Falsifier la Parole de Dieu !  par Paul Calzada

« Nous ne falsifions point la Parole de Dieu comme font plusieurs » (2 Corinthiens 2.17).

L’apôtre lance un avertissement aux croyants afin de les rendre attentifs à ceux qui avaient pris l’habitude de falsifier la Parole de Dieu.

Cette mise en garde reste d’actualité. Veillez à garder un sens critique aiguisé à l’égard de tous ceux qui se permettent de tordre le sens des Ecritures.


Le premier des falsificateurs de la Parole est le diable. C’est lui qui a proposé un léger changement à la Parole donnée par Dieu à Adam. Dieu avait dit : « Le jour où tu en mangeras tu mourras » (Genèse 2.17). Le diable parlant à Eve lui dit : « Vous ne mourrez point » (Genèse 3.4). Il ajoute juste une négation : « ne… point ». Cette interprétation fut acceptée, et nous savons quelles en furent les conséquences.

Depuis le jardin d’Eden jusqu’à nos jours, le diable n’a jamais eu de cesse que de susciter toutes sortes de falsificateurs de la Parole de Dieu.

 

Alors qu’il s’adresse aux Corinthiens, l’apôtre Paul rappelle qu’il n’est préoccupé que de leur croissance spirituelle. Il ne cherche point son intérêt mais il est uniquement intéressé par leur épanouissement dans la grâce.

Il leur rappelle que ceux qui falsifient le message, sont ceux qui veulent les contrôler au travers d’un retour au légalisme. Il leur écrit : « La lettre tue, mais l’Esprit vivifie » (2 Corinthiens 3.6). Il souligne que : « là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté » (2 Corinthiens 3.17).

Citons quelques falsifications qui ont pris place dans le christianisme :

Le salut par les œuvres, les mérites personnels, au lieu du salut par grâce offert à ceux qui croient : « ce n’est pas par les œuvres que nous sommes sauvés mais par la grâce de Dieu » (Ephésiens 2.10).

Le dogme : « Hors de l’église point de salut », est une autre falsification. Le salut est en Christ et non dans une institution.

La hiérarchisation au sein des églises est encore une falsification.

En Christ nous sommes tous des sacrificateurs pour Dieu notre Père. Il n’y a qu’un corps, celui de Christ, et nous sommes tous membres de ce corps. Par exemple, « le corps pastoral », n’est jamais mentionné dans la Bible.

Toute forme de légalisme est une falsification du message de la grâce. A contrario, toute forme de licence au nom de la grâce est encore une falsification du message de la Parole de Dieu.

Un conseil pour ce jour :

Permettez à la Parole de Dieu de former votre propre jugement. Elle est efficace pour cela : « La Parole de Dieu est vivante et efficace… elle est juge des sentiments et des pensées du cœur ». « Elle juge » se dit en grec : « criticos » (Hébreux 4.12). La Parole de Dieu a ce pouvoir de développer votre capacité de discernement, de connaissance, de jugement, afin de ne pas se laisser emporter par des esprits séducteurs (Colossiens 2.16/23).

Paul Calzada

  2Comments

  1. Don Christobal   •  

    Dans le monde païen, les dirigeants fonctionnent sur la base d’une structure socio-politique leur assurant une hiérarchie, une obéissance de leurs ordres, et donc leur pouvoir = La pyramide ou l’obélisque avec son pyramidion – L’autorité se fonde sur la position et le rang
    Dans l’Église, l’autorité vient d’une humilité d’enfant et d’un service dévoué – Jésus étant la tête – L’autorité est reconnue à ceux dont le caractère ressemble à celui de Dieu :  » Qu’il soit un serviteur et qu’il soit le plus petit  »

    Néanmoins, nous sommes tous responsables  » les laïcs  » de vouloir se reposer sur ce poste pastoral non biblique que l’est « le clergé  » :
     » Les sacrificateurs dominent sous leur conduite, et mon peuple prend plaisir à cela. Et que ferez-vous à la fin ? (Jer 5:31)
    Ils ont établi des rois sans mon ordre ; Et des chefs sans se référer à moi… (Osée 8:4)

    Je vous encourage donc à lire, méditer sur ce sujet les analyses de Frank A.Viola  » Les modèles d’autorité  » et  » Le christianisme paganisé  » , ainsi que les vidéos de Patrick.Galarneau dans  » Foi sans Religion  » en plus des nombreux messages d’édification très bien faits de ce site de Michelle d’Astier de la Vigerie  »

    C’est la communauté des croyants, l’église toute entière, qui est appelée à exercer les fonctions pastorales, …vous soumettant les uns les autres dans la crainte de Christ (Ephésiens 5:21)

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Étonnant ! C’est justement là dessus que je vais prêcher ce soir

Laisser un commentaire