Vidéos du séminaire de formation à la délivrance – Damville 2015

Note: les temps de ministère après les prédications ne sont pas toutes sur ces vidéos, loin s’en faut, pour préserver l’anonymat des bénéficiaires, et à leur demande. Nous avons flouté les visages quand c’était nécessaire.

Photos-souvenir, pour les participants au séminaire: Baptêmes, salle de réunion, les enfants (ils étaient environ 25 !) – Cliquer ICI

(Merci à  Yannick)

Deuxième réunion.

LA SOUFFRANCE DU REJET ET LA GUÉRISON DIVINE

Troisième réunion: Le pardon  qui libère, qui guérit et qui sauve

 

 

quatrième réunion: les conséquences des pratiques occultes

 

 

les conséquences de la sorcellerie – 5eme réunion

6eme réunion.
LES ESPRITS HUMAINS

Note pour ceux qui n’ont jamais assisté à des délivrances. Les cris que l’on entend, ce sont ceux d’une personne qui, justement, est en train de vivre des délivrances, dont elle a témoigné ensuite. Puis on entend une seconde délivrance. Que ce soit devant Jésus ou les apôtres (en Actes), les esprits sortaient « avec de grands cris »… Ils n’ont pas changé ! Certains se targuent de délivrer des personnes sans qu’il y ait la moindre manifestation: ils se font plus grands que Jésus. J’ai pu faire le constat qu’ils ne délivraient personne ! Oui, les démons sortent toujours avec de grands cris !!!!!

7eme réunion – LES MALÉDICTIONS ANCESTRALES – Comment les transformer en bénédictions !

 

 

8eme réunion: LE TÉMOIGNAGE DE FRANCE, ARRACHÉ DE L‘HINDOUISME, DE L’ISLAM, DU SPIRITISME, DE LA FRANC MAÇONNERIE, DES ARS MARTIAUX….

 

10 eme réunion – Vendredi 3 Juillet 2015 – Esprits divers, Témoignages, ministère.

 

 

PREMIÈRE RÉUNION (28 Juin 2015) – GÉNÉRALITÉS SUR LA DÉLIVRANCE – Pourquoi, par qui et pour qui !

 

 

NOTE: Vous pouvez vous procurer les dix DVD auprès de Thierry Salé : salet67@gmail.com – Pour 60 euros. + 5 € pour les frais d’envoi (France)

  13Comments

  1. sivager.timothee   •  

    Bonjour !

    Je voulais partager avec vous une réflexion que j’ai eu aujourd’hui, qu’en réalité les évangiles de l’hyper grâce, de prospérité et la sorcellerie sont les principales tentations attachées au ministère des saints si nous décortiquons les tentations de Satan à Jésus dans le Désert :
    – La pierre transformée en pain serait donc évidemment la sorcellerie
    – La gloire de la terre serait attachée à l’évangile de prospérité
    – Le précipice du haut de la falaise serait automatiquement ne serait-il pas l’hyper grâce si on y regarde bien? Si nous tombons, Dieu nous rattrapera !

    Je ne sais pas exactement si j’apporte une bonne pierre d’édification mais je trouvais intéressant de voir que tout ceci est une base d’apostasie vieille de même qu’avant que l’évangile ne soit répandue et que cela est certainement une base de mise en garde clé que Jésus a voulu nous donner pour les ministères

    Soyez bénis

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Oui, c’est un parallèle intéressant; Mais il est aussi à prendre à la lettre

      – Ceux qui obéissent au diable pour satisfaire leurs propres convoitises.

      – La recherche de la gloir du monde

      – la recherche de la gloire ecclesiale.

      Tu prends les FM et le Vatican, tu en as une parfaite démonstration !

  2. Patrice   •  

    Je parlais hier d’Adam et Eve avec ma fille, elle était bien entendu vivement intéressée par ce que tu en dis dans la video, elle m’a demandé de le mettre par écrit. En rédigeant, je me faisais ces remarques…

    Oui, d’accord, il se tait, Adam fait silence en présence du serpent. On le voit, c’est le silence d’Adam qui crée la confusion chez Eve.

    Adam a préféré écouter le serpent plutôt que Dieu, cela suffit.

    Mais le serpent s’adresse-t-il directement à Ève parce qu’il sait qu’Adam est déjà vaincu et que les rôles sont déjà inversés puisqu’il se permet de mentir ? Alors depuis quand ?

    On l’oublie, mais ce n’est pas la première entrée en scène du serpent dans le récit. Il n’y a qu’un seul moment possible, lorsque Dieu amène les animaux devant Adam (Gen 2 :19).

    Dieu n’a pas dit Tu nommeras les animaux. Il veut voir comment ça se passe avec eux, surtout avec celui dont il dit lui-même être le plus rusé : il les lui amène, curieux de voir comment il les nommera. Que s’est-il passé avec le serpent lors de cet appel ?

    Adam n’a pas fait silence devant le serpent puisque l’on sait qu’il donna un nom à tous, alors de quelle ruse le serpent a-t-il joué, digne de sa réputation, qui amène la confusion chez Adam ? Que lui aurait dit le serpent, puisque dans toute cette histoire il s’agit de parler ?

    Adam sait mais il ne dit pas à celle qui est sa moitié. Quel est le risque ? Que lui a dit le serpent, lui qui était présent lorsque Eve fut créée, d’où la réplique d’Adam : « La femme que tu as mise auprès de moi » ? Il a mis la brouille dans le ménage ?

    Il y a peut-être un indice dans le mot hébreu traduit en français par le mot serpent.

  3. Michèle H   •  

    Le mot hébreu pour le serpent est un indice pour la situation de la tribu de Dan mais dans le passage présent, cela ne semble pas le cas.

    Selon la pensée juive, il y a par contre d’autres indices dans les versets précédents du chapitre 1.
    Il nous faut bien garder en tête que l’Éternel est omniscient et que les limites du temps n’existent pas.
    Si vous aimez examiner en profondeur le sens et la portée de la Parole du Seigneur, je vous invite à aller vous plonger dans la lecture des livres de la Torah commentés par Rachi. Cela vous permettra de retrouver le sens simple du verset mais aussi bien d’autres éléments qui donnent envie de poursuivre l’analyse en profondeur.

    Au verset 22, l’Éternel donne sa bénédiction aux animaux dont pullulent les eaux et tout ce qui vole. Par contre les animaux suivants ne le sont pas. Il leur fallait une bénédiction et même, comme dit Rachi, les animaux sauvages auraient eu besoin de la bénédiction. Mais à cause du serpent, qui allait être maudit, le Seigneur ne les a pas bénis pour que le serpent ne se trouve pas inclus dans la bénédiction.
    Au verset 26:  » faisons l’homme à notre ressemblance » : il s’agit de la faculté de comprendre et de discerner.
    « et qu’ils dominent les poissons de la mer et …. » Il y a dans cette expression le sens de  »domination  » et le sens de  »déchéance ». Si l’homme a du mérite, il domine les bêtes sauvages et le bétail. S’il n’a pas de mérite, il devient soumis devant elles, et les bêtes sauvages le dominent.

    Au chapitre 2, verset 25.  » et ils n’avaient pas honte ».
    Je reprends le commentaire de Rachi:  » car ils ne connaissent pas la pudeur pour (pouvoir) distinguer entre le bien et le mal, et, bien que la connaissance lui ait été donnée pour donner des noms, il ne fut pas placé en lui le penchant vers le mal, jusqu’au moment où il mangea de l’arbre. Est (alors) entré en lui le penchant vers le mal et il sut (distinguer) entre le bien et le mal. (B.R.)

    Adam n’est pas  »déjà vaincu » comme vous écrivez.
    Mais il est clair que le serpent s’adresse à Eve pour différentes raisons expliquées aussi et selon lesquelles Adam dormait.

    Au verset 6, » La femme vit :que l’arbre était bon » elle vit les paroles du serpent, elles lui plurent et elle eut confiance en lui. (B.R.)
    « que l’arbre était bon »: pour devenir semblable à Dieu
     »qu’il était attrayant pour les yeux » ainsi qu’il lui avait dit  » et vos yeux s’ouvriront »
     »que l’arbre était précieux pour l’intelligence » : ainsi qu’il lui avait dit  »connaissant le bien et le mal »
     »elle en donna aussi à son mari »: afin qu’elle ne meure pas elle (seule) que lui vive et épouse une autre (femme).
    « aussi » pour inclure le bétail et les animaux sauvages.
    Verset 7: » Les yeux des deux s’ouvrirent »: c’est par rapport à l’intelligence que le verset parle et non par rapport à la vue proprement dite et la fin du verset (le) prouve.
     » et ils surent qu’ils étaient nus » : même l’aveugle sait quand il est nu.

    Je poursuis la lecture et vous transcris la suite pour vous indiquer ce que la pensée juive instruit encore.
     »ils cousurent des feuilles de figuier et s’en firent des ceintures » c’est l’arbre dont ils ont mangé. Par ce qu’ils ont mangé, ils ont eu réparation ….
    Et pourquoi cet arbre ne fut-il pas désigné clairement ? Parce que le Saint-Béni-soit-il ne veut humilier (aucune) créature, afin qu’on ne lui fasse pas honte et qu’on dise: Voilà ( l’arbre) par la faute duquel le monde a été frappé ( midrache rabbi Tan’houma)

    Chapitre 3. verset 14:  »parce que tu as fait cela… sur ton ventre tu marcheras »: il avait des pattes et elles ont été coupées.

    Voilà, j’espère que cela devient plus clair pour vous.
    Les indications sont tirées du ‘Houmach Rachi: le commentaire de Rachi sur la Torah. Traduction littérale- hébreu ponctué. Tome 1 – Berechit/Genèse aux Editions Biblieurope.. Paris

    • Patrice   •  

      Oh merci Michele, merci pour les sources, c’est toujours passionnant de creuser la pensée juive.

      Mais le mystère s’épaissit. Le serpent s’adresse à Eve parce qu’Adam dormait ? Je résume ce que je comprends de Rachi : si le serpent domine, c’est qu’Adam le mérite. Il dit aussi que le penchant vers le mal n’est entré en lui qu’après avoir répondu à la proposition d’Eve. Or il désobéit et mange, c’est donc que le penchant est entré avant… Il manque quelque chose.

      Dieu savait ce qu’allait faire Adam comme il savait que Juda allait trahir. Mais Juda avait des prédispositions. Quelles étaient celles d’Adam ? Cet homme semble beaucoup dormir, oui, mais ça ne fait pas vraiment mon affaire. L’enquête piétine 🙂

      On pourrait trouver ça futile, mais ma fille côtoie des coquelets persuadés que leurs cocoricos font lever le soleil, elle voudrait faire en sorte qu’ils s’abstiennent de chanter !

      • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

        Personnellement, je préfère m’en tenir à ce que la Bible révèle. Adam a été sanctionné beaucoup plus lourdement qu’Eve, qui est devenue la porteuse de vie et à qui ‘à elle seule) a été promise une postérité qui écraserait la tête du serpent. Il est écrit que c’est par le péché D’UN SEUL HOMME que la mort est entrée dans le monde.

        DIEU NE SE TROMPE PAS !!!!!

        Donc le plus grand pécheur, c’est Adam. Eve a pu être séduite, pas parce qu’Adam dormait, mais PARCE QU’IL A LAISSÉ FAIRE, alors que c’était à lu que Dieu avait parlé sans ambiguité AVANT qu’Eve soit créée… C’est une constante de toute la Bible: l’abandon des responsabilités par ceux à qui elles ont été confiées a toujours des répercussions énormes (Id Abraham cédant aux instances de Sarah, malgré la promesse très claire de Dieu, et engendrant Ismael qui, 4000 ans après, est toujours l’ennemi acharné d’Israël ) !

        Dans les commentaires rabbiniques, il y a toujours à boire et à manger. C’est souvent pétri d’intelligence livresque, mais faute de connaître la simplicité de Christ, ils partent souvent dans les méandres des raisonnements humains…

        🙂

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      J’ai une certaine réticence en lisant ces textes. Dieu m’a donné de merveilleuses révélations à travers les livres considérés comme canoniques, et je suis au contraire très mal à l’aise face à ce livre, comme face au livre de s Jubilés; Des livres historiques, oui, mais il y manque le souffle de Dieu !

      En tout cas, c’est ainsi que je le ressens, et j’ai même l’impression que ces livres nous entraînent dans quelque chose d’autre que le souffle de Dieu !

  4. Juliette   •  

    « Au moment où votre père surveillait la portion de son lot qui lui avait été donnée par Elohim et que je surveillais mon lot au Sud et [côté Ouest], satan (l’adversaire) vint dans le lot d’Adam où étaient les bêtes sauvages, il somma le serpent et lui dit : – Lève-toi et viens à moi ! » Livre d’Adam 9.4.

    Dans le livre d’Adam, il était sur la portion du lot que lui avait donné Elohim et donc ne pouvait rien faire.

    Ce passage contredit du coup le verset qui dit qu’Adam était auprès d’elle et montre ainsi qu’Adam avait entendu toute la conversation et vu ce qu’Ève et ainsi il n’a rien dit ni rien fait, il ne l’a pas protégé.

    « La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence; elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea. » Genèse 3.6

    C’est vrai que cela m’a gêné que Elohim donne la partie du jardin où se trouve l’arbre du bien et du mal en surveillance à Eve alors que c’est à Adam qu’il a donné la parole de ne pas manger du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Je comprends pas pourquoi cette séparation et de cette façon là, il y a comme un déséquilibre.

  5. Thierry Wasserfallen: une vision   •     Author

    THIERRY WASSERFALLEN: Je me suis retrouvé (en vision) dans un asile psychiatrique abandonné rempli de patients livrés à eux-mêmes. Le genre d’asile russe du temps de la guerre froide , qu’on pourrait n’imaginer voir que dans des films ! Il n’y avait plus ni médecin ni infirmière.

    Ils vivaient dans leur excréments complètement abandonnés.

    Il y avait en parallèle à ce lieu un homme noir lourdement possédé enchaîné à un arbre dans son village en Afrique. Il s’agissait du même genre de cas.

    Je me suis donc retrouvé parmi eux. Ils étaient tous sous l’emprise d’esprits quelconques et avaient perdu la tête. Je ne savais pas quoi faire. Fallait-il ouvrir les portes pour les libérer? Fallait-il que j’enlève les chaînes de cet homme noir ?

    On me répondit de ne pas faire ça mais de prier pour chacun d’eux. Ce que je fis.

    Quelques instants plus tard, je vis que ces hommes avaient tous retrouvé leurs esprits et qu’ils se portaient bien. Y-compris cet homme noir, qui était pourtant un homme d’une extrême violence.

    C’est alors qu’on me fit ouvrir les portes de l’asile. Ils n’avaient pas vu la lumière du jour depuis des années. Je vois encore cette lumière du soleil pénétrer par la porte principale dans ce long corridor décrépi avec ses carreaux opaques et verdâtres, et nous éblouir.

    L’endroit lugubre venait de s’emplir de lumière.

    Quant à l’homme noir, on lui enleva aussi les lourdes chaînes qu’il avait et on le détacha de l’arbre.

    C’est alors qu’on m’expliqua clairement ce que tout cela voulait dire:

    Je cite:

    « Imagine de tels hommes, assassins, violeurs, possédés tel que l’homme noir, schyzophrènes…. Si tu ouvres les portes, si tu leur enlèves les chaînes sans qu’ils soient délivrés auparavant et devenus sains d’esprit, tu mets toute la population en danger parce qu’ils ne sont pas maîtres d’eux-mêmes. Il y a un ordre à respecter dans la délivrance. On n’agit pas n’importe comment, au risque de faire énormément de dégâts. »

    (fin de citation. )

    Le reste, on le sait déjà, être à l’écoute de Jésus pour savoir comment agir dans chacun des cas face auquel nous nous trouvons. Sachant que c’est l’œuvre de Jésus au travers de nous dans le but de détruire les œuvres du diable. Nous ne sommes que des exécutants soumis intégralement à Dieu! Si nous restons dans cette humilité-là, l’ennemi est cuit !

Laisser un commentaire