Le FN est le parti « nationaliste » le plus stupide d’Europe : il est le seul à être pro-arabe, pro-palestinien et anti-israélien ! par Christian De Lablatinière

MAV: J’ai jugé utile de relayer cet article très éclairant de Europe -Israël. Ceux qui briguent le pouvoir, quel qu’ils soient, sont les pires ennemis de la France s’ils font alliance avec la Oumma contre Israël, surtout pour de basses combines électoralistes. Car Di eu a dit que ceux qui maudissaient Israël (= en disent du mal à grand renfort de désinformation) sont maudits.

 » Alors que tous les partis nationalistes Européens soutiennent Israël, reconnaissant dans le sionisme l’expression du patriotisme Juif, le FN se prétendant patriote lèche déjà les babouches arabes avant même d’arriver au pouvoir…

Déjà, à plusieurs reprises les dirigeants du FN avaient fait des déclarations anti-israéliennes. Phillipot était même prêt à voter la résolution socialiste à l’Assemblée Nationale reconnaissant un Etat Palestinien.

Il a fallut les efforts de Gilbert Collard pour convaincre les élus FN de ne pas voter cette résolution.

Hélas, si Gilbert Collard et Robert Ménard sont des soutiens convaincus d’Israël, au sein du FN gravitent toujours une flopée d’antisémites. Et comme leur compréhension du conflit israélo-palestinien ne dépasse guère le niveau zéro, ils trouvent là l’occasion d’exprimer leur détestation des Juifs en soutenant stupidement les terroristes islamistes palestiniens !

Il est vrai qu’avec l’ombre de l’antisémite Alain Soral, ex-conseiller de Marine Le Pen, qui plane toujours dans les couloirs du FN, il n’est guère étonnant que ce parti préfère défendre les islamistes qui veulent l’éradication des Juifs et des Chrétiens en Terre Sainte.

Soral n’a jamais caché sa « passion » pour l’islamisme radical ni sa détestation des Juifs. Soral a intégralement pompé ses thèses sur le fameux complot Juif et « l’Empire » dans les écrits des Frères Musulmans des années 1930. Le même Soral est financé par l’Iran et voit dans les groupes terroristes islamistes comme le Hamas ou Hezbollah des « frères » de combat.

Avec un tel « conseiller » occulte à la botte de l’Islam radical chiite, comment s’étonner que le FN vire au léchage de babouches ?

Le FN a tenté une opération de séduction en direction de la communauté juive de France en prétendant être le seul parti capable de « protéger les Juifs ». Mais ça c’était « avant » !

Avant que Philippot, ancien communiste recyclé, définisse la nouvelle ligne de politique étrangère du FN en évinçant Chauperade qui avait osé reconnaitre à Israël le droit de se défendre contre le terrorisme islamiste du Hamas.

Avant que le même Philippot influence Marine Le Pen pour qu’elle « drague » l’électorat musulman afin d’être élue, multipliant les appels du pied voire les léchages de babouches jusqu’en Egypte.

Lors de la grande marche « pour Charlie », Florian Philipot s’était livré à un  léchage de babouches pro-arabe en tweetant « Je n’étais pas mécontent de ne pas être derrière les représentants de l’ultra droite racialiste israélienne ». Venant d’un dirigeant d’extrême droite raciste c’est plutôt cocasse.

Marine Le Pen ne s’entoure que de sales types comme Soral, antisémite pathologique, et Philippot qui soutient Bachar Al Assad et l’Islam chiite. Elle aura beau « ramer » pour normaliser son parti et le rendre politiquement correct, elle reste entourée de personnages aux visions troubles et antisémites.

Cette fois, c’est Louis Aliot vice président qui enfonce le clou pro-arabe, pro-palestinien et anti-israélien en osant prétendre qu’Israël « s’affranchit des règles internationales« .

Outre l’absurdité de cette déclaration, elle montre le niveau zéro de connaissance de ce dirigeant du FN : Depuis 1967, c’est la première résolution contre Israël au Conseil de Sécurité !

Si Israël fait l’objet d’un acharnement des pays Arabes qui font voter des dizaines de résolutions anti-israéliennes dans les divers conseils, comme celui des Droits de l’Homme, ces résolutions n’ont aucune légitimité en droit international et ne sont en rien contraignantes. Prétendre qu’Israël s’affranchit des règles internationales démontre à quel point Aliot a fait sienne la propagande islamo-gauchiste anti-israélienne…

Mais Aliot par principe crache sur Israël sans aucune connaissance historique ni en droit international. Cette résolution de l’ONU, qu’il soutient fermement, est le dernier baroud d’un Obama aigri qui déteste Israël. Elle a été rédigée par John Kerry et l’Autorité palestinienne en bafouant le droit international. Qu’importe tout cela, pour Aliot il faut sucer les roues des pays Arabes et cracher sur Israël…

Comment Aliot ose-t-il condamné « la colonisation israélienne » en Judée Samarie, terre ancestrale du Judaïsme ?

Est-il assez ignare pour ne pas savoir que cette région, la Judée Samarie, a toujours été peuplée par les Juifs, sauf durant l’occupation jordanienne de 1948 à 1967 soit 19 ans ?

Est-il assez ignare pour ne pas savoir que les « palestiniens » ne sont qu’un peuple inventé dans les années 1970 par le KGB dans sa lutte contre l’Amérique ?

Ignore-t-il qu’en terme de droit international, les territoires sous contrôle palestinien, la Judée Samarie, sont des territoires disputés et doivent faire l’objet d’une négociation comme définit dans les résolutions précédentes du Conseil de sécurité de l’ONU et les Accords d’Oslo ?

Il est possible que Louis Aliot soit un incompétent mais à travers ces déclarations, le FN affirme ainsi ses positions anti-israéliennes.

Le FN n’a donc décidément rien compris et surtout est en train de trahir ceux qui espèrent trouver en lui les idées patriotes.

L’ensemble des partis « patriotes » européens soutiennent Israël, savent que le sionisme est une idéologie patriote, qu’Israël est la seule démocratie dans cette région du monde, qu’en Israël les Chrétiens vivent en sécurité, les homosexuels également, qu’il y règne une liberté de pensée et de vivre comme bien peu en Europe, qu’Israël est le fer de lance de l’Occident Judéo-Chrétien dans la lutte contre l’Islam radical et politique qui ne cache pas sa volonté de conquérir l’Occident.

L’ensemble des partis « patriotes » européens savent que dans les territoires « palestiniens » les Chrétiens sont opprimés, chassés, menacés de mort. Ils savent que c’est Israël qui a aidé les Chrétiens du Liban à survivre aux islamistes. Ils savent que la « cause palestinienne » n’est que le fer de lance d’un Islam politique conquérant qui veut non seulement exterminer les Juifs et les Chrétiens en Orient, mais aussi en Europe.

L’ensemble des partis patriotes européens soutiennent le patriotisme Juif sur sa terre en Israël et le reconnaisse comme légitime, tous sauf le FN !

Au FN en revanche, on choisit de continuer la « politique arabe de la France » du Quai d’Orsay, politique qui a conduit le Qatar et l’Arabie saoudite à racheter des pans entiers de l’économie française, qui a conduit à toujours plus d’islamisation en France, qui a conduit à ouvrir les portes de l’immigration musulmane, l’arrivée de l’idéologie salafiste…

Au FN, on préfère soutenir le « nationalisme islamiste » palestinien, les terroristes islamistes du Hamas, du Fatah ou du Hezbollah, ceux là même qui ont perpétrés de nombreux attentats en France dans les années 1980 !

Le FN qui se prétend parti « anti-système » perpétue la tradition française de léchage de babouches arabes, lui qui osait dénoncer Nicolas Sarkozy d’être si conciliant avec les pays du Golfe.

Marine Le Pen n’est malheureusement pas Geert Wilders ! Geert Wilders est un grand ami d’Israël et un grand leader dans la défense de l’Occident Judéo-Chrétien. (voir tweet de Geert Wilders à propos de cette résolution ci-dessous)

Elle n’est pas non plus Christian Strache le leader du parti FPÖ autrichien, grand ami également d’Israël.

Marine Le Pen, qui faisait des gorges chaudes sur les plateaux TV lors de la victoire de Donald Trump, n’a rien en commun avec le nouveau président américain, lui aussi grand ami et défenseur d’Israël…

Espère-t-elle jouer un rôle diplomatique avec des telles positions anti-israéliennes, si elle est élue, face à un Donald Trump qui ne cache pas que dès son arrivée tout va changer à l’ONU ?

Même le président Poutine se rapproche d’Israël affirmant qu’il défendra Israël en cas de danger, il vient de s’opposer fermement aux propositions de Kerry et Obama qui, dans un dernier round, tentent d’imposer à Israël une pseudo « paix » qui conduirait à sa destruction.

Marine Le Pen n’est pas non plus Poutine.

Le FN avec sa vieille garde antisémite est devenu un parti stupide : comment peut-il encore être crédible en prétendant vouloir lutter contre l’islamisation et l’Islam radical en léchant les babouches arabes ?

Le FN est de plus en plus contesté par les intellectuels de droite qui ne trouvent plus dans la ligne « Phillipot » les grands principes du patriotisme, de la défense des valeurs Judéo-Chrétiennes, qui critiquent ses positions pro-arabes et pro-palestiniennes et son virage pro-islam en vu de draguer l’électorat musulman. La ligne Philippot se rapproche de l’idéologie islamo-gauchiste.

Les déclarations anti-israéliennes d’Aliot sont calquées sur les positions d’Obama et Clinton, la gauche mondialiste américaine, sur les positions traditionnelles du Quai d’Orsay, responsable de l’immigration débridée, et sur celles de François Hollande…

Marine Le Pen perpétue ainsi la tradition politicarde française et continuera à lécher les babouches.

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël News

Laisser un commentaire