PÉTITION CONTRE UNE JUSTICE LAXISTE ET IRRESPONSABLE

Aussi envoyée par Martine, cette pétition ! Celle-ci, j’adhère vraiment…

Madame, Monsieur,

Depuis que le corps de la pauvre Laetitia a été retrouvé dans un lac près de Nantes, juges et responsables politiques se renvoient la balle comme des adolescents irresponsables.

Personne ne veut admettre qu’il y a une solution simple pour empêcher qu’un acte d’une telle barbarie ne se reproduise.

C’est pourtant évident : Tony Meilhon, le principal suspect, était un criminel violent multirécidiviste qui avait déjà été condamné 15 fois par la Justice.

QUE FAISAIT-IL DEHORS ???

C’est pourquoi je vous demande de signer la pétition de l’Institut pour la Justice, en cliquant en bas de ce message.

A 31 ans, Tony Meilhon était libre comme l’air, malgré 7 nouvelles plaintes déposées contre lui. Pourquoi ? Parce qu’à chaque fois, il a agressé des gens, il a été attrapé, jugé… puis relâché peu après.

Est-ce que la Justice manque de moyens ? Non. Elle manque de fermeté.

Est-ce que les magistrats devraient être sanctionnés ? Non, car dans la plupart des cas, ils ne commettent « aucune faute », comme ils aiment tant à le répéter.

Ils appliquent simplement la Loi française, qui ne prévoit plus de sanctions assez sévères, y compris pour les psychopathes les plus dangereux.

Ce qu’on appelle la « perpétuité » équivaut en moyenne à 20 ans de prison actuellement. L’horrible assassin de Laetitia ressortira probablement à 50 ans (il n’en a que 31 aujourd’hui).

Mais il y a pire : la loi française oblige les juges à accorder à tous les criminels des remises de peine. Quand ils sont condamnés au tribunal à 10 ans, cela veut dire qu’ils doivent pouvoir ressortir au bout de six ans (en moyenne). C’est leur droit.

Je n’invente rien. On ne le dit pas à la télévision mais ce sont bel et bien les lois qui ont été votées en France.

C’est une vérité qui est soigneusement dissimulée au citoyen « de base », car ces lois ont évidemment été votées contre la volonté de la majorité.

Aujourd’hui, Nicolas Sarkozy parle de « sanctions » et les magistrats sont « en grève ».

Mais il y a une certitude :

Dans une semaine, un mois, trois mois au plus tard, un autre crime comme celui commis contre Laetitia fera la une des journaux.

C’est un fait : un autre monstre, peut-être plus dangereux encore que Tony Meilhon, sera libéré par la Justice française, et assassinera une nouvelle personne. C’est inéluctable :

Tant que notre loi ne changera pas, et qu’on ne prévoira pas des peines adaptées, dissuasives, et qui permettent réellement de débarrasser la société des sadiques dangereux, nous sommes condamnés à voir encore et encore des jeunes femmes de notre pays se faire atrocement assassiner !!

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Je ne suis pas en train de faire campagne pour la peine capitale, ni de suggérer qu’il faille infliger aux criminels des peines dégradantes.

Mais il existe aujourd’hui de multiples solutions, respectueuses des droits de l’homme, qui permettent de neutraliser un individu ultra-dangereux, lorsqu’il a prouvé à plusieurs reprises qu’il n’hésiterait jamais à passer à l’acte.

Il n’y a pas besoin d’attendre qu’ils aient commis un assassinat avec acte de barbarie. C’est pourquoi nous avons lancé cette pétition aux pouvoirs publics.

En effet, le profil de ces assassins est presque toujours le même : ils commencent par des « petits » actes de délinquance, puis franchissent à chaque fois un cran supplémentaire.

Entre 1996 et 2003, Tony Meilhon accumule 8 condamnations pour vol avec dégradation, viol en réunion et violences aggravées commises en réunion. Il est condamné par une Cour d’Assises en 2001 pour un crime d’une barbarie que je ne peux même pas, par respect pour vous, vous décrire ici.

Mais le 25 août 2003, il est déjà libre de nouveau ! C’est là qu’il part à l’assaut, dans la même journée, d’une poste, d’une station-service et d’un bureau de tabac. Un braquage violent, sous la menace d’une arme de poing.

C’est à ce moment-là qu’on aurait pu, qu’on aurait dû agir pour le neutraliser. Mais il faut que vous agissiez pour le demander à nos gouvernants, en signant la pétition ci-dessous.

En effet, l’évolution inquiétante de Tony Meihon crevait les yeux à ce moment-là. Ecoutez le témoignage du buraliste qu’il a agressé :

Il a sorti un flingue de son blouson. (…) Il m’a dit : « Donne-moi la caisse. » (..). Puis quelqu’un est entré dans le magasin. Il a sorti une bombe lacrymogène et nous a aspergés. Il a dit quelque chose comme : « Tu bouges, je te bute« . »

Il raconte le procès :

A mes côtés, la gérante de la station-service était complètement traumatisée. Elle avait été frappée à coups de crosses et laissée à terre. Elle était sous médicaments. »

Tony Meilhon, lui, « avait un air narquois. Je pense qu’il savait qu’il ne risquait pas grand-chose. Il se jouait du système, il était blasé. Il regardait souvent sa montre. On voyait bien qu’il s’en foutait. Je me rappelle qu’il avait dit que la prison était moins difficile que ce qu’il imaginait. »

Tony Meilhon encourt alors au moins 20 ans. La Justice le condamne à… 3 ans !!! Qu’il ne fera évidemment pas entièrement grâce aux remises de peine automatiques dont bénéficient tous les détenus.

Pourtant, les experts étaient formels : d’après eux, Tony Meilhon avait des « tendances psychopathiques », une « impulsivité » et une « facilité à passer à l’acte ». Bref, une extrême dangerosité.

Après 8 condamnations pour violences, quelles circonstances atténuantes la Justice a-t-elle pu retenir pour ne pas le condamner à 20 ans ?

Mais notre loi permet aux juges et aux jurés de choisir une peine entre zéro et vingt ans. Il n’existe pas de peine minimum.

Ils ont donc choisi trois ans… mais il n’y a « aucune faute » de leur part !!!

Après cette condamnation, Tony Meilhon a évidemment recommencé les violences. Il est à nouveau passé devant des magistrats, qui ont eu à plusieurs reprises l’occasion de le neutraliser pour longtemps.

La mort de Laetitia n’est donc pas causée par un manque de de « moyens » !

Élus et médias nous disent que le seul problème dans cette affaire, c’est que Tony Meilhon n’a pas eu rendez-vous avec un éducateur une fois par mois.

C’est vraiment se moquer du monde : qui peut croire que cela aurait changé quoi que ce soit et que cela aurait pu empêcher un monstre de son espèce de tuer Laetitia ?

Il est temps de dire la vérité : nos lois doivent prévoir des peines beaucoup plus sévères et neutraliser plus longtemps des individus aussi dangereux. Et je compte sur vous pour le dire à nos gouvernants en signant la pétition ci-dessous.

Nous sommes l’Institut pour la Justice, la plus grande association d’experts, de victimes, et de citoyens qui traite des problèmes de Justice en France. Nous étions au 20h sur France 2 hier soir et nous avons l’oreille des pouvoirs publics.

Nous pouvons donc réellement faire une différence. Mais nous avons besoin de votre signature pour donner une légitimité démocratique à nos propositions de réforme.

C’est pourquoi votre signature à cette pétition est très importante. Vous pouvez sauver des vies, éviter d’autres crimes atroces, inévitables si les choses ne changent pas rapidement au niveau des lois françaises.

Je compte sur vous.

Laurence Havel
Secrétaire nationale

Cliquez ici:

http://institut-pour-la-justice.pro-petition.fr/meurtre-de-laetitia-c-en-est-trop

  7 commentaires

  1. ruth   •  

    Shalom, je ne commenterais pas cette pétition chacun a sa position sur la question. On cherche des responsables ça et là. Mais où est l’église ????. Où sont ceux qui ont le fardeau d’aller visiter les prisonniers et de leur apporter la bonne nouvelle du salut, n’est ce pas ce que Dieu nous demande. Nous oublions en tant qu’enfant de Dieu que c’est par grace que nous avons éé sauvés, nous avons parfois été pire que ces prisonniers et nous pensons être mieux. Que celui qui croit être débout, qu’il prenne garde à ne pas tomber. Comment Dieu regarde des personnes comme tony meilhon ? connaissons nous le coeur de Dieu pour lui alors qui de nous peut prétendre être mieux que toutes ces personnes qui sont enfermées dans les prisons françaises. QUE FAISONS NOUS L’EGLISE, NOUS RESTONS ENTRE NOUS, NOUS JOUONS A L’EGLISE ET NOUS PRETENDONS ETRE SAUVES,peut être aurons nous des surprises quand nous paraîtrons devant le trône. Attention je n’accuse personne dans mes propose mais cherchons le coeur de Dieu dans toutes choses. PRIONS POUR QUE DES HOMMES ET DES FEMMES REMPLIS DE L’ESPRIT AIENT UN ACCES AUX PRISONS FRANCAISES POUR ANNONCER LA BONNE NOUVELLE DE NOTRE SEIGNEUR. LES MUSULMANS ILS SONT TRES ACTIFS DANS LES PRISONS, BEAUCOUP DE PRISONNIERS SE CONVERSTISSENT A L’ISLAM. MAIS OU EST L’EGLISE…. DIEU VOUS BENISSE

    Michelle: Mais Dieu appelle aussi le méchant: « méchant ». Il dit aussi que le juge qui absout le coupable « les nations le maudissent ». Il dit aussi que les magistrats sont serviteurs de Dieu pour notre bien et qui on fait le mal, on doit craindre (Roms 13)!!!! Allons, attention à l’angélisme chrétien humaniste ! Car face à ces abominations, Dieu condamne à mort !

    D’abord, qui nous que cet homme n’a pas été évangélisé dix fois en prison et qu’il aurait toujours rejeté l’évangile (c’est probable !) ? A-t-il donné à ses victimes la chance d’entendre l’évangile pour être sauvées ?

    Allons donc dire aux parents de la jeune femme assassinée par suite du laxisme des juges qu’il faut avoir de la compassion pour ce pauvre garçon ! Après tout, ce sont les juges qui ont peut-être d’urgence besoin de se convertir: ils apprendraient la crainte de Dieu et sauraient que Dieu ne badine pas avec les mauvais juges:

    Proverbes 17:15
    Celui qui absout le coupable et celui qui condamne le juste Sont tous deux en abomination à l’Éternel.[…]

    Proverbes 24:24
    Celui qui dit au méchant : Tu es juste ! Les peuples le maudissent, les nations le maudissent.[…]

    Ne nous faisons pas meilleurs que Dieu, car la justice de Dieu est SÉVÈRE ! « Il est terrible de tomber dans les mains du Dieu vivant »

    Cela dit, bien entendu que nous devrions être bien plus présents dans les prisons, mais aussi partout: nous sommes calfeutrés dans nos églises-bocal, en nous sentant si justes « grâce à Jésus ». Mais qui y obéit à son ordre formel d’aller jusqu’aux extrémités de la terre faire de toutes les nations des disciples ? Je crois qu’il faut commencer par convertir les chrétiens de nom !!!!! Cela ne nous empêche pas non plus d’ouvrir la bouche pour dénoncer la justice injuste des hommes qui auront des comptes à rendre à Dieu !

  2. DOMINIQUE BERTRAND   •  

    AMEN OUI QUE FAISONS-NOUS ?
    Soit bénie ma soeur Ruth et sonne de la trompette

  3. ruth   •  

    Pour répondre à MAV je n’appelle le méchant juste et je n’absous pas non plus le coupable car Dieu seul pardonne les péchés. Je ne suis pas JUGE non plus car la bible dit que la justice de l’homme est un vêtement souillé. Je ne peux pas donner mon opinion sur un dossier judiciaire car je ne connais pas les tenants et les aboutissants de cette malheureuse affaire. Vous savez très bien comment cela se passe MAV car vous avez été je crois à une certaine époque dans les arcannes du pouvoir. Qui sont ceux au pouvoir (franc-maçon etc)et nous sommes dans des temps difficiles comme le dit dans 2thim 3. Qui a tord qui à raison je ne sais pas dans cette affaire, Dieu seul le sait. Vous parlez de conversion chez les chrétiens c’est vrai que beaucoup de nos assemblées sont remplis de gens nons convertis à cause de l’évangile qui leur a été présenté par des serviteurs ou servantes de Dieu eux mêmes non convertis, qui agissent parfois pires que de paiens, c’est cela la triste vérité. Nous voyons l’exemple de Pierre suivait Jésus mais il n’était pas converti. Parler de Jésus apporter de bon message, manifester les dons ne fait pas de nous des personnes qui connaissent réellement le Seigneur comme Pierre. Je ne veux pas rentrer dans des débats vains. Que chacun fasse ce que Dieu l’appelle à faire et qu’en cette fin des temps l’EGLISE DE JESUS se prépare à rencontrer son Dieu. SOYONS DEJA NOUS MEMES CONVERTIS AFIN D’ETRE DES TEMOIGNAGES POUR LES AUTRES. Dieu vous bénisse et que la paix de Dieu soit avec vous tous. Au lieu que les chrétiens se détruisent à coup de versets bibliques veillons et prions.

    Michelle: Amen amen , Ruth. Mais tu sais, , même Jésus savait dire de certaines personnes que c’étaient des renards ou des serpents. La Bible ne nous dit pas de pratiquer la langue de bois, mais de dénoncer les oeuvres des ténèbres. C’est vrai que c’est beauc de dire qu’il faut aller dans les prisons et aller évangéliser des monstres: après tout, Dieu peut toucher tout le monde ! Mais soyons aussi équilibrés, car la Bible nous dit aussi de pratiquer la justice: et je suis assez d’accord avec Yves quand il dit que nous devrions aussi être du côté de ces gens qui, bien que n’ayant rien fait, doivent fuir parce qu’on laisse des coupables dangereux en liberté.

    Oui, on doit prier, mais on doit aussi AGIR… Quand je me retrouve face à cette passivité chrétienne qui consiste à toujours dire: on va prier, mais qui n’agissent jamais alors que la Bible dit aussi: « Tout ce que ta main trouve à faire, fais -le ! », je leur demande ce qu’ils font si leur maison est en feu. Ils se contentent de prier ou bien ils appellent les pompiers, puis essaient de sauver toute leur famille et ce qu’ils peuvent, et se mettent AUSSI à prier ?

    Hé bien, quand on peut agir, il faut AUSSI agir, car Dieu n’a pas fait de nous des citrouilles passives: il nous a donné des capacités, de l’intelligence, du bon sens… et des capacités d’indignation qui nous font ouvrir la bouche ! Sinon, notre angélisme pourrait bien s’apparenter à de l’indifférence ou de l’égoïsme !

    Alors, si une bonne pétition permet de sauver quelques vies, je dis amen ! Car , comme le dit Yves, il faut D’ABORD penser aux victimes !… aujourd’hui tout le monde se sent tellement bon en trouvant mille excuses aux coupables

  4. Yves Dervin   •  

    Je vais encore passer pour le très vilain petit canard de service, mais, du jour où en France la peine de mort a été abolie et les bagnes fermés, la Justice a perdu son bras armé. Quoiqu’on en dise, il demeurait une menace réelle pour toute la crapulerie la plus ignoble qui soit. Il est vrai qu’à l’époque, on ne versait guère de larmes pour les criminels et autres délinquants, mais POUR LES VICTIMES et leurs proches…

    Du coup, toute l’échelle des peines a été tirée vers le bas. On ne le voit que trop bien aujourd’hui. On ne risque pas grand chose en France à commettre le pire. Et ça se sait à l’étranger où la France passe pour le pays le plus laxiste au monde. Evidemment, ça n’attire pas chez nous que de l’immigration bienveillante, de très loin s’en faut. Eh oui, l’immigration bienveillante, elle passe par les ambassades et les consulats avec des papiers en règle, pas dans les soutes des camions ou sur des radeaux de fortune.

    Appeler un chat un chat dans ce pays relève maintenant du tabou absolu. L’angélisme-humanisme-misérabilisme cher au bobos du centre parisien a infesté la plupart des juridictions où ils ont placé leurs copains. Ces juges appliquent avec célérité leur idéologie de l’excuse à l’encontre de toutes formes de délinquance et de criminalité.

    Alors oui, il est bon de rappeler ce que la Parole de Dieu dit, comme l’a fait Michelle dans son commentaire à Ruth. Et ça n’a pas grand chose à voir avec la pensée unique en vogue actuellement. Oui, on absout le coupable et on condamne le juste.

    Absoudre le coupable, c’est quoi aujourd’hui ? C’est, par exemple, contraindre la police à interpeller plusieurs fois de suite les mêmes délinquants pourtant déjà fichés pour des faits graves. Condamner le juste, c’est, entre autres, contraindre les victimes à déménager face aux menaces de représailles des crapules. Toutes choses qui sont en abomination à Dieu.

    Absoudre le coupable et condamner le juste, c’est livrer le pays aux abîmes de l’anarchie et à la loi de la jungle. Mais n’est-ce pas le but recherché depuis plus de 40 ans par les apologistes du foutoir ?

  5. Patrice   •  

    " Quand ils sont condamnés au tribunal à 10 ans, cela veut dire qu’ils doivent pouvoir ressortir au bout de six ans… C’est leur droit".
    Si le problème est la remise de peine, je ne vois pas trop la différence entre 10 et 6 ans. Une telle mise à l’écart me paraît, de l’extérieur, suffisamment rude, je ne vois pas ce que la société pourrait gagner en exigeant quatre ans supplémentaires. Si le problème est la perpétuité pour les multirécidivistes, alors je me souviens de l’interview d’un "maton" qui disait observer que l’absence d’espérance transformait des détenus en bêtes sauvages…
    J’ai quand même le sentiment qu’il faut une sacré dose de sang froid pour exercer la fonction judiciaire. Là où je vois un problème, c’est dans le recours à un référendum populiste de type pétition qui ferait inévitablement appel à l’émotion et à la réaction viscérale que ne manque pas de susciter l’horreur du crime.
    Il ne s’agit pas d’absoudre les coupables, je dis que la société perdrait beaucoup à être inhumaine.
    Ce serait bien de donner la parole à du personnel pénitentiaire chrétien avant d’aller plus loin dans la réflexion et la prise de position.

  6. Lilou   •  

    Bonsoir,

    Je suis heurtée par certains propos de Yves Dervin. "du jour où en France la peine de mort a été abolie et les bagnes fermés, la Justice a perdu son bras armé. Quoiqu’on en dise, il demeurait une menace réelle pour toute la crapulerie la plus ignoble qui soit."
    Ah OUI ? Aux USA où on pratique la peine de mort, il n’est certainement pas démontré que la baisse du taux de criminalité (qui au demeurant reste encore élevé par rapport à la France) soit liée à la peine capitale (cette baisse semble plus prononcées dans les états où il n’y a pas de peine de mort).
    http://www.deathpenaltyinfo.org/...

    http://www.linternaute.com/actua...

    Je ne pense pas que les crapules comme vous les appelez passent leurs nuits à réfléchir sur la peine de mort avant de commettre leur crimes (je pense plutôt que ce sont les autres à qui il reste un peu de jugeote qui y pensent).

    "Du coup, toute l’échelle des peines a été tirée vers le bas. On ne le voit que trop bien aujourd’hui. On ne risque pas grand chose en France à commettre le pire. Et ça se sait à l’étranger où la France passe pour le pays le plus laxiste au monde. Evidemment, ça n’attire pas chez nous que de l’immigration bienveillante, de très loin s’en faut."
    Ah Oui ? Le soit disant appel d’air de l’immigration malveillante que causerait un laxisme du système Français n’est pas non plus établi. Aux USA, les états pratiquant la peines de mort ne sont pas ceux qui répugnent le plus l’immigration illégale (puisque pour vous l’immigration malveillante est forcément celle qui passe "dans les soutes des camions ou sur des radeaux de fortune."): le taux d’immigration illégale aux USA n’est pas en baisse dans ces états, loin de là ! (voir les stats)

    pewhispanic.org/unauthori…

    http://www.deathpenaltyinfo.org/...

    "Eh oui, l’immigration bienveillante, elle passe par les ambassades et les consulats avec des papiers en règle, pas dans les soutes des camions ou sur des radeaux de fortune." Franchement, un tel amalgame est incroyable, mettre tout le monde dans le même sac, lier forcément l’immigration clandestine à la criminalité… C’est de toute façon dans l’air du temps, sous couvert de "je m’élève contre le politiquement correct" des "bobos du centre parisien", certains se permettent des amalgames blessants. Peut-être que "l’angélisme-humanisme-misérabilisme cher au bobos du centre parisien a infesté la plupart des juridictions où ils ont placé leurs copains",
    mais les amalgames du FN entrent insidieusement comme la gangrène chez certains dans le peuple de Dieu. Ne devons-nous pas nous efforcer d’être juste comme notre père céleste l’est ? OUI, les jugements de Dieu sont redoutables (alléluia, même si je ne les comprend pas tous, je m’y soumets !!!): Il ne prends pas le coupable pour innocent et vis versa comme cela a été rappelé (Gloire à Dieu) mais faire ce genre d’amalgame c’est prendre l’innocent pour le coupable (oh je ne dis pas que l’immigration clandestine est gentillette et ne pose pas de problème, mais certains fuient parce qu’ils n’ont pas le choix, pas le temps de passer pour demander un visas au consulat de France…). Même les chrétiens dans l’histoire ont été persécutés et ont fuis en émigrant ailleurs (à l’époque je ne sais pas s’ils aurait eu le temps de passer chercher un "visas" en bonne et due forme pour entrer dans différents pays où ils ont émigrés, ils seraient peut-être aussi passer par des "les soutes des camions ou sur des radeaux de fortune.") …

    Michelle: Oui, merci Lilou de rappeler que les immigrants clandestins sont souvent des gens qui fuient leur pays pour survivre, et souvent dans des conditions qui demandent un courage inouï. Ils le font souvent au risque de leur vie, en devant tout laisser derrière eux, et sans savoir de quoi les lendemains seront faits.

    Et de l’autre côté, bien des immigrants « proprets », qui ont obtenu leurs papiers à coup de tricheries (ex: les regroupements familiaux qui permettent de faire passer pour ses propres enfants, faute de contrôle possible – rejetés par des associations « humanistes »-, tous les gamins de son village ou presque… ou bien, comme ils s’en vantent souvent: engrosser leur femme et se débrouiller pour qu’elle accouche en France afin de bénéficier du « droit du sol » et après on ramasse toute la famille, et quantité d’autres ruses du même acabit en profitant des « trous » du droit français)

    Non, ce n’est certes pas là que se fait la différence !

    Par contre, il y a ceux qui veulent vraiment vivre en France, s’y intégrer, accepter les lois démocratiques, et ceux qui viennent avec un esprit haineux et qui veulent imposer leurs propres coutumes (souvent sexistes et barbares), et imposer leur religion (les musulmans disent qu’ils vont conquérir le monde par le ventre de leurs femmes: « leurs » au pluriel, car ils pratiquent souvent une polygamie larvée sur notre sol, les mariages se faisant en secrets « au pays »)

    Dans la Bible aussi il y a deux types d’immigration: Dieu a demandé à son peuple d’accueillir l’étranger et de le traiter comme faisant partie intégrante du peuple. La contrepartie était évidemment qu’ils adoptent comme Dieu le Dieu d’Israël et les lois bibliques et qu’ils lâchent tous leurs faux dieux !

    Par contre Dieu s’est montré extrêmement sévère avec l’intégration et les alliances avec des peuplades idolâtres. Il avait ordonné d’exterminer et de chasser tous ces peuples (ce qu’Israël, pour son plus grand malheur, n’a pas fait), interdit les mariages avec Moabites, Madianites, Amonites, etc (pourtant, c’était des descendants de Lot ou d’Abraham, mais pollués par des moeurs idolâtres, priant le Dieu d’Israël mais sacrifiant aussi à d’autre Dieux)

    Néhémie et Esdras, pour que la malédiction s’éloigne, ont dû briser ces alliances avec les peuplades idolâtres, renvoyer femmes et enfants chez eux, comme Phinées avait aussi dû le faire des siècles auparavant…

    Nous voyons donc que c’est bien sur le plan spirituel que se joue la différence. Oui, nous devons accueillir les étrangers qui veulent venir intégrer nos pays: ils deviennent une vraie source de bénédiction. Mais nous n’avons pas à accepter une immigration dont la face cachée est d’envahir nos pays en imposant leur religion, leur loi (charia) et traditions barbares, sexistes, et qui vont à l’encontre de toutes les valeurs chrétiennes qui sont les vrais fondements de notre civilisation

    Je crois qu’Yves s’est laissé emporter par son indignation face au laxisme « humaniste » gouvernemental, dont la naïveté aurait de quoi nous surprendre si nous ne savions pas quels enjeux »pétroliers » sont de fait à l’origine de ce faux laxisme, et qu’il n’a pas mesuré toutes ses paroles. Nous devons toujours nous « recaler », par rapport à ce que la Bible dit !

    Il s’est laissé aussi emporter car il faut bien voir que, dans les faits, cette immigration islamisante gagne du terrain, impose de plus en plus ses coutumes et ses traditions et sa religion: on fait une loi pour interdire le voile et la burqa, et tout le monde applaudit… mais pendant ce temps, de plus en plus de hallal dans les écoles, de plus en plus de terrains donnés pour construire des mosquées alors que les églises évangéliques se voient harcelées par les tracasseries administratives ou sont contraintes de fermer ; les rues livrées à la prière islamique (et la population chrétienne qui habite ces rues, elle, se ferait lyncher si elle oser proclamer le nom de Jésus Christ tout haut, et de toute façon, l’évangélisation dans les rues nous est quasiment interdite !), et on pourrait citer des centaines de choses du même acabit !

    Imaginez ce qui se passerait si les chrétiens demandaient, pour ne pas avoir à subir « l’impureté » des mécréants ou des musulmans, qu’on leur donne une journée spéciale de piscine dans la semaine. Ce serait un tollé général, non ? Tous les médias monteraient au créneau en hurlant à la discrimination « raciste », ou « raciale » ou religieuse »…

    Regardons bien, nous ne cessons de céder du terrain aux exigences de cette immigration qui n’a rien d’amicale et qui détruit progressivement tous nos fondements chrétiens, avec la complicité des autorités publiques pour la plupart franc-maçonnes !

    Oui, on peut s’indigner, mais crier à Dieu pour qu’il vienne au secours de notre pays, en demandant pardon pour notre absence d’intercession, nous, chrétiens.

    Parce que moi , je lis dans la Parole de Dieu, et notre Dieu n’a pas changé:

    2 Ch 7:13 Quand je fermerai le ciel et qu’il n’y aura point de pluie, quand j’ordonnerai aux sauterelles de consumer le pays, quand j’enverrai la peste parmi mon peuple ; 7:14 si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, -je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays.

  7. Yves Dervin   •  

    Bingo ! Je m’y attendais. Ça marche à tous les coups !… Dès lors qu’on ose faire montre d’arguments qui "égratignent" tant soi peu la pensée unique ambiante, on est immédiatement, inéluctablement taxés de "frontistes".

    "Les amalgames du FN entrent insidieusement comme la gangrène chez certains dans le peuple de Dieu." C’est bien possible… Quand vous avez dans votre entourage le plus proche des familles chrétiennes vivant pourtant l’Evangile vraiment en actes et non en blablas et dont l’un des membres du couple est justement issu de l’immigration vous déclarer être résolus à donner leurs voix à Marine Le Pen aux prochaines présidentielles, je peux vous dire que ça fout par terre le reste de préjugés et d’idées préconçues qui subsistent en vous ! Et surtout, plus rien ne rentre dans les petites cases bien commodes de la pensée unique…

    J’ai toujours utilisé la métaphore médicale à propos du Front National et de ses dirigeants : une tumeur cancéreuse. Une tumeur finit par se former quand les cellules se multiplient durablement de façon anarchique dans l’organisme. Et quand on ne traite pas ce problème, la tumeur se met à métastaser… On est peut-être rentrés aujourd’hui dans la phase incontrôlable des métastases.

    A force de refuser de regarder les choses en face, d’être en déni permanent face aux réalités, on ouvre des boulevards aux extrémistes. On en est arrivés à un tel point que même tous les cris d’orfraie poussés par la classe politique dans son ensemble, et quels qu’ils soient, ne font que nourrir le cancer frontiste… Hallucinant !

    Ça sert à rien de hurler "Le Pen ceci, Le Pen celà !" Ça sert à rien ! C’est comme un médecin qui traiterait un cancer en injectant de la morphine dans la tumeur. Les bonnes questions sont de celles qui posent le problème de fond. Pourquoi en est-on arrivés là ? Mais de cette démarche, personne ou très peu n’en veut.

    Et justement, ceux qui posent les bonnes questions sont ceux, issus de l’immigration, qui sont là pour bâtir et non pour détruire. Réussir à l’étranger, quel que soit le continent et l’époque, est toujours une aventure extrêmement périlleuse, exigeante à l’extrême, sans aucune garantie de réussite. Qui nécessite, pour réussir, une volonté de fer de vouloir s’intégrer et de le prouver. Vous croyez que même pour un Français "de souche", émigrer aux USA est chose facile, ou même au Québec pourtant de langue française ? Beaucoup sont tombés de très très haut, je peux vous le dire, j’en ai connu. Si vous arrivez là-bas sans un solide bagage dans l’activité économique demandeuse et susceptible d’engager des étrangers, c’est le fiasco garanti.

    Et en cas d’échec, il n’y a que 2 solutions : le retour au pays d’origine ou… la clandestinité, avec tout ce que ça implique en dérive délinquante. C’est ça la réalité qu’on ne veut pas voir en France.

    Evidemment qu’il y a des victimes dans toute cette gabegie, que des migrants, abusés par des passeurs crapuleux (comme par hasard très très peu inquiétés…), se trouvent piégés et dans l’incapacité même de revenir au pays. Car les premières victimes de cette stratégie d’immigration clandestine, ce sont les migrants eux-mêmes. Qu’on le veuille ou non, si notre capacité économique ne permet pas l’intégration de tous ceux qui veulent s’installer en France, ceux qui persisteront courent à l’échec dramatique et irréversible.

    Michel Rocard lui-même, pourtant socialiste, ne déclarait-il pas que la France ne pouvait porter toute la misère du monde ? C’est d’ailleurs pourquoi il déplaisait tant aux bobos mitterrandiens…

    Michelle: Hé Yves, Lilou faisait juste remarquer que les termes de ton com précédent prêtaient à confusion: effectivement, tels que, ils avaient un caractère raciste indéniable, avec une mauvaise catégorisation des « mauvais » et des « bons » immigrants, sans explication autre que les officiels et les clandestins, ce qui rendait au final tes propos très injustes. . Je préfère nettement ce com !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>