de toutes vos idoles. Et je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai au dedans de vous un esprit nouveau ; et j’ôterai de votre chair le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair ; et je mettrai mon Esprit au dedans de vous, et je ferai que vous marchiez dans mes statuts, et que vous gardiez mes ordonnances et les pratiquiez. […] Et je vous délivrerai de toutes vos impuretés. […] Et vous vous souviendrez de vos mauvaises voies et de vos actions qui ne sont pas bonnes, et vous aurez horreur de vous-mêmes à cause de vos iniquités et à cause de vos abominations. »

    Ca s’adresse certes à la Maison d’Israël, dans le cadre de leur retour de diaspora, mais d’ici-là, c’est ce qui est accordé aux nations par l’Évangile de Jésus-Christ.

    On voit clairement que la purification est une obéissance à la Loi. Cette foi-ci plus par notre chair, mais par notre cœur régénéré. Donc de façon innée et avec joie, sans difficulté. La haine du péché qui grandit avec la sanctification maintient le disciple de Jésus-Christ dans la Loi. A vrai dire, nous ne devrions même pas en débattre en chrétiens nés de nouveau.
    « Mais évite les folles questions, et les généalogies, et les contestations, et les disputes sur la loi, car elles sont inutiles et vaines.  » (Tite 3:9)

  11. logos   •  

    je suis d’accord ,Michelle que nous sommes les sacrificateurs actuels, tout comme nous sommes devenus le temple de Dieu (dans mon com.précédent, je faisais allusion aux sacrificateurs du style de l’AT).
    Mais quand je lis l’épître aux Hébreux, en particulier le chapitre 7, je vois l’acte d’Abraham de donner la dîme du butin qu’il venait de remporter de la guerre à Melchisédek, comme une sorte « d’acte prophétique » concernant sa descendance, car il est écrit aux versets 8 et 9 :  » De plus, Lévi qui perçoit la dîme, l’a payée, pour ainsi dire, par Abraham; car il était encore dans les reins de son père, lorsque Melchisédeck alla au-devant d’Abraham. »

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Tout le problème vient de ce que la dîme a été utilisée de manière aberrante depuis les premiers temps du catholicisme, et protestants et évangéliques ont emboîté le pas !

      UTILISER LES DÎMES POUR LE SEUL CORPS PASTORAL ET POUR CONSTRUIRE DES MURS EST ABSOLUMENT NON BIBLIQUE ET C’EST UN DÉTOURNEMENT DE FONDS !

      La dîme est instaurée depuis le départ pour apporter, répandre et enseigner la Parole de Dieu (Abraham l’a donnée à Melchisedec qui était la Parole de Dieu qui allait s’incarner !!!!)

      Elle devrait porter les CINQ MINISTÈRES, non le seul ministère pastoral…. Alors, toutes les oeuvres d’évangélisations: missionnaires, radios, télévision, livres, internet, et même oeuvres caritatives destinées à ouvrir le coeur des gens à la Parole (lire Jc ) sont laissées de côté, souvent contraintes de s’arrêter fautes de finances, et la dîme est quasiment sans cesse kidnappée par le système pastoral pour construire des murs de pierres mortes et se bâtir une entreprise terrestre qui va faire vivre la famille, et parfois se pérenniser par héritage familial !!!!Le tout appelé « église »…

      Bien sûr, je suis sévère, car, à titre individuel, il y a beaucoup d’exceptions, mais le système ecclesial actuel n’a RIEN DE BIBLIQUE: il va être jugé et ça va secouer ! Je ne point pas les hommes, je pointe le système !

      Nulle part tu ne vois dans le NT les ministères se soucier de se faire des bâtiments, avec toutes les contraintes administratives, comptables, etc que cela va engendrer et qui mangent le temps que les pasteurs devraient consacrer aux brebis… Nulle part. D’ailleurs, le mot « pasteur » n’est mentionné – sauf une seule fois en Eph 4 – dans toutes les épîtres et les Actes… L’Église se développait essentiellement par les apôtres , les évangélistes (Philippe), les docteurs (Appollos et Priscille) et les prophètes…

      Ces quatre ministères ont été littéralement étouffés par le ministère pastoral durant des siècles, et commencent timidement à revenir, de manière surnaturelle, et ce n’est certes pas l’église officielle qui les porte…

      Alors, ne nous trompons pas, ce n’est pas parce que la dîme a été détournée qu’elle est mauvaise: tout ce que Dieu ordonne est parfait… et source de bénédiction pour ceux qui obéissent

  12. Daniel Jackson   •  

    Shalom et Hag Shemini atseret Sameah (bonne fête de Shemini Atseret),

    Michelle et moi sommes en désaccord sur plusieurs points concernant la Torah, ce que je vais dire ici n’engage donc que moi. Néanmoins, ces désaccords ne me font pas m’éloigner des croyants des Nations, et je n’ai pas l’intention d’être ou de créer de rupture. Néanmoins, la véritable unité du Corps du Messie s’effectue par le Juif, pratiquant de la Torah et appartenant au Messie, respectant le croyant des Nations, et le croyants des Nations respectant le Juif appartenant au Messie et pratiquant la Torah.

    Un homme est délivré par le Sang du Messie, car seule une effusion de Sang peut pardonner le péché de l’homme, et c’est le Sang du Roi Yéshou’a qui nous recréé complètement.

    Ceci dit, c’est le point de départ, car après cela, nous devons nous purifier et nous sanctifier. Or, la purification et la sanctification passe par le respect des commandements de la Torah, car il est écrit :

    « Vous vous souviendrez de Mes mitsvot [commandements], vous les mettrez en pratique et vous serez kedoshim [saints, mis à part, réservés] pour votre Elohim [D.ieu] » (Bamidbar/Nombres 15:40).

    Or, les commandements d’Adonaï consiste, principalement, dans les 10 Paroles. Le rav Shaoul (Paul) nous dit que le respect de la Torah ne délivre pas l’homme, seul le Sang du Messie délivre. Néanmoins, une fois que tu es sous le Sang, grâce au Rouah HaKodesh (le Souffle Saint), tu peux te travailler afin de respecter la Torah : c’est le processus de sanctification.

    Le respect des 10 Paroles passent par le Shabbat (4ième des 10 Paroles), or peu de croyants des Nations/chrétiens honorent le Shabbat. Pourquoi ? Mystère. La 4ième Parole a été abolie pour beaucoup. Seulement, le Messie a dit que pas un Yod ne sera détruit de la Torah. Sachez que le processus de sanctification passe également, donc, par le respect du Shabbat, car le Shabbat existait dès la fondation du monde, avant que le premier Juif naisse, avant que la Torah ne fût donnée.

    On ne vous demande pas de ne pas toucher à l’électricité, mais d’obéir à la Parole révélée : ne travaillez pas ce jour-là, et ne faites pas de mouvement d’argent (commerce, etc). Consacrez cette journée à D.ieu, la Parole, la prière, les repas en famille, les promenades, passer du temps avec la communauté et la famille, etc.

    Le Shabbat est un jour de repos physique et spirituel, pas une contrainte.

    Nous avons donc les 10 Paroles, en principal. Ensuite, beaucoup de lois de la Torah sont des dérivées des 10 Paroles (« ne couche pas avec untel et untel », « aime ton prochain comme toi-même » et tous ses dérivés, etc).

    A côté de toutes ses lois morales (qui représentent le principal de la Torah), se trouvent les lois des Rendez-vous Divins : Pessah/Pâque aux dates bibliques, et non pas aux dates humaines, Shavouot/Pentecôte, Soukkot/Tabernacles (puis les autres : Rosh Hashanna, Hanoukkah que faisait Yéshou’a, etc).

    Le reste est spécifique aux Juifs : Tsitsit/franges, Téfilines/phylactère, circoncision, etc.

    La Torah n’est pas un joug comme beaucoup de chrétiens pensent, bien au contraire, on ressent une totale liberté. Pourquoi ? Car quand on respecte la Feuille de route Divine, non seulement on se purifie et on se sanctifie, mais en plus on attire les bénédictions sur nous et la Faveur d’Adonaï.

    Enfin, qu’est-ce la Grâce ? Cette Alliance renouvelée au travers laquelle Adonaï grave la Torah dans le coeur, ce qui signifie concrètement que grâce à votre nouvelle nature acquise par la nouvelle naissance en Yéshou’a, vous pouvez accomplir ce que la Torah demande.

    On est bien loin de la Grâce « macdonald » ou la « loi » est basardée pour ces « Juifs récalcitrants ne comprenant rien » et où on mange, on fait et on se comporte comme on veut, quand on veut, où on veut, car, après tout, Jésus nous a « libéré » des « contraintes » de ce « joug ».

    On en arrive à « Jésus mcdonald » : je « m’empiffre » de ce que je veux, et au moment de passer à la caisse, je présente ma « carte Jésus passe-partout ».

    Crue, mais tellement vrai.

    Après, que nous soyons toujours en désaccord sur certains « détails » comme la circoncision pour un Juif où encore le fait de ne pas manger de nourriture impure ne doit pas nous diviser ni nous faire taper dessus.
    Tant que le Messie ne sera pas revenu, de toute façon, la vérité reste plus ou moins éclatée sur Terre et personne n’a la science infuse, alors restons unis car, ce qui a de plus grand et fort que nos différences, c’est l’amour du Messie Yéshou’a.

    Que le Shalom soit avec nous en ces temps troublés, et que le Royaume qui vient des Cieux soit vite instauré !
    Amen !

    • Michèle H   •  

      Shemini Atseret n’est pas trop connu …
      Si tu nous disais la fête de Sim’hat Torah, là on aurait la possibilité d’être plus en phase.
      Pour rappel, parmi les fêtes de l’Eternel mentionnées en Lévitique 23, nous avons en dernier la fête de Soucot.
      Tout est bien expliqué. Le Seigneur les mentionne comme étant ses fêtes et non les fêtes juives.
      Bon on ne revient pas sur cet enseignement qui est à l’heure actuelle de plus en plus réajusté ou accessible: ouf !
      Donc, le huitième jour le dernier jour c’est Sim’hat Torah, la joie de la Torah, une convocation pour célébrer la fin de la lecture annuelle de la Thora parmi le peuple juif.
      La lecture se fait de manière systématique et elle est la même sur toute la surface de la terre. Elle se fait de shabbat en shabbat.
      Cela m’a permis de comprendre une des raisons de la bénédiction du respect de shabbat..
      Il m’a fallu du temps et c’est seulement cette année que je me suis rendue compte de l’unité du peuple juif à shabbat !

      Mais qu’en est-il pour le Corps du Messie, du Machia’h, l’assemblée du Seigneur aujourd’hui ?
      Il est important de tout remettre en place pour faire un peu plus clair !
      La bonne nouvelle c’est que nous sommes tous convoqués à Jérusalem pour célébrer le retour du Grand Roi et Son règne en compagnie du peuple d’Israël.
      Ce jour-là, la terre entière sera remplie de Sa connaissance. Il sera proclamé UN: Et l’Eternel sera roi sur toute la terre. En ce jour-là, il y aura un Eternel, et son nom sera un. Zacharie 14:9

      Le plan du Seigneur sera accompli, de tout réunir en Lui, afin que nous soyons un en Lui, les Juifs et les Gentils des nations. Avant toute chose il faut qu’Il revienne à Jérusalem, la ville du Grand Roi et qu’Il nous convoque tous et toutes pour fêter Souccot et pour Le fêter, Lui la Torah Vivante !
      C’est encore Sa Thora qui sera lue devant le monde entier !
      Deutéronome 31:10-12 Et Moshé leur commanda, disant, Au bout de sept ans, au temps fixé de l’année de relâche, à la fête des tabernacles, quand tout Israël viendra pour paraître devant l’Eternel, ton Dieu, au lieu qu’il aura choisi, tu liras cette Thora devant tout Israël, à leurs oreilles ; tu réuniras le peuple, hommes et femmes, et enfants, et ton étranger qui sera dans tes portes, afin qu’ils entendent, et afin qu’ils apprennent, et qu’ils craignent l’Eternel, votre Dieu, et qu’ils prennent garde à pratiquer toutes les paroles de cette Thora

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Tu sais, nos divergences, c’est seulement sur les lois alimentaires, clairement abrogées dans le NT, car « lois lévitiques n’ayant rien amené à la perfection »… (Héb 7-10

      Tu devrais lire l’étude de Daniel Steene (messianique) sur la « perle de grand prix ».. (sur ce blog)

      Ouah, une pierre qui n’était franchement pas précieuse aux yeux d’Israël, car issue d’un aliment impur – l’huitre- et au surplus secrété à partir d’une impureté de cet aliment impur !!!!

      Comme Jésus a parlé avec profondeur ! Comment, le Royaume de Fieu était semblable à cette impureté secrétée par un aliment déclaré impur en Lévitique…

      Oui la Nouvelle alliance a changé tout ce qui était EXTÉRIEUR et PHYSIQUE, par ce qui était INTÉRIEUR et SPIRITUEL…

      Oh, comme c’est acrobatique de rester dans la vérité du NT: les uns piétinent la loi, les autres retournent à la judéisation en prenant les ordonnances charnelles du Lévitique comme des oeuvres de sanctification…

      Tous ces excès de part et d’autres sont une démonstrations de la non compréhension, par L’ESPRIT DE DIEU, du NT…

      Je t’aime beaucoup Daniel… Il faudrait que l’on apprenne quelle liberté que tu as en Christ ! … pas de pécher contre la loi, mais d’être affranchi de préceptes qui n’ont rien amené à la perfection ….

  13. logos   •  

    Sans relancer le débat sur le shabbat, je voudrais juste donner un petit témoignage par rapport à ce qu’a écrit D.Jakson.
    je fais partie des « croyants des nations » qui, après plusieurs décennies de vie chrétienne, a expérimenté la bénédiction qui vient du respect du shabbat; il y a une paix qui descend sur ma maison ce jour-là, la Bible est devenue pour moi un livre ouvert, je comprends mieux ce que je lis et depuis je retiens tout ce que je lis, sans grands efforts de mémorisation.
    Cela ne fait qu’un an et demi et depuis Dieu m’a guidée aussi vers d’autres lois de la Thora que j’avais complètement ignorées et c’est librement que je commence à les mettre en pratique.
    Tout ça pour dire qu’il y a une joie et une paix qui proviennent de la simple obéissance aux lois divines.

  14. pasteur alain vertueux   •  

    Je fais en ce moment l’expérience des dégâts causés sur une soeur baptiste, de ces enseignements intellectuels prodigués par ces pasteurs qui soit disant servent le Seigneur et sont fermés à l’action du St Esprit et des révélations du Seigneur. Pourtant cette chrétienne marche avec Dieu depuis plus de 40 ans, son époux est un pasteur pentecôtiste. Pourtant elle reste butée dès qu’on lui révèle des visions la concernant et qui se sont révélées par la suite avec exactitude, mais elle a fini par trouver toutes sortes d’excuses pour se justifier.

    C’est là où j’ai compris, comme notre soeur, que les première années d’enseignement du chrétien sont semblables au développement de l’enfant. Si l’enseignement est correct, l’enfant devenu adulte sera en mesure d’accepter beaucoup plus facilement la nourriture dite solide. Dans le sens contraire, il sera buté quand il recevra certaines paroles du Seigneur. C’est très choquant de voir les dégâts causés par ces soit-disant pasteurs faisant office de Servir Dieu mais sans L’Esprit.

    C’est ce que me disait le Saint Esprit lorsque je m’étais trouvé dans l’une de leur église pour accorder leur diplôme à l’un de ma connaissance. Je le dis à vous qui vous laissez enseigner par ces pasteurs, quand le moment viendra, vous verrez vous-même qu’il vous manquera de la véritable huile qui vous permettra d’attendre l’époux mais ce sera trop tard. Un conseil, ne laissez pas votre salut dans les mains des détracteurs de l’évangile.

    Nous vivrons des temps de plus en plus difficile donc l’enseignement et l’avertissement donnés par Dieu seront compris par les sages et les intelligents sur le plan spirituel. Daniel 12:3. Voilà l’importance de l’enseignement biblique inspiré par les écritures tout le long du développement du chrétien. Si un pasteur n’est pas baptisé du Saint Esprit, alors il est semblable à celui qui se prend pour un mécanicien alors qu’il est peintre. L’aspect de la voiture sera beau, mais cela ne la fera en aucun cas fonctionner correctement.

    • Anaïs   •  

      j’avais lu cet article il y a quelques mois, il m’avait également beaucoup touchée! Malheureusement, le cas de figure que tu cites est tellement fréquent! Lorsque nous avons quitté notre église le Seigneur nous a fait passé par plusieurs années de décrassage, pour se débarrasser des faux enseignements, fausses culpabilités, doctrines erronées… ça n’a pas été simple, et je ne sais pas si le processus est terminé à l’heure actuelle (je l’espère :)). Et depuis nous sommes chaque jour témoins, via notre famille et les relations qui nous restent de cette église, des dégâts causés… des dons prophétiques, de discernement parfois très pointus laissés à la trappe parce que le pasteur les censure, des gens qui croient devoir à l’église une dévotion envers et contre tout, et qui deviennent l’ombre d’eux-même… et le pire c’est que bien souvent ces personnes ne sont pas ouvertes aux réprimandes, même faites avec le plus de tact possible… c’est vraiment dur! Parfois je me demande si l’on peut réellement quelque chose pour ces personnes qui ne semblent pas avoir l’amour de la vérité (je ne les juge pas c’est un constat), ou s’il faut les laisser suivre leur chemin.

      • Lily O   •  

        Il y a quelques années, le Seigneur m’a expliqué le sens de la parabole des 10 vierges. A la fin, il a souligné la réponse des vierges sages et m’a demandé de m’en souvenir parce qu’un temps viendrait où je devrais faire (répondre) comme elles.

        Et il y a presque 2 ans, il me l’a dit alors que je venais de terminer mon temps en sa présence. Et pour moi cela tombait comme un cheveu sur la soupe : « nous sommes au temps des vierges ».

        J’en ai été très surprise mais j’ai compris ce que cela signifiait pour moi. Etre très attentive et savoir dire non, je ne te donnerai pas de mon huile, mais je peux t’indiquer où et chez qui en acheter. L’époux est proche on ne peut plus risquer de manquer d’huile et même si cela est triste, il arrive un moment où la seule chose à faire c’est communiquer l’adresse du marchant d’huile et laisser l’autre se débrouiller pour aller en chercher en espérant qu’il ne sera pas trop tard pour lui.

        Puissions-nous avoir des oreilles pour entendre, comprendre et un coeur et du courage pour faire…

        Que le Seigneur nous éclaire, au nom de Jesus Christ 🙂

        Matt 25.9 « les sages répondirent : NON, il n’y en aurait pas assez pour nous et pour vous; ALLEZ plutôt CHEZ CEUX qui en vendent et ACHETEZ-en POUR VOUS »

        Et qu’il nous apprenne à savoir dire NON quand il le faut.

  15. Lily O.   •  

    Lorsque j’ai rencontré le Seigneur, ce ne fut pas par la prédication d’un homme et je bénis le Seigneur pour cela. J’ai donc été toute suite au fait que Dieu parlait audiblement, visiblement, silencieusement, dans le coeur, dans l’esprit, dans l’âme, par écrit direct, par sa création, bref de mille et une manières possible et impossible!

    A près avoir cru, j’ai lu parce que dès l’instant où il a commencé à me parler, j’ai eu à coeur d’acquérir immédiatement une BIBLE (je le crie à cause de toutes les déformations qui existent aujourd’hui dans les versions dites modernisées de la Bible, rien que de l’écrire, j’ai mal!).

    Mon premier acte chrétien si l’on peut dire à été de me plonger dans la Bible et le premier livre qu’il m’a poussé à lire fut Apocalypse et juste après Daniel. Je n’avais pas un mois de « conversion » que j’avais lu deux des livres jugés souvent trop difficiles ou compliqués pour un jeune converti. Je n’étais pas baptisée, ma vie n’était pas en « ordre », mais Dieu lui me jugeait apte à lire et à comprendre.
    J’ai lu, j’ai compris et je me suis convertie, je suis entrée dans une première phase de repentance (parce que pour moi, il y a eu différente phase de repentance au fur et à mesure que je comprenais les choses).

    J’avais cru d’abord comme croient les démons, ils savent que Dieu existe et ils tremblent. Et je venais enfin de croire que Dieu existe pour de vrai, je croyais EN DIEU. Quasi-immédiatement, j’ai cru comme les disciples croient, je CROYAIS DIEU! Et donc si je croyais Dieu, je ne pouvais que faire une chose ETRE BAPTISEE pour être sauvée en accord avec cette Parole que je dévorais.
    Tout ce que Dieu m’enseignait, je courrais voir le pasteur de l’église qu’il avait choisie pour moi pour le questionner, parce que je voulais être sûr d’avoir « tout bien compris » comme une gamine. J’étais heureuse, excitée, naïve et totalement innocente.
    Je prenais mon petit carnet où je notais tout ce que Dieu m’enseignait sur sa Parole ou sur des révélations personnelles qu’il me donnait de la vie chrétienne. Et j’allais en priant sans cesse, je ne suis pas là pour entendre son avis, Seigneur si c’est toi qui me dis toutes ces choses alors qu’il se taise et que tu me parles aussi en me disant exactement la même chose appuyée sur la Bible. Pourquoi je priais sans cesse comme cela? Je ne sais pas. J’avais soif d’apprendre, de comprendre et je voulais être sûr de ne pas dérailler.
    Pour faire court, après que Dieu m’ait expliqué qu’après avoir cru, je devais être baptisée pour être sauvée, après que le pasteur m’ait effectivement confirmé que c’était bien comme ça l’ordre des choses. Après que j’ai décidé de me faire baptiser. Le même pasteur m’a expliqué que je ne pouvais pas être baptisée parce que ma vie n’était pas en ordre et que je n’avais pas suivi les cours de préparation au baptême. Je suis retournée aux pieds de Dieu, il m’a dit que cette conception était fausse, je le crois.

    A ce jour, personne n’a pu et ne pourra me démontrer en s’appuyant sur la Bible que faire croire à ceux qui viennent à Dieu que « leur péchés » empêchent qu’ils soient baptisés est vrai et que la préparation Au baptême par des cours (bien souvent foireux selon moi car on n’y aborde pas la question de la repentance qui est la 1e clef selon moi d’une vie sanctifiée, on n’y aborde pas la marche par l’Esprit qui est la 2e clef selon moi d’une vie sanctifiée … et la marche par la foi ?!).

    J’ai toujours été une enfant d’une obéissance aveugle et cela pouvait être à la fois bon et très mauvais pour moi.
    Je croyais aveuglément Dieu. Et il me connaissait mieux que moi pour me conduire comme il le faisait. Il avait décidé de prendre personnellement en charge ma « formation ». J’étais curieuse, il répondait à mes questions dans la rue, au bureau, à l’église. C’était intense. Il ne voulait pas que je tombe dans des erreurs, il voulait que je sois nourrie correctement. Il mettais fin à mes caprices quand c’était nécessaire. Comme un véritable parent, il riait, s’amusait de mon excitation, de ma curiosité, de ma témérité, de mon désir d’aller plus loin, plus vite. Il calmait mes ardeurs, mes angoisses, il me reprenait sévèrement, il m’ordonnait de me mettre au lit même si je n’en avais pas envie. IL ETAIT et EST toujours merveilleux avec MOI.
    Je grandissais, je m’embellissais, je prenais du poids et du poil de la bête. Ma croissance était rapide et parfaite. J’étais un bébé facile, heureux.
    J’étais dans une église, j’avais un pasteur mais il n’était pas mon Berger. Il était un mercenaire à qui mon Père, ce bon Berger me laissait de temps en temps, un peu comme un parent laisse un enfant à une nounou le temps d’une absence. Il y a des nounous qui prennent leur travail à coeur et qui savent y faire avec les enfants, il y en a d’autre qui font ça par nécessité mais déteste le job ou les enfants. Il me l’a expliqué : des bergers il y en a qu’un c’est lui. Tous les autres sont des mercenaires (des nounous quoi!) et certains font bien leur travail et d’autre pas.
    Le mot mercenaire n’a pas le sens qu’on lui attribue aujourd’hui. Le premier sens de mercenaire ce sont des « bergers ambulants » qui n’ont pas de troupeau, qui savent comment s’occuper d’un troupeau et vont offrir leur service contre paiement, ce sont des bergers-salariés en somme, comme l’a été Jacob chez Laban avant d’avoir son propre troupeau.
    Et comme chaque fois que l’on a un salarié, on a aussi un problème qui va se poser. Le fait-il uniquement pour l’argent ou aime-t-il aussi son travail ? Sera-t-il intègre et fidèle à son employeur ou au moindre avis de tempête abandonner ce dernier pour un autre navire?

    Je suis désolée pour vous pasteur, le Seigneur m’a dit qu’il était le seul et unique Berger et que vous étiez comme Jacob pour Laban, en charge de son troupeau en attendant qu’il arrive. Serez-vous intègre et fidèle ou serez-vous trompeur et voleur? Ceci n’est pas l’objet de mon intervention. Alors j’en reste là pour cet aspect.

    Je me suis soumise aux habitudes de cette église, Dieu n’était pas contre, et un après avoir cru, j’ai pu être baptisée … être sauvée donc si j’en crois la Bible.

    Mon baptême fut un moment de grande tristesse : j’ai vu des gens qui avaient rencontré le Seigneur, qui avaient compris ce qu’était le baptême et qui avait fait tout ce qu’on leur demandait se voir refuser le baptême le jour J parce qu’ils n’étaient pas purs, sanctifiés!!! Un an de préparation, d’attente pour s’entendre dire devant la piscine « Non ».

    Et comment le pasteur pouvait le savoir ? Ils avaient eu le malheur de se confier à lui sur leur doute, leur crainte. Et dans un cas qui m’a profondément marqué : la difficulté à rompre de façon brutale une vie commune de plus de 10 ans en concubinage avec sa compagne et leur enfants.
    D’autres on été baptisés avec le même profil, ils n’avaient pas eu l’honnêteté de raconter leur vie à un pasteur légaliste dont la propre vie ne reflétait même pas la pureté qu’il exigeait des autres.
    Comment je savais ça de ce pasteur ? Par la vision que j’ai eu de lui, un homme debout devant un bâtiment neuf tout propre, entouré d’une belle grille, fermée avec un gros cadenas et lui se tenant dehors devant cette grille en refusant d’ouvrir à ceux qui voulaient y aller. Et cette phrase de Dieu au pluriel « ILS n’y entrent pas et empêchent ceux qui voudraient le faire d’y parvenir ». Ce pasteur, je continue a pleurer quand je pense à lui ou quand je le voit. Il est sur le net très apprécié pour ce qu’il dit. Mais le Seigneur lui nous parle de nos fruits (la famille en fait partie). Cet homme a eu 3 filles et aujourd’hui toutes les trois sont égarées : une en concubinage avec un homme marié qui a divorcé pour elle, l’autre qui a eu deux enfant hors mariage, le dernier avec un musulman, et la petite dernière homosexuelle vit avec une femme. Pour la dernière, elle avait 7 ans quand le Seigneur m’a révélé ce qu’elle serait à cause de ce qui se passait en réalité chez cet homme au demeurant bien sous tout rapport.

    Bienvenue dans la famille de Dieu. J’ai été triste pendant un an, me demandant ce qu’était devenu ce frère, un garçon dont la conversion relevait du miracle, que Satan voulait absolument tuer. Il avait eu toute sortes d’accident depuis sa conversion, il avait échappé à la mort un nombre incroyable de fois depuis sa conversion. Sa vie à la maison était devenue difficile parce qu’on lui demandait de quitter sa famille à cause de Dieu et cela avait pour effet d’éloigner sa compagne et ses enfants de Dieu! Je priais pour lui, et un jour j’ai compris que même je ne le voyais plus. Ce Dieu qui était aller le chercher, qui le protégeait, prenait soin de lui. J’ai hâte de le retrouver au ciel un jour.

    Pour revenir à notre sujet : les bébés tués

    J’ai donc eu le privilège en temps que brebis fragile, prématurée et précoce ( 😀 ) d’être portée sur les épaules du berger, nourrie de bon lait par lui et de le voir choisir la meilleur herbe pour moi. Je lui en suis infiniment reconnaissante aujourd’hui avec le recul. Il fut un temps où je le percevais comme une punition, le fait de ne pouvoir aller gambader avec toutes les autres brebis dans les prés …empoisonnés pour la plupart.

    Très rapidement, j’ai été baptisée du Saint-Esprit. J’ai commencé à voir mes premiers miracles pour les autres : il me disait de prier, je le faisais et j’en voyais les effets réels. J’ai fait des délivrances sans même savoir que c’était des délivrances. J’ai été transportée dans le monde spirituel pour voir ce qui se passait et comment satan agissait dans l’église. J’ai été utilisée toujours sans le comprendre pour mettre à nu des sorciers, des agents du diable. Et je suis devenue la femme à abattre. Le dimanche matin, c’était des malédictions jetées sur moi de l’estrade, toute l’église savait qu’il parlait de moi. Sauf moi, j’étais dans ma bulle.

    J’aimais prier, être avec les autres : au bout de 3 ans de conversion, il m’a dit : A compter de maintenant, tu n’iras plus à l’église. J’ai beaucoup pleuré. J’ai voulu lui forcer la main, j’ai désobéi, j’ai insisté, je me suis battue et débattue contre Lui, mon Dieu, mon Berger, mon Père. Il a écouté, il a dit non. Il a hurlé NON. Il m’a enfermé à la maison. Quand enfin, j’ai cédé, arrêté les caprices, écouté, obéi « pour de vrai »…
    Un jour, parce que je pouvais l’entendre, il m’a dit : tu sais pourquoi tu as eu toutes ces réactions, ces pensées quand tu as dû arrêter d’aller à l’église? J’ai répondu que non, et il m’a dit : tu devais être délivrée de la religiosité. Quoi? La religiosité c’est un esprit? Comment avais-je pu attraper cela? Je n’étais pas croyante, je n’avais pas baigné dans un monde religieux. J’avais passé à peine 3 ans dans une église où on n’avait fait qu’essayer de me massacrer. Il avait été là jour et nuit, à me conduire, à m’enseigner.

    Et depuis, cela fait plus de 15 ans je ne vais dans une église que sur son ordre et je fais ce pourquoi je suis là. Et je rentre à la maison.

    Il y a 4 ans, j’ai commencé à voir beaucoup de différences dans mon entourage entre ceux qui n’ont jamais arrêté d’aller à l’église, ceux qui ont quitté l’église pour de « mauvaises raisons » et ceux qui comme moi ont été pris en charge par Dieu lui-même.

    Alors que Dieu m’avait interdit de mettre un seul pied dans une école biblique, alors que je n’avais eu pour enseignant que le Saint-Esprit, alors que je n’avais eu pour compagnon de jeu que les anges et la nature (il lui arrivait de faire venir des oiseaux devant la fenêtre pour me chanter un cantique, oui, les oiseaux chantent vraiment, je l’ai vu, je l’ai entendu et j’ai été sciée! ).
    Alors que mes lectures étaient étroitement surveillées et guidées par Lui au point où je me suis rebellée un bon nombre de fois en belle enfant gâtée!
    Alors que mes journées étaient rythmées par lui, réveil aux aurores, lecture de la bible, exercices avec question réponse correction, prières, révélation et application. C’était trop sévère certains jours, j’en avais marre, je boudais, je marmonnais, je refusais d’exécuter même si je finissais par le faire. Il me traitait comme un petit soldat, il y a des jour où c’était plaisant d’autres pas.
    Alors que je me plaignais sans cesse sans comprendre que mon père voulait que je devienne une adulte indépendante, sûre d’elle, ferme, en bonne santé.
    Alors que j’enviais les autres qui avaient le droit de faire ce qu’ils voulaient
    J’étais en train d’être préparée à être une adulte, une disciple.
    ….je ne comprenais pas l’immense « chance » et privilège que j’avais.

    Et j’ai eu un peu la même vision : des bébés totalement chétifs, souffrant de quachiorcor (gros ventre, grosse tête, duvet sur la tête, maigre, la peau asséchée), de nombreux handicapés (sans bras, sans pieds, souffrants de toutes sortes de déformations).
    Et moi et ceux de la 3e catégorie, beaux, les joues bien « rose », le teint éclatant, les cheveux brillants, l’oeil vif, de belles dents, joyeux ( en réalité, dans le monde physique cela peut être différent certes. Lol!)

    Nous étions en bien meilleure santé, pour ne pas dire que nous étions juste en parfaite santé et ce n’était pas le cas des autres. Eux peuvent citer des passages de la Bible par coeur, nous peut être pas, mais nous la vivions, la Bible, et nous la lisions chaque jour un peu, du premier verset au dernier, et pas seulement des morceaux choisis.

    Pourquoi notre Père avait décidé de ce passer d’une nounou pour nous, je ne le sais pas. Mais aujourd’hui, j’en vois les bénéfices et j’en suis heureuse.
    Je fais mes devoirs et j’apprends mes leçons avec plaisir, je ne chipote plus (c’est peut être qu’enfin je deviens adulte 😀

    Bon courage à tous.
    Soyons bénis au nom du Seigneur Jésus Christ.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Tu sais Lily, je suis toujours ahurie quand je te lis, tant je vois que le Seigneur a fait avec toi ce qu’il a fait avec moi: même parcours. Enseignement direct du Saint-Esprit, interdit d’aller me faire former (de fait formater) dans une école biblique, ce qui souvent fait lire la Bible comme au travers du filtre des doctrines humaines préétablies !

      J’ai eu les mêmes barrages pour le baptême et j’ai du attendre 8 mois avec enseignement sur le baptême fait (je l’ai su des années après) par un illuminati déguisé en Ancien d’Eglise (il avait un très haut poste dans le monde, et c’était une grosse dîme… mais bien sûr, ce n’est qu’un hasard !)

      J’ai vu un des couples responsable de l’Église voir aussi leur fille épouser un fondamentaliste islamiste ! Une tragédie dont ils ne connaissaient pas la cause, mais moi, la cause, je la connaissais: l’esprit de contrôle ….

      De même, rupture horriblement douloureuse d’avec ma première église, celle-ci me persécutant via un groupe de pasteurs et d’Anciens, jusque chez moi. Pourquoi? Je le sais aujourd’hui: ceux qui marchent comme ces bébés avortés ne supportent pas ceux qui sont debouts et dans la lumière ! Mais je garde une grande reconnaissance à l’un de mes pasteurs, aujorud’hui disparu, à cause de ses excellents enseignements que je buvais comme de l’eau fraîche.

      En fait, je n’ai pas reçu la vision de bébés malformés, j’ai surtout reçu la vision, à plusieurs reprises et dans diverses assemblées, de rangées de cadavres avec quelques vivants au milieu… et pas forcément sur l’estrade ! Mais ils ne savaient pas qu’ils étaient morts aux yeux de Dieu !

      J’ai vraiment la conviction que Dieu t’appelle dans le ministère. Comme Dieu les connaît d’avance, il les forme Lui-même afin qu’ils ne soient pas déformés au moule pastoral …

      À suivre ! 🙂

      Toi, j’aimerai bien que tu puisses venir dans un de mes séminaires. Pas libre pour Damville ? Ou Valence (bientôt). Si tu pouvais venir à Valence, je te donnerais volontiers du temps pour que tu partages ton témoignage !

      • Lily O.   •  

        🙂
        Je suis en pleine négociation avec Père, et je crois bien qu’Il va faire comme d’habitude et me surprendre.
        J’apprends la vie par la foi, l’obeissance absolue, c’est pas facile… Et franchement, chaque fois que je crois avoir compris et retenu la leçon, il corse les exercices suivants… Tu connaissais cela mieux que moi. Je suis sûre. Lol!

        Peut être à très vite à Valence…

        • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

          Là, je suis preneuse !!!! Prépare ton témoignage: tu auras une heure ! (ou plus)

      • Catie   •  

        Bonsoir Michele,
        J’ai lu votre témoignage qui m’a fait du bien!
        Le parcours du Oint dont vous parlez, m’a réchauffé le cœur!
        Le rejet, les calomnies.Tout au long de mon enfance j’ai connu et subi l’antisemitisme. Récemment j’ai vecu le parjure, l’injustice, les mensonges, et me suis retrouvée face à Satan. Des moments terribles, mais je sais que Yeshoua ne m’a pas abandonnée, cependant cela reste douloureux!
        Mais peut être suis je dans le bon chemin!
        J’ai fréquenté une eglise de prophetes et je me pose beaucoup de questions concernant ce lieu de culte… Voici quelques mois, j’ai rejoins….par hasard….une eglise de gitans. Je me sens à l’aise, ils sont simples, humbles, j’ai retrouvé les fondamentaux. Je sens la présence de Yeshoua. Mon désert actuel, suite au tsunami, me fait comprendre que seul, Lui, Yeshoua, est digne de confiance. Il est deux choses que j’ai sans cesse en pensée, se préparer pour Son retour et prier pour Israel.

    • KLite   •  

      Amen!

      Avec la vie ointe de l’Esprit de Dieu, on ne peut pas toujours être compris ni comprendre soi-même notre marche.

      Merci pour votre témoignage.

      Soyez-vous même fortifiée dans le Seigneur.

    • françoise   •  

      merci Lily pour ce témoignage, il a change mon programe, je pense que mon Dieu l a changé, apres ma priere, mon souhait n’étant pas le sien.
      je devais aller à l église selon mon désire, et j ai passé deux heures à méditer sur ce commentaire.
      j avance à petits pas pour l’écoute, je découvre l »amour, palpable de mon Père

      avant je savais qu’Il m’aimait, je le croyais vraiment, mais maintenant je sens cet amour en moi.
      avant je l’aimais pour ce qu’il avait fait à la croix pour moi, et aussi les guerisons physiques , et tant d’autres choses.

      maintenant je l’aime, ne me demandez pas pourquoi, je n’ en sais rien, c est juste bon, comme au tout début de ma conversion.

    • annik   •  

      @lilly O : Je trouve ce témoignage très décevant : très égo centrique, centré sur le moi égoiste et sans amour. Quelle prétention : le Seigneur a fait de toi sa « chouchoute  » !!!!

      Paul voulait être anathème pour les juifs qui n’acceptaient pas l’évangile. Toi tu te complet dans tes visions et tes relations intime avec le tout puissant.

      C’est pas mieux que les faux chrétiens que tu critiques.

      • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

        Je trouve ta remarque blessante. Elle démontre que tu n’as aucun discernement pour voir dans quel esprit les gens parlent.

        J’ai tout de suite reconnu en Lily O une vraie servante de Dieu ! Et son témoignage reflète sa vraie rencontre avec le Seigneur.

        Mais toi, qui es-tu ?

      • MJ   •  

        Bonjour Annik,

        Personnellement je trouve le témoignage de Lilly, très beau, très réconfortant et plein d’espoir.

        Je ne sais pas si le Seigneur à fait de Lilly sa « chouchoute », ou plutôt je crois que le Seigneur à fait de Lilly la même « chouchoute » que tant d’autres…………..

        Et si le Seigneur a agit ainsi avec Lilly, cela veut dire que demain il agira de la même façon pour plein d’autres, car Dieu ne fait acception de personne.

        Et en ce sens le témoignage de Lilly, est réconfortant et plein d’espoir pour beaucoup.

        Merci Lilly, et que Dieu te bénisse encore abondamment, afin que tu puisses continuer à être une bénédiction pour les autres.

        MJ

      • Michaël   •  

        @ Lily

        Merci pour ce témoignage, dans lequel je reconnais tout à fait la communion dans laquelle me fait grandir le Père céleste.. On a bien le même Père 🙂 😀 Et ceux qui te remercient doivent le reconnaître aussi dans ce que tu écris, ça fait écho à quelque chose de si fort et si concret dans nos vies.

        Dieu m’a conduit il y a 3 ans à vivre cette merveilleuse vie de communion, si simple au final – ça s’est passé juste entre Lui et moi, mais suite à de nombreuses exhortations d’une personne proche, à la lecture des écritures et de certains témoignages. Je n’entendais nulle part, dans aucune église, ce type de témoignage, c’est si triste ! Beaucoup de blabla religieux, plein de connaissances religieuses, des miracles pourtant, mais pas cette vie, la VRAIE VIE avec Dieu.

        @ Annik

        Ce témoignage est bien plus puissant et rend bien plus gloire au Père céleste qu’un témoignage de guérison par exemple. Parce que c’est l’essence même de son plan de salut pour les hommes, c’est uniquement pour ça que Jésus est venu sur la terre. Tout le reste n’en est que la suite, la conséquence.

        J’en lis ou en entends si rarement pourtant, de ces témoignages de communion au quotidien, ils sont des témoignages de l’incroyable et imméritée proximité que Dieu a voulu vivre avec nous, depuis le commencement, et qui n’est possible qu’en Jésus.
        Si on dit « vivre » des « expériences » avec Dieu, mais qu’on n’a pas cette intimité, cette vie si simple avec Lui, alors c’est qu’on est passé à côté de l’évangile : Jésus qui nous réconcilie avec le Père. On se ment à soi-même quand on s’auto convainc qu’on vit l’évangile, mais pas cette intimité si forte. Pourquoi est-il si impérieux de se repentir, et pas qu’une fois, mais en faire un style de vie : parce que c’est la condition sinequanone pour entrer et demeurer dans cette communion. On ne peut pas pécher et rester dans la présence de Dieu.

        Oh si tu savais de quel amour tu es aimée, tu ne dirais pas aux autres qu’ils se vivent en « chouchous ». Tu serais tellement heureuse et comblée par l’amour de Dieu que tu le souhaiterais pour chaque individu de cette terre !!!

        Annik, tu as peut-être vécu de belles choses avec le Seigneur, par Sa grâce, mais sache que le meilleur est à venir, la communion parfaite avec ton Père céleste ! Elle n’est possible que par la repentance des péchés qu’Il te montre, si tu l’acceptes. Et alors tu pourras vivre une intimité si simple avec Lui, que tu connais pas encore.

        Et il n’y rien d’égocentrique, si tu le vivais, tu te rendrais compte que tu ne pourrais pas t’empêcher d’aimer les autres du vrai amour. Pour l’instant tu parles de quelque chose que tu ne connais pas. Vis-le et viens témoigner 🙂
        Je t’écris ça avec mon amour fraternel.

        • KLite   •  

          @ Lily

          Mon précédent com aurait dû être mis à la suite de ton témoignage ; le com de Annik « m’oblige » littéralement à poster celui-ci et à être un peu plus bavard.

          Alors que j’étais depuis hier entrain de méditer sur ton témoignage et de me dire : Seigneur, pourquoi tes enfants (comme Lily) ne sortent-ils pas assez pour témoigner de toi ainsi que de ta vérité à côté des faux évangiles (pasteur chef-dominateur, église-maison de Dieu hors de laquelle point de salut, formation théologique pour pasteur, chrétiens dépendant de leur pasteur intermédiaire entre eux et Dieu…) qui pullulent aujourd’hui dans tant d’églises que le com de Annik est tombé comme un cheveu dans la soupe, ou mieux comme un coup d’épée de l’ennemi afin de te décourager, de déstabiliser.
          J’ai vraiment la conviction que ce n’est pas pour rien si le Seigneur t’a fait passer par ce chemin pas si commun à beaucoup, mais que ton témoignage doit crier
          plus fort que maintenant et de plus en plus fort que cela relève, Mme d’Astier l’a dit plus haut, très vraissemblablement d’un ministère.
          Tu as déjà été confrontée dans ton église à ce genre de réaction où l’ennemi cherche à abattre les vrais enfants de Dieu.
          Tiens ferme, et des témoignages comme les tiens, le peuple qui appartient à Dieu (il faut le dire car tout le monde a le nom de Dieu dans sa bouche, même ceux qui ne lui appartiennent pas) en redemande.
          Il n’y a rien d’égocentrique dans tes propos, mais au contraire un témoignage de l’amour du Père et de la formation par le Saint Esprit et un modèle de vie empreinte de l’huile sainte.

          Sois fortifiée ma soeur!

          • Lily O   •  

            😀 Merci.
            Sur une chose Annik a raison, je me vois comme une goutte de sang dans un corps immense où chaque cellule est gardée, protégée, entretenue jalousement et avec le plus grand soin, par celui à qui elle appartient. Et je sais que je suis une véritable chouchoute qui n’a rien à envier aux autres chouchoux. Nous sommes beaux et précieux 🙂

            Il est très difficile de comprendre cela. Surtout pour nous qui vivons dans une société où le corps est maltraité, traité en ennemi. On aime les doigts, on en prend grand soin. On déteste les pieds, on leur inflinge les pires torture. On ne supporte pas les seins on s’en fait faire de nouveaux. On se déteste. On se voit et on se dit : si je pouvais changer ci ou ça. Alors comment parvenir à la compréhension d’une chose aussi simple que vous êtes le corps de Christ. c’est impossible de comprendre ce qu’est appartenir à ce corps sans une révélation de Dieu.

            Je prie vraiment ma très chère Annik, que tu puisses te sentir aussi aimée et précieuse que moi, parce que c’est merveilleux. Ton regard sur toi, sur les autres changes, tu comprends que tu fais parti d’un tout immense et magnifique. Et tu te mets à jouer ton rôle de cellule saine, refusant de devenir cellule cancéreuse 🙂

            Moi, j’appartiens à quelqu’un qui aime chaque cellule de son corps, le chouchoute, le soigne le garde précieusement comme une chose hors de prix. Cela me fait me sentir précieuse, belle, une vrai chouchoute quoi! Pour le comprendre, il faut faire partir de ce corps.

            Voir le Seigneur prendre une brosse pour frotter la peau pour la nettoyer, l’aider à respirer, le voir appliquer une huile de soin sur ce corps pour le faire briller. Voir comment il soigne les pieds qui vont le porter, comment il entretien les mains qui vont applaudir, comment il met du collyre sur les yeux pour les soigner et les aider à mieux voir. L’avantage que j’ai en tant que goutte de sang, je vais dans tout les coins et recoin de la tête au pied et je suis totalement garder à l’abri à l’intérieur. Je flotte, je glisse, comme dans ce dessin animé « il était une fois le corps humain » 😀

            Très récemment j’expliquais à un petit groupe de chrétiens, que la notion de « toi tu as une onction ou une relation spéciale » était fausse, parce qu’avec Dieu, celui auquel je crois, chaque chrétien a une onction une relation spéciale. Même si le pied n’aura jamais la même fonction que la main. Ils sont égaux pour Dieu.

            C’est pour ça que nous sommes les seuls marathoniens à remporter tous le grand prix, l’essentiel étant de passer la barre d’arriver. Qui peut comprendre cela sans une révélation? Dans un monde de compétition où on doit être absolument le premier, comment comprendre que les premiers et les derniers remporte exactement le même prix? Moi, il m’a fallu des révélations sur révélations pour le comprendre

            C’est un peu ça que j’ai essayé de dire maladroitement visiblement… pardon Annik.

            • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

              Dieu ne fait acception de personne !!!! Bien sûr que ceux qui le suivent avec amour sont une perle précieuse à ses yeux ! Bien sûr qu’on est ses chouchous. Oui, Dieu a des « chouchous », ceux qui aiment son Fils et lui obéissent. Il a déjà un chouchou d’office: le peuple d’Israël « Ils sont aimés à cause de leurs pères ». C’est écrit

              Ce qu’Annick ne semble pas prête à comprendre, c’est que tout le monde peut devenir chouchou de Dieu. Mais cela a un prix extrême: mourir à soi !

              Ses remarques que je vois bien trop souvent chez des gens qui se disent chrétiens démontrent qu’ils n’ont jamaisrencontré le vrai Dieu. Alors, ils sont comme Caïn: ils ne comprennent pas pourquoi c’est leur frère à qui Diieu jette un oeil d’approbation, et pas sur eux. Alors, ils sont enragés pour détruire….même avec un vilain vocabulaire.

              Ils ne savent pas le prix que toi, tu as payé, que moi j’ai payé, que Fella a payé, et d’autres millions de chouchous dont des centaines que j’ai eu le privilège de rencontrer, et la jalousie les ronge !

              Annick, au lieu de démolir ceux dont tu ne sais rien, si tu t’acharnais à trouver Celui qu’ils ont trouvé ?????!!!!

              Ta vie en serait transformée.

              Je sais par expérience et parce que la Bible n’a cessé de le démontrer, que la jalousie modant de beaucoup provient du fait qu’eux, ils n’ont jamais rencontré Dieu !

  16. annik   •  

    @ lily.O

    je voulais juste dire que l’on peut aussi psychologiquement s’illusionner d’être dans le vrai. Ce qui montre ce qu’est un arbre ce sont ses fruits.

    Toutes les sectes ou dénominations disent être dans le vrai. Elles ne partiront pas forcément dans l’enlèvement….
    Seule les vierges sages le seront.

    Même Moise, lorsque le Seigneur a dit qu’il aller exterminer le peuple sorti d’Égypte. et faire de MOISE une grande nation, a demandé d’être effacé du livre de vie, si le Seigneur voulait exterminer le peuple de Dieu.

    Attention à ne pas se complaire dans sa propre spiritualité mais de donner aussi notre vie pour les frères et sœurs.
    Que Dieu nous fasse grâce de porter SES fruits !

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Tes commentaires, Annick, sont insultants et méprisants.

      Tu ferais mieux de te poser la seule bonne question : Pourquoi, toi, n’as-tu pas cette communion intime avec le Seigneur ?

      Si tu ne l’as pas, c’est que tu ne le connais pas ! (c’est le cas d’ue grand majorité de ceux qui se disent chrétiens)

      Tu es en train de correspondre exactement à l’avertissment de Christ:

      Jn 16:2 … et même l’heure vient où quiconque vous fera mourir croira rendre un culte à Dieu. 3 Et ils agiront ainsi, parce qu’ils n’ont connu ni le Père ni moi.

      Oui, tu veux tuer de la langue. Mais tu ne fais que prouver que tu ne connais ni le Père, ni Jésus… tu connais juste des bouts de sa Parole, mis tu ne l’aimes pas vraiment , faute de Le connaître !

      Qu’est-ce que l’histoire de Moïse vient faire ici ? Moïse est une préfigure de Christ et il avait tant d’amour pour ce peuple pourtant idolâtre et rebelle qu’il était prêt à donner son éternité pour leur salut.

      Au final, je crois que c’est l’amour, le véritable, que tu ne connais pas ! Dieu est Amour !

      Alors, par jalousie, tu donnes des coups de couteaux tous azimuts. Mais voilà, non seulement ils n’atteignent pas leur cible, mais ils vont te revenir si tu ne te repens pas, car cela, c’est une loi divine !

    • MJ   •  

      Bonjour Annik,

      Ton post ce matin m’a fait penser à un passage des évangiles :

      Matthieu 14 : 25-31 « A la quatrième veille de la nuit, Jésus alla vers eux en marchant sur la mer. Quand les disciples le virent marcher sur la mer, ils furent troublés et dire : C’est un fantôme! Et dans leur crainte ils poussèrent des cris. Jésus leur dit aussitôt : Rassurez vous, c’est moi, n’ayez pas peur! Pierre lui répondit : Si c’est toi ordonne-moi d’aller vers toi sur les eaux. Et il dit : Viens! Pierre sorti de la barque et marcha sur les eaux pour aller vers Jésus. Mais en voyant que le vent était fort, il eut peur, et, comme il commençait il s’écria : Seigneur sauve moi! Aussitôt Jésus étendit la main et lui dit:

      Homme de peu de foi, pourquoi as tu douté?

      Il est impressionnant dans ce passage de voir que Pierre qui connait Jésus, vit avec lui connait sa puissance, doute malgré tout, parce que cette puissance est terrifiante pour un être humain, et que notre entendement humain nous fait dire que ce n’est pas possible. Ceux qui vivent cette puissance aujourd’hui peuvent être déstabilisés, car elle fait vaciller les normes de fonctionnement de notre monde fini (dans le sens de limité aux cinq sens et à la physique). Je trouve personnellement qu’ajouter du doute avec des menaces, parce que l’on n’a pas connu les mêmes évolutions spirituelles est lourd de responsabilité. Dans ce qu’a témoigné Lilly, il n’y avait rien de contraire aux Ecritures, et soit sure que son vécu est partagé par d’autres personnes sur ce site.

      D’autre part toujours dans le cas de Pierre, je pense très sincèrement que si les autres apôtres n’avaient pas été là pour le voir marcher sur les eaux, ils ne l’auraient jamais cru, s’il leur avait raconté cette expérience, ils auraient certainement réagi comme toi, et comme ils ont réagi quand les femmes sont venues leur annoncer la résurrection de Jésus. Et pourtant, cela, Dieu l’a fait, même si pour l’entendement humain c’est impossible.

      Ensuite ce qui m’a interpellée dans ton post, c’est la référence aux vierges sages. Il y a peu de temps, Lilly, nous a transmis l’explication qu’elle avait reçue de cette parabole. J’ai lu beaucoup de choses sur son interprétation, mais je suis toujours restée sur ma faim. Lorsque quelqu’un parle, transmet la vérité de Dieu, il y a une profondeur, une vie qui se dégage de ses paroles, notre être intérieur sait que c’est vrai (l’Esprit témoigne à notre esprit). Et je pense personnellement qu’elle nous a donné la bonne compréhension de cette parabole, interprétation qui correspond tout à fait à notre temps et au fonctionnement de certaines églises qui font des chrétiens, des vierges folles.

      Ce que tu dis sont des poncifs, qui pourraient t’être retournés. Je suis sure que bien des personnes sur ce site, ont entendu les mêmes mots condamnateurs dans les églises qu’ils ont fréquentées ou fréquentent encore. Personne ne sait si l’enlèvement aura lieu de notre vivant, ni s’il fera partie de ceux qui seront enlevés. Pourquoi mettre cette menace? Jésus ne m’a jamais menacé, il m’a dit de faire non pour une récompense (enlèvement?) mais par amour pour lui, un amour qui se nourrit de pouvoir servir celui qui m’a tant donné. Par contre ce type de menace je l’ai entendu dans les églises abusives, où l’on utilise la peur, le doute pour enfermer l’autre dans une foi cadrée et normalisée par les hommes.

      J’ai trouvé tes posts très gênants, et tes attaques très violentes contre Lilly, et au travers d’elle contre tout ceux qui marchent dans le même chemin.
      Les fruits que nous portons sont ceux de Galates 4.22 : « mais le fruit de l’Esprit est : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maîtrise de soi ». J’ai trouvé ces fruits chez Lilly en lisant ses différentes interventions.

      J’ai été très surprise et je n’ai pas bien compris la virulence de ton premier post sur son témoignage, j’ai vraiment eu l’impression d’une vengeance personnelle envers Lilly.

      MJ

    • Patrice   •  

      Annick, je trouve ça également incompréhensible, casser une personne, comme ça, gratuitement, en lui coupant les ailes. Qui faut-il côtoyer pour apprendre ça ? Où ? Tu en as été victime pour trouver ça légitime ?

    • Lily O.   •  

      Amen, Annik a ta dernière phrase avec une petite rectification
      Oui, que Dieu nous fasse grâce de porter SON fruit…

      J’ajouterai ceci : jusqu’à ce qu’il parvienne à maturité tout en restant préserver des vers et autres parasites.

      1) Parce que l’amertume d’un fruit non mur mangé trop vite peut faire croire qu’il n’est pas bon. Il a juste besoin de murir avant d’être consommé et d’en tirer tout les bénéfices aussi bien en terme de goût, qu’en terme d’apport nutritionnel.
      2) Parce que les parasites peuvent le détruire ou le rendre impropre à la consommation bien qu’au départ ce fruit avait tout le potentiel d’un bon fruit.

      Que Dieu nous ouvre les yeux, les oreilles et l’intelligence pour comprendre au nom du Seigneur Jesus Christ.

      Sur ce, merci à tous pour cet échange édifiant 😳😯
      Et ce sera mon dernier post sur ce non-sujet 🙂

      A tous, à très vite ailleurs sur le site 😀

  17. corinne mascha   •  

    Oh ! Comme cet article m’a fait penser à ma propre expérience dans les églises. Aujourd’hui c’est très clair pour moi, je ne dois plus y mettre les pieds ! le Seigneur à tout fait pour que j’en sorte, j’ai subi les pires « rejets – jalousies – rivalités » de toute ma vie.
    Aussi pour me faire comprendre que je ne devais pas culpabiliser d’être « seule avec Lui », le Seigneur m’a accordé une vision où je voyais des brebis dans un enclos, toutes étaient blessées, pansées, sanguinolentes, attelées, et la Parole donnée était : « Voici l’état de MES FILLES dans l’église ». Des larmes, beaucoup de larmes…..

    Oui, ils n’ont pas voulu de moi pour exercer les dons que le Seigneur m’a accordés.. tant pis, au lieu de les pratiquer dans « l’église », je demande au Seigneur de me permettre de rencontrer des personnes directement, pouvant ainsi les aider à le rencontrer et à les former en tant que disciples de Jésus et non comme adeptes d’une dénomination.
    Mais même ainsi, dernièrement le diable à détourné une personne que je suivais depuis plus de 2 ans. Au départ le Seigneur me l’a fait rencontrer dans un moment de sa vie où elle pensait au suicide, sur les paroles du Seigneur je l’ai suivie pendant mes temps de congé hebdomadaire, enseignée, elle a vécu des délivrances très fortes, elle a été baptisée.

    Mais à partir de là, elle a rencontré deux personnes fréquentant une assemblée locale très connue de la région…. patatras !!!! Elle est revenue vers moi en me disant que je n’avais pas le droit d’enseigner la parole parce que je suis une femme… , pas le droit de baptiser parce que je ne suis pas pasteur, et que donc il « fallait qu’elle recommence tout » dans cette assemblée, et qu’elle ne viendrait plus chez moi….. parce qu’elle à fait un rêve ou elle me voyait « morte » …
    J’ai crié à Dieu pour l’en dissuader, mais elle est partie quand même…. réponse du Seigneur : moi aussi j’ai eu mon Juda.
    Que la volonté du Père s’accomplisse.

    Vous voyez, le diable arrive toujours à détourner les personnes faibles qui recherchent d’abord un contact social avant le Seigneur lui-même.
    Recherchez le Seigneur et Lui Seul.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Hélas, j’en ai expérimenté un sacré rayon dans ce domaine, et encore pas plus tard qu’il y a peu ! On dit en plaisantant que les catho ont un pape et que les évangéliques ont un pape dans chaque église. C’est impressionnant à quel point le titre de « pasteur » a été sacralisée, leur parole sacralisée, et même les meilleurs d’entre eux tombent souvent dans le piège de l’idolâtrie qui accompagnent automatiquement leur « titre ». Je dis bien « titre » et non appel.

      On devrait demander à chaque pasteur de renoncer à son titre de pasteur, même de la prendre en horreur, puisque le seul bon pasteur dont nous parle la Parole, c’est Jésus. Je pense que cela ne gênerait pas les vrais pasteur, mais que cela paniquerait les mercenaires !

      Lily a reçu à ce sujet une vision dont je vais faire un article: impressionnant ! (mis en ligne ce jour)

      Car l’appel de berger, c’est justement ce que tu fais: être dans l’ombre du Seigneur et aller chercher les brebis perdues, et soigner les brebis blessées. Certes pas se construire une assemblée pour régner, dominer, se mettre au-dessus et y donner une « nourriture » la plupart du temps non nourrissante, ou de plus en plus empoisonnée, et tondre les brebis sans les panser…

      Mais le jugement de Dieu arrive: il ne va plus rien rester d’un système qui ne rend gloire qu’à l’homme, certes pas à Dieu … et qui ne fabrique pas des disciples, mais des moutons idolâtres qui écrabouillent les blessés et les faibles. Bref, des boucs, comme Mt 25 l’explique.

      Les vrais bergers, oints de Dieu, n’ont pas besoin de toutes ces organisations humaines, de ces murs dispendieux, de ces programmes qui impliquent des investissements souvent scandaleux, pour des résultats bien maigres.

      Le Royaume avance-t-il au milieu de ce système ? Non: il régresse dramatiquement !

  18. Collin   •  

    De Diane :
    Je pense que beaucoup vont comprendre et faire le rapprochement avec ce qu’ils ont vécu des églises/assemblées, la vision est tellement éloquente…

    Collin: ô OUI !
    Surtout la prophétie de ÉZÉCHIEL 34:8 à 11, 16, 23, 24, 31.

    Que je médite ainsi !

    AMEN ! JE SUIS VIVANT DIT LE SEIGNEUR !

    Je suis vivant ! Vivant dit le Seigneur, l’Éternel,
    Pasteurs, bergers écoutez la parole de l’Éternel.
    Certains pasteurs n’ont pas souci de mes brebis,
    Et ils ne font nullement paître toutes mes brebis.

    Alors d’entre leurs mains je reprendrai mes brebis,
    Pour les redonner à Jésus le bon Berger des brebis.
    Ils sont des pasteurs qui ne paissent qu’eux-mêmes,
    Au lieu d’aimer leur prochain comme eux-mêmes.

    Des brebis au pillage, devenues que leurs proies.
    Mais ainsi parle Dieu, l’Éternel, à cause de cela,
    Je délivrerai de leur bouche, oui toutes mes brebis.
    Voici, je prendrai soin moi-même de mes brebis,

    Mes brebis, ne seront plus pour eux, une proie !
    Le Bon Berger à la croix est bien venu pour cela.
    Car ainsi parle Ton Seigneur, j’en ferai la revue.
    Je chercherai et trouverai celle qui était perdue.

    Je ramènerai ma brebis celle qui était trompée,
    Je panserai, soignerai une autre qui est blessée.
    Celle qui est malade, souffrante je la fortifierai.
    Celles qui sont grasses, vigoureuses je détruirai.

    Voici, j’en veux formellement aux pasteurs !
    J’établirai sur elles un seul et unique Pasteur,
    Qui les fera paître, David mon juste serviteur
    Il les fera paître et il sera leur unique Pasteur.

    Moi, l’Éternel, je serai leur Dieu, Moi, l’Éternel.
    Le serviteur David sera prince au milieu d’elles.
    Mes brebis sont des êtres humains dits l’Eternel.
    Moi, je suis votre Dieu, dit le Seigneur, l’Éternel.

    Collin:
    Comme dit aussi Lily O et que je complète ainsi !

    Puissions-nous avoir des oreilles pour entendre.
    Une bonne terre qui porte du fruit : comprendre,
    Et un cœur. Un cœur à cœur avec notre Seigneur.
    Du courage pour faire. Que le Seigneur nous éclaire,
    Au nom de Jésus Christ, Lui qui nous a donné sa vie.
    Qu’il m’apprenne à savoir dire NON pour mon huile.
    Mais je peux indiquer où et chez qui acheter de l’huile.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Waouh ! Ezé 34 plus Jean 10, en mix, et en poésie ! Pas mal !

  19. Umuhoza   •  

    @ Lily:
    Amen pour ce témoignage qui me rappelle ce que les brébis du Seigneur vivent avec leur Maître. Cette ecriture resume bien ce que tu as dit:

    1 Corinthiens, 6:17 – Mais celui qui s`attache au Seigneur est avec lui un seul esprit.

    Hmm. Je comprend ce que tu as dis, et quiconque est né de Dieu le comprend fort bien.

    Gloire au Dieu manifesté en tant que Père,Fils et Saint Esprit.

    @Annick

    Je suis perplèxe quant à l’esprit qui t’a poussé à réagir de la sorte.Puisse le Seigneur t’expliquer Lui même ce que Notre soeur Lily a voulu dire.
    Le christianisme n’est pas un ensemble de dogmes insipides et divides…le Christianisme est question de vie! La bible nous parle de la vie depuis la première page de la bible jusqu’à la dernière.

    Dans la bible on trouve aussi la plus Belle histoire d’amour qui ait jamais existé… Celle de Dieu et de L’Epouse de Son Fils d’amour…l’Eglise!

    La véritable Eglise connait cette symphonie d’Amour, ce coeur aimant qui vibre depuis l’éternité et qui appelle Sa Bien aimée…

    D’âge en âge il y a eu ce cri…
    Marie Madeleine a entendu ce critical et a suivi Son Sauveur…
    Sur la croix, le brigand a entendu cet appel du Messie…et là où les autres voyaient un homme maudit,le brigand a vu Son Seigneur et l’a reconnu…ou plutôt les deux se sont reconnus…

    Ohhh…Le Fiancé attirera toujours Sa Fiancée vers Lui…
    L’Epouse retrouvera toujours son Epoux.

    Ohhh…ressentez vous l’etendue de ce que Lily a voulu,avec les mots humains, nous faire partager?

    Ressentez vous en esprit ce que les mots ne sauraient exprimer?

    Oh…Annick, je t’en prie, approche toi de Jesus, et laisse Le te reveler l’esprit qui animait le coeur de Lily et qui l’a poussé à repandre son coeur devant nous ….

    May God bless you.

  20. Collin   •  

    MERCI Michelle pour ton encouragement pour mon poéme , MERCI pour ton Waouh !

    Moi et mon épouse aussi WAOUH pour ton livre que nous sommes en train de vivre sur les clés de la délivrance.
    Oui Jésus est bien venu guérir les cœurs brisés et nous délivrés…

    Esaie 61 : 1
    L’Esprit du Seigneur l’Eternel est sur moi, c’est pourquoi l’Eternel m’a oint pour évangéliser aux débonnaires, il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour publier aux captifs la liberté, et aux prisonniers l’ouverture de la prison.

Laisser un commentaire