Avertissement aux églises – Ne prenez pas le train de la religion mondiale! Par Torben Søndergaard

Grâce à Cephas et Patrice, cet enseignement est mis par écrit ci-dessous

Que l’écoute de dette vidéo ouvre certains yeux.

 

Déjà doublé en français

LE MOUVEMENT À L’OEUVRE


MAV – Je crois intéressant de comparer ces enseignements avec l’article que j’ai posté il y a peu:

« Itinérants » ou ministères en marche ? « Ministères sédentaires » ou contrôleurs de portillons ? Par Michelle d’Astier de la Vigerie


ENSEIGNEMENT DE TORBEN, REPRIS PAR ÉCRIT

Avertissement aux églises – Ne prenez pas le train de la religion mondiale !

J’ai besoin de mettre en garde contre quelque chose qui se passe en ce moment.

Je vois un train qui va vite, très vite, dans la mauvaise direction, le train de l’unité, le train de la religion mondiale…

Je vois beaucoup de monde sauter dans ce train, des personnes que je respecte, qui aiment Jésus, qui travaillent dans le Royaume, et ça va vite, très très vite.

J’ai le sentiment que si je ne sors pas ces avertissements  maintenant, il sera trop tard pour certains car il ne sera pas facile à l’avenir d’en descendre.

Commençons par l’église de Kenneth Copeland, aux États-Unis. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un télévangéliste associé au mouvement charismatique, l’une des personnalités les plus en vue de l’Evangile de prospérité.

Récemment, il a organisé une rencontre de responsables avec comme invité un évêque anglican, Tony Palmer. Lors de cette soirée, ils ont évoqué la rencontre de 1999 où l’Église luthérienne protestante  et l’Église catholique étaient réunies pour convenir que nous étions  tous justifiés par la foi seule, sans les œuvres, mais pour des œuvres bonnes.

Voici ce que Tony Palmer en dit sur ce qu’il est convenu d’appeler une plateforme protestante, au milieu d’un grand nombre de pasteurs et de leaders :

« En 1999, l’Église catholique et l’Église luthérienne protestante ont signé un accord qui a mis fin à la protestation. Luther croyait que nous sommes sauvés par grâce par la foi, seule – amen ! – alors que l’Église catholique croit que nous sommes sauvés par les œuvres : c’était la protestation. Or ce que ces deux églises ont fait, c’est de réunir les deux définitions.

« Je lis textuellement le site web du Vatican : «La justification signifie que le Christ lui-même est notre justice, dans laquelle nous partageons par l’Esprit Saint en accord avec la volonté du Père. Ensemble, catholiques, protestants, luthériens, nous croyons et confessons que par la grâce seule, dans la foi aux œuvres salvatrices du Christ, et non par mérite de notre part, nous sommes acceptés par Dieu et nous recevons l’Esprit Saint,  qui renouvelle nos cœurs, tout en nous équipant et en nous appelant pour de bonnes œuvres. »

« Ceci a mis fin à la protestation de Luther. Frères et sœurs, la protestation de Luther est terminée. Et la vôtre? »

« En 1999, cette déclaration a été signée par les luthériens du monde entier. Environ cinq ans plus tard, les méthodistes du monde entier ont signé le même accord. A ce jour, nous n’avons toujours pas d’évangélique qui se soit levé pour signer cet accord et convenir avec nos frères et sœurs que nous sommes sauvés par grâce par la foi pour de bonnes œuvres. Je crois que c’est quelque chose  qui doit être réparé. Il y a un défi pour vous : la protestation est terminée depuis quinze ans !  S’il n’y a plus de protestation, comment peut-il y avoir une Église protestante ? »

« Peut-être sommes-nous tous redevenus catholiques ? (rires) Mais nous sommes réformés, nous sommes catholiques au sens universel. Nous ne protestons plus contre la doctrine du salut de l’Église catholique, nous prêchons maintenant le même Évangile : Vous êtes sauvé par grâce par la foi seule. Le mot «seule» a été l’objet de dispute pendant 500 ans. Le mot «seule» est là, vous pouvez le lire par vous-même, la protestation est terminée ! »

Il y a tellement de choses fausses là-dedans que je ne sais même pas par où commencer ! 

Il est exact qu’en 1999, l’Église luthérienne protestante et l’Église catholique se sont réunies et ont signé un accord selon lequel nous sommes sauvés par la foi pour de bonnes œuvres, et non par les œuvres. Mais Tony Palmer dit que c’est pour cette seule raison que nous avons eu la Réforme.

Déjà, quelque chose ne va pas. Oui, la Réforme a été construite sur cette base, mais Martin Luther n’est pas venu avec une seule thèse, il est venu avec 95 thèses. Et il s’est opposé à tant de choses au sein de l’Église catholique.

Vous ne le savez peut-être pas, mais l’Église luthérienne n’a pas de pape. Martin Luther détestait le pape, il était contre. Et nous ne devrions jamais avoir de pape !

L’idée que certains aujourd’hui, y compris des leaders protestants, appellent le pape « Saint Père », c’est tellement grave, c’est le titre de Dieu !

Jésus a été très clair sur le fait que nous ne devions laisser personne appeler quelqu’un d’autre «Père», et surtout pas «Saint Père». Mais aujourd’hui, les gens ont donné le titre de Dieu au pape. Mais dans l’Église catholique, ils voient le pape comme quelqu’un qui est à la place de Dieu.

Il y a beaucoup de choses auxquelles Martin Luther était opposé et qui ne font pas partie de l’Église  luthérienne ou protestante aujourd’hui, comme le culte de Marie. Ils croient que Marie est la mère de Dieu, non pas de Jésus homme de Dieu, mais de Dieu ! Ils croient que, nés sans péché, saints, son corps et son âme ont été emmenés au Ciel et que sa prière aujourd’hui a un rôle unique dans la rédemption. Beaucoup de catholiques voient Marie comme étant plus importante que Jésus-Christ. Et puis le purgatoire, la confession au prêtre – il faut que ce soit un prêtre – ces histoire d’indulgences, le chapelet, le Je-vous-salue-Marie… Il y a tant de choses non bibliques dans l’Église catholique aujourd’hui.

Si Martin Luther était vivant aujourd’hui, et s’il avait entendu ce que dit Tony Palmer, il aurait été choqué et il aurait protesté une fois encore, parce que c’est tellement éloigné… Ce que vous voyez ici, c’est de la manipulation. Mais au lieu de protester comme Luther l’aurait fait, nous avons aujourd’hui des gens comme Kenneth Copeland qui se disent chrétiens protestants, qui croient au baptême par immersion – je crois que c’est le cas- et qui soutiennent des choses comme ça.

Je ne comprends vraiment pas ce qui se passe en ce moment. Dans une vidéo, Kenneth Copeland appelle la Réforme la plus grande  division démoniaque au monde ! Lorsque j’entends ça, je me dit : Que se passe-t-il  ? Cela ne concerne pas seulement Kenneth Copeland.

Nous voyons beaucoup  de pasteurs et de leaders, à l’intérieur-même du mouvement prophétique et charismatique, adopter la même démarche que Kenneth Copeland actuellement.

Nous voyons une unité avec l’Église catholique qui va si vite, surtout aux États-Unis où l’on peut voir beaucoup de protestants inviter l’Église catholique romaine dans leurs églises. Maintenant des prêtres catholiques sont orateurs dans de grands rassemblements dans le monde entier.

Vous tous, venez au Danemark ! Venez dans un pays où nous avons encore une Église d’État. Les gens aux États-Unis n’ont aucune idée  de ce que c’est que de grandir dans un pays avec une religion d’État, avec une Église d’État. J’habite au Danemark et j’ai été baptisé bébé, comme 92% des bébés danois à l’époque. J’ai été confirmé plus tard sans connaître Dieu, sans ouvrir la Bible, sans connaître l’Évangile. Mais j’ai été baptisé et confirmé et on m’a dit que j’étais maintenant né de nouveau. Tout allait bien, j’étais à la maison. Et pendant de nombreuses années,  j’ai pensé que si le christianisme, si la Bible étaient exacts, j’étais bon. Pourquoi ? Parce que j’ai fait ce que  le prêtre me disait de faire. J’ai fait ce que  l’église m’a dit de faire, dans mon cas, l’Église luthérienne. Dans de nombreux autres cas (1,2 milliard de personnes), c’est l’Église catholique qui dit ce qu’il faut faire.

Mais la vérité, c’est que si vous faites ce que l’Église luthérienne ou l’Église catholique romaine, vous dit de faire, vous êtes trompés, vous êtes perdus ! Car ce n’est pas bâti sur la Parole de Dieu, sur la Bible, et ça n’apporte pas le salut !

Oui, Martin Luther a fait beaucoup de bonnes choses pour l’église, mais il n’a pas réformé l’Église  catholique pour revenir à la Bible. On a eu l’Église luthérienne à la place, qui ressemble de près à l’Église catholique. Nous avons toujours une religion d’Église d’État, qui croit au baptême des bébés, qui trompe des millions de personnes dans le monde entier, parce qu’on nous dit un mensonge dès la naissance.

Mais maintenant, nous avons  partout des prêtres catholiques, représentant l’Église catholique, parlant à nos réunions.

Certains diront : Oui, mais ils ont  le même Esprit et ils parlent en langues !

S’ils ont le même Esprit – c’est peut-être le cas de certains d’entre eux –  alors je suis sûr que le Saint-Esprit  commencera à leur enseigner la vérité, et il les éloignera de ce système.

Regardez ce qui se passe vraiment en ce moment. Dans une vidéo réalisée  par des protestants, un catholique parle, et ce qu’il dit ici est vraiment choquant. Je ne comprends vraiment pas pourquoi les chrétiens protestants qui aiment Jésus ont mis un tel homme dans leur vidéo :

«  Ce que je ne comprends pas chez mes frères, que j’aime, les pentecôtistes, c’est qu’à chaque fois que je vois  quelque chose en toi qui ne va pas, je vais construire une autre église. C’est absurde. Assurément, même si j’ai raison, il vaut mieux être moins parfait dans l’unité, que parfait dans la désunion. Le plus grand péché n’est pas  d’avoir tort quand l’autre a raison. Le plus grand péché, c’est la désunion. Donc, pour ce qui est juste, je fais un plus grand péché. C’est ainsi. L’unité de l’Église catholique,  même l’institution, est un grand témoignage pour ma vie, et je pense aussi pour tous les vrais chrétiens. » 

Que se passe-t-il dans le monde aujourd’hui ? Que se passe-t-il dans les églises ? Si les gens, au cours de l’histoire, avaient fait ce qu’il dit dans cette vidéo, nous serions tous trompés et nous serions tous catholiques aujourd’hui.

Après la Réforme de Luther, nous avons vu les anabaptistes parler clairement sur le baptême biblique. Oui, beaucoup d’anabaptistes ont donné leur vie pour cette vérité, celle que le baptême vient après la repentance,  sur sa propre foi, par immersion totale, et nous croyons en cela aujourd’hui.  Il y a des personnes dans le passé qui n’ont pas accepté cette fausse unité, et qui voulaient construire sur la vérité, et  sur la vérité seule.

Une grande partie de ce que nous croyons aujourd’hui, quand il s’agit du baptême, de la foi, de la repentance, du sacerdoce de tous les croyants, des cinq ministères, une grande partie de ce que  nous croyons aujourd’hui, nous le croyons parce qu’il y a eu  des gens dans le passé qui voulaient la vérité plutôt que l’unité, surtout quand c’était une fausse unité qui n’était pas bâtie sur la Parole de Dieu. Jésus n’est pas venu avec la paix, il est venu avec l’épée. Là où Jésus est venu, il y a eu division.  La lumière et les ténèbres ne fonctionnent pas ensemble. Sa Parole divise, nous le voyons à travers l’histoire de l’Église. Sa Parole divise !

Mais ce que je vois de vraiment, vraiment trompeur dans le discours actuel sur l’unité, c’est que beaucoup croient que nous parlons d’une unité entre catholiques et protestants, ne sachant pas qu’en même temps, il y a une autre unité qui se produit en parallèle, entre le catholicisme et l’Islam, entre le catholicisme et le bouddhisme, entre les catholiques et tous les autres…  

Oui, vous êtes trompés si vous croyez que tout ce qui se passe en ce moment est juste une unité entre Église protestante et Église catholique. Nous voyons en ce moment se construire une unité entre toutes les religions.

Car une religion mondiale est en train de se créer sous nos yeux. Et ce n’est que le début.

Regardez ce que le Vatican a publié. « La plupart des habitants de la planète se déclarent croyants. Cela devrait conduire à un dialogue entre les religions. Nous devrions prier pour cela sans cesse et collaborer avec ceux qui pensent différemment. J’ai confiance en Buddha. Je crois en Dieu. Je crois en Jésus-Christ. Je crois en Dieu Allah. Beaucoup pensent différemment, ressentent différemment, cherchant Dieu et rencontrant Dieu de différentes manières. Dans cette foule, dans cette diversité de religions, nous n’avons qu’une seule certitude: Nous sommes tous enfants de Dieu. Je crois en l’amour. Je crois en l’amour. Je crois en l’amour. Je crois en l’amour. J’espère que vous diffuserez ma requête de prière ce mois-ci: Qu’un dialogue sincère entre les hommes et les femmes de religions différentes produise des fruits de paix et de justice. J’ai confiance dans vos prières ».

Cette info devrait à elle seule suffire pour que tout croyant protestant, ceux qui aiment Dieu,  qui aiment Jésus, qui aiment la vérité, boycottent les mensonges  de l’Église catholique, protestent contre l’Église catholique et ses mensonges.

Nous voyons ici le chef de l’Église catholique, qu’ils appellent Saint Père – donc qui est sans faute, qui est vrai, tout ce qu’il dit vient de Dieu -, le chef suprême de l’Église catholique, qui devrait être un berger pour ses moutons, qui devrait éloigner le loup de ses moutons, mais qui ne connaît pas l’Évangile et qui ne connaît pas la Parole de Dieu !

Car il dit que nous sommes TOUS enfants de Dieu.

Quand il dit «nous», il parle de toutes les religions qui n’ont pas le véritable Dieu. C’est tellement faux !

Nous ne sommes pas tous les enfants de Dieu ! Nous sommes tous la création de Dieu, oui, mais nous ne sommes pas  tous des enfants de Dieu.

Voyez ce que Jean dit dans Jean 1:12: «Mais à tous ceux qui l’ont reçu [Jésus-Christ], à ceux qui croient en son nom, il leur a donné le droit de devenir enfants de Dieu. Ceux-là sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.» Quand devenons-nous enfants de Dieu? Quand nous croyons au nom de Jésus,  quand nous naissons de nouveau. Nous sommes nés dans la famille de Dieu. Jésus est notre frère.

Dieu est notre Père. Il n’est pas le père des musulmans, Il n’est pas le père des hindous, Il n’est pas le père des bouddhistes, Il n’est pas le père des athées !

Il est notre Père quand nous naissons de nouveau,  quand nous recevons le Saint-Esprit qui pleure : Abba, Père !

Mais ici, nous avons un pape, un chef d’église, qui trompe des millions de gens en ce moment même, qui croit et qui dit que tout le monde est enfant de Dieu. C’est impossible qu’il soit né de nouveau. Il ne peut pas être un chrétien mature et diriger une église en faisant des choses comme ça.

Cependant j’ai entendu beaucoup de leaders protestants qui parlent du pape comme s’il était le meilleur homme du monde, beaucoup ! Rendez-vous compte à quel point c’est grave, et du nombre de personnes dont nous parlons. Beaucoup aiment le pape ! Kenneth Copeland lui-même dit que le plus grand jour de sa vie, c’est quand il a rencontré le pape !

S’il vous plaît, arrêtez ! Arrêtez d’inviter ces gens ! C’est un esprit trompeur, arrêtez de faire ça ! Oui, je connais beaucoup de gens qui font du bon travail en prêchant l’Évangile et qui aiment le pape, mais quand même, c’est mal ! Je comprends que cela puisse être difficile pour beaucoup : comment ne pas aimer le nouveau pape, il a l’air si gentil, comment ne pas l’aimer…  Si vous ne connaissez pas la vérité, c’est normal !

Mais quand on connaît la vérité,  on voit à quel point il est trompeur. Qu’en dit Jésus ? Ceci, dans Luc 6:26: «Malheur lorsque tous les hommes parleront bien de vous, car c’est ainsi que leurs pères agissaient à l’égard des faux prophètes.» Il dit aussi ailleurs, dans Jean 15, que le monde nous détestera. Ils Le haïssaient, et donc le monde nous haïra.

Le christianisme primitif était un christianisme de martyrs. Ils ont été tués. Ils étaient détestés par beaucoup à cause du nom de Jésus-Christ. Mais ici, nous avons un pape qui est aimé de tous. Tant de leaders dans les églises protestantes l’aiment. Les musulmans l’aiment. Les bouddhistes l’aiment. Les athées l’aiment. Pourquoi ?  Parce qu’il trompe tout le monde. C’est tellement triste à voir.

Je vois deux mouvements se produire en même temps actuellement. Il y a un mouvement, j’en fais partie je le  crois, qui s’éloigne du système.

On s’éloigne de l’Église catholique romaine, des mensonges de l’institution. Nous voyons aussi cela dans l’Église luthérienne. La hiérarchie, la machine à argent, le compromis, les faux enseignements.

Nous sortons tous de cela, nous sortons de «  Babylone »  pour employer ce mot, afin de revenir à la Parole de Dieu. Nous prêchons le plein Évangile,  sans compromis, nous prêchons le salut en Jésus seul, et le fait qu’on doit naître de nouveau. Nous croyons que l’on doit se détourner de nos péchés puis se faire baptiser par immersion totale et recevoir le Saint-Esprit. Un sacerdoce de tous les croyants où tous les croyants nés de nouveau peuvent entendre Dieu et où tout le monde a accès à Dieu par Jésus-Christ, et Lui seul. C’est un mouvement qui se produit en ce moment.

Mais je vois un autre mouvement, plus grand encore, c’est un mouvement qui revient à l’institution sous le système catholique : la religion mondiale.

Je ne veux rien avoir à faire avec ça. Je n’y crois pas. Et je vais avertir très clairement à partir de maintenant, parce que cette tromperie est vraiment évidente. La vidéo que le pape a faite disant que nous sommes tous  des enfants de Dieu… Cette vidéo à elle seule devrait suffire pour amener tout chrétien à protester à nouveau contre l’Église catholique !

Si quelque chose de moins grave était dit dans une église par un prêtre, par un leader, les gens devraient y remédier et celui qui partage ces choses devrait se repentir ou quitter l’église, c’est une hérésie. Mais quand le pape le dit, personne ne réagit. Et pour être honnête, je ne crois pas  que ces leaders déjà montés dans le train qui avance très, très vite dans la mauvaise direction, je ne crois pas que beaucoup sauteront de ce train, le train de la fausse unité, le train de la religion mondiale, parce qu’ils sont avant tout influencés par leurs relations et leurs amis qui ne parlent que d’unité, unité, unité, unité

J’ai fait une vidéo il y a quelques semaines où j’ai expliqué ce que dit vraiment Jésus dans Jean 17 à propos de l’unité et comment nous l’avons mal comprise. Il ne parle pas d’une unité horizontale, il parle d’une unité verticale, entre nous et notre Père qui est au Ciel, nous et Jésus qui est au Ciel, assis à la droite de Dieu.

Vous qui n’êtes pas encore dans ce train, protestez !

Dites quelque chose, prêchez la vérité, prêchez l’Évangile sans compromis. C’est notre arme.

Étudiez la Parole de Dieu et le véritable Évangile.

Et allez sur YouTube pour voir ce que sont vraiment l’Église catholique et le pape, ce qu’ils disent réellement, car il dit une chose avec les protestants, autre chose avec les musulmans et encore autre chose avec d’autres. Et s’il y a une rencontre quelque part à laquelle participe un prêtre catholique, sachez qu’ils ne sont pas là en leur nom propre. Ils sont là pour représenter le pape et ce que croit l’Église catholique romaine. S’ils étaient vraiment nés de nouveau et ne représentaient pas le pape, ils enlèveraient leur habit de prêtre, ils s’éloigneraient de l’Église catholique et s’opposeraient aux mensonges !

N’y allez pas, prévenez-les, dites-leur que vous ne voulez pas participer à une rencontre avec l’Église catholique. Dites la vérité, nous en avons besoin. Puis faites l’expérience de la vie que Dieu a pour vous.

Dieu fait de belles choses. Il fait sortir les gens du système.

Que vous soyez dans une Église catholique, luthérienne, ou autre, il appelle les gens maintenant à sortir. Et il y a une vie incroyable ici, dirigée par le Saint-Esprit. Elle consiste à proclamer la Parole, à prêcher la vérité, à voir des vies changer, des gens naître de nouveau, avec des guérisons et des délivrances.

J’espère que vous en avez tiré quelque chose et que cet avertissement interpellera et réveillera les gens.

Que Dieu vous bénisse.

  11Comments

  1. Stigmamax   •  

    Excellent. Le train de l’unité fonce vers le mur (ou le précipice). Les gens sont si aveuglés que ça me fait de la peine.

  2. dany   •  

    AMEN et AMEN… C’est hélas la triste vérité: beaucoup de dénominations sont retournées à ce que leurs ancêtres avaient vomi car elles ont « oublié » (persécutions galères, bucher etc) le confort, l’aisance financière a endormi, anesthésié le peuple qui veut être comme tout le monde, avoir un « roi-un pape » comme Israel qui réclamait un roi à Samuel le prophète… Même les pentecôtistes se sont laissé prendre!!!!

  3. bibletude   •  

    Mon peuple, si tu veux tenir jusqu’à la fin, sors de Babylone!
    Quand je parle de la fin, je parle du but.

    Pour que vous soyez prêts pour la fin, atteigniez le but que je vous ai assigné individuellement, sortez de ces systèmes religieux qui ne sont pas issus de moi!
    Beaucoup d’assemblées d’élus qui ont débuté simplement autour de mon Nom sont devenues des assemblées de Satan!

    Ces petites assemblées sont devenues de grands systèmes politico-religieux!
    Elles ont été noyautées par des pseudo-élus!

    L’alliance religion/politique, c’est l’alliance des deux bêtes de l’Apocalypse!
    Ces bêtes manipulent les foules aveugles, elles n’ont aucune relation avec moi, je ne les connais pas!

    Vos musiques ne sont pas des musiques de paix, mais des musiques agressives!
    Vos enseignements sont des enseignements de Mammon!

    Au lieu de prier pour les autorités, vous manifestez contre les autorités!
    Au lieu d’amener le pécheur vers moi, vous le repoussez, ou alors vous l’attirez dans vos abominables dénominations, qui ne sont pas de moi, car vous agissez sans l’Esprit!

    Que le sans justice soit sans justice encore,
    que le sale soit sali encore,
    que le juste fasse la justice encore,
    et que le saint soit sanctifié encore!

  4. patrickf   •  

    Le pape vient à Genève le 21 juin, à l’invitation du Conseil Œcuménique des Eglises (COE) pour sceller le dialogue entres églises.

    Voici ce qu’en dit son président:

    « Mais ce lien devrait prendre encore davantage d’épaisseur au COE. Une «étape historique» vers l’unité chrétienne, estime même le secrétaire général de l’organisation Olav Fykse Tveit. «Notre relation ne sera plus jamais la même après cet événement», dit-il. »

    Source: http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/Le-pape-viendra-sceller-le-dialogue-entre-Eglises-19111367

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      La grande postituée accèlère sa marche !

  5. Dune   •  

    Pour information, cela fait plusieurs décennies qu’une branche de l’église catholique dit que l’église catholique officielle est dans l’erreur. Ceux qui auront essayé avec sincérité de l’éclairer auront fait le maximum :

  6. Phil   •  

    Juste deux rectifications:

    – Tony PALMER était un évêque anglican et non un évêque catholique. Cette précision, même si la différence devient de plus en plus mince, donne une autre dimension à ses propos, me semble-t-il.

    – « était » car Tony PALMER, ce très grand ami du pape actuel, est décédé le 20 juillet 2014 au Royaume Uni, des suites d’un accident de moto.

    Ainsi, lorsque l’on dit « Récemment » à propos de cette rencontre de responsables, que à part moi je qualifierais de « clique », pardon cela m’a échappé, c’est tout relatif. Tout dépend, naturellement, de quand date la vidéo de Torben.

  7. patrickf   •  

    @ Dune

    Mgr. Fellay représente les catholiques traditionnalistes, réunis à Ecône. Leurs déviations sont encore pire que celles de Rome, mais peut être qu’ils sont plus francs et logiques avec leur vision. Ils défendent la messe en latin et la liturgie d’avant Vatican II.
    En tous cas ils ne sont pas séducteurs comme le pape actuel. Mais les ennemis de nos ennemis ne sont pas nos amis…

  8. patrickf   •  

    J’ajoute encore qu’un enseignement de Mgr. Fellay n’a, à mon avis, rien à faire sur ce blog.

  9. Phil   •  

    Quoiqu’il en soit, fondamentalistes ou progressistes, traditionalistes ou modernistes et tous les « istes » du monde n’y changent rien. Systèmes et hiérarchies catholiques participent tous de la même apostasie fondamentale et mortifère. Simplement, certains sont « frontaux », les autres sont séducteurs, le pape en tête et je ne m’interroge pas longtemps pour savoir quels sont les plus efficaces ou les pires. Le mouvement mondial des Eglises (COE) et ses sbires travaillent à marche forcée à l’élaboration d’un faux évangile, déjà fort avancé si ce n’est parachevé. La corruption spirituelle qu’il engendre en est la démonstration criante!

    Quelle que soit la liturgie revendiquée, elle n’amènera jamais à la Vie et continuera à éloigner toujours plus des millions de croyants du véritable Evangile en leur faisant prendre des vessies pour des lanternes, même si chacun a sa part de responsabilité pour lui-même…

    Ceux qui, grâce à Dieu, sont sortis de la grande prostituée, la discerne fort bien. Mais à l’heure actuelle, il semblerait que beaucoup d’autres, héritiers des pères qui ont protesté en leur temps et amené la Réforme, inachevée il est vrai, sont fragiles et sensibles aux sirènes romaines d’un retour au faux bercail. J’en connais, et c’est toujours trop. La puissance d’aveuglement et de séduction qui les tient alors est absolument terrible et comme sans retour.

Laisser un commentaire