Les morts en Christ sont-ils déjà ressuscités ?, par Michelle d’Astier de la Vigerie

5 Janvier 2011, je reprends cet article que j’avais écrit il y a quelques années, le Seigneur m’ayant donné de nouvelles révélations dans sa parole, qui m’ont fait comprendre l’importance de ce sujet trop souvent tabou:

Les morts en Christ sont-ils déjà ressuscités ?

Une des plus grandes attaques de Satan contre l’Eglise est précisément d’insinuer aux chrétiens que les morts en Christ sont déjà auprès de Dieu, vivants !

Dire la vérité dans ce domaine, c’est vouloir renverser des forteresses de pensées qui sont des bastions intouchables ! Ce sujet est pourtant une pierre d’achoppement puisqu’une grande partie de la chrétienté prie les morts, convaincue qu’ils sont vivants, et l’autre partie nage dans un flou qui n’a rien d’artistique dès que l’on aborde ce point…. et souvent parle aux morts en s’étant convaincus qu’ils sont vivants, déjà auprès du Seigneur !

Je vais donner ma propre position sur le sujet, en citant beaucoup de passages bibliques.

J’espère, dans les commentaires, ne pas recevoir trop de tomates de la part de ceux qui ne sont pas du tout d’accord. De toute façon, c’est la Parole de Dieu qui tranche !

Voici donc la grande question: Les morts en Christ sont-ils déjà auprès de Dieu ?

Côté Ancien Testament, la réponse est facile. Mais côté Nouveau Testament, quelques textes difficiles à interpréter laissent une marge de doute. Commençons par les textes qui n’en laissent pas du tout !

1Co 15:51 à 54: Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d’oeil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés.

Car il faut que ce corps corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l’immortalité. Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite : La mort a été engloutie dans la victoire.

D’autres textes parlent de cette trompette qui lance un signal à un moment bien précis fixé par Dieu :

Mt 24:31 Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre.

1Th 4:16, 17:  »Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. »

Soulignons le : « TOUS ENSEMBLE » qui ne laisse planer aucun doute sur le fait que l’enlèvement de l’Église comportera tous les morts en Christ, en même temps que les vivants (en Christ !) qui seront encore sur terre à cet instant précis de l’histoire de l’humanité, et qui en achèvera la page de « l’année de grâce ».

Jésu a dit à ses apôtres: « Je m’en vais vous préparer une place dans la maison de mon Père. Et lorsque je m’en serai allé et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec Moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi » (Jn 14 13b et 14). CONCLUSION ÉVIDENTE: même ses apôtres, dont onze sont morts dans le Seigneur, ne seront auprès de Jésus que LORS DE SON RETOUR: eux aussi partiront avec tous les morts en christ enlevés à la rencontre de leur Seigneur dans les airs, LORS DU RETOUR EN GLOIRE DE JÉSUS.

Jésus, de sa bouche, a répété quatre fois la même phrase dans un même chapitre, pour parler de la résurrection des morts :

Jn 6:39 Or, la volonté de celui qui m’a envoyé, c’est que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour.

Jn 6:40 La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.

Jn 6:44 Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire; et je le ressusciterai au dernier jour.

Jn 6:54 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.

Soulignons que Jésus ne parle pas des perdus ou des incrédules, mais uniquement de ceux qui sont sauvés. Cela s’intègre dans un passage où Jésus va annoncer des vérités du Royaume si difficiles à comprendre, face aux forteresses religieuses établies, que ses disciples, après s’être querellés entre eux (v. 52), vont « craquer » quand il parle du fait qu’il est le pain de vie descendu du ciel. Ils vont tous se retirer, mis à part les douze.

De quel dernier jour Jésus parle-t-il ? Certainement pas celui de la personne elle-même ! Ce n’est pas conforme au reste des Écritures !

Quatre fois d’affilée la même formulation, quelle insistance ! Surtout quand on lit dans les chapitres suivants du même évangile:

Jn 11:24 Je sais, lui répondit Marthe, qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour.

Il est vrai que Jésus répond: 11:25, 26 Jésus lui dit : Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ?

Nous y reviendrons. Soulignons simplement que Jésus dit que les morts qui croient vivront, même s’ils sont morts… Donc ils sont morts ! Pas ressuscités ! Il y a une grande différence ! D’autant que Jésus dit au chapitre suivant (Jn 12: 48):

« Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour. »

Le dernier jour est clairement indiqué ici comme étant celui du jugement dernier !


Il y a beaucoup plus incisif:

2Tim :2:16 À 18

Évite les discours vains et profanes ; car ceux qui les tiennent avanceront toujours plus dans l’impiété, et leur parole rongera comme la gangrène. De ce nombre sont Hyménée et Philète, qui se sont détournés de la vérité, disant que la résurrection est déjà arrivée, et qui renversent la foi de quelques uns.

Dans ce texte, Paul déclare, SANS AMBIGUÏTÉ POSSIBLE DANS L’INTERPRÉTATION, que ceux qui proclament que la résurrection* est déjà arrivée ont une parole qui ronge comme la gangrène. Ce sont eux en effet qui ont ouvert la porte dans la chrétienté au culte aux saints morts en prétendant qu’étant déjà auprès de Dieu, ils pouvaient intercéder pour nous. Ils ont conduit ainsi des centaines de millions de personnes, voire des milliards à « avancer toujours plus dans l’impiété ». Notamment en priant des morts – ce qui est et a toujours été une abomination devant Dieu !- au lieu de s’adresser à CELUI QUI EST VIVANT AUX SIÈCLES DES SIÈCLES. Ils les ont condamnés à avoir leur foi renversée et à suivre une religion gangrenée par le spiritisme ! Il en est ainsi dans toute l’Église catholique, toute l’Église orthodoxe, et il est probable qu’une partie du courant protestant n’est pas tout à fait au clair sur cette question !

Il est intéressant de lire ce passage dans la Bible du Semeur

2Tim2:16 Evite les discours creux et contraires à la foi. Ceux qui s’y adonnent s’éloigneront toujours plus de Dieu. 2:17 La parole de ces gens est comme une gangrène qui finit par dévorer tout le corps. C’est le cas d’Hyménée et de Philète. 2:18 Ils se sont écartés de la vérité en prétendant que la résurrection a déjà eu lieu. Ainsi, ils sont en train de détourner plusieurs de la foi.

Paul avertit donc que parmi les discours CONTRAIRES À LA FOI, et qui sont comme de la gangrène qui finit par ronger TOUT LE CORPS (donc l’Église), une des plus typiques sera de prétendre que les morts (en Christ) sont déjà ressuscités.

Oui, les conséquences ont été terribles: la plus grande partie de l’Église officielle prie les morts, parle aux morts, et pour Dieu, ELLE EST EN PLEINE APOSTASIE (= éloignement de la véritable foi, celle qui est bâtie sur ce que Dieu a dit, non sur les fables humaines les plus souvent secrétées par le sentimentalisme ou l’humanisme)

Paul ne s’est pas trompé sur la dangerosité de cette fausse doctrine: il a livré les deux hommes à Satan pour tenter d’éradiquer cette doctrine dans l’œuf. Mais il n’y est pas arrivé !

Qu’en est -il aujourd’hui de ceux qui font prier les morts ou s’adresser à des morts en disant qu’ils sont ressuscités ? Les morts incluent évidement Marie…!

Même Job (des millénaires auparavant ?) savait déjà qu’il fallait s’adresser à Dieu, et non à ses « saints » (Job 5:1 et 8)! Surtout quand ils sont morts…

* Résurrection seulement des justes, évidemment: tous les chrétiens et les juifs avaient une parfaite connaissance de la réalité du jugement dernier.

Parlons du jugement dernier !

Car c’est là seulement que se fera le tri entre ceux qui passeront l’éternité avec Dieu, et ceux qui partageront le sort final de Satan: l’étang de feu et de soufre !

1Corinthiens 4:5 

« C’est pourquoi ne jugez de rien avant le temps, jusqu’à ce que vienne le Seigneur, qui mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des cœurs. Alors chacun recevra de Dieu la louange qui lui sera due. »

Quelques autres versets sur le jugement dernier.

Jn 5:28, 29 Ne vous étonnez pas de cela; car l’heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront. Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement. Da 12:2 Plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle, et les autres pour l’opprobre, pour la honte éternelle.

À l’évidence, tout le monde se réveille en même temps !

Ac 24:15 : Et ayant en Dieu cette espérance, comme ils l’ont eux-mêmes, qu’il y aura une résurrection des justes et des injustes.

Apoc 20:12 : Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres.

Matthieu 25: 34, 41 et 46

Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde.Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle.

Difficile, avec une telle abondance de versets si clairs, de croire que les morts sont déjà ressuscités ! Pourquoi les Hyménée et Philète qui se sont succédé au cours des siècles pour enfoncer l’Église dans des fables qui la gangrènent ont-ils rencontré autant de faveur et fait autant d’adeptes ?

Je ne crois pas au hasard dans la Bible: les deux prénoms évoquent les SENTIMENTS : hymen fait référence au mariage, Phylète à l’amour fraternel. Pour pervertir le peuple de Dieu, il fallait jouer sur les sentiments (c’est la mission de la Reine du ciel dans le monde satanique), surtout sur ceux qui fragilisent le plus les gens: les sentiments de douleur, d’injustice et de rébellion qui accompagnent la mort prématurée d’un être cher: Les gens peuvent difficilement se résoudre à penser que la coupure est totale et irréversible. Il est alors facile de leur faire croire : « Mais non: il ou elle est toujours vivant, il te protège, il est auprès de Dieu et intercède pour toi, il t’entend… ». Ce genre de belles paroles apportent une telle consolation, surtout quand elles sont dites par des autorités ecclésiales qui prétendent détenir la vérité ! Mais c’est une consolation mensongère qui tue l’âme aussi sûrement que le venin d’un cobra… ou que la gangrène !

Relisons 2Tim 2 :16 à 18 :

Évite les discours vains et profanes ; car ceux qui les tiennent avanceront toujours plus dans l’impiété, et leur parole rongera comme la gangrène. De ce nombre sont Hyménée et Philète, qui se sont détournés de la vérité, disant que la résurrection est déjà arrivée, et qui renversent la foi de quelques-uns.

Discours vains, car n’amenant rien de bon, et profanes, car ils offensent Dieu, puisque La Parole de Dieu proclame et répète sous diverses formes : Les morts, justes et injustes, ressusciteront pour le jugement AU DERNIER JOUR !

Ainsi donc, les germes de cette apostasie terrifiante était déjà dans la première Église. Quoi d’étonnant: Satan y œuvrait déjà avec virulence. Pervertir l’Église, c’est son obsession ! La gangrène, cela ne se soigne pas. Quand un membre a la gangrène, IL FAUT LE COUPER, afin de sauver le reste du corps ! C’est un rappel pour l’œcuménisme qui se prostitue avec des Églises qui croient que la résurrection est déjà arrivée et qui prient les saint morts ! il n’y a pas de remède possible quand la gangrène est installée !… sauf en sauver ceux qui ne sont pas gangrenés !

Donc, la parole est tranchante ! Mais il y a deux autres données qui viennent un peu compliquer la compréhension du sort final des chrétiens. Le jugement concerne-t-il l’âme ou l’esprit ? D’autre part, il y a la question du millénium, qui divise encore les pré-millénaristes et les post-millénaristes. Personnellement, il me semble que la Parole est très explicite et ne doit laisser aucun flottement : quand on lit bien les textes, très nombreux (je n’en cite que quelques-uns), qui concernent cet épisode majeur de l’Histoire du monde et du devenir d’une partie (sans doute une toute petite partie!) de la Chrétienté, il est évident que le millénium débutera à la fin de la grande tribulation, avec le retour de Jésus en gloire.

Le millénium !

D’abord, lisons d’autres paroles de Jésus qui laissent entendre qu’il est d’autres réalités célestes parallèles:

Jean 5:24, 25: « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. En vérité, en vérité, je vous le dis, l’heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu ; et ceux qui l’auront entendue vivront. »

Il est aussi dit que nous devons tous passer devant le tribunal de Christ. Mais puisque le Père a transmis le jugement au Fils, celui qui aura cru, écouté et obéi s’entendra certainement dire quand il se présentera devant ce tribunal: ACQUITTÉ !

Il y a en effet une autre alternative, qui nous évite de passer le jugement dernier: faire partie de l’enlèvement, qui nous fera régner avec Christ durant mille ans. Mais regardons bien la condition: celui qui écoute ma parole et qui croit à celui qui m’a envoyé. Cela implique d’entendre ce que dit Jésus, et bien évidemment, de le mettre en pratique, donc d’obéir comme Lui-même a obéi aveuglément à Celui qui l’avait envoyé. Bref, être un vrai disciple. Mais même si nous devons faire partie de l’Église enlevée, rappelons-le, Paul précise que nous serons TOUS ENSEMBLE enlevés au devant du Seigneur : les vivants qui seront restés et les morts en Christ ! Donc même les morts en Christ destinés à l’enlèvement attendent que  »le nombre des élus soit au complet ». Il est des mots-clés dans le passage suivant :

Apoc 6:9-11 « Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l’autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu’ils avaient rendu. Ils crièrent d’une voix forte, en disant : Jusques à quand, Maître saint et véritable, tardes-tu à juger, et à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre ?

Une robe blanche fut donnée à chacun d’eux ; et il leur fut dit de se tenir en repos quelque temps encore, jusqu’à ce que fût complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères qui devaient être mis à mort comme eux.« 

CES ÂMES doivent donc attendre AU REPOS deux catégories de personnes:

- Leurs compagnons de service: donc des serviteurs de Dieu ! Tout vrai disciple est serviteur de Dieu !

- Ceux qui doivent être mis à mort comme eux. Cela fait évidemment référence aux temps apocalyptiques, quand il sera donné à la bête de vaincre le peuple de Dieu et de le massacrer ENTIÈREMENT (Apoc 13:7)! Cela fait donc référence, non aux vivants enlevés, mais à ceux qui se convertiront ou se purifieront durant la grande tribulation, et qui perdront leur vie pour mieux la garder ! Quant à ceux qui sont déjà là, on peut dire que, spirituellement, ils font partie de Smyrne, qui a, tout au long des âges, et sous diverses formes, vécu la persécution et qui est restée fidèle jusqu’à la mort (Apoc 2: 8-11). Son nom vient du mot myrrhe: Cette Église-là n’a jamais été ni tiède, ni ventripotente, elle n’a pas été abreuvée de l’évangile de la prospérité, et elle a toujours été de bonne odeur à Christ !

Difficile de donner un timing précis. Il est dit que les vivants seront enlevés au-devant du Seigneur. Rien ne dit que cet enlèvement sera suivi d’une réunion immédiate avec Christ ! Tout ce que l’on sait, c’est que ceux qui sont destinés à régner avec Lui durant le millénium reviendront avec Christ. Les autres devront attendre encore mille ans de plus avant d’affronter le jugement dernier (Apoc 20: 4 à 6).

LA PREMIÈRE RÉSURRECTION

Apoc 20:6

Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux ; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans.

1Th 4:14 Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont décédés.

Donc il les ramènera AVEC JÉSUS !

Da 7:22

jusqu’au moment où l’ancien des jours vint donner droit aux saints du Très-Haut, et le temps arriva où les saints furent en possession du royaume.

ET LES AUTRES MORTS, ceux qui auront part à la seconde résurrection ?

Les morts SE REPOSENT !

En Job 14:12, la Parole confirme deux choses: les morts ne se réveilleront pas tant que les cieux subsisteront ! (Pierre a promis une nouvelle terre et une nouveau ciel. L’Apocalypse aussi !). Et les morts NE SORTIRONT PAS DE LEUR SOMMEIL AUPARAVANT ! Sauf, bien entendu, l’Église enlevée et régnant pour le millénium.

Job 14:12 Ainsi l’homme se couche et ne se relèvera plus, Il ne se réveillera pas tant que les cieux subsisteront, il ne sortira de son sommeil.

Job 3: 11 - Pourquoi ne suis-je pas mort dans le ventre de ma mère? … 13 Je serais couché maintenant, je serais tranquille, Je dormirais, je reposerais,…

Dan 12 :13 : Et toi, marche vers ta fin ; tu te reposeras, et tu seras debout pour ton héritage à la fin des jours.

JÉSUS N’A PAS DÉCLARÉ QUE LE  »SEIN D’ABRAHAM », LIEU DE REPOS DES ÂMES DES JUSTES QUI ATTENDENT LA RÉSURRECTION, ÉTAIT UNE PÉRIODE RÉVOLUE ! Dans la Parabole du riche et du pauvre Lazare, écoutons ce que dit Jésus.

Lc:16:22. Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli. Dans le séjour des morts, il leva les yeux; et, tandis qu’il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein…

Jésus montre dans cette parabole qu’il y a DEUX SÉJOURS DE MORTS; Le premier, très chaud !, EST UN LIEU DE TOURMENTS. Pourtant, ce n’est pas encore l’étang de feu et de soufre ouvert pour Satan et ses anges: ceux-ci seront les premiers à y entrer à la fin du millenium (nous le verrons plus loin), et cela se fait au jugement dernier. Il serait hasardeux de dire que Jésus a parlé pour ce qui se passerait après le jugement dernier: car le sein d’Abraham où est à ce moment-là le pauvre Lazare est un lieu de repos – d’attente !- et ce n’est pas la Jérusalem céleste, lieu de gloire dont parle Apocalypse 21.

Un peu plus loin (v. 26), Jésus explique qu’il y a entre les deux un abîme infranchissable ! Pas de purgatoire au milieu !

LA TRANSFIGURATION

QUE S’EST-T-IL DONC PRODUIT LORS DE LA TRANSFIGURATION ? Car Elie et Moïse on bel et bien été vus par certains apôtres, en train de parler avec Jésus ! Mais il y a beaucoup de particularités dans cet épisode qui n’infirment en rien les passages bibliques qui ont été cités auparavant :

- 1 – Elie n’est pas mort, mais il a été enlevé. Quant à Moïse: il subsiste un mystère: son corps n’a jamais été retrouvé. Il est même dit qu’il y a eu un conflit très fort entre l’archange Michaël et Satan autour de ce corps (Jude 9): Dieu a-t-il revêtu Moïse, comme Elie, immédiatement d’un corps de gloire ? Mystère…

- 2 – Jésus Lui-même a été revêtu durant cet instant d’un corps de gloire ! Et ce, avant sa résurrection.

- 3 -Les apôtres n’ont pas pu parler avec Elie et Moïse. Ils n’ont pas tenté de le faire car ils connaissaient tous les textes de l’A.T. interdisant formellement de parler avec des personnes disparues. Mais Pierre était si dérouté par la scène à laquelle il assistait qu’il a demandé à Jésus s’il fallait dresser trois tentes !

En fait, dans cette scène, tout se passe comme s’il y avait irruption d’un autre temps dans le temps présent, d’un autre univers dans l’univers visible ! Jésus n’a-t-il pas dit que le Royaume des cieux était venu AU MILIEU DE NOUS, mais pas de manière visible (Lu 17: 20, 21)? Là, pour deux apôtres, un temps et une partie de ce Royaume sont soudain devenus visibles !

Notre problème pour comprendre ces passages un peu particuliers des Écritures vient du fait que nous ne comprenons pas LA RELATIVITÉ DU TEMPS; Quand on est mort, le temps n’existe pas. Le temps dans l’univers céleste n’existe pas non plus. L’éternité n’est pas une succession de jours et de nuits; Le jour sera perpétuel. C’est un non temps (plus d’agenda, plus de calendrier, plus de dates !!!). Dieu est le maître du temps et de l’espace: c’est Lui qui les a créés. Ainsi, quand il est dit à Jean en Apocalypse 4:1 : Monte ici et je te ferai voir ce qui se passera par la suite, Jean est emporté dans un autre « espace-temps » (si je puis emprunter ce vocabulaire imagé à la science-fiction !).

C’est effectivement ce qui se passe; Jean est transporté dans les derniers jours de la terre. Il VOIT, et il décrit ce qu’il voit avec ses mots de l’époque. Quand il parle de « l’image de la bête qui parle », il doit se demander de quoi lui-même parle ! Mais pour nous qui, depuis moins d’un siècle, sommes habitués à la télévision, au cinéma, à l’informatique, à quantité d’écrans qui parlent, aux hologrammes, etc., ce langage nous paraît évident ! Ce n’est pas Einstein qui a inventé la relativité du temps: il n’a fait que découvrir ce que Dieu avait créé et qu’Il avait déjà indiqué dans la Bible ! mais que l’homme n’allait comprendre pleinement que des millénaires plus tard, au moment où « la connaissance augmenterait » (Dan 12:4)

Dieu, Lui, a parlé dès la Genèse de la relativité du temps !

Un jour est comme mille ans …

« Devant le Seigneur, un jour est comme mille ans » (2P 3:8)- « mille ans sont à tes yeux comme le jour d’hier, quand il passe, comme la veille de la nuit » (=quelques heures)(Ps 90:4).

Dieu a parlé dans sa parole de mille ans: c’était déjà, à l’échelon d’une vie humaine, gigantesque. Mais il y a beaucoup mieux, question relativité du temps !

Gen 1:16 à 19 Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit aussi les étoiles. Dieu les plaça dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d’avec les ténèbres. Dieu vit que cela était bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le quatrième jour.

Donc le temps de la Genèse n’a rien à voir avec le calendrier humain, dont la mesure de base est la course des luminaires: grands cycles solaires, cycle annuel, saisonnier ou quotidien. Puisque les luminaires n’ont été créés qu’au quatrième « jour » de la Genèse, ces jours ont pu durer mille ans … ou des millions ou des milliards d’années du calendrier terrestre ! Jamais la Bible ne s’oppose à la science. La science ne fait que démontrer l’infinie sagesse et omniscience de Dieu, et l’autorité souveraine des Écritures inspirées par Lui !

Cette relativité du temps explique, entre autres, la remarque de Jésus au bandit cloué à côté de lui sur la croix: « AUJOURD’HUI MÊME TU SERAS AVEC MOI DANS LE PARADIS ». Or, trois jours humains plus tard, Jésus va déclarer à Marie-Madeleine:  » Ne me touche pas, CAR JE NE SUIS PAS ENCORE MONTÉ VERS MON PÈRE  » (Jn 20:17). Il ne parlait donc pas des mêmes jours !

Les esprits des morts en Christ sont déjà auprès du Seigneur !

Il existe une autre confusion dans la chrétienté : celle de la destinée finale de l’âme et celle de l’esprit de l’homme… Il faut avouer que les Écritures, sur ce sujet, se laissent sonder, et recèlent bien des mystères. Par exemple:

2 Pierre 3:18-20a Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l’Esprit, dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison,qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l’arche,…

Notons que, tandis que sa chair était dans la mort (cela correspond généralement à l’âme et au corps, dans la Parole), l’ESPRIT DE CHRIST est allé prêcher à des ESPRITS (d’hommes !) en prison. En prison depuis quand ? Depuis 3.000 années terrestres ! Des esprits coupables du péché d’incrédulité !

Plus loin Pierre ajoute;

1 P 4:6

Car l’Évangile a été aussi annoncé aux morts, afin que, après avoir été jugés comme les hommes quant à la chair, ils vivent selon Dieu quant à l’Esprit.

Là, toutes nos notions de temps basculent ! Car ils ont déjà été jugés « quant à la chair »: donc le jugement dernier est censé être arrivé, mais Jésus va évangéliser leurs esprits afin que cet esprit vive ! Comme je n’ai pas toutes les réponses, je me tais sur ce sujet ! Ceci dit, n’oublions pas que Pierre parle de ceux qui ont été « incrédules du temps de Noé ». Un jugement divin est tombé: c’était le déluge qui a éradiqué la quasi-totalité des êtres humains, parce que la méchanceté était très grande ! Pas plus qu’aujourd’hui, et sans doute même bien moins ! N’oublions jamais que Dieu exerce aussi des jugements sur terre vis-à-vis des pécheurs, sans attendre le jugement dernier !

Proverbes 11:31 Voici, le juste reçoit sur la terre une rétribution ; Combien plus le méchant et le pécheur !

Je voulais simplement souligner que l’âme et l’esprit de l’homme peuvent avoir, lors de la mort, une destinée différente. Cela peut expliquer d’étranges versets, très dérangeants, tels que celui-ci :

1Co 5:5 qu’un tel homme soit livré à Satan pour la destruction de la chair, afin que l’esprit soit sauvé au jour du Seigneur Jésus.

Notons que Paul, en l’occurrence, ne parle pas du salut de l’âme. Quand il a fait son excursion dans le paradis de Dieu, l’apôtre a dû recevoir des révélations qui dépassent notre entendement. Il le dit d’ailleurs lui-même ! (2Co 12:4)

L’âme, c’est le siège du MOI: elle inclut la personnalité, l’intelligence, la mémoire, les sentiments. « L’âme qui pèche, c’est l’âme qui mourra », déclare la Parole ! (Ézé 18 4 et 20). C’est l’âme qui passera en jugement lors du jugement dernier. C’est l’âme qui souffrira mille morts en enfer ou qui, au contraire, passera l’éternité avec Dieu dans une gloire, une beauté et une joie indicibles ! « Que donnerait un homme en échange de son ÂME », a souligné Jésus: notre âme a une valeur inouïe aux yeux de Dieu.

Notre esprit aussi !

L’esprit de l’homme aussi peut pécher. Cet esprit est mort avant la nouvelle naissance, à cause de l’incrédulité, et parce que l’homme naturel est séparé de Dieu à cause du péché. Mais Dieu a déclaré qu’il avait mis un sceau sur la main de tout homme afin qu’il se reconnaisse comme sa créature (Job 37:7) et qu’il a mis en chacun « la pensée de l’éternité » (Ec 3:11). Donc tout homme qui prétend que Dieu n’existe pas et qu’il n’y a rien après la mort est un menteur: IL SAIT que c’est faux ! Son esprit pèche. Mais cet esprit peut pécher et se souiller encore plus gravement : occultisme, spiritisme, animisme, fausses religions, sorties en esprit, etc. Dès que l’homme utilise son esprit pour pénétrer l’univers spirituel du diable, il souille son esprit, et son esprit peut même être infesté de démons !

Quand l’homme reçoit une nouvelle naissance par la foi en Jésus-Christ, son esprit revit. Mais il lui faut aussi être purifié, comme son âme et comme son corps. C’est à des chrétiens nés-de-nouveau que Paul parle lorsqu’il lance:

1Thessaloniciens 5:23 Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus Christ !


Cela commence par l’esprit. L’esprit reprend vie, grâce à la présence du Saint-Esprit en lui. Alors va commencer l’œuvre de sanctification générale ! Alors, si l’homme coopère, le Saint-Esprit va pouvoir remplir l’esprit de l’homme, puis son âme, dans les domaines où cette âme ne pèche plus et marche dans la sainteté; Et parfois, lorsque l’homme arrive à un très haut degré de pureté, même le corps rayonne ! c’est ce qui est arrivé à Moïse: il devait mettre un voile sur son visage tant le rayonnement en était insoutenable pour les regards souillés du peuple de Dieu qui se vautrait pendant ce temps dans le péché d’idolâtrie !(Ex 34:35)

Or un esprit purifié peut immédiatement retourner auprès du seigneur qui l’a donné (Ec 12:7). C’est par cet esprit purifié par le sang de l’Agneau immolé, et grâce à notre foi dans l’œuvre de la Croix, que nous somme assis dans les lieux célestes avec Christ, et que nous avons arrachés du « présent siècle mauvais » et été transportés – en esprit – dans le royaume du Fils de son amour!

À notre mort, donc, cet esprit n’a même pas à franchir des univers parallèles pour se retrouver auprès du Père: il y était déjà !

Étienne s’est écrié en mourant: Reçois mon esprit ! Comme Jésus !

Si nous sommes et restons en étroite communion avec notre Seigneur, voici même ce qui nous arrive:

1Co 6:17

Mais celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul esprit.

Une fusion totale ! Alors,dans ce cas, à notre mort, la fusion ne disparaît pas. Notre esprit reste auprès du Seigneur. Mais l’esprit n’a pas de sentiments, il permet seulement cette fusion, afin que nous puissions adorer Dieu « en esprit et en vérité ». Quant à notre âme, pendant ce temps:

Ec 9:5-6

Les vivants, en effet, savent qu’ils mourront ; mais les morts ne savent rien, et il n’y a pour eux plus de salaire, puisque leur mémoire est oubliée.Et leur amour, et leur haine, et leur envie, ont déjà péri ; et ils n’auront plus jamais aucune part à tout ce qui se fait sous le soleil.

Plus la moindre connexion possible avec la terre, plus la moindre influence, plus le moindre sentiments pour ceux qu’ils ont laissés: ils n’ont même plus de mémoire !

Terminons par un message merveilleux pour les sanctifiés. Pour ceux que l’apocalypse nomme:  » les appelés, les élus et les fidèles qui sont avec Christ » (Apoc 17:14). Notons les trois noms:

- Appelés: tous les hommes ont été appelés à la repentance et au salut

- les élus: ce sont ceux qui ont dit : OUI à Jésus

- Les fidèles: ce sont ceux qui sont demeurés en Lui, quelles que soient les tribulations et les angoisses qu’ils ont eu à traverser. Ce sont ceux qui vont revenir en vainqueurs avec Christ, qui vaincront la bête, et qui règneront avec Christ !

Le prix est élevé: c’est le prix de notre ego crucifié au profit de notre foi absolue et de notre amour pour Christ. Mais la récompense est à la hauteur !

Un nouveau monde pour les ressuscités

Isa 65:17 Car je vais créer de nouveaux cieux Et une nouvelle terre; On ne se rappellera plus les choses passées, Elles ne reviendront plus à l’esprit.

.

Esa 66:22 Car, comme les nouveaux cieux et la nouvelle terre que je vais créer subsisteront devant moi, dit l’Éternel, ainsi subsisteront votre postérité et votre nom.

Tandis que ceux qui ont rejeté cette Alliance magnifique, il y aura bien des pleurs et des grincements de dents, y compris dans la chrétienté dévoyée. Je dirai même, certainement encore bien plus !

2Pe 3:7 mais, par la même parole, les cieux et la terre d’à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies.

2Pe 3:10 Le jour du Seigneur viendra comme un voleur; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée.

2Pe 3:12,13 Attendez et hâtez l’avènement du jour de Dieu, jour à cause duquel les cieux enflammés se dissoudront et les éléments embrasés se fondront!

Et Pierre poursuit :

Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera.

Apoc 20:11 Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s’enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux.

Re 21:1 Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus

ÉPILOGUE -

(EN FORME DE QUELQUES VERSETS COMPLÉMENTAIRES, À MÉDITER)

1S 2:6

L’Éternel fait mourir et il fait vivre. Il fait descendre au séjour des morts et il en fait remonter.

Ps 30 :4: Éternel ! tu as fait remonter mon âme du séjour des morts, Tu m’as fait revivre loin de ceux qui descendent dans la fosse.

Apoc 1:18

Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J’étais mort ; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts.

Apoc 20:10 À 15

Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles.

Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s’enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux. Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres.

La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux ; et chacun fut jugé selon ses œuvres.

Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu.

Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu.

APOC 21:8.

Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort.


MAIS POUR CEUX QUI ONT CHOISI LA VIE…

Apoc 22:1

Et il me montra un fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l’agneau.

Apoc 22:17

Et l’Esprit et l’épouse disent : Viens. Et que celui qui entend dise : Viens. Et que celui qui a soif vienne ; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement.


NB. Avant de me jeter de tomates, MERCI de bien sonder la Parole de Dieu !

  19 commentaires

  1. Jackmartial   •  

    Excellente étude de Michelle, qui me fait penser aux enseignements de René Pache : l’Au-delà et le Retour de Jésus-Christ, ouvrages de référence dans ma jeunesse. Ma question est néanmoins la suivante : l’âme du chrétien sauvé ne repose-t’elle pas aussi avec son esprit auprès du Seigneur ? ce qui" comme le dit Paul dans Philippiens, est de beaucoup le meilleur ?"

    Michelle: Justement, lâme et l’esprit ont une destinée différente. L’âme est le véritable MOI: « C’est l’âme qui pêche et c’est l’âme qui mourra », dit la Bible. L’esprit est une sorte « d’outil » qui nous permet d’appréhender les réalités spirituelles et d’être déjà assis dans les lieux célestes ! .

  2. Cyrille   •  

    Merci Michelle, cette étude est très claire!et nous permet de mieux comprendre aussi toute l’importance de l’œuvre rédemptrice et expiatoire de Jésus. ce message est aussi une autre façon de comprendre Son amour,la notion du salut et par conséquent la grandeur infinie de la croix…
    Dieu en Jésus-Christ nous a offert le Salut: corps, âme et esprit, et ça, c’est GRAND!!!
    Cette étude est très complète et ce n’est certainement pas moi qui va te jeter des tomates!!!
    Shalom.

  3. natacha   •  

    Bonsoir
    Merci pour cette étude très riche et constructive.

    seulement je me pose une question:

    Ce passage nous dit:
    "Ec 9:5-6
    Les vivants, en effet, savent qu’ils mourront ; mais les morts ne savent rien, et il n’y a pour eux plus de salaire, puisque leur mémoire est oubliée.Et leur amour, et leur haine, et leur envie, ont déjà péri ; et ils n’auront plus jamais aucune part à tout ce qui se fait sous le soleil."

    Est ce qu’il ne s’agit pas du corps physique dans ce passage?

    je dis cela parce que lorsque Jésus parle du riche et du pauvre nous voyons qu’ils peuvent parler et même avoir des sentiments! et dans Apocalypse ceux qui attendent leurs frères parlent et visiblement ils ont aussi des sentiments.

    Michelle: manifestement, ils sont en « attente ». Mais tu vois qu’ils n’ont aucun moyen de communiquer avec les vivants puisque le riche supplie qu’on aille avertir ses frères. C’est une Parabole qui nous apprend beaucoup, justement parce qu’elle est « hors temps ».

    16:25 Abraham répondit : Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne ; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres.
    16:26 D’ailleurs, il y a entre nous et vous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d’ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire.
    16:27 Le riche dit : Je te prie donc, père Abraham, d’envoyer Lazare dans la maison de mon père ; car j’ai cinq frères. 16:28 C’est pour qu’il leur atteste ces choses, afin qu’ils ne viennent pas aussi dans ce lieu de tourments.
    16:29 Abraham répondit : Ils ont Moïse et les prophètes ; qu’ils les écoutent.
    16:30 Et il dit : Non, père Abraham, mais si quelqu’un des morts va vers eux, ils se repentiront.
    16:31 Et Abraham lui dit : S’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu’un des morts ressusciterait.

    Regarde bien cette parabole. Abraham dit: « mon enfant » – donc c’est un enfant d’Israël -. Il parle d’un « grand abîme » infranchissable. Le riche mort sait qu’il ne peut rien dire à se frères et qu’il aurait besoin de Dieu pour qu’ils entendent…

    Jésus veut nous avertir et cela n’annule pas Ecclésisate 9:5. Nous savons que les morts n’ont plus aucun sentiments; Jésus veut juste montrer ce qui se passe EN ENFER (non-temps, jugement dernier, mais irruption dans notre temps présent): là il y a des sentiments terribles ! La souffrance, le désespoir, le regret… et cela rejoint d’autres textes. Plus de sentiments sur terre, plus de capacité d’avoir une influence sur terre, mais l’horreur de l’enfer ! Dont le « trop tard »

  4. Jackmartial   •  

    L’excellent livre de Watchman Nee, "l’homme spirituel" 1972, 434 pages, apporte un éclairage très complet sur les relations entre l’esprit, l’âme et le corps. Je le redécouvre avec plaisir, et avec le nouvel éclairage des enseignements de Michelle. L’un des chapitres s’intitule…le chemin de la délivrance !

  5. acsa   •  

    Moi aussi, cela me rappelle l’excellente étude de W. Nee, que je relis, aussi avec plaisir ! Mais ce livre indique que la mémoire est dans l’esprit, pas dans l’âme : ame= émotion, intelligence volonté ; esprit= intuition, mémoire et conscience (acquise à la chute)

  6. Jean-Marie C   •  

    Super bonne étude!
    L’élément temporel est à prendre en compte en effet.
    Soyez richement bénis

  7. catherine45   •  

    Bonjour et merci pour cette étude. Je me permets ici un questionnement par rapport à cet abîme infranchissable entre les morts et les vivants. Qu’en est il des lieux que l’on dit "hantés"? pour prendre un exemple concret, j’ai habité dans un immeuble à appartements, construit sur un lieu où par le passé, ont vécu de nombreux enfants. il est arrivé à plusieurs habitants de cet immeuble d’avoir des sensations d’étouffement, l’impression parfois qu’une force invisible voulait nous repousser. certains même ont parfois "vu" apparaître des formes ressemblant à des enfants. il y avait beaucoup de personnes malades dans cet immeuble, que ce soit physiquement ou "mentalement", des cauchemards récurrents. Personne n’aime vraiment raconter cela, mais en ce qui me concerne j’ai vu l’une de ces formes alors que j’étais enfant. j’ai longtemps gardé çà pour moi et il y a un an, j’ai retrouvé une dame qui a vécu son enfance là bas et que je n’avais plus revue depuis cette époque. Chose étrange, elle m’a demandé si je me sentais bien dans cet immeuble. Et là, bien évidemment, nous avons parlé et ce que je relate ici n’est qu’un tout petit résumé de nos échanges. Comment peut on alors à la lumière des Ecritures comprendre cela? car s’il s’agit de "morts", ils sont toujours là et savent se montrer aux "vivants". j’ai longtemps cru que "j’avais un problème" mais il semble que je sois loin d’être la seule de cet immeuble à l’avoir eu. je précise que ces phénomènes n’ont pas été provoqués par une quelconque démarche de notre part (séance de spiritisme ou autre). Nous étions là, c’est tout….

    Michelle: oui pour les lieux hantés: j’explique cela dans mes enseignements sur les esprits humains de morts, et la bible en parle (« spectre de la nuit », Lev 20:27, etc…). Ce sont généralement des lieux où il y a des corps de morts: ex cimetières, (c’est pourquoi les occultistes qui trafiquent avec les esprits de morts vont beaucoup dans les cimetières), les lieux où il y a eu beaucoup de morts (champs de bataille, lieux d’accidents en série, cliniques d’avortements…), et dans les maisons, c’est toujours des lieux où il y a eu des assassinats cachés, et souvent le corps est caché encore par là !

    Inutile de te dire que ces esprits de morts étaient des esprits de non chrétiens (voir 1P 3 et 4). Il est probable que dans ce lieu des enfants ont été assassinés, étouffés, dans le silence et sans que la justice terrestre en ait eu vent ou ne soit intervenu (On dirait que ces esprits ne puissent être en paix…): d’où les nombreux romans basés sur l’esprit des morts qui revient pour demander justice. Cette constante littéraire peut laisser penser que bien des gens ont déjà vécu des faits similaires.

    En tout cas, ce sont des esprits qui peuvent se conduire comme des démons, puisque, en errant sur terre, ils sont sous la coupe de Satan (1Jn 5:19) et peuvent être effectivement méchants et affecter gravement un lieu par des malédictions. Je suppose que si tout l’immeuble était affecté, c’est qu’il y a eu de nombreux assassinats d’enfants dans ce lieu, ce qui le remplit de toute façon de démons

    L’abîme infranchissable, rappelons-le, c’est pour les âmes…

  8. catherine45   •  

    Merci pour la réponse. je vais écouter ces enseignements pour en savoir plus. j’ai du mal à comprendre que des "enfants" victimes de choses sordides soient à présent sous la coupe de Satan. En effet, leur vie écourtée sans doute avec violence ne leur a sans doute pas laissé le temps d’évoluer sur un plan spirituel. S’ils n’ont jamais entendu parler de Jésus? on ne sait donc vraiment rien faire pour les aider (oui là je retombe sans doute sur les doctrines cathos)? Mais soit, je vais étudier un peu plus ce sujet. Encore merci.

    Michelle: on ne parle pas de l’âme, je le répète, mais de l’esprit. Les enfants (leur âme), NE SONT PLUS DANS CE MONDE ! C’est l’âme qui pêche, c’est l’âme qui peut souffrir ou avoir de la joie… Et vu ce que Jésus a dit sur les petits enfants, que leur ange contemplait Dieu, laisse au Seigneur le soin de la justice parfaite, STP, car Dieu est JUSTE, LUI !!!!!

  9. pascal lubrano   •  

    Je suis super content de cette étude, (j’étais en plein dedans)bien que je ne l’ai pas encore passé à la loupe. Vous allez tous rire, mais j’ai une question.
    Si j’ai bien compris, l’ame repose dans le sein d’abraham et l’esprit est au près du Seigneur. Quand j’aurais mon nouveau corps avec mon nouveau nom, dans ce nouveau corps il y aura mon esprit + mon ame????
    Et puis, il manque un sujet à cette étude c’est Saul qui va réveiller Samuel???????
    Merci encore

    Michelle: le cas de Saül est effectivement exemplaire: il brave l’interdit de Dieu d’interrroger les morts, et il va en mourir. Quant à savoir qui lui répond, apparemment c’est Samuel: mais la Bible ne dit pas si c’est son esprit ou son âme… sans doute son esprit, car apparemment les esprits qui vont directement auprès de Dieu, cela a commencé avec Jésus à la Croix ! Mais je ne sais pas tout !

  10. yvette   •  

    J’ai une question un peu stupide, mais peut être m’éclairera tu ? Si nous sommes sauvé par Sa grâce et non par nos oeuvres, pourquoi serions-nous juger selon nos oeuvres ? En ce qui concerne le fait de regner avec Lui 1000 ans ou d’être jeter dans l’etang de feu !!!

    Merci de ta réponse.

    yvette.

    Michelle: tu confonds les œuvres de la loi, et les œuvres d’obéissance préparées d’avance pour nous.. mais qui incluent aussi, bien entendu, l’obéissance aux commandements divins, plus pour être sauvés mais parce que les lois divines sont inscrites dans nos coeurs quand nous naissons de nouveau. En tout cas, l’Apocalypse répète bien que chacun fut jugé selon ses oeuvres. Quand on marche sur le sentier étroit, quand on « demeure en christ », cela se MANIFESTE PAR DES ŒUVRES ET DES ACTES ET DE L’AMOUR (agape, pas philiae).

    Si ces oeuvres sont absentes, c’est qu’on n’est plus en Christ !

    C’est justement la folie de la majorité de l’Église d’aujourd’hui pour qui « ne plus être sous la loi » équivaut à une licence pour pécher !!!! Folie ! Il suffit de relire Romains et 1Jn 2 et 3: il y aura des pleurs et des grincements de dents, a prophétisé Jésus, à ceux qui « commettent l’iniquité » = qui péchent, tout simplement, et sans se repentir ni chercher à éradiquer le péché en « luttant jusqu’au sang »…

    Tu devrais relire toute la série sur « une fois sauvé, toujours sauvé ? » (sur blog 1), tu comprendrais mieux !

    Oui, folie et apostasie…

  11. yvette   •  

    Merci pour ta réponse. Je comprend mieux la parabole qui dit que si on demeure en Lui et Lui en nous, on portera beaucoup de fruit… et ces fruits, ce sont nos oeuvres, et C’est donc à nos fruits qu’on reconnait si on est sauvé !!!

  12. pascal.lubrano   •  

    Merci de prendre le temps que tu n’as pas pour répondre à chacun d’entre nous.
    Shalom à tous

  13. Jackmartial   •  

    Simplement pour répondre à Acsa, sur le livre de Watchman Nee, les fonctions de l’esprit sont : l’intuition, la communion et la conscience ; celles de l’âme sont la volonté, l’intelligence et les émotions. C’est le rôle de l’épée de l’Esprit, la Parole de Dieu, de séparer âme et esprit, pour discerner ce qui est spirituel de ce qui est psychique.

  14. Pierre Delangle   •  

    Merci Michelle pour ton bon article, nécessaire pour bien préciser ces choses.
    Il existe un bon fascicule qui date un peu mais qui peut bien compléter le sujet : c’est « Clartés sur l’au-delas » de André Thomas-Brès aux éditions CVA Multi-Médias avec au sommaire :
    1. Origine et sens de la mort
    2. Où vont les morts ? Que font-ils ?
    3. La résurrection : Quand et comment ?
    4. Que savons-nous de l’enfer ?
    5. Les gloires du ciel
    Bien fraternellement en Jésus le Christ .
    Pierre

  15. Talithaquoum   •  

    Bonjour Michelle,

    Je vous remercie pour cette explication, car justement elle fait partie des questions que je me pose.
    Cependant il y a quelque chose que je ne comprends pas en vous lisant.
    Donc, j’y vais :

    1/ Les morts ne savent rien …etc…
    2/ Arrive la seconde mort, c’est la seconde mort, l’étang de feu.
    Bon, je suppose qu’à la seconde mort…les morts ne savent toujours rien, pas plus qu’à la première.

    Mais :
    Quand Jésus dit qu’ils iront là ou il y aura des pleurs et des grincements de dents.
    Il parle de morts, qui pleurent et qui grincent des dents. Or, si ils ne savent rien…je ne comprends pas, ils ne peuvent pas pleurer, donc avoir des émotions.

    Quant à Abraham le riche et le pauvre, ils sont tous morts, donc ne savent rien..pourtant ils discutent.
    Là vous faites une distinction entre l’âme du mort qui elle peut discuter.
    Quant à l’esprit, il est auprès de Dieu.
    Alors, c’est quoi au juste un mort ?

    Quand vous répondez à Catherine45, vous lui dites ceci: "En tout cas, ce sont des esprits qui peuvent se conduire comme des démons, puisque errant sur terre…"
    Là, l’esprit il vit, il pense, il sait…

    J’ai du mal à vous suivre là…

    Si l’esprit mort, vit. Si l’âme morte vit.Qu’est-ce qui ne sait rien, qu’est-ce qu’un mort ?

    Michelle: hé bien si tu crois que je vais répondre en trois phrases à ce qui demande des années parfois de lecture de la Bible pour comprendre, désolée, pas de fast food. Il y a des heures d’enseignements audio sur ce blog pour aider à comprendre entre âme et esprit.

    Juste une remarque: si les âmes sont MORTES au monde, et sans aucun sentiment (de fait MÉMOIRE !) pour ceux qui restent DANS LE MONDE (Ec 9:5 et suite), le monde spirituel, lui, ne connaît pas le temps, ni les limites du temps.

    Et bien sûr que les âmes lors du jugement dernier auront des sentiments ! Joie, douleur: mais tout cela est BASIQUE quand on lit la Bible…. C’est répété sous de multiples formes !

    Alors, avant de réclamer des explications en accéléré – digest, prends la peine de chercher la vérité dans la Parole. Dieu se révèle à ceux qui cherchent, pas à ceux qui veulent prendre des raccourcis pour ne pas chercher !

    Même ta question: « Qu’est-ce qu’un mort ? » demande des milliers d’heures à passer dans la Parole, car la Bible parle de beaucoup de formes de mort: la physique, la spirituelle, mais aussi des fausses morts, des vraies morts, celle des âmes, celle des esprits, celle du jugement dernier, celle de ceux qui ne vont pas se réveiller durant le millénium….

    Désolée, mais je n’ai pas le temps de te faire un digest.. qui ne te servirait strictement à rien ! Répondre à une « curiosité intellectuelle  » ? Mais le Seigneur, Lui, veut t’enseigner EN PROFONDEUR , non sur la mort, mais sur LUI: « Cherchez à me connaître », dit Dieu !

    tant de gens veulent des réponses faciles à tout, mais ne se soucient absolument pas de connaître Dieu ! Le jour où tu le connaîtras, tu comprendras tout… PAS AVANT ! … Car Dieu révèle ces choses à ceux qui le cherchent, Lui, avant tout, et les enseigne par rapport à ce qui leur est nécessaire face aux missions qu’il leur confie… Car, de toute façon, nous ne savons quasiment rien , sauf ce que le Seigneur veut nous révéler !

    Alors, cherche D’ABORD à connaître Dieu … tu en as pour des siècles ! .. Comme chacun de nous

  16. Talithaquoum   •  

    Michelle,

    Déjà, je vous remercie d’avoir pris de votre temps pour me répondre.

    C’est vrai que j’ai une foi simple et débutante, et que je m’attaque à du gros…c’est parce que je croyais naivement que Dieu se révèle aussi aux plus petits dont je fais partie, et que toute sa parole est simple et assez limpide pour qu’on en ait la juste compréhension aidés de son Esprit.
    C’est pour ça que je me suis permise de poser cette question.
    Il faut des milliers d’heures de lectures de la bible…alors je me demande comment faisait l’église primitive avant l’invention de l’imprimerie…
    Mais, bon, je retiens vos conseils et je continuerai de vous lire, et si je ne comprends pas, tant pis pour moi.

    Soyez bénie dans votre ministère.
    Au plaisir de vous lire.

    Michelle: alors pardonne-moi si je me suis irritée: je croyais avoir affaire à un « vieux » chrétien venant me harceler de questions pour me faire perdre du temps (il y en a pas mal dans le genre !). Je comprends que tu aies soif de réponses; Mais ce que je t’ai dit reste valable: plutôt que de perdre du temps sur les questions de la mort, au final très complexes dans la Bible entre l’âme, l’esprit, le millénium, l’éternité, etc… Mieux vaut s’attacher à connaître Dieu. Ensuite, bien des choses deviennent limpides ! Alors, lis la Bible en demandant au Saint-Esprit de te guider: Lui fait les choses dans le bon ordre !

  17. Talithaquoum   •  

    Re Michelle,

    Oui, je connais les manuscrits de Qumran découverts juste au moment où Israel revient au pays. Quelle grâce et quel clin d’oeil de Dieu que de valider son approbation par cette découverte.
    Ce que je voulais dire, c’est que les premiers chrétiens n’avaient pas la totalité du nouveau et de l’ancien testament jusqu’au moment ou Gutemberg à imprimé la première bible et qu’elle soit diffusée largement. En plus avec le catholicisme la bible était en latin et seul le prêtre était autorisé à en lire des passages. Le père du mensonge à durement travaillé, pour qu’elle nous parvienne le plus tardivement possible.
    Oui Je crois que vous savez que Talitha quoum, ça veut dire lève toi petite fille, et je sais que vous avez compris que j’en suis au petit lait.
    Je l’ai compris aussi, mais ça n’empêche pas que parfois je reluque le steack que mangent ma grande soeur.
    J’ai assisté à une de vos réunions à Reims…enfin…tout le séminaire et bien ça ne m’a pas empêchée de goûter à votre part de steack avec délectation.

    Michèle H : je ne suis pas MAV ! :-D
    Il va falloir que je passe la réplique à MAV, ta « grande soeur » !!!! :-D
    Pour ma part, je dirais que tu jongles avec le temps; maintenant, ce sont les siècles et les périodes!
    L’enseignement des apôtres était particulièrement dense. La Torah était enseignée dans les synagogues et les actes des apôtres nous révèlent qu’il y avait une activité intense dans les maisons. Les 1ers chrétiens, les gentils des nations, avaient fort à faire : fameux bouleversement dans leur vie.
    C’est dans la suite des siècles que l’église catholique romaine a volé la connaissance au monde.
    Maintenant, je vais appeler MICHELLE… si elle veut compléter!

    Michelle :En fait, j’ai complété au-dessus: j’étais absente … Dans la Parole, Talitha, c’est celle que Jésus ressuscite !

  18. Talithaquoum   •  

    Merci Michèle, et Michelle

    Je suis tombée dans l’ésotérisme depuis mon plus jeune âge, parce que j’ai cherché mon père ( décédé) en empruntant un mauvais chemin. Maintenant que je suis née de nouveau, cette question me reste et je pensais trouver une réponse auprès de Dieu.
    Je ne savais pas que la réponse était aussi complexe, et que je n’étais pas assez avancée pour la comprendre en profondeur.
    Oh non je ne suis pas un "vieux chrétien" qui vient vous titiller. J’attaque seulement ma 3 ième année de conversion. Je n’ai pas à vous pardonner, puisque je ne vous en ai pas voulu.

    C’est quand même étonnant que j’ai accroché tout de suite en lisant Talitha quoum lors de ma première lecture de la bible. Je n’avais pas fait la relation avec la petite fille ressuscité.
    Comme quoi…faut dire que ça me travaille depuis des lustres.

    Mais bon, c’est pas grave, je vais demander à mon grand frère ( Jésus) qui me répondra quand il estimera que le moment sera venu.

    Soyez bénies Michèle et Michelle

    ps: au fait vous avez aimé la boisson à bulles que je vous ai donnée ?

    Michelle: Oui, merci pour les bulles ! Ce que tu as fait jeune, c’est du spiritisme, chercher à appeler L’ESPRIT des morts, (mais en pensant que c’était l’âme: païen on ne fait pas de différence, car les deux sont mêlés: Lis Héb 4:12). Le spiritisme est une abomination devant Dieu (Deut 18:10-12, mais Dieu pardonne à ceux qui se repentent !

  19. jackmartial   •  

    Sans vouloir aucunement polémiquer, dans le cadre de cette étude, comment comprendre les textes suivants ?
    Phil 1:13 "je suis pressé des deux côtés ; j’ai le désir de m’en aller et d’ETRE AVEC CHRIST,ce qui de beaucoup est le meilleur"
    II Cor 5:8 "nous aimons mieux quitter ce corps et DEMEURER auprès du Seigneur"
    Apoc 6:10 "Je vis sous l’autel les AMES de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu. Ils crièrent d’une voix forte… se tenir en repos quelque temps encore, jusqu’à ce que fût complet le nombre de leurs compagnons de service..;" Cf Apoc 20:4, où les âmes des martyrs vont revenir à la vie pour régner avec Christ pendant mille ans…

    Mais le temps de la mort est un NON TEMPS ! Il est dit que les morts dorment… que cela dure mile ans ou trois minutes, cela ne change rien puisqu’il n’y a plus la moindre conscience du temps ! Ces versets n’annulent en rien ce qui est dit plus haut ! N’oublie jamais que c’est Dieu qui a créé le temps: il en est Maïtre, et la découverte de la relativité du temps nous montre que les échelles terrestres et les célestes n’ont rien de commun !!!! Par rapport à notre temps TERRESTRE, « tous les morts en Christ ressusciteront ET TOUS NOUS SERONS ENLEVÉS ENSEMBLE… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>