La pierre de Jacob 

« Jacob arriva dans un lieu où il passa la nuit ; car le soleil était couché. Il y prit une pierre, dont il fit son chevet, et il se coucha dans ce lieu-là. » (Genèse 28.11)
« Et Jacob se leva de bon matin ; il prit la pierre dont il avait fait son chevet, il la dressa pour monument, et il versa de l’huile sur son sommet. » (Genèse 28.18)
« Cette pierre, que j’ai dressée pour monument, sera la maison de Dieu ; et je te donnerai la dîme de tout ce que tu me donneras. » (Genèse 28.22)

Dans ce chapitre 28, à trois reprises, il nous est parlé de cette pierre particulière. Cette pierre a trois messages à nous faire entendre :


Le premier message qu’elle nous communique est celui-ci : « J’ai accueilli la tête de Jacob, dans ce lieu désert. Sur moi, Jacob a trouvé le repos et la vision de Dieu. Alors toi qui es une pierre vivante, es-tu cette pierre sur laquelle le blessé, le solitaire, le fugitif, celui qui est seul au milieu du désert, celui qui est enveloppé d’obscurité et de ténèbres, celui qui a trompé son frère ou qui a été trompé, celui qui a peur, celui qui fuit la colère de son frère… peut trouver auprès de toi du repos et une révélation de Dieu qui va marquer sa vie ? Seras-tu celui qui indiquera la porte du ciel à ces pèlerins perdus dans la nuit ? »

Le deuxième message qu’elle nous apporte est : « Je ne suis pas aussi confortable qu’un oreiller ou un traversin en mousse, mais malgré ma dureté, Jacob a pu trouver non seulement le repos mais aussi une magnifique vision. Dieu ne se révèle pas toujours dans le confort et le bien être mais il se fait connaître aussi, alors que tout est dur et difficile. »

C’est après une succession de terribles épreuves que Job a pu dire : « Mon oreille avait entendu parler de toi ; mais maintenant mon œil t’a vu » (Job 42.5).

Toi qui es une pierre vivante ne cherche pas à édulcorer le message de l’évangile, rappelle-toi qu’être un disciple de Christ, c’est accepter la croix, car elle seule nous ouvre la porte du ciel.

Enfin, cette pierre pourrait ajouter : « Sois une pierre ointe comme j’ai été ointe, que l’onction de l’Esprit soit sur toi, car ne l’oublies pas, c’est après avoir reçu l’onction, que Jacob m’a déclaré être la maison de Dieu. Toi aussi, pierre vivante, qui as reçu l’onction de Dieu, tu es devenue la maison de Dieu. Tu as été choisie pour être le temple du Seigneur. Dieu n’habite pas dans un bâtiment mais dans la vie de ceux qui sont devenus par l’action et l’onction de l’Esprit, des pierres vivantes. »

Ma prière en ce jour :

Merci Seigneur d’avoir fait de moi une pierre vivante ; que ton onction soit sur moi afin que je sois en bénédiction aux autres. Amen !

Paul Calzada

Laisser un commentaire