CHÉRI PAR DIEU, David Wilkerson

Après des années de service, tu peux te rendre compte que tu es encore formé par Dieu. Nous ne cessons jamais d’apprendre à suivre Sa direction, tout particulièrement quand Il nous conduit dans des moments difficiles. Je suis toujours en train d’apprendre à ne pas dire :

“Ça suffit, Seigneur, j’en ai eu assez.”

Je m’apprends plutôt à dire : “Seigneur, je ne vois pas la route qui m’attend, je ne sais pas où je vais trouver la grâce de traverser tout cela. Mais Tu as promis d’être ma force.”

C’est là qu’est la vraie foi. C’est aussi là que nous trouvons le repos – en nous confiant pleinement dans l’amour que le Seigneur a pour nous.

Comme Paul l’a dit, qu’avons-nous d’autre à Lui présenter que notre foi ? Ni les œuvres, ni les performances (voir Ephésiens 2:8-9). Seule notre foi et le fait que nous nous appuyons sur Lui peuvent nous fournir ce dont nous avons besoin.

Bien-aimé, Il va t’aider à t’en sortir et Il veut t’emmener dans un lieu de bénédictions incroyables. Il est possible que tu doives accepter de faire des choses apparemment insignifiantes – même si elles ne sont pas insignifiantes pour Lui ! Tu vas affronter des épreuves et des difficultés qui vont être difficiles, certaines sembleront même dépasser tes capacités à les supporter. Mais c’est le terrain d’entraînement que Dieu a préparé pour la multitude de ceux qu’Il aime le plus, de Ses élus. C’est là que tu vas apprendre Sa nature, Son caractère, Ses bénédictions et Sa bonté.

Il t’est peut-être difficile de comprendre et d’appréhender que, malgré tes échecs, tu es chéri par un Dieu saint. Mais tu es aimé du même amour que celui qu’Il a manifesté envers Son Fils. Et Il a un plan divin pour toi, tout comme c’était le cas pour Jésus. Alors, accepte la paix qui surpasse toute intelligence et soit dans le repos, sachant que Ses bénédictions sont là, devant toi.

A la fin de la journée, tu pourras baisser la tête et dire :

“Seigneur, Tu l’as encore fait. Tu m’as conduit dans la victoire !”

Laisser un commentaire