l’effacement des racines identitaires françaises. Un rêve de Michelle d’Astier

Il y a deux jours (1er mars 2018), je me suis réveillée en me souvenant avec précision du rêve que je venais de faire. J’ai eu le privilège, jusqu’à mes 50 ans, de disposer d’une maison de famille en Bretagne, avec pleine vue sur l’océan.

Dans mon rêve je voulais montrer cette ancienne maison de famille à un ami, mais là où elle aurait dû se trouver, il y avait un ensemble d’immeubles alignés.

On est rentré dans ces immeubles pour voir si la maison n’était pas cachée derrière. Mais non, derrière, encore d’autres immeubles. Ces immeubles étaient étranges, on aurait dit des clapiers de lapin à taille humaine, avec des passerelles pour rejoindre ces « appartements ». Je n’ai pas vu les habitants, juste un homme que l’on a croisé, mais on sentait que c’était habité par une population très disparate.

Le matériau avec lequel étaient construits tous ces immeubles semblait aussi être un agglomérat disparate et friable. Ce n’était pas solide et on se demandait comment les immeubles ne s’écroulaient pas.

Alors, je suis allée à la mairie, pour regarder le cadastre. Une secrétaire m’a expliqué que tout ce qui était ancien avait été effacé, non seulement ma maison avec son terrain, mais celles de tous les voisins que je connaissais et que j’avais côtoyés depuis mon enfance.

Je suis retournée avec cet ami vers le paquet d’immeubles, et là, c’était l’océan qui avait disparu, comme gommé !

J’ai compris que ma maison de famille symbolisait mes racines françaises, familiales, et mes traditions culturelles. Elles avaient disparu au profit d’un agglomérat disparate, très laid, fragile, et même ce qui était beau, créé par Dieu (l’océan), avait été gommé. Mon beau pays, la France, était en passe d’être gommé de la carte du monde, du moins, tout ce qui en avait fait sa spécificité, avec son Histoire, sa culture millénaire, ses paysages magnifiques, mais aussi son architecture régionale et toutes ses traditions.

Au profit de qui ?

À lire:

L’islam de France : une imposture criminelle, par Guy Millière

  6Comments

  1. Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

    Une blague sur le mauvais temps que nous vivons, et le gel que nous venons de vivre

    Ok ok ! Humour douteux (pour les socialistes seulement), mais ce n’est pas moi qui l’ai inventé !

  2. Fred.Y   •  

    Un film polémique, décrit sur certains sites comme interdit par le gouvernement, d’autres disent à affichage restreint.

    « 1. Black (2016) : « Black est interdit aux moins de 16 ans par la Commission de contrôle des films, puis déprogrammé sur les écrans français en raison du contexte actuel qui peut susciter des débordements. »
    Un autre décrit ainsi : le film, qui raconte une histoire d’amour impossible entre deux adolescents qui appartiennent à des bandes rivales de Bruxelles, n’est effectivement pas sorti sur les écrans français. La décision a été prise par Paname Distribution, la société expliquant dans un communiqué que « l’interdiction du film […] aux moins de 16 ans par la Commission de classification » ainsi que les « réticences des exploitants de cinéma à le programmer dans le contexte actuel » l’ont finalement poussée à annuler la sortie en France. » Toutes les scènes ne sont carrément pas visibles, c’est très cru et sans humour, mais c’est la triste réalité qui est présentée, malheureusement.
    Mais la  »criminalité », l’esprit derrière n’a pas de couleur, ce qu’il lui faut c’est un état et un climat social propice. Alors il peut utiliser qui il trouve.

    Ce qui est intéressant surtout, c’est de voir que on vit une situation voulue.
    Et la victime, c’est premièrement les populations, la société.
    Il y a un véritable enjeu -mission sociale-spirituelle pour l’Église en France derrière tout cela. Pour celle qui le saisira.
    Il y a tellement d’âmes touchées de près ou de loin… Mais ça demande déjà d’être en prière, puis d’aller vers l’autre, avec tous les lancers de tomates-pierres contre soi, inévitable.

  3. Rondoudou   •  

    Ça s’appelle la Mondialisation.

    Il faut que tout soit standardisé, mais pour ça, ils doivent mettre en place les pièces de l’échiquier pour faire venir la populace à leurs idées, c’est plus efficace de tondre les moutons quand ils ne bougent pas !

    La Bible nous prévient de cette situation, sinon l’antichrist ne pourrait pas fédérer la masse pour la mener à sa perte.

    On va vite voir qui est de Dieu et qui ne l’est pas, c’est la bonne nouvelle ^_^

  4. Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

    Nathalie m’envoie ceci; Ça fait froid dans le dos

Laisser un commentaire