Colombey par Renaud Camus

Note MAV. C’est la vérité, même si on ne veut pas l’entendre…

Non, je ne suis pas raciste, ce serait dire que Dieu est raciste, Lui qui a ordonné d’exterminer des populations qui jetaient leurs enfants au feu (ce que nous faisons), ou de faire alliance avec des peuples désireux de nous imposer leurs lois iniques, leur religion abominable et leurs coutumes mortifères et sexistes (ce que nous faisons.)

Au nom d’un angélisme déplacé (je parle pour l’Eglise) et d’un humanisme maçonnique dévoyé, nous nous sommes tus, immobilisés, et nous sommes devenus fatalistes. AVONS-NOUS PENSÉ À NOS ENFANTS ? Ou avons-nous fait le choix simplement de nous sentir « bons, humains, pleins de bonnes intentions … » en comptant sur les autres pour assumer les conséquences de notre candeur ? Nous acceptons de fait que nos descendants – ce qu’il en reste après toutes nos IVG –  soient mis sous la charia…

Alors, je me réjouis que des hommes se lèvent pour parler sans crainte: cela manque singulièrement en France, et surtout parmi les journalistes à 80 % vérolés par l’atisémitisme gauchiste et pro-islam car ligotés par les pétrodollars…

Ma mission n’est certes pas de dire de suivre tel homme ou tel homme. Si le coeur vous en dit, vous pouvez les encourager. Ma mission est de dire :

SI LE PEUPLE DE DIEU N’OUVRE PAS LES YEUX LUCIDEMENT ET NE SE MET PAS À CRIER À DIEU DANS LA REPENTANCE ET LA SUPPLICATION, DANS DIX OU QUINZE ANS IL N’Y AURA PLUS DE FRANCE.

LES RESPONSABLES, C’EST NOUS ! Nous avons jeté 10 millions de nos enfants à la poubelle, la plupart de temps par cause d’égocentrisme (SVP épargnez-nous les cas tragiques qui, de toute façon, ont été montés en épingle depuis le début, justement pour nous faire acccepter comme « humain » le fait d’avorter). Dieu, dans sa colère, les a remplacés par 10 millions d’immigrés qui haïssent la France, qui ne s’intègreront jamais (même à la deuxième ou troisième génération: il suffit d’aller se promer dans une banlieue le soir d’un attentat tragique et de voir leur liesse), et qui rêvent du moment où ils pourront nous imposer leur loi, leur langue et leurs coutumes.

Avec la « pilule du lendemain » (qui provoquent tout autant des avortements d’êtres déjà doués de vie, d’une âme et d’un esprit), le taux d’avortement va sans doute doubler, voire tripler. N’en doutons pas: le vide ainsi laissé par notre égoïsme et notre mépris des lois divines sera immédiatement comblé par des flots d’imigrés HOSTILES.

On ne se moque pas de Dieu. C’est le Deutéronome 28:49 à 52 qui se réalise sous nos yeux.

  4Comments

  1. yael   •  

    Ce que je trouve incroyable pour ne pas dire terrible, c’est le discours de ces « chrétiens » qui adhèrent voire participent à ce discours, qui ne veut plus de frontière.
    N’ont-ils pas lu Deutéronome Deut. 32.8 ? où il nous est dit que l’Eternel
    Lui-même fixa les limites des peuples.

    Autre chose, elle est où la « charité chrétienne » quand on accepte qu’une personne s’installe dans un lieu, sachant qu’elle ne mangera pas à sa faim, ne sera pas correctement logée, ne pourra pas travailler et qu’elle ne sera pas correctement soignée ? (ils sont beaux les fameux droits de l’homme) ou alors si elle bénéficie de tout cela, c’est au détriment de ceux qui ont travaillé et travaillent encore pour financer cela ou pire au détriment des anciens qui ont tout donné au pays ? j’ai travaillé dans le milieu d’aide à la personne et c’est à pleurer de voir la condition de certaines personnes agées.

    Charité chrétienne ? cherchez l’erreur.

    Alors oui la Bible enseigne d’aimer son prochain comme soi-même et il y a la parabole du bon samaritain mais lisons là comme elle est écrite sans en oublier des versets.
    Je lis :
    « Il s’approcha, et banda ses plaies, en y versant de l’huile et du vin ; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit à une hôtellerie, et prit soin de lui. Le lendemain, il tira deux deniers, les donna à l’hôte, et dit: Aie soin de lui, et ce que tu dépenseras de plus, je te le rendrai à mon retour. »

    Ce samaritain a financé sur ses propres fonds les soins, la nourriture et l’hébergement de l’homme, il n’a compté sur personne, et l’homme était dans un sale état, pas de doute possible sur ces réels besoins.

    Et dans l’Ancienne Alliance bien entendu qu’il nous est dit de recevoir l’étranger et de ne pas faire de différence mais là aussi lisons correctement, regardons les règles strictes pour les accueillants ET pour les accueillis.
    l’étranger devait abandonner ses pratiques religieuses et ses coutumes et se plier aux règles établies dans la Torah.

    Comme je suis peinée de voir que 90% des soit-disants suiveurs de la bible qui se nomment « chrétiens » la torde pour la faire entrer dans leurs propres pensées, elles-mêmes faussées par cet humanisme dégoulinant de faux amour.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Notons qu’aimer son prochain comme soi-même n’implique pas de sacrifier ses propres enfants !

  2. JH   •  

    Le problème avec cette colonisation de l’Europe c’est qu’elle est organisée par vos propres dirigeants. Comment allez-vous la combattre si ce n’est par une guerre civile?

  3. yael   •  

    JH

    Ce que vous dites est réel….dans le monde visible mais dans le monde invisible, cette invasion est tout simplement le résultat de l’abandon du Créateur/Sauveur du monde. Et cela s’appelle malédiction.
    C’est la loi de la semence très bien décrite sur ce site par Daniel Steen dans une étude.
    Pour ma part je ne pense pas qu’un disciple de Yashua doit être actif dans une guerre civile. Se défendre, se protéger sans doute.
    Il faut bien que l’antichrist arrive et cela se fera par le chaos, il nous faut préparer ce qui peut l’être et peut-être et surtout, nous appuyer sur le Rocher Éternel et puis être la lumière pour ceux qui chercheront dans ces ténèbres horribles.

Laisser un commentaire