L’ONU et les médias continuent de s’acharner contre Israël, par Michel Garotté

Source : Dreuz.info

ONU-Israël

Michel Garroté, réd. chef  —  Le comité des droits de l’homme de l’ONU demande à Israël de lever le blocus de Gaza.

Or, il n’y a pas de blocus israélien de Gaza, sans quoi les Gazaouis seraient tous morts de faim et de soif depuis longtemps, dans l’obscurité, sans électricité et sans essence, bref, pire que la Corée du Nord.

Et le comité des droits de l’homme de l’ONU demande à Israël de mener des enquêtes indépendantes sur les opérations militaires à Gaza en 2009, 2012 et 2014. « La poursuite du blocus de Gaza et ses conséquences pour la population civile sont une fois encore un de nos plus graves sujets de préoccupation », raconte un fonctionnaire de l’ONU.
Continue reading…

« Na’hamou ‘ami » – Consolez mon  peuple, par le Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

Le violon bleu, de Chagall
 De Jérusalem,

Israël, l’éternel coupable…

L’été dernier en Israël a été plus qu’éprouvant – 50 jours de guerre, 4 000 missiles tirés sur Israël, 74 morts et des centaines de blessés,  pour la plupart de jeunes soldats…
Le bilan est lourd ; il l’est également sur un planéconomique (le tourisme a beaucoup chuté), politique (les nations continuent de culpabiliser Israël), moral (les traumatismes et le découragement en pensant à l’absence de solution pour Gaza, à la mauvaise foi des nations, et à la fatigue de penser que c’est toujours pareil : Israël passe toujours pour le méchant…).
« Consolez, consolez mon peuple… » (Esaïe 40), c’est l’ardent message de Dieu pour Israël, lorsque Son peuple est en danger. Et le Seigneur attend une saine réaction des amis d’Israël, des croyants qui en sont issus.

« Pour l’amour de Sion, je ne me tairai pas »

Continue reading…

Gaza ou l’hypocrisie inégalée/ Le point de vue de Wafa Sultan( Aafaq.org)

La célèbre sociologue d’origine syrienne, Wafa Sultan, vient de publier l’un des points de vue le plus cinglants concernant la situation à Gaza. Elle plonge aux origines de l’islam pour expliquer le conflit entre deux conceptions diamétralement opposées : la culture de la vie contre la culture de la mort et du martyre. Elle s’appuie sur des exemples de l’histoire récente pour dénoncer une religion, une culture et une idéologie barbares… En voici les extraits les plus significatifs, traduits par Chawki Freïha.

Puisqu’il m’importe peu de satisfaire les uns, de défendre les autres ou d’éviter la colère des troisièmes, je peux dire que le Hamas n’est qu’une sécrétion islamique terroriste dont le comportement irresponsable à l’égard de sa population l’empêche de se hisser au niveau d’une responsabilité gouvernementale.

Mais ceci est conforme à l’habitude, puisque, à travers l’histoire de l’islam, jamais une bande de criminels islamistes n’a respecté ses administrés. (…) Je ne prétends pas défendre Israël, puisque les Juifs ne m’ont pas demandé mon avis quant à leur terre promise.

Continue reading…

La propagande palestinienne puise dans l’antisémitisme chrétien, par BARRY SHAW

. Au mépris des persécutions de chrétiens qui se poursuivent dans les Territoires

 Le saviez-vous ? Jésus était un Palestinien. C’est en tout cas le message que certains se plaisent à ressasser ces temps derniers.

Quand les perfides dirigeants arabes et islamiques, tel le négationniste Mahmoud Abbas, chef de l’Autorité palestinienne, présentent Jésus au moment de Noël comme « un messager palestinien », cela a déjà des relents nauséabonds. Mais cela prend une tout autre dimension lorsque les dirigeants de l’Eglise le désignent comme un Palestinien !

 

Ils savent parfaitement que c’est un mensonge éhonté, et pourtant ils ne cessent de répéter ce mantra. Ce qui laisse dubitatif : qu’est-ce donc qui les pousse à agir ainsi ? Pourquoi tentent-ils par tous les moyens de nier l’indéniable judéité – selon leurs propres commentaires bibliques ! – de Jésus-Christ ?

Une seule conclusion s’impose : il s’agit là bel et bien d’antisémitisme.

Continue reading…

Gaza : Les palestiniens témoignent et dénoncent le Hamas

Source : https://www.youtube.com/watch?v=UiR2JronRe4&feature=youtu.be

QUI VEUT ENTENDRE LA VÉRITÉ ?

Mais la vérité finit toujours par éclater: honte à nos Gouvernements qui la connaissent depuis des décennies, sans jamais en tenir compte, pour cause de compromis autour de pétrole… et surtout pour s’emparer du pouvoir, ou s’y maintenir, à l’aide des pétrodollars…

Un manuel du Hamas trouvé à Gaza explique les avantages des boucliers humains

Transmis par Elisabeth777 – source http://tsahal.fr/2014/08/04/les-manuels-du-hamas-glorifient-la-strategie-du-bouclier-humain/manuel hamas

Les forces de Tsahal opérant dans la bande de Gaza ont trouvé un manuel sur la ‘guérilla urbaine’, appartenant aux Brigades Al-Qassam. Le manuel explique comment la population civile peut être utilisée contre les forces israéliennes. “La destruction d’habitations civiles […] augmente le soutien du peuple à la résistance”, peut-on lire dans ce manuel du Hamas.

Continue reading…

Un combat pour la vie ! par le Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

Plus de 60 soldats israéliens tués… des jeunes gens qui aimaient la vie et défendaient leur pays

On parle souvent de « guerre asymétrique » de nos jours, pour désigner un conflit entre la force armée d’un État et des combattants faisant partie d’une organisation, la plupart du temps terroriste. La guerre à Gaza est plus qu’asymétrique : Israël doit affronter des hommes lourdement armés ne respectant aucune règle de combat, violant les trêves, utilisant les enfants et les civils comme boucliers humains. Ces terroristes sont sur leur terrain – des immeubles, des écoles de l’UNRWA, des mosquées, des tunnels, dissimulant les pièges mortels. Autant de lieux que Tsahal hésitera toujours à bombarder afin d’épargner les civils. Ces hommes sans foi ni loi n’hésitent pas à sacrifier leurs propres enfants, et même à menacer les journalistes qui osent dire la vérité.

 

« Nous aimons la mort autant que les Juifs aiment la vie ! », clame le Hamas. Voir la lettre d’une mère israélienne à une mère gazaouite « Nous sanctifions véritablement la vie. Et vous ? Est-ce là la société dans laquelle vous voulez vivre ? Une société qui sanctifie la mort ? »…

Le combat est inégal, car ces gens ne respectent rien, rien de la vie qui anime les soldats israéliens protégeant leur pays et leurs familles. Le dieu de ces terroristes – hommes de terreur – est un dieu de mort et de ténèbres. Ils combattent cagoulés de noir, avec pour seule devise : semer la destruction et mourir.
Lorsque l’on sait combien cette bande de Gaza (le Goush Katif) était riche, dans les mains des pionniers juifs : c’était le potager et le verger d’Israël ! Aujourd’hui, c’est devenu une terre stérile, les serres ayant été détruites, plus rien n’y pousse que la haine et l’amour de la mort… et les bases de lancement de roquettes. Depuis le déversement des milliards de dollars des Etats-Unis, de l’Europe, du Qatar… cela aurait pu être un paradis. Aujourd’hui, c’est un enfer pour les Gazaouis restants, qui ne peuvent s’en prendre qu’à leurs responsables et au ‘Hamas.

En fait, nous constatons que ceux qui égorgent les chrétiens de Mossoul, les crucifient en Syrie, les décapitent en Libye ou les font brûler vifs, ceux qui violent les petites filles au Nigeria et les mutilent, sont du même esprit, c’est bien celui du ‘Hamas.

 

L’esprit du ‘HAMAS, ennemi de Dieu

Le mot même ‘Hamas – חמס – se trouve dans la Bible Il existe 59 fois dans le Tanakh, désignant la violence, l’injustice, la cruauté, mais aussi la fausseté, l’hypocrisie. Dès le départ, du temps de Noé (Gen 6 :11), la terre est remplie de violence (‘HAMAS), elle est corrompue, et Dieu veut la détruire. Dieu a horreur du « méchant, qui se délecte dans la violence (HAMAS) » (Ps 11 :5). Plus loin, nous voyons Agar animée de mépris (‘HAMAS) contre Sarah (Gen 16 :5) – Agar l’égyptienne protège son fils Ishmaël, et cette jalousie/haine perdure aujourd’hui.
Le mot ‘Hamas désigne également ce qui est faux et hypocrite, et nous pouvons donner ce qualificatif aux nations et aux medias qui dénigrent Israël : « Tu ne répandras point de faux bruit. Tu ne te joindras point au méchant pour faire un faux (HAMAS) témoignage » (Ex 23:1). Tous ceux qui délégitiment Israël et critiquent injustement son gouvernement, participent à cet esprit ‘Hamas. La fausseté est le contraire d’un esprit droit, elle est liée au mensonge et au Menteur.
Quelle hypocrisie de manifester tant de soi-disant compassion pour le peuple de Gaza, alors que rien n’est fait pour les 200 000 morts de Syrie, et ceux d’Irak dont on ne parle absolument pas ! Pour ces massacres, où est l’indignation du monde ?…
L’Eternel garde Sa protection sur Israël
Nous bénissons Benyamin Netanyahou, chef du gouvernement de l’Etat hébreu, non seulement parce qu’il est une autorité placée par D.ieu, mais aussi parce qu’il a agi avec sagesse, modération et détermination. Nous bénissons les chefs militaires et ses soldats, qui se sont comportés comme les valeureux guerriers du roi David. Leur mort n’est pas vaine.
Avec le projet de destruction que le ‘Hamas avait préparé notamment pour Rosh hashanah, nous ne pouvons que remercier l’Eternel, le Puissant de Jacob, qui a coupé l’herbe sous les pieds de l’ennemi : « Ils avaient tendu un filet sous mes pas : mon âme se courbait ; ils avaient creusé une fosse devant moi : ils y sont tombés » – Psaume 57:7.
Nous bénissons les familles endeuillées, que seul D.ieu peut consoler. La tristesse prendra du temps à disparaître avant que les chants d’allégresse ne retentissent à nouveau, et que les morts ne ressuscitent. Le Mashiah, le Prince de la vie, est proche.
L’amour de la vie
Qu’Israël garde son amour de la vie ! Il donne en cela une leçon au monde entier. Malgré la guerre, Israël continue à soigner les blessés palestiniens, sur le Golan ou à la frontière de Gaza ; il continuera même à soigner les petits-enfants des chefs du Hamas. A l’inverse de ce médecin belge qui a refusé de s’occuper d’une dame juive de 90 ans, les médecins israéliens continueront à soigner toute personne, quelle que soit sa race ou sa religion.
Le peuple juif poursuit son oeuvre humanitaire – il aime la vie.