Mais quel jour est le jour du Seigneur ? De quel jour es-tu le Seigneur ?

Transmis par Jean-Philippe – Auteur inconnu

Note M.A.V.: Et si nous étions tous gravement pécheurs en sacrifiant à notre tradition ? Cet article est à lire avec attention. La première fois que l’on m’a procuré un livre sur le sujet, j’ai presque haussé les épaules. Après tout, pourquoi faire acception de jour, tout cela ce ne sont que des détails. Mais le Seigneur m’a remis d’autres livres dans les mains, puis cet article. Et j’ai compris qu’il voulait nous parler, nous alerter, et qu’il ne s’agissait pas d’un détail, MAIS D’UN COMMANDEMENT MAJEUR AUQUEL TOUTES LES ÉGLISES DÉSOBÉISSENT ! Alors, réfléchissons à ce que notre tradition du dimanche pour le culte implique, à la lumière de la Parole de Dieu. Cet article va nous y aider

« Car le Fils de l’homme est maître du Shabbat ». Matt. 12 : 8.

Il y a sept jours dans la semaine.

 

Quel jour est le jour du Shabbat ?

« Le septième jour est le jour du repos de l’Eternel, ton Dieu ».

C’est Le Quatrième Commandement (Ex. 20 : 10.)

Mais, Seigneur, n’as-tu pas aboli la loi qui Contient le Commandement du Shabbat ?

« Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir ». Matt. 5 : 17.

N’as-tu pas au moins changé un des commandements afin qu’aujourd’hui tes disciples puissent garder un autre jour ?

« Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé ». Matt. 5: 18.

Mais, Seigneur, le samedi n’est-il pas un jour Juif ? Le septième jour n’est-il pas le Shabbat des Juifs ?

« Le Shabbat a été fait pour l’homme ». (Le Shabbat a été mis en place et donné à l’homme 2500 ans avant l’existence d’un juif. Voir Gen. 2: 1-3).

Quelqu’un m’a dit qu’après ta crucifixion, tes disciples ne gardèrent plus le Shabbat du septième jour selon la loi. Est-ce vrai?

« C’était le jour de la préparation, et le shabbat allait commencer. Les femmes qui étaient venues de la Gaulée avec Jésus accompagnèrent Joseph, virent le sépulcre et la manière dont le corps de Jésus y fut déposé, et, s’en étant retournées, elles préparèrent des aromates et des parfums. Puis elles se reposèrent le jour du Shabbat, selon la loi ». Luc 23 : 54-56.

Mais l’apôtre Paul ne rencontrait-il pas toujours les premiers chrétiens le jour du dimanche,

en l’honneur de la résurrection ?


« Pendant trois shabbats, il discuta avec eux, d’après les Écritures ». Actes 17 : 2.

Peut-être s’est-il réuni avec les Juifs le jour du Shabbat et avec les païens le dimanche. Qu’en penses-tu ?

« Paul discourait dans la synagogue chaque Shabbat, et il persuadait des Juifs et des Grecs ». Actes 18 : 4.

Quel était l’enseignement du Nouveau Testament sur le repos du Shabbat?

« Il y a donc un repos de shabbat réservé au peuple de Dieu. Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses oeuvres, comme Dieu s’est reposé des siennes ». Héb. 4: 9, 10.

Mais, de quel jour parlait l’auteur lorsqu’il disait que Dieu s’est reposé?

« Car il a parlé quelque part ainsi du septième jour: Et Dieu se reposa de toutes ses oeuvres le septième jour ». Hébreux 4: 4.

Dans le Nouveau Testament il n’y a pas moins de 59 références au Shabbat. Le livre des Actes note 84 Shabbats durant lesquels l’apôtre Paul et ses compagnons ont tenu des services religieux. Et il n’y a aucune parole dans la Bible toute entière autorisant le repos du dimanche !

Pourquoi tant de gens gardent-ils le dimanche au lieu du Shabbat? Si la Bible enseigne le repos du Shabbat, comment et par qui le repos du dimanche a-t-il commencé?

« Il (la puissance de la ‘petite corne’) prononcera des paroles contre le Très-Haut, … Et il espérera changer les temps et la loi ». Dan. 7: 25.

L’Eglise Catholique Romaine est la Petite Corne de Daniel 7.

Pense – t – elle avoir la puissance de changer la loi de Dieu ?

« Si elle n’avait pas eu une telle puissance, elle n’aurait pas pu faire ce qu’elle a fait et avec quoi s’accordent tous les religieux modernes; elle n’aurait pas pu substituer à l’observation du samedi, septième jour de la semaine, l’observation du dimanche, le premier jour de la semaine, changement en faveur duquel il n’existe aucune autorité Scripturaire ». Stephen Keenan, prêtre catholique romain, Doctrinal Catechism, p. 174.

Quand ce changement a-t-il eu lieu?

« Nous observons le dimanche au lieu du samedi parce que l’Eglise Catholique a transféré, lors du concile de Laodicée (364 ap. J-C.), la solennité du samedi au dimanche ». Peter Geirmann, The Convert’s Catechism, p. 50. (Ce catéchisme reçut la bénédiction du pape le 25janvier 1910).

Les pasteurs protestants sont-ils d’accord sur ce point?

CONGRÉGATIONALISTES : « Il est clair que quelles que soient la rigidité ou la dévotion impliquée à l’adoration du dimanche, nous ne gardons pas le Shabbat ». – Dr. R.W. Dale, Les dix commandements, p. 106.

MÉTHODISTES : « Le Shabbat, dans la langue Hébraïque signifie repos et il s’agit du septième jour de la semaine … Et il faut confesser qu’il n’y a, dans le Nouveau Testament, aucune loi concernant le premier jour ». – Dictionnaire théologique de Buck.

BAPTISTES: « Il y avait un commandement, et celui-ci existe toujours, de sanctifier le jour du Shabbat, mais ce jour du Shabbat n’est pas le dimanche. Il doit être cependant déclaré, avec une grande démonstration de triomphe, que le Shabbat a été transféré du septième au premier jour de la semaine. … Où se trouve le récit de ce transfert ? Pas dans le Nouveau Testament — absolument pas. … Bien sûr, je sais parfaitement que le dimanche n’a été utilisé qu’au début de l’histoire chrétienne. Mais quel dommage qu’il porte la marque du paganisme, et qu’il ait été christianisé avec le nom du dieu soleil, lorsqu’il fut adopté et sanctionné par l’apostasie papale, et transmis au protestantisme comme un héritage sacré. » Dr. E. T. Hiscox, auteur du Manuel Baptiste.

Quelle différence cela fait-il que j’adore un certain jour ? Un jour est un jour, n’est-ce pas ?

« Ne savez-vous pas qu’en vous livrant à quelqu’un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l’obéissance qui conduit à la justice? » Rom. 6 : 16.

Alors, que dois-je faire, obéir au commandement divin du Shabbat, ou garder le dimanche des hommes ?

«Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes ». Actes 5 : 29.

Hé bien, Seigneur, Que penses-tu de l’adoration du dimanche ?

«Vous annulez ainsi la parole de Dieu au profit de votre tradition. C’est en vain qu’ils m’honorent, en enseignant des préceptes Qui sont des commandements d’hommes ». Mat. 15 : 6,9.

Mais, les millions de gens qui gardent le dimanche ne peuvent certainement pas être dans l’erreur, n’est-ce pas ?

« Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il yen a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent ».

Matt. 7 : 13, 14.

(Seul un petit nombre obéit à Dieu aux jours de Noé, aux jours de Lot, aux jours du Christ. La majorité se perdit).

Mais Mr. Untel, dr. En théologie, est un homme sage: pourquoi lui et d’autres prédicateurs ne gardent-ils pas le Shabbat ?

« Considérez, frères, que parmi vous qui avez été appelés il n’y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes ». 1 Cor. 1 : 26, 27.

(Note : Les grands enseignants à l’époque de Jésus rejetèrent également la vérité. Ses disciples étaient des gens du peuple).

Mais j’ai accepté Jésus. Il m’a accepté et j’ai gardé le dimanche. Il est clair que je ne serais pas perdu si je ne gardais pas le Shabbat maintenant, n’est-ce pas ?

« Dieu, sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils aient à se repentir ». Actes 17 : 30.

Je te connais, Seigneur, tu ne me condamnerais pas pour avoir violé le Shabbat, n’est-ce pas ?

« Celui qui dit : je l’ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est point en lui ». I Jean 2 : 4.

Mais n’est-il pas suffisant d’aimer le Seigneur et de vivre par la loi d’amour ?

« Si vous m’aimez, gardez mes commandements ». Jean 14: 15.

Cela implique-t-il tous les dix ?

« Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous ». Jacques. 2: 10.

Hé bien je pense que si nous essayons de suivre Jésus, c’est tout ce qui est nécessaire, non ?

« Celui qui dit qu’il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même ». 1 Jean 2 : 6.

Quelle est ta coutume concernant le Shabbat ?

« Il se rendit à Nazareth, où il avait été élevé, et, selon sa coutume, il entra dans la synagogue le jour du Shabbat ». Luc 4 : 16.

Mais Seigneur, c’était il y a plus de 2000 ans. N’adorerais-tu pas un autre jour que le Samedi si tu venais maintenant sur la terre ?

« Je suis l’Eternel, je ne change pas ». Mal. 3 : 6. «Jésus-Christ est le même hier, et aujourd’hui, et éternellement ». Héb. 13 : 8.

Mon salut dépend-il de mon obéissance à tes Commandements ?

« Qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l’auteur d’un salut éternel ». Héb. 5: 9.

Est-il absolument nécessaire de garder les Commandements pour recevoir la vie éternelle ?

« Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements ». Matt.19:17.

Mais je ne vois toujours pas pourquoi tu insistes sur le septième jour, Seigneur. Le dimanche n’est-il pas aussi bon que le samedi ?

« Dieu bénit le septième jour et le sanctifia ». Gen. 2 3.

«Il a béni,Je ne le révoquerai point ». Nom. 23: 20.

« Car ce que tu bénis, ô Eternel est béni pour l’éternité ». 1 Chr. 17: 27.

Hé bien, il me semble que si je garde un jour sur sept, sans me soucier duquel, cela devrait être suffisamment bien.

«Telle voie paraît droite à un homme, mais son issue c’est la voie de la mort ». Prov. 16: 25.

« Pour les choses spirituelles … c’est spirituellement qu’on en juge ». 1 Cor. 2: 13, 14.

Mais, Seigneur ! Ne puis-je pas faire autrement ? Mes prières et ma profession de foi ne vont-elles pas m’amener au ciel ?

« Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! N’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux ». Matt. 7: 21.

Mais je prie !

« Si quelqu’un détourne l’oreille pour ne pas écouter la loi, sa prière même est une abomination ». Prov. 28 : 9.

Mais, Seigneur, regarde les gens qui font des miracles. Certains guérissent des malades, d’autres parlent en langues; pourtant ne gardent-ils pas le Shabbat. Qu’en est-il d’eux?

« Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons- nous pas prophétisé par ton nom? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité ». Matt. 7: 22, 23.

Oui, je sais que le Shabbat est bon ; mais mon entreprise aurait des problèmes si je fermais le Shabbat. Je pourrais perdre mon travail.

« Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme ? » Marc 8 : 36.

Bon, pour moi-même, ça ne me dérangerait pas ; mais qu’en est-il de ma famille ? Ne serait-il pas préférable que je travaille le Shabbat plutôt que de voir ma famille souffrir de la faim ?

 »« Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus » » ». Matt. 6 : 32,33.

«  »«Je n’ai point vu le juste abandonné, ni sa postérité mendiant son pain » » ». Ps. 37 : 25.

Mes amis vont rire de moi et me ridiculiser.

« Heureux serez- vous lorsqu’on vous outragera, … Et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi. Réjouissez- vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récom- pense sera grande dans les cieux.» Matt. 5: 11, 12.

« Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haït avant vous ». Jean 15 : 18.

Mais, suppose que ma famille ne soit pas d’accord avec moi. Dois-je être une source de division dans mon foyer ?

« Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi; celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n’est pas digne de moi ». Mail. 10: 37, 38.

« Ainsi donc, quiconque d’entre vous ne renonce pas à tout ce qu’il possède ne peut être mon disciple ». Luc 14: 33.

J’ai peur de ne pas être capable de résister à toutes ces épreuves. Je suis trop faible.

«Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse. Quand je suis faible, c’est alors que je suis fort ». 2 Cor. 12 : 9, 10.

« Je puis tout par Christ qui me fortifie ». Phil. 4: 13.

Alors, Seigneur, quelle est la récompense de la fidélité envers toi et les Commandements ?

« Il n’est personne qui, ayant quitté, à cause du royaume de Dieu, sa maison, ou ses parents, ou ses frères, ou sa femme, ou ses enfants, ne reçoive beaucoup plus dans ce siècle-ci, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle ». Luc 18: 29-30.

« Heureux ceux qui observent ses commandements, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville ». Apoc. 22 : 14.

Seigneur, j’attends avec impatience une maison sur la terre renouvelée, garderons-nous là aussi le Shabbat ?

« Car comme les nouveaux cieux et la nouvelle terre que je vais créer subsisteront devant moi, dit l’Eternel, ainsi subsisteront votre postérité et votre nom, à chaque nouvelle lune et à chaque Shabbat, toute chair viendra se prosterner devant moi, dit l’Eternel ». Esaïe 66 : 22, 23.

Eh bien, Seigneur, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Avec ton aide, je garderai le Shabbat.

« C’est bien, bon et fidèle serviteur ». Mat. 25 : 21.

QUELLE MARQUE ALLEZ-VOUS RECEVOIR ?

– « L’Eglise Catholique, en vertu de sa mission divine, a changé le jour du samedi au dimanche pendant plus de mille ans avant l’existence d’un protestant ». – Catholic Mirror (Miroir Catholique), septembre 1893.

« Bien sûr l’Eglise Catholique revendique ce changement comme une action de sa part. Et cet acte est une MARQUE de sa puissance ecclésiastique et de son autorité en matières religieuses ». C. F. Thomas, chancelier du Cardinal Gibbons.

« L’observance du dimanche par les Protestants est un hommage rendu malgré eux à l’autorité de l’Eglise Catholique ». – Plain talk for Protestants (Propos sans équivoque pour les Protestants), page 213.

« Sanctifiez mes Shabbats, et qu’ils soient entre moi et vous un signe auquel on connaisse que je suis l’Eternel, votre Dieu ». Ezéchiel 20 : 20.

Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu.

Note M.A.V. Notons aussi que toutes nos fêtes chrétiennes, qui sont l’accomplissement de fêtes juives inscrites dans l’Ancien Testament où leur date avait été fixée À PERPÉTUITÉ ont été volontairement changées de date par l’Eglise catholique, POUR SE DÉMARQUER DES DATES JUIVES. Il en est ainsi de la Pâques, ce qui a changé dans la foulée l’Ascension et la Pentecôte, (Respectivement quarante jours et cinquante jour après Pâques), et la fête des Rameaux qui elle n’est en rien une fête instaurée par Dieu. Sans compter bien sûr Noël, qui a été instauré en lieu et place d’une fête païenne et qui ne peut en aucun cas correspondre à la date de naissance du Seigneur (l’Eglise catholique s’est même fourvoyé de plusieurs années !). Le changement volontaire de date pour la Pâque est une trahison grave des Ecritures et du commandement de Dieu : Jésus est mort à la Pâque juive, certes pas à la Pâque catholique

(à agrandir pour bien lire)

  216Comments

  1. Mestchersky Boris   •  

    Merci, c’est tellement vrai, aide-moi Seigneur à désirer ta Parole toujours comme un nouveau-né ,
    Comme une biche qui souprire aprés des courants d’eau, qu’elle me soit toujours nécessaire, que je ne m’en lasse jamais !

    Béni soit ton nom, glorieux Ô D.ieu , notre Père , Créateur du ciel et de la terre et de tout ce qui respire, Le Très-Haut, L’Eternel D.ieu des armées, le D.ieu d’Israël, et ton Bien-Aimé, Fils, ton unique, Jésus-Christ de Nazareth.

    Fraternellement en Christ-Jésus, mon Maître, mon Sauveur et Seigneur,

    Boris Mestchersky.

  2. Mestchersky Boris   •  

    Les convertions de masse, depuis que je suis devenu un véritable enfant de D.ieu, selon les critères de la Nouvelle-Alliance, l’Evangile de Vérité, l’Evangile de Christ, c’est-à-dire depuis 1986, dans les mouvements dit de "réveil ", c’est un leit-motiv constant mais bien creux .

    A la lumière des Ecritures, il en va tout autrement. Les signes avant-coureurs, du retour de l’époux, se fera en des temps hostiles au Christianisme.

    L’émergeance d’une seule religion sur toute la surface de la terre, doit se produire effectivement, mais en des temps fâcheux, celui de la venue de l’Anti-christ et du faux prophète.

    Cela me fait penser à la publicité de Canada-dry !
    Cela a l’aspect et la couleur, mais cela n’est pas…
    Signe effectivement de ce que le Seigneur Jésus-Christ va venir,…
    vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne.

    Mais plus, on rapproche la loupe des détails, plus l’identification du réveil de masse, devient étrangère aux choses des évangiles et du Salut.

    La perspective du véritable réveil, celui des vierges sages, se rencontre dans les difficultés, l’anonymat des réunions de maison, le fait que beaucoup ne sont pas affiliés à une dénomination officielle, car le temps des persécutions dans ces pays est monnaie courante, contrairement aux sociétés occidentales endormies, qui ne voient pas venir les dangers !

    Danger, Il y a !
    Pour les uns comme pour les autres,
    le danger d’être conforme, aux critères qui sont en train de se mettre en place !
    Il y a un standard qui n’est pas biblique, est un moule pour que se conforment riches comme pauvres, et esclaves comme hommes libres,

    L’heure du choix inévitable est en train de sonner !
    Soyons donc attentifs, de peur d’être submergés.

    Fraternellement en Christ-Jésus, mon Sauveur et Seigneur.

  3. bien réveillée   •  

    Oui ,et être soumise n’est pas synonyme d’esclavage ,de rapport de force qui écrase la femme ,qui la rabaisse devant ses enfants et la société .
    Vaste programme où la femme serait épanouie ,ça fait un peu rêver quand même ,un beau témoignage chrétien comme ça donnerait même envie aux musulmanes…
    Mais la réalité est frustrante ,et il vaut toujours mieux écouter Jésus que son mari quand les désirs du mari sont opposés à la volonté divine .

  4. fillederoi   •  

    Ce qui suit n’est pas pour alimenter des critiques acerbes et jeter la pierre aux églises qui se reconnaitront, c’est plutôt pour permettre aux frères de se réveiller aussi…

    reprenons le commandement en question qui stipule que c’est le 7ième jour le repos avec comme précision : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni personne (résumé) dans tes portes….

    donc au final, nos braves églises et nous avec bien sûr, non seulement nous vouons un culte un jour solaire, à la place du jour prescrit par l’Eternel, mais en plus, les soeurs, pour beaucoup, plient sous le boulot ce jour là: cuisine pour la salle, enfants et culte et garderie, service aux tables, vaisselles etc…

    j’ai souvenir d’avoir fini par hair ce jour là j’étais bien plus fatiguée qu’en allant travailler les jours de semaine…

    Pardon Seigneur, comme quoi tout ce que tu prescris ne conduit pas à l’esclavage mais bien à notre bien être pour mieux te louer paisiblement et sereinement!!

    Liliane

  5. natacha   •  

    Bon bon! merci Seigneur de confirmer ma prière d’ajourd’hui par ce message…

    Nous avons bel et bien adopter toutes sortes d’enseignements contraire à la parole de Dieu qui nous viennent du catholicisme et des païens.

    Quelle assemblée met en pratique la parole de Dieu et a rejeté toutes ces choses?

    Il y a d’autres points qui nous viennent du catholicismes que nous avons continué a adopter.

    Le repas du Seigneur nous le faisons à la mode catholique.

    Les baptêmes aussi se font à la mode catholique: seul le pasteur a le droit de baptiser, catéchisme, célébration en grande pompe, fête ensuite

    La présentation des enfants au Seigneur à la naissance, nous l’avons remplacer en lieu et place du baptême catholique

    Les mariages religieux, dans la Bible ce n’était pas comme ça, nous avons adopter le sacrement du mariage catholique.

    La dîme reintroduite par les catholiques, l’offrande du prophète

    les pasteurs qui sont devenu des incontournables en tout et sans eux l’église ne fonctionne plus car plus de sermon le dimanche, plus de baptême, plus de mariage, plus d’enfant consacré au Seigneur…

    Comme tu dis Michelle, les dates des fêtes biblique sont changé…

    Quelle assemblée obéi vraiment au Seigneur? allons nous continuer comme ça a agir comme le monde et fermer les yeux?

    Nous savons que ce que nous faisons dans nos assemblée n’est pas biblique, mais personne n’ose changer quoi que ce soit!

  6. Fred2   •  

    Je suis très attristé…

    Qui osera rétablir les choses conforme à Dieu?

    Maintenant, je prend ce fardeau dans la prière, car c’est au devant d’une immense machine qu’on doit se battre.

    Seul je ne serai pas capable sans l’aide de notre Seigneur. J’aime plus que tout notre Seigneur pour ne plus pécher.

    Liliane: Tu vois Fred2, n’attendons pas que quelqu’un commence à changer, mais que chacun, chacune de sa place où il -elle- est commence à faire ce que l’Eternel lui aura dit et montré de faire….la fameuse machine dont tu parles n’est rien d’autre que ce monde qui est inimitié avec Dieu. Nous sommes en guerre spirituelle et l’enjeu c’est les âmes, à commencer par nous qui sommes avertis….

  7. lorant   •  

    C’est très certainement un sujet intéressant mais qui demande une profonde réflexion et une révélation actualisée du Saint-Esprit, "afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction,
    mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ."
    Je ne suis pas contre ce sujet, et peut être pourrions nous l’aborder avec la sagesse de l’Esprit pour que nous soyons tous édifiés, et encouragés.
    Je crois que nous pouvons trouvés des éléments de réponses en Colossiens et Ephésiens qui traite de cela.
    je ne veux pas apporter mes propres pensées ni justifier des comportements mais rechercher la vérité qui affranchit.

    "Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ.
    Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité.
    Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité.
    Et c’est en lui que vous avez été circoncis d’une circoncision que la main n’a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair :
    ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l’a ressuscité des morts.
    Vous qui étiez morts par vos offenses et par l’incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses ;
    il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix ;
    il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix.
    Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou des sabbats :
    c’était l’ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ.
    Qu’aucun homme, sous une apparence d’humilité et par un culte des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course, tandis qu’il s’abandonne à ses visions et qu’il est enflé d’un vain orgueil par ses pensées charnelles,
    sans s’attacher au chef, dont tout le corps, assisté et solidement assemblé par des jointures et des liens, tire l’accroissement que Dieu donne.
    Si vous êtes morts avec Christ aux rudiments du monde, pourquoi, comme si vous viviez dans le monde, vous impose-t-on ces préceptes :
    Ne prends pas ! ne goûte pas ! ne touche pas !
    préceptes qui tous deviennent pernicieux par l’abus, et qui ne sont fondés que sur les ordonnances et les doctrines des hommes ?
    Ils ont, à la vérité, une apparence de sagesse, en ce qu’ils indiquent un culte volontaire, de l’humilité, et le mépris du corps, mais ils sont sans aucun mérite et contribuent à la satisfaction de la chair."
    Colossiens 2:8-23

  8. hélice   •  

    je renote mon commentaire car j’ai oublié de noter l’antispam :o)
    Liliane, tu n’es pas la seule : souvent, après des dimanches chargés à l’église, je me sentais fatiguée pour pouvoir affronter une nouvelle semaine. A tel point que je passais quelque dimanche chez moi en regardant un culte sur internet ou tout simplement en méditant sur la Parole et crois moi, je me sentais mieux fortifiée…
    De plus, souvent je me suis posée cette question : dans les 10 commandements, on applique "tu ne tueras point, ni tu ne voleras pas…." et pas le commandement où il est écrit "tu observeras le jour du shabbat…"
    Sois bénie Michelle pour cet éclaircissement.

  9. Fred2   •  

    J’avais l’idée qu’en tête que le calendrier grégorien correspondait à l’oeuvre de 4eme corne. Mais j’étais loin des conséquences qui sont plus graves.

    25 Il proférera des paroles contre le Souverain, et détruira les Saints du Souverain, et pensera de pouvoir changer les temps et la Loi; et les Saints seront livrés en sa main jusqu’à un temps, et des temps, et une moitié de temps. (Daniel 7:25)

    Ouille, je saisis mieux l’histoire d’un temps (Persécution de l’église primitive) des temps, (multiples persécusions : De par l’Islam dans le monde, des Vaudois jusqu’aux Dragonnades par la religion catholique) et la moitié d’un temps, (Persécutions actuelles et qui s’étendent dans le monde).

  10. François Grenier   •  

    Hum… ces dates des fêtes juives seront rétablies… lorsque Jésus reviendra ? Peut-être, je n’en sais rien.
    Faut-il en faire en combat prioritaire ? Je ne sais pas et je n’en suis pas sûr… Pour ma part, je n’en ferai pas un cheval de bataille

    Par contre le repos du sabbat me semble émaner de la sagesse extrême de Dieu pour sa créature et c’est une loi qu’il s’est d’ailleurs appliqué à lui-même en créant le monde. C’est une loi qui transcende l’histoire du salut des hommes puisque Dieu se l’appliquait à lui-même avant le début de cette histoire.

    Savoir s’arrêter, préparer une journée à l’avance un jour spécial pour être le plus possible déchargé matériellement, sanctifier ce jour comme le dis Exode 20:8-11, au delà d’un acte d’obéissance, est une vraie bénédiction (comme tous les actes d’obéissance d’ailleurs !)

    J’espère qu’il y aura de la sagesse dans les commentaires au sujet de cet article.

    Pour rappel, je cite Paul en Ro.14:5-6: Tel fait une distinction entre les jours; tel autre les estime tous égaux. Que chacun ait en son esprit une pleine conviction.Celui qui distingue entre les jours agit ainsi pour le Seigneur. Celui qui mange, c’est pour le Seigneur qu’il mange, car il rend grâces à Dieu; celui qui ne mange pas, c’est pour le Seigneur qu’il ne mange pas, et il rend grâces à Dieu.

    Et au verset 13: "Ne nous jugeons donc plus les uns les autres; mais pensez plutôt à ne rien faire qui soit pour votre frère une pierre d’achoppement ou une occasion de chute."

    Michelle: quand Paul parle de « distinction entre les jours », il ne peut rayer le sabbat: justement parce que c’est une loi divine… J’ai longtemps pensé que c’était sans grande importance, mais le Seigneur est en train de changer mon regard…. Nous sommes tellement enfermés dans nos traditions que nous édulcorons la Parole de Dieu à leur profit ! Jésus a montré que c’était grave !

  11. Joseph/Groupe Evangéliste Du Doubs   •  

    Michelle je suis heureux que vous ayez mis cet article en ligne c’est sûr que c’est explosif.Le seigneur m’a aussi parler sur ce sujet et dans mon assemblée cela avait provoqué division!

    J’ai un article de Pierre R.Kraemer(societe de l’église catholique-Chicogo 1975). Il déclare

    << Les protestants qui acceptent la bible comme la seule régle de foi devraient revenir à l’observance du shabbat.Le fait qu’ils ne le font pas mais qu’ils observent au contraire le Dimanche,leur enlévent toute crédibilité au yeux de n’importe quel personne bien pensante. Nous catholiques nous n’acceptons pas la bible comme seule régle de foi.En plus de la bible,nous avons la vie de l’Eglise,nous avons l’autorité de l’Eglise commes autres régles pour nous conduire.Nous disons que cette Eglise a été instituée par Jesus-Christ pour instruire et conduire l’humanité à vivre,et qu’elle a le droit de changer les lois cérémoniales de l’Ancien Testament et,dés lors,nous acceptons le changement du shabbat au Dimanche. Nous disons franchement oui,l’Eglise a opéré un tel changement qu’elle a établi cette loi comme elle en a fait d’autres. C’est pourquoi il est risible de voir les Eglises Protestantes,du haut de la chaire,demander l’observance du Dimanche loi qu’il ne trouveront nulle part dans leur bible.>>

    Un cardinal nommé Révérend Enright poursuit:

    <<Souvients-toi du jour du repos shabbat pour le sanctifier,mais l’Eglise catholique dit Non!observez le premier jour de la semaine,et le monde entier s’incline et obéit>>

    Les musulmans disent

    <<Nous,nous avons le coran auquel nous nous soumettons sans réserve ni discussion.Vous les Chrétiens vous avez la bible et vous vous divisez sur la seule partie de votre livre saint écrite par Dieu lui-même les Dix commandements! quelle honte!>>

    oui Natacha! nous sommes encore tous sous l’influence catholique ça fait des années que j’essaie de le faire comprendre,mais sa passe pas, beaucoup font la sourde oreille et ne veulent pas de cette rupture avec les traditions catholiques via protestantisme. Patrick Fontaine a raison L’Eglise de Christ devra passer par une grande reforme.DIEU vous benisse.

  12. Sarah   •  

    2 colossien 14-17
    il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix;
    il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix.
    Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, OU DES SABBATS
    C’ETAIT L’OMBRE DES CHOSES A VENIR, mais le corps est en Christ.
    galate 3.23-26
    Avant que la foi vînt, nous étions enfermés sous la garde de la loi, en vue de la foi qui devait être révélée.
    Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi.
    La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue.
    Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus Christ
    acte 15 v1 et verset 28
    Quelques hommes, venus de la Judée, enseignaient les frères, en disant: Si vous n’êtes circoncis selon le rite de Moïse, vous ne pouvez être sauvés.Car il a paru bon au Saint Esprit et à nous de ne vous imposer d’autre charge que ce qui est nécessaire,
    savoir, de vous abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de l’impudicité, choses contre lesquelles vous vous trouverez bien de vous tenir en garde

    Galates 3.2 et 11…
    Est-ce par les oeuvres de la loi que vous avez reçu l’Esprit, ou par la prédication de la foi?
    Etes-vous tellement dépourvus de sens? Après avoir commencé par l’Esprit, voulez-vous maintenant finir par la chair?
    Car tous ceux qui s’attachent aux oeuvres de la loi sont sous la malédiction; car il est écrit: Maudit est quiconque n’observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, et ne le met pas en pratique.
    Et que nul ne soit justifié devant Dieu par la loi, cela est évident, puisqu’il est dit: Le juste vivra par la foi.
    Or, la loi ne procède pas de la foi; mais elle dit: Celui qui mettra ces choses en pratique vivra par elles.
    Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous-car il est écrit: Maudit est quiconque est pendu au bois.

    galate 5v 1
    C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude.
    Voici, moi Paul, je vous dis que, si vous vous faites circoncire, Christ ne vous servira de rien.
    Et je proteste encore une fois à tout homme qui se fait circoncire, qu’il est tenu de pratiquer la loi tout entière.
    Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi; vous êtes déchus de la grâce.
    galates 4.9.11
    mais à présent que vous avez connu Dieu, ou plutôt que vous avez été connus de Dieu, comment retournez-vous à ces faibles et pauvres rudiments, auxquels de nouveau vous voulez vous asservir encore?
    Vous observez les jours, les mois, les temps et les années!
    Je crains d’avoir inutilement travaillé pour vous

  13. Sarah   •  

    Souvenons nous de plus ce que Jesus a dit aux pharisiens qui se plaignaient de ce qu’il guerissait le jour de sabbat. Il disait qui d’entre vous ne sauverait pas son animal le jour du sabbat? or vous dites de ne pas travailler le samedi et qu’il faut risquer de mettre ses enfants en peril. C’est Jesus lui meme qui a dit que l’homme n’est pas pour le sabbat mais le sabbat pour l’homme relisons
    matthieu 12 v1 à 14

    En ce temps-là, Jésus traversa des champs de blé un jour de sabbat. Ses disciples, qui avaient faim, se mirent à arracher des épis et à manger.
    Les pharisiens, voyant cela, lui dirent: Voici, tes disciples font ce qu’il n’est pas permis de faire pendant le sabbat.
    Mais Jésus leur répondit: N’avez-vous pas lu ce que fit David, lorsqu’il eut faim, lui et ceux qui étaient avec lui;
    comment il entra dans la maison de Dieu, et mangea les pains de proposition, qu’il ne lui était pas permis de manger, non plus qu’à ceux qui étaient avec lui, et qui étaient réservés aux sacrificateurs seuls?
    Ou, n’avez-vous pas lu dans la loi que, les jours de sabbat, les sacrificateurs violent le sabbat dans le temple, sans se rendre coupables?
    Or, je vous le dis, il y a ici quelque chose de plus grand que le temple.
    Si vous saviez ce que signifie: Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices, vous n’auriez pas condamné des innocents.
    Car le Fils de l’homme est maître du sabbat.
    Étant parti de là, Jésus entra dans la synagogue.
    Et voici, il s’y trouvait un homme qui avait la main sèche. Ils demandèrent à Jésus: Est-il permis de faire une guérison les jours de sabbat? C’était afin de pouvoir l’accuser.
    Il leur répondit: Lequel d’entre vous, s’il n’a qu’une brebis et qu’elle tombe dans une fosse le jour du sabbat, ne la saisira pour l’en retirer?
    Combien un homme ne vaut-il pas plus qu’une brebis! Il est donc permis de faire du bien les jours de sabbat.
    Alors il dit à l’homme: Étends ta main. Il l’étendit, et elle devint saine comme l’autre.
    Les pharisiens sortirent, et ils se consultèrent sur les moyens de le faire périr.

  14. Roger   •  

    Un jour en vaut-il un autre ?
    Explication de Romain 14 : 5-6
    Certains citent Romains 14 :5-6, pour prouver que la question ne se pose pas au sujet du jour à observer comme sabbat, ou si un jour est requis pour cela. Dans ce passage, l’apôtre Paul déclare : « Tel fait une distinction entre les jours ; tel autre les estime tous égaux. Que chacun ait en son esprit une pleine conviction. Celui qui distingue entre les jours agit ainsi pour le Seigneur. » Mais parle-t-on effectivement ici de l’observance du sabbat ?
    Veuillez noter le reste du verset 6 : « Celui qui MANGE, c’est pour le Seigneur qu’il mange, car il rend grâces à Dieu ; celui qui ne mange pas, c’est pour le Seigneur qu’il ne mange pas, et il rend grâces à Dieu. » Qu’est-ce que cela signifie ? Romains 14 commence avec Paul disant aux chrétiens de Rome d’accueillir celui qui est « faible dans la foi », et de ne pas discuter d’opinions (verset 1), c’est-à-dire de choses dont certains n’étaient pas convaincus.
    Dans d’autres lettres, Paul explique une raison particulière pour laquelle certains chrétiens étaient devenus végétariens. La majeure partie des aliments acceptables, que l’on trouvait sur le marché, avaient été offerts aux idoles. A cela, Paul dit : « Pour ce qui est donc de manger des viandes sacrifiées aux idoles, nous savons qu’il n’y a point d’idole dans le monde, et qu’il n’y a qu’un seul Dieu […] Mais cette connaissance n’est pas chez tous.
    Mais pourquoi Paul, dans sa dissertation sur le « manger ou pas », fait-il mention de l’équivalence des jours ? Parce que cela implique le même principe ! Il y avait quelques nouveaux convertis, encore fragiles, qui pensaient que certains jours étaient supérieurs à d’autres pour jeûner, manger ou s’abstenir de certains aliments. D’autres estimaient que tous les jours étaient égaux pour jeûner ou pour manger de tous les aliments purs.

    Le Christ a dit, au sujet du jeûne, que nous devons le faire devant Dieu, sans que les autres personnes ne le sachent (Matthieu 6 :16-18). Mais les Juifs et les Gentils pratiquaient – les uns comme les autres – des « demi-jeûnes » pendant des jours particuliers de la semaine ou du mois. Les pharisiens jeûnaient, selon leur coutume, Le peuple juif jeûnait pendant certains mois (Zacharie 7 :4-7). Cependant, les autorités religieuses juives étaient divisées sur le sujet. Les Gentils étaient également divisés sur le choix des dates et des aliments dont il fallait s’abstenir (pendant certains jours) – (Hasting’s Encyclopedia of Religion and Ethics).

  15. magnin roland   •  

    j en reviens donc a Feu Herbert W Armstrong
    qui nous précisait que le jour du sabbat,
    a été institué,

    non par une église quelconque,,

    mais par Dieu lui meme.
    Et que *ce jour,*
    ) mis a part,(
    sera le signe, ou la marque,
    de l appartenance du peuple de Dieu,
    a son Créateur
    Et ceci,pour TOUJOURS.
    Reste alors a déterminer,
    ou et comment la bible,
    –qui doit etre notre unique réfèrence,–
    nous permet de comprendre,
    au sens large et complet,,

    """"""1)qui est de nos jours,
    Le peuple de Dieu ?"""""

    Sont-ce les juifs circoncis dans leur chair ou les (juif ) de coeur
    et surtout d Esprit Saint, ou alors,
    les 2,
    comme le Seigneur l a FAIT,
    en n en faisant des 2, qu UN SEUL.

    Nous devons etre bien au clair sur ces points,précis,importants, et surtout, déterminants
    afin de pouvoir

    2) FAIRE, donc d observer a la lettre,
    ce que Dieu ordonne, concernant

    * ce jour * qui doit etre sanctifié.
    ??????????????????????????????????????????

    J ajoute que les 7 Fetes de l Eternel,
    elles aussi,détèrminées par Dieu,
    sont a observer au jour et a l heure précises,détèrminées par Dieu,

    et,doivent donc etre commémorées,par LE peuple de Dieu,

    ces Fetes ou jours la,
    ne sont ni Juives ni réformées ni catholiques romaines ni d aucune autre dénomination, mais,, bel et bien
    les Fetes
    *******de l Eternel.*******
    Armstrong nous expliquait que ces Fetes SOLLENELLES, avaient un sens,
    une signification qui indiquent
    chaque année, le déroulememnt
    du plan du Salut,
    et que l une d elle plus particulièrement,
    celle, des plus marquante, sollennelle,
    * la Paque,*
    commémorant le sacrifice
    de l Agneau de Dieu notre SAUVEUR,
    perdurera jusque dans, et tout au long de l eternité.

  16. magnin roland   •  

    La fetes des Tabernacles
    elle aussi sera commémorée chaque année,
    pendant le Regne Millénaire
    du Prince de la PAIX,
    toutes les délégations des peuples,
    qui seront convoquées,
    devront monter a Jérusalem, pour y apporter des comptes rendus et y recevoir des INSTRUCTIONS tres précises..,
    qui concerneront la bonne marche des affaires et ceci afin que,,
    les populations voient, constastent, et vivent
    selon les normes bibliques
    normes qui,,
    étant appliquées APPLIQUéES,
    E N F I N,,
    produiront alors,
    tout ce qui sera nécèssaire
    pour la PAIX,
    le bonheur la santé
    la prospérité de l humanité.
    Comme cela a été promis par
    notre B O N Berger

  17. lorant   •  

    Il est clair que le samedi (jour du sabbat) est à nos yeux une journée à laquelle nous nous consacrons à nous-même par toutes sortes de divertissements et d’activités. Il est clair que cette journée est également la journée ou l’échange commerciale est le plus manifeste. Donc ce jours de repos est employé à de nos jours à la satisfaction personnelle (MOI) et pour Mamon………………

  18. catherine   •  

    bonjour, Michelle
    il y a quelques mois, sur ce blog, je t’ai demandé ton avis sur le sabbat.Le Saint Esprit m’avait amenée sur ce sujet suite à la lecture d’un livre aussi. ta réponse a été d’une grande honnêteté:"je ne suis pas au clair sur ce sujet". D’autres internautes ont fait divers commentaires, citant des versets de Paul. Je n’étais convaincue par eux.
    j’ai observé le sabbat quelques semaines, puis, par facilité, j’ai abandonné en me disant "je ne suis pas juive": et puis "quand ferai je mes courses, mon ménage? ou trouver un temple évangélique qui rend un culte à Dieu le samedi?" car il faut sanctifier ce jour là, rendre un culte à l’Eternel dans une assemblée!!! Il ne suffit pas de ne faire aucun ouvrage le samedi.
    Ton article est pour moi un rappel à l’ordre. Un retour au dilème que cela me pose.

  19. Paul   •  

    Christ est mon sabbat,Matthieu 11/28à30 Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.Les premier chrétiens vivaient en communauté,dans les Actes 2/44 il est dit:Tous ceux qui croyaient étaient dans le même lieu,et ils avaient tout en commun.Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, il rompaient le pain dans les maisons,et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de coeur.ext…le jour du vrai repos c’est quand on vient a Jésus-Christ le culte c’est tous les jour. Matthieu 12/8 Car le Fils de l’homme est maitre du sabbat.Marc 2/27 Jésus dit:le sabbat a été fait pour l’homme, et non l’homme pour le sabbat,de sorte que le Fils de l’homme est maitre même du sabbat.Le sabbat a été donné pour que l’homme se repose et jouisse du fruit de son travail et non pour que l’homme devienne esclave du sabbat.le Seigneur apporte a l’homme un repos bien supérieur a celui du sèptième jour.Jean5/17 Mais Jésus lui répondit: mon Père travaille jusqu’à présent,moi aussi je travaille a cause de cela, les juifs cherchaient plus a le faire mourir,nonselement parce qu’il violait le sabbat,mais pace qu’il appellait Dieu son propre Père,et se faisant lui même égale a Dieu.Depuis que le péché est entré dans le monde,Dieu travaille,principalement sur le plan de la nouvelle création.Il n’y a plus de repos dans une création souillé"Michée 2/10" le Fils l’envoyé du Père travaille comme lui et cela même le jour du sabbat.

  20. lorant   •  

    Le sabbat de Dieu:

    "Craignons donc, tandis que la promesse d’entrer dans son repos subsiste encore, qu’aucun de vous ne paraisse être venu trop tard. Car cette bonne nouvelle nous a été annoncée aussi bien qu’à eux ; mais la parole qui leur fut annoncée ne leur servit de rien, parce qu’elle ne trouva pas de la foi chez ceux qui l’entendirent.
    Pour nous qui avons cru, nous entrons dans le repos, selon qu’il dit : Je jurai dans ma colère : Ils n’entreront pas dans mon repos ! Il dit cela, quoique ses oeuvres eussent été achevées depuis la création du monde.
    Car il a parlé quelque part ainsi du septième jour : Et Dieu se reposa de toutes ses oeuvres le septième jour.
    Et ici encore : Ils n’entreront pas dans mon repos !
    Or, puisqu’il est encore réservé à quelques-uns d’y entrer, et que ceux à qui d’abord la promesse a été faite n’y sont pas entrés à cause de leur désobéissance,
    Dieu fixe de nouveau un jour-aujourd’hui-en disant dans David si longtemps après, comme il est dit plus haut : Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, N’endurcissez pas vos coeurs.
    Car, si Josué leur eût donné le repos, il ne parlerait pas après cela d’un autre jour.
    Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu.
    Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses oeuvres, comme Dieu s’est reposé des siennes.
    Efforçons-nous donc d’entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance.

    Maintenant suis-je entré dans le sabbat éternel de Dieu, sachant que la loi était l’ombre des choses à venir et qu’elle a été accompli par Jésus-Christ ?

    La loi en effet est toujours présente mais si je pratique la loi royale en ce que j’aime selon l’amour de Dieu, je ne suis plus sous la loi.( car la loi est pour le méchant et non pour le juste de Dieu) Or si je manque à la loi royale, refusant la voix du Saint-Esprit qui m’avertit je suis à nouveau sous la loi comme un pédagogue pour me ramener à la vérité. La loi et L’Esprit de la Parole me maintiennent dans ma position en Christ si toutefois je ne m’abandonne pas entièrement et jusqu’à la fin au péché et surtout à celui de refuser l’Esprit de la grâce qui fait de moi un homme sans foi ni loi.
    Donc ayant accepter la vie éternelle je suis entré dans le repos éternel de Dieu et je suis assis avec Christ dans les lieux célestes:

    Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés,
    nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés) ;
    il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ,
    afin de montrer dans les siècles à venir l’infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus Christ.
    Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.
    Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie.
    Eph: 2:4-9

    Michelle: hé, Lorant, je ne comprends pas très bien où tu veux en venir: tu cites des tas de passages bibliques, mais ils ont déjà été cités, et je ne comprends pas ta position…

  21. François Grenier   •  

    Merci Paul de ces rappels et de ces diverses citations.
    J’ajouterai celle d’Hébreux 3: 7 à 4 : 11 où il est clairement exprimé que Christ est notre sabbat (repos). Rien dans l’ancienne alliance n’a permis ce repos… ni le fait d’entrer dans le pays promis, ni l’observation en soi du sabbat.
    Notre repos du septième jour est en Christ.

    C’est vraiment un sujet délicat et glissant.

    Après l’observance du sabbat, quel autre article de la loi sera-t-il bon d’observer ???? D’autres jours ? Des prescriptions alimentaires non abordée dans Actes 11 ?
    Certaines tenues vestimentaires rappelant le sacerdoce lévitique ? Et pourquoi pas la circoncision ?

    Ce que rappelle Paul (pas l’apôtre, celui qui a écrit le commentaire) n’exclut pas que l’observance d’un vrai jour de repos peut être une bénédiction s’il est vécu en Christ. Mais ce n’est plus une loi, cela peut éventuellement devenir une grâce, surtout si cela est vécu pour soi dans l’intimité de sa relation au Seigneur, sans en faire un point de doctrine.

    J’aimerai aussi rendre attentif chacune et chacun sur les fruits de celles et ceux qui ont commencé entre autres à observer le sabbat de façon obligatoire.
    Je veux parler des adventistes du 7ème jour.

    Je veux parler aussi de certains chrétiens qui se disent messianiques (comme si tous les chrétiens ne l’étaient pas) et qui se mettent à singer les juifs dans certaines prescriptions, y compris le sabbat.

    A réfléchir et à méditer… en tout cas pour moi.

    Michelle: Je pense François qu’il ne faut pas confondre les lois sacerdotales et sacrificielles transmises à Moïse et « ombre des choses à venir », et donc appelées à disparaître avec le sacrifice parfait de Jésus, avec un COMMANDEMENT inscrit dans les dix commandements écrits par le doigt de Dieu. Sinon, tu peux mettre à la poubelle les neuf autres ! D’autant que, comme le montre l’article, ce commandement est démontré comme ayant été respecté par la première église, et a démarré… avec la création de l’homme ! IL EST PERPÉTUEL ! Ne confondons par ce qui était temporaires et qui a été CLAIREMENT ANNULÉ PAR JÉSUS ET LLES APÔTRES DANS LE NT, avec ce qui est perpétuel et irrévocable… « jusqu’à ce que le ciel et la terre disparaissent « …

  22. magnin roland   •  

    qu on l admette ou pas,
    les jours et les années se suivent et perdurent encore et encore
    et notre divin Modèle nous a bien précisé que,,
    tant que ces lois continuent d etre, rien rien,
    pas un iota ne passera et que, La Parole gardera toute sa pleine autorité .
    Alors bien entendu, on peut admirer
    le Mont Blanc
    depuis la France,
    depuis la Suisse ou l Italie,
    il restera TOUJOURS le MONT BLANC.
    C est ainsi que le jour mis a part,
    et fixé par Dieu, DEMEURERA
    Reste alors a savoir
    selon ce que nous indique la bible
    de QUEL Jour il s agit, et la,,
    il y a du boulot
    pour se mettre d accord

  23. sylvie   •  

    Dans Hébreux ,il est dit que le Seigneur a préparé un repos pour Son Peuple.Je crois que seuls Josué et Caleb sont entrés dans ce repos: pays de la promesse.
    L ancien testament est une ombre des choses à venir .Pour nous le repos c est la Vie en Christ tous les jours car si Christ vit en moi , toute la loi est aussi accomplie en moi.En Christ le repos est spirituel , celui d une vie nouvelle en LUI.
    C est comme ce que nous appelons culte .Le vrai culte ce n est pas nos liturgies évangéliques mais c est d ‘offrir nos vies en sacrifice vivant.
    Ce que le Père cherche ce sont des Adorateurs en Esprit et en Vérité ce qui n est possible que si je suis unie à l ‘Esprit de Christ.
    Le jour où j ‘ai lu dans la Parole de Dieu : unie à Christ , celà a été une véritable révélation.Je suis passée de l ‘abstrait au concret.
    Je crois que tout est là: être en Christ afin d ‘entrer pleinement dans la Liberté glorieuse des enfants de Dieu.
    Les yeux de l Eternel parcourt toute la terre pour soutenir ceux dont le coeur est tout entier à Lui.
    Ce sont des coeurs entiers qu Il veut avant tout afin que le zèle de Sa Maison nous dévore.

  24. elenou55   •  

    D’excellentes etudes bibliques existent depuis très logtemps sur ce sujet. Voici quelques liens:

    http://www.topchretien.com/topme...

    http://www.bible-ouverte.ch/ques...

    http://www.bibliquest.org/Auteur...

    http://www.eudmtl.org/ntlight/sa...

    http://www.gotquestions.org/Fran...

    Michelle: Laisse-moi te dire que dans les liens que tu as mis, certains sont très douteux, d’autres tendancieux, et d’autres ne sont là que pour alimenter une grave apostasie. Quand je vois que l’un des écrits que tu mets en lien débute par:

    Dans la dernière partie, nous avons vu que la Loi donnée sur le mont Sinaï à Israël, comprenant les Dix Commandements, était destinée à ne durer que jusqu’à la venue du Christ. Nous avons également vu que les chrétiens ne sont pas soumis à cette Loi, mais sont plutôt sous la Loi du Christ et sont conduits par le Saint-Esprit. Dans cette troisième partie, nous allons examiner plus attentivement le jour du sabbat et son accomplissement en Jésus-Christ.

    Hé bien, si c’est là ta nourriture spirituelle, je veux te rappeler que tu fais Jésus menteur, car pas un iota de la loi ne disparaîtra tant que les cieux et la terre subsisteront. Je te le dis: non seulement tu démontres combien l’Eglise s’est égarée dans ses raisonnements, dans ses traditions, dans l’apostasie, et dans même des doctrines de démons, mais le fait que tu aies sélectionné de tels liens est fort inquiétant pour toi ! Je te le dis avec amour: EN QUEL JÉSUS CROIS-TU, toi qui relativises sa Parole et qui lui préfère des paroles d’homme, dont certains sont à l’évidence des impies ?

    Relis de près l’article ci-dessus, et si tu y vois quelque chose de contraire à la Bible, viens le dire. Mais moi je te dis que tous tes liens n’ont pris que des tout petits bouts de la Bible et leurs auteurs ont accommodé ces bouts à la sauce de leurs conviction personnelle. Et toi, tu accommodes des paroles d’homme à la sauce de tes convictions personnelles… Hélas, comme les font les catho et tous les apostats de nos églises… Ils sont légion aujourd’hui

    Je suis très sévère car il m’est insupportable que l’on se serve de mon blog pour déverser des écrits dictés par démons…

    Et je te dis que si toi, tu as pu lire ces articles, notamment le quatrième, sans même sursauter, c’est que tu es en pleine apostasie !

  25. Hélice   •  

    A tous ceux qui ont cité des versets bibliques : n’oubliez pas que l’observance du shabbat FAIT PARTIE DES 10 COMMANDEMENTS A OBSERVER !!!!!!!!!! ça m’a toujours fait bizarre que c’est le seul où on essaie de mettre une fausse excuse pour ne pas y obéir ; depuis que j’ai lu cet article, je suis fortement interpellée tout simplement parce qu’il FAIT PARTIE DES 10 COMMANDEMENTS !!!

  26. lorant   •  
  27. Jean Yves M   •  

    Bonjour,et bon samedi-sabbat.

    D’abord des choses que j’ai vécues:

    Peu de temps après ma "conversion" (je mets des guillemets parce que j’ai appris plus tard que c’était dans le cadre de l’hyper-grâce et qu’il manquait une repentance totale),je me suis mis spontanément à aimer le peuple juif et aussi le sabbat!
    Je considérais également que son remplacement par le dimanche était l’oeuvre de l’église romaine dont j’étais enfin délivré.
    Selon moi,Jésus ne pouvait pas être mort un vendredi et ressuscité un dimanche-ce débat a déjà eu lieu-mais bel et bien mort un mercredi après midi et ressuscité un samedi après midi,un sabbat,pour marquer à nouveau l’entrée dans le repos!
    "On" m’a alors fait taire,me reprochant de semer le désordre et de vouloir "remettre le peuple de Dieu sous la loi",tout en me conseillant d’aller chez les adventistes.

    Plus tard,dans une autre assemblée,on m’a expliqué (avec douceur) qu’il fallait bien relire Hébreux 4 (voir plus haut l’intervention de Lorant).
    Du coup,il me semblait maintenant évident que le repos de sabbat,c’était tous les jours!

    Dans la dernière assemblée que j’ai fréquentée,il y avait le choix entre "le culte" du dimanche matin et une réunion en église de maison le samedi soir (sans "judaïser").J’avais choisi le samedi.

    J’en étais là dans mes réflexions et dans mes pratiques (je me suis arrangé pour ne jamais travailler le samedi depuis bientôt 19 ans) quand est apparu ci-dessus cet article.

    Je continue à être frappé par l’aspect "perpétuel" du sabbat.
    D’un autre côté,je repense souvent au fait que depuis quasi-2000 ans,"la barre a été placée beaucoup plus haut",et que tout comme pour la dîme (également à perpétuité),il nous faudrait tout donner,et en l’occurence,appliquer le sabbat à chaque instant (nous ne nous appartenons pas,ce que nous possédons non plus,et notre temps non plus).

    Enfin,il me semble que les 4 premiers commandements concernent notre relation avec D.ieu,et que les "six" autres concernent nos relations avec les autres êtres humains (pas seulement les chrétiens…)
    Ainsi,dans notre "relation avec D.ieu",notre repos,notre sabbat,serait devenu permanent.

    Je ne souhaite rien affirmer ni imposer.J’aimerais juste que l’on réfléchisse et réponde à ces préoccupations.

    Merci,et que le Seigneur vous bénisse.

    Liliane: effectivement passé deux fois, donc j’ai supprimé le doublon..sourire

  28. sylvie   •  

    De toutes façons nous avons besoin d ‘une Réforme complète et la 1ère réforme , c ‘est celle des coeurs et la réforme des voies suivra comme l ‘a annoncé le prophète Jérémie.

  29. BIDULLL   •  

    La vérité fais toujours mal, mais DIEU ne prendra pas en compte votre temps d´ingnorance,mais maintenant vous
    savez.
    Il existe aussi un passage dans la Bible qui dit que les élus observeront au paradis le SHABBAT.
    ÉSAÏE 66:22,23,24
    L´unique et seule église qui observe TOUS les commandements c´est l´église Adventiste du sèptième jour…
    J´ai envie de vous dire bienvenue chez les vrais Protestant !

    Michelle: oh, tu sais, les Adventistes ont fait aussi leurs erreurs, comme tous les autres… Puis-je paraphraser Jésus qui a dit: « Marc 2:27 – Le sabbat a été fait pour l’homme, et non l’homme pour le sabbat, ». Ce n’est pas de pratiquer le Sabbat qui fait le chrétien !… On sait aussi que les adventistes ont tendance à judaïser (viandes impures, etc.) et se sont plantés sur le retour de Christ plus d’une fois … Personne n’est parfait !

  30. sylvie   •  

    Quand je relis tous les textes du nouveau testament sur le repos , j ‘y comprends un repos spirituel puisqu il est dit : efforçons nous d entrer dans ce repos,il y a donc un repos de sabbat réservé pour le peuple de Dieu et ceux qui n y entrent pas sont ceux qui ont eu l ‘incrédulité et la désobéissance des 10 espions puis qu il est aussi dit:qu aucun de vous ne paraisse être venu trop tard au sujet de la promesse du repos et le mot sabbat est bien nommé dans le verset Hébreux 4 v 9 .Il est aussi dit que c est par la foi que l on entre dans ce repos .C est l épitre aux Hébreux qui en parle et quand je lis le contexte et les versets faisant allusion à Josué et Caleb , le repos c est l entrée et la jouissance de notre pays promis: la Vie en Christ , notre Héritage spirituel après avoir combattu le bon combat de la FOI .Quant au sabbat en tant que jour je crois que le Seigneur ne veut pas nous rendre esclave comme le faisaient les religieux qui faisaient passer le sabbat avant l homme.

  31. Sarah   •  

    Michelle que t’arrive t il? Apres avoir commence par l’Esprit veux tu finir par la chair?Le Sabbat est marque dans la BIBLE comme l’ombre des choses à venir. Si on est sauve par l’observance des 10 commandements alors Jesus Christ est mort en vain et son sacrifice est inutile. De grace, n’egare pas le peuple de Dieu avec cet article!!! Pitie! En plus,respecter le sabbat est d’une facilite sans pareille pour des tas de chretiens, en realite ca demande pas grand chose. Paul ne pratiquait pas le sabbat, il prechait aux juifs car ils devaient leur annoncer Christ. C’etait la mission des apotres d annoncer Christ aux juifs, les juifs se trouvaient dans les synagogues! Jesus a plusieurs fois foule aux pieds le Sabbats et a meme justifie que ses apotres en fassent de meme. Quand Paul dit " QUE PERSONNE NE VOUS JUGE SUR LES SABBATS" Il parle d’un des dix commandements oui ou non ? Le SABBAT!!!!!!!( colossien 2:14.17) C’est trop grave d’enseigner ca au peuple!!!! Quand Jesus a dit qu’il a accompli la loi, accomplir veut pas dire" reste a faire" Accomplir veut dire qu’il a acheve, realise pleinement, emmene meme a la perfection la loi. Quand il dit qu’aucun iota n’est passe c’est vrai, loin de la d’ailleurs, mais le Sabbat du chretien c’est Christ aujourd’hui.Ton erreur Michelle est presque irreparable sur un blog aussi visite. Je ne te reconnais pas du tout! Pitie repents toi!!!!!!!!Jesus!!

    Liliane: Je laisse Michelle te répondre pas de soucis. je veux juste te dire que ta position sur la question de l’observance des 10 commandements m’a laissé plus que perplexe…ce n’est pas parce que j’ai accepté Christ, que je lui ai donné ma vie, que je suis dispensée d’obéir et de mettre en pratique les 10 commandements????? celà revient au grave sujet de « sauver une fois, sauver pour toujours » je peux perdre mon salut si je n’observe pas les commandements…il suffit de lire le NT et les épitres de Paul….

    Michelle

    : finir par la chair parce qu’on dit qu’il faut obéir aux commandements de Dieu ? OUPS !!!! Je suis bien d’accord avec Liliane. Pauvre Jean:selon toi, lui aussi il avait certainement dû finir par la chair, lui qui écrit

    1Jean 5:3- Car l’amour de Dieu consiste a garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles,[…]

    1Jean 2:3 Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l’avons connu.[…]

    1Jean 2:4 Celui qui dit : Je l’ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est point en lui.[…]

    1Jean 3:22 Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable.[…]

    1Jean 3:24 Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui ; et nous connaissons qu’il demeure en nous par l’Esprit qu’il nous a donné.[…]

    1Jean 5:2 Nous connaissons que nous aimons les enfants de Dieu, lorsque nous aimons Dieu, et que nous pratiquons ses commandements.[…]

    DE QUELS COMMANDEMENTS CROIS-TU QU’IL S’AGIT. ? Jésus a dit qu’il n’y avait QU’UN SEUL commandement nouveau: « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés ». Où as-tu lu que les commandements étaient issus de la chair ? ils sont issus du doigt de Dieu. Je vais te dire, Sarah, marcher par la chair, c’est précisément désobéir à ces commandements ! (voir Galates 5 et Roms 7, entre autres)… Ouille ouille ouille: c’est toute ta théologie qui n’a pas de bons fondements et tu n’es pas dans la saine doctrine… comme beaucoup de ceux qui se rebiffent contre la loi. Mais quels sont donc les commandements que Dieu a écrits dans notre coeur en y inscrivant ses lois ? (vois Hébreux 10:16 – 8:10). C’est quoi, ses lois pour toi ? Tu peux tuer, tu peux avoir des idoles, tu peux être adultère… donc tu peux faire tout ce que tu veux parce que tu es « sous la grâce » ? Mais c’est justement cela, marcher par la chair, c’est faire ce qui plaît à notre chair mais que l’Esprit de Dieu réprouve !

    Ouah ! Je savais en mettant cet article que j’allais avoir autant d’opposition (CHARNELLE !) qu’en parlant de la loi. Justement parce que l’apostasie omniprésebte aujourdhui est de croire que la loi a été escamotée au profit de quoi ? De quelle liberté ? La liberté de péché ? Mais ça, les païens savent très bien faire: ils n’ont pas besoin de la grâce pour pécher.

    Tite 2:12 Elle (la grâce) nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété,[…]

    C’est quoi la justice, pour toi ? La Bible répond: c’est d’obéir aux commandements de Dieu !

  32. sylvie   •  

    Quand on est en Christ noel c est tous les jours , paques c est tous les jours , pentecôte c est tous les jours ,le sabbat( selon Hébreux le repos de la Foi) c est tous les jours. D ailleurs les premiers chrétiens ne se réunissaient ils pas pratiquement tous les jours.
    Dieu veut le repos spirituel comme Il veut la circoncision spirituelle.Pour moi tout est en Christ.

  33. François Grenier   •  

    Merci Michelle pour ta réponse…

    Loin de moi l’envie de mettre à la poubelle les 9 autres commandements… Quelle drôle d’idée me prêtes-tu là ?

    Je reconnais la réalité de la présence du commandement concernant le jour de repos…

    Je reconnais le bienfait du repos et de la sanctification d’un jour, A TITRE PERSONNEL.

    Je reste cependant d’une extrême prudence consernant l’observance de ce jour élevé en tant que doctrine.

    Pourquoi ?
    Ce que je vais dire ne se trouve pas dans la Bible et n’engage que moi. Cela demande seulement de considérer les mouvements qui, chrétiens au départ, ont commencé à prôner le sabbat en tant que doctrine.

    TOUS, OUI TOUS ces mouvements, à ma connaissance, ont dévié peu ou beaucoup de la saine doctrine et tendent à embrasser des doctrines tout à fait démoniaques que ce soit immédiatement ou par glissements ou ruptures successives. J’en ai cité deux sortes plus haut. Il y en a d’autres.

    Alors, Michelle et les autres, vous comprendrez ma prudence.

    Suis un peu comme Lorent, j’examine…

    Même notre zèle pour accomplir la volonté du Seigneur se doit d’être sanctifié par Lui.

  34. Sarah   •  

    Car tous ceux qui s’attachent aux oeuvres de la loi sont sous la malédiction; car il est écrit: Maudit est quiconque n’observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, et ne le met pas en pratique.
    Et que nul ne soit justifié devant Dieu par la loi, cela est évident, puisqu’il est dit: Le juste vivra par la foi.
    Or, la loi ne procède pas de la foi; mais elle dit: Celui qui mettra ces choses en pratique vivra par elles.
    Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous-car il est écrit: Maudit est quiconque est pendu au bois, –
    Galates 3.10
    Rien n’a ete dit sur le fait que le Sabbat etait l’ombre des choses à venir….aucune reponse, on perd plutot du temps a ironiser sur des fautes de frappes.

    S’il eût été donné une loi qui pût procurer la vie, la justice viendrait réellement de la loi.
    Mais l’Écriture a tout renfermé sous le péché, afin que ce qui avait été promis fût donné par la foi en Jésus Christ à ceux qui croient.
    Avant que la foi vînt, nous étions enfermés sous la garde de la loi, en vue de la foi qui devait être révélée.
    Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi.
    La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue.
    Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus Christ;
    Pour moi ces passages sont si clairs et vous allez dans le sens oppose!

    Pire encore c’est quand dans l’article l’auteur dit que celui qui pratique pas toute la loi est sous une malediction en voulant parler du sabbat!!!!Si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes point sous la loi. Galates 5.18 J’invite tout ceux qui ont lu cette article à relire Galates en entier.On est pas la les uns contre les autres mais la verite contre l’erreur.

    Michelle: je vois que tu fais vraiment partie de ceux qui s’accrochent à leur idée et ne veulent rien entendre. LE SABBAT N’EST PAS UNE LOI MOSAÏQUE. LES DIX COMMANDEMENTS SONT PERPÉTUELS, et Jésus l’a rappelé. Tu peux tordre la Parole dans tous les sens, la vérité est que tu veux ABOLIR LA LOI ET LES PROPHÈTES. paul était certainement un homme charnel lui qui dit:

    Actes 24:14 Je t’avoue bien que je sers le Dieu de mes pères selon la voie qu’ils appellent une secte, croyant tout ce qui est écrit dans la loi et dans les prophètes,[…].

    Bien, donc nous avons vu que d’après toi Jean marche par la chair, Paul marche par la chair, et Jésus aussi puisqu’il a dit qu’il n’y aurait pas un iota de la loi qui disparaîtrait;…

    Tu es en pleine apostasie. T’en rends-tu compte ? Change vite d’église, on t’enseigne de la nourriture frelatée !Et, s’il te plaît, ne reviens pas en mettre une couche de plus ici sur ce que tu crois être la marche par la chair, PUISQUE TU PRÔNES, SANS T’EN RENDRE COMPTE, LA DÉSOBÉISSANCE AUX COMMANDEMENTS, donc la marche par la chair dans toute son horreur! Je ne mettrai pas en ligne

  35. sylvie   •  

    Je crois vraiment que le repos de sabbat est clairement expliqué en Hébreux 4 on y entre par L’ obéissance de la foi .

  36. Roger   •  

    La semaine dernière, est venue en moi d’écrire sur le sabbat sur mon site, je ne savais pas quoi écrire, car j’avais une idée vague sur le sabbat, alors je fais une recherche et toutes les réponses aux questions était là.
    Voici le message qui m’a été donner d’écrire, avec toutes les référence.
    Voici le message sur mon site.
    pointprcis.over-blog.net/…

    Le sabbat, les sabbats chez les païens, chez les Juifs, chez les Chrétiens

  37. Franck26   •  

    Jacque lors du concile de Jérusalem eut une parole très sage ,de dire qu il était d avis que l on ne crée pas de difficulté a ceux qui se convertisse ,s abstenir de la débauche ,de la souillure des idoles ( vous devriez reconsidérer la boite carré qui trône dans tout les foyers dans la salle a manger et le temps qui lui est consacré )et des animaux étouffé , en désaccord apparemment avec Paul qui dit de manger de tout a part si un frère est choqué
    Le problème soulevé ici est ardu ,le sabbat remonte a la nuit des temps tout comme la dime (Melchisedeck et Abraham) , la circoncision ,sur cette dernière Paul a clairement parlé .
    Ce qui est sur c est que cette parodie de culte du Dimanche a conduit a un simulacre de la foi et que le combat spirituel de la semaine est passé sous silence
    Le culte en esprit et en vérité et de tous son cœur est devenu une nouvelle tradition .

  38. fillederoi   •  

    Je mets un lien à toute fin utile pour la réflexion, la recherche, en méditant avec la Parole de Dieu. je ne dis pas que tout y est juste, je suis comme beaucoup ici, en recherche et perplexe, mais nous avancerons en priant et en cherchant avec un coeur sincère avide de La Volonté et la Vérité en Jésus Christ notre Seul Sauveur.

    http://www.kol-hashofar.asso.fr/admin/gestion_pages/processpages.asp?pages=enseignement4

  39. Mestchersky Boris   •  

    Une chose peut me pousser à choisir le sabbat que le dimanche, c’est de choisir ce que la Bible dit plustôt que le Vatican.
    Pour ne pas tomber sous un joug étrangé.
    Mon sabbat c’est Christ-Jésus de Nazareth, mon Sauveur et Seigneur.
    Car il nous rend libre et c’est pour la liberté qu’il nous a réellement affranchît.
    Il est le Maître, L’homme n’est pas asservît au sabbat, mais le sabbat est fait pour l’homme.
    Notre repos c’est l’Agneau immôlé, le Christ du D.ieu vivant, Jésus de nazareth, voilà notre vrais repos, notre sabbat !
    Lui au moins on ne peut nous le voler, la teigne ne peut pas l’atteindre, ni rien le détruire.

    Jésus-Christ est, Il est Seigneur, sont trône est eternelle, Il est le Oint, le Messie d’Israël.

    Fraternelle salutations en Christ,

    Boris Mestchersky

  40. didierz   •  

    Je souhaite à ceux qui ne l’on jamais vécu de vivre un jour de sabbat en israel. Perso à jérusalem pendant une période ou il y avait des attentats en pleine rue j’y ai vu des personnes remplie de joie qui dansaient ensemble (jeune et vieux), il y a aussi des affichent placardée en pleine rue ou tu es invité à aller manger la soupe dans une famille (qui que tu sois). cela fait des années que je ressens une joie le vendredi, il n’y a pas longtemp que j’ai compris que ce n’était pas parceque c’est le WE qui commence. J’ai déja vécu pleins de belles choses le dimanche au culte, mais cette journée de sabat en Israel célébrée par des personnes qui ne croit pas en Jésus, ça ma donné à réfléchir. Je trouve que y a pleins de "trucs" que l’on ne capte pas. Dieu veut que son peuple se réjouisse, la loi est donnée pour notre bonheur n’est ce pas.

  41. Michelle d'Astier   •  

    Je veux conseiller le lien mis par Roger sur son blog: pointprcis.over-blog.net/… dans les commentaires ci-dessus.

    Il est étonnant de voir à quel point le Seigneur, en ce moment, interpelle des personnes différentes sur le même sujet. Y a-t-il un hasard avec le Seigneur ? Ou bien le Seigneur estime-t-il que l’Eglise doit réapprendre à Lui obéir au lieu de préférer ses traditions aux commandements de Dieu ?

  42. diane   •  

    MICHELLE,JE NE SUIS PAS SURPRISE QUE TU NE METTES PAS MON COMMENTAIRE EN LIGNE.JE CROIS QUE DE TOUTE FACON LE SEIGNEUR EST EN CONTROLE ET QUE LORSQUE LES FRERES ET LES SOEURS,QUI CHERCHENT LA VERITE,QUI ONT LU LES COMMENTAIRES DES PERSONNES, QUI SONT EN DESACCORD AVEC TOI,QU ILS ONT LE ST-ESPRIT ET QU ILS SERONT ECLAIRES PAR LUI POUR CE QUI CONCERNE LA REVELATION DE NE PLUS ETRE SOUS LA LOI.QUE LE SEIGNEUR TE GARDE ET TE BENISSE.
    AU FAIT,MA BIBLE EST LA BIBLE DU SEMEUR,C EST UNE EXCELLENTE BIBLE D ETUDE.SANS RANCUNE,SOIS BENIE.

    Michelle: Lis le commentaire de Jean-Luc plus bas, et ma réponse. C’est ton ton qui est inacceptable. C’est bourré ici de désaccords, de gens qui donnent leur propre conviction en l’étayant par des paroles bibliques, mais je refuse désormais ces commentaires agressifs dont le premier objectif n’est certes pas d’édifier, mais de déverser de la bile contre moi: ça n’intéresse personne… sauf les gens remplis de bile ! Change ton coeur, balaies devant ta porte, ôte tes poutres, car le coeur fielleux est beaucoup plus grave que tout ce que tu peux reprocher aux autres. En matière de coeurs fielleux, j’en vois suffisamment passer ici pour les reconnaître à cent pas.

    D’autre part, Diane, Margot, il y a quelque chose qui montre encore beaucoup plus la duplicité de ton coeur: tu viens ici sous plusieurs pseudo, et même avec des mails différents, mais ton ton agressif, ta manière d’écrire, ton esprit contestataire te trahissent… ce qui m’a fait rechercher à partir de l’IP: le même que celui sous lequel tu écrivais sous le nom de Margot il y a une quinzaine…. C’est une forme de mépris des chrétiens, de tous ceux qui te lisent, et du webmaster. Finalement, quand je détecte un mauvais esprit dans les commentaires, les faits me prouvent toujours que j’avais raison. DUPLICITÉ !

  43. Yves Dervin   •  

    Je "ressens" avec force le commentaire de Didierz à la lumière de mon voyage en Israël de 2005. Dans ce pays que les médias occidentaux s’ingénient à qualifier de poudrière du monde, jamais et nulle part ailleurs je n’ai ressenti une telle atmosphère de paix et de quiétude et celà même jusque sur l’esplanade des mosquées à Jérusalem !!! On est là au-dessus des fondations du Temple… On est bien loin de ressentir cela ici en Ile-de-France, c’est le moins qu’on puisse dire…

    Comme le dit Didier, il y a plein de "trucs" que nous Chrétiens, on ne capte pas. Cette joie profonde, "incompréhensible" vu le contexte, on la perçoit un peu partout, en particulier dans les kibboutzim dans lesquels coule l’âme d’Israël.

    En tous cas, on serait bien inspirés, nous Chrétiens, de rechercher la face du Seigneur pour tout ce qui a attrait aux fêtes juives, dans lesquelles, oui, plein de "trucs" sont encore à découvrir. Ne serait-ce que leur signification prophétique dans ces Temps de la Fin.

  44. Fred2   •  
  45. fillederoi   •  

    Et si, pour répondre au commentaire de Michelle sur le hasard de Dieu, plus haut,…sourire, Dieu préparait son Epouse pour le retour de Christ, et si dans les temps qui nous concernent Dieu hâtait le « ménage » dans sa propre maison, afin qu’un maximum soit enlevé…Liliane

  46. diane   •  

    MICHELLE, DANS CE QUE TU AS DIT,EN REPONSE A MON COMMENTAIRE PLUS HAUT,JE SUIS D ACCORD AVEC TOI,SUR UN POINT,LORSQUE J AI UTILISE LE MAIL, SOUS LE PSEUDO DE MARGOT,JE N AI VRAIMENT PAS ETE CORRECT,LE SEIGNEUR ME L A MONTRE,ET JE LUI AI DEMANDE PARDON.J AI ESSAYE A QUELQUES REPRISES DE REMETTRE MON MAIL,MAIS CA NE FONCTIONNAIT PAS,HIER, J AI REESSAYE ET CELA A FONCTIONNE.JE VOUS DEMANDE PARDON,JE RECONNAIS QUE CELA N A PAS ETE CORRECT, ET JE TE DEMANDE PARDON DE T AVOIR BLESSEE,CE N ETAIT PAS MON INTENTION.POUR LE RESTE DE CE QUE TU DIS DE MOI,LE SEIGNEUR EST MON JUGE,IL CONNAIT MON COEUR,ET C EST LUI QUI EST MA JUSTICE.

  47. Faith   •  

    Je viens de découvrir cette étude :
    http://www.message1888.org/7hebr...
    Je ne suis pas encore arrivée à la fin, mais juqu’à la 3ème page … Hier, je me disais : un jour de repos ?
    Ah, je serais ravie d’en avoir un par semaine ( je suis mère de plus de 8 enfants ) !!!
    Observer un jour spécifique de repos ? mission impossible !

    Préparer tout la veille et avoir une double-journée 😉 … une fois tous les 3 mois, ok ! mais une fois par semaine, au secours !

    Je suis en route de compréhension grâce à cette étude en fait. Le repos n’est peut-être pas celui que je croyais !
    Si je comprends bien cette étude, c’est le fait d’entrer dans le repos ( salut ) et marquer ce jour comme "spécial" toutes les semaines et bien ce n’est vraiment pas de trop pour se recentrer sur le Seigneur et sur son Oeuvre accomplie.

    Par contre,j’ignorais totalement que le dimanche fut institué par l’église catholique !

    Michelle: C’est effectivement très intéressant. J’ai particulièrement été percutée par deux idées force du texte dans le troisième chapitre. Mais il est bon de lire l’ensemble:

    2) Le Sabbat de Dieu est Son septième jour. Ceci est extrêmement important. Dieu a travaillé six jours, puis Il s’est reposé le septième. Ce septième jour n’est pas notre jour de Sabbat, mais le Sien. Dieu a créé l’homme le sixième jour. Par conséquent, le premier jour où Adam s’est trouvé dans ce monde, (et n’oubliez pas que le mot « Adam » signifie race humaine), c’était le jour du Sabbat de Dieu. L’humanité a donc commencé un Sabbat et pour Adam, les six jours suivants étaient occupés a se réjouir de ce qu’il avait reçu de Dieu. Ainsi, nous n’avons pas commencé par le travail, mais Dieu a commencé par « travailler » puis s’est reposé. Nous nous sommes tout d’abord reposés en Dieu et nous nous sommes réjouis de ce qu’Il avait fait pour nous. Ceci est extrêmement important au niveau de l’Évangile.

    4) Le Sabbat de Dieu nous oriente vers Son oeuvre achevée, qui est parfaite et complète. En d’autres termes, Dieu ne s’est pas reposé le jour du Sabbat parce qu’Il était fatigué ou voulait « faire une pause », mais parce que Son oeuvre était terminée. C’est ce que nous avons déjà étudié…..Quand Adam s’est approché de Dieu le premier Sabbat, il est venu les mains vides. Il n’avait rien à apporter. Il ne pouvait rien faire parce que le Sabbat était le second jour de vie juste après sa création. Par conséquent, l’homme n’a pas contribué à la création, il n’en a été que le bénéficiaire. Comment Dieu a-t-Il passé le Sabbat? Il ne s’est pas seulement reposé en ce jour, mais Il l’a sanctifié, Genèse 2:3. Que veut dire le mot « sanctifier »? Mettre à part pour un saint usage. C’est la signification de la sanctification. Dieu a mis ce jour a part pour l’homme….. N’oublions pas que le Sabbat était quelque chose de spirituel et de permanent..

    Et l’auteur montre que ce n’est pas le « sabbat des juifs », ou le « sabbat des adventistes », mais LE SABBAT DE DIEU. C’est ce qui est écrit tout le long de la Bible !

  48. magnin roland   •  

    C est exactement comme tu le signale Michelle, il s agit du sabbat * de Dieu *tout comme les Fetes sont celles de l Eternel et non pas Juives, ni adventistes ni réformées ni catholiques ou autres. Soyons bien conscients que l ennemi est malin tres subtil et, combien satisfait, lorsque les enfants de Dieu, continuent de l ecouter, au lieu de croire ce que Dieu dit. Nous voyons la, combien, la pernicieuse question des origines Dieu a t il vraiment dit ? fait encore des ravages insoupçonnés, mais tragiques et réels. Cherchons donc la vérité et rien que,, LA Vérité.

  49. sophie (france)   •  

    Bonjour!

    Dans certains courants, il faut faire ceci, mais pas cela, chez d’autres, il faut faire au contraire ceci et non cela…! ce sont ces discussions de faire ceci, ou cela, tel jour ou pas qui nous perd énormément de temps…
    Il faut, je pense, pratiquer le commandement : "tu aimeras ton Dieu de tout ton coeur, ton âme, ta pensée….et ton prochain comme toi même"….

    ainsi, on préconise de payer la dîme, par exemple…Or, dans le nouveau testament, il nous est dit de mettre de côté chaque jour de la semaine, ce que nous avons résolu de donner, sans tristesse ni contrainte…donner la dîme, c’est pratiquer une loi et croire que, parce qu’on le fait, on est plus juste (et celui qui pratique la loi doit la pratiquer toute entière et sera jugé par la loi…)

    on devrait plutôt demander au Seigneur de nous amener à donner avec joie et générosité, sans compter…
    ainsi, imaginons qu’il manque x euros, pour l’assemblée, donner un salaire au pasteur (normal, il occupe tout son temps au pastorat )…payer les frais des locaux (normal, nous sommes le corps, tous impliqués dans ces frais), distribuer aux pauvres de dedans et du dehors (vêtements, et même argent, nourriture)…et bien, à mon avis, les plus pauvres donneraient selon leur moyens même très peu ou même pourraient donner de leur temps , mais les plus riches donneraient plus …Ne serait ce pas cela le plus équitable selon Dieu?

    Les premiers chrétiens mettaient tout en commun…tout…j’ai souvent eu peu envie de donner lorsque je savais ce à quoi servait l’argent!…

    Pour le sabbat, il n’y avait pas de jour particulier, car ils se réunissaient chaque jour….le sabbat, le repos, c’est le repos en Jésus pour celui qui est repenti, justifié, lavé de ses péchés…
    La loi fut un précepteur pour nous conduire à la grâce et à la pratique selon l’amour et non selon les oeuvres que l’on ferait…c’est pourquoi je refuse de pratiquer des "lois", des "préceptes d’hommes’", des "oeuvres"
    mais je préfère m’appliquer chaque jour à pratiquer la miséricorde envers les autres (beaucoup de prières sont nécessaires, car, sans Dieu, nous en sommes bien incapables…et il nous amène à progresser de grâce en grâce)…

    Pour autant, je pourrais tout de même aller à l’église le dimanche, mais en le considérant comme un jour comme les autres, mais ne serais je pas une pierre d’achoppement pour ceux qui croient que seul le dimanche est sanctifié????…
    Et il est vrai que l’on peut se laisser entraîner par le flot des traditions, à force de fréquenter une assemblée non "conforme"….
    alors, que faire, dois je intégrer une assemblée (je n’ai pas encore trouvé après en avoir fait plusieurs ; j’ai découvert une ADD où le pasteur me semble très intègre, mais j’y vais avec prudence et suis prête à quitter si il le faut)…ou rester dans mon coin, sans fraternité…

    Mais Dieu peut aussi me donner des chrétiens qui, comme moi n’ont pas trouvé d’assemblée!…
    Force est de constater que nous ne savons plus quoi faire devant l’apostasie généralisée, les fausses doctrines, les dénominations pyramidales…où que l’on aille, on se sent à l’étroit comme si on avait mis Dieu dans une petite boite, lui qui est si puissant….peut être sommes nous dans les temps d’Ezechiel 34 où Dieu reprend ses brebis affaiblies pas les faux enseignements et le manque de fraternité, et veut les conduire lui même….parce qu’aucun pasteur n’a pris soucis des faibles…J’en suis vraiment à me demander que faire….

    Je ne constate qu’une chose : depuis que je suis en retrait d’une assemblée, mes idées se sont éclaircies, mon amour pour Dieu est en train de se renouveler, prier n’est plus un fardeau mais devient un plaisir…etc…etc…car à force d’avoir été instruite avec des doctrines diverses, même si 95 % étaient vrai..et bien tout cela m’avait considérablement éloignée de Dieu, alors que je m’appliquais justement à obéir chaque jour…mais l’obéissance sous la contrainte, cela endurcit plutôt qu’autre chose…
    Même les choses que je n’avais jamais pensé ou envie de faire auparavant, à force d’entendre de ne pas le faire (entendre la loi) me donnait envie de contrecarrer….pourquoi? Parce que la loi nous enferme tandis que la grâce en Jésus Christ nous libère…

    Cela ne devient plus difficile de l’appliquer puisqu’elle s’inscrit dans notre coeur et nous le faisons parce que l’amour est répandu en nous…

    J’ai un peu dévié du sabbat, mais je pense que cela a un rapport, car c’est encore un point de doctrine qui perd et n’édifie pas….

    merci de m’avoir lue,

    Sophie

    ceci donc pour dire que toute polémique sur les jours, les années, manger ceci et non cela…fêter noël ou pas…tout cela nous fait perdre du temps sur l’essentiel…et cela prend beaucoup de temps de s’appliquer à faire le bien, ne pas broncher face aux attaques (sinon on amène la querelle, la polémique, la division)…
    S’efforcer, avec l’aide de Dieu d’être doux et humble de coeur, afin que nous puisssions gagner les autres sans paroles…et que toute bouche soit fermée….Je pense que c’est cela que Dieu attend de nous, que nous reflétions sa sainteté, mais que nous ne fassions pas honte à Dieu en faisant croire que Dieu tatillonne sur les jours du sabbat, ce que l’on mange etc…

    liliane: je me suis permise de revoir ton texte sur la forme uniquement, j’ai espacé et rendu plus agréable donc peut-être plus compréhensible ton commentaire..shalom

  50. François Grenier   •  

    Michelle,

    Tu réponds à Jean-Luc au sujet de l’observation du sabbat:"Dieu veut rétablir toutes choses, et je pense que cela en fait partie. En tout cas, la question est sérieusement posée…"

    Je le crois aussi. Il y a quelque chose d’éternel dans le sabbat de Dieu, incontestablement, comme dans sa sainteté qui induit les commandements d’ordre moraux.

    Pourtant, Michelle, prenons garde chacun de ne pas outrepasser notre appel en entraînant l’Epouse dans un combat qui n’est pas le sien.
    J’y perçoit quelque chose de réellement dangereux… sans pouvoir l’expliquer vraiment.

    Juste une remarque: les Écritures QUI NOUS ONT ÉTÉ DONNÉES POUR NOTRE TEMPS, et je pense plus particulièrement aux épîtres. Elles nous donnent plein d’exhortations concernant le comportement moral des chrétiens entre eux et avec le monde. Ces exhortations sont bien sûr en relation avec les commandements moraux de la loi.

    Jamais cependant, Paul ni les autres apôtres n’ordonnent aux païens de respecter le sabbat. Il l’auraient fait, poussés par le Saint-Esprit, si cela avait été vital pour le temps de l’Église. C’est ce que je crois.

    C’est vrai que Paul a souvent prêché aux juifs le jour du sabbat (c’était logique), mais il a aussi à coup sûr enseigné et prêché d’autres jours de la semaine. Les arguments de l’article à cet égard sont mauvais.
    C’est vrai aussi que les premiers chrétiens dans la foulée des apôtres ont adopté ce jour comme jour de célébration pour l’abandonner ensuite progressivement, depuis l’an 140 en fait (j’ai vérifié et l’église catholique n’existait pas !), sous les pressions du pouvoir politico-religieux, probablement pour éviter la crucifixion, les mâchoires des lions ou autres joyeusetés dont les romains avaient la spécialité.

    Ce rétablissement du sabbat de Dieu pour son peuple se fera-t-il par l’enseignement de quelques uns avant le règne de Christ, j’ai de profonds doutes à ce sujet.

    Mais c’est normal qu’en des temps très proches du rétablissement de toutes choses par le règne de Christ, nous soyons de nouveau rendus attentifs à cette dimension pour choisir de l’adopter ou non dès maintenant – et si nous le pouvons ou non (comme Faith 😉 !)

    Michelle:tu sais, Jésus ayant dit UNE FOIS POUR TOUTES que la loi était éternelle, et que pas un iota n’en disparaîtrait, d’autres textes disant que cette loi a été promulguée par des anges, il n’y a pas à la contester, Ni à en supprimer le plus petit commandement (Jésus a été formel !).

    Je pense que le problème qui est en train de se mettre à jour, c’est le sens du mot Sabbat. Effectivement, les Pharisiens en avaient fait un pensum, et Jésus a souligné que ce jour-là ils allaient bien au secours de leur âne s’il tombait dans un puits mais pas au secours d’une fille d’Abraham : il montrait ainsi que les pharisiens avaient profondément déformé le sens du Sabbat, pour en faire un rituel religieux: « préceptes sur préceptes, règles sur règle ».

    Alors que ce doit être un jour où ON SANCTIFIE DIEU ! Comprenons, on lui consacre ce jour, pour le remercier, le louer, éventuellement le servir quand c’est notre tâche (prédication, enseignement, etc). Et se reposer SUR LE SEIGNEUR car il a tout accompli pour nous.

    Si quelqu’un est contraint de travailler pour vivre le jour du Sabbat, en quoi cela l’empêche-t-il d’avoir les pensées tournées vers le Seigneur ? Le Seigneur lui tiendra certes pas rigueur de travailler ce jour-là pour nourrir ses enfants ! Mais si nous ne mettons pas ce jour à part, et que nous en profitons pour nous adonner à toutes sortes de loisirs et d’oeuvres impies, n’est-ce pas là un profond mépris du commandement de Dieu ? Alors, bien sûr, ne retournons pas à ce que les Pharisiens en avaient fait (et qui est souvent devenu le même fardeau pour les Adventistes), mais ce soit être un jour pour nous RÉJOUIR DANS LE SEIGNEUR, pour tout ce qu’il a fait, et c’est notre âme qui doit se reposer….

    Pour le reste, je sais bien que beaucoup disent ici que c’est tous les jours le repos du Seigneur. c’est vrai, bien sûr, mais dans les faits, nous sommes le plus souvent pris par le tourbillon de la vie et de nos activités, y compris ecclésiales. Quoi de plus simple que de dire: Seigneur, Aujourd’hui, c’est ton Shabbat, et tout ce que je vais faire aujourd’hui, ce sera pour glorifier ton nom… et prendre du temps pour lire la Parole, prier, adorer…. et faire cela le samedi (puisque c’est un commandement de Dieu) et non le dimanche (puisque c’est un commandement d’hommes !

    C’est là le vrai débat

  51. Julie d'Abitibi   •  

    Cet article me cause une TRÈS grande joie. Il y a longtemps que Dieu nous a appelé à garder ses voies à mon époux d’abord et à moi ensuite. La Parole est sainte pure et Vraie. Sois nous marchons entièrement selon elle, sois… Accepteriez vous 1 % d’eau d’égoût dans votre litre d’eau pure? Auriez vous encore envie de le boire?

  52. SandrineDeBelgique   •  

    Célebrons le Seigneur chaque jour ! minute par minute, seconde par seconde. Les instants de notre vie devraient etre des moments de consécration dans nos coeurs à Jesus, quelque soit le jour.

  53. SandrineDeBelgique   •  

    …et j’ajoute…Je suis d’accord pour pousser la "reflexion" un peu plus loin, mais cet article aborde un sujet parlant de jour…etc. Je ne suis pas d’accord avec ce que dit l’auteur .

    IL y’a pas pour autant que le dimanche ou le samedi que on peut louer le Seigneur ! et si c le mardi que je vais à l’église c’est grave? Qu’est ce donc le jour du Sabbat ? n’est pas au delà du jour, ou de l’heure ou de …etc, un moment entièrement consacré au Seigneur en groupe ou de manière individuelle ?!!! Un moment mis à part pour Lui, tou simplment?! Et quoi donc ?!! des millions d ‘églises sont atteintes par une nouvelle "apostasie" dites du " culte le dimanche " ??!! I hope no !

    Je n’aurai personnellement aucun scrupule à adorer Dieu et considérer comme jour de Sabbath le mercredi, le jeudi…Jesus est Maitre du Sabbath !!

    je ne vais quand meme pas perdre mon salut si je décide de Le célébrer avec mes frères le mardi soir ( auquel cas ce jour sera un jour de Sabbath).

    Les catho considère le dimanche,les protestants aussi, les autres pas du tout. Et quoi donc ? si c’etait le vendredi, à cause des musulmans, ce jour serait " proscrit ou maudit" ?

    Ce genre de débat me fait penser à ceux qui disent que on ne doit plus manger de boudin noir ( personnellement j’ai horreur de ça ) parce que ça serait manger du sang, chose condamnée dans l’AT…hum!

    Bref…

    Michelle: Sandrine, tu confons les ordonnances mosaïques sur les aliments qui ont été CLAIREMENT ABOLIES dans le NT (« Mangez tout ce qui se trouve sur le marché ») et un COMMANDEMENT DE DIEU. Le Sabbat , ce n’est pas seulement louer Dieu. Nous devons prier et louer Dieu tous les jours, bien entendu. On est chrétien 24 H sur 24 et sept jours sur sept. Mais le Sabbat est un jour que DIEU A DONNÉ À L’HOMME, pour commémorer sa création. Bref, ce doit être une fête, un jour à part, et c’est un hommage rendu à Dieu, un jour où on Le sanctifie (note la différence entre « se sanctifier » et « santifier Dieu ») puisque c’est l’ordre formel de Dieu, et où on sanctifie le jour (Ez 20:20- Jér 17:24). Sanctifier le jour, c’est justement LE METTRE À PART, ne pas en faire un jour comme les autres …

    Deutéronome 5:12
    Observe le jour du repos, pour le sanctifier, comme l’Éternel, ton Dieu, te l’a ordonné.[…]

    Et pour sanctifier Dieu, voici un verset intéressant pour comprendre ce que cela signifie:

    Esaïe 29:23
    Car, lorsque ses enfants verront au milieu d’eux l’oeuvre de mes mains, Ils sanctifieront mon nom ; Ils sanctifieront le Saint de Jacob, Et ils craindront le Dieu d’Israël ;[…]

    Comment on le sanctifie ?

    Esaie 5:16 L’Éternel des armées sera élevé par le jugement, Et le Dieu saint sera sanctifié par la justice. C’est donc un temps de repentance, de purification de nos voies,de méditation, en sus de la louange et de la reconnaissance, mais c’est aussi un rappel de la sainteté de Dieu et de ses jugements lorsque l’homme se rebelle.

    C’est aussi un témoignage pour l’extérieur :

    Ezéchiel 20:20
    Sanctifiez mes sabbats, et qu’ils soient entre moi et vous un signe auquel on connaisse que je suis l’Éternel, votre Dieu.[…]

    Donc, il est clair que le Seigneur ne nous demande pas d’en faire un jour parmi d’autres, à notre convenance. C’est Lui qui a donné le Shabbat, C’est Lui qui en a fixé le jour, et c’est Lui qui réclame de la part de son peuple un e marque en ce jour d’une sainte crainte, et une mise à part…. Et puisque pas un iota n’a été changé à cette loi, trions-en les conclusions qui s’imposent …

  54. Sophie (france)   •  

    Tout ce que je voudrais dire, une fois encore…Me sentir sous la grâce et voir l’amour de Dieu à l’oeuvre dans ma vie, me donne envie d’écouter Dieu, de l’aimer, de ne pas enfreindre ses commandements…d’évoluer vers le bien, et de me sentir dans le repos, car, quoique je fasse, ce sera toujours imparfaitement…
    "qui me délivrera de ce corps de
    Par Jésus qui a tout accompli!"…
    Mais si j’essaie d’atteindre la perfection par mes efforts de bien faire, comme par exemple ne jamais râter un jour de prière, un jour de culte etc…Alors, que se passe t-il?….Je chute beaucoup plus gravement que précédemment…
    Pourquoi? Parce que je me suis mise sous la loi, et non plus sous la grâce!….et je cherche à faire des oeuvres pour plaire à mon Dieu….
    Si je cherche à faire plaisir à Dieu, et lui demande qu’il suscite en moi le "vouloir et le faire"..alors, là, je reconnais mon in-ca-pa-ci-té à progresser par moi même…et là, Dieu peut me changer…
    j’obéirai alors na-tu-rel-le-ment à ses commandements…car Dieu les inscrira sur mon coeur…
    Et alors, plus de questions au sujet de ceci ou cela, car c’est Dieu qui me conduira!(plus de complications, la simplicité d’un enfant)
    …voilà maintenant quatre ou cinq ans, depuis ma conversion que j’essaie de plaire à Dieu…en faisant ou ne faisant pas, selon ses commandements…ce qui n’a contribué qu’à m’éloigner de l’amour et voir Dieu comme une Dieu dure, qui me demande toujours plus chaque jour!….mais cela, c’est le Dieu du religieux, ou de l’orgueilleux…qui finira un jour par mépriser ceux qui ne seront pas à l’image de Dieu ; un peu à l’image de cet homme de la Bible qui parle à Dieu, lui disant : "merci Seigneur de ce que je ne suis pas comme ce publicain…"…c’est cela le danger de vouloir suivre à la lettre des ordonnances qui finissent pas nous endurcir et nous éloigner de la vraie grâce…
    C’est Jésus qui nous sanctifie tous entiers et nous rend conforme à sa sainteté…et non nos efforts! A l’homme c’est impossible, à Dieu tout est possible!….et là, nous rentrerons dans le vrai repos de Dieu
    C’est Cela que je veux! Une plus grande intimité avec Dieu pour qu’Il me change….je peux la trouver dans le secret de ma chambre (et même c’est ce qui est de loin le mieux)…et pour ce qui est de la fraternité, Dieu nous réunira, soit au sein d’une assemblée, soit à l’extérieur d’une assemblée dénominative, mais une assemblée tout de même ("là où deux ou trois sont réunis, je suis au milieu d’eux! dit le Seigneur)…

    Alors cessons de réfléchir sur des points de doctrine qui ne sont que des discussions vaines et inutiles, et concentrons nous sur ce que veut réellement Dieu de nous!…"celui qui parle trop ne manque pas de pécher"…
    Avez vous remarqué comme Dieu est tellement plus présent dans nos moments de silence…c’est là que l’on ressent le plus Sa présence….

    Et ainsi, Dieu pourra faire ses oeuvres en nous…car n’oublions pas, ce sont les siennes, pas les nôtres!….

    Alors, dire que de ne pas donner la dîme, ou d’aller à l’église le dimanche plutôt que le samedi (nous sommes l’église de Dieu, chacun individuellement, nous sommes déjà dans ce sabbat, mis à part éternellement…), cela amènerait une malédiction, je refuse catégoriquement…10 pourcents ne me sauveront pas non plus, car je faillirai forcément à au moins un des commandements!….et ainsi de suite!…
    C’est sans fin et impossible à réaliser…car nous ne sommes pas Dieu!…
    Il est écrit que la loi est sainte, pure, mais qu’elle produit en l’homme le désir de pécher, car lorsque l’homme connaît le bien et le mal, rien que le fait de dire : "ne touche pas, ne goutte pas…" produit en lui le désir irrépréhensible de pécher…C’est pourquoi il faut sortir de la loi, ne plus se mettre sous le joug de l’esclavage, car nous sommes les enfants de la femme libre!….
    Mettre un joug sur les brebis, que même nos pères (sûrement beaucoup plus "pieux" que dans ces temps d’apostasie) n’ont pas pû porter, n’est pas préconisé, et même condamné…
    La loi, sert à nous amener à la repentance, puis au salut…car devant notre incapacité à la réaliser toute entière, nous ne pouvons que constater que sans Jésus Christ, point de salut (un précepteur en quelques sortes…un enseignant)…

    et moi aussi je pense avoir l’Esprit de Dieu!

    merci de m’avoir lue et bonne journée!

    Sophie

    Michelle: je ne crois pas que tu aies bien compris le sens de « la loi produit le péché ». C’est face à la loi que l’homme découvre à quel point il est pécheur, faible, et qu’il a besoin d’un Sauveur. « Sans loi, il n’y a point de péché. », et Jésus aussi dit (il est la Parole, donc aussi les dix commandements !): « Si je ne leur avais point parlé, ils n’auraient poijnt de péché. Mais maintenant ils n’ont plus aucune excuse pour le péché ».

    Le Saint-Esprit nous aide à accomplir la loi. Bien sûr, on est en marche ! Mais nous devons tendre vers la perfection, c’est ce que la Bible nous ordonne et c’est justement la loi qui nous indique ce qu’est la perfection POUR DIEU (et pas pour nous !)

    J’en ai vu plusieurs ici qui mettaient en avant L’AMOUR, comme une loi royale qui accomplit toute la loi. Mais jsutement, parlons-en.

    L’AMOUR (Agape et non Eros !!!!), va nous faire aimer Dieu de toute notre âme et de toutes nos pensées, comme quand on est amoureux !
    Il va nous donner horreur des faux dieux.
    Il va nous faire honorer nos parents, même les pires, parce que l’amour de Dieu qui nous a été donné par le Saint-Esprit va nous les montrer comme des créatures que Dieu a aimées et qu’il nous a donné comme parents par amour: sans eux, nous n’aurions pas eu la vie.
    L’amour nous empêchera de voler, car voler, c’est léser autrui.
    L’amour va nous empêcher d’être adultère, car l’adultère est un grave mépris de l’autre, un mépris de son propre serent, et une destruction de tous le foyer, enfants compris.
    L’amour, bien entendu, nous empêchera de tuer: on est censé bénir nos ennemis, non les supprimer !
    L’amour va nous empêcher de porter des faux témoignages, puisque c’est envoyer des innocents à l’abattoir ou au contraire laisser le coupable innocent: c’est un prfond mépris pour la vérité, or Jésus est la vérité.
    L’amour nous empêche de convoiter le bien d’autrui, la femme d’autrui, et ses biens, parce que nous savons que notre Père céleste pourvoit à nos besoins et que nous n’avons pas besoin des biens d’autrui: les convoiter, c’est comme dire qu’ils ne méritent pas ce qu’ils ont ! Ce n’est certes pas de l’amour. Ou c’est laisser entendre que Dieu est injuste: où est l’amour pour Dieu dans la convoitise….

    Bien, j’ai cité neuf commandements, sauf le quatrième. Pourquoi celui-ci ferait-il exception? Le shabbat est un don de Dieu pour l’homme: devons-nous le mépriser. C’est aussi l’occasion pour l’homme de se souvenir de ce que Dieu a fait pour lui . N’importe quel jour ? Alors, cela veut dire que ce que Dieu ordonne, on peut l’accommoder à la sauce de notre tradition. Amour pour Dieu ? Amour pour les païens qui nous voient mépriser nous-mêmes, qui nous disons chrétiens, les ordres de notre Père ? Bon témoignage ?

    Nous avons vu dans l’article que le shabbat a toujours été le samedi, que Jésus l’a respecté, que les apôtres l’ont respecté. Nous faisons-nous plus grands qu’eux ? L’orgueil endurcit… il met l’amour en charpie …

    Je voudrai dire que moi aussi, comme chacun, je m’interroge et j’avance au fur et à mesure des commentaires. Sommes nous tous prêts à nous remettre en question si Dieu nous le montre à travers sa Parole ?

    Cela dit, et je veux l’affirmer à nouveau, il ne s’agit en aucun cas de retourner au sabbat pharisaïque et de faire de ce jour un pensum chargé de préceptes et de règles. Mais simplement un jour à part, un jour de joie, que l’on passe en communion avec le Seigneur parce qu’on met au second plan toutes les tâches et tous les fardeaux ? Est-ce un accablement que d’être avec Dieu, où est-ce un moment de joie ? C’est peut-être la seule bonne vraie question à poser concernant

  55. gcana   •  

    Et ben plus on cherche plus on se perd enfin de ce que nous pensons savoir, ça devient compliqué on nous a tous mentis quoi, alors ouais il faut recommencer tous à mon avis je croie que dieu veux tout reformer, il faut tous remettre en questions même peut être notre conversion qui c’est, bon moi j’ai plus d’église personnellement j’ai quitté à cause des choses cachées ça veux pas dire que je suis contre l’église non c’est juste que je suis contre les traditions l’habitude la passivité la religiosité sa veux pas dire que je suis mieux non plus mais je continue à tourner des pages pour connaitre La vérité le christ et non le christ que Dieu vous bénis.

  56. Marie-Hélène   •  

    Merçi Michelle pour cet article cela fait un certain temps que je ressentais cela et je voulais une confirmation au travers de ton blog cela est fait.Que le Seigneur nous aide chacun(e)à observer Ses commandements,à plaçer en nous Le vouloir et Le faire à marcher selon Ses comandements.Sois bénie

  57. Joseph/Groupe Evangéliste Du Doubs   •  

    Sophie,Car l’amour de Dieu c’est que nous gardions ses commandements.Et ses commandements ne sont pas un fardeau(1jean5/3)Le Shabbat de L’Eternel est un jour de joie en aucun cas une contrainte religieuse!Dieu te benisse ma soeur.

  58. sophie (france)   •  
  59. Holly   •  

    Bonjour Michelle,

    Votre article a fait une grande polémique dans le monde chrétien. Je suis d’accord avec vous sur certains points. Oui, l’eglise catholique a instaure le jour du dimanche comme jour de repos, non selon Dieu, mais parce que Constantin voulait faire glorifier le dieu du Soleil.

    La question qu’on se pose maintenant : est ce que le sabbat fait de nous des chretiens saints ?

    voici ce que l’apotre Paul a dit: col 2 :16-17
    Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou des sabbats :

    c’était l’ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ

    Celui qui en Christ est dans le repos de Dieu et repose avec lui. Christ est le Shabbat. Acceptez Christ dans sa vie est application du 4 eme commandemant.

    Vous savez Michelle, quand Paul a parle aux colossiens concernant le Shabbat, c’est parce deja, entre juifs convertis au christianisme et païens convertis, il y avait peut etre deja cette discussion :

    Doit -on observer le shabbat ? doit -on manger tel ou type aliment ? sachant qu’il y a sans doute chretiens ( des gentils peut etre ) qui mangeaient tout aliment et qui ne pratiquaient pas le Shabbat puisque cela ne faisait pas partie de leur coutume et que l’evangile qu’ils avaient recu a l’epoque ne leur avait pas enseigne de telles pratiques.

    Donc, vous pouvez imaginer la polemique entre ces chretiens gentils et les chretiens juifs. Et la, on comprend pourquoi le St esprit de Dieu revele a Paul cette parole afin qu’il y ait aucune polemique concernant le shabbat ou autres pratiques juives dans l’ancien testament, car en Christ on a tout

    Voyons encore ces versets :

    Romains
    13:8 Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres; car celui qui aime les autres a accompli la loi.
    13:9 En effet, les commandements: Tu ne commettras point d’adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu’il peut encore y avoir, se résument dans cette parole: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

    Alors, pourquoi s’acharner sur un 4 eme commandement si l’accomplissement de l’amour du Christ dans notre vie resume tous les commandements de Dieu?

    On ne peut pas faire du Shabbat une doctrine dans la foi chretienne. Le nouveau testament montre clairement que les chretiens se reunissaient le premier jour de la semaine et Paul ne les a jamais reproche de le faire. Est ce que la nouvelle alliance a insiste meme une fois sur le jour de repos comme obligatoire comparativement a l’ancienne alliance?

    Si vous avez ce verset pouvant me convaincre d’observer le Shabbat de maniere claire et nette, alors montrez le moi !

    Hebbreux
    4:8 Car, si Josué leur eût donné le repos, il ne parlerait pas après cela d’un autre jour.
    4:9 Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu.
    4:10 Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses oeuvres, comme Dieu s’est reposé des siennes.
    4:11 Efforçons-nous donc d’entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance.
    4:12 Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur

    Ce passage est clair concernant le Shabbat, l’evangile nous apporte un nouveau jour de repos, qui n’est pas un samedi mais plutot le repos de Dieu. Le Sabbat est devenu spirituel et ne se resume pas en un jour de la semaine.

    J’ai un gros probleme avec la maniere dont vous avez presente votre article. En lisant votre article, on a l’impression que si on observe pas le shabbat on risque de rater l’enlevement ou aller directement en enfer. Je n’apprecie pas du tout cette facon de presenter le message divin quand vous savez tres bien que c’est pas un jour ou un aliment qui pourra nous separer de Dieu. Les chretiens faibles dans la foi peuvent sentir du remords dans leur coeur apres avoir lu cet article, tel n’est pas le cas.

    Chere Michelle, je respecte votre conviction et devouement pour Dieu mais je vous en supplie addressez vous au peuple de Dieu avec beaucoup plus d’amour. Vous pouvez etre ferme et radicale pour Christ sans pour autant offenser les esprits. Les epitres de Paul sont durs en mots et doux en amour, c’est l’impression qu’on a en les lisant. Soyez aussi chere Michele de cet meme esprit. Vous avez aussi des pensees humaines, vous ne dites pas tout ce qui est vrai et tout ce que vous dites ne viennent pas toujours de Dieu. Votre caractere prend aussi souvent le dessus dans vos propos. Peut etre vous ne le remarquez pas mais c’est un fait. Et cela peut arriver a tout le monde. On est la aussi sur le net pour vous juger sprituellement selon la parole de Dieu.

    1 Corinthiens 14:29 Pour ce qui est des prophètes, que deux ou trois parlent, et que les autres jugent;

    Donc, on pourra jamais dire Amen a tout ce que vous dites parce que vous connaissez seulement en partie. Et Dieu nous a mis a cote de vous pour vous aider dans votre ministere et vous guiider afin que vous vous perfectionniez.

    Que Le Seigneur vous benisse et vous aide dans votre ministere. On priera pour vous pour que le Seigneur vous edifie!

    Holly

    Michelle : Juste un mot: ce n’est pas MON article, mais un article que l’on m’a transmis, et je suppose qu’il a été écrit par une adventiste connue à cause d’autres écrit que j’ai lus de la même personne.

    En fait, sur ce sujet du sabbat qui est tout nouveau pour moi, je tâtonne et je cherche la vérité, comme beaucoup, et je n’ai pas envie balayer cela d’un revers de mains.

    Je pense même que le Seigneur veut qu’on mette ce sujet sur le tapis, car j’ai été interpellée à trois reprises depuis un an sur le sujet, et je m’aperçois que beaucoup d’autres chrétiens le sont aussi, en même temps.

    Le vrai problème est peut-être: avons nous compris ce qu’est LE SABBAT DE DIEU (pas les sabbat de pharisiens ou des adventistes ou des juifs, mais le sabbat de Dieu !).

    N’oublions pas que si l’amour résume tous les commandements, il ne les supprime pas ! Il permet de les accomplir non d’une façon religieuse mais par respect et par amour pour Dieu !

    Doit-on donc supprimer le plus petit commandement en le REMPLAçANT par l’amour ? Ou en l’accomplissant par amour ? N’est-ce pas la bonne question ?

    Merci de relire ma réponse à Sophie, un peu au-dessus !

    PS: je ne demande pas qu’on dise "amen" à tout ce que je dis: bien des commentaires m’ont remise en question, quand ils étaient fondés bibliquement et qu’il me faisaient avancer, comme d’autres, dans la connaissance.

    Mais face aux commentaires agressifs de gens qui veulent imposer leur conviction agressivement, et qui démontrent par leur manière de faire et par leur manque de connaissance de L’ESPRIT de la Parole qu’ils n’ont aucune autorité pour enseigner les autres, je montre parfois les dents…

    Alors, vu de l’extérieur, cela peut paraître comme une réaction épidermique (et ça l’est parfois ! Car il m’arrive d’en avoir plein les baskets d’avoir à répéter certaines choses, ou d’être confrontée à des personnes qui ne lisent même pas les réponses), mais la plupart du temps, la succession de commentaires des mêmes personnes et les échanges privés qui suivent démontre que j’avais eu raison, au final, de parler avec rudesse… comme Jésus et les apôtres l’on fait face à ceux dont ils avaient détecté le coeur mauvais…

    Au final, je me suis rarement trompée, et quand je me suis trompée, je l’ai reconnu, du moins, je le crois !

    Et certes, il m’arrive aussi de me tromper sur certains sujets: j’ai sur ce blog changé plusieurs fois de position sur certains sujets majeurs, car à travers les articles que je mets, je suis la première enseignée !…

    PS2 : Liliane est en train de faire les frais de l’apprentissage de webmaster. Tant qu’on n’a pas été une sentinelle pour bien vérifier que ce qu’on met en ligne ne risque pas d’être un enseignement pernicieux, on n’a aucune idée de la manière dont l’ennemi s’infiltre de tous côtés pour balancer des fausses doctrines, même à travers des petits commentaires qui ont l’air tout mignons et dégoulinant de bons sentiments ! … Jusqu’au moment où on voit le vrai visage de certains intervenants, qui avançaient bien masqués, pour entraîner les enfants de Dieu sur leur voie de perdition. Et là, on commence à comprendre qu’il faut parfois prendre le fouet, et non la plume de duvet !

    En fait, même si parfois on a les nerfs, je crois que le seul vrai mobile qui nous tienne, tant ce travail est fastidieux et nous met en esclavage chaque jour (esclavage consenti !), c’est qu’on voit aussi de beaux fruits, qu’on a l’amour de la vérité, et qu’on se soucie de toutes les âmes qui se perdent. Tout le reste ne pourrait nous faire faire que de graves erreurs… Le tout est: est-ce que je blesse parfois les gens à mauvais escient ? Car il est aussi écrit : Proverbes 27:6 Les blessures d’un ami prouvent sa fidélité, Mais les baisers d’un ennemi sont trompeurs.[…]

  60. gcana   •  
  61. sophie (france)   •  

    J’habite près de beauvais dans l’Oise…J’ai découvert récemment une assemblée ADD ; j’y suis allée et ai bien aimé l’attitude du pasteur…mais on me dit que ce n’est pas bien une ADD, car système pyramidal qui ne pratique pas la délivrance…alors que faire? Pour l’instant, j’y suis allée quelques fois, je n’ai entendu que des bonnes choses, bibliques … Doit on donc "juger" la dénomination…d’autant qu’il parait presque impossible de nos jours de constituer une assemblée sans faire partie d’une dénomination quelconque?

    Qu’en pensez vous? (bien que la réponse que j’agréerai viendra d’une confirmation de Dieu)

    Pour ma part, je suis décidée à y aller quelques fois, prudemment, sans juger, et, Dieu me donnera le discernement si quelque chose ne va pas … (Il l’a déjà fait plusieurs fois! car c’est La Parole de Dieu que j’écoute avant tout….)

    Qu’en pensez vous?

    Merci,

    Sophie

    Liliane: déjà tu as raison la réponse que tu dois agréer est celle de Dieu! ensuite il ne t’est pas demandé de juger mais de prier pour les responsables car ils auront des comptes à rendre bien plus importants que les brebis..;donc si tu y trouves de la nourriture non freulatée oui vas y non avec un esprit de méfiance mais de discernement…sourire et qui sait peut-être que par là le Seigneur va te faire rentrer dans un cercle de frères et soeurs ….

  62. Jean Yves M   •  

    Marc 16:9 ("Jésus ETANT ressuscité…") ne vaut pas plus que certains tiers de verset interdisant aux femmes d’enseigner.
    Marc 16:4 dit "la pierre,qui était très grande,AVAIT été roulée".
    De plus,en Luc 24:2 "la pierre AVAIT été roulée"
    et v6:"Il n’EST pas ici,mais Il EST ressuscité".
    v7:"…et qu’Il ressuscite le troisième jour" (en étant mort le vendredi soir?)
    Jean (témoin oculaire),ch 20:"la pierre ETAIT enlevée"…"on A ENLEVE du tombeau le Seigneur".
    Matthieu 28:
    v6: "Il n’EST pas ici,en effet Il EST ressuscité,comme Il l’avait dit.Venez,voyez l’endroit où Il ETAIT couché."
    Quant aux autres témoins (les gardes),lire Matt 28:11 à 15…

    Le fait qu’Il ETAIT ressuscité le dimanche matin (les femmes ne pouvaient pas venir le samedi soir) n’implique pas qu’Il A ETE ressuscité à ce moment-là.

    Par ailleurs,Actes 20:7 ne prouve rien non plus: les premiers chrétiens se réunissaient "chaque jour".

    Je ne précise pas tout ceci dans le but de renvoyer à un légalisme excessif et étouffant,ni pour convertir à "l’adventisme" (surtout pas!)
    Mais je veux rappeler que toute religion humaine est menteuse,que les décisions des hommes (pour un dimanche ou un vendredi) ne sont pas des déclarations de D.ieu,et qu’à chaque fois que l’on touche à Sa Parole,on touche à LA VERITE.

    Nous sommes dans un temps où l’on va vouloir relativiser et faire douter de tout en s’en prenant au moindre détail.
    Raison de plus pour être "fondamentaliste".Cela n’empêche nullement d’être dans le repos chaque jour.

  63. magnin roland   •  

    Holly en effet, a propose du soleil,dimanche se prononce SUN Day
    en anglais, —jour du soleil,— mais les croyants bibliques Anglais n ont pas encore beaucoup réagi jusqu a nos jours sur ce point.Bien au contraire puisqu ils acceptent,que leur reine, fasse autorité et dirige l église anglicane.
    Mais alors, beaucoup de personnes,
    de par le monde,commencent a se poser des questions,concernant la façon de vivre,
    des enfants de Dieu

  64. gcana   •  

    Moi j’étais dans une église ou tout paraissait bien il y avait le feu une bonne louange une bonne prédication
    Un peu comme vous Michelle, une prédication de vérité je mettais investie dans cette église je faisais Des cours de disciple dans cette église, j’ai pas mal grandis en plus,mais avec le temps l’église se vide, il y’avait des prophéties sur l’église qui ne se réalisaient pas, le pasteur nous mettait un peu l’impression que c’était un peu notre faute , je le croyiais bien sur on priaot on jeunaot rien avançait

    Il y’avais des chose pas claire il nous disaot pas tout, notamment sur les finances les dimes
    Les gens me disent de faire intention dans cette église, mais les gens me disent des chose je ne les croyiais pas
    Je pensaos que c’était l’ennemi, et que Dieu voulez un peu nous éprouver notre foi
    Et puis il eu un temps de pause de l’église ou j’ai cherche la face de Dieu et nous révéler moi et ma femme des vérités sur cette église il y a eu des divorces de l’adultère de la violence chez c’est deux pasteurs il était deux, il y’a eu beaucoup ils sont partis mais il reste encore quelques un que Dieu les gardes.
    39:24 Ezéchiel Je les ai traités selon leurs souillures et leurs transgressions, Et je leur ai caché ma face.

    fait intention au piége il sont nombreux oui je c’est rien avoir avec le theme

  65. sylvie   •  

    D habitude je suis d ‘accord avec vous mais là je trouve que c est un sujet qui partage encore le peuple de Dieu.Pourquoi Paul aurait il écrit en colossiens 2 v 16: que personne ne vous juge au sujet des sabbats.Je trouve qu il n y a pas plus claire comme réponse alors pourquoi toute cette polémique?
    Je crois que ce que le Seigneur reproche à Son peuple c est d ‘être un peuple activiste ,agité au lieu de venir à Ses pieds comme Marie et entrer dans les oeuvres préparées par Lui , c est là le vrai repos.J ai tout pleinement en Christ et le repos de sabbat dont parle Hébreux c ‘est Christ.

  66. gcana   •  

    7:3 Ainsi parle l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : Réformez vos voies et vos oeuvres, Et je vous laisserai demeurer dans ce lieu.

    préparons nous les amis Dieu veut changer la face du christianisme sortons de babylone
    pn risque d’en entendre d’autre comme ca encore, que le sabbat

  67. Robert D.   •  

    Dimanche vient du latin "dies dominicus" qui veut dire "Jour du Seigneur".

    On le retrouve dans l’apocalypse 1:10. Certaines bibles lisent "dimanche" (Darby, Martin et Saci).

    Le Sabbat c’est le samedi.
    Le Jour (de la résurrection) du Seigneur est le dimanche d’après certaines bibles.

    Libre à vous de pratiquer le Sabbat le samedi ou le dimanche. Sachez tout de même que les catholiques et les protestants célèbrent la résurrection du Seigneur le dimanche. Ce n’est pas parce que l’église romaine l’a écrit que dimanche est païen.

    michelle : Juste une remarque. Dimanche, en français, c’est peut-être le « jour du Seigneur » (traduction dérivée du latin), mais dans tous les pays anglophone, c’est SUNDAY, jour du soleil… Je suppose que dans d’autres langues aussi !

  68. natacha   •  

    Bonjour,
    J’aimerai partager avec vous ceci, en vous laissant juge, je n’impose pas ma vision, puisque je cherche a connaitre la véritable volonté de Dieu sur ce sujet qui me semble important.

    en meditant Hebreux, aujourd’hui j’en étais a hebreux4 le passage qui parle d’entrer dans le repos du Seigneur.

    Je me posais la question sur le commandement de Dieu "souviens-toi du jour du repos pour le sanctifier", sachant que les 10 commandements sont toujours d’actualité.

    Si nous mettons le passage
    d’" hebreux4 :10-11
    Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses oeuvres, comme Dieu s’est reposé des siennes.
    Efforçons-nous donc d’entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance."

    et " Exode 20:8 Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier."

    personnellement en méditant dessus cette pensée est venu sur mon coeur:

    "lorsque Dieu a donné les ordonnances et les lois dans l’ancien testamant, le peuple ne savait pas pourquoi Dieu avait donné tout cela, mais grâce à Jésus Christ nous savons pourquoi…nous allons donc dans

    "Colossiens 2:16-17
    Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou des sabbats
    c’était l’ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ"

    En fait ces 3 passages se complètent parfaitement.

    Dieu a demandé à son peuple de sanctifier le jour du repos(exode20:8), car Dieu avait fixé un temps ou les hommes entreraient réellement dans ce repos par Jésus Christ son fils (Hebreux 4:10-11) et Paul nous le rappelle dans (Colossiens 2: 16-17)

    Notre repos c’est Jésus Christ comme nous le dit les passages d’Heberux et Colossiens, et puisque les lois de Dieu ne changent pas, encore moins les 10 commandements, je crois sincèrement que Dieu nous demande a perpétuité de garder un jour qu’il a lui même fixé pour honorer le jour ou Dieu nous a fait entrer dans son repos en Jésus Christ.

    C’est comme la sainte scène, Jésus Christ nous a demandé de faire cela en mémoire de son sacrifice sur la croix, même si ce sacrifice a eu lieu il y a + de 2000 ans, aujourd’hui nous devons continuer a nous souvenir de cela. Le fait de participer ensemble au repas du Seigneur ne signifie pas que Christ meurt chaque fois que nous le faisons, mais c’est une façon d’honorer ce que Jésus Christ a fait pour nous qui sommes mort et ressuscité en lui.

    Je constate qu’au travers de la Bible Dieu demande souvent a son peuple de "se souvenir et d’honorer des évênements particulier" et vous remarquerez que Dieu fixe des jours ou nous devons nous souvenir de l’accomplissement de ses promesses.

    La pâque, la pentecôte, le repas du Seigneur, et enfin le Shabbat et bien d’autres fêtes encore.

    Jésus Christ a demandé a ceux qui ont mangé et bu de son sang de répeter ce repas jusqu’à son retour , et Dieu demande dans les 10 commandements a ceux qui son entré dans le repos de Dieu en Jésus Christ de s’en souvenir continuellement, par le Shabbat!

    Je pense que si nous répetons la sainte scène parce que nous sommes mort et réssucité en Christ nous qui sommes entré dans le repos de Dieu en Jésus Christ, nous devons également …nous souvenir du jour du repos pour le sanctifier, comme Dieu nous le demande dans les 10 commandements…et Dieu dans sa souveraineté a fixé un jour de la semaine pour cela.

    Colossiens2:16-17 ne nous demande pas de ne plus honorer le jour Shabbat, bien au contraire Paul dit qu’on ne doit pas nous juger pour cela…sans vouloir interpréter ses paroles, je crois que Paul voulais conforter les colossiens qui n’étaient pas juifs, pour leur rappeler que le fait d’honorer le Shabbat est normal puisque c’est l’ombre des choses a venir et qu’ils ne doivent pas être jugé à cause de cela…si ce passage a pour but de supprimer le shabbat, alors nous devrions aussi supprimer toutes les fêtes comme le mentionne Paul.

    Liliane: j’en suis arrivée au même point de réflexion que toi, ….

    Michelle: mais si Jésus est ressuscité le jour de Shabbat, comme le démontre

    http://www.michelledastier.org/i...

    alors, la commémoration du sabbat est tout autant le rappel de la création parfaite de Dieu, COMME LE DISENT LES ÉCRITURES qui expriment clairement que l’homme doit se reposer car c’est le septième jour de la création que Dieu s’est reposé. Bien sûr, avec la résurrection, nous entrons aussi dans un nouveau repos. Mais après tout, pourquoi pas avec le jour de la crucifixion, puisque c’est ce jour-là que Jésus a porté nos péchés, nos maladies, nos infirmités… Et si on revenait aux Ecritures: Le sabbat a bel et bien été instauré par Dieu en commémoration de l’achèvement de sa création. Il ne concerne donc pas le peuple juif seulement (Moïse n’a fait qu’en rappeler le principe) mais toute la création, et tant les chrétiens que les juifs devraient le célébrer à titre de témoignage… et dans l’unité puisque nous avons le même Dieu, mais sans les rituels pour nous, chrétiens, car justement les rituels ne sont pas au menu du nouveau testament …

  69. Jean Yves M   •  

    "Anecdote":

    Il y a une quinzaine d’années,je réfléchissais déjà beaucoup au Shabbat.
    Je ne sais pas exactement pourquoi,mais c’était au moins pour sortir complètement du catholicisme romain,de ses messes du dimanche,des vêpres,du confessionnal hebdomadaire,des carêmes et des semaines saintes,des Noëls,Pâques,Ascension,Pentecôte,Assomption(!),mois de Marie (avec "autel" et réunions à la maison),la photo du Saint Père le Pape à côté du crucifix,etc,etc,etc…(oh,j’allais oublier,entre autres,la prière quotidienne pour les morts auprès de la Sainte Mère de Dieu!)

    Donc,j’étudiais le Shabbat,les Shabbats annuels,et surtout celui de Pessah (LA Pâque).

    J’ai alors décidé de "POSER UNE TOISON".

    Voulant avoir un maximum d’informations en confrontant des traductions,j’ai choisi d’ajouter à ma collection de Bibles,la traduction littérale de Chouraqui.

    Ainsi,un "samedi",j’ai demandé au Seigneur de me montrer quelque chose quand je suis parti à la librairie chrétienne (catholique) pour faire cet achat.
    Deux heures après,j’étais de retour,furieux,dans ce même magasin,en expliquant avec de vifs reproches "qu’il manquait dix pages dans l’évangile de Marc"!
    La dame de la librairie était confuse et surtout héberluée de voir à quelle vitesse j’avais lu tout ça!
    Elle ne put que se confondre en excuses et me proposer l’échange…pour le "samedi" suivant.
    Quant à moi,après être revenu au calme,je me souvenai et réalisai que…j’avais "posé une toison"!

    Les pages manquantes concernaient bien sûr le repas de Pessah,la crucifixion et la résurrection.

    Je me suis dit depuis que la toison pouvait fort bien me pousser à d’abord "éplucher" la Parole de Dieu,d’autant plus que je n’avais pas encore approfondi Hébreux 4,mais franchement,je n’ai jamais pu oublier "le Shabbat",sous toutes ses formes.

    Peut-être certains peuvent-ils aussi poser une toison…
    Mais je ne serais pas étonné que par les temps qui courent,le Seigneur demande de plus en plus aux chrétiens de se faire reconnaître bien évidemment d’abord par leurs fruits,mais pourquoi pas aussi par quelques "signes",dont leur amour pour Israël et le peuple juif,en dehors des dénominations.
    Le Shabbat pourrait être l’un de ces signes et une excellente occasion d’être persécuté.

  70. natacha   •  

    Voici un autre fait qui m’interpelle encore plus:

    " hebreux4 :10-11
    Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses oeuvres, comme Dieu s’est reposé des siennes.
    Efforçons-nous donc d’entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance."

    et " Exode 20:8 Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier."

    Hebreux nous dit "d’entrer", alors que Exode nous dit: "souviens-toi" donc l’un ne peut pas annuler l’autre, au contraire ils se complètent parfaitement.

    Liliane: la version Semeur dit en Exode 20:8 « Pense à observer le jour de Sabbat et fais en un jour consacré à l’ETernel »….

  71. Chantal g   •  

    Bonjour,
    Je réagis au commentaire de Jean-Luc B : tout d’abord l’interprétation de : « Jésus, étant ressuscité LE MATIN DU PREMIER JOUR DE LA SEMAINE… » (Marc 16. 9.) effectivement il est écrit étant ressuscité, mais il n’y a eu aucun témoins oculaire pour attesté que cet évènement a eu lieu le Dimanche, par contre il a été vu de nouveau à partir du 1er jour de la semaine, le Dimanche. Pour ma part je crois que l’évènement de sa résurection à eu lieu le Samedi.

    Pour ce qui est du Shabbat, pourquoi dire que : « Tous ces frères seraient donc en désobéissance à la volonté de Dieu et n’aimeraient donc pas le Seigneur puisqu’ils ne respecteraient pas la lettre du sabbat ? »

    Pour ma part Je travaille le samedi c’est en quelque sorte le milieu de la semaine en ce qui me concerne, car je travaille le VSD, mais cela ne m’empêchera nullement d’entrer dans le repos du Seigneur en lui consacrant plus particulièrement ce jour-ci, dans le respect et en rappel de ce commandement c’est la conviction que me donne les échanges qui ont été élaborés au fil de cet article.

    Depuis 8 ans maintenant je travaille le Week-end, au départ ce n’était pas mon choix, mais il me serait difficile de revenir à la norme car de ce fait je dispose de temps pour l’étude de la parole.
    Je fais partie d’un groupe de maison, donc je ne suis pas complètement coupée de mes frères et sœurs, je participe au culte lors de mes congés et je constate aussi l’apostasie qui peut y régner, cependant je m’efforce tout de même de continuer d’y participer , me disant que je peux être utilisée par le Seigneur au sein de cette assemblée et que dans celle-ci, il y a aussi des frères et sœurs sincères de bonne volonté et obéissants et je reçois aussi à travers eux et comme je l’avais dis dans un autre fil c’est aussi à nous de nous auto-examiner afin que sa volonté s’accomplisse et non la notre.

    Cependant mon emploi du temps me donne du recul par rapport à l’assemblée et c’est un privilège dont je remercie le Seigneur, je dispose de temps pour être en tête à tête avec mon Seigneur, pour le connaitre d’avantage, être à son écoute.

    Soyez bénis Frères et Sœurs.

    Michelle : effectivement, LE MATIN DU PREMIER JOUR, les femmes sont allées TRÈS TÔT AU TOMBEAU et l »ont trouvé vide. Pourquoi très tôt ? Tout simplement parce que la veille étant shabbat, elle n’avait pu se rendre au tombeau… qui était peut-être déjà vide la veille au soir. Je ne saurai trop recommander l’excellente étude de Gabriel Ours sur le sujet :

    http://www.michelledastier.org/i...

    Nous voyons que la grande probabilité est que Jésus est ressuscité non le dimanche matin (le tombeau était déjà vide) mais la veille. Alors, comme le dit Gabriel, tout le tralala du dimanche comme rappel du jour de la résurrection est tout aussi faux que de mettre le jour du Seigneur le dimanche .

  72. sylvie   •  

    Bien sûr que les 10 commandements ne sont pas caduques mais prenons par exemple : tu ne tueras pas.Quel chrétien aurait l idée de tuer physiquement quelqu un?Par contre il est bien dit que celui qui hait son frère est un meurtrier et on peut tuer aussi avec la langue.Je crois que la grâce va plus loin que la loi.Et je crois que c est la même chose pour le sabbat:le repos du coeur comme un enfant sevré sur le sein de sa mère.
    L état d une partie du peuple de Dieu qui court partout sans jamais être satisfait est affligeant et ce n est pas un changement de jour qui va régler le problème.Je crois que la priorité pour l instant, je dis bien pour l instant, est ailleurs.

    Liliane: en résumé, si j’ai bien compris ce que tu as écris il faudrait dire à Dieu « écoute pour l’instant des 10 commandements et notamment le quatrième, c’est pas la priorité maintenant »…oupsssssssssss moi je ne m’y risquerai pas….

    Michelle: Dis-moi, Sylvie, la sanctification – qui veut dire la mise à part par l’obéissance aux lois divines et la purifications des péchés et des souillures par la repentance ET LE RENONCEMENT – c’est secondaire, pour toi ?

    Voici comment se termine, quasiment, la Bible:

    Apocalypse 22:11
    Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore ; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore.[…]22:12 Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son oeuvre.

    Tu vois, la sanctification fait partie des oeuvres, et même des œuvres préparées d’avance par Dieu en inscrivant ses lois dans notre coeur, et ainsi, comme dit Jean, ils ne deviennent pas pénibles.

    Je suis littéralement affolée de voir combien les chrétiens aujourd’hui ont été abreuvés à un faux évangile, de faux amour (l’amour divin implique la sainteté et la sévérité), de fausse foi, de fausse sanctification, de fausse grâce… Oui, affolée. Seigneur, je comprends mieux ce que tu as dit quand il est écrit :

    2Th 2:7 Car le mystère de l’iniquité agit déjà ; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. 2:8 Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement.

    La saine doctrine, comme écrit en 2Tim 4, les gens l’accommodent à leur sauce ! Oui, c’est affolant ! Sylvie, réveille-toi, la sanctification, c’est PLUS PRIORITAIRE QUE JAMAIS ! Et l’amour sans sanctification, c’est du pipeau ! C’est de la tolérance humaniste… L’amour de Dieu, lui, est pur, il va avec ses jugements, tout aussi purs… Où est la crainte de Dieu dans ta vie ?

  73. François Grenier   •  

    Exode 20:8 suffit à celles et ceux qui veulent observer le sabbat comme un jour réservé à l’Eternel.

    Jésus et les apôtres observaient le sabbat puisqu’ils étaient juifs. Les premiers chrétiens aussi. Voilà ce qu’on peut dire.

    Colossiens 2: 16-17 ne fait que rappeler cet état de fait, tout en appuyant Hébreux 4: "le corps est en Christ".

    Hébreux 4 ne vient pas en appui d’Exode 20:8. C’est presque le contraire ! Ce texte dit que ceux qui entrèrent dans le pays promis n’entrèrent pas dans le repos de Dieu. Lorsqu’il dit: "il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu", il ne parle pas du jour du sabbat en tant que tel, mais de la foi en Christ qui nous fait réellement entrer dans le repos de Dieu.

    Et jamais dans le NT, il n’est demandé jamais formellement aux païens convertis de respecter le sabbat.

    Cela m’irrite que l’on en rajoute aux Écritures.

    Exode 20:8 et la pratique de la première église suffisent en soi. Pas besoin d’en rajouter pour se donner meilleure conscience.

    Un esprit d’égarement et d’aveuglement a saisi presque tous les mouvements qui ont voulu aller trop loin dans ce domaine et ont voulu mettre cette contrainte et ce fardeau sur le dos des "ouailles".
    Apprenons les leçons du passé !

    Que celles et ceux qui souhaite en revenir au respect du sabbat le fasse à titre INDIVIDUEL, LIBREMENT, SANS CONTRAINTE, DANS LA JOIE et sans chercher à en faire une doctrine dont dépendrait le sort de leur âme et de celle de leurs frères et sœurs dans la foi, le fasse.
    Pour moi, c’est cela le sens de Colossiens 2: 16-17

    Le fait de consacrer ce temps joyeusement sera une bénédiction pour celles et ceux qui le feront.
    Quant à moi, je suis déjà un convaincu… sauf que, ce temps, je le prends quand je peux…. et il arrive que cela soit un samedi.

  74. noemie   •  

    REPONSE EVANGELIQUE A L’ENSEIGNEMENT ADVENTISTE :

    "Pour les adventistes, le sabbat est et restera à jamais le signe de l’alliance conclue par Dieu (Exode 31:12.13) et le sceau que portent au front les vrais serviteurs de Dieu (Apocalypse 7:2.3). Il a une valeur permanente fondée sur les trois arguments suivants: 1) Il fait partie de la loi morale qui concerne tous les hommes de tous les temps. 2) Il fut institué lors de la création. 3) Il n’a pas été abrogé dans le Nouveau Testament. Ces arguments sont faux. Le sabbat en effet n’a pas été institué lors la création du monde et était inconnu des juifs avant la promulgation de la Loi au Sinaï. D’autre part, il a bel et bien été aboli, ce qui fait dire à l’apôtre Paul: "Que personne ne vous juge au sujet du manger et du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune et des sabbats. C’était l’ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ" (Colossiens 2:16.17). D’autre part, Hébreux 4:4-11 enseigne que le sabbat préfigurait le salut que le Christ a acquis aux hommes, le repos céleste qui sera offert aux croyants. Il n’a donc plus sa raison d’être. L’imposer aux chrétiens revient à commettre l’erreur que l’apôtre Paul reprochait aux docteurs judaïsants qui voulaient introduire la circoncision dans l’Eglise chrétienne. Les premiers chrétiens célébraient leurs cultes le dimanche, en souvenir de la résurrection du Christ (Actes 20:7; 1 Corinthiens 16;:2). Ils n’ont pas substitué le dimanche au sabbat, mais considéraient tous les jours comme égaux et ont librement choisi le dimanche, parce que c’était le jour de la victoire du Christ sur la mort."

    Source :
    http://www.egliselutherienne.org...

    Michelle: Trouve-moi dans la Bible où tu as vu que les premiers chrétiens célébraient leur culte le dimanche ? D’autre part, nous l’avons vu et revu, Jésus n’est certainement pas ressuscité le dimanche, puisque les femmes, en venant à l’aube du dimanche , ont trouvé le tombeau déjà vide ! Lis le lien vers le « blablabla de Pâques, cité ci-dessus ! C’est tout de même dommage que les gens viennent mettre les commentaires sans même lire les commentaires qui ont déjà été écrits, dont beaucoup sont fort enrichissant, et nous contraignent ainsi à répéter sans cesse la même chose. Pour ne pas perdre de temps, ils en font perdre beaucoup aux autres… Ca, ce n’est pas de l’amour… Je vais être obligée de fermer les commentaires à cause de cela, ce qui est bien dommage, car je trouve qu’il y a un vrai mépris du temps des autres !

  75. Isabelle P   •  

    Bonjour Michelle,

    Je veux juste donner mon témoignage.

    J’ai quitté les ADD il y a quelques années et je me suis retrouvée seule chez moi devant la face de Dieu. Comme j’en avais l’habitude je consacrais plutôt le dimanche à mon culte d’adoration.
    Puis je ne sais comment je me suis retrouvée à faire mon culte le samedi trouvant là une paix et une joie que je n’avais pas le dimanche.
    Depuis nous avons établi une église avec d’autres frères et soeurs et tout naturellement nous faisons le culte le dimanche.

    Après la lecture de cette réflexion sur le shabbat je me rends compte que notre Père céleste m’avait donnée une révélation que je n’avais pas comprise sur le moment. Je le béni de ce qu’il parle à plusieurs mais je ne vois pas comment faire pour changer le jour du culte du dimanche au samedi. Toute notre mentalité doit changer et je ne sais pas comment je peux refuser d’aller au culte le dimanche si la communauté n’a pas elle aussi cette révélation.

    Bien fraternellement

  76. LeiMeng   •  

    Dommage qu’il n’y ait pas un seul croyant arabe dans cet interminable fil. Leur perspective mériterait d’être entendue eux qui, en terre d’islam et sauf erreur de ma part, célèbrent le VENDREDI, manière de se fondre dans le cadre culturel qui est le leur. Comment eux se positionnent-ils par rapport au commandement du jour du repos? Est-ce qu’ils ont l’impression de le «pécher gravement»?

    Par ailleurs, j’adresserais la question suivante aux aspirants sabbatistes (pourquoi pas, au fond, je n’en ferais pas une maladie, perso, si on y revenait): peut-on prendre la commandement sans prendre aussi toutes les prescriptions annexes, telles l’interdiction de cuire et de marcher plus qu’un mille romain?

    Michelle: Un: les musulmans ne sont pas chrétiens, autant que je sâche, et justement, Satan singe Dieu. Donc en mettant le jour de repos le vendredi, ils ont été tout aussi rebelle au JOUR DE REPOS DONNÉ PAR DIEU À TOUTE L’HUMANITÉ depuis la création (même si les ordres de Dieu, et ses lois, ont été transmis par le biais d’un peuple élu…) que l’Eglise !

    D’autres part, tu es justement en train de rappeler que les Pharisiens avaient TOTALEMENT déformé le sens du mot Shabbat, y ajoutant des commandements et des préceptes humains ! Ils avaient établis « règles sur règles », préceptes sur préceptes, pour faire de ce jour un pensum au lieu d’en faire un jour de réjouissance. Où as tu vu dans la loi qu’il ne fallait pas cuire ou faire plus de mille pas;.. ? Où ? C’étaient des ajouts d’homme, que Jésus a fortement dénoncés, montrant toute l’hypocrisie de ces « docteurs de la loi » qui avaient tordu la loi pour mettre le peuple de Dieu sous contrainte, sous peur, et même sous terreur… Les Pharisiens d’aujourd’hui s’appellent Nicolaïtes (= qui domine le peuple), et ce n’est pas forcément le même type de prescription qu’ils utilisent, mais ils font leurs propres rajouts

    …!

  77. Jean Yves M   •  

    Le chrétien et le Shabbat.
    Enseignement en 5 parties sur Youtube,d’après l’article paru sur ce blog:
    http://www.youtube.com/watch?v=3...
    (ceci est la partie 1/5,cliquer sur les autres pour avoir la suite).

    Michelle: j’ai déjà écouté, mais j’ai vu que le prédicateur Steve, pour argumenter sa position, faisait plusieurs omissions de textes (système classique pour imposer son point de vue), mais aussi des erreurs; Par exemple, il dit que Jésus a dit au jeune homme riche qu’obéir au dix commandements ne suffisait pas ! Or Jésus n’a cité que CINQ commandements, et n’a pas cité les cinq autres ! Pourquoi ? Parce que ce jeune homme, précisément (-et comme tout homme sur terre) était dans l’incapacité d’observer les dix commandements ! Notamment le premier et le second. La proposition de Jésus de vendre tout ce qu’il possédait pour être sauvé a démontré que son coeur était partagé entre Dieu et Mammon, ce en face de quoi Jésus voulait le mettre.

    Au lieu d’infirmer la nécessité de respecter le jour du Sabbat, cela vient CONFIRMER, que les dix commandements sont justes et toujours d’actualité, mais que l’homme a infiniment besoin de la grâce de Dieu car il pèche souvent contre l’un ou l’autre de ces dix commandements ! Autant dire que son argumentation ne m’a en rien convaincue …

    Mais l’article ci-dessus suscite des vagues et des remous: TANT MIEUX; Moi aussi je suis remise en question, et je cherche la vérité. Et je me réjouis de voir que bien d’autres se posent aussi les bonnes questions.

  78. Luke   •  
  79. sylvie   •  

    Le Seigneur commence toujours par l ‘intérieur.La sanctification, c est laisser transformer ma vie à Son Image par l ‘Esprit.Rassurez vous , je ne suis pas pour la grâce au rabais ni pour l Amour sans la Vérité; je souffre assez pour celà dans mon environnement et comme vous l ‘avez dit une fois :moi aussi j ai mal à l Eglise J ai la crainte de Dieu dans ma vie et je l ai payée assez chère pour avoir perdu mes soi disant frères et soeurs chrétiens qui cautionnent le péché et pratiquent la loi du silence au nom d un amour charnel qui n est que du copinage et là ce n ‘est même plus de l humanisme, c est de l ‘angélisme.Je rends mon culte au Seigneur chaque jour en Lui offrant ma vie en sacrifice vivant car je L aime plus que tout ,Lui qui m ‘a tant aimée et je n ai certes pas envie de jouer avec la grâce qui va plus loin que la loi car ce ne sont plus les actes qui sont jugés mais la motivation des coeurs.
    En lisant votre réponse j en ai les larmes aux yeux car je ne pense pas que ce que vous dîtes correspond à ma situation .Il y a quelque années le Seigneur m avait délivrée d une situation pénible et Il m ‘avait donné ce verset : veillez et priez ce que avec Son aide ,je fais.

    Michelle: Amen amen ! Je préfère cela, surtout que je te connais. Ta formulation était un peu ambiguë et pouvait laisser entendre que la sanctification était chose secondaire. Sois bénie, Sylvie !Là, tu m’as rassurée

  80. GILBERT   •  

    Quand je prêche dans l’église, la plupart de mes messages sont orientés vers le discipulat, j’insiste beaucoup sur la responsabilité individuelle de chaque chrétiens d’obéir au Seigneur, mais je me rends compte que c’est plus une question de changement de mentalité que d’enseignements et que le système pastoral traditionnel y est pour beaucoup…

    Prions pour du changement ! Dans le groupe de jeunes que j’encadre ça se passe autrement parce qu’ils sont plus jeunes et malléables. Ils vont devenir une vrai petite armée du Seigneur…gloire à Dieu !

    J’ai un peu lu les réactions sur le blog, il a beaucoup de confusion sur la Loi et moi-même je suis en train d’apprendre. Le christianisme s’est éloigné pendant des dizaines d’années de « l’usage légitime de la Loi » et le Seigneur est en train de remettre les pendules à l’heure, ceux qui l’aiment écouteront et les autres auront les oreilles qui les démangent.

    Les gens doivent se rendre compte que dès qu’ils pêchent consciemment ils se remettent sous la Loi parce qu’ils méprisent la Grâce, c’est terrible et cela vien!, à la base, de la connaissance du péché, connaissance qui vient justement de la Loi !

    Il y aurait tant à dire sur le sujet !

    Dieu s’attend à ce qu’on cherche ce qui LUI plait dans sa Parole !

  81. Jean Yves M   •  

    Je ressens de plus en plus que le débat est faussé non seulement à cause de conceptions sur la loi et la grâce,mais aussi à cause de la "forteresse" du dimanche.

    Ce jour du soleil a toujours été une fête païenne.
    Le "dies Solis" camouflé en "Dies Dominicus" par Rome (l’empire comme la religion) s’est imposé au monde,tout en gardant son nom pour le Sunday ou le Sonntag par exemple.

    Plus un mensonge est gros,plus il est répété souvent,et plus il devient "vérité".
    Et le but a toujours été le même:s’opposer et faire oublier le Shabbat de Dieu.(qui n’est pas seulement celui des juifs)

    Presque tout le monde est prêt à jurer que Jésus est ressuscité un dimanche.
    Presque tout le monde est prêt à jurer que les premiers chrétiens se réunissaient et "rompaient le pain" le dimanche.

    Pourquoi? Parce qu’on le leur a dit et répété.Parce qu’ils n’ont pas lu la Bible,ou qu’ils l’ont lue sans le Saint Esprit.
    On lit "shabbat",et on pense "dimanche".
    On lit "jour du Seigneur" et on pense "dimanche"!

    Quoi? Il y a même des traductions d’Apoc 1:10 qui affirment que Jean fut "ravi en esprit…un dimanche"!!!
    Mais il a été "transporté" au "Jour du Seigneur"!
    Ce "Jour du Seigneur" qui "viendra comme un voleur"! (1 Thess 5:2 et 2 Pierre 3:10).
    Ce jour du Seigneur "grand et glorieux" avant lequel "Le SOLEIL se changera en ténèbres,et la lune en sang" (Actes 2:20).

    Il y a vraiment trop de gens,et surtout trop de chrétiens,qui ne parlent pas des mêmes choses.

    Remettons le dimanche à sa (petite) place,et le Shabbat reprendra la sienne,qu’il n’aurait pas dû perdre.

  82. Joseph/Groupe Evangéliste Du Doubs   •  

    Ceux qui prétendent que la grâce est supérieur à la loi,que le Dimanche est supérieur au Shabbat,rendent le fils supérieur au pére et ceci est contraire à l’Ecriture et aus paroles mêmes de Jesus.Le pére est assis sur son trône, le fils est assis sur le sien,un autre trône celui de l’agneau de Dieu,à la droite du trône divin.

    Souvenons-nous bien de la Bonne Nouvelle apprise effectivement un Dimanche matin,mais pourquoi sacrifier le Shabbat de l’Eternel qui est un commandement divin en le remplaçant purement et simplement par un jour profane,rendu <<saint>>par des décisions d’hommes antisémites, anti-juifs et anti-Dieu d’Israël !

    Ce que Jesus a cloué à la croix en mourant ce n’est pas la Loi, mais l’acte de notre culpabilité ! Le Seigneur nous a rachetés de la malédiction de la Loi, malédiction que nous encourions à cause de nos transgressions, mais pas de la Loi !

    Ce fut Constantin, qui utilisa le jour de l’adoration qu’il vouait au soleil comme tous les païens, le Dimanche pour affirmer, que le Shabbat était caduc. Ce sont les hommes qui ont décidé et institué le Dimanche comme jour d’adoration et de sanctification lors du concile de trente où de sa propre autorité l’eglise catholique romaine a comme par magie,transféré le pouvoir du Shabbat au Dimanche en l’appelant le<< jour du Seigneur>> !

    Savez vous que des hommes de Dieu tels que Wesley, Finney, Moody étaient opposés au Dimanche en tant que jour destituant et remplaçant le Shabbat ? Cela fait des siecles que nous avons eu le cerveau lavé par les fausses doctrines de L’eglise romaine , alors avec l’aide du Saint-Esprit deprogramons-nous et séparons-nous du systeme pagono-romain !A chacun de décider,de choisir,à chacun de juger ! Que Dieu vous garde.

    Michelle: voici un commentaire vigoureux, fondé et intègre, comme je les aime ! Merci Joseph

  83. Alain M   •  

    Bonjour à tous.
    J’ai une question à poser.
    Est ce Dieu peut baptiser en Esprit quelqu’un qui transgresse un des dix commandements?
    Je pense que non.Si nous nous convenons que celui ou celle que Dieu accorde le baptême du Saint Esprit lui est agréable( Actes 10:34-35), je pense que Hébreux 4 et Colossiens 2 justifient ce qu’est le Sabbat pour un chrétien né d’eau et d’esprit.
    C’est le repos qu’a un coeur rempli d’Esprit Saint.
    Il m’arrive de travailler 7 sur 7 sous contrainte bien sur mais l’essentiel c’est d’être agréable dans les yeux de l’Eternel.
    Le commentaire de Holly m’a beaucoup béni.

    Que le Seigneur vous bénisse richement.

    Mais Seigneur ! Nous transgressons tous les dix commandements ! Justement, les commandements sont là pour démontrer à l’homme sa nature profondément pécheresse (Vois Roms 3:10 et suite), mais l’immensité de l’oeuvre de Golgotha qui permet au pécheur sui se repent d’être sanctifié. Alors bien sûr qu’un sanctifié et qui croit dans la connaissance du Seigneur, et surtout qui veut marcher dans le chemin étroit, peut recevoir le baptême de l’Esprit saint. Si Dieu attendait que nous soyons parfaits, il n’y aurait aucun homme sur terre qui le méritât. Ne confondons pas la marche dans la sanctification, et la marche dans l’acceptation passive du péché, donc refus des commandements de Dieu, comme norme de vie ! Et Certes le Seigneur connaît le coeur d’un homme: si tu es contraint de travailler sept jours sur sept, Dieu le sait… mais si tu lui demandes de changer les choses, justement pour être conforme à Sa volonté, Il le fera ! Crois-le! Et tu en seras sans doute très béni, même financièrement … Enfin, moi, j’ai toujours vu mon Dieu agir ainsi quand on veut lui obéir de tout son coeur !

  84. Arkonciel   •  

    Peut-être que parmis les nombreux commentaires quelqu’un l’aurait fait remarqué. Mais ne savons nous pas encore que le Shabbat ou jour du repos du Seigneur n’est que:…JESUS.
    Venez à moi vous qui êtes fatigués. Ce n’est ni un dimanche, ni un samedi comme dans la loi. Mais ce repos est fait pour tous ceux qui viennent en Jésus son Fils, car ceux là entreront dans le repos du Seigneur. Cessons de considérer Dieu comme ayant besoin de fauteuil pour se reposer. Reveillez-vous vous qui dormez. Le Seigneur n’a pas besoin de vos chaises mais de vos coeurs qui se reposent entièrement sur Lui. Que Dieu vous bénisse

  85. Roger   •  

    Je crois qu’il faut noter que c’est tout le calendrier que Dieu avait fait qui a été changé pour être adapté aux fêtes païennes et imposé par la mort de beaucoup de ceux qui n’ont pas accepté l’ordre des choses.

    Satan à deux méthodes pour détruire ceux qui marchent avec Dieu : la persécution et la séduction. Aujourd’hui nous sommes dans un temps de séduction et un mot qui résonne ou qui est mit dans les pensées : c’est tolérance et diversité.

    Mais si nous regardons dans l’ancienne alliance, comme dans la nouvelle alliance il y a toujours qu’elle chose qui est tranché, ce que les apôtres ont fait à plusieurs reprises, Dieu dit à Moïse,
    nombre 5 : 1 Et l’Éternel parla à Moïse, disant :
    2 Commande aux fils d’Israël qu’ils mettent hors du camp tout lépreux, et quiconque a un flux, et quiconque est impur pour un mort.
    3 Tant homme que femme, vous les mettrez dehors ; vous les mettrez hors du camp, afin qu’ils ne rendent pas impurs leurs camps, au milieu desquels j’habite.

    Paul reprend dans la même direction dans 1Cor 5 : 11 Paul dit de ne pas avoir de relation avec quelqu’un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec tel homme…..v 13 Otez le méchant du milieu de vous.

    Nous voyons dans plusieurs nos assemblése, tout le contraire dire que la meilleur place pour le pécheur est dans l’église, et je parle de ceux que leur péché est connu, qui vivent avec une femme sans être marier, et qui mêmes sont dans le ministère. Donc je ne parle pas de ceux qui pense différent sur certain point, mais ce je veux dire que on nous a appris à ne rien juger, ( discerner) et que ça devient un mal, pour plusieurs de prendre la Parole de Dieu pour trancher, ont préfère s’adapter à la situation, même si ça va en contradiction avec la Parole de Dieu.

    Note sur Colossiens 2 : 16 Que personne donc ne vous juge en ce qui concerne le manger ou le boire, ou à propos d’un jour de fête ou de nouvelle lune, ou de sabbats,
    17 qui sont une ombre des choses à venir ; mais le corps* est du Christ. Version Darby. Non qui était, mais qui sont une une ombre des choses avenir. comme il est écrit dans plusieurs version.
    Donc le sabbat est l’ombre des chose a venir, que ce n’est encore compléter.

    Je crois que Dieu veut garder une journée qui lui soit réservé pour que l’homme puisse célébrer, cette fête, Dieu a invité l’homme à venir dans le repos avec lui pour célébrer ce qu’il avait fait, nous reposons en Jésus qui notre sabbat tous ensemble, quand il a invitation pour célébrer une fête, un mariage il y a une journée qui est décrété pour le faire ensemble.

    Puisque Jésus n’a jamais péché et que le sabbat était une loi de son époque, nous savons qu’il observait le sabbat de la façon prévue par Dieu en vertu de l’ancienne alliance.
    Je suis entièrement d’accord avec Joseph, ça rejoint le début de ma réflexion, c’est cela qui était en moi depuis mon réveil ce matin.

  86. Obélix   •  

    Il est vrai que certains disent que le Shabbat est le dimanche, d’autres le samedi et j’ai aussi entendu parler de gens qui disent que c’est le vendredi.

    Mais tout d’abord, voici qui avait été faite dans les ex-pays communistes. L’idée était d’effacer toutes traces du christianisme, donc au lieu de faire des semaines de sept jours, il fallait voir comment les gens réagiraient avec des semaines de dix jours. Quelques temps après avoir commencé l’expérience sur les gens, il a été constaté que les cobayes commencaient à avoir des troubles psychiques et physiques sans qu’il y ait d’explication rationnelle. Lorsque l’expérience a été arrêté sur les gens leur santé s’est de nouveau amélioré. De là, à mon avis, je crois que Dieu a créé l’homme avec ce besoin de jour de repos tous les sept jours et que c’est une loi immuable. Par contre, je crois qu’il n’est pas nécessaire de se disputer pour savoir de quel jour de la semaine il s’agit. Voici aussi une prière de remerciement:

    Seigneur merci pour qui travaillent un jour de shabbat dans les domaines suivants:
    – à la police
    – aux chemins de fer et aux autres transports publics
    – dans les centrales électriques et autres infrasctuctures
    – aux aéroports
    – aux pompiers
    – dans les hopitaux
    – et ainsi de suite

    Je crois que ces gens chrétiens ou non qui travaillent à notre service sont aussi un don de Dieu.

    Michelle: à la Révolution française aussi, par rébellion contre Dieu, il avait été décidé des semaines de dix jours.

    Le sabbat, c’était aussi le repos pour le pays :

    Lévitique 26:34 Alors le pays jouira de ses sabbats, tout le temps qu’il sera dévasté et que vous serez dans le pays de vos ennemis ; alors le pays se reposera, et jouira de ses sabbats.[…]

    Un jour d’humiliation de l’âme (donc de sanctification : Lévitique 16:31

    Ce sera pour vous un sabbat, un jour de repos, et vous humilierez vos âmes. C’est une loi perpétuelle.[…]

    NOTONS LE: « C’EST UNE LOI PERPÉTUELLE ! »

    Et même un jour où Dieu veut qu’on se soucie des esclaves (et de lerus enfants !), des étrangers au peuple de Dieu… et des bêtes:

    Exode 23:12
    Pendant six jours, tu feras ton ouvrage. Mais le septième jour, tu te reposeras, afin que ton boeuf et ton âne aient du repos, afin que le fils de ton esclave et l’étranger aient du relâche.[…]

    Bref, un jour où on pense aux autres, et surtout aux défavorisés et aux faibles…Alors bien sûr que Dieu n’est pas contre les services qui peuvent sauver la vie !!! Il a a dit aux pharisiens qu’ils détacheraient leur âne le jour du sabbat, mais pas une fille d’Abraham. Ils montrait ainsi que le jour du sabbat devait aussi être une démonstration d’amour, pas de religiosité ! Irait-on dire à une femme qu’elle ne doit pas allaiter son bébé le jour du sabbat ? Ridicule, bien sûr…mais, au final, c’est ce que les pharisiens faisaient du jour de repos ! Où as-tu vu le repos et la joie si tu laisses crever ton voisin sous le prétexte de ne rien faire ce jour-là ! Toutes nos allergies contre le sabbat viennent du fait que l’on n’a pas compris ce qu’était le sens de ce mot ! Il est lié à religiosité, contrainte, limitations, alors que ce soit être une mise à part volontaire, libre et joyeuse pour Dieu ! Chabat, veut dire textuellement : abstention. Voici ce qu’en dit Jérémie:

    17:21 Ainsi parle l’Éternel : Prenez garde à vos âmes ; Ne portez point de fardeau le jour du sabbat, Et n’en introduisez point par les portes de Jérusalem.
    17:22 Ne sortez de vos maisons aucun fardeau le jour du sabbat, Et ne faites aucun ouvrage ; Mais sanctifiez le jour du sabbat, Comme je l’ai ordonné à vos pères.

    Si on cherche bien, ce jour-là, en fait, on doit choisir entre Dieu et Mammon. Bien sûr, on doit le faire tous les jours. Mais on le montre par des ACTES les jours du sabbat. Les intérêts privés, égoïstes, monétaires, financiers, les accaparements, etc, doivent être résolument MIS DE CÔTÉ ! Cela implique ne pas courir les magasins pour trouver les « soldes » ou « la bonne affaire » (mais je suppose qu’il est permis d’acheter de quoi nourrir sa famille, si on a été dans l’incapacité de le faire le reste de la semaine !), ne pas travailler pour gagner PLUS d’argent, courir après ses intérêts. Mais être au service des autres, ce n’est franchement pas dans la même catégorie ! Après tout, puisque les magasins sont maintenant ouverts le dimanche matin, ne peut on garder le samedi pour Dieu ?

    Ah, quelle bousculade de traditions …

  87. François Grenier   •  

    Juste besoin de deux éclaircissements.

    A ma connaissance, mais peut-être que je me trompe, le sabbat commençait le vendredi soir au coucher du soleil pour se terminer le samedi au même moment.

    Aujourd’hui, à ma connaissance aussi, les juifs se réunissent le vendredi soir, juste avant le début du sabbat. Qu’en était-il du temps de Jésus ? Il est dit plusieurs fois que les juifs se retrouvaient à la synagogue: c’était à quel moment ?

    Merci…
    Je suis mal outillé en dictionnaire(s) biblique (s) 🙂 !

  88. François Grenier   •  

    Désolé pour mon commentaire précédent, mais pour ce sujet (le sabbat) j’avais oublié que Google existait…
    Pour ce qui concerne le judaïsme moderne, il y a je pense un article intéressant et fiable sur Wikipédia avec des renvois… ailleurs.
    fr.wikipedia.org/wiki/Cha…

    Mais qu’en était-il du temps de Jésus ?

  89. odile   •  

    pour commencer je dois te dire Michelle que j’admire ton engagement envers Dieu qui t’amène à diffuser un article qui soulèvera bien des critiques.
    tu dis toutes les églises désobéissent, je ne pense pas toutes (dans mon église on respecte le sabbat) mais le problème est : comment ? en effet si l’église en fait un joug, frustant et stérilisant alors c’est le respect à la mode des pharisiens. le sabbat est la reconnaissance du Dieu créateur, la reconnaissance que je suis une créature dépendante de Dieu, il dépasse les 10 commandements, Dieu l’a mis en place dès l’origine et un des messages des 3 anges d’apocalypse c’est la reconnaissance du dieu créateur!!
    pour moi le sabbat c’est laisser mes activités habituelles pour m’ouvrir à Dieu et me tourner vers les autres. Esaïe 56 nous parle des bénédictions attachées au sabbat. Alors puissions nous respecter le véritable jour de repos dans l’esprit de Jésus, la joie et l’amour.
    PS un très bon livre qui décortique le sabbat, son transfert. C’est un livre un peu ardu à lire mais hautement interessant "du sabbat au dimanche" de S. BACCHIOCCHI.
    Soit bénie Michelle ainsi que toute l’équipe qui t’entoure.

    Michelle: je suis bien d’accord avec toi. Je crois que ce qui fait peur dans le mot Sabbat, c’est qu’au lieu de signifier que c’est une fête, un repos avec le Seigneur, on le voit sous l’angle religieux du joug et des interdits…

  90. Alain M   •  

    Excusez moi j’ai pas été d’accord avec la réponse qui m’a été donnée.J’ai dit les dix commandement tel que nous les trouvons dans Exode 20.Je suis convaincu que le baptême du Saint Esprit est un signe suffisant qui indique à celui qui le reçois qu’il est agréable aux yeux de Dieu et que c’est un sceau divin qui indique au concerné qu’il est approuvé.Ma question alors était de savoir si quelqu’un peut le recevoir alors qu’il transgresse au moins des dix commandements.Par exemple encore adultère.

    Merci

    Michelle: Bonne question: quel esprit reçoit-il ? Car Dieu a en abomination l’adultère. Lis 2Co 11:4: on peut recevoir un « autre esprit » que celui qu’on a reçu…. J’ai constaté personnellement que certaines personnes avaient un parler en langue charnel. Quand je « grattais » un peu, j’apprenais par elles qu’elles vivaient dans des péchés graves et s’en accommodaient. Pourtant certaines avaient été baptisées du Saint-Esprit. Mais tu sais, il est dit qu’à la Pentecôte le Saint Esprit a été répandu sur « toute chair ». La puissance de l’œuvre de de la Croix est telle que les Saint-Esprit vient aussi sur les pécheurs pour « les convaincre de péché, de justice et de jugement ». Libres à eux de s’endurcir ou de fléchir le genou, en se repentant et en se détournant de ses mauvaises voies, en s’engageant pleinement derrière Christ. Lui, alors, fera, par son Esprit, l’oeuvre de transformation intérieur « de gloire en gloire »… Mais chez quelqu’un qui persistes dans l’adultère sans se repentir, ce qui implique impureté, mensonge, trahison, convoitise, duplicité,… le Saint-Esprit ne va certes pas rester longtemps ! Il est trop saint. Alors, la personne continuera peut-être à parler en langue, mais quelle langue. Viendra-t-elle de l’Esprit de Dieu, de sa chair ou des autres esprits que cet homme (ou cette femme) ont attrapé dans leur péché ? J’ai prié pour des personnes dont le Seigneur m’a montré qu’elles avaient un faux Saint-Esprit ! Ensuite, elle ne parlait plus du tout en langue, quand j’avais chassé cet esprit ! Dans l’aétat de péché où est l’Eglise aujourd’hui, seul Dieu peut reconnaître ceux qui lui appartiennent de tout leur coeur et qui marchent dans ses voies… Mais nous, on peut aussi les reconnaître à leurs fruits !

  91. Alain M   •  

    Merci Michelle pour la réponse que vous venez de me donner.Ainsi donc c’est la même chose pour le 4 ème commandement qui fait encore objet de réflexion dans ce fil.Si nous avons été baptisé réellement par le Saint Esprit, c’est que quelque part même si nous n’appliquons pas à la lettre ce commandement, nous sommes approuvés par notre seigneur et donc quelque part nous l’observons en Christ comme disait quelqu’un ci-haut.
    D’où, Colossiens 2:16-17 et Hebreux 4:9-11 expliquent comment dans la nouvelle alliance nous observons le Sabbat et Dieu nous donne son Esprit Saint(Baptème) comme sceau et l’Esprit rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfant de Dieu.
    Que Dieu vous bénisse

    michelle : en n’oubliant jamais qu’à partir du moment où nous avons la connaissance de la vérité, notre désobéissance devant Dieu devient sans excuse (Jn 15:22)

  92. chantal n.   •  

    Bonjour, moi et ma famille nous avons trouver une eglise {generation Josue} qui se trouve a Porrentruy dans le canton du jura pour ceux qui connaissent.
    La celebration a lieu le samedi soir,et pour ceux qui veulent il y a le dimanche plus,qui est un enseignement.
    En septembre de l’an passe une de mes amies ma parle de cette eglise si je voulais aller a une de leur celebration.{car je ne n’avais pas de lieu pour etre avec des freres et soeurs ,ce qu’il y a sur place ne me convenant pas}
    Je me suis mise devant le Seigneur, et lui et demander,si cest l’endroit ou il veut que je me rende pour: l’adorer, le louer, et etre bien nourrie,je voulais entendre parler du peche,de sa Parole ,et surtout pas des paroles a l’eau de rose.
    Le soir ou je mis suis rendue en famille, ben houaaaaouou j’ai ete gatee, et meme plus, je savais que Dieu avait repondu a ma demande….
    Un autre samedi soir, ma belle mere[qui est catho} est venue a la celebration et la le message etait vraiment percutant….un des pasteurs qui apportais le message parla des religions, et en suite une en particulier," moi jaurais pu me mettre dans un trou de souri je l’aurais fait,je n’avais encore jamais entendu un pasteur dire que cette religion puais et que cetais ……
    Quand la celebration fut termine je prie mon courage et demandais a ma belle mere ce quelle en pensais….
    Elle ma dit: je nais jamais entendu cela, mais ce quil a dit est vrai, et les gens
    qui prient ont dirais des saints ils ont quelque chose.
    J’aime a me retrouver avec ces freres et soeurs la louanges dure 1h et ensuite viens le message , il y a aussi la guerrison et la delivrance….
    Vraiment je suis gatee,et persuadee que je suis dans le plan de Dieu,Esaie 58:13
    Si tu retiens ton pied pendant le sabbat,pour ne pas faire ta volonte en mon saint jour.
    si tu fais du sabbat tes delices pour sanctifier l’Eternel en le glorifiant,et si tu l’honore en ne suivant point tes voies,en ne te livrant pas a tes penchants et de vains discours.
    Alors tu mettras ton plaisir en l’Eternel….
    Pour moi c’est bien la le jour de l’Eternel ,arretons avec nos traditions ,je souhaite a d’autre de trouve ce que j’ai trouve et de le celebre a son jour.

  93. pascal lubrano   •  

    Bonjour Alain, je vais te siter mon exemple et je sais pas si Michelle sera d’accord.
    J’ai été baptisé du St Esprit quand je marchais avec le Seigneur puis vint 3 ans ou j’ai rejeté Jésus et vivait dans la fornication, Michelle connait mon histoire et pourtant pendant ces 3 années je parlais en langue, il y a un verset dans Romain je crois qui dit que Dieu ne se repend pas des dons qu’il nous accord. (a verifier) Je ne pense pas et cela n’est pas biblique que l’on puisse vivre dans de grave péché éternellement et etre baptisé du St Esprit. " vous ne pouvez servir deux dieux"…sinon c’est la porte ouverte a n’importe quoi ou n’importe qui.
    Michelle et lilliane et Véro:
    Je fais mes valises, demain, j’ai besoin de vous dans la prière plus que jamais.
    Shalom

    Liliane: Cher Frère, sois assuré vraiment que je te porte dans mes prières et mes supplications , je sais que Notre Sauveur ne te laissera pas « l’Eternel entend les cris du malheureux », je sais aussi que Sa Miséricorde s’étend à tout homme (et femme) qui d’un coeur sincère veut le suivre et se sanctifier jour après jour. Je sais enfin que ton enfant est sous le regard de l’Eternel et que rien ne se fera sans qu’Il le permette.

    Michelle : Dieu ne se contredit pas ! Heureusement pour nous tous, il est « lent à la colère et riche en miséricorde ». Quand nous arrivons au Seigneur, nous sommes tous profondément pécheurs. Et ceux qui se croient meilleurs que les autres sont généralement les plus mauvais, parce qu’ils ont des tas de péchés cachés, et l’orgueil en prime !

    Bien sûr que Dieu nous donne du temps pour nous repentir, car sa priorité, c’est de sauver, pas de juger ! Je me suis sans doute mal exprimée au-dessus. Dieu accorde bien sûr son Saint Esprit à des pécheurs, puisque nous le sommes tous ! Et ce va être précisément une des missions du Saint-Esprit que de nous convaincre de péché, de nous donner la crainte de Dieu, et de nous conduire dans la sanctification !

    Parfois, la lutte est longue contre notre chair, dans certains domaines. Là où le chrétien se met en vrai danger, c’est lorsqu’il rejette les avertissements divins (qui viennent par la parole de Dieu, par les prédications, par les lectures, par la bouche des frères, et bien sûr par sa conscience), sans cesse, jusqu’au moment où l’endurcissement – la surdité pourrait-on dire – arrive et commence à prendre un caractère irréversible. Là, on est dans Héb 6: 4 à 7. C’est trop tard…

    Mais il y a bien des stades intermédiaires d’endurcissement dans le péché. Notamment, ce qu’on voit ici derrière pas mal d’articles: le rejet des lois divines, en tordant la Parole de Dieu pour déclarer que ces lois sont abolies: là, pas de crainte de Dieu, et le REFUS D’ENTENDRE LA VÉRITÉ. L’Esprit de vérité peut-Il rester dans ces conditions ? Non, comme dans Ezechiel, il va quitter progressivement le temple, par paliers successifs, jusqu’au moment où le temple sera livré « aux nations » (ou à Satan dans le NT).

    Tant qu’une personne combat et a la conviction de son péché, demande chaque fois pardon au Seigneur, sincèrement, en le suppliant de l’aider à en sortir, son salut n’est pas en danger. Ce sont simplement les bénédictions qui sont retenues. Il récolte aussi ce qu’il sème (ce qui peut l’aider au renoncement !). Mais Dieu, tôt ou tard – cela dépend essentiellement de la personne – va l’aider à triompher et à dominer sur ses pulsions pécheresses….Cela répond-il à ta question ?

  94. Alain M   •  

    Tout le monde qui se repent a le Saint Esprit et Il continue l’œuvre de purifier l’individu ça c’est claire.
    Mais moi je parle de la plénitude du Saint Esprit, le baptême du Saint Esprit, j’ai pas dit le cas des rétrograde, je pense que mon frère Pascal me comprend.
    Les commandements du Seigneur sont quand même un préalable pour avoir le don du Saint Esprit qui n’obtient que ceux qui observent les lois de Dieu( Jean 14:15-17).

    Michelle: Tu sais, la Parole nous montre qu’il y a des degrés dans la réception du Saint-Esprit: les arrhes, la plénitude, le feu… En fait, plus on avance dans la sanctification, et dans l’amour pour Christ, et dans une relation intime avec le Père, plus le Saint-esprit nous remplit, nous parle et nous guide…

  95. Roger   •  

    Ce matin à mon réveil une voix intérieur me dit: Dieu créé un nouveau jour, que en t-il de vous? je doit dire que ce n’est pas la première fois que j’entends cet voix de cette façon, quand j’ai reçu Jésus comme Sauveur et Seigneur dans ma vie en 1968, pendant trois année à chaque printemps j’entendais cet voix me dire cet chose va parmi les jeunes, ( jeunesses) pour apprendre à les connaître, pendant toute ces années il ne ce passait rien de spécial, sauf que j’obéissais à cet voix et après la troisième fois, (année), Dieu à parmi que je rencontre deux jeunes née de nouveaux qui faisais parti de un groupe qui témoignait parmi les jeunes et les aidait à sortir de la drogue et de l’occultisme, ce que Dieu m’avait dit de faire était une formation d’obéissance et de ce que j’allais faire par après j’ai travailler parmi cet jeunesse avec des problème, Dieu m’avait former pour cela en m’envoyant parmi eux.
    Je crois que c’est une invitation de la part de Dieu, et même temps Dieu pose la question que faite de ce jour que j’ai cré. Je crois que c’est le Saint-Esprit qui dit cet chose en moi.

  96. Mathieu   •  

    Bonjour,

    Juste une info pratique.
    Gen 1:31 "Ainsi il y eut un soir et il y eut un matin : ce fut le sixième jour."

    Le shabbat commence le vendredi soir au coucher du soleil pour terminer le samedi soir au coucher du soleil.

    Je propose que nous commencions tous à prier pour ce changement.
    Shalom à tous.

  97. Jean Yves M   •  

    Seulement "spécieux" les arguments de "annuairechrétien"?
    Monsieur Joseph Ducam devrait travailler un jour de plus pour relire tout ce qui a déjà été écrit sur le sujet.
    Actes 20:7; 1 Cor 16:2; et surtout Apoc 1:10 ne tiennent pas la route et frisent parfois le ridicule.

    Mais quand on a un à priori sur quelque chose ("forteresse"),on trouve toujours n’importe quel verset pour essayer de le prouver.
    Vous savez comment font les "homosexuels chrétiens" pour se justifier?
    Ils citent 2 Samuel 1:26
    "Je suis dans la détresse Jonathan mon frère!
    Tu m’étais si cher;
    Ton amour était plus merveilleux encore
    Que l’amour des femmes".

    Evident,non?

    Michelle: développe un peu cela: car les lecteurs qui n’ont pas la Bible entre les mains pourraient ne pas comprendre ce que tu veux expliquer par Actes 20:7; 1 Cor 16:2; et surtout Apoc 1:10 . Actes 20:7, nous montre un culte qui se tenait le premier jour de la semaine… mais la première église faisait des cultes tous les jours et l’Eglise se réunissait tous les jours. On ne peut donc en faire une doctrine. 1 Co 16:2 montre qu’il faut mettre son offrande à part les premier jour de la semaine (le dimanche), justement pour le faire à l’abri de toute pression ou manipulation ecclésiale: ce qui tend à prouver que ce n’était pas le jour des « cultes ». Paul dit que ce doit être fait « en l’attendant »… Quant à Apocalypse, Jean est enlevé, « au jour du Seigneur ». Le « au jour du Seigneur » revêt deux sens dans la Bible: le Shabbat, et le jour de la colère de Dieu; ou encore, lus rarement, de l’enlèvement. Beaucoup trop flou pour être pris en compte comme jour du Sabbat, beaucoup plus certain dans un sens prophétique comme le jour du jugement (Esaïe 13 : 9, 13 – Mal 4:1- Sop 2:2). Tu jettes des versets, mais sans même donner ton interprétation… Je t’exhorte donc à expliquer ce que tu veux dire !

  98. Jean Yves M   •  

    Actes 20:7…et à suivre!
    Paul vient dans une assemblée un dimanche.
    "il prolongea son discours jusqu’à minuit"…donc on est déjà lundi depuis le coucher du soleil.
    Au verset 9,le jeune homme Eutychus s’endort et tombe.Il fut "relevé mort".
    Verset 10:Paul descent,…"Qu’il n’y ait pas de trouble parmi vous,car son âme est en lui".
    Nota:on est toujours…lundi.
    Verset 11:"Quand il fut remonté,il rompit le pain et mangea,puis il parla encore assez longtemps,jusqu’à l’aube"!
    On est de plus en plus lundi!
    Si on ne prend que le verset 7 pour justifier une réunion avec sainte cène le dimanche,on est d’une part paresseux parce qu’il faut tout lire,et d’autre part menteur puisqu’on a ici…UN REPAS LE LUNDI.

    1 Cor 16:2
    "Que chacun de vous mette à part,le premier jour de la semaine…afin qu’on n’attende pas mon arrivée pour faire des collectes".
    Verset 3:"Et quand je serai venu,j’enverrai avec des lettres ceux que vous aurez approuvés pour porter vos dons à Jérusalem".
    Il s’agit ici d’une collecte en vue d’aider les chrétiens de l’assemblée de Jérusalem où sévit une famine.
    Paul a fait la même demande en Macédoine et Achaïe:(Romains 15:25,26)
    "Actuellement je vais à Jérusalem,pour le service des saints.Car la Macédoine et l’Achaïe ont bien voulu faire une collecte en faveur des pauvres qui sont parmi les saints de Jérusalem".
    Il a aussi fait la même demande aux églises de Galatie (1 Cor 16:1)
    La première lettre a été écrite probablement d’Ephèse (aux Corinthiens) et la seconde de Corinthe (ou Paul était arrivé) aux Romains.
    Nota:les lettres de Paul ne sont pas classées par ordre chronologique,mais par ordre "d’épaisseur".

    Donc,dans sa lettre aux Corinthiens,Paul,premièrement,ne demande pas une dîme mais une collecte exceptionnelle avant son arrivée,et deuxièmement,s’il précise "au premier jour de la semaine",c’est certainement pour les laisser "sanctifier le Shabbat" avant d’organiser la collecte,mais suffisamment tôt dans la semaine "afin qu’on n’attende pas mon arrivée pour…"
    Conclusion:aucun rapport avec la messe ou le culte du dimanche,ni avec la "quête".

    Apoc 1:10
    J’avais déjà rappelé plus haut que ce "jour du Seigneur" n’a rien à voir avec un jour de la semaine,mais que c’est celui qui "viendra comme un voleur"(1 Thess 5:2 et 2 Pierre 3:10) et celui avant lequel "le soleil se changera en ténèbres,et la lune en sang…" (Actes 2:20)
    Jean a été en quelque sorte "transporté" en esprit à cette époque de la Révélation (Apocalypse).
    Donc pas ravi en esprit un jour particulier.
    Par conséquent,une fois de plus,aucun rapport avec le dimanche!
    (et probablement pas de rapport non plus avec un jour de shabbat)

    Pardon d’avoir été si peu explicatif dans un premier temps,mais il me semblait que tout cela avait déjà été expliqué,et que c’était quasi-évident pour ceux qui ne sont pas obsédés par le dimanche.
    Par ailleurs,ici,je ne suis pas spécialement dans l’optique de soutien au Shabbat,mais certainement dans l’optique de démolition du dimanche antisémite,anti-juif,anti-Christ.

    Michelle: Merci Jean-Yves de cet éclairage: il est très instructif et peut clore quelques bouches…

  99. Sarah   •  

    bloghenriviaudmurat.wordp…

    Je rends grace à Dieu pour les enseignements de cette homme qui me semblent les plus matures sur le sujet de la loi et de la grace.Je les recommande à tous

    Michelle: c’est très intéressant et équilibré. Ce qui me fait un peu peur dans cet article, c’est que, comme il est très long, certains ne grappillent dedans que ce qui les justifient dans leur liberté de pécher, et le fait que HVM ne souligne pas suffisamment les fruits qui sont démontrés par la marche par l’Esprit. Car beaucoup de chrétiens aujourd’hui prétendent marcher par l’Esprit de Dieu, mais toute leur vie démontrent qu’ils marchent par la chair. Simplement dans les commentaires, je vois que beaucoup de ceux qui se disent « spirituels » font preuve d’absence d’amour, d’agressivité, de jalousie, d’envie, bref, des fruits de la chair selon Galates 5.

    Et je crois qu’il y a beaucoup de vanité chez ceux qui prétendent marcher 100% par l’Esprit, car cela implique d’avoir TOTALEMENT crucifié la chair. Soyons lucides: nous sommes tous en marche, et souvent nos sentiments, nos émotions, peuvent prendre le pas sur l’Esprit… Que l’on me montre, en dehors de Jésus, l’exemple d’une seule personne qui a toujours marché par l’Esprit, dans la Bible ou dans la vie… Il y en a peut-être qui y sont parvenus, mais après quel émondage ! Même Paul en Roms 7 montre quel lutte il a dû mener toute sa vie contre les lois de la chair. La loi reste donc le miroir pour nous rappeler que nous avons, tout le temps, infiniment besoin de la grâce de Dieu.

    Dans le texte d’HVM aussi, il n’est pas fait de différence entre les dix commandements, immuables et éternels car écrits du doigt de Dieu, et les quelques 6OO ordonnances et préceptes de la loi mosaïque, dont un certain nombre ont été transformées dans le NT (voir entre autres Mt 5, 6 et Hébreux), notamment les ordonnances sacrificielles, alimentaires, vestimentaires (ex: dans la loi mosaïque, -ex 29 -le sacrificateur devait avoir la tête revêtue, dans le NT, chez tous les hommes, elle doit être nue), la circoncision, bref des choses extérieures et visibles pour être remplacées par des choses visibles seulement par Dieu.

    L’article est donc intéressant, mais je pense qu’il va plutôt relancer la confusion dans ce débat plutôt qu’y mettre de la clarté. Car ce dont il est question ici, c’est du quatrième commandement, pas de la loi mosaïque sur laquelle on est tous d’accord !(du moins je l’espère !). Un jour, j’ai demandé au Seigneur, face à la loi mosaïque, qu’est ce qui devait encore être considéré comme lois perpétuelles, et qu’est-ce qui devait être considéré comme « ombre des choses à venir ». La réponse de Dieu n’a pas tardé: Tout ce qui n’a pas été aboli dans le NT, parce que remplacé par une loi supérieure, doit être considéré comme perpétuel. Ex, la dîme, sur laquelle il y a tant de controverses : si on marche par l’Esprit, on va mettre à part, au début de la semaine, EN CONSULTANT LE SEIGNEUR, ce qu’il convient de donner, à qui il faut le donner, et quand il faut le donner. CE NE SERA JAMAIS MOINS QUE LA DÎME, normalement, sauf si la personne n’a rien et qu’elle devrait être, au contraire, en position de recevoir de l’Eglise, selon 2Co 8:11 à 15. Si on ne marche pas dans l’Esprit pour faire cela (ce qui peut amener Dieu à nous demander de donner tout ce que l’on a !), nous sommes sous la loi, et nous devons donc donner dix pour cent, plus prémices, offrandes, offrandes votives, etc… Si on se sert de la grâce comme prétexte pour ne rien donner, c’est que l’on est tout simplement cupide, et cela nous remet immédiatement sous la loi !!!!

    En tout cas, cette réponse de Dieu, conforme bien entendu à tout le NT quand on lit tout ce que Paul et Hébreux disent de la loi, m’a permis d’y voir bien plus clair. Exemple: l’interdiction d’aller consulter des voyantes, ou l’inceste décrit en Lévitique ont-ils était abolis dans le NT ? Non ! Donc les deux restent des abominations…

  100. LOUISETTE   •  

    Que de mots, que de mots ! quelle fatigue !

    Dans ma bible, il est écrit : colossiens 2,16-17

    "Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou des sabbats : c’était l’ombre des choses à venir, …

    A propos, Michèle pourriez-vous m’aider, dans ma bible je ne trouve pas où l’on parle de ministère de délivrance ? si l’on forme des hommes et des femmes à ce ministère, alors que fait donc Jésus ? le Saint Esprit est en nous, c’est Lui qui agit, qu’avons-nous donc à apprendre ? Le Juste vivra par la foi !

    Michelle, Louissete, tu aurais dû les lire de plsu près, ces mots, car tu aurais fini par comprendre qu’on ne se fait pas sa doctrine personnelle avec un seul verset de la Bible !!!!

    Quant au « ministère de délivrance », il existe comme existe le « ministère de guérison », ou « ministère de la charité, » ou ministère de l’encouragement »: il n’est pas un ministère de la Parole, comme les 5 cités en Ephésiens 4, mais un ministère d’amour pour les frères …….Mais ceux qui viennent comme toi, avec un esprit pour piéger, comme le faisaient les pharisiens du temps de Jésus, ne connaissent généralement pas du tout ce type de ministères, pourtant omniprésents dans la Bible !!!! Je me trompe, ou bien es-tu venue avec cet esprit tordu ?

  101. nacéra   •  

    SHAVOUOT ET LA PENTECOTE TOMBENT A LA MEME PERIODE CETTE ANNEE;
    DEBUT LE 29 MAI (jour de shabbat) ET FIN LE 30 MAI
    Jeudi 28 mai Erev Shavouot , Repas Lacté

    Le repas lacté :
    Pour Chavouot, la tradition alimentaire est de consommer des produits lactés. Dans de très nombreuses communautés, c’est la recette du gâteau au fromage qui prévaut. Parmi les raisons avancées pour ce choix de produits lactés, l’une des plus convaincantes se rapporte à un verset du Cantique des Cantiques (4:11) où il est écrit, à propos de celui qui étudie la Tora, "du lait et du miel coulent sous ta langue". C’est parce que la Tora est douce comme le lait et le miel pour celui qui l’étudie, qu’il est devenu traditionnel de consommer de tels produits pour cette occasion. Il est aussi enseigné que la consommation de produits lactés, le jour de Chavouot, nous rappelle, qu’au moment où la Torah fut donnée au peuple (avec, notamment, toutes les prescriptions alimentaires relatives à la cachérisation de la viande), les enfants d’Israël n’eurent pas le temps de préparer de repas carnés selon les prescriptions de la Torah nouvellement reçue et durent se contenter de mets lactés. (source Beth Hillel)

    Personnellement depuis 2 ans déjà, je n’utilise plus le calendrier romain solaire concernant les fêtes de l’Eternel, comme pessah (pâques) ou shavouot (pentecôte) mais plutôt le calendrier lunaire de Dieu.
    La fête de shavouot est selon la tradition rabbinique considérée comme le "Zman matan Toraténou" le temps du don de la Torah. Les Hébreux, rassemblés au pied de la montagne, reçurent les Dix Commandements gravés sur les tables de pierre,
    La pentecôte est le don du St Esprit , la torah , la parole de Dieu gravée dans nos coeurs.

    IL Y A UNE VIDEO TRES BIEN FAITE CONCERNANT SHAVOUOT SUR YOUTUBE
    http://www.youtube.com/watch?v=9...

  102. Martine   •  

    je suis membre d’une communauté qui observe le Sabbat et je partage complètement l’avis d’Odile . Merci Michelle, pour cet article que vous avez mis en ligne sur le Sabbat.
    Que le Seigneur vous bénisse pour votre courage à prêcher ce message de retour au Sabbat comme jour du Seigneur.Vous venez de mettre un coup de pied dans la fourmilière du diable, c’est pourquoi les réactions sont virulentes ! Jusqu’à présent, il avait réussi à aveugler les enfants de Dieu à ce sujet mais le St Esprit souffle en ce moment un vent de révélation sur ce 4ème commandement. J’ai rencontré ces derniers temps, plusieurs frères et soeurs évangéliques qui ont accepté le Sabbat.
    Gloire à Dieu qui révèle sa vérité au moment où nous sommes prêts à la recevoir !

  103. Sam Férir   •  
  104. natacha   •  

    bonjour, connaissez-vous un site fiable ou je peut trouver les dates exacte des fêtes bibliques que nous continuons a célébrer. Je ne souhaite plus me baser sur le calendrier romain, car nous avons la possibilité de ne pas faire comme tout le monde.

    merci et shalom comme le disait souvent Paul dans ses lettres…"recevez la paix et la grâce de Dieu par Jésus Christ notre Seigneur"

  105. Fred 2   •  

    C’est en effet ça, même voire pire, et malheureusement c’est déjà implanté ici sur le sol européen.

    Ce sont des gens qui cherchent des docteurs qui brossent des tableaux dans le bon sens du poil du pécheur.

    Des gens qui ont oublié que l’Evangile est avant tout un plan, un plan adressé pour amener les pécheurs à la repentance (et forcément à la libération et à la guérison du péché)

    Et non un plan pour le pécheur pour qu’il se complaise dans le péché. Genre « touvabien » « Jésus a tout accompli la Loi » sans en comprendre la teneur de cette loi.

    On est vraiment à ces temps de la fin, où les gens porteront des fruits terriblement mauvais et auront l’apparence de la piété.

    On est en plein dedans, car ces personnes s’èlevent contre la sainte doctrine de Jésus-Christ en appliquant le meilleur à leur oreilles. Ces gens s’élèvent contre les oints de Dieu, qui s’élèvent contre ceux qui parlent par l’Esprit-Saint, car ils sont devenu ennemis du bien. Ils sont adversaires de ce qui est bien aux yeux de Dieu.

    Ils se sont arretés à la porte, ils n’ont accepté que la parole limitée qui dit : Jésus est ton sauveur.

    – C’est comme si on te dit : Ton médecin peut se sauver de ta maladie grave.
    – Tu répond, oui, mon médecin est mon sauveur, il me sauve de ma maladie grave et je le crois.
    – Mais c’est tout, je ne vais pas plus loin.
    – Je crois fermement que mon médecin peut me sauver, mais je ne viens pas à lui.
    – Alors, j’oppose à ceux qui me disent de m’approcher et de demander des soins au médecins.

    Quel aveuglement, c’est pire que grave!

  106. Joseph Ducam   •  

    Monsieur Jean Yves M , j’ai travaillé un jour de plus comme demandé pour relire vos commentaires. J’aimerais dire votre raisonnement apparaît très logique et digne de foi. Cependant il pèche parfois contre le témoignage de l’Ecriture ! Prenez dont les points suivants :

    1. 2 Corinthiens 3 :7-11 mentionne que les Dix commandements comme « ce qui était passager » par rapport au chrétien. Au verset 7, la loi est décrite comme « le ministère de la mort, gravé avec des lettres sur des pierres ». Il ne pouvait s’agir que de la loi morale, et non de la loi cérémonielle. Seuls les Dix commandements furent gravés sur des pierres par le doigt de Dieu (Ex 31 :18). Au verset 11, on lit que le ministère de la mort bien que glorieux, « était passager ». Rien ne pouvait être plus clair que cela. Le sabbat n’a aucun droit sur le chrétien.

    Michelle: FAUX, tu déformes les Ecritures, et surtout leur sens ; Il est dit que c’est le ministère DE LA LETTRE qui était passager, tout en ayant été glorieux. Mais que le ministère de l’Esprit sera encore plus glorieux ! Bien sûr, puisque justement l’Esprit inscrit ces lois dans notre coeur: elles ne sont plus des lettre sur la pierre, elles sont des paroles vivantes sur notre coeur.

    2. Aucun païen n’a jamais été invité à garder le sabbat. Cette loi ne fut donnée qu’à la nation juive (Ex 31 :13). Bien que Dieu lui-même se reposa le 7e jour, Il ne commanda à personne d’autre de faire de même, jusqu’à ce qu’Il donna la loi aux enfants d’Israël.

    Michelle: N’IMPORTE QUOI ! Toutes les Ecritures (y compris les évangiles !) ont été données à la nation juive pour elle les transmette au monde entier. Le dix commandements sont toujours en vigueur ! Comment peut-on venir donner des enseignements aux autres alors qu’on n’a rien compris aux principes fondamentaux de la Bible !!!!

    3. Les chrétiens ne sont pas passés du sabbat au 1er jour de la semaine à cause du décret d’un pape quelconque. Le dimanche n’est en aucun cas le «sabbat chrétien», car le chrétien n’observe pas des jours, des mois, des temps et des années (Galates 4. 10-11). Le Seigneur ne s’impose pas à ses rachetés, il ne leur répète pas de nombreuses fois ses désirs, il voudrait que nos coeurs soient attentifs à la plus légère expression de sa volonté : cela est aussi vrai pour la manière d’adorer le Père que pour le jour où il est souhaitable de le faire en assemblée. Nous considérons donc comme un privilège, et non comme un commandement, de pouvoir nous réunir en assemblée chaque dimanche pour l’adoration et la célébration de la cène.

    Michelle :C’est un privilège de se réunir n’importe quand. Est-ce que cela abroge le quatrieme commandement qui demande de mettre un jour à part dans la semaine ? Et pourquoi le dimanche, jour hautement païen quand il a été instauré par Constantin ?

    Il y a cependant quelques raisons qui ont pu motiver les chrétiens à choisir ce jour pour leur cultes : Le Seigneur Jésus est ressuscité des morts ce jour-là, les premiers disciples s’étaient rencontrés au moins une fois ce jour-là avec pour but de rompre le pain (Ac 20 :7). Autre raison : le Saint-Esprit fut envoyé du ciel le 1er jour de la semaine. Les chrétiens n’observent pas le jour du Seigneur dans le but de se sanctifier ou parce qu’ils craindraient un châtiment ; ils le font par amour pour Celui qui s’est donné lui-même pour eux.

    Michelle :Tu injuries les lecteurs et les webamsters en ne tenant pas compte de tout ce qui a été dit aupravant: il est prouvé par les Ecritures que Jésus n’est pas ressuscité un dimanche…. Avant de parler, donne-toi la peine de relire tout ce qui a été écrit: cela nou évitera d’avoir à jouer les perroquets. MERCI D’AVANCE !!!!

    4. Paul ne distingue pas entre la loi morale et la loi cérémonielle. Il insiste plutôt sur le fait que la loi forme une unité complète et que la malédiction repose sur ceux qui cherchent à obtenir la justification par la loi, tout en étant incapables de l’observer entièrement.

    Michelle : Faux, pour la première partie: la distinction est très bien faite…

    5. Neuf des Dix commandements sont répétés dans le nouveau testament pour servir de guide moral aux enfants de Dieu. Ils traitent des choses qui sont fondamentalement justes ou fausses. Le seul commandement qui est passé sous silence est la loi de mettre un jour à part. Il n’y a pas d’instruction enjoignant aux chrétiens d’observer le sabbat. L’écriture affirme plutôt bien clairement que le chrétien ne peut pas être condamné s’il manque de l’observer (Col 2 :16)

    Michelle :je te défie de trouver dans le nouveau testament une répétition du premier et du deuxième commandement. On les supprime, eux aussi ? !: Exode 20:3 Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face.20:4 Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. 20:5 Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, 20:6 et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements. 20:7 Tu ne prendras point le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain ; car l’Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain
    20:17 Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.

    Seuls les cinq (ou six dans un évangile) autres sont cités dans l’épisode du jeune homme riche, parce que justement, il ne devait pas obéir aux autres et que Jésus le savait.

    Bien, maintenant que tu as supprimé une bonne partie des commandements de Dieu, contrairement à l’ordre de Jésus en Matthieu 5, explique nous quelle sont les lois que Dieu a écrites dans notre coeur… Ah!, je vois, tu fais tes propres lois au gré de ce qui te chante ? Bien… Tu as un grand précurseur: Adam: c’est justement parce qu’il a voulu définir lu-même ce qui, était le bien et le mal que la mort est entrée dans le monde !

    6. Le châtiment prévu dans l’ancien testament pour l’inobservance du sabbat était la mort (Ex 35 :2). Mais ceux qui aujourd’hui exigent des croyants d’observer e sabbat ne punissent pas ainsi les contrevenants. De cette manière, ils déshonorent la loi et détruisent l’autorité en négligent d’en exécuter les ordres. C’est comme s’ils disaient : « C’est la loi de Dieu et vous devez l’observer, mais il ne vous arrivera rien si vous ne le faites pas. »

    Michelle: décidément, ton nincomprhension de la parole est franchement navrante. Dieu a dit: « À MOI LA COLÈRE, À MOI LA RÉTRIBUTION, nous rappelant de mille et une manière que notre propre justice était exécrable. Les sanctions sont les mêmes, mais Dieu se réserve le droit de les appliquer ! Et heureusement pour nous tous, sa priorité et de nosu conduire à la repentance et au salut; Mais si l’homme se rebiffe, la sanction divine arrive tôt ou tard, Y COMPRIS SUR CETTE TERRE (Pr 11:31)

    7. Christ et non la loi, c’est le modèle pour le croyant. Nous devrions vivre comme lui l’a fait. Cela se situe sur un niveau encore bien supérieur à celui de la loi (Mt 5 :17-48). Il nous est donné la puissance de vivre saintement à cause de notre amour pour Christ. La justice exigée par la loi s’accomplit par ceux qui ne marchent pas selon la chair mais selon l’Esprit (Ro 8 :4).

    Michelle:enfin, une remarque juste ! Pitié, Joseph, demande au Seigneur de t’ouvrir les Ecritures ! Et ne viens pas enseigner des choses pernicieuses sur un sujet aussi délicat, complexe, et susceptible d’enfoncer des gens dans la confusion, avant d’avoir compris , à la fois, ET LA LETTRE, ET L’ESPRIT, et de comprendre que c’est jsutement par l’Esprit que tu peux accomplir la lettre; Pas par la chair… Et que la lettre n’a pas disparu !

  107. gcana   •  

    Compris c’est les samedis ou le dimanche pour finir, je pense ce qui et important c’est de glorifier Dieu au moins une fois par semaine notre temps, et le temps de Dieu n’est pas le même que le nôtre je pense aussi qu’il faut laisser 7 jours d’écouler avant de faire le sabbat à partir de quelle jour en veux non ??

  108. gcana   •  

    oups il manque une phrase au debut je voulez dire j’ai rien compris.

    desole

  109. Jean Yves M   •  

    C’est exactement ce que je pensais! 🙂
    J’ajouterais (pour être explicite) qu’on dort la nuit par obligation et intérêt bien compris.
    Donc,si on se soumet volontiers à ce rythme quotidien,pourquoi pas au rythme hebdomadaire que D.ieu a donné?!
    …et à Ses fêtes annuelles,si on L’aime!

  110. François Grenier   •  

    "…et à Ses fêtes annuelles,si on L’aime!"

    N’exagères-tu pas un peu, Jean-Yves !
    Tu dis en fait que si nous n’observons pas les fêtes (juives, je suppose), nous manifestons par cela que nous n’aimons pas Dieu. OUPS !

    Où va-t-on s’arrêter dans l’observance de la loi pour montrer que l’on aime Dieu ?

    Il y a beaucoup d’autres choses que nous ne devrions pas aimer parce que d’origine païenne … Par exemple :
    Chaque semaine, nous avons un lundi, jour de la déesse Lune.
    Nous avons un mardi, jour du dieu de la guerre, Mars.
    etc, etc,

    Alors vais-je éliminer mes calendriers et mes agendas pour prendre la terminologie juive ?

    Des exemples comme cela, de l’infiltration du païen dans tout ce que nous entoure, il y en a à la pelle…

    Où vais-je m’arrêter ? Vais-je redevenir comme les pharisiens qui avaient codifié et cadenassé la vie quotidienne… avec le but d »être plus kasher (conforme, propre, pur) !

    C’est du danger de ce glissement vers une forme d’apostasie que m’élève depuis le début de ce fil.

    Vouloir plaire à Dieu en priorité, plutôt que croire à Son Fils en priorité, est le signe de ce glissement.

    Michelle: C’est effectivement le grand danger ! On le voit notamment avec tous ceux qui judaïsent en se croyant plus spirituels que les chrétiens « normaux ». En fait, le sujet est délicat, explosif, et très glissant. Il l’a été depuis le début de l’Eglise, c’est bien pourquoi Paul a tant écrit sur le sujet ! Car il faut toujours considérer l’obéissance à la loi, non comme la CAUSE de la justification devant Dieu, mais comme une CONSÉQUENCE de la grâce de Dieu.

    Le fait de pouvoir se retrouver face à la sainteté de Dieu, ce qui met en lumière tous nos manquements, et nous fait plier le genou devant le Roi des rois pour recevoir le pardon de nos fautes, nous conduit, SI NOUS AIMONS LA LUMIÈRE, à marcher dans la lumière : et c’est l’Esprit saint qui nous conduit dans cette lumière, qui ne sera certes pas une observation des rituels judaïques, mais une obéissance parfaite à Christ… ce qui nous ramène, de toute façon, à l’obéissance aux commandements de Dieu.

    La vraie question aujourd’hui est, combien, parmi ceux qui se disent chrétiens, ont été projetés devant le trône de la grâce et se sont vus, incroyablement sales, dans cette lumière. Mais la vérité est que ceux qui aiment le péché fuient la lumière. C’est vrai de toute éternité:

    Jean 1:5 La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue.1:9 Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme. 1:10 Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue. 1:11 Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue.1:12 Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, 1:13 non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.

    Quelle paroles immenses et terribles. Même parmi les siens, Jésus n’a pas été reçu. C’était vrai il y a deux mille ans, c’est toujours vrai aujourd’hui. Beaucoup prétendent croire en Jésus, mais ne le connaissent pas, et leurs oeuvres en témoignent:

    Tite 1:16 Ils font profession de connaître Dieu, mais ils le renient par leurs oeuvres, étant abominables, rebelles, et incapables d’aucune bonne oeuvre.[…]

    Alors tu as raison: il y a certes l’apostasie de croire que la loi est abolie et que la grâce est une licence pour faire ce qui nosu plait, et dans l’autre sens, il y a toujours le dérapage vers le retour à la loi comme SOURCE de la justification. Comme le dit Paul aux Galates:

    Je rappelle donc Galates:

    3:1 Ô Galates insensés ! Qui vous a envoûtés ainsi ? Pourtant, la mort de Jésus-Christ la croix a été clairement dépeinte à vos yeux. 3:2 Je ne vous poserai qu’une seule question : A quel titre avez-vous reçu le Saint-Esprit ? Est-ce parce que vous avez accompli la Loi, ou parce que vous avez accueilli avec foi la Bonne Nouvelle que vous avez entendue ? 3:3 Manquez-vous à ce point d’intelligence ? Après avoir commencé par l’Esprit de Dieu, est-ce en vous remettant à des rites extérieurs que vous allez finir maintenant ?

    Ce sont des mots terribles: « envoûtés ». Ensorcelés, dan d’autres traductions… Et il souligne « des rites extérieurs ». D’une certaine manière, le Sabbat peut devenir d’un bout à l’autre un « rite extérieur », s’il n’est pas conduit par l’Esprit de Dieu et fait avec joie, dans la soumission au Seigneur. Si c’est pour « gagner son salut », c’est qu’on est ENSORCELÉS ! Tout ce qui n’est pas le fruit d’une conviction est péché, dit Dieu. Beaucoup ont été convaincus par le Seigneur d’honorer ce jour que Dieu Lui-même a mis a part POUR LE REPOS DE L’HOMME ! Car la Sabbat a été fait pour l’homme et non l’homme pour le sabbat ! Sujet pas simple, non ?

    En fait, pour celui qui passe beaucoup de temps quotidiennement avec son Seigneur (on peut passer du temps avec le Seigneur en travaillant, en conduisant, en cuisinant, …), le problème ne se pose pas vraiment: il va naturellement être conduit par l’Esprit dans ce qui plaît à Dieu

  111. Jean Yves M   •  

    Je n’ai nulle part envisagé une observance "judaïque" des fêtes de l’Eternel.
    Je ne devrais pas avoir à me défendre d’aimer Pessah,Chavouot,ou bien Soukkot,ou encore Roch Achana et Yom Kippour.
    Quant au "si on L’aime",ça n’implique pas une condition…qui ferait que sinon on ne L’aime pas.
    Mais c’est une "conséquence" que beaucoup sont amenés à découvrir lorsque ils et elles grandissent en Christ.
    Je ne reviens pas sur ce que Michelle a développé sur "SI NOUS AIMONS LA LUMIERE",mais il va de soi que c’est "l’homme spirituel" qui découvre et comprend cela.L’homme charnel ne le peut pas; je le sais parce que je ne suis pas parfait,mais j’attend quand même la fête des trompettes…en veillant et priant.

    Il me vient un exemple à l’esprit:
    Jean,"l’apôtre que Jésus aimait",le seul des quatre auteurs d’évangile dont on est certain qu’il était présent lors de la "Sainte Cène",ne relate justement pas les détails (rituels) de cet évènement!
    Il parle seulement d’un souper ou repas,et…du lavement des pieds!
    Voilà Pessah selon Jean!
    Il faut relire les chapitres 13,14,15,16 et 17 (oui,rien que ça)…avant l’arrestation et la crucifixion de Jésus.
    Là,il n’est pas question de "l’afikomane",cette partie de "matsa" qui est "mise à part" dans un linge blanc par les juifs sans qu’ils comprennent la signification de ce geste lors du repas du Seder (à Pessah).
    Jean n’explique même pas pourquoi ce pain est "rompu" et partagé.
    D’ailleurs,est-ce que nous comprenons bien nous-mêmes?

    Non,Jean ne parle pas de tout cela et ne nous renvoie à aucun rituel obligatoire.
    Mais oui,il nous parle longuement du lavement des pieds,de trahison et de reniement,du chemin,de la vérité et de la vie,de la promesse du Saint Esprit,du cep et des sarments…et il relate "la prière sacerdotale".
    C’est cela Pessah…selon Jean.

    Et aimer tout cela,le méditer et vouloir le vivre,ce serait judaïser et me remettre sous la malédiction de la Loi?!

    Aujourd’hui,c’est Shabbat,il est déjà bien tard,je vais me reposer.

    Shalom

  112. lorant   •  

    Le quatrième commandement
    On ne peut pas conclure certainement du mot : Souviens-toi, que l’observation du septième jour existât déjà précédemment chez les Juifs. Ils avaient bien l’usage de la semaine (Genèse 17.12 ; 21.4 ; 29.27-28) ; mais de là ne résulte pas qu’ils célébrassent déjà le sabbat. Ce qui se passa à l’occasion du don de la manne put bien préparer l’observance sabbatique, mais n’en implique pas l’existence.

    Cependant deux faits peuvent conduire à l’idée qu’un repos hebdomadaire existait déjà en Israël : d’abord l’emploi dans ce commandement même du terme le sabbat, au lieu de celui de septième jour ; puis la circonstance que chez les Assyriens, qui célébraient le 7ième, le 14ième, le 21ième et le 28ième jour de chaque mois, on redoutait, dans chacun de ces septièmes jours appelés sabbatu, de commencer un travail quelconque. Il n’est donc pas sûr que le mot : Souviens-toi, ne rappelle pas une observance déjà ancienne. Quoiqu’il en soit, cette expression signifie certainement : N’oublie pas de distinguer ce jour-là des autres jours pour en faire un sabbat, c’est-à-dire un jour de complète cessation du travail.

    Pour le sanctifier : non seulement pour te reposer, mais pour le consacrer à Dieu.

    Tu ne feras aucun ouvrage. A l’égard d’autres jours de fête, Dieu interdit les travaux pénibles (Lévitique 23.7) ; à l’égard du sabbat, il défend tout travail quelconque : non seulement des travaux comme ceux de labourer (Exode 34.21), de fouler au pressoir (Néhémie 13.15), de porter des fardeaux (Jérémie 17.21), de faire du commerce (Néhémie 13.16 ; Amos 8.5), mais même l’acte de ramasser du bois mort (Nombres 15.32 et suivants) et de faire du feu dans les maisons (Exode 35.3). Du reste la loi ne précise pas davantage, laissant au peuple le soin d’appliquer cette prescription.

    On connaît par le Nouveau Testament et par le Talmud les subtilités dans lesquelles les rabbins sont tombés à cet égard.

    Ni toi, ni ton fils… Ce repos doit être général, non seulement quant aux travaux, mais aussi quant aux personnes. Il doit s’étendre même aux animaux, qui participent au travail journalier, et aux esclaves. Nous savons que les Romains avaient aussi des jours de repos (feriæ) pour les esclaves et pour les bêtes de somme.

    Dans tes portes. Il ne s’agit pas des portes des tentes ou des maisons ; le mot employé ne peut désigner que celles des villes. Le sens est donc : dans l’enceinte des endroits que tu habites.

    Car l’Éternel a fait… Comparez Genèse 2.2 et suivants. Ces mots prouvent que la tradition du récit de la création était vivante dans l’esprit du peuple. Comme Dieu, après avoir achevé son œuvre, en a fait l’objet de sa contemplation et l’a bénie en bénissant le jour du repos qui en fut le couronnement, ainsi, dans la vie laborieuse de l’homme, chaque semaine doit être une étape qui reproduise en petit la grande semaine de la création et qui aboutisse, comme celle-ci, à un jour de recueillement, de consécration et de bénédiction renouvelée.

    Dans la parole Deutéronome 5.14-15, Moïse donne à ce commandement un autre considérant :
    Afin que ton serviteur et ta servante se reposent comme toi et que tu te souviennes que tu as aussi été esclave au pays d’Egypte et que l’Éternel ton Dieu t’en a fait sortir.
    Par le repos sabbatique chaque Israélite doit donc associer les étrangers, les esclaves, à la joie de la délivrance que Dieu lui a accordée à lui-même par le fait de la sortie d’Egypte, de la maison de servitude. Il est évident que ce considérant humanitaire n’exprime pas le motif premier du commandement ; mais il n’est point en contradiction avec le motif d’ordre religieux donné dans l’Exode. Le Deutéronome lui-même fait allusion à celui-ci dans ces mots du verset 14 : le repos de l’Éternel ton Dieu.
    Le motif nouveau que développe spécialement le Deutéronome est conforme à la tendance générale de ce livre qui est de cultiver dans le cœur d’Israël les sentiments d’équité, d’humanité et de bienveillance envers tous les hommes, et de compléter ainsi ce qui n’était pas expressément indiqué par la lettre de la loi. On ne peut douter d’ailleurs que la forme du Deutéronome ne soit postérieure à celle de l’Exode, quand dans ce livre même on lit ces mots (verset 12) : Garde le jour du repos selon que l’Éternel ton Dieu te l’a commandé.

    La loi du sabbat est le seul commandement rituel du Décalogue. Ce fait suffit à montrer sa grande importance ; c’est autour de cette institution comme centre que se grouperont toutes les autres prescriptions cérémoniales qui constitueront le culte de l’Éternel. Aussi ce commandement est-il répété à plusieurs reprises (23.12 ; 35.2 ; Lévitique 19.3,30 ; 23.3 ; 36.2. Dans Exode 31.12-17, le sabbat est appelé un signe de l’alliance entre Dieu et les fils d’Israël à perpétuité.
    Ce que fut l’arc-en-ciel dans l’alliance contractée avec Noé, la circoncision dans l’alliance patriarcale, ce que sera le baptême dans l’alliance nouvelle, l’institution du sabbat l’a été dans l’alliance légale.

    C’est sur ce terme de septième jour que s’appuient ceux qui portent le nom de Sabbatistes et qui prétendent ramener l’Eglise à l’observation du samedi. Mais il faut considérer :

    que Jésus a dit : Le Fils de l’homme est maître même du sabbat. (Marc 2.28) ; par conséquent maître de l’abroger, à plus forte raison d’en changer le jour.
    que la substitution du premier jour au septième a eu lieu à l’époque et sous les yeux des apôtres ; car elle était consommée avant la mort de Jean, comme le montre le terme de jour du Seigneur ou jour dominical, employé Apocalypse 1.10 et dans tous les temps subséquents (voir les Pères du deuxième siècle) pour désigner le premier jour de la semaine.
    C’est certainement l’apôtre Paul qui, en enseignant l’abolition de la loi, a mis les Eglises fondées par lui chez les païens sur la voie de cette substitution. Dans les épîtres aux Galates (Galates 4.10) et aux Colossiens (Colossiens 2.16), il insiste sur la pleine liberté des croyants à l’égard des fêtes juives, dans lesquelles il range expressément les sabbats. Et comme, par le fait de la résurrection du Seigneur et de ses premières apparitions, le premier jour de la semaine avait pris dans la conscience de l’Eglise une importance toute particulière, tellement que ce jour était devenu celui des réunions de culte (Actes 20.7 ; comparez 1Corinthiens 16.2), le caractère du repos sabbatique se rattacha tout naturellement ce jour.

    L’obligation du repos hebdomadaire ne, repose donc plus pour nous sur le quatrième commandement qui, ainsi que tout ce qui est spécialement juif dans la loi, a été aboli par la venue du Messie (Romains 10.4), mais sur l’institution divine rapportée Genèse 2.3 et confirmée par Marc 2.27 : Le sabbat a été fait pour l’homme, pour tout homme donc, et non pour le juif seulement. Mais de même que le septième jour était le monument de la création achevée, le premier y a été substitué comme mémorial de la nouvelle création inaugurée par la résurrection de Jésus-Christ. L’un était le repos après le travail achevé, l’autre est le repos en Dieu préparant l’accomplissement de la tâche nouvelle. Si l’Eglise avait besoin d’un texte exprès pour autoriser ce changement, elle le trouverait dans la parole de Jérémie 31.34 et suivants, où il annonce une alliance nouvelle qui, à la loi de Sinaï gravée sur les tables de pierre, substituera la loi écrite par le Saint-Esprit dans les cœurs des pécheurs pardonnés.

    Michelle: Laurent, pour le dimanche, je te renvoie à tout ce qui a été dit ci-dessus. Les hommes païens (Constantin) ont « changé les temps et la loi », comme le dit Daniel, et pas un iota de la loi doit être changé À PERPÉTUITÉ; Dieu ne s’est jamais contredit, et ce n’est certes pas Jésus qui obéissait à la loi qui est venu la changer. IL L’A CLAIREMENT DIT. On a vu que le dimanche n’était même pas le jour de la résurrection et que Jésus est certainement ressuscité le soir du shabbat. Alors, choisir le dimanche au lieu du samedi comme « jour du Seigneur », nulle part dans la bible TU NE VERRAS que le « jour du Seigneur » puisse tomber un dimanche, nulle part. Devons-nous changer la loi? Jésus l’a-t-il changée ? A-t-il dit qu’on pourrait la changer? NON… Tirons-en chacun nos conséquences, et mettons-nous devant le Seigneur qui EST la vérité,… et la vie. ça va ensemble !

  113. Yves   •  

    "Vouloir plaire à Dieu en priorité, plutôt que croire à Son Fils en priorité, est le signe de ce glissement.[vers une forme d’apostasie]"

    Merci François d’avoir si bien ici résumé l’enjeu de cette discussion. Non bien sûr que de plaire à Dieu soit contraire à croire en Son Fils, mais que c’est bien de la priorité, ou de l’ordre des choses dont il s’agit. C’est dans la foi en la grâce que nous sommes conduits à la volonté de plaire à Dieu. Mais, quoi que nous puissions faire pour Lui plaire (d’un rituel de fête, ou de repos, à n’importe quelle autre oeuvre, aussi conforme soit-elle à Sa volonté), ne peut jamais nous justifier de rien.

    Comme Michelle l’a justement souligné en commentaire, c’est seulement du trône de la grâce, dans notre misère devant la croix, qu’avec Jésus nous recevons d’être faits enfants de Dieu. Mais, comme il a aussi été rappelé, le combat de la religion des oeuvres contre la foi en Jésus-Christ ne s’arrête pas à la nouvelle naissance : l’exhortation de Paul aux Galates nous le montre mieux que tout. Même des croyants nés d’en-haut par la grâce dans la foi en Jésus peuvent être encore séduits, fascinés, "ensorcelés", par les différentes formes anciennes de la religion des oeuvres.

    Que le Seigneur nous aide tous à en voir et comprendre le combat et à demeurer fermes face à la pression de toutes les séductions.

  114. François Grenier   •  

    Jean-Yves,

    Être sous la malédiction de la Loi, j’en sais quelque chose… je ne vais pas raconter ma vie… mais elle s’est jouée, d’échecs en échecs, sur ce point surtout.

    J’ai été plutôt du genre Nicodème: pas satisfait de la Loi, étant venu voir Jésus "de nuit", ayant bien entendu la leçon de la nouvelle naissance, avec la repentance que cela implique, et compris qu’on ne pouvait mettre l’Esprit en boîte, ce vent dont on ne sait ni d’où il vient ni où il va.
    Et de ce qu’on a été, on se souvient.

    Tout ce que je peux dire c’est que c’est une VRAIE malédiction. Michelle parle d’envoûtement ou d’ensorcellement, c’est vrai: c’est diabolique au plus haut point. Et il n’y a pas besoin de se mettre à observer le calendrier juif pour y tomber…
    Et je reconnais aussi qu’observer le calendrier juif, et le sabbat en premier, avec la richesse de sa signification, n’est pas synonyme d’y être tombé.

    Il me semble pourtant cependant qu’observer tout ces rituels doit provoquer une grande tentation: se confier en ce que l’on fait, en ce que l’on observe et en ce que l’on produit (nos œuvres)… Cela risque bien de nous détourner de ce que nous avons reçu par grâce. En tous cas, les juifs sont tombés dans ce panneau. Et, autant que discernement me permet de l’affirmer, de nos jours, des assemblées entières de croyants qui avaient commencé par la grâce, sont tombées sous cette malédiction.

    C’est pourquoi, dès que je vois un signe qui pourrai me faire penser à cette malédiction, comme ta phrase que l’on pouvait interpréter de diverses façons, je saute au plafond !

    Pour le reste, c’est Dieu qui sonde les cœurs, les pensées et les reins de chacun, et pour moi le premier.

    ———

    A Michelle,

    Peut-être que tu avais compris la chose, mais quant à moi, je viens de faire le lien. J’explique.

    Il y a une corrélation entre le légalisme et l’hypergrâce. A se demander si ce ne sont pas des légalistes qui ont inventé la fausse doctrine de l’hypergrâce. Il me faudrait vérifier plus en profondeur, mais je pense que c’est le cas.

    En effet, le légaliste sait intimément qu’il ne peut observer la Loi. Il pèche et continue de pécher de sabbat en sabbat ou de dimanche en dimanche…
    Il n’y a qu’à voir la réaction des pharisiens lorsque Jésus dit: "Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle." Il est dit qu’ils furent accusés dans leur conscience et se retirèrent un à un.

    En conséquence, il a besoin d’une doctrine "sécurisante" pour sa chair: celle de l’hypergrâce fait parfaitement l’affaire. Elle lui permet de rester dans ses forteresses de raisonnement. Elle rajoute un autre forteresse et l’enferme malheureusement encore davantage.
    Le "pharisien" moderne, à cause de cette doctrine est encore plus "enfermé" que le pharisien du temps de Jésus. Heu, c’est un peu mon témoignage que je donne ici.

    En résumé, légalisme et hypergrâce = même combat…. contre l’Esprit de Dieu.

  115. lorant   •  

    un jeune homme inconverti, dès son plus jeune âge était en quête de la vérité qu’il ne pouvait et n’arrivait à définir. Devant tout ce qui était devant ses yeux, la souffrance des autres qui en réalité lui rappelait la sienne, il était convaincu que ce monde dans lequel il vivait n’était pas "son monde". Il se mit en tête de sauver le monde: mais comment? Il se tourna vers les voyants, les livres de magie, les expériences de la drogue et tout autre chose simplement parce qu’il cherchait la vérité. Fatigué de ne rien trouver de bon dans toute ses démarches il décida qu’avant de parler aux gens il lui fallait être correct. Il réprima ainsi tout ce qui était visible extérieurement. Il se disciplina avec une grande rigueur.Il décida de s’engager dans l’armée croyant que la discipline pouvait également être bonne.
    Il n’y avait pas de petit gars aussi bien élevé. La réalité fut qu’il s’était fabriqué une "religion parfaite" à ses yeux. Une petite voix intérieure le conduisait maintenant à s’offrir en sacrifice devant ce Créateur qu’il soupçonnait d’exister et qu’il ne connaissait pas. La réalité était que le Saint-Esprit le conduisait petit à petit à découvrir ce qui allait bouleversé sa vie.
    Le chemin de la croix se dessinait, il le vivait au travers de ses circonstances et il prit la résolution de s’offrir en sacrifice pour apaiser ce Dieu qu’il ne connaissait pas.

    Avant de passer à l’acte Dieu plaça sur son chemin une de ses enfants. Il rentra dans une réunion évangélique et une prophétie lui fut donnée: "Tu n’as plus rien a faire, j’ai tout accompli pour toi". Le jeune homme ne compris pas d’abord la chose. Il fut irrité car le sens qu’il avait donné à sa vie fut annéanti par la parole de Christ. Il apprit au travers de la vie de Christ, que jésus Seul était Parfait et que lui ne l’était pas et que c’était là toute la différence. Ce qu’il allait faire avait déjà été fait et parfaitement fait! Il découvrit qu’il était pécheur…

    Alors il prit la parole de Dieu et après avoir lu la parole se mit à genoux et demanda pardon comme un petit enfant et demanda à rencontrer Jésus. Jésus se révéla à lui et le jeune homme laissa tomber son vêtement et se revêtit de La justice de Dieu. Il réalisa que le Saint-Esprit l’avait conduit et que c’était Lui qui l’avait conduit jusqu’à Christ.

    Il compris alors que toute formes ne pouvaient plaire à Dieu et que seul le sacrifice de Christ était parfait.
    Dans sa longue recherche il entra dans le repos de Dieu.

    Tombant involontairement dans des situations de péché il lui fallait aussi apprendre à se revêtir chaque matin de ce manteau de gloire que Jésus déposait sur ses épaules. Il apprit donc que toute sa vie dépendait de Dieu et qu’il n’était pas possible de vivre sans être attaché à Christ.

    Il trouva une église ou il s’engagea. Il aima l’église et sans le réaliser, fut confronté à un autre problème.
    Il aimait Dieu et dans le souci de lui plaire accepta tout de son assemblée. La sainteté prêchée lui plaisait si bien qu’il se laissa être enseigné et imprégné de cette sainteté. Bientôt, le Seigneur le reprit avec sévérité car cette forme qu’il avait le plaçait au-dessus des autres et le jeune homme ne s’en rendant pas compte accepta bien sûr le jugement de Dieu à son égard.

    Il ne refletait plus Christ mais juste son église! Le Seigneur lui parla alors de la miséricorde.

    "Mais le Seigneur lui dit : Vous, pharisiens, vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et à l’intérieur vous êtes pleins de rapine et de méchanceté.Insensés ! celui qui a fait le dehors n’a-t-il pas fait aussi le dedans ? Donnez plutôt en aumônes ce qui est dedans, et voici, toutes choses seront pures pour vous. Mais malheur à vous, pharisiens ! parce que vous payez la dîme de la menthe, de la rue, et de toutes les herbes, et que vous négligez la justice et l’amour de Dieu : c’est là ce qu’il fallait pratiquer, sans omettre les autres choses."

    Le jeune homme se rendit compte alors que tout son comportement et ses paroles, même s’ils les aimaient, n’étaient que jugement à l’égard des autres.

    Désormais, le Seigneur l’appelait à vivre une autre vie dans l’amour du maitre. Il brisa en lui l’image de son église et lui apprit a vivre sa foi devant le Seigneur et de ne plus être pour ses frères une occasion de chute.

    Il dut s’appliquer cette parole:"Cette foi que tu as, garde-la pour toi devant Dieu. Heureux celui qui ne se condamne pas lui-même dans ce qu’il approuve !

    Ce jeune homme avait tellement souffert de son comportement qu’il reconnaissait que la sainteté qu’il pouvait vivre était devant le Seigneur, agréable à Dieu.
    Mais il la haissait tellement lorsqu’elle s’élevait de lui où des autres parce qu’il avait appris que la sainteté n’accomplit pas l’oeuvre de Dieu mais que la miséricorde, la compassion… sont les cordages de Son Amour.

    "Mais quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage,afin de ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra."

  116. Jean Yves M   •  

    François,

    J’ai l’impression qu’il y a des points communs dans nos vécus respectifs.
    Je reconnais aussi que j’ai donné une phrase "que l’on pouvait interpréter de diverses façons".
    Mais je remarque à ce propos que tu reparles deux fois de "calendrier juif",alors que je parle des "fêtes de l’Eternel".

    J’ai eu besoin,et même terriblement besoin de la grâce surabondante,tout comme Paul,après de trop nombreuses années dans une religion d’oeuvres.
    J’aurais pu écrire comme toi "légalisme et hypergrâce = même combat…contre l’Esprit de Dieu"
    Toutefois,c’est bien la grâce qui m’a amené à marquer le Shabbat (et sa signification!) contre le dimanche païen des religions d’oeuvres.
    Je ne peux pas confondre les graves dérives de ce que l’on appelle l’hypergrâce (et dans lesquelles j’étais aussi tombé) avec cette grâce surabonbante,"amazing grace",qui à la fois nous sauve et nous conduit dans la sanctification.
    De même,je ne peux pas confondre le légalisme catholique ou juif,avec l’amour des fêtes de l’Eternel (et leur signification!) qui nous vient de l’Amour de l’Eternel Lui-même…et que Jésus nous a fait connaître!

    Et là,j’ai un nouveau problème avec ce que tu dis:"Vouloir plaire à Dieu en priorité,plutôt que croire à Son Fils en priorité,est le signe de ce glissement".
    Il y aurait des priorités opposables?
    Evidemment que c’est Jésus qui nous a fait connaître le Père,mais j’ai rappelé plus haut la "prière sacerdotale" (Jean 17) ou il est répété par Jésus que "le Père et moi sommes UN".
    Je n’ai pas le temps de développer mais il y a ici souvent un autre glissement de la part de ceux qui ne comprennent pas qu’il faut être "UN COMME…" et qui s’unissent entre eux dans une sorte de "Jésusisme" oeucuménique primaire qui conduit à une nouvelle forme d’apostasie.

    La grâce et le Saint Esprit conduisent à la compréhension ("adhésion") des fêtes de l’Eternel (ou Jésus est toujours présent!),à leur accomplissement dans nos vies,et pour ma part à leur respect qui n’est pas une observance judaïque et encore moins romaine.

  117. François Grenier   •  

    A Lorent,

    Au sujet de la "doctrine" du sabbat et de Colossiens 2:16-17.
    En fait, si on lit bien le texte, on comprend que les Colossiens observaient le sabbat, les mois lunaires (certainement juifs), des fêtes (aussi juive) ainsi que des prescriptions alimentaires juives (le manger et le boire).

    Et Paul dit: "que personne ne vous juge à cause de cela". Il laissait donc aux Colossiens pleine liberté de respecter des prescriptions juives. Au contraire, il les protège en quelque sorte dans ce qu’ils font, tout en les mettant en garde plus loin "contre l’excès de préceptes, qui deviennent pernicieux par l’abus".

    Il ajoute aussi immédiatement après, comme une précaution : "le corps est en Christ".
    Et Christ est largement exalté et glorifié dans cette épitre. Quand Paul dit: "Le corps est en Christ…", si l’on suit le contexte de l’épitre, on comprend qu’il se bat pour que les Colossiens soient "enrichis d’une pleine intelligence pour connaître le mystère de Dieu, savoir Christ, mystère dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science."

    Je me suis demandé pourquoi, d’un côté, Paul laissait faire et protégeait les Colossiens dans leur pratique de certaines règles de la loi de Moïse et pourquoi, d’un autre côté, il avait été si sévère avec les Galates qui, dans le fonds, faisaient la même chose… On pourrait argumenter que ce fut parce que les Galates se faisaient en plus circoncire… Je doute que ce soit le fonds du problème.

    Ce que je crois profondément: PAUL AVAIT DISCERNE CE QUI SE PASSAIT DANS LES COEURS.
    Les Galates avaient abandonné complètement la révélation de la grâce qui était en Jésus ainsi que la foi en Christ, pour se confier en une série d’actes.
    Ce n’était pas le cas des Colossiens qui avaient seulement besoin d’être encouragé dans l’approfondissement de leur foi en Christ.

    Je ne sais si je me fais bien comprendre. Le problème ne réside pas premièrement dans l’observation de la Loi (ou non), mais dans la non reconnaissance (ou non) de l’œuvre de Christ.

    Encore une chose qui me semble-t-il n’a pas encore été évoqué dans ce fil: le premier "concile" qui eu lieu dans l’histoire de l’Eglise tournait autour de ces sujet: jusqu’où les païens doivent-ils judaïser (ou non)…
    "Alors quelques-uns du parti des pharisiens, qui avaient cru, se levèrent, en disant qu’il fallait circoncire les païens et exiger l’observation de la loi de Moïse. Les apôtres et les anciens se réunirent pour examiner cette affaire." Actes 15: 5-6

    Il y eu délibération.
    Pierre s’exprima (v 10-11): "Maintenant donc, pourquoi tentez-vous Dieu, en mettant sur le cou des disciples un joug que ni nos pères ni nous n’avons pu porter?
    Mais c’est par la grâce du Seigneur Jésus que nous croyons être sauvés, de la même manière qu’eux.

    Et la décision finale, émanant de la bouche de Jacques fut (v 19 à 21): "C’est pourquoi je suis d’avis qu’on ne crée pas des difficultés à ceux des païens qui se convertissent à Dieu, mais qu’on leur écrive de s’abstenir des souillures des idoles, de l’impudicité, des animaux étouffés et du sang. Car, depuis bien des générations, Moïse a dans chaque ville des gens qui le prêchent, puisqu’on le lit tous les jours de sabbat dans les synagogues."

    Personnellement, je ne comprends pas vraiment pourquoi cette parole de Jacques mit tout le monde d’accord. Elle semblait être, pour le temps et les lieux, une parole de sagesse.

    Ce que je retiens:
    Pierre parle de "joug qui n’a pu être porté".
    Et Jacques dit "qu’on ne crée pas de difficultés aux païens qui se convertissent à Dieu".

    Tous les deux disent le POURQUOI de leur position:
    Pierre: "c’est par la grâce du Seigneur Jésus que nous croyons être sauvés, de la même manière qu’eux."
    Jacques le dit de façon plus "juive" en citant l’AT : "… afin que le reste des hommes cherche le Seigneur"

    Encore une fois la priorité est dans la connaissance du Seigneur.

    Pour en revenir au fil de ces commentaires, le sabbat doit-il être respecté ?
    Je serai tenté de dire, et comment ? parce que le texte d’Exode 20:8 parle aussi de stopper toutes ses "ouvrages" ce jour là…

    Je pense honnêtement que la réponse se trouve ci-dessus. Elle est dans la modération des apôtres et dans le fait aussi bien sûr que la grâce n’a pas annulé la loi.

    Plus haut, j’ai donné ma position: ce ne peut être qu’un acte volontaire, personnel, sans contrainte sur soi comme sur les autres: on ne va pas remettre des jougs que les apôtres n’ont pas cru bon de mettre.
    On évitera ainsi de produire de nouveaux Galates. Eh Oui, les Galates aont devenus insensés parce que certains leur ont imposé la Loi.

    J’ai aussi une autre pensée sur l’avenir de l’observation du sabbat… mais cela suffit pour aujourd’hui.

  118. elealine   •  

    juste une note personnelle: je crois que chez les protestants du fait de la puissance du St Esrit libéré à la pentecôte sur toute la création on dit que c’est chabbat tous les jours car Yeshoua à dit je suis avec vous tous les jours jusqu’a la fin du monde. Et Yeshoua maître du shabbat nous a introdui dans la plénitude de sa présence et de celle du Père par l’Esprit. Le dimanche est alors considéré comme les prémisses du royaume qui vient étant le jour de la résurrection du Seigneur qui nous introduit prophétiquement par la foi dans le royaume qui vient. Ce n’est donc pas faut bibliquement parlant. Aussi je suis pour que l’on célèbre se que les messianiques appellent le shabbat plein du vendredi soir au dimanche soir ainsi les deux alliances sont introduites dans le royaume qui vient. SHALOM MG

    Michelle: Ce que je vais dire, elaline, ne d’adresse pas qu’à toi ! MERCI DE NE PAS RÉPÉTER POUR LA CINQUANTIÈME FOIS CE QUI A ÉTÉ DIT PLUS HAUT ET À QUOI ON A DÉJÀ RÉPONDU CINQUANTE FOIS !!!!

    Si vous êtes des chrétiens, faites preuve d’amour: commencez par lire tous les commentaires AVANT DE POSER LES VÔTRES EN DÉDAIGNANT CE QUI A DÉJÀ ÉTÉ ÉCRIT. Vous ferez aussi preuve d’amour et de respect vis-à-vis des Webmasters !

    Elealine, tu as dit plusieurs choses non justes: donne-toi la peine d’aller chercher dans les commentaires ci dessus les réponses bibliques, au lieu D’IMPOSER DES CONVICTIONS ERRONÉES !

    C’est vrai, je le reconnais, je m’énerve, mais c’est franchement fatigant de devoir sans cesse répéter la même chose

    Beaucoup trop de chrétiens internautes ne veulent pas perdre de temps, mais pour cela n’hésitent pas à en faire perdre aux autres. Et qu’on ne vienne surtout pas me donner des leçons comme quoi je manque d’amour. Car une véritable preuve de manque d’amour, c’est de mépriser le temps des autres (webmasters comme lecteurs), les recherches des autres, le temps qu’ont passé les autres à écrire, et de débarquer sur ce blog en se souciant des autres comme de sa dernière chaussette !

    Je ne mettrai plus en ligne les commentaires qui démontrent que leurs auteurs écrivent sans même se donner la peine de lire ce qui a été dit: c’est réellement un manque de respect des lecteurs, donc des frères !

    Ceci dit, Elealine, comme je te l’ai dit, cette admonestation ne s’adresse pas qu’à toi et n’en sois pas blessée. Simplement, Tu es la énième personne qui fait la même chose dans ce fil de discussion, et je dis: STOP ! Que ceux qui veulent y ajouter aient vraiment du nouveau édifiant à ajouter: MERCI D’AVANCE !

    Et je te fais un bisous au nom du Seigneur !

  119. Christiane   •  

    Je pense que le jour du Seigneur, c’est tous les jours,la vie du Seigneur s’exprime tous les jours au travers du chrétien.Si toutes les activitées s’arretait un jour précis: plus d’hopitaux,de bus,etc..
    Jesus est résuscité un dimanche.M.Boulagnon disait q’on ne pouvait pas etre sur si il s’agissait du samedi ou du dimanche.
    Fraternellement.

    Liliane: Si tu pouvais lire ou relire tous les commentaires et notamment les informations données concernant le dimanche…enfin sans remettre en cause Monsieur Boulagnon de prénom je suppose André (tu n’indiques pas pour les lecteurs qui est ce Monsieur, pas forcément connu de tous…sourire), la seule référence valable et véritable qui faille retenir est la parole de Dieu..

    pour ce qui est « d’arrêter les activités » Jésus n’a jamais dit de ne pas secourire , aider et protéger le jour du shabbat, bien au contraire, il a même guérit ce jour là, ce qui lui a valu les foudres des pharisiens….il ne s’agit pas de vivre sous la loi mais d’utiliser le shabbat qui a été fait pour l’homme afin qu’il se repose en sanctifiant son créateur…pas compliqué à comprendre non ?

    Michelle : Christiane, ce que j’ai dit ci-dessus à elealine est aussi valable pour toi, et ne t’en offusques pas. Je n’avais pas lu le commentaire de Liliane avant d’écrire le mien: ayez la courtoisie et l’amour de relire ce qui a déjà été dit avant de répéter les mêmes choses et de lasser les lecteurs…

    Effectivement, nous respectons Monsieur Boulagnon dont nous connaissons les fruits et les connaissances. Mais c’est un sujet qui est de la dynamite, où beaucoup tentons de voir clair, et ce ne sont pas les références humaines qui doivent nous guider, mais uniquement la Parole de Dieu ! (merci aussi de mettre son mail: visible seulement des webmasters)

  120. Yves   •  

    Aujourd’hui, lundi de Pentecôte…

    Ce n’est ni samedi, ni dimanche, et pourtant pour ceux qui ont encore la possibilité de se reposer (qui ne sont donc pas assujettis à la journée française dite "de solidarité"…), c’est aussi d’une certaine manière jour de "sabbat"… Mais en Jésus-Christ, ce le sera encore demain mardi, même pour ceux qui travailleront (ce sera mon cas), et aussi mercredi, jeudi et vendredi… Toutes les fausses "divinités" païennes, de la lune au soleil, en passant par mars, mercure, jupiter ou venus marquent ainsi vainement de leur nom les jours de la semaine qui du premier au dernier sont devenus de nouveaux jours dans la foi en la résurrection de Jésus.

    De quoi témoignerons-nous alors au monde qui nous entoure : d’une observance religieuse de jours particuliers assignés à cette fin, ou bien de la liberté acquise et signifiée pour chaque jour par la résurrection de Jésus par rapport à tous les jougs, de ceux du travail à ceux de la religion ?

    Après avoir payé le prix maximum pour avoir transgressé la loi établie de son peuple et de son époque, Jésus n’est-il pas devenu pour nous, dans sa victoire sur la mort, le Seigneur et Libérateur de tous nos jours et de tous nos instants ?

    Michelle: ce n’est pas parce que les hommes ont donné le nom de divinités païennes aux jours que ces jours sont maudits ! Car c’est Dieu qui a créé une semaine de sept jours, avec le septième consacré au repos, pas les païens. Yves, tu nous accables avec tes raisonnements, humains ceux-là, et vraiment pas bibliques…

  121. Yves   •  

    Désolé Michelle pout ton "accablement", mais mon propos n’était en rien un quelconque "raisonnement", pour dire par exemple qu’aucun jour soit maudit par son nom païen (j’ai plutôt évoqué la vanité de ces noms sans importance pour qui en est libéré), ou pour mettre en question que Dieu a créé une semaine de 7 jours…, je me demandes vraiment où tu as pu lire çà dans mon commentaire.

    Il s’agissait seulement pour moi de partager ma réflexion sur la question posée "de quel jour es-tu le Seigneur ?" en posant finalement à mon tour la question : de quoi voulons-nous premièrement témoigner, à Dieu autant qu’aux hommes ? D’une forme d’observance légale, ou bien de la liberté reçue de Jésus ? Une question qui se situe bibliquement dans la logique de celles que Paul pose en Galates 3:1-3.

  122. Jean Yves M   •  

    Yves,
    Ce qui me gêne,c’est que tu continues à parler "d’observance légale" (comme les pharisiens) alors qu’il s’agit de "respect des fêtes de l’Eternel" et non pas des fêtes instituées par des hommes,qu’ils soient juifs,catholiques romains,orthodoxes,musulmans,adventistes ou protestants dominicaux.

    Il y a non seulement le Shabbat hebdomadaire,mais aussi les sept Shabbats annuels.Quatre ont déjà été accomplis,et il me semble que les trois derniers le seront lors de la dernière semaine de Daniel.Et là encore le fils de l’homme sera maître du Shabbat.

    Tu parles de témoigner aux hommes?
    Connais-tu bien les milieux catholiques ?juifs ?musulmans ?
    Que répondent-ils à notre désir de marquer plus spécifiquement le septième jour? (le "mettre à part" = sanctifier)
    Ce choix est un coup énorme porté à toute leur théologie par le biais de leurs pratiques!!

    Même les juifs devront admettre que les scribes et pharisiens ont rajouté des fardeaux pesants qui contribuent à leur voiler le Messie.
    Malheureusement,ils ne le comprendront pour la plupart qu’à travers l’accomplissement des trois derniers Shabbats (pour l’instant annuels) lors de la grande tribulation.

    Ce n’est pas de l’antisémitisme de leur dire qu’ils n’ont pas compris.Mais c’est un acte d’amour que de leur dire que nous reconnaissons le même jour, puis surtout de leur dire pourquoi ! …en exprimant bien que nous en rejetons le légalisme, tout comme Jésus!

    Les catholiques ?Disons-leur que "le jour du Seigneur" c’est d’abord un jour de colère,grand et redoutable! (Mal 4:5 – Actes 2:20 – 2P 3:10 – Apoc 1:10 – Ps 37:13- 1 Co 5:5 – 2Th 2/2)
    Que leur refus du Shabbat par le remplacement du dimanche les met quasiment dans la même attitude antisémite que l’Islam, avec les malédictions qui s’en suivent.

    Les protestants ? C’est très triste ! Ils ne protestent plus! Les Réformés ne se réforment plus ! Les Pentecôtistes reçoivent d’autres esprits (2Co 11:3/4)! Et les Evangéliques n’évangélisent plus !
    Ils craignent même de n’avoir plus qu’un seul jour de repos pour leurs âmes chaque semaine ! (en exagérant)
    Certains pensent être enlevés le jour de la fête des trompettes ? Qu’ils expliquent d’abord aux autres ce que cela signifie !

    Michelle a dit que ce débat était de la dynamite ?
    Oui,c’en est ! Et la mèche est allumée pour l’explosion des derniers temps.

    Michelle: Je dis OUI ET AMEN à ce commentaire ! J’ai juste rajouté quelques références bibliques qui venaient appuyer tes affirmations. Et merci Jean-Yves de prendre le relai pour Yves. Depuis des mois et après des dizaines de commentaires, j’ai vu qu’il avait TOUJOURS quelque chose pour justifier ses positions, même quand on lui PROUVAIT par la Bible qu’il avait tort. Il m’a usée…

  123. Yves   •  

    Jean-Yves, je ne souhaite pas entretenir de polémique, j’ai seulement voulu partager ma réflexion et mon interrogation, de même que je lis aussi avec intérêt ce que toi et d’autres pouvez dire du sujet. A chacun ensuite de s’en faire sa propre conviction dans la paix.

    Mais Michelle, je suis étonné que tu me poursuives encore pour ta part de cette accusation plutôt malveillante de vouloir rien moins que "TOUJOURS justifier" des positions non-bibliques…, alors même que je ne fais que poser une question, comme toi ou d’autres dans une réflexion qui se veut ouverte et partagée.

    Est-ce donc si contraire à l’Ecriture que de se demander quelle est notre PRIORITE à chacun dans l’Evangile dont nous voulons témoigner, entre l’observation de jours de fêtes et la liberté acquise pour chaque jour en Jésus-Christ (même si l’une n’empêche certes pas l’autre…) ? Ou bien considères-tu que nul autre que toi ne soit habilitée à le faire et qu’il conviendrait que tous finissent par te suivre dans la moindre de leurs pensées sur tous les sujets ?

    Au-delà de la réflexion de chacun sur la question, il me semblerait en tout cas assez vain de vouloir se déchirer là-dessus. Je prie que le Seigneur nous conduise tous dans Sa volonté parfaite.

    Michelle: Ecoute, Yves, je ne suis pas malveillante à ton égard, sinon je ne te mettrais pas en ligne et je ne serais pas en train de répondre à ce qui foit bien être ton trentième ou cinquantième commentaire ! Tu m’as bien donné des dizaines d’heures de travail à toi seul simplement pour réfuter tes raisonnements, qui mélangent toujours des choses humanistes à la vérité biblique. Et si tu faisais un peu preuve d’amour biblique en arrêtant de nous bombarder de tes mails ?

  124. magnin roland   •  

    Concernant les (jours )les Fetes de l Eternel et les fetes paiennes L A LOI divine, et LES lois diverses et variées des hommes,arrivés la, j en reviens toujours à la merveilleuse affirmation de l apotre La Loi de l ESPRIT de Vie en Jésus CHRIST, m a AFFRANCHI, de la loi du peché et de la mort ! Quelle merveilleuse délivrance. Merci Seigneur ! Alléluiah !

  125. Yves   •  

    Michelle, 4 ou 5 commentaires, sur 138 sur le sujet, ce n’est pas un tel bombardement…, surtout quand 3 sur 5 sont en fait des réponses ou précisions appelées par des questions ou des interpellations personnelles (de toi-même ou d’autres) ! Serait-ce tellement de l’"amour biblique" que de vouloir être entendu sans que les autres puissent l’être aussi avec le même respect ?

    En tout cas je ne crois pas que nous soyons appelés à nous entredéchirer, ni à nous "entre-excommunier", comme c’est trop souvent le cas à chaque fois qu’une nouvelle compréhension se fait jour de tel ou tel point parfois relativement secondaire par rapport au salut qui nous a été offert (mais je peux aussi comprendre que, pour certains, ce sujet-là ne soit pas du tout secondaire, qu’ils me pardonnent seulement ici de ne pas les suivre).

    Que le Seigneur nous garde dans Sa paix et Son repos parfaits.

    Michelle: Tu ne sévis pas que sur ce fil de dialogue… Tu n’es pas fatigué de ne RIEN APPORTER DANS LES DÉBATS, de n’édifier personne, de poser des questions inintéressantes car la seule chose qui à l’évidence t’intéresse c’est de justifier tes raisonnements. Maintenant, Yves, tu arrêtes sur mon blog, et je vais t’envoyer discutailler par mail avec des personnes qui auront peut-être la patience de te répondre, et de tenter de te sortir de tes forteresses… Ce qui aidera nettement le Seigneur à me garder dans son repos parfait… Il y en a qui ont le ministère de casse-pieds ! Mais surtout, ne te sens pas visé !

  126. Yaël   •  

    A Michelle, Natacha….. à ma Petite soeur Lili! Gloire à D.ieu qui ouvre les yeux et les coeurs et ramènent Ses enfants à Sa Parole: Matthieu 5:17; 1 Jean 5:3.
    Bénis soit-Tu Seigneur, qui fait tomber les écailles des yeux et des coeurs pour que plusieurs s’écartent des faux enseignements et fausses doctrines enseignés depuis des siècles par les hommes!
    Natacha (et ceux à qui le Seigneur le met à coeur-Michelle vous donnera mon mail), je peux te donner des coordonnées de sites où tu trouveras le calendrier lunaire et les significations des Saintes convocations de l’Eternel! Merci à Liliane d’avoir mentionné le site de Soucat David, un excellent site! Il y manque Shabbat et Chavouote (Pentecôte), mais ils ne vont pas tarder à les rajouter, ils ont beaucoup de travail, dans le ministère auquel D.ieu les a appelés à Le servir!
    Sois bénie Michelle de chercher la Vérité qui est en Yéchoua et de te tenir aux côtés d’Israël!
    Qu’importe les détracteurs et les langues acerbées contre toi, ils n’ont aucun pouvoir! Satan a été vaincu à la Croix! Certes il peut attaquer, mais nous avons la Victoire en Jésus! Amen! Tiens ferme, Michelle; comme Moïse "voyant celui qui est invisible"! Hébreux 11: par la FOI!

    Michelle: Merci ! Au moins, toi, tu as un ministère d’encouragement. C’est un ministère très rare par les temps qui courent !

    Liliane: coucou Yael! merciiiiiiiiiiiii oui que le Seigneur te le rende au centuple!! sois béni toi ton fils et toute ta famille!!

  127. natacha   •  

    *** Yaël *** je te remercie Michelle peut te donner mon eamil…simplement j’avoue que j’ai besoin que le Seigneur vienne à mon secour pour m’enseigner comment sanctifier ce jour de la semaine…nous avons tellement d’habitudes et de raisonnements a renverser afin de faire ce qui est juste aux yeux de Dieu ce jour là…mais la Bible ne nous dit-elle pas que l’Esprit Saint nous conduira dans toute la vérité?

    *** Jean Yves M *** Amen pour ta réflexion…

  128. sophie (france)   •  

    TEMOIGNAGE "NE RESTEZ PAS ISOLES… INTEGREZ UNE ASSEMBLEE CAR UN CHRETIEN QUI N EST PAS DANS LE CORPS DE CHRIST EST UN CHRETIEN QUI VA VERS LA MORT"
    je vous avait dit plus haut, dans un post du lundi 25 mai, que je ne savais pas si Dieu me voulait dans une assemblée ADD ou pas?…J’ai eu la réponse ce dimanche, car j’y suis allée au pas de courses, tellement j’avais été "attaquée" sournoisement ces derniers jours!!!…Le diable jouait avec le temps, puisqu’il savait que je comptais y retourner…Mais plus tard!…Pas tout de suite…j’hésitais quoi!….Mais des idées de "suicide" sont venues sans que je m’en rende compte! en un jour!…épuisement physique, puis attaques par le biais de personnes, puis pensées négatives…pas à pas, Satan a essayé de m’entraîner dans le fond du trou! … Alors que je ne suis pas une personne qui souhaite cela ; mais je n’en pouvais plus alors que je pensais être forte quelques jours auparavant et dans la volonté de Dieu!…c’était fort!…tellement fort, que j’ai eu vraiment peur de ce qui m’arrivait!…Alors j’y suis retournée et là je ne me suis pas posé de questions…j’ai ressenti l’urgence!…mais là où satant oeuvrait pour ma destruction, Dieu s’est servi de cette épreuve pour me faire comprendre que sans l’assemblée pour me soutenir, je courais à la perdition!

    j’avais été sans assemblée..persuadée que Dieu ne me voulait plus dans une assemblée, puisqu’il y en n’avait plus selon moi, et que nous étions dans Ezechiel 34, obligés de nous "retirer du milieu d’eux!" afin de ne pas participer à leurs péchés! (comme quoi le malin s’est aussi servi de la peur de désobéir à Dieu, en mettant un verset en avant pour me convaincre de ne pas suivre cette assemblée!)…Puis j’ai prié quand même Dieu de me ramener dans une assemblée et de me convaincre si je devais retourner dans l’assemblée ADD….la réponse n’a pas été longue (j’avais déjà en vue une assemblée ADD, mais j’hésitais"…)…tout à coup, je me suis sentie dépressive, noire, vide, faible!…et, poussée par mon mari (qui a quitté l’assemblée depuis longtemps et me disait que cela ne servait à rien que j’y aille…) qui m’a pressée d’y retourner en me voyant aussi horrible et dépressive (je lui ai d’ailleurs dit : si pour moi, c’est une nécessité pour être forte, pourquoi pas pour toi?)…donc j’y suis retournée et là : la joie dès que je suis rentrée et tout m’a parlé de bout en bout! …. Les chants ont chassé les ténèbres, une prophétie qui m’était destinée m’a exhorté à suivre le Seigneur (avec encouragements, mais fermeté quand à la volonté de Dieu de me voir le servir au sein d’une assemblée)…d’ailleurs j’étais contente au début pensant que Dieu allait "laisser couler" et ne pas me parler (car à chaque fois que j’allais dans l’assemblée, Dieu me parlait…)…Puis la prédication qui parlait des "pièges" auxquels les chrétiens sont exposés, dont l’un correspondait exactement à ce que satan m’avais fait "gober" pour m’isoler et mieux me détruire!..Puis les derniers doutes dissipés lorsque le pasteur déclare que l’on doit tout éprouver à la lumière de la parole de DIeu, même ses propres prophéties, prédications…(cela c’était ma peur du départ et ce qui me faisais hésiter de suivre une église ADD, pensant que les pasteurs étaient orgueilleux…)

    Ceci pour vous dire que le diable est malin et cherche toujours la brebis faible et isoler pour lui faire croire des mensonges…et l’on peut très bien se faire berner en étant sincères, et croyant faire la volonté de DIeu!…Ne restez pas seuls, c’est un mensonge pour que vous ne soyez pas éfficaces au sein du corps de Christ…chaque membre est essentiel pour que le corps fonctionne correctement…et un membre seul est inutile!..même si il communique par la prière avec Dieu (j’avais quand même de bons moments de prières et ressentais son amour, meêm isolée!)…Dieu nous veut ensemble…les premiers chrétiens ^étaient "un même corps"…Dieu m’a aussi ensuite parlé individuellement par 1 Corinthien 14 ; me montrant l’importance du corps , de l’assemblée….Je ne crois plus qu’un chrétien isolé de toute assemblée puisse être dans un bon chemin…sauf dans certains contextes bien particuliers….ici, en France, il y a quand même des assemblées qui marchent dans la lumière….

    Fraternellement,

    Sophie
    Sophie

  129. Yaël   •  

    Ne me remercie pas, Michelle ; mais remercie le Seigneur qui me donne de le servir par ce ministère d’encouragement, aujourd’hui ! Il y a un autre ministère auquel le Seigneur m’a appelé à le servir (Liliane me connaît, le Seigneur nous a fait nous rencontrer par ton site !!!), c’est la raison pour laquelle Il m’a montré de prendre contact avec les personnes à qui il met à cœur, de revenir pleinement à Sa Parole.
    Car voici ce que j’ai reçu, pour les autres ; ceux qui restent attachés aux faux enseignements et fausses doctrines enseignées depuis des siècles par les hommes :
    « Ne donnez pas ce qui est saint aux chiens ni ne jetez vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent à leurs pieds et que se retournant, ils ne vous déchirent ». Matthieu 7 :6.

    Merci de me donner le mail de Natacha, puisqu’elle est d’accord.
    Prends courage, et tiens ferme Michelle! 1 Rois 8:61

    Michelle: je le lui ai envoyé ce matin !

  130. Faith   •  

    sophie (france)

    TEMOIGNAGE "NE RESTEZ PAS ISOLES… INTEGREZ UNE ASSEMBLEE CAR UN CHRETIEN QUI N EST PAS DANS LE CORPS DE CHRIST EST UN CHRETIEN QUI VA VERS LA MORT"

    Sophie,

    Je ne suis pas d’accord avec ce que tu affirmes.

    Je me permets de te dire cela car ce que tu décris :

    ‘ai eu la réponse ce dimanche, car j’y suis allée au pas de courses, tellement j’avais été "attaquée" sournoisement ces derniers jours!!!…Le diable jouait avec le temps, puisqu’il savait que je comptais y retourner…Mais plus tard!…Pas tout de suite…j’hésitais quoi!….Mais des idées de "suicide" sont venues sans que je m’en rende compte! en un jour!…épuisement physique, puis attaques par le biais de personnes, puis pensées négatives…"

    Je l’ai aussi vécu il y a un an : je suis tombée, brisée, passée à la moulinette, hachée menu et ça a duré plusieurs mois et ça revient de temps en temps. Le doute, la peur, l’angoisse, le trou noir … Dieu existe-t-il vraiment ? en fait, ça sert à quoi de vivre et j’en passe ?

    J’ai décidé de croire contre toute espérance, j’étais dans un état lamentable humainement parlant, MAIS, je ne suis pas tombée plus bas que ce que le Seigneur a permis; j’ai assumé et accompli chaque jour ma tâche dans cet état ! Dieu a préservé ma famille et nos nombreux enfants.

    Nous ne sommes pas éprouvés au-delà de nos forces !

    Aussi, je tiens à te témoigner car je crains
    que ce ne soit la peur qui ne t’ais fait agir précipitement … peut-être …

    C’est surtout les symptômes que tu décris qui m’ont fait réagir car vois-tu, avant que cela ne m’arrive aussi, j’avais demandé au Seigneur de me briser suite à une prédication de P. Truschel.

    Honte à moi, j’avais ri de la réaction qu’il décrivait à propos des chrétiens qui demandaient à Dieu de les briser, et qu’aussitôt que le Seigneur les exauçaient, ils criaient au loup !
    ça m’apprendra !

    J’ai bondi quand j’ai lu ce que tu écris en majuscule, car cela m’a rappelé ce qui fut dit du haut de la chaire, la dernière fois où je mis les pieds dans l’assemblée :
    "… L’on sait bien que ceux ( les couples/familles etc. ) qui préfèrent la balade à la réunion du dimanche, après, ont leur couple qui part en vrille ( sous-entendu très clair = divorce )…"

    Je me suis dit qu’il était hors de question que je nous place sous une telle malédiction !

    Entre parenthèse, ce ne fut pas la raison principale de notre départ qui fut très discret mais quand même une famille composée de 9 membres à l’époque qui part, ça se voit … jamais reçu un coup de fil , une visite ou quoi que ce soit de qui que ce soit en 7 ans …

    Ceci dit, comprenons-nous bien, je refuse de garder quoi que ce soit contre qui que ce soit.

    Que Dieu les bénisse !

  131. Yaël   •  

    Natacha, le Seigneur vient déjà à ton secours en ouvrant ton cœur à rechercher Sa Vérité à la Lumière de Sa Parole et en te faisant sortir des faux enseignements et fausses doctrines ! C’est un pas en avant pour renverser les habitudes et raisonnements pris, faits durant des années et pour faire ce qui est juste aux yeux de D.ieu ce jour-là !
    Oui, l’Esprit Saint nous conduit dans toute la Vérité en Yéchoua !
    Ce soir commence Shabbat, au coucher du soleil ; jusqu’à samedi soir au coucher du soleil……… Et il y eut soir, et il y eut matin : premier jour (Genèse 1 :5) et tous les jours commencent ainsi au coucher du soleil ! D.ieu fait toute chose à merveille : pour faire une bonne journée de travail, il faut que l’homme soit reposé et ainsi renouvelé dans ses forces !
    En Jésus, nous découvrons les délices du Shabbat et l’avant-goût du monde à venir : le Shabbat éternel !
    A toi, Natacha (tu as mon Email.Merci Michelle de le lui avoir envoyé ), à Michelle , à Liliane, et à tous ceux et celles qui ont à cœur d’obéir au Quatrième Commandement, qui est une Sainte Convocation de l’Eternel : SHABBAT SHALOM !

  132. Michelle d'Astier   •  

    Après tous ces débats grâce auxquels j’ai beaucoup appris, je voudrais donner la conviction à laquelle je suis parvenue

    – 1 – Le quatrième commandement n’a jamais été aboli, et pas un iota ne doit en être changé. Nous nous DEVONS d’observer une journée de repos, repos qui doit englober notre famille et tous ceux qui travaillent éventuellement pour nous, repos consacrés à jouir de cette journée que le Seigneur a faite POUR NOUS, en louant et en remerciant Dieu pour sa création et tout ce qu’il nous donne.

    – Quel jour? Naturellement, Dieu ayant donné l’ordre d’observer le septième jour, soit le samedi Shabbat, nous devrions suivre ce précepte : toutes les lois de Dieu sont données pour notre bénédiction, non comme une contrainte : « Les commandements de Dieu ne sont pas pénibles », dit Jean. Ce septième jour n’est pas un jour « juif »: il n’est attaché ni à une nation, ni à une époque, il a été donné à toute l’humanité, et nous constatons que, de fait (c’est fort surprenant si on y réfléchit), il est observé dans le monde entier, quelles que soient les religions ou les philosophies, et ce depuis toujours. Chaque fois que les hommes ont voulu changer ce rythme, en mettant par exemple des sections de dix jours, cela a rapidement entraîné la chute des régimes qui les ont mis en place !

    – 2 – L’observation du samedi est-elle obligatoire ? Là est la question : N’oublions pas ce que Paul dit, et qui a été cité par beaucoup :

    "Colossiens 2:16-17 Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou des sabbats. c’était l’ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ"

    La majorité des chrétiens en Occident, compte tenu du rythme imposé depuis des siècles, n’a pas le choix : seul le dimanche peut être consacré au repos. Remarquons toutefois que c’est de moins en moins vrai. Beaucoup ne travaillent pas le samedi, beaucoup d ‘écoles sont fermées le samedi, par contre le dimanche de plus en plus de magasins sont ouverts, permettant de remettre au dimanche bien des tâches, si on veut observer le samedi comme jour de repos du Seigneur. Resteraient à nos églises d’avoir le courage de changer le jour du dimanche qu’elles ont sacralisé à tort !

    3 – N’oublions pas que le dimanche a été imposé par un empereur païen, qui jouait au chrétien, et que c’était un acte de rébellion délibéré devant Dieu. Un acte aussi antisémite, car Constantin s’est rapidement lancé dans des sanctions contre le peuple juif, sous l’influence de l’Eglise catholique (Voir http://www.histoiredesjuifs.com/articles.php?lng=fr&pg=847) Ce fut aussi pour l’église catholique le moyen de se démarquer davantage d’un peuple juif, alors que l’Eglise est issue du peuple juif. Cette « démarcation » a sans aucun doute joué dans les esprits, favorisant l’hérésie de la substitution, qui a généré toutes les exactions les plus sinistres au cours de siècles contre le peuple juif, jusqu’à la Shoah, le plus grand crime contre l’humanité jamais perpétré, et certainement le plus grand crime contre Dieu , perpétré par un pays… chrétien!

    On a bafoué et méprisé le peuple juif qui est pourtant la racine qui nous porte, notre mère, en sorte. Or il est écrit : « Maudit soit celui qui maudit son père ou sa mère « (Deut 27). C’est une malédiction sur l’Eglise qui est ainsi mise, et probablement une malédiction d’apostasie, peut-être de division. Alors rappelons :

    Roms 9 3 b  » mes frères, mes parents selon la chair,9:4 qui sont Israélites, à qui appartiennent l’adoption, et la gloire, et les alliances, et la loi, et le culte9:5et les promesses, et les patriarches, et de qui est issu, selon la chair, le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement. Amen !

    Ce serait donc à la fois un témoignage de notre appartenance au Dieu d’Israël, et une manière de bénir Israël, que de proclamer notre culte à « leur » Dieu le même jour qu’eux !

    4 – Il n’est évidemment pas question de « retourner sous la loi » et de faire du jour du Seigneur un jour de rituels, de contraintes et de limitation. Ce jour doit être un jour de respect de Dieu, de culte, de joie, et d’actions de grâces.

    Et peut-être au final que la vraie question est : les détracteurs du shabbat comme jour du Seigneur observent-ils le quatrième commandement un autre jour ? Cela se réduit-il seulement à deux heures de culte le dimanche, alors que le reste de ce jour est voué à des activités, à du travail ou des tâches pesantes qui ne permettent en aucun cas de louer le Seigneur pour le repos qu’il nous accorde ? Ou bien s’adonne-t-on à des activités si peu glorieuses pour le nom de notre seigneur que ceux qui nous observent, famille, amis, voisinage, ne peuvent que dénigrer la chrétienté et salir ainsi le nom merveilleux de Jésus-Christ ?
    Je n’ai pas trouvé très probants ceux qui niaient le jour du shabbat en déclamant qu’eux l’observaient tous les jours ; Si c’est tous les jours, c’est que justement il n’y a aucun jour que l’on consacre spécialement à Dieu, ce que Dieu, Lui, nous demande de faire, comme une fête !

    Je n’ai peut-être pas fini de réfléchir à cette question, à la lumière des Ecritures, et en demandant à Dieu de nous donner son avis. Car après tout, c’est le sien qui compte, car c’est Lui, et Lui seul, qui a donné ce jour et qui est Maître du temps !

    Que le Seigneur vous bénisse

  133. miche   •  

    J’apprécie l’explicitation de Michelle, elle est bien complète et la situation semble bien cernée.
    Il reste à trouver les frères et soeurs qui partagent ces convictions…
    Le Seigneur les connait tous. Il sait où ils se situent et connait aussi le désir de leur coeur.
    Cette question a été cruciale pour moi, il y a de cela plus de 20 ans.
    Je pensais avoir trouvé !!!
    La déception fut grande et à la hauteur de l’attente suite à la demande faite au Seigneur de me guider, dans le pays, pour pouvoir célébrer les Fêtes qu’Il appelle "mes fêtes" et célébrer ainsi shabbat.
    Force fut de constater que l’on peut faire une réunion au jour du shabbat comme une réunion le dimanche… A savoir, la rencontre de 2 heures et puis fini…
    Une réunion qui se tient le samedi, en lieu et place du dimanche, est loin d’être le shabbat du Seigneur.
    A désirer faire shabbat, il y a le risque de vouloir retourner aux ordonnances des hommes et aux 613 commandements: l’impossibilité évidemment.
    L’esprit religieux est au rendez-vous. Les problèmes d’identité et les références aux enseignements du Seigneur deviennent en nous des interrogations permanentes!!!
    Toutes les nuances dans la lignée de la liberté en Christ et l’observance des contraintes des hommes sont possibles.
    J’en suis arrivée à une constatation: tout ce que nous pouvons faire par nos propres forces mènent à l’échec, si pas à la ruine. Les dérives sont nombreuses.
    Dans ce désir de plaire, il y a une part humaine d’erreur.
    Christ est le chef de son Eglise, Il est la tête!!!
    Nous sommes le corps, de préférence l’Epouse, les sarments.
    Lui seul peut établir ces réformes dans son Eglise.
    A nous de réformer nos voies, d’avoir un coeur circoncis et une oreille attentive à sa voix.
    Je lisais hier Esdras 1. 1: …"l’Eternel réveilla l’esprit de Cyrus". Je me suis empressée de dire "Seigneur , éveille mon esprit"
    Ce matin, je me suis rappelée Aggée 1.12 et 13: " l’Eternel réveilla l’esprit de Zorobabel, gouverneur, et l’esprit de Josué, le souverain sacrificateur et l’esprit de tout le reste du peuple"
    C’est l’Esprit de Dieu qui doit agir auprès de ses brebis.
    Dernièrement, une personne m’a demandé de rejoindre la cellule de maison célébrant shabbat.
    J’ai décliné l’offre car je ne partageais pas la conviction de revenir à la cacheroute.
    Il y a, ici, sur le blog, une illustration montrant un biceps sur-dimensionné… Il reflète exactement ce que je vois autour de moi dans différents milieux désireux de plaire à Dieu: il y a encore trop souvent intervention des efforts personnels. La conséquence en est que certains se mettent au-dessus des autres, pensent avoir eux seuls reçus la révélation et la connaissance avec comme aboutissement un impasse dans la communication et une ségrégation!!!
    Ils se sont mis au-dessus des autres croyants, au-dessus des autres églises, des autres bergers: eux seuls avaient la connaissance, la révélation…..Ils se sont mis à la place de Dieu!!!

    J’attends que le Seigneur réveille l’esprit par son Esprit. De la sorte, nous marcherons vraiment selon sa pensée. L’édifice sera bien coordonné selon Eph.4.16
    Dire que j’attends n’est pas le reflet exact de mes réflexions mais plutôt j’examine.
    Il nous est toujours possible de sanctifier le jour du Seigneur, à savoir le shabbat, le sanctifier dans notre esprit, notre coeur et notre corps.. en attendant de pouvoir le vivre dans le corps de Christ.
    Le temps passé de la sorte avec le Seigneur devrait permettre d’être près de son coeur. La suite Lui appartient aussi…

  134. Michelle d'Astier de la Vigerie   •  

    Colette nous fait parvenir un tableau intéressant sur les deux lois. Il est rajouté en fin d’article

  135. Jean Yves M   •  

    Si un jour l’antéchrist (antichrist) devait imposer le samedi comme "jour de repos",et bien sûr à sa gloire,cela pourrait sembler paradoxal aux chrétiens qui avaient déjà fait ce choix (pas en terme légaliste,et s’ils sont encore là!)

    Le choix de l’antéchrist n’aurait rien de surprenant:
    -D’abord un moyen indispensable de séduction du peuple juif.
    -Ensuite,un "truc" habile pour réconcilier oeucuméniquement des catholiques et des musulmans en leur expliquant qu’ils avaient mal lu ou mal compris "le Livre" (exit le dimanche et le vendredi) tout en les amenant à la paix avec Israël.

    Alors,en défendant et promouvant le Shabbat,nous préparerions et soutiendrions le mouvement anté ou anti-christ?
    Certes non! Bien au contraire.
    Nous serions tout simplement en train de discerner l’enjeu spirituel qui se profile à l’horizon,et de prévenir que l’obéissance aux commandements de Dieu ne sera pas à confondre,une nouvelle fois,avec des commandements d’hommes.
    Nous adorons en esprit et en vérité,et nous obéissons dans le même esprit (relire la synthèse de Michelle).

    Nota:j’ai dit au début que l’antéchrist pourrait "imposer" ce jour,mais je pense plutôt que c’est pendant sa première période (celle de séduction) qu’il suggèrerait de plus en plus fortement cela.
    C’est alors que les chrétiens fidèles (l’enlèvement n’ayant pas déjà eu lieu) proclameraient ce qu’est le Shabbat et ce que sont les fêtes de l’Eternel (surtout les trois dernières dont l’accomplissement serait imminent!!).
    Enfin je précise que je n’ai pas eu de révélation particulière écrite en lettres d’or dans les cieux.
    Je participe juste au débat proposé par Michelle.

  136. babifer   •  

    Bonjour à tous, si tout le monde pouvait lire le petit livret de M. F.D. HARRIS "LE CHRETIEN ET LE JOUR DU SABBAT" tout le monde serait au clair et surtout EN PAIX avec ce problème (heureusement résolu depuis 2000 ans par la plupart d’entre nous !). Je crois que des heures de discussions écrites sur un sujet traité par un bon livre ne font que semer des doute et parfois dénigrer ce blog tout entier (ce qui a été mon cas avant la mise à jour partielle du sujet "sabbat" par Mme D’astier qui elle même semblait peu connaître le problème); en plus d’une phénoménale perte de temps par les écrivains et les lecteurs… J’aurais bien scanné ce livret mais je me heurte aux droits d’auteur ainsi qu’à une très longue tache car les pages sont petites. Si vous voulez des précision…laissez un message sur ce blog !

    Michelle: en tout cas, tu peux toujours nous donner quelques grandes lignes; Mais un seul livre prétend-il donner toute la lumière sur ce sujet ? Oui, je l’avoue, j’ai été interpellée car je connaissais mal ce problème: je ne me l’étais jamais posé, tenant comme acquis que le dimanche était « le jour du seigneur ». Seulement voilà, les Ecritures sont venues bousculer toutes mes idées, et je me suis remise en question. Ett c’est une démarche normale chez tout chrétien, non ? Nous sommes tellement liés à nos traditions, nous y trouvons tant de sécurité. Mais Jésus bouscule, renverse, pulvérise toutes les traditions pour mettre la vérité en lieu et place !

  137. Laetitia   •  

    Chers freres et soeurs,

    Je viens de lire cet article et ai ete agreablement surprise de la lumiere que Dieu fait luire en ces temps de la fin.

    Je suis adventiste du septieme jour. Alors pour moi, ce qui est ecrit dans cet article est un compte rendu des verites bibliques que j’ai connu depuis mon enfance.

    Mon eglise reconnait et garde le jour du Shabbat. Nous sommes une branche du protestantisme, qui est nee de l’etude acharnee du livre de Daniel. En 1943, William Miller, un baptiste a decouvert dans le livre de Daniel (specialement chapitre 8:13-14 et 9:24-27) des verites essentielles que le Seigneur veut que nous comprenions car elles nous concernent et concernent le plan du salut. Le mouvement adventiste fut alors forme proclamant le retour proche du Seigneur.

    La lumiere brilla sur leur chemin et bientot Dieu leur revela par le ministere d’Ellen G. White et l’etude acharnee de la Bible et particulierement des prophecie, l’importance du sabbat, septieme jour de la semaine. Le mouvement adventiste devint le mouvement adventiste du septieme jour.

    Freres et soeurs, je vous en prie, ne rejetez pas la lumiere qui a brille sur votre chemin, car c’est ainsi que ce sont perdu les chefs religieux et la majorite du peuple d’Israel lors de la premiere venue du Christ. Et c’est ainsi que se perdront tant de chretiens lors de la seconde venue du Christ. Le Seigneur est proche! Daniel chapitre 12:4 nous dit (desolee ma Bible est en anglais donc je ne vais pas la citer mais lisez le verset dans votre Bible) qu’ au temps de la fin, la connaissance augmentera. Soyez assures que nous sommes au temps de la fin (Daniel 12: 9-12)! Cherchez les ecritures!

    Il y aurait encore temps de choses a dire… mais je crois qu’il est sage de vous conseiller cet ouvrage d’Ellen G. White : La tragedie des siecles (The Great Controversy). Tout ce que je vous ai dit et l’article de Michelle sont le sujet de ce livre. Lisez-le! Dieu s’y revele.

    Que Dieu vous donne a tous et a moi-meme la force de toujours obeir a Ses commandements, et jusqu’a la mort. Amen.

    Laetitia

  138. Laetitia   •  

    Juste une petite precision sur l’Antichrist: Il est deja en place et cela depuis l’eglise apostolique (2 Thessaloniciens 2:3-12). C’est le systeme papal (comparez le passage ci-dessus avec Daniel 7: 8 et 24-26, examinez aussi Daniel 8:10-12, bien que la premiere partie du passage fasse reference a la Rome payenne). C’est aussi ce que l’article de Michelle souligne en parlant de la petite corne qui change la loi de Dieu.

    L’article parle encore de "marque" et de "signe". Il decrit le sabbat comme etant le signe de Dieu (Exode 31: 13-17, Esaie 56: 2-7, Ezechiel 20: 12).
    L’antichrist ne choisira jamais le sabbat mais le dimanche, ce qu’il a deja fait. Premierement parce que l’histoire nous le montre, deuxiemement parce que la Bible nous le dit. Apocalypse 14: 7-12. Deux groupes sont representes dans ce passage. Ceux qui adorent Dieu (v.7, 12) et ceux qui adorent la bete et son image(v.9-11. pour la bete et son image voir Apocalyspe 13. Notez que ce qui adorent Dieu observent Ses commandements. Ceux qui adorent la bete recoivent une "marque" dans leur front ou dans leur main (v.9).

    La bete est la papaute (la meme chose que l’antichrist et la petite corne, comparez Daniel 7: 8 avec Apocalyspse 13: 5-6). Sa marque, c’est le dimanche.Le signe de l’autorite de Dieu et de son peuple deviendra bientot une question de vie ou de mort (Apocalypse 13: 15.

    Freres et soeurs, encore une fois, cherchez les ecritures car en elles vous pensez avoir la vie eternelle, mais Jesus dit "ce sont elles qui rendent temoignage de moi" (Jean 5: 39). L’Apocalypse est la "revelation de Jesus-Christ"(Apocalypse 1:1).

    Lisez aussi La tragedie des siecles d’Ellen G. White.

    "Heureux ceux qui observent ses commandements, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville" Apoc. 22 : 14.

  139. magnin roland   •  

    Letitia
    etes vous consciente que la plupart de vos (guides ) qui n ont cessé de fixer des dates,
    et d affirmer des ((vérités )) ou plutot leurs vérités, ces gens la, se sont trompés, mais, loin de l’ admettre, ils ont persisté en changeant les dates et leurs (prophéties ) qui, NE se sont PAS accomplies, et ceci a plusieurs reprises.
    Or vous connaissez les Ecritures Saintes, et ce qu’ elles affirment, au sujet des prophètes dont les prophéties ne se sont pas accomplies.

  140. babifer   •  

    De Jean Luc: Merci Michelle pour votre réponse qui est celle que j’attendais… Le but de cet article polémique d’un auteur, qui plus est inconnu, sur le sabbat m’avait fortement troublé et m’avais donné à relativiser (les remettre en question…) tous les autre articles de votre blog. Me voilà rassuré !
    S’il faut retenir un argument sur le non respect du sabbat pour un chrétien ce serait celui-ci: Nous retrouvons dans le nouveau testament les 10 commandements… sauf le 4ème ! L’auteur de ce petit bouquin mets en parallèle les 10 cdts et les versets qui s’y rapportent dans le NT. Il n’y a pas d’équivalent pour le sabbat. De plus, il cite en substance les versets de gal 4:9-11 et col 2:14-17 qui ordonnent aux chrétiens de NE PAS observer le sabbat. Il précise aussi (pour info) que Constantin a seulement officialisé un pratique qui date, il faut quand même l’avouer en lisant les actes des apôtres, du tout début du christianisme où il est très clairement écrit que les chrétiens se réunissaient le premier jour de la semaine. Il mets aussi en lumière la différence que Dieu fait entre les Juifs, les païens et les chrétiens, ce qui éclaire sur beaucoup de problèmes. Je conseille donc ce petit bouquin qui, pour répondre à votre question, et à mon avis, fait le tour de la question grâce à une extraordinaire concision. Que Dieu continue à vous faire porter du fruit !

  141. Laetitia   •  

    En reponse a Magnin Roland.

    Cher frere, premierement, ne vous confiez pas en des guides. Si vous etudiez avec priere les passages bibliques que j’ai suggere vous comprendrez la providence de Dieu. Laissez la Bible vous parler, l’Esprit de Dieu vous guider.

    Si vous lisez des ouvrages concernant les pioniers de l’eglise adventiste, vous comprendrez aussi que les dates dont vous parlez ont ete comprises petit a petit et que Dieu a revele ce qui s’est reellement passe en 1844, apres que cela se soit passe. Les pioniers n’etaient pas des prophetes, mais des etudiants de la Bible. Donc on ne peut pas dire qu’ils ont fait de fausses predictions, puisqu’ils n’ont pas prophetise, mais ont etudie les propheties bibiliques avec diligence.

    Lisez La tragedie de siecles qui retrace l’histoire de la reforme. L’eglise adventiste n’est qu’une continuation de la reforme. Lisez et cherchez les ecritures. Car elles seules, etudiees avec un coeur ouvert a l’influence de l’Esprit, peuvent nous rendre "sages a salut par la foi en Jesus Christ" (2 Timothee 3: 15) . L’Esprit vous conduira dans toute la verite.

    Lisez aussi l’article poste par Michelle sur le sabbat. C’est la, la Bible qui parle. Laissons la Bible parler pour elle meme. Elle n’a pas besoin de notre aide. Elle claire et simple, tachons de ne pas la compliquer ou de chercher "beaucoup d’inventions" (Ecclesiaste 7: 29).

  142. miche   •  

    Je me suis procuré le livret dont question plus haut de F.D. Harris.
    Persuadée d’une démonstration (au moins partielle) de l’exactitude du respect du shabbat, je m’étais déjà bien calée dans le fauteuil, ce jour, samedi, shabbat!!!!

    Je vous livre les pp 30-31 et partie de 32 qui constituent le point 9 du livret. Babifer a transmis les pp 36 et ss qui constituent le point 11 du livret.
    J’ai changé le mot sabbat en shabbat car cela ressemble plus au mot hébreu qui se prononce "chabatt".

    Point 9.
    Que dit le NT concernant le 1er jour de la semaine?
    Le NT ne parle d’aucun chrétien qui ait observé la loi du shabbat après que J-C soit ressuscité des morts.
    Il est possible que certains croyants juifs aient continué à observer la loi mais le NT n’en parle pas.
    Dieu n’a pas voulu que les auteurs du NT nous en parlent et nous comprenons par cela que nous n’avons pas à observer le shabbat.
    Après que J-C soit ressuscité des morts, la Bible ne donne aucun commandement aux croyants concernant le jour du shabbat. Nulle part la Bible ne commande à un chrétien, qu’il soit Juif ou païen, d’observer le shabbat. Mais elle commande de ne pas l’observer dans Gal.4.9-11 et Col.2.16-17. Après sa résurrection, le Seigneur Jésus ne s’est pas rassemblé avec ses disciples le jour du shabbat comme il le faisait avant de mourir. Il est allé vers eux le 1er jour de la semaine (Jean 20.19-26).
    Le 1er jour de la semaine a 1 signification spéciale pour le peuple de Dieu, l’Eglise pour les raisons suivantes:
    – Jésus est ressuscité le 1er jour de la semaine. De bonne heure, le 1er jour de la semaine, il est apparu à Marie de Magdala après être ressuscité des morts (Marc 16.9)
    – Jésus s’est réuni avec ses disciples le 1er jour de la semaine ( Jeaun 20.19-26)
    – le 1er jour de la semaine, Jésus s’est montré à ses disciples pour leur prouver qu’il était ressuscité des morts ( Luc 24).
    – Le 1er jour de la semaine, le Saint-Esprit s’est manifesté de façon vivante dans l’Eglise en tant que corps du Christ. Ce jour était appelé le jour de la Pentecôte. Il est question de la fête de la Pentecôte dans Lévitique 23.15-16 et du jour de la Pentecôte dans Actes 2.1.
    – L’Eglise primitive se rassemblait pour le repas du Seigneur le 1er jour de la semaine (Actes 20.7)
    – Les dons des chrétiens étaient ramassés le 1er jour de la semaine. (1Cor 16.2)….

    Quelques pages plus avant, au point 8, la question est soulevée " l’apôtre Paul a-t-il observé le shabbat?"
    Paul était un Juif très religieux et il a observé le shabbat avant d’être sauvé. Certaines personnes disent que Paul a continué d’observer le shabbat après sa conversion. Nous lisons, en effet, dans le livre des Actes….13.39.

    Je passe… Il est question de 1 Cor9.20. Actes 17.2-4
    Mais aussi Actes 20.7
    L’auteur dit que "Paul a dû attendre toute cette semaine parce qu’il voulait passer le 1er jour de la semaine avec les chrétiens et manger le repas du Seigneur avec eux."
    L’auteur fait mention des écrits de plusieurs.
    "Ceux qui ont vécu pendant les 1ers jours de l’Eglise racontent dans leurs écrits que les croyants se rassemblaient le 1er jour de la semaine. Barnabas …. Ignace… Justin Martyr…Irénée.. Ils nous disent tous quil en était ainsi à leur époque. Certaines personnes affirment que l’Eglise a changé le jour du culte…. vers l’an 400 … par ..l’Edit de Laodicée.
    c’est faux. Cet édit a tout simplement rendu officiel la consécration du 1er jour de la semaine.."

    L’auteur omet de citer le Concile de Nicée en 325… qui a eu 1 impact décisif dans le cours de l’histoire de l’Eglise…
    Il y a de bonnes choses dans ce livret, des questions intéressantes, des pistes de recherche…

    J’attends un comm promis de certains qui disent prouver que les chrétiens se joignaient aux juifs dans les synagogues à partir d’écrits. L’argumentation est que tout n’est pas dit pour les Gentils des nations. Selon cela, les croyants juifs savaient que peu à peu les croyants des nations allaient les suivre dans le shabbat et les fêtes.

    Voilà, j’attends cette étude en espérant qu’elle atterrisse ici …

  143. magnin roland   •  

    Une chose est certaine.
    Christ est resuscité exactement,

    3 jours apres sa crucifixion,
    72 heures apres,
    3 jours et 3 nuits,

    tres précisément.

    ——-C est ce qu indique
    la Parole de Dieu.——-

    Reste a savoir QUEL jour il a été crucifié.
    Car la, est toute la question cruciale.

    Roland, on a largement répondu à cette question dans un autre fil de discussion (Voir Gabriel Ours).. merci de ne pas le remettre ici ! J’ai donc supprimé le reste de ton commentaire: on a déjà répondu

  144. magnin roland   •  

    Laetitia, vous me dites de NE PAS me confier en des ( guides)
    mais les personnes de qui j apprends
    ( en agissant comme les sages gens de Bérées)
    ces personnes la, qui renseignent leurs soeurs et freres N ont PAS fondé aucune dénomination, je ne sais meme pas a quelle communauté il se ratachent, Mais par exemple Mme Withe
    s autoproclamait
    prophètessse
    et d autres on fait de meme allant jusqu a exiger qu on leur obéisse, a la lettre.
    j ai lu la tragédie des siècles et la grande controverse,
    ces 2 livres prétendent nous montrer
    l unique voie du salut
    mais pour ma part,
    Christ est ma vie et LUI seul.

    Michelle: Mais Roland, la plupart du temps, tu ne te réfères pas à la Bible, mais à des convictions d’hommes et parce qu’ils ont un renom parmi les hommes, tu nous imposes leur conviction comme parole d’évangile. C’est déjà ce que je t’ai fait remarquer je ne sais combien de fois; Alors ARRÊTES DE VOULOIR ENSEIGNER SUR CE BLOG CE QUE PENSENT DES HOMMES, au lieu de chercher par toi-même avec le Saint-Esprit. Tu es bourré d’enseignements d’hommes, mais pas d’enseignements directs de l’Esprit saint. Alors, tu n’apportes vraiment rien dans la majorité de tes commentaires, car ces convictions d’hommes, on nous en a déjà rebattu cent fois les oreilles…

  145. François Grenier   •  

    Comme miche, j’ai aussi fait des recherches sur le sujet, mais en consultant les textes des pères dits apostoliques, c’est-à-dire de ceux qui ont directement succédés aux apôtres.

    Je vous livre ce que j’ai déjà trouvé. Je n’ai pas fini. Je fais des recherches pas faciles parce même les textes de ces pères (qui ont connu les apôtres ou immédiatement après) peuvent être traficotés (par la tradition catholique- eh, oui, il faut faire attention):

    Ignace d’Antioche, né vers 35 d’origine syrienne, mort probablement en 107 ou 113, fut évêque d’Antioche. Ce fut un contemporain de l’apôtre Jean et il aurait pu connaître Paul et Pierre morts entre 67-70.

    Lien internet
    bibliotheque.editionsduce…

    Cliquez sur lettre aux Magnésiens.
    Lettre aux Magnésiens, page 173:
    "Si donc ceux qui vivaient dans l’ancien ordre des choses sont venus à la nouvelle espérance n’observant plus le sabbat, mais le jour du Seigneur, (jour) où notre vie s’est levée pour lui et par sa mort – quelques uns le nient;…. ".

    Quand il parle de ceux qui vivaient dans l’ancien ordre et son venus à la nouvelle espérance, il parle de Paul de Jean, des apôtres. Il faut lire depuis la page précédente (172) pour comprendre.

    Polycarpe, né vers 69 ou 89 et mort en 155 ou 167 et disciple de Jean confirmé, lui, semblait respecter le sabbat. Je cherche une référence directe mais n’en ai pas encore trouvé.

    Justin de Naplouse, né entre 100 et 114 et mort entre 162 et 168
    Je cite: "Dans ce jour appelé dimanche, il y a une une assemblée de tous ceux qui sont dans la ville ou dans les contrées; on y lit les écrits des apôtres et ceux des prophètes." et encore: "C’est le jour dans lequel la création du monde commença, et dans lequel Christ ressuscita des morts."

    On ne peut taxer Justin d’antisémite. Voici ce qu’il écrit par ailleurs à Tryphon, un juif:"« mais maintenant encore, en vérité, votre main est levée pour le mal ; car, après avoir tué le Christ, vous n’en avez pas même le repentir ; vous nous haïssez, nous qui par lui croyons au Dieu et Père de l’univers, vous nous mettez à mort chaque fois que vous en obtenez le pouvoir ; sans cesse vous blasphémez contre lui et ses disciples, et cependant tous nous prions pour vous et tous les hommes sans exception, comme notre Christ et Seigneur nous a appris à le faire lorsqu’il nous a ordonné de « prier même pour nos ennemis », d’aimer ceux qui nous haïssent et de bénir ceux qui maudissent".

    A cette époque, pour comprendre le discours de Justin à son correspondant juif, il faut comprendre une chose. La génération des chrétiens d’origine juive avait disparu. En effet leurs enfants n’étaient plus juifs ou étaient restés dans des courants judéo-chrétiens qui ont mal tournés ensuite (ce serait l’objet d’une autre étude). On comprend pourquoi. De ce fait, ces pères ont tentés, PAR LE DISCOURS, de continuer à convaincre les juifs de devenir chrétiens.
    On retrouve donc des discours chrétiens assez forts et musclés contre les juifs mais avec le soucis premier de les convaincre. Ce fut un échec quasi total.

    Il faut savoir qu’une haine notoire animait des juifs religieux contre les chrétiens: Voici le birkat ha-minim (créé vers 80-90, penses-t-on) prononcé avec les les 18 autres bénédictions prononcées le jour du sabbat, en fait une malédiction :"« Qu’il n’y ait pas d’espérance pour les apostats ; déracine rapidement de nos jours le royaume de l’orgueil ; et périssent en un instant les nazaréniens (les judéo-chrétiens – Nazarénisme) et les hérétiques : qu’ils soient effacés du livre des vivants, et qu’ils ne soient pas inscrits avec les justes. Béni sois-tu Yahvé qui plie les orgueilleux ».
    Les premiers chrétiens furent tués et martyrisés par les romains bien sûr depuis Néron, mais aussi par les juifs. Saul de Tarse ne fut qu’un des exemples des juifs à s’en prendre aux chrétiens avec violence. Cette persécution des juifs contre les chrétiens s’éteindra au fur et à mesure que leur influence diminuera. Cela commença en 70 par la prise de Jérusalem par Titus, pour disparaître au temps de Constantin.

    Ces pères apostoliques ne furent pas en général pas antisémites. Au contraire, ils condamnèrent très sévèrement comme apostats ceux qui le devinrent. Le plus célèbre d’entre eux fut Marcion (mais il n’est pas le seul) qui purge le Nouveau Testament de toutes ses composantes juives, par antisémitisme extrême. Il ne gardait que l’Evangile de Luc et 10 épîtres de Paul, et encore bien expurgées.

    Pour continuer sur le sujet de savoir quels jours les chrétiens célébraient un culte à Dieu, il faudrait citer:
    Irénée de Lyon 130-202
    Denys, évêque de Corinthes 180 ?
    Tertullien de Carthage 150-160 et mort vers 230-240. Ce Tertullien de Carthage eut des discours violemment antisémites. Il vécut entre 150 et 160 et vers 230-240 à Carthage
    Tous parlent du dimanche comme jour de culte et de repos.

    Et l’église catholique n’existait pas.

    Il est clair que cette église en tant que telle est née sous Constantin (IVème siècle), et ensuite,après des siècles de lutte et de recherche d’influence sur les autres centres chrétiens (Alexandrie, Carthage, Constantinople, etc), elle est devenue ce que nous connaissons sous le terme "d’église catholique".
    L’évêque de Rome n’a jamais réussi a mettre "main basse" sur toute la chrétienté d’alors puisqu’en 1054, après des luttes d’influence terrible, eu lieu le schisme d’Orient (église orthodoxe).

    Et depuis Constantin, l’église de persécutée est devenue progressivement persécutrice… et antisémite.
    Comme le rapporte Miche, elle n’a fait qu’institutionnalisé ce qui ce faisait déjà: procéder au repos et au culte le dimanche.

    Augustin a écrit des textes antisémites… (pour rappel, Lüther était un moine augustin).
    Chrysostome (né entre 344 et 354, et mort en 407 a écit:"Les Juifs sont des ignorants qui ne comprennent pas leur loi et par conséquent sont des impies. Ils sont des misérables, des chiens, des cervelles obstinées, leur peuple est semblable à un troupeau de brutes, de bêtes féroces. Ils ont repoussé Christ, donc ils ne sont aptes qu’au mal."
    Ils ne sont de loin pas les seuls.

    Pour ceux qui souhaite approfondir le sujet, tout en prenant avec des pincettes tout ce qui s’y trouve, peuvent consulter:
    fr.wikisource.org/wiki/L%…

    l’Eglise après Constantin, soit après être devenue religion d’Etat, a pris un virage réellement antisémite, même s’il existait un peu avant (comme il a d’ailleurs existé dans toute l’histoire même avant Jésus).

    Au point où j’en suis (ce n’est qu’un petit bout de recherche), il ne me paraît pas judicieux de dire que le passage du sabbat au dimanche fut à l’origine un acte antisémite.

    Michelle: comme tu dis, il faut y aller avec des pincettes, puisque tous ces textes ont été récupérés et traduits par les pères catholiques. Je préfère nettement regarder la Bible et les textes des commandements que des écrits qui ne font pas autorité dans le canon des Écritures et qui peuvent effectivement avoir été traficotées a posteriori pour justifier le passage du Shabbat au dimanche… Bref, je suis bien peu convaincue, puisque notre seul repère de vérité est la Bible et que NULLE art dans le NT tu ne vois que désormais le jour de culte doit être le dimanche… J’ai lu avec intérêt le commentaire de Miche, mais je pense que cela demande une étude contradictoire. Car je rappelle que Jésus a dit que pas un iota de la loi ne disparaîtrait, et Paul, Jacques et Jean se réfèrent à la loi (les dix commandements) comme étant ce qui est juste devant Dieu. Et je rappelle ce qui a déjà été dit et démontré par les Écritures,: le Shabbat n’est pas une loi Mosaïque, mais un commandement divin donné à TOUTE L’HUMANITÉ, et c’est une loi parfaite et éternelle… !

    J’ai vu dans l’écrit transmis par Miche que « le jour de la Pentecôte » est spécifié dans les Actes comme le « premier jour de la semaine ». C’est faux. Dans le Levitique, la Pentecôte tombait-elle « le premier jour de la semaine » ? J’avoue que ce n’est pas très clair: il dit de compter cinquante jours à dater « du lendemain du shabbat »(lev 23:15), ce qui ferait effectivement tomber le lundi, pas le dimanche. Pas très probant pour démontrer que c’est pour cela qu’il faut mettre le culte le dimanche …Quant aux offrandes à mettre de côté « le premier jour de la semaine », tout le contexte de 1Co 9 démontre justement que ce soit être un acte décidé dans le privé, hors de toute pression ecclésiale. Ce qui tendrait à prouver que, justement, ce ne pouvait être le jour du culte. D’ailleurs, si on parle peu d’un jour particulier dans les Actes, c’est que les disciples se rassemblaient TOUTS LES JOURS POUR RENDRE UN CULTE. Cela annulait-il le jour du Shabbat, le jour du repos ? Bref, personnellement, je ne suis vraiment pas convaincue par le « dimanche » remplaçant le Shabbat…

  146. François Grenier   •  

    Pour ce qui est du jour de la semaine pendant lequel était et est célébré Shavouot (Pentecôte), si j’ai bien compris le calendrier hébraïque, eh ! bien ce jour est variable selon les années.
    Le premier jour de cette fête peut bien tomber sur un samedi, un lundi, où sur n’importe quel autre jour, et en plus, je réalise qu’elle dure deux jours.

    http://www.loubavitch.fr/pages/c...

    http://www.calj.net/fetes

    Et une note intéressante:
    http://www.massorti.com/Des-dive...

  147. François Grenier   •  

    Oui, mon "excursion" parmi les pères apostoliques n’est en rien déterminante. Les textes ont bien pu être traficotés, et surtout, ils ne sont pas l’Ecriture.

    Je retiens ce qu’avait écrit Miche auparavant. Adopter le sabbat comme jour de repos ne sert à rien, si c’est pour reproduire le dimanche.

    Si je réagis si fort sur ce sujet, c’est lié à mon passé évangélique mortifère d’homme religieux et c’est parce que le Seigneur me demande aujourd’hui le contraire que de (ré)instituer des observances de quelque nature que ce soit.
    Son mot d’ordre est: "ne néglige, ni ne méprise ma grâce".
    Il nous demande avec très grande insistance de ne trouver ma force qu’en Christ pour parvenir à vivre de Sa vie – pour observer Ses commandements qui sont essentiellement de demeurer en Lui et d’aimer ses frères et sœur, sans exclure les autres commandements. C’est ce qu’Il m’apprend dans jean 13 à 17, lorsqu’il mit le comble à son amour pour nous – pour vous, pour moi.

    Et en plus je ne trouve rien dans le NT qui justifie l’application obligatoire du sabbat. C’est quasi le contraire.
    Ce ne peut être qu’une adhésion volontaire, faite par des chrétiens totalement imprégnés de l’Esprit de la grâce, sinon c’est la catastrophe. Pas sûr qu’on me comprenne sur ce point. … et je ne suis pas mûr pour cela.
    C’est vraiment dangereux pour le moment d’entraîner le peuple de Dieu là-dedans.

    Les tables de l’ancienne alliance furent écrites par Dieu deux fois, puis détruites deux fois, par les jugements de Dieu, parce que nous sommes incapable de faire sa volonté. Ce faisant, nous nous associons totalement aux Hébreux en ne prétendant pas mieux faire qu’eux.
    Jésus a prononcé une autre loi MORALE qui ne contredit pas l’ancienne, mais qui la surpasse. C’est celle là qui devrait nous intéresser avant tout afin de l’accomplir parce que nous le voulons ardemment et qu’il nous donne la force de le faire, un pas après l’autre. Les exhortations des apôtres exsudent, transpirent de cette nécessité.

    Alors, si je rencontre un frère, un jour de sabbat, qui le respecte, je le respecterai avec lui… Pas de problème. Et si ce frère, comme lorsque chacun veut payer la consommation que l’on a pris ensemble au café du coin, veut respecter là où j’en suis en me disant qu’il abandonne pour moi son sabbat…. ce sera drôle. 🙂

    En tous cas, il me semble que lorsque nous serons avec Lui dans son règne sur la terre, le calendrier hébraïque prévaudra.
    Vous ne le pensez pas ?

    Michelle, je ne suis pas certaine qu’il y ait un calendrier tout court, car toutes les fêtes seront accomplies dans leur dimension messianique.. mais, si on doit commémorer des fêtes, ce sera forcément les fêtes « éternelles » selon le calendrier établi par Dieu, donc le calendrier hébraïque, et non le calendrier romain revu et corrigé pour se démarquer des juifs ! La Pâques de Jésus était le jour de la pâques juive. Par conséquent l’ascension de Jésus et la Pentecôte suivaient aussi 40 et 50 jours après cette même date…Noël: on sait que c’est une pure invention romaine. Quuant à toutes les fêtes carrément inventées, apostates, et même abominables, comme l’Assomption, n’en parlons pas !

  148. Jean Yves M   •  

    "Conduis-moi dans le sentier de tes commandements!
    Car j’y prends plaisir." (Ps 119:35)…mais il faut lire tout le Psaume!

    Je m’interroge sur la façon dont on comprend parfois les "commandements" et "la Loi" de Dieu.
    Je me souviens avoir été rebelle à ce Psaume 119 à mes débuts avec le Seigneur.J’avais l’impression de me "remettre sous la loi".
    Jusqu’au jour où j’ai décidé de le lire lentement,à voix haute et à genoux.

    C’est alors que j’ai compris que je parlais vraiment à Dieu en personne!…et non pas à des hommes,fussent-ils d’excellents gendarmes ou magistrats.

    De même,quand c’est Dieu qui nous parle,ce ne sont pas les hommes.
    Les lois humaines sont contraignantes,et notre nature charnelle n’a qu’une envie,celle de désobéir ou d’obéir par peur et sous la contrainte.D’où le fameux slogan de mai 68:"il est interdit d’interdir" (ce qui est d’ailleurs contradictoire!)
    Même une femme,par exemple,ne peut "obéir avec joie" à son mari,si elle n’a pas été régénérée par le Saint Esprit.(Ce qui lui permettrai aussi de discerner parfois la manipulation,le contrôle,l’abus.)

    Quand Dieu dit:"tu ne tueras pas",cela n’est pas un article de code civil ou de code pénal.
    Je pense même que ce n’est pas exactement un "impératif" mais plutôt un "futur" (le plus immédiat possible) qui s’accomplit lorsque les lois sont "gravées dans nos coeurs" (Hébreux 10:16)

    Quand nous rencontrons véritablement le Seigneur,nous n’avons plus affaire avec des "il faut que",mais bien plutôt avec des "je prends plaisir à".
    Dieu nous a donné des lois pour notre bien,notre bonheur,par Amour et pas pour nous embêter,nous contraindre et nous faire peur.Cette peur est d’ailleurs horrible,inhibitrice,et n’a pas grand chose à voir avec la "crainte respectueuse" qui nous fait "frémir" (d’amour,voir traduction Chouraqui) et non pas "trembler de trouille".

    Dieu a poussé cet amour jusqu’à donner son Fils unique "afin que quiconque croit EN Lui,ne périsse point mais ait la vie éternelle" (Jean 3:16)
    La chair refuse de passer par la porte et de suivre le chemin étroit,ce pourquoi il nous faut la crucifier pour "obéir avec plaisir" aux commandements de l’Eternel,avec le Saint Esprit.

    Ce n’est (à mon humble avis) qu’avec cette façon de "comprendre" (donc sans raisonnements humains) que l’on peut entrer dans l’accomplissement de la Loi (et des Fêtes) de Dieu.

    Michelle:Amen amen ! J’ajouterai quelque chose: ceux qui obéissent au Seigneur sans discuter, et parfois dans des choses qui nous paraissent aberrantes compte tenu des circonstances, de nos moyens ou surtout manques de moyens ou de compétences (physiques, mentaux, sociaux, financiers, etc) connaissent l’extraordinaire puissance de Dieu. Ils voient la fidélité de Dieu pour enfoncer les portes d’airain… alors que les raisonneurs, ceux qui veulent expliquer à Dieu que leur propre plan est forcément le bon, décidant que leur volonté est forcément la volonté de Dieu qui calquerait la sienne à la nôtre, ceux-là passent à côté de la révélation du Royaume de Dieu sur terre… La vraie foi, c’est celle des coeurs d’enfants: on obéit au Papa céleste sans discuter, parce qu’on sait qu’Il nous aime et que ce qu’Il veut, TOUJOURS, c’est pour notre bien et pour sa gloire… ça va de pair, ce que bien des chrétiens ont du mal à comprendre ! Le repos du Shabbat est pour le bien de l’homme et pour célébrer l’oeuvre de Dieu: ça s’harmonise très bien

  149. fillederoi   •  

    après avoir lu le juste commentaire de jean-Yves, je suis partie promener mon chien et j’ai médité avec mon Papa Céleste, (le calme de la campagne ça aide…sourire) voici en gros notre conversation

    « dis moi, Seigneur, dans toute cette histoire de Fêtes de Shabbat, celà devient compliquer et confus de se faire une idée juste… »
     » Pourtant ma fille, tu accomplis sans sourciller les fêtes et les jours de repos des hommes … »
    « C’est vrai Seigneur même les rassemblements festifs du village comme la fête du sanglier (histoire de bien manger et de se détendre..aie aie) »
     » Alors pourquoi quand il sagit d’honnorer mon Nom, de me Célébrer, de me rendre ce qui m’est dû, celà soulève autant de contestation…? »
    « En faite Seigneur les hommes fêtent bien tes fêtes mais à leur manière comme ils l’ont décidé… »
    « Oui ma fille, sans tenir compte du comment et quand ,que je leur ai prescrit et laisser dans ma Parole.. »
     » en faite Seigneur, je pratique les fêtes de ta parole mais pas au bon moment et au bon endroit et encore moins avec la bonne motivation… »
    « OUi Shabbat je l’ai crée pour l’homme et non le contraire, vous vous rendez au culte le dimanche pour obéir à une loi faite par l’homme alors que Shabbat c’est un jour que je vous ai donné pour que vous puissiez vous reposez en me sanctifiant et il en va de même pour toutes les autres fêtes perpétuelles dans ma parole.  »

    c’est juste un partage de là où j’en suis dans ma réflexion avec mon papa Céleste

    Liliane

  150. Marc-78   •  

    Bonjour à Tous.

    Tant que le royaume messianique n’est pas encore établi sur Terre (Millenium du Christ),
    donc dans ces temps de la Grâce que nous vivons,

    Toute âme sauvé en Jésus-Christ ( selon L’Evangile de Jean chapitre 3 verset 16 ), n’est pas obligé de suivre le 4ième commandement (Sabbat) le Samedi.

    Pourquoi ?
    Car le Fils de l’homme est maître du sabbat.
    ( Matthieu Chapitre 12 Verset 8 )
    C’est une mesure exceptionnelle pour les temps de la grâce, car DIEU veut faire entrer le maximum de paiens dans son royaume de toute race et de toute culture.

    Tout cela encore, comme l’apôtre PAUL lui même l’a dit, entraîne le trouble et la division dans le corps de Christ ! ( c’est à dire, l’ensemble des Juifs et des Paiens convertis à Christ ).
    voir entre autre : Colossiens Chapitre 2 Verset 16.

    LA GRACE est un cadeau de DIEU qui se donne par la FOI et certainement pas, par les oeuvres !
    La Sanctification du racheté en Jésus-Christ se donne aussi par la Grâce, par le don du Saint-Esprit envoyé par le maître au racheté. En d’autres termes, Personne ne peut se sanctifier si le Saint-Esprit n’est pas en Lui !

    Ftlt

    Marc.

    Michelle: Marc, ceci est une interprétation totalement personnelle, et non scripturaire. Le fait que Christ est le maître du sabbat n’implique pas qu’il ait supprimé le sabbat ni le 4eme commandement ! Où as-tu vu cela écrit ?… C’est rajouter à la parole de Dieu. Ensuite, le Sabbat, n’est pas une « oeuvre »: où as-tu vu cela ? C’est comme si tu disais que ne pas tuer est une oeuvre ! C’est juste un acte d’obéissance aux commandements de Dieu, qui ne sont pas abolis et qui ne sont pas pénibles… Ce n’est pas obéir à la loi qui sauve, ça, on est bien d’&accord (tout simplement parce que nul, sauf Christ, n’y est jamais parvenu à l’accomplir toute entière et durant toute sa vie). Mais quand le Saint-Esprit vien dans notre coeur, il nous pousse et nous aide à observer la loi parfaite, et si on péche en y désobéissant, il nous pousse à la repentance. C’est si clair, la Bible… mais les hommes aiment tant la tordre ! Marc, si tu ne mets pas ton mail, je ne te mettrai plus en ligne. Car je peux avoir à parler en particulier.

  151. Aline M   •  

    Pour François Grenier.
    Tu écris : "En tous cas, il me semble que lorsque nous serons avec Lui dans son règne sur la terre,…"
    Ma question est sur le règne du Seigneur sur la terre.
    Je sais que ce n’est pas le fil de ce sujet, mais tu parles du règne sur terre de Jésus, et j’aimerais que tu me dises ce que tu sais là-dessus. Je t’en remercie à l’avance. (Peux-tu demander mon mail à Michelle pour ne pas perturber ce fil) ?

    Michelle: me voici perturbatrice sur mon propre blog ! Bon, normal que j’en encaisse sur toutes les couleurs. J’aurais pu te répondre, mais la bonne réponse demande un gros livre: tout le NT !… Je laisse François tenter de te répondre s’il arrive à recopier 800 pages … Bien contente que tu demandes à François. Signé, la perturbatrice !

  152. Marc-78   •  
  153. François Grenier   •  

    Chère Aline,

    J’ai toujours cru, et il me semble bien que la Bible en parle de façon claire, que Jésus viendrai régner sur la terre pour une période de 1000 ans. Ce sera une période pendant laquelle le prince de monde sera lié (en prison).
    Puis il sera délié. "Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison."
    On constatera que l’humanité sera portée encore et encore à le suivre. Puis définitivement, il sera jeté en enfer. Ce sera alors la Jérusalem Céleste Il est question de tout cela en Apocalypse 20 et 21.

    Tu sais, je ne suis pas spécialiste du sujet. Je ne l’ai pas approfondi. Je souhaite le faire. Alors je ne suis pas la bonne personne. Même dans ce que j’ai écris ci-dessus, je ne peux rien garantir.

  154. François Grenier   •  

    Je ne voulais plus rien écrire sur ce fil à ce sujet. Le commentaire de Jean-Yves m’est adressé bien que pas nommément.
    Il suit directement le mien…. Moins de huit heures après. Je ne suis pas naïf.
    Pour le moment, je n’ai pas le temps… juste quelques bribes.

    Michelle,
    Dans ma question le calendrier qui sera adopté lors du règne de Jésus, je n’avais pas en tête les fêtes mais seulement le sujet de ce fil,le sabbat. Le texte d’Exode 20 parle de du repos de Dieu après la création.
    Tant que cette création est maintenue, le commandement reçu sur la table reste valable. Et donc, puisque Jésus va régner sur cette création, le sabbat demeurera la référence. Voilà.

    Jean-Yves,

    J’ai bien entendu ce que tu écris. J’ai juste l’honnêteté de dire que je ne suis pas convaincu pour le moment.
    Tu réagis à certains textes du NT, mais je vais te livrer ce qui me retient : « Tout ce qui n’est pas le produit d’une conviction est péché. » ou traduit autrement : « tout ce que l’on ne fait pas avec foi, est un péché » Ostervald.
    Oui, le contexte concerne la nourriture. … Il concerne aussi la vie entre chrétiens !

    J’aime aussi ce Psaumes 119. Et j’en suis à dire avec David : « Mon âme pleure de chagrin: Relève-moi selon ta parole ! ».

    David avait de la chance : il n’avait que 5 livres à méditer, peut-être les livres de Josué et une partie ou l’ensemble des Juges en plus. Nous en avons 59 de plus.
    Il n’y a que 11 mois que je médite cette parole avec sérieux. Quand j’aurai très bientôt terminé de travailler jusqu’à 14 heures par jour, alors je vais m’en donner à cœur joie.

    Je reviendrai avec mes éléments de méditation actuels centrés strictement sur le 4ème commandement, car se fixer sur ce quoi on s’est fixé sur ce fil jusqu’à présent ne me satisfait pas.

    Je n’ai pas envie d’y apporter des réponses toutes faites mais mes remarques, juste de dire ce sur quoi on a « sauté », sans le considérer vraiment.

    Et si je suis un raisonneur, que Michelle me le dise en direct, ça ne me fera que du bien !

    Michelle: Hé, François, je ne vois là rien de « raisonneur », juste une recherche personnelle solide que beaucoup feraient bien de faire également avant de venir enseigner les autres sur ce blog. Je te l’ai déjà dit: tes commentaires sont enrichissants et je t’en remercie

  155. Jean Yves M   •  

    François,
    Je te fais la même réponse que Michelle:
    Tu fais une recherche personnelle solide.
    Tes commentaires sont enrichissants et je t’en remercie.
    Nota:mon commentaire ne s’adressait pas particulièrement à toi,je venais de relire beaucoup de choses.

  156. fillederoi   •  

    je continue donc d’exposer ici,( et par la même de m’exposer….oula la!!), la suite de ma méditation avec mon papa Céleste et donc ma réflexion. J’ai déjà fait part, sur demande…sourire, en aparté de ce que j’allais faire par la suite..; pour que celà soit compréhensible et lisible (dixit Michelle, rire) relire en amont le début…

    je continue ma méditation avec le Seigneur, celà devient dense, riche, renversant bref je sais que je ne suis pas au bout d’être arrivée…

    D ‘abord je viens de CAPTER que le débat est tronqué, sous couvert de la question quel jour (bonne question en soi..), se cachent en réalité les vrais craintes ou combats (comme vous voudrez)

    à savoir que le côté religieux, obligatoire et humain, légaliste et même démoniaque fait reculer plus d’un, plus d’une!!

    beaucoup se voit déjà avec la kippa dans une synagogue sous l’égide de pharisiens qui enseignent!!

    or ce n’est pas du tout celà que la parole de Dieu nous enseigne:
    Elle nous dit que Jésus est MAITRE du Shabbat celà veut dire que le Shabbat doit se pratiquer comme l’Eternel l’ ATTEND et l’ ENTEND et c’est là où en j’en suis maintenant : j’attend que le Seigneur m’explique où quand comment avec qui…

    Le Seigneur m’a fait quitter les systèmes églises humains ce n’est pas pour me demander d’intégrer le pharisianisme juif et encore moins le messianique pharisien!

    mais rien que de penser à Shabbat avec Jésus comme Maître j’ai une joie qui m’inonde.. Ce que je sais c’est que je veux Lui obéir et que sa parole nous dit que « ses lois ne sont pas pénibles » donc je vais effectivement me dépouiller de toutes pratiques festives RELIGIEUSES EVANGELIQUES tronquées falsifiées qui vient d’un copier coller des hommes et comme mon VASE SERA VIDE, le Seigneur pourra enfin (!!) le remplir avec Son Enseignement à Lui sur ce sujet aussi!!

    Liliane

  157. Alain D.   •  

    J’interviens juste une fois après avoir parcouru ce thread en diagonale… Samedi ou Dimanche ?
    Ce qui me rappelle un vieux pasteur (Docteur de la Parole et aujourd’hui décédé). Il y eut un temps où les responsables religieux discutaient à n’en plus finir sur le sexe des anges, sur le nombre d’anges qui pouvaient tenir sur une tête d’épingle et sur la taille du napperon qui devait recouvrir la table de la sainte scène. Autres temps, même combat… Le Seigneur nous demande juste d’aimer notre prochain comme nous même. Le diable rit de nous voir occulter les principaux commandements.
    Fraternellement.

    Liliane: Cher Alain D., tu parles du commandement d’aimer son prochain, peut-être qu’en lisant ce fil de discussion (= thread, pour ceux qui ne comprennent pas l’Anglais….), non pas en diagonale mais dans son entièreté, tu aurais pu lire bien des réflexions et éclairages empreint ..de l’Amour de notre Papa Céleste….écrits, pour la plupart, par des « prochains » qui « aiment » les « autres » comme eux-mêmes, avec comme seul soucis celui d’ Aimer l’Eternel….

  158. jean   •  

    barush hashem

    le millenium , le regne de yesouah de 1000 ans correspond au grand shabbat que d’aucun appele aussi le shabbat des shabbat
    beaucoup de grands evenements de la bible ont eu lieu un jour de shabbat notamment lorsque eve a été tiré d’adam et combien d autres evenements futurs auront surement lieu un jour de shabbat
    soyez benis

  159. jean   •  

    bonjour michelle

    certains rabbins notamment un rabbin de prague du 15eme siecles a eu cette revelation que la petite corne serait
    l islam ou ismael (dans l article , c est l eglise de rome qui est visée , meme si l eglise romaine aura son importance dans l avenement de l anti-messie))
    ismael causerait un exil douloureux et de grandes souffrance a israel , et on voit l importance de l islam en europe , plus personnes n ose s opposer a l iran , les emirats , kadhafi a cause du petrole bien entendu (maoumar kadhafi est recu en grandes pompes , comme un roi avec sa tente qu il installe partout , ubuesque mais vrai)
    on ne peut soustraire l importance de l islam dans les propheties de daniel et jean , adonai peut aussi toucher des rabbins par la puissance de son esprit.
    soyez benis dans le nom de jesus qui revient bientot dans la gloire

    jean

  160. François Grenier   •  
  161. Marc-78   •  

    Bonsoir à Tous,

    Je reviens sur ce que j’ai dit.
    Je me suis trompé, et je demande Pardon publiquement au Roi des Rois, par ce blog.
    Nous devrions vraiment observer le Sabbat, car c’est le 4ième commandement de DIEU !
    Je suis prêt maintenant à me laisser conduire par le Seigneur dans cette voie, sans chercher à résister !

    Merci à tous.

    Fraternellement en Christ.

    Marc.

    Liliane: Waouhhhhhhhh! Que l’Eternel te bénisse, te fortifie, t’accompagne et te protége toi et tous les tiens!

  162. antonio   •  

    A Jean Yves M

    «Tout ce qui n´est pas produit d´une conviction est péché» ou traduit autrement «Tout ce que l´on ne fait pas avec foi est un péché.» OSTEVALD

    Si cette belle phrase semble une reference biblique, l´ extrait de ton commentaire du 15 juin 16:06, pquoi ne pas l´encadrer selon la Bible dont les versets et auteurs des livres bibliques sont connus?
    Nous, n´avons pas eu tous l´honneur de connaitre Ostevald.

    A Jean

    "Barush hashem", c´est quoi?

    À tous, pardon car mon intervention semble echapper du contexte de l´exposé ci-haut.

    Merci,sincèrement votre…

  163. Yves L. (Levi)   •  

    Une conviction de LA PAROLE VIVANTE qui a plus de 20 ans pour moi… Voici quand même un commentaire de ma part. Il avait été éliminé sur le blog d’un auteur que vous connaissez tous, alors, j’ai aussi arrêté tous commentaires sur le sien, car Jésus n’est pas un dictateur. Je dois faire attention avec mes perles… Si vous avez un commentaire personnel, envoyez moi un mail, car je ne viens pas souvent.
    Merci Michelle pour ce travail, je prie que tu garde ce cœur de "David".

    L’empereur Constantin institue en 321 le jour du Seigneur (le dimanche) comme jour ferié légal dans tout l’Empire. Celui-ci coïncide avec le jour du dieu solaire romain, Mithra. Le dimanche s’affirme dès lors comme le jour de culte des chrétiens… institutionnalisés dans la fausse église de Babylone.
    Ici, nous ne parlons pas de légalisme, car Dieu a écrit SA LOI dans notre coeur a notre nouvelle naissance. Jésus Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement… Ne vous laissez pas entraîner par des doctrines diverses et étrangères; car il est bon que le coeur soit affermi par la grâce,… ce qui veut dire que nous avons la liberté d’observer le Shabat sans pour autant tomber dans une forme de legalisim de religion, car nous nous attachons a Jesus Christ qui EST le Shabat et ne change Jamais ! Si un frere ne vois pas cela, il doit honorer cette position sans interférence. Dans Romains 14.6, il est aussi écrit:

    Celui qui distingue entre les jours agit ainsi pour le Seigneur…

    Psaumes 139:23-24 Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ! Eprouve-moi, et connais mes pensées ! 24 Regarde si je suis sur une mauvaise voie, Et conduis-moi sur la voie de l’éternité !

    Le légalisme religieux fait des lois de Dieu leur dieu, c’est de l’idolâtrie !

    Le laxisme qui donne toute liberté par la grâce, c’est l’anarchie qui donne la permission au péché et c’est démoniaque !

    Jesus Christ est la Loi Vivante, la Torah Vivante, La Parole Vivante – écrite dans nos coeurs qui compose le véritable Corps de Christ, l’Église Vivante ! Amen.

    Le mouvement Adventiste est FAUX, et certains autres Sabatarians ou Messianiques peuvent être également faux. Le dimanche chrétien n’est ni chrétien ni biblique! Jésus est AMOUR mais aussi VERITE
    joiedelamoisson@yahoo.fr

    Michelle: Merci Yves LJe me suis permis de mettre en exergue certaines choses essentielles…Je n’ai as pu retrouver ton site: peux-tu mettre le lien ?

  164. François Grenier   •  

    Ah ! antonio…
    Juste: c’est moi qui ait cité Romains 14:23, et non Jean-Yves.
    La version Segond avec le mot "conviction" (ça fait très humaniste") est la pire, c’est pourquoi j’ai cité Ostervald.
    Sur ce lien tu verras que 5 versions parlent de "foi" et non de "conviction".
    lire.la-bible.net/index.p…

    Et puis, je te présente Monsieur Jean-Frédéric Ostervald.
    fr.wikipedia.org/wiki/Jea…
    Désolé de ne pas avoir fait les présentations. 🙂

  165. miche   •  

    Miam le comm de Yves L…
    Je suis bien d’accord avec ce qui est énoncé là.
    C’est toujours ce Constantin qui a instauré la Noêl le 25/12 aussi… Son titre d’empereur était fragilisé et il fallait se donner des alliés!!!
    Je m’en vais examiner la situation… et faire une petite interview!!! Je dirais comme François: ça me va!!!

  166. odile   •  

    Yves L vous écrivez "le mouvement adventiste est faux" pourriez-vous développer pourquoi une telle affirmation pour ma part je crois que tous les mouvements ont du faux mais également du vrai parfois si bien mélangé qu’on a du mal à s’y retrouver, tous (je ne parle que des protestants évidemment!!) appuie fortement leur doctrine sur la bible le mouvement adventiste a le sabbat, le mouvement pentecotiste a la guérison.
    La délivrance est une hérésie pour certains protestants, certains adventistes disent que les évangéliques sont faux certains évangéliques disent que les adventistes sont faux et pourtant nous avons tous la même Bible!!!!!
    Au secours Jésus !!!!!

  167. antonio   •  

    Bravo et merci, François!

    Qu´il est agréable et doux pour des frères de demeurer ensemble…Ps 133

  168. lorant   •  
  169. Jean-Pierre Nokam   •  

    Gloire à Dieu créateur de l’univers.
    Le monde entier doit savoir que Rome est en guerre ouverte avec le Christ.
    Nous avons aujourd’hui le CONSACRE contre le SACRE.
    Le JOUR DU SOLEIL Romain contre le SHABBAT de L’Eternel. Un article de mon blog parle de deux généraux derrière les quels chaque être humain doit prendre position par un choix. Chacun doit trouver des arguments pour défendre son maïtre.
    En réalité, tous ceux qui combattent le Shabbat de L’Eternel le font pour protéger le dimanche de la papauté. Pourquoi prendre à tord des versets pour combattre le créateur? Ils ne font même pas une distintion entre les différentes lois données à l’humanité.
    Un commendement donné solennellement ne saurait être aboli avec un tel silence.
    Des sept jours de la semaine, un seul est béni et sanctifié. C’est le sabbat de l’Eternel et ce qui est béni est béni pour léternité. (1chroniques 17:27).
    Que ceux qui combattent le jour de repos de l’Eternel sachent que ce jour sera aussi observé à la nouvelle terre; (Esaie 66: 22-23)
    Jean-Pierre Nokam

    Je viens de mettre ton article en ligne. Shalom !

  170. Yves L. (Levi)   •  

    Odile,
    Le mouvement Adventiste est faux. Ellen G. White a posée ses doctrines des dates du retour du Seigneur sur Mr. William Miller (millénarisme). Quand cela n’à pas eu lieu, elle a spiritualisé le retour de Jésus dans Son Temple au ciel!!! L’adoption du 7 ème jour viens de l’influence des Baptistes du 7 ème jour sur E.G. White (bien avant l’adventisme).

    En En Janvier de 1980, Walter Rea (SDA puis pasteur et professeur de collège Bible) a présenté au dirigeants de l’église les preuves qu’ils avaient découvert. Rea démontra qu’Ellen G. White avait copié beaucoup d’autres auteurs et qu’il n’y a vraiment pas de pensée originale dans ses livres. Ce fut un choque pour les églises Adventistes.
    de: http://www.christiancommunitychu...

    Néanmoins, beaucoup d’Adventiste ont rejeté AG White comme Prophétesse et sortent du mouvement. Gloire à Dieu!

    Pour nous de toutes dénominations centrées sur d’autres choses que la révélation de Jésus Christ par Son Esprit Saint, le Seigneur dit: "Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux." Apo.18,4

    (Michelle: par conviction, mon site web "Joie de la Moisson" n’existe plus)

    Michelle: Je trouve que ta condamnation catégorique est bien dangereuse ! Il y a eu des erreurs prophétiques chez les adventistes, certes, mais si je faisais la liste des erreurs prophétiques qu’il y a dans nos églises, AIE ! AIE! AIE ! C’est tout juste si chaque église locale ne croit pas et ne proclamen pas que le réveil mondial va venir par elle ! … alors que la Bible ne prophétise pas un réveil mondial, mais un ENDORMISSEMENT MONDIAL, une APOSTASIE MONDIALE, et la transformation de l’Eglise en grande Babylone (à cause de tous les compromis que nous voyons se faire SOUS NOS YEUX, DANS NOS ÉGLISES: divorces a gogo, mariage d’homo, alliance avec des églises prostituées dans l’idolâtrie, libéralisme, … j’en passe).

    Personnellement, j’ai lu des livres de White, et j’ai trouvé que la plupart des passages me scotchaient au plafond, tant la vérité biblique y était profonde et d’une grande rigueur. Et les chrétiens auraient souvent grand profit à les lire…

    Alors, un peu de prudence, Yves, car tu es peut-être en train de démolir de vrais enfants de Dieu ! Et je n’ai jamais entendu dire que les écrits de A G White étaient foulés aux pieds par les adventistes: un article ne fait pas la majorité ! C’est comme si tu prenais les écrits de ce fou de Leduc qui me traite de sorcière à tout va pour décider que mon ministère a été démontré comme ne venant pas de Dieu . AG White a eu son détracteur maladivement acharné contre AG White en la personne de Sydney Cleveland. J’ai lu ce qu’il disait de White: ça pue la haine et la jalousie ! Tout autant que Leduc vis-à-vis de moi …

    Personnellement, je conseille vivement les livres de AG White. Même si on n’est pas d’accord avec tout, c’est d’une profondeur de révélation, de rigueur, de sanctification, qui manque singulièrement dans 95 % des livres que l’on achète dans nos librairies chrétiennes

  171. Jean-Pierre Nokam   •  

    Bonjour Yves L. (Levi)
    Je vous prie de ne jamais publier ce que vous n’avez pas vérifié.
    En effet, parlant d’Ellen G. White, vous vous êtes largement trompé en confirmant que ses écrits ne sont pas d’elle. Essayez d’entrer dans sa vie pour la connaitre et connaitre ensuite l’origine de ses écrits.
    Ellen G. White est née le 26 novembre 1827. A neuf ans, elle frappée par un caillou à la face en jouant avec sa camarade de retour de l’école. Elle reste au coma pendant trois semaines.Malgré son traitement, elle ne pourra plus retourner à l’école parce que endicapée.
    En 1840, ses parents l’entraine à l’eglise methodiste où elle sera baptisée par immersion le 26 juin 1842. l’année suivante elle intègre le groupe de William Miller. Après le désapointement du 22 octobre 1844,elle reste avec ceux qui avaient décidé continuer avec l’étude de la Bible, les Adventistes.
    A 17 ans, elle commence à avoir des visions.
    Alors, comment peut-on dire avec fierté qu’une fille qui a arrêté ses études à l’âge de neuf ans aie copié les autres alors qu’elle n’avait que 17 ans? Pour quel intérêt aurait-elle fait cela?
    Elle avait à ses côtés un secrétaire qui relevait tout ce qu’elle disait lorsqu’elle était en vision.
    Entrez dans l’histoire de Ellen G White sur Google pour vous informer d’elle.
    QUe L’Eternel vous aide à être très humble pour écouter sa voix.
    Jean-Pierre Nokam
    nokamjeanpierre@yahoo.fr

  172. François Grenier   •  

    E.G. White, je ne connais pas. Par contre un peu les adventistes. Ils confessent la même foi que nous, avec l’observation du sabbat et des prescriptions d’hygiène de vie que je ne connais pas non plus. Ils peuvent bien devenir légaliste, comme les autres.

    http://www.fsrt.ch/presentation/...

    Ils sont souvent impliqués dans des ouvres sociales. Ici, ils tiennent une clinique privée.

    Le problème ne vient pas d’abord des prophéties hasardeuses faites sur le retour de Jésus qui se sont avérées fausses, bien que je trouve très grave de tromper le peuple de Dieu.
    Comme le dit Michelle, les fausses prophéties prolifèrent, même si on ose plus s’aventurer à prédire la date du retour de Jésus.

    Le problème vient autrement: lorsqu’on a commencé à s’égarer dans un domaine que le Seigneur ne permet pas (personne ne peut prédire ni le jour, ni l’heure), c’est un peu de levain qui fait lever toute la pâte, comme Paul l’écrit au sujet d’une apostasie débutante: Gal 5:9.

    Il ne faut pas se fermer les yeux cependant: du mouvement adventiste sont sortis des mouvements tels que les Témoins de Jéhovah et d’autres… qui ont persévéré à faire des prédictions et à tordre les Ecritures, pour finir par nier la divinité de Jésus.
    2 Jean 7.
    Le levain était là et la pâte a levé.

    Ce n’est pas un enchaînement nouveau dans l’histoire de l’église.
    On commence par un bout, et pour finir le texte de Jean se vérifie.

    A ce sujet, puisque les fausses prophéties prolifèrent actuellement chez ceux qui ont à peu de chose près la même confession de foi évangélique, on ne peut que se demander devant qu’elle apostasie on se dirige. J’ai l’impression que ce sera bien plus "tordu" que ce qui est arrivé autrefois, pour "séduire les élus, s’il était possible".

    Michelle ; Une correction de taille, François !ç Les adventistes ne sont pas sortis des TDJ qui ont mis, comme l’Eglise catholiques, des écrits d’hommes au-dessus des écrits de Dieu. Ils ont au contraire un souci, qui les honore, de la parole de Dieu. Qu’ils aient dévié ensuite dans des erreurs prophétiques ou du légalisme étriqué ressort, non du souci pointilleux (et souvent juste !!!! ) des Ecritures, mais d’une forme d’orgueil élitiste qui rend aveugle et religieux… On en a des collections à n’en plus finir des mêmes tares dans nos mouvances évangéliques, ou pire; on a, par millions, ceux qui tricotent le parole de Dieu pour en faire une licence sans frein et sans repère pour excuser leurs péchés… Respectons les adventistes: ils pourraient avoir beaucoup plus de sauvés chez eux que chez nous, car Dieu ne tient pas rigueur d’une vision parfois étriquée de sa parole, quand c’est dans le souci de lui plaire, mais est très en colère contre ceux qui en font des sucre d’orge à la disposition de leur vieille nature !

  173. Yves   •  

    " Le levain était là et la pâte a levé."

    Je partage la même interrogation que toi François et tu fais bien de souligner ici que le penchant, par exemple des adventistes, vers d’autres sources d’inspiration que l’Ecriture (pour eux les écrits d’E.White) conduit souvent à de plus graves hérésies (ainsi les TJ qui en sont sortis, comme tu le rappelles justement).

    Aujourd’hui ce que je vois ce sont bien des frères et sœurs qui accordent à tel "pasteur", "apôtre" ou "évangéliste" la même autorité qu’à la Parole de Dieu. La soif de suivre aveuglément quelqu’un pour penser à notre place est toujours une tentation humaine bien forte (et pas seulement en matière de foi…); elle étouffe toujours le discernement contre les égarements, surtout quand 99 % de l’enseignement parait biblique, alors que le ver peut se loger dans le 1% qui reste…

    Au bout du compte c’est aux seuls écrits des apôtres (ceux des Ecritures…) qu’il nous faut sans cesse nous référer comme autorité si nous voulons nous garder de toute nouvelle fausse doctrine, telle qu’il va sans doute en proliférer de plus en plus jusqu’à la fin.

    Que le Seigneur nous garde tous dans Sa Parole.

  174. magnin roland   •  

    la corde a 2 fils est plus solide que celle a un fil,
    la chose est bien connue.
    et qui se ressemble s assemble,
    est bien vrai aussi.

    bonne journée a toutes 2

  175. François Grenier   •  

    Je n’ai aucune intention de "taper" sur les adventistes, car à partir du moment où leur foi a les mêmes bases et que l’on s’est repenti des erreurs du passé (voir leur confession de foi), je ne vois pas en quoi ils diffèrent des autres chrétiens.

    COMME LES AUTRES (et pas plus que les autres), ils peuvent "tomber" dans le légalisme, c’est-à-dire cette hypocrisie de continuer à pécher tout en le cachant et en continuant aussi à débiter en même temps un évangile édulcoré du message de la Croix.

    Ce ne sont les pas les adventistes qui sont sortis des TDJ, c’est exactement le contraire.

    fr.wikipedia.org/wiki/M%C…

    Alors que les adventistes corrigeaient leurs erreurs prophétiques et y renonçaient (il n’y a qu’à lire leur déclaration de foi pour le constater), les TDJ y persévéraient et en rajoutaient.

    C’est pourquoi, j’osais affirmer que le "levain" qui s’était trouvé chez les 1ers adventistes, et auquel ils ont renoncé, a quand même fait lever une mauvaise pâte -> les TDJ et d’autres. Le fondateur des TDJ était adventiste au départ.

    Par ailleurs ce mauvais levain ne consistait pas à garder le sabbat mais à faire des prédictions dont le Seigneur avait affirmé qu’elles étaient impossibles.

    Michelle :

    Merci François de cette précision importante !

  176. Christian   •  

    Il faut bien distinger deux sortes de lois:
    -les 10 comandements sont permanents(pas un iota ne passera…)
    -les lois cérémonielles sont caduques à la mort du christ.(voile du sanctuaire déchiré par la main de Dieu)
    Adam et Eve ont désobéi à Dieu en mangeant le fruit défendu.
    La dernière génération avant le retour de Jésus doit obéir en respectant le vrai jour de repos choisi par Dieu.
    SEUL COMANDEMENT "qui n’est pas logique et" QUI DEMANDE UNE FOI ABSOLUE.
    SI NOUS VOULONS ETRE SAUVE PAR LA FOI.(ou par la grace)
    Beaucoup de juifs ont rejetés les prophèteset mème le Christ; MAIS NOUS;NOUS REJETONS LES CONSEILS DU DERNIER ELIE celui de Malachie ch.4 :
    "VOICI,JE VAIS VOUS ENVOYER ELIE,LE PROPHETE,AVANT QUE LE JOUR GRAND ET REDOUTABLE DE L’ETERNEL VIENNE."
    Nous devons OBEIR à DIEU comme des enfants,mais nous avons la responsabilité de la dernière génération la seule à avoir toute la conaisance et toute l’expérience de bientot 6000 ans d’histoire humaine.

  177. Jean Yves M   •  

    Après un petit jeûne de commentaires,et après avoir pris le temps de discuter avec des musulmans,des catholiques,des orthodoxes et différentes sortes de "protestants",j’ai pris une carte du monde,une planisphère.

    J’ai vu en son centre un minuscule territoire (de quelques milliers de km carré) peuplé de quelques millions d’habitants.C’est Israël qui "respecte" le Shabbat.

    Puis j’ai vu autour des milliards de km carré,peuplés de milliards d’habitants.
    Du Maroc à l’Indonésie (en passant par des enclaves en Europe et amériques),1 milliard et demi de musulmans haïssaient Israël et respectaient le vendredi (jour prévu pour la venue de leur messie).

    Ailleurs,des milliards de catholiques,orthodoxes,protestants,plus des religions orientales et des athées "respectaient" le dimanche.
    Certains l’avaient transformé en "jour du Seigneur" (contre la vérité de la Bible),et d’autres l’avaient transformé en jour de débauche ou d’idolâtrie (commencée la veille).

    "L’encerclement" du monde entier autour d’Israël (et du shabbat) était impressionnant,sinon terrifiant.
    La haine contre Israël est partout (que n’ai-je pas entendu dans le cadre de mes conversations!).
    Quand ce n’est pas la haine,c’est le plus grand mépris contre ces attardés et leur dangereuse armée.

    Je me disais que le Seigneur,le Très Haut,regardait le monde en fixant d’abord Israël,yeroushalaïm…et Shabbat.
    Il regardait aussi ceux qui regardaient Israël avec amour,parce qu’ils avaient compris Sa Parole et la mettaient en pratique (non,je ne parle pas de lois cérémonielles).

    Les choses se précipitent,le monde se prépare à vouloir détruire le seul petit peuple qui a gardé le Shabbat.
    Et le monde échouera.

  178. MADADOGS   •  

    Ca va faire bientôt un an que je suis le shabbat sur une révélation et un ordre non-négociable de Dieu (sans avoir lu quelque chose sur le sujet…si ce n’est la bible).

    Le 1er Vendredi soir en question, une paix divine était clairement présente ; et depuis, mon horloge biologique me pousse au repos le samedi.

  179. SANDRA   •  

    Bonjour à tous,
    je réagis un peu par rapport à cet article et par rapport à vos commentaires.
    l’auteur de l’article dit ceci: "le Shabbat a été transféré du septième au premier jour de la semaine."

    Est-il écrit dans la Bible que le 7ème jour était le samedi? sur quelle base nomme-t-on les jours? n’est-ce pas les hommes qui ont donné les noms aux jours?
    Qui a décidé que mardi serait le 2ème jour ou que mercredi en serait le 3ème? Est-ce Dieu qui a donné tous ces noms? Certes, il nous dit de nous reposer le 7ème jour, mais je ne vois nul part où c’est stipulé que ce 7ème jour est un SAMEDI. Si vous pouvez me donner des preuves, merci.

    Quelqu’un peut décider que son jour de repos est tous les mercredi, car POUR lui sa semaine début Mardi. ce n’est que question de nom. Ou encore, tous les soirs, ou matins, il s’accorde du repos, qu’il passe près du Seigneur.

    J’aurais aussi une question à poser à Michelle, étant donné que presque TOUS tes séminaires organisés finissent en général soit le SAMEDI soit le dimanche, vas-tu annuler le prochain séminaire qui s’achève le samedi 22 Août? vas-tu cesser de te rendre à l’église le dimanche? Sur ton BLOG, je vois que tu travaille aussi le SAMEDI, et parfois jusqu’aux heure tardives. vas-tu cesser de mettre des commentaires en ligne le Samedi?

    Je vous en prie, ne tombons pas dans le légalisme. Je suis les infos, je vois combien les Juifs ultra-orthodoxes s’entretuent à Jérusalem, juste à cause du sabbat, ils mettent du feu, jettent des pierres, juste parceque le maire de la ville a décidé d’ouvrir un parking destinés aux touristes le SAMEDI. Pensez-vous, mes frères, et soeurs, que Dieu approuvent de tels actes? (tueries, casses, feu, etc…)

    La bible nous dit que le monde entier est sous la puissance du MALIN. A tout les niveaux, le Diable a ses empruntes dans ce système. Après le Shabbat, allons-nous interdire aussi les homo de se rendre à l’église? lapidons-nous un frère ou une soeur surpris en plein adultère? (vu que c’est écris dans la loi)Lapidons-nous les faux prophètes? (c’est aussi écrit dans la loi) Lapidons-nous les filles qui ne gardent pas leur virginité? (c’est aussi écrit dans la loi) dans ce cas, 99% des femmes de l’église seront lapidées. Car beaucoup viennent au Seigneur après une vie bien agitée.
    Dans ce monde ci où nous vivons, serez-vous prêts à éteindre toutes ses lumières le samedi, à rester chez vous, car même en prenant le bus, vous participez à faire travailler un chauffeur le samedi. Si vous allez même au resto, vous participez à faire travailler le cuisinier ou le serveur un samedi.

    Alors, commencez par vous même, observez le shabbat deux semaines seulement, dans toute son intégralité,(Pas seulement en vous rendant à l’église, mais en restant bloqué chez vous sans rien faire) puis, revenez nous faire le compte rendu.

    Pensez-vous que si les églises fermaient le dimanche pour ouvrir le samedi, COMBIEN DE PERSONNES sacrifieront leur gagne pains pour venir à l’église? certes, il y en aura, mais pas beaucoup.

    Dieu ne bénit-il pas ceux qui rendent au culte de tout leur cœur le dimanche? même au Sein de l’église Catho, le Seigneur arrive à bénir et à en faire sortir ceux Lui restent fidèles.

    suffit-il d’observer juste le Shabbat pour être justifié? ou alors d’avoir un COEUR PUR, des MAINS PROPRES DE TOUT PECHES.

    Nous sommes dans un système où le Diable boycotte TOUT. Si vous voulez restaurer le Shabbat, commencez par convertir NOS dirigeants qui votent des lois. une fois qu’ils connaîtront Christ, peut-être rétabliront-ils le Shabbat? Sinon, c’est PERTE de temps.

    Soupirons ainsi jusqu’au Retour de notre Sauveur, pour TOUT rétablir. De toute façon, Dieu lui même a dit qu’il va TOUT recréer à nouveau. car ce système est "pourri" à la base.

    C’est bien beau de parler Shabbat, mais serrez-vous à TOUT observer ce qui lui incombe? TOUT, TOUT et TOUT. même pas allumer votre télé, ni cuisiner, ni allumer vos lumières,etc. Le ferez-vous?
    Quand bien même quelqu’un aura fait tout cela s’il n’a pas le coeur pur, il n’est pas sauvé. Contrairement à celui qui a un coeur pur et qui se rend au culte le dimanche, Dieu l’enverra en Enfer parcequ’il allait au culte le Dimanche?????

    Pour ceux qui assistent aux séminaires, Dieu ne fait-il pas les miracle le Dimanche? ou alors, refuse-t-il, disant, que SON JOUR c’est le Samedi, qu’Il n’agira que le Samedi, ou rien!!!! Dieu n’est pas aussi "carré" ou "légaliste".

    Liliane: Chère Sandra, Pitié, prends le temps de lire TOUS les commentaires, je sais il y en a beaucoup, mais quand tu suis le fil , tu découvriras des commentaires venus de personnes qui ont pris le temps d’étudier, de se mettre à part avec l’Eternel et la parole, vas lire également les autres articles sur ce sujet..s’il fallait maintenant te répondre celà équivaudrait à RECOMMENCER le fil..respect pour ceux et celles qui ont travaillé dur à la réflexion…sois bénie, sincèrement

    Michelle:

    Réfléchis aussi, Sandra: les noms, lundi mardi, etc DANS TOUTES LES LANGUES ACTUELLES ne sont pas les noms d’origine des jours ! mais des noms de planètes donnés par des hommes IMPIES ! Justement, auparavant, ceux à qui Dieu avait confié les oracles de Dieu, et notamment Moïse, quand il parle de la création, dit : 1er jour, deuxième jour… le Shabbat étant notre actuel samedi, septième jour, et tu retrouves cela dans les évangiles… Ce n’est que 400 ans après que l’Eglise catholique a choisi d’adopter le calendrier romain, et de confondre le « Jour du Seigneur » avec le « Jour du soleil ! » Je te conseille avant de parler et de vouloir « donner des leçons », d’étudier un peu l’étymologie des noms:

    http://209.85.135.132/search?q=cache:R4M6mj8o9eoJ:www.louisg.net/Etymologie.htm+dimanche+latin+%C3%89TYMOLOGIE+historique+nom&cd=4&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-a

    et http://35.espace.perso.cegetel.net/calendriers/calendrier_hebreu.htm….

    Comme le dit Liliane, PITIÉ, ne fais pas revenir le débat sur ce qui ne pose AUCUN PROBLÈME À TOUS CEUX QUI LISENT LA BIBLE; Le septième jour biblique correspond à notre samedi: personne jusqu’ici n’avait même pensé faire un débat sur ce qui n’en pose forcément pas…. Donc pitié pour les lecteurs…….

  180. Carole R   •  

    Dans Genèse 1 , on lit 6 fois qu’  » il y eut un soir et un matin » .

    Puis vient le 7 ème  »Jour » qui est alors très différent des autres :

    il n’ a…..PAS de soir et….PAS de matin…
    Ce qui n’est pas anodin du tout !

    Ce n’est alors plus un jour normal délimité par un soir et un matin, MAIS une PÉRIODE SANS LIMITE DE TEMPS, un sabbat divin continu, éternel, qui n’insiste pas sur une journée en particulier, mais plutôt sur le fait que Dieu a TERMINÉ Son oeuvre concernant la création.

    Le septième jour, la création est donc terminée : Dieu se  »repose » .

    Il n’ est pas fatigué, ce repos signifie qu’ Il cesse toute activité concernant la création. Il a ACHEVÉ cette oeuvre bien spécifique qu’ Il ne continuera donc plus, car elle est TERMINÉE.

    Cependant, ont peut voir que cela ne L’empêche pas de continuer de  »travailler » dans bcp d’autres domaines……tout en étant en repos de sabbat divin concernant  »ce travail spécifique »…

     » Ainsi furent ACHEVÉS les cieux et la terre, et toute leur armée. » ( Gen 2 : 1 )

     » Et Dieu eut ACHEVÉ au septième jour SON OEUVRE qu’ Il avait faite; et Il se reposa au septième jour DE toute Son oeuvre qu’ il avait faite. » ( Gen 2 : 3 )

  181. miche   •  

    Il y a un hic au comm de Carole…

    Au 4ème jour, « Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider la nuit: il fit aussi les étoiles; » Genèse 1.16 Le cycle jour et nuit est donc bien établi comme nous le connaissons .
    Genèse 1. 31: dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, c’était très bon. Ainsi, il y eut un soir et il y eut un matin: ce fut le sixième jour. » Le septième jour est limité par la fin du sixième jour bien spécifié!
    Genèse 3.8:  » Alors, ils entendirent la voix de l’Eternel Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir, et l’homme et la femme se cachèrent loin de la face de l’Eternel Dieu… » On parle bien de soirs précis pour Adam et Eve.

    Il se fait qu’il est parlé de la création d’Eve dans Genèse 2.21. On pourrait croire que Eve est créée alors.
    Mais Genèse 1.27 dit:  » Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu…8. Dieu les bénit et Dieu leur dit: soyez féconds… »

    Dans le même ordre d’idées, on pourrait aussi évoquer un problème de synchronisation!!!!

    Il se fait que le 7è jour pour le Seigneur était le 1er jour pour Adam et Eve! Ils pouvaient contempler la lune et les étoiles, tout comme le soleil qui présidaient au soir et au matin, au jour et à la nuit.

    Alors, leur 1er jour aurait-il été sans fin ni début?????

    Michelle: De toute façon, la question ne se pose pas, puisque Dieu a ordonné de sanctifier ce septième jour dans les dix commandements: il ne s’agissait évidement pas d’un jour sans tête ni fin. Et Jésus a aussi dit: « Je travaille, et mon Père travaille ». Le repos sans fin dont il est question est une prophétie qui rejoint ce qui est annoncé dans l’Apocalypse:

    « Apocalypse 11:15 Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles.[…] ».

    C’est à la septième trompette ! Septième, comme par hasard… et un peu plus loin il est écrit:

    11:17 en disant : Nous te rendons grâces, Seigneur Dieu tout puissant, qui es, et qui étais, car tu as saisi ta grande puissance et pris possession de ton règne. 11:18 Les nations se sont irritées ; et ta colère est venue, et le temps est venu de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre. 11:19 Et le temple de Dieu dans le ciel fut ouvert, et l’arche de son alliance apparut dans son temple. Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, un tremblement de terre, et une forte grêle.

    Le repos céleste vient quand tout est consommé…

  182. Carole R   •  

    Les 6 jours ont été créés selon le temps de Dieu qui n’est pas le nôtre. Le soir et le matin sont là comme une image pour expliquer à l’humain que c’est à chaque fois dans un temps délimité par Dieu que les différentes choses ont été créées.

    Le 7 ème jour commence dès que la création est terminée et c’est dans ce Repos divin qu’ Adam et Eve devaient rester, mais malheureusement, nous savons qu’ils en sont sortis, emportant à leur suite toute l’humanité…

    Dieu a donné ce commandement de repos du 7 ème  »jour » aux Hébreux, pour leur faire comprendre de manière pédagogique l’aspect SPIRITUEL de ce sabbat, afin qu’ils fassent le parallèle avec le repos de Dieu concernant la création.

    C’était l’ombre du vrai Repos divin spirituel accompli en Christ, dans lequel on peut entrer grâce au sacrifice à la croix.

    On y est mis par Dieu lorsque notre coeur est PUR et que l’on CESSE DE TRAVAILLER PAR NOUS-MÊMES, lorsqu’on MEURT A NOUS-MÊMES, cessant de faire NOTRE volonté mais nous reposant en LUI avec foi, LE LAISSANT FAIRE SA VOLONTÉ A NOTRE PLACE EN LUI OBÉISSANT……

    Ce Sabbat, cette Loi Nouvelle, est SPIRITUELLE, vivante et Amour, étant accomplie par Jésus Lui-même.

     » Nous savons, en effet, que LA LOI EST SPIRITUELLE; mais moi, je suis charnel, vendu au péché. » ( Rom. 7 : 14 )

    On peut d’ailleurs voir que malgré ce Repos divin de la création, Dieu continue de  »travailler » dans d’autres domaines, répandant Son Amour et Sa miséricorde, et cela même le jour du sabbat…car les commandements écrits sur des tables de pierre ont vieillis, et nous sommes morts et dégagés de cette vieille loi.

    Nous appartenons à un Autre Maître. Alors, maintenant Dieu accomplit parfaitement les commandements ( et encore bien plus ! ) mais d’une manière NOUVELLE, vivante, gorgée d’Amour.

     » Mais maintenant, nous avons été DÉGAGÉS DE LA LOI, étant MORTS A CETTE LOI sous laquelle nous étions retenus, de sorte que nous servons dans un Esprit NOUVEAU, et non selon la lettre qui a vieilli. » ( Rom.7 : 6 )

    Dieu répand Son Amour et Sa miséricorde, délivrant les captifs, guérisssant et sauvant…

    Il TRAVAILLE TOUS LES JOURS, CHAQUE INSTANT…

    Jésus nous en donne des exemples concrets et il répond aux pharisiens choqués qui l’accusent de guérir le jour du sabbat :

     » Mon Père TRAVAILLE jusqu’à maintenant, et je TRAVAILLE aussi. » ( Jean 5 : 17 )

  183. ruth   •  

    Bonjour, je suis nouvelle convertie et je ne suis pas encore très affermie dans la parole. Mais j’ai lu ex20,1-17. J’avoue que je ne comprends pas ce qui pose ici la polémique au point que certaines personnes ont de longs raisonnements qui pour moi (simple ver de terre que je suis) n’ont aucune importance, face à la vérité qui est assez claire, en ce qui concerne ces versets de la PAROLE. Il n’est certes pas interdit de raisonner! Mais! faisons le bien et raisonnablement, (si je peux me permettre).

    Il y a 10 COMMANDEMENTS, et pas neuf. Pourquoi supprimer un de ces commandements sous le prétexte que les apôtres ne l’ont pas imposé aux païens? Avez-vous pensé un seul instant que si les apôtres n’en parlent pas aux païens, c’est peut-être que ce commandement était si bien établi dans l’esprit des premiers croyants qu’il ne leur est même pas venu à l’idée d’en faire un sujet de dispute, d’en discuter ou de le nier?

    Je suis vraiment étonnée de voir que même sur un sujet aussi clair, des gens en viennent à philosopher à coup de versets bibliques qui n’ont rien à voir … Et pourquoi ne pas supprimer aussi le premier commandement et tous les autres, tant qu’on y est!

    Personnellement, j’ai toujours été au culte du dimanche en me disant que c’était le jour du sabbat et, en lisant cet article ce soir, et ma bible, je comprends que j’ai péché et je demande pardon au SEIGNEUR pour ce manquement et pendant tant d’années! Pourquoi ne pas reconnaître que nous sommes dans l’erreur et nous repentir tout simplement? Le diable a trouvé un bon moyen de mettre encore de la discorde dans le corps du CHRIST!

    Pendant longtemps, nous avons été esclaves et victimes des doctrines humaines et diaboliques du catholicisme et maintenant que, par la grâce de DIEU ,nous sommes éclairés sur ce sujet-là, nous pouvons lire les saintes écritures et nous les procurer assez facilement, afin de connaître LA VERITE, et rejeter ce qui est faux, nous philosophons et cherchons à apporter un raisonnement humain sur une loi divine qui est établie pour toujours.

    Et il y en a un qui se réjouit, c’est satan! il arrive à semer les mésententes et le doute, même en ce qui concernent les 10 COMMANDEMENTS! qui sont et restent IMMUABLES, fondement et base de toute la parole de DIEU. Quelques-uns d’entre nous diront que ce n’est pas grave , puisqu’il ne s’agit que de jour. Il reste tout de même que plusieurs d’entre nous avons transgressé la parole de DIEU, puisqu’il s’agit d’un commandement, (à mon humble avis, DIEU ne négocie pas avec l’humain à ce sujet) et avons ,pendant des années, fermé le yeux sur ce sujet, certains, inconsciemment, d’autres, consciemment.
    Nous avons été trompés, et DIEU, dans son amour, passe par nos frères et soeurs pour nous ouvrir les yeux sur le fait que, nous avons été trompés pendant tant d’années.

    Alors, de grâce, acceptons cette Vérité comme un autre signe de l’amour que LE SEIGNEUR a pour nous et repentons-nous, en essayant de changer les choses, autant qu’on peut et, avec l’aide du TOUT-PUISSANT , nous vaincrons (et à ce sujet, la bataille sera rude! alors, autant resserrer les rangs!).

    Merci Madame D’Astier pour cet enseignement et que l’ETERNEL vous bénisse dans le PRECIEUX NOM DE SON FILS JESUS-CHRIST. Et qu’il continue de vous éclairer afin que nous aussi, nous puissions apprendre par vous.

    Michelle: Hé bien, pour une jeune convertie, tu as beaucoup plus de sagesse que bien des longs routiers de la Bible ! Garde cette fraîcheur de coeur. Car Jésus a dit: « Si vous ne devenez pas comme ces petits enfants, vous ne verrez pas le Royaume de Dieu ». Sois bénie

  184. natacha   •  

    En suivant cette discussion, et malgré les différentes opinions, j’en arrive à la conclusion que personne ne trouve dans la Bible un seul passage qui nous dit que nous ne devons plus observer le Shabbat.

    Dans la Bible, nous trouvons: le véritable sens du Shabbat selon Dieu, son but, pourquoi Dieu a instauré cela, nous voyons comment les Hébreux devaient l’observer et comment Jésus-Christ observait lui-même le Shabbat. Nous avons aussi les conséquences du non-respect de ce commandement de Dieu.

    Même Jésus-Christ n’a pas supprimé ce commandement, il nous a simplement montré comment nous devons l’observer selon le coeur de Dieu, comment nous devons sanctifier ce jour et il nous a aussi donné les clés pour ne pas en faire un jour de servitude, ni un joug.

    Que Dieu vous bénisse encore en ce jour de Shabbat, vous et vos familles, et que Jésus Christ reste votre Shabbat.

  185. Jeanm   •  

    Bonjour,
    Tout d’abord merci pour avoir crée ce blog Madame Michelle d’Astier concernant le véritable jour de repos de l’Eternel. Merci aussi à tous ceux qui sont rentrés dans la discussion, même si certains torturent parfois la Sainte Bible en lui faisant dire autre chose que ce que son inspirateur souhaite…
    Dans 2 Timothée 3:16,17 il est écrit : " Toute Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour redresser, pour éduquer dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit adapté et préparé à toute bonne oeuvre."
    Cela signifie que l’Ecriture, (soit la parole de Dieu) de la Genèse à l’apocalyspe est toute inspirée de Dieu qui en est l’auteur. C’est la parole du Dieu vivant.
    Dès la création, Dieu instaure le septième jour comme jour de repos pour lui-même et toute sa création. ce jour est sanctifié (genese 2 : 1à3).
    Donc, dès le jardin d’Eden, l’humanité célébra le Sabbat de l’Eternel. Ensuite, Satan prenant l’apparence du serpent vient tenter Adam et Eve alors que Dieu leur avait donné l’ordre de ne pas manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Bien plus que d’avoir manger le fruit défendu de l’arbre, le péché originel vient du fait que Adam et Eve ont délibérément désobéi à leur Créateur tout puissant. Dès lors, les conséquences ont été immédiates (connaissance du bien et du mal, perte du paradis et développement rapide du péché sur la terre). Cependant, le sabbat était toujours en vigueur instauré par Dieu. Ensuite, le développement du péché a été tel que Dieu a du écrire avec son doigt sa loi sur des table de pierre (les 10 commandements). Là encore, le commandement sur le Sabbat revient et est rappelé à la création.
    On en arrive à la premiere venue de Jésus qui vient pour mourrir sur la croix pour sauver l’humanité du péché. Jésus le juste, l’agneau sans tache prend notre place, se charge des péchés de l’humanité et avec sa mort les péchés sont pardonnés. A la croix, les sacrifices d’animaux qui avaient pour but de transférer nos péchés sur l’animal et de nous pardonner ne sont plus utiles car Le sacrifice de Jésus remplace tous les sacrifices. Voilà ce qui est aboli par la mort de Christ. Les 10 commandements restent d’actualité et surtout le 4ème commandement sur le jour du repos puisque sanctifié dès le début de la création. D’ailleurs Jésus le dit : "je suis venu non pour abolir mais pour accomplir". il n’est pas venu abolir sa sainte Loi mais il accomplit le sacrifice de l’agneau qui enlève le péché du monde. le Sabbat reste et restera toujours la marque du peuple de Dieu et ce jusqu’à la fin des temps.

    Dieu vous garde, Mesdames Michelle et Liliane pour votre travail remarquable et votre grande inspiration.
    Je vous souhaite un agréable sabbat dans la paix du Christ. Amen.

    Liliane: Shalom Shabbat!! à toi aussi !! sois béni toi et toute ta famille

  186. Jeanm   •  

    une derniere information que je souhaiterai partager avec vous et pour ceux qui doute que le septième jour de la semaine est bien le samedi. En langue portuguaise, l’origine latine a été conservée. Le lundi se dit segunda-feira (deuxième jour), le mardi teira-feira, (troisieme jour), mercredi = quarta feira = 4eme jour, jeudi = quinta feira = 5 ième jour, vendredi = sexta feira = 6ème jour, et donx le septième jour n’est autre que le samedi !! a méditer !

  187. Frédéric   •  

    Chère Madame d’Astier de La Vigerie,

    je me réjouis de votre ralliement au quatrième Commandement et à la pratique du saint Sabbat. Telle fut ma croyance dès ma conversion, à l’âge de onze ans, en lisant la Bible. Mais j’ai mis des années à mettre cette croyance en pratique: la famille, la société et l’Eglise, à ma grande honte, ont longtemps eu raison de ma fidélité à la Bible, Parole souveraine de Dieu, seule source de la doctrine et des pratiques chrétiennes véritables. Aujourd’hui je vis ma foi en accord avec mes pratiques, et le jour du Sabbat est dans ma vie, depuis plusieurs années, une source de bénédictions sans comparaison avec ce que je recevais lorsque je suivais le faux "jour du Seigneur" institué par le pagano-antisémitisme romain.
    Je me permets de vous proposer un lien vers un article faisant le tour de la question: La Loi de Dieu est-elle devenue inutile ou bien est-elle pérenne? Pourquoi observer le Sabbat? Que penser des contre-arguments habituels?

    http://www.pistis.org/index.php?...

    Bien cordialement,
    Frédéric Maret
    Coordinateur de la Fraternité Chrétienne des Baptistes du Septième Jour en France

    Michelle: très complet et très intéressant ..

  188. Doulos   •  

    Chère soeur Michèle d’Astier de la Vigerie,

    Dans les années 80 j’ai lu un livre que vous aviez écrit et dans lequel vous contiez vos expériences de foi dans votre marche avec le Seigneur, je ne me souviens plus le titre de ce livre, par contre je n’ai jamais oublié votre nom.
    A cette époque j’appartenais au mouvement évangélique et je ne connaissais pas la vérité concernant le vrai jour du repos institué par le Seigneur au jardin d’Eden.
    En 1986, mon étude personnelle de la Bible m’a conduit à la même conclusion que vous venez de faire recemment, à savoir que le Saint Sabbat n’a jamais été abrogé pour les croyants de la nouvelle alliance, n’en déplaise à ceux qui prétendent le contraire et tordent les Ecritures pour essayer de se donner raison.
    Le dimanche a été institué par la papauté, dont vous suggérez, à juste titre, qu’elle pourrait bien être la petite corne de la prophétie de Daniel.
    Vous parlez également du choix que les chrétiens des derniers temps seront appelés à faire, à savoir quelle marque ils voudront prendre… Là encore, chère soeur, je crois que le Saint Esprit vous a révélé quelque chose sur lequel je ne veux pas insister, car celà risquerait de blesser certains croyants, ce que je ne souhaite pas.
    Toujours est-il que je me réjouis que le Seigneur vous ait éclairé sur la question du Sabbat, et je vous encourage à persévérer dans cette voie.
    Je vous laisse un verset d’encouragement pour vous conforter dans votre conviction nouvelle, C’est celui d’Apocalypse 14.12:" C’est ici la persévérance des saints qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus."
    Nous sommes dans les temps de la fin, et le commandement du sabbat sera le test final qui permettra de différencier ceux qui servent vraiment le Dieu Créateur de ceux qui servent l’église romaine que la Bible identifie comme étant la Babylone spirituelle.

  189. Doulos   •  

    Chère soeur Michelle d’Astier de la Vigerie,

    un petit rectificatif:

    En consultant la liste des différents livres que vous avez écrit, je constate que je me suis trompé dans les dates, car le livre que j’ai lu c’est "le tourment et la grâce", or je vois que ce livre a été écrit en 1992… je l’ai donc lu dans les années 90 et non 80.
    Et à cette époque j’étais déja un observateur du Sabbat, très exactement depuis 1986.

    Encore bon courage dans votre "croisade" au sein du milieu évangélique pour faire passer cette vérité capitale au sujet du vrai jour du Seigneur.

    Quand j’ai découvert pour ma part cette vérité, j’ai moi-même essayé de la partager autour de moi parmi mes nombreux amis évangéliques, et je n’ai rencontré que rejet et incompréhension.

    Je prie le Seigneur afin qu’Il permette que votre notoriété dans ces milieux vous ouvre des portes afin que beaucoup puissent intégrer la notion du vrai jour de repos institué par le Créateur.

    Fraternellement en Christ, le Maître du Sabbat.

  190. Olivier   •  

    Bonjour,

    Je me permet de vous transmettre 2 textes qui illustrent l’importance crucial du Sabbat dans la vie du chrétien:

    1/ Sur le changement du Sabbat au Dimanche

    …. Des édits royaux, des décisions de conciles généraux, des ordonnances de l’Église appuyées par le pouvoir séculier, tels sont les moyens qui furent employés pour donner à une fête païenne une place d’honneur dans le monde chrétien. La première disposition légale en faveur du dimanche fut l’édit de Constantin. (En 321 de notre ère. Voir Appendice a50) Aux termes de cet édit, les habitants des villes devaient se reposer « au jour vénérable du soleil », tandis que les gens de la campagne pouvaient vaquer à leurs occupations ordinaires. Bien que cet édit fût virtuellement païen, il fut promulgué par Constantin après son adhésion au christianisme.

    Estimant sans doute que le décret impérial n’était pas suffisant pour suppléer à l’absence de tout ordre divin, l’évêque opportuniste de Césarée, grand ami et flatteur de l’empereur, prétendit que Jésus avait transféré le repos du sabbat au dimanche. Eusèbe reconnaît involontairement être incapable de produire un seul témoignage scripturaire en faveur de la nouvelle institution et signale les auteurs réels du changement, en ajoutant : « Tout ce qui devait se faire le jour du sabbat, nous l’avons transféré sur le jour du Seigneur. » (Eusèbe de Césarée, Commentaire sur le Psaume 92 – Patralogie Migne, tome XXIII, col. 1172. Petit Montrouge, Paris 1887.) L’argument en faveur du dimanche, quelque faible qu’il fût, servit néanmoins à enhardir les hommes à fouler aux pieds le sabbat de l’Éternel. Tous ceux qui désiraient pactiser avec le monde acceptèrent la fête populaire…

    La Tragédie des siècles. Par Ellen White. Chapitre XXXV – Les visées de la papauté
    Lire en ligne : tragediedessiecles.over-b…

    2/ L’importance du Sabbat

    « Ce qui fait l’importance du sabbat comme mémorial de la création, c’est qu’il rappelle constamment la raison pour laquelle il faut adorer Dieu », à savoir qu’il est le Créateur et que nous sommes ses créatures. « Le sabbat est par conséquent à la base même du culte du vrai Dieu, puisqu’il enseigne cette grande vérité de la façon la plus frappante, ce que ne fait nulle autre institution. La véritable raison d’être du culte rendu à l’Être suprême, non pas le septième jour seulement, mais constamment, se trouve dans la distinction qui existe entre le Créateur et ses créatures. Jamais ce grand fait ne sera aboli, et jamais il ne sera oublié. » (J. N. Andrews, Hist. of The Sabbath, chap. XXVII.) C’est pour nous le rappeler constamment que Dieu institua le sabbat en Éden, et aussi longtemps que son attribut de Créateur demeurera la raison pour laquelle il faut l’adorer, le jour du repos béni par lui restera Son signe et Son mémorial. Si ce jour avait été universellement observé, les pensées et les affections des hommes se seraient tournées vers le Créateur comme objet de leur adoration et de leur culte, et jamais on n’aurait entendu parler d’un idolâtre, d’un incrédule ou d’un athée. L’observation du repos de l’Éternel est un signe de fidélité au vrai Dieu, qui a « fait les cieux, la terre et la mer et tout ce qui y est contenu ». De ce fait, le message qui ordonne aux hommes d’adorer Dieu et de garder Ses commandements les exhortera tout spécialement à observer le quatrième commandement.

    La Tragédie des siècles. Par Ellen White. Chapitre XXV – La Loi de Dieu est immuable
    Lire en ligne : tragediedessiecles.over-b…

  191. violette   •  

    Je crois que ce n’est pas un hasard si je tombe sur cet article, car ces dernières semaines, cette question m’a beaucoup travaillée, en effet, sanctifier le septième jour fait partie des dix commandements, tous les autres sont valables aujourd’hui, tu ne voleras pas, tu ne tueras pas, tu ne commettras pas d’adultère… et le jour du repos,le 7ème jour, ce commandement disparaîtrait ! J’ai même regardé le livre des Actes pour vérifier si les premiers chrétiens se réunissaient le dimanche. Mais en effet c’était plutôt les jours de shabbat.J’ai même tranquilisé ma conscience en me disant que maintenant nous entrons dans le repos de Dieu (voir Hébreux 3 et 4)Je me suis dit que cette affaire était classée et je tombemaintenant sur ce ce sujet.Mais comment faire pour le mettre en pratique dans notre contexte aujourd’hui, la plupart de nos églises se réunissent le dimanche, n’est-ce pas ? Merci pour cet article, je pense qu’il était important d’en parler.

  192. liliane Pour Violette   •  

    Rien ne t’empêche de faire Shabbat chez toi le samedi…et de prier aussi avec tes frères et soeurs le dimanche…deux jours plein pas mal non ? ce qu’il faut retenir c’est qu’il vaut mieux faire la volonté du Père que de plaire aux hommes!

    Michelle: J’avais déjà répondu dans le même sens à d’autres. Le fait est que durant des siècles, la main-mise catholique sur les nations était si forte que seul le dimanche était férié et donc c »était le seul jour où, même si l’on était protestant, on pouvait faire un culte. Les habitudes ont la vie dure, les traditions sont encore plus féroces ! Aujourd’hui, le samedi est pratiquement non ouvré partout. Donc les églises évangéliques pourraient faire leur culte le samedi: mais elles auraient un lever de boucliers de la part de multiples chrétiens qui ne veulent pas que l’on touche à leurs traditions ! Sans compter tous ceux – les plus nombreux – qui crient au légalisme chaque fois que l’on parle d’obéir aux commandements de Dieu !!!!!!!!!!!!!!!!! On l’a vu sur ce blog et sur d’autres blog chrétiens où les passions et critiques… et mauvaises langues, se sont déchaînées dès que nous avons commencé à aborder ce sujet tabou !

    Donc pour confirmer ce que dit Liliane, rien ne nous empêcher personnellement d’honorer le shabbat et d’aller au culte le dimanche ! D’autant que les plus féroces partisans du non shabbat lançaient souvent comme argument qu’ils faisaient shabbat tous les jours car Jésus est leur shabbat. Comme une des caractéristiques du Shabbat est de ne faire aucun ouvrage ce jour-là (pour gagner de l’argent, essentiellement, par pour servir les autres !), ceux qui se vantent de faire shabbat tous les jours doivent être aussi les partisans inconditionnels de la vie au RMI et autres alloc: bref, leur dieu, c »est l’Etat pourvoyeur …

  193. ULYSSE Nancy   •  

    Je remercie le seigneur de m’avoir fè encore cette grâce de tomber sur ce site et tou cè commentaires. que son nom soit béni à jamais. mè chères sœurs et mes chers frères Dieu vs aime et il v sauver tou cè enfants parceque cè acauses de cè enfants qui sont encore dans le monde qu’il tarde à venir. mes chères sœurs et frères ma prière pou vous est de vous revoir à la fin de ce combat pour Christ sur cette eterre, par la grâce Dieu, faut qu’on c retrouve devant le TRONE DE DIEU. svp je voudrais avoir plu de précision sur la marque de la bête, qu’à parler apocalypse 13 verset 17 et 18 pour l’amour de notre Dieu aide moi .

    Que l’Esprit de notre Dieu reste tjrs avec nous Amen

    Nancy ULYSSE

  194. Solange N   •  

    Ce blog est vraiment une réponse à ma prière! J’ai commencé à fréquenter les églises évangéliques quelques années après mon baptême à l’église adventiste car je trouvais qu’on y donnait pas au Saint-Esprit et sa Ses dons leur vrai place. Mais dans les églises évangéliques, quand je posais la question du Sabbat, on m’expliquait qu’il n’était plus nécessaire depuis la Croix. J’ai essayé d’y adhérer mais cela me « boguait »! Je trouvais particulièrement arrogant cet attitude de l’homme changeant « les temps et les lieux » et aucun argument n’empêchait de résonner cette petite voix dans mon cœur qui disait que c’était de l’arrogance et de la désobéissance. Je me disais « ce serait tellement merveilleux de trouver des chrétiens qui honorent la personne du Saint Esprit selon la parole de Dieu et qui honore le Sabbat en même temps. Je pensais que mes souhaits étaient utopiques mais ma prière a été exaucée! Je vous ai trouvé! Gloire et louange à Toi Seigneur!

  195. ULYSSE Nancy   •  

    Je remercie le seigneur de m’avoir fè encore cette grâce de tomber sur ce site et tou cè commentaires. que son nom soit déni à jamais. mè chères sœurs et mes chers frères Dieu vs aime et il v sauver tou cè enfants parceque cè acauses de cè enfants qui sont encore dans le monde qu’il tarde à venir. mes chères sœurs et frères ma prière pou vous est de vous revoir à la fin de ce combat pour Christ sur cette eterre, par la grâce Dieu, faut qu’on c retrouve devant le TRONE DE DIEU. svp je voudrais avoir plu de précision sur la marque de la bête, qu’à parler apocalypse 13 verset 17 et 18 pour l’amour de notre Dieu aide moi .

    Que l’Esprit de notre Dieu reste tjrs avec nous Amen

    Nancy ULYSSE

    Liliane: Vois tu c’est dans la prière, le jeune, la recherche de la volonté de ton Papa Céleste que tu seras mieux gardée et mieux protégée. Quand Dieu révèle c’est au prix bien souvent d’abnégation de soi, de « mort à soi même » …lis la parole de Dieu, imbibes en toi, la marque de la bête, mais que veux tu savoir que tu ne saches déjà ? tu sembles au début du lait spirituel, CE N EST PAS UN JUGEMENT C EST AVEC AMOUR QUE JE TE PARLE COMME UNE MAMAN PARLE A SON PETIT…souriress l’enfant veut se lever et courrir mais la maman lui recommande de solidifier sa marche avant…ne t’inquiètes pas, ne promènes pas des regards inquiets, l’Eternel s’occupe de toi, viens sur le blog autant que tu le souhaites, lis les enseignements, va vérifier dans la parole de Dieu…et en temps voulu l’Eternel t’éclairera dans sa Sagesse pour ce qui est de la nourriture solide..;sourires et bisous

  196. yerouchalaim   •  

    Bonjour !

    NOTE MAV: JE TROUVE BIEN INDÉLICAT DE VENIR FAIRE SA PUBLICITÉ SUR UN AUTRE BLOG, SANS MÊME DAMNDER À SES RESPONSABLES LA PERMISSION.

    Ce manque de respect va bien mal avec l’annonce d’enseignement prophétique …

    Donc, j’ai effacé ta pub !

Laisser un commentaire