Souffle de Vie 17 au 25 Avril: LE CHRÉTIEN, PHARE DANS LA NUIT

Source http://www.jeunessentiel.fr/messages/PhareNuit.html

Mise en page et en Image par Liliane

Cette image de phare battu par la tempête m’a inspiré quelques réflexions sur le rôle du chrétien et de l’Eglise dans ce monde. Soumis comme les autres aux épreuves de la vie, mais résistant de part sa construction, un phare bien placé projette au loin sa lumière et permet de sauver de nombreuses vies…

L’Eglise est elle aussi « la colonne et l’appui de la vérité », elle montre à beaucoup le cap à suivre : Jésus Christ, pour se frayer un chemin parmi les écueils de la vie.

Dieu veut faire de chacun d’entre nous des colonnes, tout comme Pierre, Jacques et Jean servaient de modèles aux croyants de l’église de Jérusalem.


Paul écrivait dans Galates 2/9 :

Jacques, Pierre et Jean , qui étaient considérés comme les colonnes de l’Église, reconnurent que Dieu m’avait confié cette tâche particulière ; ils nous serrèrent alors la main, à Barnabas et à moi, en signe d’accord. Ainsi, nous avons convenu tous ensemble que, pour notre part, nous irions travailler parmi les non-Juifs et qu’ils iraient, eux, parmi les Juifs.

Approfondissons notre comparaison entre un phare et le chrétien…

Construit sur le roc :

L’emplacement de la construction du phare est choisi avec le plus grand soin ! Le chrétien, pour bâtir sa vie a choisi de le faire sur le rocher de siècles : Jésus-Christ.

Matthieu 7:24-27

Ainsi, quiconque entend de moi ces paroles et les met en pratique sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont portés sur cette maison : elle n’est pas tombée, car elle était fondée sur le roc. Mais quiconque entend de moi ces paroles, et ne les met pas en pratique sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison : elle est tombée et sa ruine a été grande.

On peut trouver partout en Palestine de la roche pour bâtir les fondations d’un édifice mais il faut parfois prendre la peine de creuser quelques mètres en profondeur.

Ainsi, bâtir sur le roc, c’est non seulement croire (les démons aussi le font), mais surtout mettre en pratique l’enseignement reçu.

Jésus est la pierre angulaire sur laquelle est bâti l’église :

1 Corinthiens 3/11 :

Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, à savoir Jésus -Christ.

Quand une personnalité inaugure le chantier de construction d’un édifice public, elle pose le premier parpaing, où la première brique. Bien souvent, le maçon repasse derrière pour refaire le travail, car de la pose de cette pierre dépend l’alignement de tout l’édifice.

1 Pierre 2/6-7 :

Car voici ce qui est dit dans l’Écriture : « J’ai choisi une précieuse pierre (lithos) que je vais placer comme pierre d’angle en Sion ; et celui qui lui fait confiance ne sera jamais déçu. ».

Cette pierre est d’une grande valeur pour vous les croyants ; mais pour les incroyants « La pierre que les bâtisseurs avaient rejetée est devenue la pierre principale. »

Construit lentement, dans les difficultés !

On ne peut pas construire un phare rapidement !

Aujourd’hui, on bâtit très rapidement, en kit, en ossature bois ou métal… J’ai acheté une vielle maison des années 30. On m’a raconté qu’à l’époque, on construisait les fondations et on attendait une année que le sol se stabilise. La construction s’étalait ainsi sur plusieurs années, et la maison résistait au temps !

Certains bois de chauffage produisent bien plus de chaleur que d’autres. Leur pouvoir calorifique est directement lié à la durée de leur croissance. Le tilleul ou le peuplier ne donneront que la moitié des calories libérées par la combustion du chêne pour le même volume ! Sachons croître à la vitesse de Dieu ! Il prend son temps pour nous faire grandir !

Édifier un phare se fait dans la difficulté : il faut acheminer les matériaux, la hauteur… cette construction se fait parfois au prix d’une vie. Notre « construction » s’est faite au prix de la mort et du sacrifice de Jésus.

Il faut des matériaux qui durent, certains phares ont plusieurs centaines d’années !

Bâtissons dans l’Eglise avec des motivations nobles, si nous voulons que notre ouvrage résiste au jugement de Dieu ! Le matériau par excellence : l’amour !

1 Corinthiens 3:9-17

Vous êtes aussi l’édifice de Dieu. Selon le don que Dieu m’a accordé, j’ai travaillé comme un bon entrepreneur et posé les fondations. Maintenant, un autre bâtit dessus. Mais il faut que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit. Car les fondations sont déjà en place dans la personne de Jésus-Christ, et nul ne peut en poser d’autres. Certains utiliseront de l’or, de l’argent ou des pierres précieuses pour bâtir sur ces fondations ; d’autres utiliseront du bois, du foin ou de la paille. Mais la qualité de l’ouvrage de chacun sera clairement révélée au jour du Jugement. En effet, ce jour se manifestera par le feu, et le feu éprouvera l’ouvrage de chacun pour montrer ce qu’il vaut. Si quelqu’un a édifié un ouvrage qui résiste au feu, il recevra une récompense. Par contre, si l’ouvrage est brûlé, son auteur perdra la récompense ; cependant lui-même sera sauvé, mais comme s’il avait passé à travers les flammes d’un incendie.

Vous savez sûrement que vous êtes le temple de Dieu et que l’Esprit de Dieu habite en vous. Eh bien, si quelqu’un détruit le temple de Dieu, Dieu détruira le coupable. Car le temple de Dieu est saint, et c’est vous qui êtes son temple.

Placé là où le danger existe.

On place le phare là où les rochers affleurent, où le danger n’est pas visible au premier regard !

Le chrétien est lui aussi plongé dans l’adversité :

Jean 16:32-33

Eh bien, le moment vient, et il est déjà là, où vous serez tous dispersés, chacun retournera chez soi et vous me laisserez seul. Non, je ne suis pas vraiment seul, car le Père est avec moi. Je vous ai dit tout cela pour que vous ayez la paix en restant unis à moi. Vous aurez à souffrir dans le monde. Mais courage ! J’ai vaincu le monde ! »

1 Pierre 2/4 :

Approchez-vous du Seigneur, la pierre (lithos) vivante rejetée par les hommes, mais choisie et jugée précieuse par Dieu

Mais grâce à son exposition, le phare est :

Un repère dans la nuit

Matthieu 5:14-16

C’est vous qui êtes la lumière du monde. Une ville construite sur une montagne ne peut pas être cachée. On n’allume pas une lampe pour la mettre sous un seau. Au contraire, on la place sur son support, d’où elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison . C’est ainsi que votre lumière doit briller devant les hommes, afin qu’ils voient le bien que vous faites et qu’ils louent votre Père qui est dans les cieux.

La lumière ne doit pas être mise sous le boisseau, mais être élevée afin d’éclairer.

A parfois besoin de réparation !

Le phare doit savoir se laisser entretenir !

La Bible, notre outil de réparation :

2 Timothée 3:16

Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour redresser, pour éduquer dans la justice.

Les frères et sœurs sont aussi là pour veiller sur nous et parfois nous reprendre.

Même l’apôtre Pierre a dû accepter la réprimande de son ami Paul !

Galates 2:14-16

Les autres frères juifs se comportèrent aussi lâchement que Pierre, et Barnabas lui–même se laissa entraîner par leur hypocrisie. Quand j’ai vu qu’ils ne se conduisaient pas d’une façon droite, conforme à la vérité de la Bonne Nouvelle, j’ai dit à Pierre devant tout le monde : « Toi qui es Juif, tu as vécu ici à la manière de ceux qui ne le sont pas, et non selon la loi juive. Comment peux–tu donc vouloir forcer les non–Juifs à vivre à la manière des Juifs ? »

La présence indispensable du gardien du phare !

Sans gardien, le phare est sans vie.

Abandonné, personne n’allume sa lampe.

L’Esprit de Dieu en nous entretient la flamme de la communion avec Jésus !

Jean 16:13

Quand il sera venu, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car ses paroles ne viendront pas de lui–même, mais il parlera de tout ce qu’il aura entendu et vous annoncera les choses à venir.

Conclusion

Prenons conscience que notre vie est bâtie sur le roc ! Malgré les circonstances contraires, personne ne peut ébranler l’édifice !

Faisons briller la lumière de la Bonne Nouvelle autour de nous !

Laissons la Parole de Dieu, nos frères et l’Esprit opérer en nous les réparations nécessaires !

Ravivons la flamme!

  1 Comment

Laisser un commentaire