Disciples et discipline !

« Puisque nous travaillons avec Dieu, nous vous exhortons à ne pas recevoir la grâce de Dieu en vain. » (2 Corinthiens 6.1). Voir aussi (1 Thessaloniciens 4.10 ; 2 Thessaloniciens 3.12).

Nous retrouvons dans ces versets, l’une des expressions favorites des apôtres : « Nous vous exhortons. » C’est parce que les apôtres se considèrent comme responsables vis-à-vis des croyants qu’ils leur ont écrit des épîtres.

Cependant l’autorité qu’ils exercent dans ce qu’ils écrivent est de nature fondamentalement différente de l’autorité qui s’exerce dans le monde. L’autorité qu’ils exercent n’est pas une autorité reposant sur un titre ou une position. L’autorité est incitative et non dirigiste. Les apôtres recherchent avant tout à ce que les disciples exercent une ‘autodiscipline’. L’autorité des apôtres n’est pas dominatrice. Ils n’ordonnent pas mais conseillent, exhortent, proposent.

Paul emploie, seulement deux fois, le verbe ordonner. Considérons dans quels contextes, et pourquoi ? :
Premièrement, « A ceux qui sont mariés, j’ordonne, non pas moi, mais le Seigneur, que la femme ne se sépare point de son mari » (1 Corinthiens 7.10).

La version du Semeur nous donne un éclairage plus précis sur l’emploi de ce verbe ordonner par l’apôtre dans ce passage, il est dit : « Quant aux couples chrétiens, voici ce que j’ordonne, ou plutôt ce que le Seigneur lui-même leur commande : Que la femme ne se sépare pas de son mari. » Paul ne fait que rappeler une ordonnance du Seigneur.

Deuxièmement, « Seulement, que chacun marche selon la part que le Seigneur lui a faite… C’est ainsi que je l’ordonne dans toutes les Eglises » (1 Corinthiens 7.17). Voici ce même passage dans la version du Semeur : « En dehors de ce cas, tenez-vous-en à la règle générale que j’enseigne partout dans toutes les Eglises : que chacun continue à vivre dans la condition que le Seigneur lui a assignée comme sa part, celle dans laquelle il se trouvait au moment où Dieu l’a appelé. » C’est le verbe enseigner qui est utilisé et non le verbe ordonner. Nous sommes toujours dans l’idée d’exhortation, d’enseignement, laissant la responsabilité de décision à chacun.

L’idée de magistère indiquant ce qui est à faire est exclue.
Lorsque nous lisons les écrits des apôtres, nous ressentons qu’ils ne cherchent pas à imposer quoi que ce soit à cause de leur position, mais tout au contraire ils cherchent à ce que les disciples s’auto-disciplinent.

L’autodiscipline vise à faire croître en responsabilité les disciples. C’est ce que Paul exprime magistralement dans Ephésiens 4.11/15. Lorsqu’on nous impose ce que nous devons faire, comment nous devons vivre…, toutes ces ordonnances nous infantilisent. Par contre, en nous exhortant à nous auto-discipliner, les ministres du Seigneur visent à ce que nous soyons des disciples accomplis.

Ma prière en ce jour :

Merci Seigneur de m’indiquer la voie à suivre, tu me fais confiance pour que je sois capable de m’auto-discipliner. Amen !

Paul Calzada

Laisser un commentaire