Les leçons à tirer de l’attentat contre le marché de Noël de Berlin, PAR JEAN-PATRICK GRUMBERG

« Ils ne sont pas dangereux, ils sont en danger »

L’attentat qui vient d’être perpétré en Allemagne permet de tirer un certain nombre de leçons.

 

La première est qu’aucune leçon ne sera tirée.

La seconde est qu’aucun dirigeant politique ne dira que le terrorisme islamique puise ses racines, son inspiration, ses ordres, sa motivation, dans le coran. Le dieu de l’islam oblige le bon musulman à soumettre par la violence l’ensemble de la planète pour imposer sa loi. Les meilleurs parmi les bons musulmans sont donc des terroristes en puissance. Ne pas le dénoncer, c’est le permettre.

La troisième leçon est que le terrorisme islamique vise toujours les mécréants. C’est une guerre territoriale de religion et rien d’autre qu’une guerre territoriale de religion pour installer l’islam sur la terre entière. En Europe, en Israël, au Moyen-Orient, en Inde, en Afrique, en Amérique. Pas au Japon, en Corée du sud et du nord pour l’instant – trop impénétrables.

Les chiites sont des mécréants pour les sunnites. Les sunnites sont des apostats pour les chiites. Les chrétiens, les juifs, les athées sont regardés comme non-croyants qui doivent être soumis ou exterminés.

Le lendemain de l’attentat de Berlin, sur les ondes, les médias faisaient dire à des experts qu’il est scandaleux d’amalgamer terrorisme et immigration. L’interdiction du débat continuait sur les cadavres empilés. J’ai la tristesse de penser que 10 000 morts ne les feront pas changer d’avis, car ils n’expriment pas un avis, mais une croyance. Le mal, pensent-ils, se situe parmi les blancs, le bien parmi les barbares.

Cet attentat s’est produit dans le pays le plus tolérant, le plus accueillant, celui qui a le plus grand ouvert les bras à la migration.

Ceux qui ne tireront aucune leçon ne verront pas que l’islam est plus violent lorsqu’il a en face de lui un pays docile à conquérir.

C’est une loi bien connue en Occident : il est toujours plus difficile de nager à contre-courant. L’attitude tolérante de l’Allemagne envers l’Islam est un encouragement à l’invasion, les méthodes classiques de l’islam incluent le terrorisme.

L’Etat islamique vient de frapper le pays le plus progressiste du monde occidental envers l’immigration de millions de musulmans, le plus généreux envers l’islam, celui qui offre aux réfugiés les meilleures conditions d’accueil, qui ne met pas les délinquants musulmans et les prédateurs sexuels musulmans en prison.

Le Portugal, considéré comme le pays européen avec la population musulmane la plus faible, moins de 1 %, n’a pas connu d’attentat depuis 1983, quand l’ambassade de Turquie fût attaquée par l’armée révolutionnaire arménienne — même pas des musulmans. L’islam sait qu’il ne fera pas plier un Portugal déjà raidi contre lui en commettant des attentats. Il sait que l’Allemagne, la France, la Belgique aux gouvernements et médias déjà soumis sont des cibles molles faciles à dominer. C’est là que se concentreront les futurs attentats, jusqu’à la soumission totale.

Les dirigeants européens sont tous atteints de dysfonctionnement mental : ne pas comprendre qu’on ne peut pas savoir qui sont les terroristes infiltrés et les vrais réfugiés si l’on ne fait pas le tri avant qu’ils arrivent relève du crétinisme.

Ne pas tirer les conclusions de la présence de 75 % d’hommes jeunes, en âge et en état de combattre parmi les migrants, ne pas vouloir se demander pourquoi les plus vulnérables parmi ceux qui fuient la guerre ne sont pas majoritaires dans les flots de réfugiés, relève d’une sérieuse déficience mentale.

Ne pas chercher à connaître le passé, le casier judiciaire, les intentions d’instaurer la loi de l’islam des millions de migrants venant de pays islamistes aux multiples nids de serpents jihadistes est une attitude criminelle envers les peuples dont les dirigeants ont la responsabilité.

Afficher de l’humanisme envers les barbares pour accepter la barbarie parmi les humanistes européens, c’est exposer aux dangers sa population sur son propre sol, pour protéger du danger des étrangers sur leur sol.

Lorsque la vague de migrants a commencé à déferler, et que Dreuz a dénoncé la présence parmi eux de terroristes, les médias nous ont insultés. Nos informations étaient bonnes. Les leurs étaient bidons. Les nazes aujourd’hui, ce sont eux, pas nous.

Car la pensée de droite est libérée, celle de gauche est toujours bornée par ses préjugés.

Libre, l’homme aborde les sujets, les examine avec réalisme, ce qui est impossible à gauche puisque les cerveaux des intellectuels sont verrouillés par les nombreux interdits qu’ils s’imposent.

Interdit de penser librement, interdit de penser en dehors de l’idéologie, interdit de la remettre en cause et de poser des questions, interdit de réfléchir sur les sujets qui se trouvent en dehors du champ autorisé de la réflexion correcte.

Tant que la pensée de gauche refusera de laisser la réalité affaiblir ses théories, les cadavres s’empileront, et l’histoire recommencera. C’est la gauche pacifique qui a laissé les 11 millions de morts du nazisme s’empiler.

Tant que la gauche estimera que la validité de ses théories progressistes est certaine, qu’elles sont strictement comparables à ce qui existe et a fait ses preuves, et que la droite acceptera cette escroquerie intellectuelle, le monde empilera les cadavres.

Préparez les cercueils.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.


Note MAV: pour nous, chrétiens, le problème n’est pas le fait de savoir si la gauche ou la droite sont préférables l’un à l’autre: depuis des décennies, les uns comme les autres ont fait la démonstration de leur incompétence et de leur aveuglement face au problème de l’invasion islamique, une invasion de conquête religieuse, politique, idéologique et culturelle, dont ils n’ont pas voulu voir la dangerosité, malgré de puissants avertissements de gens éclairés. Car il y en a eu beaucoup, même parmi les politiques.

Le problème est que nous avons laissé nos pays aux mains de francs-maçons, qui se prosternent – qu’ils le sachent ou pas – devant Satan. Ils croient être « comme des dieux » et les lois et pensées « humanistes » sont de fait issues de l’arrogance de l’homme rebelle à Dieu, et qui pense démontrer par son « humanisme » que l’homme est meilleur que Dieu, plus tolérant, plus compréhensif, plus indulgent….

Le «  hic » , c’est que Jésus a dit qu’il n’y avait de bon que Dieu, et que Paul a rappelé que, sans Dieu, tous les hommes étaient irrémédiablement mauvais (Rms 3:10 et suite).  En fait, tant que nous n’aurons pas des Gouvernants craignant Dieu et respectant les lois divines, nous pourrons crier comme J.P. Grumberg:

«  Préparez les cercueils. » 

 

En nous souvenant qu’il est écrit:

 

Psaumes 33:12

Heureuse la nation dont l’Eternel est le Dieu ! Heureux le peuple qu’il choisit pour son héritage !

Par quel brisement nos nations doivent-elles encore passer pour que nos peuples appellent Jésus au secours: « Que ton règne vienne » !

Mais c’est justement la véritable mission de l’Église, celui de faire des NATIONS des disciples. Tant qu’elle ronronnera d’auto-satisfaction dans son coin, en espérant qu’en se taisant, personne ne lui chercher noise, elle sera aux yeux de Dieu la vraie coupable !

 

 

 

  10Comments

  1. zacharie   •  

    Une fois de plus, « le suspect » a encore malencontreusement oubliés ses papiers dans le camion.
    Oh! Que c’est ballot!

    Le problème, c’est que cette fois il a oublié son téléphone. Zut, comment on fait pour le joindre?
    Heureusement, les heros de la république l’on quand même abbatu! Ouf, tout l’europe a pu se goinfrer en paix pour la noel, en fustigeant l’islamisme et en glorifiant la république bien sur!

    Les leçons a tirer: le danger c’est l’islamisme, le complotisme, les fanatiques religieux qui croit en la bible. La solution: les bonnes vieilles valeurs républicaine!

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Je crois que ta formulation est équivoque: on ne dirait pas un chrétien qui parle: bien sûr, l’ironie, on comprend, mais ta chute fait penser que tu trouves cela bien… Heu, tu ne voudrais pas mettre une fin plus chrétienne à ce commentaire ?

  2. Stigmamax   •  

    Les fanatiques religieux qui croiENT en la Bible….
    Mince alors, je suis un fanatique religieux !

      • zacharie   •  

        Désolé, je souhaitais seulement confronter les lecteurs aux incohérences de l’article de JP Gumberg.
        Donc, irroniquement, j’adopte la reaction citoyenne recherchée par les autorités.

        La reaction recherchée: fustiger l’integrisme religieux (bible compris) et féderer les peuples autour des valeurs republicaines.

        Concretement ça marche:
        attentat charlie hebdo => des millions de gens se solidarisent au blasphemateurs.
        attentat bataclan => solidaire avec des gens qui chantent pour le diable.
        attentat 14 juillet => la grande fête maçonnique est attaquée etc…
        Resultat: ceux qui croit vraiment en la bible (deluge, Christ seul moyen pour avoir le salut…) sont considérés comme des fanatiques.

        Les moyens pour arriver à une telle manipulation sont complexes, mais quand même, sérieusement, vous trouver pas que chaque fois c’est pareil?
        1.Le gars pomme ses papiers dans la bagnole.
        2.On le chope (on ne sait pas toujours si c’est le tueur).
        3.Nos services de sécurité déjouent des attentats en préparation (ouf, merci la republique!).
        4.Lavage de cervelle sur la laicité, les valeurs de la republiques etc.

        • Rider   •  

          Chrétien complotiste ou sceptique sur les événements et leur rapport à l’opinion publique !?
          Je serai assez en phase avec cette analyse.
          Les propos qui suivent sont assez réducteurs pour rester dans le cadre d’un com.
          Le NOM devrait nous faire passer par le chaos, lequel sera le point de départ de la soumission des nations détruites avec des individus, citoyens du monde, qui en appelleront à la PAIX sur toute la surface de la terre. Ils seront prêts à idolâtrer les personnages de la bête et du faux prophète qui vont instaurer une paix et porter l’apostasie à son comble…avec des lois scélérates en cours de préparation post état d’urgence…

          Ceci étant, de notre côté, même si on doit/peut exercer nos droits civiques dans le cadre d’une démocratie illusoire, le plus important est de savoir où nous en sommes avec Jésus, et ne pas oublier la mission confiée à son Eglise universelle, dont nous sommes membres. Travaillons pendant qu’il fait jour. Soutenons les frères et soeurs affligés et supportons les ministères qui annoncent l’évangile de Christ. Ne manquons pas de prier les uns pour les autres, et manifester son amour envers tous, sans acception de personnes (ce qui est de loin le plus dur, en ce qui me concerne).

          Très bientôt, nous en serons à vivre Apoc. 22/17 (Parole vivante) :
          Poussée par l’Esprit, (l’Église,) épouse (de l’Agneau) s’écrie : — Viens ! Puisse chacun de ceux qui entendent (ces paroles) dire : « Viens ! » Que celui qui a soif s’approche. Que celui qui veut de l’eau de la vie, la reçoive comme un cadeau gratuit, donné à tous ceux qui le désirent.
          Je me réjouis de ce que mon nom est inscrit dans le livre de vie.
          J’espère qu’il en est de même pour toi, Zacharie.

          • zacharie   •  

            Amen ! Viens, Seigneur Jésus !

            Je souhaite simplement montrer que ce que nous vivons n’est que le prolongement de l’entreprise de la revolution française anti chretienne. L’accomplissement final de la revolution française, c’est la republique universelle de l’antéchrist. A partir de là, je veux dire qu’il ne faut rien attendre de bon des gouvernements de cet planète, qu’ils soient français, americains, russes, ni même israeliens. Nous ne pourrons pas partager notre âme entre Christ et le monde.
            Nous devons renoncer à ce monde car notre âme appartient à Christ.

            • Rider   •  

              Amen, mon frère. Ton but était bien compris.
              Que le Seigneur nous garde debout, veillant, priant et témoignant de ce que Dieu fait dans nos vies. L’épouse de Christ se prépare pour les noces. J’ai apprécié la renonciation au monde que tu rappelles et qui est justement, sauf erreur, ce qui a quasiment disparu du message évangélique des temps présents (nous sommes passés à un hédonisme chrétien…). On ne peut pas a priori, être chrétien et marcher sur les deux chemins distincts dont Jésus nous parle, car ils n’ont pas la même destinée. Dans une vie, nous pouvons être sur l’un ou l’autre…à l’instant fatal de la mort ou de l’enlèvement (en principe attendu avec joie – viens Seigneur !)….

              Dans cette veine, le dernier article posté « il n’était pas de ce monde – David Wilkerson » est profond à méditer. Quel amour ce Pasteur avait-il…un homme avec le fruit de l’Esprit (témoignage de Nicky CRUZ).
              Rien à attendre de ce monde et je lève les yeux vers Christ.
              Fraternellement.

  3. Ben-Yehowshuha   •  

    Nous ici en Allemagne le Sgr nous a averti par prophétie que l’Allemagne devait commencer elle aussi à être frappée de plein fouet par les attentats. Jusqu’à présent son orgueil reposait sur sa capacité à les déjouer, mais qu’il allait le permettre. Et à peine deux semaines après, bam. Les instructions qui nous ont été données sont de s’armer de courage car au lieu de combattre l’islam, les autorités vont se montrer moins tolérante avec les fidèles de Christ. Allant jusqu’à interdire le « prosélytisme » publique. Et que du fond de ces ténèbres nous devons plus que jamais nous lever et prendre position pour l’évangile car la nation sera mûre pour une cueillette en faveur du royaume des cieux.
    Shalom

  4. Beatrice   •  

    La principale leçon tirée de l’attentat de Noël, pour moi, c’est qu’il faut se souvenir des catholiques et avoir assez pitié d’eux pour leur annoncer le vrai l’Evangile. Ils sont des cibles privilégiées des islamistes qui les considèrent comme étant chrétiens… Et les pauvres catholiques étant non convertis et ne connaissant que le chapelet, l’eau bénite, la sainte famille (avec un faux jésus bébé), risquent d’aller de plus belle dans leurs pratiques idolâtres qui ne peuvent pas les sauver.

    Seul Jésus peut sauver. Et la Bible ne parle que d’un seul sauveur, qui est le seul a être mort sur la croix pour notre réconciliation et notre salut : Jésus Christ, Dieu fait chair.

    Quelqu’un peut bien être tué en étant un chrétien vraiment converti, mais au moins il meurt dans le Seigneur et ne va pas aller en enfer pour l’éternité. IL s’en va avec Jésus, le Sauveur.

    Au moyen orient, les bombes ont détruit une église. Après cela, une religieuse (peut être qu’il y en a eu d’autres) est venu pleurer sur les ruines de son église. Si Dieu ne l’aide pas, ne lui ouvre pas les yeux, elle va redoubler d’effort dans le rosaire; priant l’idole marie, qui ne lui servira à rien sinon à accroître le jugement et la malédiction.

Laisser un commentaire