Un éléphant ça « Trump » énormément! PAR MICHEL-ANDRÉ

MAV: Même si on n’est pas d’accord, michel-andré, comme d’habitude, nous livre matière à réflexionJared Kushner

« Car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni rien de secret qui ne doive être connu » (Mat 10:26)

« Quand les hommes diront « paix et sûreté! Alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n’échapperont point. Mais vous, frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres pour que ce jour vous surprenne comme un voleur. » (1 Thess 5:3)

La scène internationale ne cessera jamais de nous étonner…

(Jared Kushner)

Revirements, prises de position contradictoires, partis politiques divisés (en apparence), déclarations tapageuses voir grossières, quel fatras!

Nous avons suivi avec attention les événements politiques de ces dernières semaines tant en France qu’Outre-Atlantique et beaucoup d’entre nous, je parle des chrétiens, avons été intrigués puis émus des résultats auxquels peu s’attendaient à vrai dire.

Beaucoup ont pensé, et moi le premier, que l’élection de Donald J. Trump était une victoire pour les États-Unis et le monde, que la victoire de F.Fillon chez nous était le prélude à une bonne claque administrée à l’establishment nullissime et immoral des socialo-communistes, que le monde allait prendre un nouveau cap et une nouvelle espérance, que l’agenda mondialiste prendrait du retard et que nous allions connaître un sursis concernant les temps du jugement final et la Tribulation…

Aujourd’hui je me pose une question… serions-nous séduits?

Est-ce que justement le fait de voir des événements surprenants se dérouler sous nos yeux ne serait pas une manœuvre de propagande, de désinformation très habilement fabriquée pour nous inciter insidieusement à prendre le faux pour du vrai, le mensonge pour de la vérité?

J’entends déjà des hurlements à mes oreilles: « Oh pour qui se prend-il, de quel droit veut-il nous ôter nos illusions… »

Après tout je suis comme tout le monde appelé à réfléchir et à discerner les choses et ce qui m’en semble ne me dit rien de bon. Libre à chacun d’accepter ou non et de se forger sa libre opinion.

Ce que j’ai pris comme parti d’écrire ici n’est en rien dogmatique ni définitif, je cherche à approfondir une réflexion au lieu d’avoir une opinion toute faite.

Seule la suite des événements nous donnera la preuve que nous nous trompons ou non.

Le 20 janvier prochain, Donald J. Trump accédera à la fonction suprême en tant que Président des États-Unis et prêtera serment comme l’ont fait avant lui 44 présidents.

Ce qui nous dérange chez le président Trump, c’est que sous des dehors très populistes et médiatiques qui attireraient plutôt la sympathie, l’on perçoive comme les prémices d’un culte de la personnalité qui s’étend davantage au fur et à mesure que l’on s’approche de la date fatidique du 20 janvier 2017. L’homme a le verbe haut en couleurs, volontiers tumultueux et provocateur et prétend vouloir rendre à l’Amérique sa gloire passée. Le peuple américain certes a été gravement blessé du temps d’Obama et l’incurie de son administration, frustré par des promesses non tenues et des déclarations tapageuses qui ont fait le jeu des banquiers oligarques et mondialistes clintonniens qui détiennent réellement le pouvoir.

Or, Trump, bizarrement qui s’oppose publiquement au mondialisme et ses dérives mortelles se retrouve en être un assez digne représentant, peut-être malgré lui, en s’affichant comme celui qui a réussi financièrement et qui laisse à penser que tout peut s’acheter à prix d’argent. On n’a de cesse de parler de cet homme d’affaires à qui tout réussit, qui possède à lui seul une assez conséquente part du patrimoine immobilier de New-York, entre autres la fameuse « Trump Tower » qui ressemble étrangement à une tour de Babel version USA.Pour un adversaire déclaré du Nouvel Ordre Mondial cela sonne tout de même un peu faux…

Je ne m’attarderai pas davantage sur les frasques maritales et financières du personnage Trump, chacun peut s’y adonner comme il le souhaite, mais je voudrais maintenant m’intéresser davantage à ce que cet homme et son entourage peuvent représenter, particulièrement son gendre Jared Kushner, époux d’Ivanka Trump, fille de Donald et de sa première épouse Ivana Zelnickova.

Celui-ci, à la surprise générale vient tout juste d’être nommé « Haut conseiller à la présidence » ou « Conseiller spécial au Président des E.U » par son beau-père (en anglais Senior Advisor to the President of the United States), ce qui est en principe contraire à la loi sur le népotisme votée en 1967 après la nomination de Robert Kennedy au ministère de la Justice par son frère John F.Kennedy, interdisant aux responsables des agences fédérales d’engager des membres de leur famille. « Mais selon les avocats de Jared Kushner, la loi ne vaut pas dans son cas car la Maison-Blanche n’est pas une agence, rapporte le New York Times. » (cité par l’Express du 10/01/2017)

Qui est Jared Kushner?

Devenu gendre de D. Trump, Kushner, né en 1981, est un homme d’affaires américain, issu d’une grande famille juive orthodoxe, principal propriétaire de la société immobilière Kushner Properties et de la société d’édition de journaux The New York Observer. Il est le fils du promoteur immobilier américain Charles Kushner et a hérité, alors que ce dernier était emprisonné pour fraude fiscale, financements illégaux de campagne électorale et subordination de témoin, de son entreprise, devenant ainsi à 24 ans multimillionnaire. Il est le type de gendre idéal, fortune, belle figure, élégance et discrétion. Certains le disent presque timide, ce qui à priori ne conviendrait pas pour exercer les hautes fonctions auxquelles il est appelé puisqu’il deviendrait le « mentor » de son beau-père en quelque sorte, mais tout peut changer…

De 2007 à 2016, sa société a investi au moins sept milliards de dollars dans l’immobilier de New York, dont l’achat en 2007 du plus cher bâtiment dans l’histoire des États-Unis: le 666 Fifth Avenue pour 2 milliard de dollars. Tout un symbole…

Il a fait partie des conseillers de la campagne présidentielle de Donald Trump et fut décrit comme l’architecte de sa campagne de médias, après avoir soutenu financièrement le parti démocrate les années précédentes. (source: Wikipedia)

Son épouse s’est convertie au judaïsme hassidique, après avoir été élevée dans la religion presbytérienne, et a même pris le nom de Yaël afin d’affirmer son attachement à sa nouvelle religion. Elle fréquente avec son époux la synagogue du mouvement Habad Loubavitch de Washington dirigée par le Rabbin Levi Shemtov.

Ce réseau mondial, le Chabad Loubavitch, créé il y a 250 ans environ et dont le quartier général se trouve à New-York, est une école moderne de la philosophie et de la mystique judaïque, d’essence fortement kabbalistique, qui dirige des programmes d’étude et des programmes sociaux pour les membres du Congrès(1). En mars 1991, le Chabad Loubavitch, en collaboration avec le Président Bush Sr, a établi l’observance d’une Journée de l’Éducation aux États-Unis « pour que le monde revienne aux valeurs morales et éthiques contenues dans les Sept Lois Noachiques ». L’instigateur pour les États-Unis de ce Mouvement fut le rabbin Joseph Isaac Schneersohn qui émigra de Russie en Amérique en 1940. Le premier rabbin connu dans l’histoire du mouvement fut le rabbin Chnéour Zalman de Lyadi (1745-1812). Une Résolution adoptée le 26 mars 1991, déclare que les États-Unis ont été fondés sur les Sept Lois de Noé (Lois Noachiques) en tant que fondement de la société dès l’aube de la civilisation : « Attendu que le Congrès reconnaît la tradition historique des valeurs et des principes éthiques qui sont le fondement de la société civilisée et sur lesquels notre grande Nation fut érigée« 

Quoi d’étonnant alors que Trump fasse part publiquement de son amour pour Israël et le peuple Juif, ce qui est tout à son honneur quand on sait combien la haine de la plupart des chefs d’état de ce monde à l’égard d’Israël est grande…

Son amour pour Israël est tellement grand, que Trump a déclaré en novembre dernier qu’il « adorerait conclure un accord pour mettre fin au conflit entre Israël et les Palestiniens, malgré l’échec des tentatives des administrations successives de négocier un accord de paix au Moyen-Orient.« J’aimerais être celui qui a fait la paix avec Israël et les Palestiniens, ce serait une si grande réussite », avait-il déclaré dans une interview accordée au New York Times. De plus il ajoute qu’il souhaite associer son gendre Jared Kushner pour finaliser cet accord et même qu’il en soit le principal signataire.

Cela ne vous rappelle rien?

« Il fera une solide alliance avec plusieurs pour une semaine, et durant la moitié de la semaine il fera cesser le sacrifice et l’offrande; le dévastateur commettra les choses les plus abominables, jusqu’à ce que la ruine et ce qui a été résolu fondent sur le dévastateur » (Dan.9:27)

On a beaucoup glosé sur l’Antéchrist pour savoir si tel ou tel ne le serait pas, le Pape, le Prince William, le Premier Ministre grec A. Tsipras et qui d’autre encore… petit problème: ni le Pape ni William ni Tsipras ne sont juifs (ils seraient même plutôt antisémites) et donc n’auraient aucune crédibilité vis-à-vis des Juifs quant à leur apparition en tant que Mashia, or c’est la première et la principale condition pour que le peuple d’Israël reconnaisse le « fils de la perdition » comme leur Mashia… qui doit apporter la délivrance tant attendue.

Rien n’est sûr, on ne peut affirmer quoi que ce soit mais il y a tout de même des signes troublants. Quand on est certain que celui qui paraîtra sur la scène mondiale est attendu et se fera reconnaître comme le Mashia des Juifs, on peut se demander si Kushner ne correspondrait pas au profil idéal: de sang juif, riche mais néanmoins pas encore célèbre, au physique séducteur, il est présenté assez brutalement de manière très inattendue dans le milieu politique du pays le plus puissant du monde. Qui a entendu parler de lui jusqu’à aujourd’hui? Qui connaît ses véritables intentions et celles de son beau-père? Quel est son passé réel? Il a l’âge et toutes les qualités requises pour être celui que le monde en déroute appelle de ses voeux; « Paix et sécurité! » est le leitmotiv de ce siècle et cela semble figurer au catalogue électoral du candidat Trump et de son clan familial, alors que nous savons bien que cette paix est impossible humainement et que seul Jésus-Christ pourra amener cette paix lors de son règne millénaire sur terre. Quelle illusion et quelle prétention!

Est-ce donc un hasard si B. Netanyahu a salué la victoire de Trump en tant que « véritable ami d’Israël »?

 » Le président élu est un véritable ami d’Israël et je suis impatient de travailler avec lui en faveur de la sécurité, la stabilité et la paix dans notre région » a dit M. Netanyahu dans un communiqué qui ne fait aucune référence explicite au conflit israelo-palestinien ni à la promesse controversée de M. Trump de déplacer l’ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem. »

Paix et sécurité… paix et sécurité… paix et sécurité… paix et sécurité…

« Pour ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères, de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu’on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là. Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme de l’iniquité, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu.Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j’étais encore chez vous ? Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps. Car le mystère de l’iniquité agit déjà ; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement. L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés. »( 2Thess 2:1-4).

(1) Concernant le mouvement Habad (Chabad) Loubavitch on peut consulter la chronique « Tous ne sont pas Israël-2ème partie » sur ce même blog, en date du 19/11/2011

  7Comments

  1. Guillaume   •  

    Bonjour,

    Je dois dire que j’ai trouvé bizarre de la part de certains chrétiens l’idée que Donald Trump soit une sorte de messie. D’ailleurs, on sait très bien que pour accéder à une fonction à la Maison Blanche, il faut être franc-maçon. De plus il est aussi connu que la politique est tracée longtemps à l’avance par ceux qui gouvernent réellement derrière les coulisses et que la seule différence est que les décisions à prendre un moment donné sont simplement présentées au public avec les couleurs du ou des parti(s) au pouvoir.

    Quant aux gens qui entoureront D. Trump dans ses nouvelles fonctions, ça sent plus le copinage plus ou moins consanguin qu’autre chose.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Oh, personne ici n’a dit que c’était un Messie. Par contre tout le monde a compris que c’était un miracle, face à la campagne d’intox bourrée de mensonge, vraiment hallucinante et qui continue, qu’il puisse passer.

      Pour Trump: wait and see: il n’a même pas encore pris ses fonctions que tout le monde lui tombe dessus et s’apprête à le tailler en pièces ! Et l’accuser de népotisme parce qu’il utilise son gendre qui a fait ses preuves, et dans sa propre carrière, et dans la campagne électorale, bien malvenus ceux qui critiquent cela ! Les politiques s’entourent de gens qui ont fait leur preuve et en qui ils ont confiance, point final ! Il n’y a que Hollande , au nom de la parité, qui est allé nous chercher des femmes haïssant la France et les Français et en leur donnant des portefeuille pointus (justice, éducation nationale …). Là, on peut vraiment juger les fruits, et ils sont puants

      Ce qui est évident, c’est que dans le camp illuminati maçonnique, composé de Obama, H Clinton, Holande, Merkel, et tous leurs accolytes, il y a eu un choc qui ressemble à celui de la foudre ! Dieu juge ! Et cela me ravit l’âme de voir mon Dieu régner et balayer son aire !

  2. lobservateur   •  

    Madame Michelle a raison, c’est trop…comment puis-je dire…trop simpliste, trop rapide pour paraitre vrai, on disait aussi la même chose à propos d’Obama mais voilà qu’on s’est trompé (même si c’est un imposteur) satan est trop malin et il a plus d’un tour dans son sac; la démarche elle est bonne mais la conclusion est juste…de toute les façons personne n’a pu interpréter les prophéties biblique à 32%, donc le truc de puce, antéchrist et autre choses mettons-les à part (faisons comme Einstein lorsqu’il avait rejeté la théorie sur l’existence de l’éther) et concentrons sur la sagesse et connaissance divine prière plutôt que sur notre propre « sagesse »

  3. michelandre   •  

    @ Béatrice

    Qu’est-ce à dire « le vieux est meilleur »???

    • Beatrice   •  

      Je le tire de Luc 5:39 – « Et personne, après avoir bu du vin vieux, ne veut du nouveau, car il dit: Le vieux est bon. » [ailleurs, « le vieux est meilleur »]

      Mais ici, ça veut dire que votre ancienne analyse au sujet de l’antéchrist est bien meilleure que celle-ci.

      Un proche de Donald Trump ne peut pas être l’antéchrist, car tout ce qui tourne autour de Donald Trump suscitera la défiance dans une partie du monde actuel. ça doit être quelqu’un qui n’est ni haï ici ni haï là [les chrétiens exceptés]. ET s’il est haï, ça doit être pour d’apparentes bonnes causes… C’est quelqu’un qui peut tromper et ceux-ci et ceux-là, qui n’a pas trempé dans des décisions politiques qui ont fait du mal manifeste quelque part. C’est un héros de fin de partie.

      De plus, il y a le nombre de son NOM (pas autre chose mais le NOM) qui nous a été indiqué 666, avec l’interprétation WWW qui me semble très juste. Enfin, pour connaître l’antéchrist, j’ai pu constater qu’il n’y a pas mieux que certains écrits…juifs non bibliques (parce qu’ils sont les principaux à devoir être trompés, non pas parce qu’ils ont manigancé un projet de domination du monde comme le pensent à tort beaucoup de gens).

      Avec tout ça (votre analyse première inclue), je retiens que le meilleur profil dans ce monde, et à ce jour, pour être l’antéchrist c’est William Windsor Wales, futur roi d’Angleterre.

      Ce n’est sans doute pas pour rien que ce Royaume si vaste subsiste encore aujourd’hui, « dominant » sur le Canada, l’Afrique du Sud, la Nouvelle Zélande, l’Australie et je ne sais quelles parties du monde encore.

      J’imagine parfois, l’antéchrist dire : « je renonce solennellement à mon trône, à ma gloire! ».

      « Waouh… », s’écrirait alors le peuple, émerveillé. « Qui ferait une telle chose!!? »

      Mais ça serait alors une bonne affaire pour lui: renoncer à un trône finalement étroit, pour devenir plus tard rien de moins que « le roi du monde ! »

      • michelandre   •  

        Sans doute avez-vous raison…l’avenir nous le dira!
        Ceci étant, ce n’est qu’une supposition, je n’affirme rien, ni dans un sens ni dans l’autre.
        Ce qui est sûr c’est que cet homme séduira les Juifs, soit étant Juif soit se faisant passer pour.

Laisser un commentaire