LA FACE CACHEE DES JÉSUITES, LE PAPE FRANÇOIS ET LE NOUVEL ORDRE MONDIAL (1ère partie), par Michel André

« Car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni rien de secret qui ne doive être connu » (Mt 10/26)

 (Les armes du pape François) (Blason des Jésuites)

(Le pape François. Est-ce un « Bonjour » ou un « Au revoir à très bientôt » ?)

Pauvreté, écologie, non-violence, dialogue avec l’islam, réforme de l’Eglise, voici le programme prévu par le pape François 1er pour la durée (indéterminée) de son pontificat. Beau programme en effet à l’heure où l’Europe est sur sa pente descendante, chômage en hausse permanente, entreprises en faillite, familles endettées au-delà de la normale, désespoir des jeunes en mal de boulot, mais… Dieu merci les riches continuent à s’enrichir et les banques à prospérer sur le dos de leurs clients, ouf ! L’honneur est sauf… et la Cité du Vatican continue de rouler sur l’or.

Mais qui est ce nouveau pape, issu de la Compagnie de Jésus, et que pense-t-il faire pour améliorer le sort de nos nations en perte de vitesse, de moralité et de spiritualité ? On aura beau se battre pour éviter le « mariage pour tous », rien n’empêchera nos technocrates mal éclairés de faire accepter de force ce diktat qui va à l’encontre de la morale la plus élémentaire, dans la même lignée que naguère l’avortement, le planning familial, et « le droit à mourir dans la dignité ».

Quelle dignité ? C’est le suicide programmé de nos sociétés « évoluées » qui est honteusement assisté, encouragé, protégé, au nom de la tolérance, de la raison, d’un humanisme des plus répugnants, dont se parent volontiers nos politiciens démagogues qui pensent davantage à leur image publique, qui parlent, sans rire, de progrès social ( !!!) et d’évolution de la société.

Petite explication des Sociétés secrètes pour les « nuls »

Rien n’arrive par hasard. Faut-il encore le rappeler à nos lecteurs : le monde est gouverné par une élite secrète, que nul ne peut découvrir. Le problème est que ce qui transparaît dans quelques médias « non alignés » n’est que la partie visible d’un iceberg aux racines profondes, si profondes, qu’il est très dangereux d’essayer d’en percer les secrets les plus intimes, au risque d’y perdre son âme ou même, sa vie. Son but ultime : détruire les Etats-Nations, détruire l’économie, les familles, la morale, et imposer par le consentement ou la violence, un Gouvernement Mondial auquel nul ne pourra s’opposer.

Concrètement on peut diviser les sociétés secrètes en 3 niveaux distincts. Au premier niveau, dit inférieur, se trouvent des organisations connues pour la plupart d’un certain public de « connaisseurs », le CFR américain, la Commission Trilatérale, le Groupe Bilderberg ou le Club de Rome. Ces sociétés sont en réalité semi-secrètes car leur existence est souvent relayée même dans les médias « alignés ». Leurs activités servent de centre opérationnel du pouvoir mondial centralisé, organisé notamment en cercles d’études ou « Think Tanks ». Ils sont les exécutants de la stratégie mondialiste et travaillent dans tous les domaines des sociétés industrialisées : politique, économie, éducation, science et santé, culture…

Bien malin celui qui penserait avec raison que ces officines ne sont en réalité qu’un écran et font croire qu’ils sont les tenants du réel pouvoir. Leur pouvoir est en effet limité bien que leurs membres comptent parmi l’élite de la société : rois, présidents, ministres, députés, capitaines d’industries, scientifiques de haut niveau, stars du show business, du cinéma et de la culture populaire. A ce niveau primaire opèrent également les loges maçonniques qui servent de vivier de recrutement pour les structures supérieures.

Au niveau supérieur sont les sociétés secrètes intermédiaires. Ce sont les sociétés cadres qui diffusent et contrôlent l’exécution par les sociétés secrètes inférieures de la stratégie du gouvernement mondial invisible. Elles font l’objet d’un secret total car leurs noms, buts et membres sont totalement inconnus. Au cas, rare, où elles viendraient à être découvertes, ces structures changeraient de nom afin de poursuivre en toute tranquillité leurs activités.

Au plus haut niveau de cette organisation pyramidale se trouvent les sociétés secrètes supérieurs, qui elles, sont totalement secrètes. Pas moyen de savoir qui fait quoi dans ce milieu opaque dans lequel les initiés du gouvernement occulte décident de la véritable stratégie mondialiste. Leur pouvoir se transmet par hérédité ou par cooptation dont les critères dépassent tous les référentiels politiques, moraux et humains qui sont l’apanage de la vie des profanes. Ces « hauts personnages » sont appelés les Supérieurs Inconnus (S.I). Curieusement on retrouve dans ce vocable une similitude avec la Compagnie de Jésus – les Jésuites – fondée par Saint Ignace de Loyola au milieu du XVIe siècle.

Un Ordre militaro- religieux bien structuré

« Avec les Jésuites il ne peut y avoir de paix dans les États. »


-(Pape Clément XIX)

« Les jésuites ont répandu dans l’Eglise les ténèbres les plus épaisses qui soient jamais sorties du puits de l’abîme. »
-(Blaise Pascal)

« Les jésuites constituent la seule organisation occidentale disposant de pouvoirs occultes, à côté de laquelle les sociétés secrètes ne sont que des boy-scouts »
-(Rudolf Steiner)

Nous arrivons enfin au cœur du problème. Qui sont réellement les Jésuites ?

La plupart des gens ne voient en eux qu’un ordre religieux bien établi, dédié avant tout à l’éducation d’un certain milieu bourgeois. D’aucun se rappelle avoir été « élevé chez les Jèz » au sein d’un collège ou d’un lycée et en avoir gardé un assez bon et pieux souvenir… malgré la dureté du régime et l’élitisme de l’éducation dispensée.

C’est la face apparente de l’Ordre. Les choses sont en fait plus sérieuses.

Ignace de Loyola (1), juif marrane (c’est-à-dire juif séfarade converti au catholicisme) est le père fondateur de cet Ordre qui, sous des apparences très religieuses, mène un combat féroce pour imposer, et ce, depuis des siècles, une doctrine et des actions plus ou moins subversives basées sur l’infiltration, l’inculturation et surtout une stricte obéissance au pape romain. Ce sont ces jésuites qui ont le plus fourni d’énergie lors des six siècles d’Inquisition contre les « parpaillots et les incroyants ». A côté d’eux, les Dominicains passeraient pour des enfants de chœur…

L’Ordre des Jésuites a été créé pour être une armée au service de Rome, et non au service de l’Eglise qui devint très vite leur outil de conquête. Il s’agissait ni plus ni moins d’une milice pour convertir les peuples et ramener les grandes religions mondiales dans le sein de Rome à travers l’œcuménisme. C’est pourquoi cette société se nomme Compagnie et que son chef porte le titre de Général. Sait-on que les fondateurs de la SS s’inspirèrent de très près de l’ordre des Jésuites et que les services secrets (MI6, CIA, FBI, MOSSAD…) internationaux y puisent leurs racines ? Il suffit de savoir que le responsable au Vatican des contacts avec la CIA est un Jésuite, le cardinal Dulles, petit-fils du fondateur de la CIA, Allan Dulles…

Dès sa fondation l’Ordre se répand sur la terre, en Inde puis au Japon et en Chine. De Chine, les Jésuites arrivèrent au Tibet de façon quasi-clandestine, comme « des poissons dans l’eau » et toujours sous le bon, honorable et pieux prétexte de l’évangélisation. Ils apparaîtront ensuite en Amérique du Sud, en Afrique et finalement dans tous les pays du monde. En un siècle, ils ont envahi pratiquement toute la planète.

Sous l’Ancien Régime, les Jésuites s’étaient octroyé le monopole de la confession des princes et des rois catholiques de l’Europe. C’est ainsi, par le truchement et la trahison des secrets de la confession, qu’ils arrivaient sans mal à dresser l’un contre l’autre jusqu’à ce que, excédés par leurs manigances, les princes les expulsent de leur pays. Mais loin d’être découragés, ils reprenaient tôt ou tard leur place dans les cours sous d’autres apparences, tels des caméléons, afin de poursuivre leurs manœuvres de sape et d’intrigues.

Jésuites, Illuminati, Franc-maçonnerie, mêmes combats ?

Les Illuminés de Bavière, ceux que l’on nomme Illuminati, ont été fondés le 1er mai 1776 par Adam Weishaupt, jésuite et professeur de Droit canon de l’Université d’Ingolstadt en Bavière. Auparavant elle avait été déjà imaginée en 1773 lors d’une réunion des personnalités européennes les plus influentes, dont Amschel Mayer, fondateur de la dynastie financière qui se fera appeler Rothschild (« bouclier rouge », qui était l’enseigne de la maison de change d’Amschel). Cette réunion secrète avait pour but de mettre en place pour les siècles à venir, d’un plan visant l’instauration d’un gouvernement mondial invisible. Les Illuminés de Bavière sont l’une des résurgences occultes des Jésuites, dont l’ordre fut dissout par le pape Clément XIV en 1773. L’ordre des Illuminés est d’ailleurs bâti sur la même structure que les Jésuites dont il reprend la discipline morale rigide et le culte du secret. Ceci deviendra la structure-type des véritables sociétés secrètes occidentales anciennes comme actuelles. A l’instar des jésuites qui ont masqué leur organisation secrète sous l’apparence d’un ordre religieux, les Illuminés feront de la franc-maçonnerie moderne naissante leur paravent, en créant dans toute l’Europe des loges Illuministes.

En 1777, Weishaupt se fait initier franc-maçon. Il déclare : « Une grande partie de notre force réside dans le secret Les loges de la maçonnerie sont le voile le plus commode pour dissimuler nos buts élevés ». Les plus grandes figures de l’état-major de la révolution française, Mirabeau en tête, sont des Illuminés. Karl Marx, quelques décennies plus tard codifie et adapte la doctrine illuministe dans son manifeste du parti communiste. Créée en 1884 en Angleterre, la Fabian Society (2), sera la matrice occidentale de l’Internationale socialiste, doctrine politique du Nouvel Ordre Mondial en voie d’achèvement.

Toutes les loges ou fraternités secrètes contemporaines sont organisées sur le modèle des Illuminés de Bavière, lui-même calqué sur l’ordre intérieur de la Compagnie de Jésus. Les membres ne pénètrent pas ces structures secrètes par chance ni par volonté personnelle. Le recrutement se fait par cooptation, puis les membres reçoivent un parcours initiatique basé sur l’idée maçonnique de développer l’être jusqu’à son sommet. L’initié doit démontrer qu’il peut servir au maximum de ses possibilités la structure pyramidale du pouvoir synarchique, afin d’en gravir les échelons.

Les Illuminati sont donc de vrais Jésuites et vice-versa. Autant le célèbre ordre de Illuminés de Bavière n’est en fait qu’un leurre, car s’il s’agissait véritablement d’une société secrète, nul n’aurait pu jamais en parler. C’est l’ordre intérieur des Jésuites qui est une véritable société secrète !

Ces gens sont d’excellents et redoutables experts dans l’art du camouflage. Ils se font pauvres avec les pauvres et riches avec les riches. Ils font exactement le contraire de ce qu’ils prétendent faire. Depuis quatre siècles, ils ont pris à la fois l’Eglise catholique et la Franc-maçonnerie en otage pour faire avancer leur grand projet : le Grand Œuvre, autrement dit le Nouvel Ordre Mondial, qui est leur invention. Aucune révolution, aucune guerre n’ont été déclenchées sans eux. En quatre siècles ils ont été bannis 73 fois d’à peu près tous les pays, tant ils causaient de désordres et de problèmes politiques. Leur principal soutien financier est sans conteste la famille Rothschild. La fortune des Jésuites est inestimable et en grande partie redevable aux trafics de drogue et de chair humaine grâce aux liens entretenus avec les mafias italo-colombiennes.

Au XIXe siècle, les Jésuites lancèrent le « concept » d’antisémitisme afin de rejeter la responsabilité de leurs turpitudes sur les juifs. Les écrits antisémites de l’époque, dont les fameux « Protocoles des Sages de Sion » furent rédigés et mis en circulation par les Jésuites pour détourner l’attention et faire des juifs le bouc émissaire idéal. Mais il ne faut pas confondre les « vrais » juifs de souche certaine et les sionistes politiques qui, pour opportunistes qu’ils sont en se faisant passer pour des « vrais » juifs, n’en sont pas moins leurs véritables persécuteurs par l’entremise et sous l’influence des Jésuites et de l’ordre SS Nazi qui en adopta la doctrine et l’organisation intérieure.

On peut se demander pourquoi une telle société qui s’affiche comme religieuse peut ainsi poursuivre des desseins si opposés au christianisme. Rien de plus simple. C’est en faisant le « bien » qu’on arrive à séduire et à tromper. Le meilleur camouflage, c’est le masque de la religion. Les bons sentiments, l’humanitarisme, le progrès scientifique et social sont des armes efficaces qu’utilisent volontiers les Jésuites. Malheureusement, lorsqu’on suit leurs actions de près, on ne rencontre que des larmes, du sang, depuis le massacre des Indiens d’Amérique (cf. le célèbre film « Mission » de R. Joffé), jusqu’aux atroces boucheries de Pol Pot au Cambodge, les purges de Staline et les massacres de la « révolution culturelle » de Mao Tsé Tong.

Mais tout cela est fait, selon leur devise « Pour la plus grande gloire de Dieu » car, toujours selon leur idéologie, « la fin justifie les moyens ».

C’est ainsi que la Franc-maçonnerie est tombée sous le contrôle des Jésuites. Leur tactique est la même : entrer dans une organisation et, une fois en place, tout en devenant les meilleurs éléments dévoués et efficaces, ils finissent par prendre les commandes en se rendant indispensables par leur compétences reconnues de tous. Ce sont eux qui ont mis au point les rituels des hauts grades maçonniques pour servir leur propre égrégore (3). Ils ont inversé les colonnes du « rite français » des loges du Grand Orient afin de remplacer les initiales I et B des colonnes du Temple de Salomon – Iakin et Boaz- par les initiales B et I de Beatus Ignatius ( Saint Ignace). __Ainsi les francs-maçons rendent un culte à Saint Ignace tout en accomplissant leur rituel maçonnique ! __

On ne peut clore ce chapitre sans évoquer le pouvoir des Jésuites basé sur l’ésotérique et l’occulte. En effet, les hauts initiés jésuites (environ un sur 40 recrues) détiennent de puissants secrets contenus notamment dans les « fameux » Exercices spirituels qu’Ignace mit au point et qui furent approuvés par le Pape Paul III en 1548. Ces exercices ne sont rien de moins que des mantras déguisés sous un vernis religieux et n’ont rien de biblique mais sont bien plutôt de nature psychique, basés sur la culpabilité et l’auto-justification. Voici ce qu’en dit l’introduction de ces exercices : «Par ce terme d’exercices spirituels, on entend toute manière d’examiner sa conscience, de méditer, de contempler, de prier vocalement et mentalement, et d’autres opérations spirituelles, comme il sera dit plus loin. De même, en effet, que se promener, marcher et courir sont des exercices corporels, de même appelle-t-on exercices spirituels toute manière de préparer et de disposer l’âme pour écarter de soi toutes les affections désordonnées et, après les avoir écartées, pour chercher et trouver la volonté divine dans la disposition de sa vie en vue du salut de son âme. » De plus, tandis qu’il était gravement blessé à la suite d’un accident de guerre lors du siège de Pampelune en 1521, Loyola avait appris à contrôler ses « énergies » pour les sublimer, (ce qui est à la base même de l’occultisme), et que l’on retrouve dans le Nouvel Âge. Enfin le Reiki, mélange de magnétisme, de méditation, de chamanisme, technique de guérison proche de la magie noire, aurait été introduit par un certain Mikao Usui, devenu prêtre jésuite au Japon dans les années 1920, qui aurait reçu une « illumination » d’en-haut… au sommet d’une montagne. Ce Reiki est pratiqué un peu partout dans le monde et, une fois de plus, fait partie de l’arsenal du Nouvel Âge comme moyen infaillible d’atteindre des « niveaux de conscience supérieurs ».

Pour terminer, les Jésuites initiés doivent prononcer un Serment, dénommé « Le Grand Serment des Fils d’Ignace » que nous avions déjà évoqué dans un précédent article. Ce serment, qui ressemble à s’y méprendre à un rite maçonnique, et pour cause, fait de ceux qui le prononcent, des agents du Mal au service de leur « pape » – le Pape Noir, qui en réalité dirige le Vatican d’une main de fer, toujours « pour la plus grande gloire de Dieu ». Ce serment se termine par la phrase : « Alors, va partout dans le monde, et prends possession de toutes les terres au nom du Pape. Celui qui ne l’acceptera pas en tant que Vicaire de Jésus et de son Vice-Régent sur terre, qu’il soit maudit et exterminé. »

(A suivre)

(1) Ignace de Loyola doit sa « conversion » à une vision de la Vierge Marie et de l’Enfant-Jésus raconte-t-il dans ses mémoires. Il ajoute qu’il a été investi par un serpent lumineux qui « lui donnait beaucoup de consolation car cette forme était extrêmement belle, et avait toutes sorte de choses qui brillaient comme des yeux ». Ceci est raconté par le père Luis Gonzales de Camara dans le « Testament d’Ignace de Loyola raconté par lui-même », ch.III. On comprend tout de suite qu’il s’agit d’un puissant démon qui aurait pris possession du religieux et lui aurait attribué cet esprit de conquête et de violence déguisée propre à l’Ordre qu’il mettra en place par la suite.

(2) La Fabian Society, fondée à Londres en 1884, est d’essence communiste. Elle entreprit dès sa création l’étude et la diffusion des œuvres de K. Marx, Lasalle, Proudhon… elle doit son nom au fameux chef de guerre romain Fabius Maximus Quintus, dit Cunctator, le « Temporisateur », en raison de sa tactique marquée par la patience. Lors de la deuxième guerre punique (218 à 202 av. J.-C.), au cours de laquelle il combattit Hannibal, le général romain pratiqua une forme de guérilla, ne brusquant jamais les évènements afin de vaincre son ennemi par l’usure. C’est ce type de méthode qui est employée par la F.S pour imposer ses vues. Les « fabiens » défendent le principe d’une société sans classes qui serait la synthèse du socialisme – l’Etat Providence- et du capitalisme (lois du marché), le tout devant aboutir à la mise en place d’une économie mondiale. Pour parvenir à leurs fins, ils préconisent la solution du « gradualisme ». L’influence de cette société est d’autant plus importante qu’elle est à l’origine de la création de la London School of Economics, qui voit le jour en 1895 et qui inculquera l’esprit « fabien » à des générations d’étudiants de toute la planète, lesquels deviendront, pour nombre d’entre eux, des acteurs majeurs de la vie politique et économique de leurs pays. (Source : « Abraxas » cité par C.R.O.M- Centre de Recherche sur l’Ordre Mondial)

(3) Une égrégore est, dans l’ésotérisme, un concept désignant un esprit de groupe, une entité psychique autonome ou une force produite et influencée par les désirs et émotions de plusieurs individus unis dans un but commun. Cette force vivante fonctionnerait alors comme une entité autonome. Le terme, apparu dans la tradition hermétiste, a été repris par les surréalistes, qui l’ont chargé d’un fort potentiel subversif. (Source : Wikipédia)

  39Comments

  1. Michelle d'Astier de la Vigerie   •  

    Laurent Thaeder : C l’actu-Le Pape et les Jésuites

    • HERVEG Jean-Pierre   •  

      J’aimerais, si c’était possible, trouver des éléments scientifiques précis pour soutenir les thèses que vous avancez, à moins que vous ne jugiez que la science est une invention des jésuites elle aussi … Dire que le RP Dulles s.J. agit selon une politique de famille, celle de John Foster Dulles est une accusation, non une preuve. Ma famille est constituée de célèbres musiciens … mais je chante faux ! Parlez nous un peu de votre famille …

      • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

        Les dons artistiques ne s’héritent pas forcément, mais l’argent, le pouvoir, et les dossiers secrets, toujours !

        C’est une évidence. Pourquoi pose-tu ta question agressivement ?

  2. Martin   •  

    Par rapport à la prétendue « noirceur » du pape François, certains rappellent la promesse de Jésus, selon laquelle, du point de vue du croyant, il est impossible qu’un Pape élu par les cardinaux ne soit pas de Dieu. Je ne saurais vous citer exactement la référence, mais qu’en pensez-vous ? Si vous êtes chrétien, croyez-vous qu’il soit possible que Benoît XVI ait été chassé, et que François appartienne à la coterie oligarchique ?

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      D’abord, la papauté en elle-même , avec ses trésors inimaginables et ses palais somptueux, n’a strictement rien à voir avec l’évangile. Jamais Pierre n’a été pape et d’ailleurs, il était à Jérusalem, pas à Rome, et celui qui a été chargé de l’Eglise des « gentils » et qui en a posé les fondements, c’était Paul, qui lui, a bien été à Rome, mais pour y être fait prisonnier, pas pape !

      Il s’agit bien plutôt de la prostituée assise sur la bête, vêtue de pourpre et d’écarlate, parée d’or, assise sur 7 monts, dont parle Apocalypse 17 ! Le simple fait que cette institution qui n’a rien de chrétien, sauf l’apparence (elle vénère un Jésus, mais un « petit » Jésus dans les bras d’une « mère de Dieu », donc rien du véritable Jésus que les cieux des cieux ne peuvent contenir et qui ne fait qu’un avec le Tout Puissant), ait interdit la lecture de la Bible, et même d’en posséder une, durant 1500 ans à ses « fidèles » démontre qu’elle est la meilleure alliée de l’antéchrist.

      les « certains qui rappellent la promesse de Jésus, selon laquelle, du point de vue du croyant, il est impossible qu’un Pape élu par les cardinaux ne soit pas de Dieu » ne connaissent tout simplement pas le Véritable Dieu, et ne lisent jamais la Bible: ils se sont faits un faux dieu !

      Quant à Benoît XVI, il semble surtout que la « passation des pouvoirs » aient été parfaitement orchestrée depuis longtemps. Les deux hommes se sont faits une poignée de main maçonnique quand ils se sont rencontrés. Cela ressemble de bien près à une manipulation des Illuminatis. Et, comme la Parole de Dieu nous le dit, il va faire des « miracles  » (mensongers) pour séduire les foules dans le monde entier: c’est commencé !

    • michel-andré   •  

      Et pourquoi pas?
      « Tout ce qui brille n’est pas de l’or »!
      Lisez donc l’excellent livre d’Edmond Paris à propos des Jésuites et je suis certain que vous serez convaincu.
      D’autre part, comme beaucoup d’élections, celle du pape est convenue d’avance.
      Cela aussi est une tactique « jésuitique »!

  3. kouakou   •  

    Pasteur, il y a beaucoup de vrai dans ce que vous dites mais là ou tout se mélange c’est quand vous dites que le pape a interdit la lecture de la bible. Cela est absolument faux. Mais je vous comprends. Vous avez pris fait et cause pour la version de la bible évangélique qui à quelques livres près est différente de la bible des catholiques.

    Disons nous la vérité, si on s’en tient à cette démarche, les catholiques pourraient dire que les évangéliques interdisent la lecture de la bible. Parce que chacun pense avoir la vraie version. De même les orthodoxes diraient la même chose.

    Comme pour le moment aucun de nous n’est encore allé chez le Seigneur et venir dire des différentes bibles celle qui qu’il faut suivre, évitez de tomber dans le piège « con » de juger les autres.

    Analysez comme vous faites toujours et laissez de coté vos propres jugements de valeurs. Car vos sentiments véhiculent le mensonge et comme le dit JESUS lui-même, c’est ce qui sort de notre bouche qui nous condamne. Restez sur les faits et rien que sur les faits.

    Les catholiques ne sont pas idiots. Ils savent bien que toutes les congrégations religieuses sont infestées par les suppôts de Satan. Il en est de même du Vatican. Le plus important n’est pas cela, le plus important est de véhiculer la parole du Seigneur, celle qui est véridique et Jésus le dit, vous reconnaitrez l’arbre à ses fruits.

    Ne tombez pas dans le faux combat qui a opposé évangélique et catholique depuis des siècles. Luther lui-même n’ a t il pas reconnu ses erreurs? et confessé que l’église catholique demeure celle qui est la mère de tous. Notre véritable combat n’est pas de remplacer DIEU. Nous ne sommes que poussière. Que pourrions nous si ce n’est pas faire le bon choix. Ne transformez pas vos ministères en armée pour faire tomber l’église catholique. La papauté n’est pas la prostituée de Babylone.

    Vous n’en savez rien et vous affirmez. Si vous restez sur les faits, un jour on saura qui est cette prostituée. Qui nous dit que la prostituée n’est pas l’église évangélique avec tout le désordre qui est observée dans vos rangs?

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Mais Kouakou, l’interdiction de la bible a duré 1500 ans d’ans l’Eglise catholique et c’est un fait HISTORIQUE – elle n’a été autorisée qu’à partir de 1950 (Vatican 2), SOUS RÉSERVE d’être considérée et assujettie AU MAGISTÈRE ROMAIN…

      Quand tu sais qu’il y a 1500 ans de mensonge VOLONTAIRES, et cela continue, tu devrais te poser les bonnes questions …

    • Michel-André   •  

      A Kouakou,

      J’ai été élevé dans le giron de l’église catholique pendant près de 40 ans…et je confirme ce que vous a répondu Michelle: la lecture de la Bible a été interdite pendant plus de 1500 ans!
      Même si aujourd’hui les catholiques ont tout de même le droit de lire la Bible (dans la version catholique c’est-à-dire la TOB), il n’en reste pas moins que c’est toujours la doctrine, la sacro-sainte Tradition et le magistère de l’Eglise qui prévaut sur la Bible, qui d’ailleurs, aux dires des évêques, ne peut être interprétée que dans le cadre de l’église et par le clergé uniquement (authentique je l’ai vécu).
      J’en profite pour annoncer que d’ici quelques mois sortira une « nouvelle » version de la Bible, expurgée de tout ce qui serait non conforme aux mœurs laxistes de notre époque et qui pourrait heurter la sensibilité de certains « lobbies » ou groupes de pression (homosexuels entre autres).
      Cette version ultra-œcuménique consistera à remplacer les mots de « péché », repentance », « sacrifice »… et à les remplacer par des mots plus doux pour éviter, n’est-ce pas, de culpabiliser les pauvres croyants que nous sommes!

      Que Dieu vous bénisse !

      • AIT ABBAS MARTINE   •  

        Bonjour, Merci de nous mettre au courant quand cette « bible » sortira, et surtout son appélation, pour pouvoir l’éviter, il est vrai que je suis entourée , et moi la premiére, de « chrétiens » qui « s’accomodent « du pêché car vivant sous la grâce, en oublient la sanctication.
        Cordialement
        Martine

        • Marie-Soleil   •  

          Sans moquer de personnes, je ris lorsque j’entends s’obstiner au sujet de telle ou telle version de la bible. Les catholique ont leur propres version de la bible. Les luthérien ont la leurs. Les évangélistes ont aussi la leur.

          Certains pasteur ont 3 version de la bible dans leur bibliothèque. La throa, bible juive, l’original, la version grecque et la version du pasteur.

          Dieu n’a pas dit, allez, je vais créer un multitude et plusieurs version de la bible. Historiquement parlant, ce sont les hommes qui en ont créer plusieurs version. Voilà pourquoi, les premier apôtres et les premiers se sont vu refuser d’avoir sur eux la thora. Faute de posséder un original transcrit sur papier, certains apôtre telle pierre ou Paul et Jean ont retransmis mot sut mot dans la langue ou cette transcription s’est produite.

          Traduire l’hébreux en grec, en copte et en romain n’était pas si facile pour l’époque.

          Moi perso, grâce à l’Internet, je me suis télécharcher la thora en version française et je continue à utiliser la nouvelle évangile faute de trouver sur internet l’originale et de trouver les autres évangiles aprochyphes non reconnu par l’église catholique romain.

          Pour terminer, dans le coffre-fort du sacro sain du Vatican se trouve sans doute la vraie version de la nouvelle évangile et bien plus.

          • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

            Oh, dans le coffre fort du Vatican, il doit y avoir des statuettes de Marie en diamant massif !!!!:-)

            Je doute qu’il y ait la moindre Bible, et je le dis vraiment en le pensant… des manuscrits du Magistère, sans doute…

            Euh, je doute qu’il y ait un seul coffre fort au Vatican: il doit y en avoir des milliers dans les caves …. Je choque ? tant mieux: arrêtons de sacraliser des livres ou des lieux !

            La seule parole non déformée et de version parfaite, c’est Jésus Lui-même : alors apprenons à le connaître et les Ecritures vont s’ouvrir de manière céleste, quelle que soit la version humaine !

            Perso, j’ai bien dix ou quinze bibles de différentes versions, et quand un verset ou un passage me pose problème, je vais farfouiller un peu partout, et si c’est toujours nébuleux dans ma tête, je demande au Seigneur SA version… et le Seigneur répond toujours… par d’autres passages !

      • Nathan   •  

        Michel-André, tu es convainquant ! Telle la très connue Michelle d’Astier. Je trouve étonnant que Kouakou, puisse mettre en doute les vérités, dans cet article et dont j’en apprends de belles. J’avais entendu parler des Jésuites, mais comme beaucoup de gens, telle une organisation éducative instituée dans les collèges et lycée, mais voilà tout.
        Mais là, franchement, de là, entrevoir une telle organisation ultra-puissante agissante, sous anonymat religieux, politiques, culturels..à la botte de Rome, non ! Merci encore pour cet article!

    • frederic   •  
    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Dieu s’en chargera, à son heure !!! (Apoc 18)

      pour l’instant, elle sert encore ses desseins, même dans la confusion babylonienne la plus totale …

  4. AIT ABBAS MARTINE   •  

    Bonjour, l’article est trés interessant,MAIS ON RESTE SUR NOTRE FAIM, où donc trouve-t-on la suite et la fin, justement….? MERCI

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Hem, dans les événements à venir ?

  5. Marcel   •  

    The pope made a long statement on December 5 which is the most revealing yet of his actual beliefs, categorically denying the doctrine of Christ. No need to read between the lines anymore, he comes right out with it. Now things are moving fast toward the kingdom of the beast being established. Please read:

    http://diversitychronicle.wordpress.com/2013/12/05/pope-francis-condemns-racism-and-declares-that-all-religions-are-true-at-historic-third-vatican-council/

    Pope Francis declares That “All Religions Are True” At Historic Third…

    For the last six months, Catholic cardinals, bishops and theologians have been deliberating in Vatican City, discussing the future of the church and redefining

  6. marianne marianne   •  

    L’article proposé par Marcel est un hoax, il n’y a pas eu de troisième Vatican …
    Le site est satirique en fait, mais parfois la réalité dépasse par la fiction 😉

  7. Phil   •  

    Bonjour,

    merci pour cet article de Michel André.
    Comme il est mentionné « 1ère partie », j’aimerais savoir si une suite est disponible.

    Merci d’avance de votre réponse.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      En fait, il est tellement pris qu’il n’a pas eu le temps: il fera quand il pourra, je suppose !

  8. Pingback: VATICAN : "le mystère François" , ce pape qui défie la mafia

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Je ne sais ce qu’est ce lien… Il renvoie vers quantité d’autres liens. Donc je laisse à chacun le soin d’en juger…

  9. Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

    Je reçois ceci:

    Le Pape François et l’émergence de la religion mondiale
    LIEN VIDEO : http://youtu.be/C4zaaxVciVc

    Depuis qu’il est pape, François a exprimé le désir de l’unité avec les orthodoxes ,les anglicans , et bien d’autres grandes confessions protestantes. Il a récemment envoyé un message vidéo à Kenneth Copeland et à sa congrégation charismatique. Au moment où le message vidéo a été donné à la congrégation, un orateur a déclaré que « la protestation de Luther était terminée » …

    Ces images ont été récemment diffusées lors d’une participation de l’évêque Anthony Palmer à l’émission du télévangéliste américain, Kenneth Copeland. Elle a été enregistrée le 14 janvier 2014.
    Avant de lancer la vidéo du pape François à Kenneth Copeland, Palmer a déclaré à la foule, « quand mon épouse a vu qu’elle pourrait être catholique, et charismatique, et évangélique, et pentecôtiste, et que cela était tout à fait accepté dans l’église catholique, elle a dit qu’elle voulait reconnecter ses racines avec la culture catholique. Ainsi elle l’a fait. »

    Sur ces images, on voit entre autres le pape se présenter « comme un frère » et affirmer vouloir parler « avec le cœur : c’est une langue plus simple et plus authentique » qui ne comprendrait « que deux règles de grammaire » : aimer Dieu, et aimer son prochain. Il déclare également adresser une salutation « joyeuse et nostalgique », « car nous sommes en quelque sorte – si vous me permettez l’expression – séparés. »
    A la fin de la vidéo, on peut voir l’accueil enthousiaste et les applaudissements réservés à ce message par le public auquel il a été projeté.

    Ne soyez pas séduits. ROME NE CHANGE JAMAIS !!!

    Note MAV: Kenneth Copeland est un des promoteurs de la « Parole de foi » qui a dévié sur l’évangile de prospérité. Il est aisé de voir le résultat final: la perte de tout discernement, car il préfèrent la gloire humaine à celle de Dieu !

  10. dany   •  

    quand le diable ne peut faire chuter le disciple de Christ par la persécution ,il essaye par la séduction,et les paroles mielleuses mais empoisonnées d’un de ses représentant:le pontife romain….si le pape était un réel disciple de Christ il ne serait pas pape…

  11. Parra   •  

    Es qu’aujourd’hui cette ordre qui est inconnue du grand publique ou dans l’anonymat,est dangereux pour l’humanité ?

    Es un complot de la même nature que les illuminaties et de leur nouvelles ordres mondiale et surtout comment faire pour dissoudre cette ordre qui est quand même contre la constitution?

  12. L’imposture du pape François, G Millière   •     Author

    Transmis par Betty

    L’imposture du pape François

    Posted On 25 mai 2014
    By : Guy Millière

    J’entendais attendre la fin de la visite du pape François au Proche Orient pour réagir. Je pense utile de le faire dès aujourd’hui, de Jérusalem où je me trouve.
    Le pape a donc choisi de commencer son voyage en Jordanie, Etat arabe palestinien créé sur quatre vingt pour cent du territoire confié au Royaume Uni pour y permettre la renaissance d’un foyer national juif. Il a rencontré le roi, héritier d’une dynastie venue d’Arabie et transplantée là par les soins des Britanniques. Il n’a pas eu un mot pour les Arabes palestiniens vivant en Jordanie comme des citoyens de seconde zone. Il a célébré une messe dans un pays où les Chrétiens sont persécutés, comme dans tous les pays musulmans, et traités en citoyens de seconde zone. Il s’est conduit en bon dhimmi.
    Le pape n’a ensuite pas franchi la frontière séparant la Jordanie d’Israël, et s’est rendu en hélicoptère à Bethlehem.
    Le programme du Vatican dit, Bethlehem, Palestine, et précise qu’à Bethlehem le pape a rencontré le Président de l’Etat palestinien. Il s’agit de Mahmoud Abbas, qui n’est pas Président, puisque son mandat, non renouvelé, a expiré il y a cinq ans, donc dictateur conviendrait mieux. Et il s’agit de l’Autorité palestinienne, qui n’est pas un Etat.
    Le pape traite donc un dictateur comme s’il était Président
    Le pape traite donc un dictateur comme s’il était Président. Et il confère le statut d’Etat à une entité corrompue et criminelle qui sera bientôt régie par le Hamas, groupe terroriste, antisémite et négationniste. Il n’a pas un seul mot pour les Arabes chrétiens persécutés et chassés des terres occupées par l’Autorité palestinienne, et cautionne l’idée que Bethlehem est encore une ville chrétienne.
    En appelant Jésus, juif né en terre juive, que les Chrétiens considèrent comme le Fils de Dieu, « prince de la paix », il utilise un vocabulaire qui retire à Jésus ses racines juives, et lui donne une dimension politique hors de propos.
    En parlant devant un déploiement d’illustrations mêlant scènes de la vie de Jésus, et « oppression des Palestiniens », et en se plaçant devant une présentation de Jésus enveloppé d’un keffieh, il se fait propagandiste « anti-sioniste » et militant du négationnisme « palestinien » anti-juif.
    En rendant visite à des « réfugiés » qui ne sont pas des réfugiés, mais les otages du monde arabe depuis quatre générations, il cautionne le fait que ces gens ont été maintenus dans des camps depuis quatre générations par décision du monde arabe.
    Il cautionne le lavage de cerveau qui transforme ces gens en outils de la haine anti-juive.
    En s’arrêtant ensuite devant la barrière de sécurité à l’endroit où il y a des graffitis disant Free Palestine, il devient militant de la « cause palestinienne » que le Hamas incarne désormais. Il ne dit bien-sûr pas que la barrière est effectivement une barrière de sécurité érigée parce que ses amis terroristes islamistes sont allés se faire sauter pour tuer des enfants et des adultes juifs ou pour les égorger, et, on n’en est plus à un mensonge près, les communiqués parlent de « barrière de séparation », comme si Israël voulait une barriėre juste pour se séparer des Arabes, alors qu’il y a vingt pour cent d’Arabes en Israël, ce que le pape ne dira pas.
    Le pape se rend ensuite, en hélicoptère à nouveau, à l’aéroport de Tel Aviv. Il évite à nouveau de franchir la frontière vers Jérusalem, geste montrant qu’il ne reconnait pas Jérusalem comme ville israélienne, et, a fortiori, comme capitale d’Israël.
    Le programme prévoit qu’il se rendra à Jérusalem par la route. Il y rencontrera des représentants de la religion orthodoxe, le mufti de Jérusalem sur « l’esplanade des mosquées » (parleront ils du mufti Amin Al Husseini?), des rabbins. Il se rendra, entre autres, à Yad Vashem.
    Certains parleront de voyage équilibré. Je ne vois rien d’équilibré dans tout cela, strictement rien.
    Certains diront que le pape oeuvre pour la paix. On n’oeuvre pas pour la paix en cautionnant la propagande anti-juive et les idées exterminationnistes des dirigeants « palestiniens ». On oeuvre pour la transformation d’Arabes en assassins, pour un gang de crapules sanguinaires appelé Autorité palestinienne, pour l’assassinat de Juifs, contre la démocratie et la liberté qu’Israël incarne.

    L’Eglise a derrière elle deux mille ans, ou presque, d’antisémitisme. Elle a retiré des catéchismes il y a quelques décennies seulement la mention de « peuple déïcide ». Il lui faudra encore faire des efforts pour cesser d’être antisémite.

    L’Eglise a mis plus de quarante ans pour reconnaître l’existence d’Israël. Elle a toujours du mal à reconnaitre l’existence d’Israël. Elle trahit ce faisant l’éthique qu’elle prétend incarner.
    La presse internationale cautionne tout cela, et après, on voudrait s’étonner qu’il y ait des Mohamed Merah, et des assassins tels ceux qui viennent de frapper Bruxelles!

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Guy Millière pour Dreuz.info.

    • Rudy   •  

      Très drôle ton commentaire, la pleurniche est un art pour vous les crucificateurs, devenus véritable magicien, usant de l’inversion accusatoire avec tant de souplesse (je ne serais meme pas etonné que vous demandiez réparation pour les horreurs subit )pour nous présenter les barbares racialistes israéliens comme des victimes. Je vous rappel la totale illégalité de l’Étatd d’Israël, volé au peuple palestinien. L’apartheid y est la politique national, avec stérilisations des juives éthiopienne, colonisation avec massacre de femmes et d’enfants.
      Les juifs d’Israël, et leurs elites apatride -plus Sabbataistes que juifs en definitive- rallié totalement a la cause sioniste sont la plaie du proche orient, il est inadmissible de les présenter comme des victimes alors qu’ils sont installé illégalement, sur des terres acheté avec l’argent Rothschild issus de la guerre et de l’usure, menant une politique d’extrême droite terriblement violente et racialiste. Le Hamas est la résistance fasse a l’occupant. Avec votre logique fallacieuse vous auriez présenter la résistance française sous l’occupation comme des barbare germanophobe.
      Un grand de ce monde a dit : « la vérité est intrinsèquement antisémite » , a vous lire je comprend mieux cette citation. Vos discours de fillette appeuré ne prennent plus, garder vos larmes et vos sanglots pour vos musés et autres memoriales a la gloire de la victimisation.

      • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

        C’est hallucinant coment la vérité est radicalement inversée par les antisémites.. L’Histoire ? Ils la piétinent (c’est la Palestine qui n’a jamais existé dans l’Histoire alors qu’Israël existe depuis 4000 ans !!!). Les preuves accablantes, multiples, incontournables, que ce sont les « Palestiniens » qui exercent des exactions abominables contre leurs propres congénères, tandis qu’Israël essaie par tous les moyens d’éviter de tuer des civils mis comme boucliers humains par le Hamas, en arrivent même à ébranler tout le monde musulman qui voit que ces pratiques abominables de leurs « frères » commencent, malgré la désinformation médiatique systématique (puisque la majorité des medias appartiennent aux pays pétrolifères) à leur flanquer la trouille: tous les mensonges dont ils ont abreuvé le monde depuis des décennies comment à éclater comme des bombes…

        Et toi, tu reste avec tes oeillères.

        Pourquoi ? Simple, parce que tu as exactement le même coeur que les nazis, tu as la haine du vrai Dieu, la haine de Jésus (qui était juif), la haine des ecritures (toutes écrites par des prophètes juifs), la haine de la vérité, car la vérité, c’est Jésus-Christ…

        Ton plaidoyer en faveur de bêtes sauvages d’une cruauté nauséabonde, pour flanquer leurs exactions sur le seul pays de tout le Moyen Orient qui a des lois démocratiques et des pratiques humaines, même envers ses ennemis, en dit bien long sur qui tu es !

        Eh bien, tu ferais bien de t’agenouiller devant le Roi des rois et de crier à Lui pour qu’il te sauve, car il te reste peu de temps!

  13. francis ledou   •  

    l’écuménisme est la pure doctrine de lucifer décrit par albert pike.la bible dit d’elle :L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge,…afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés.

  14. POUR PIERRE ROULEAU   •     Author

    Pour Pierre Rouleau

    J’ai tenté de vous envoyer un mail pour vous avertir mais le mail ne répond pas, donc j’écris ici:

    Je suis désolée de ne pouvoir publier votre commentaire: il est plein de confusions spirituelles, comme le sont souvent les commentaires de catholiques; Cela fait toujours pitié de voir comment on peut vous voler la vérité !

  15. Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

    Pour Pierre Rouleau:

    Pierre je suis désolée, mais vous vénérez la créature Marie, créée par Jésus qui est aussi le créateur de tout « tout a été créé par lui et pour lui, » dit la Bible… donc celle qui devait porter sa CHAIR (Dieu est ESPRIT) a aussi été créée par Jésus… Elle n’est qu’une « humble servante », qui a été préparée et choisie par dieu (Jésus), à l’heure de Dieu, quand Jésus a CHOISI d’abandonner sa stature celeste pour prendre une enveloppe de chair… Ce n’est qu’une enveloppe que Marie a porté dans ses entrailles, rien de plus… et rien de moins..

    Mais vous la mettez au-dessus de Dieu

    De ce fait vos commentaires sont irrecevables et je vous l’avais déjà dit …

    D’autre part votre mail est un faux mail, et cela aussi rend les commentaires irrecevables.

  16. Pingback: François, enfin un pape noir ? | Histoires de France

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      En tout cas, c’est bien le pape le plus redoutable par son double visage que l’on ait jamais eu, je pense !

Laisser un commentaire