Message de Georgina Dufoix à propos des présidentielles

Transmis par Micheline

Chers amis

Nous sommes aujourd’hui le 7 mars 2017. Chaque jour apporte son lot d’évènements inattendus et parfois très violents. Ce que nous vivrons dans un mois est difficile à prévoir, tenons-nous donc à la situation d’aujourd’hui.

Les candidats à l’élection présidentielle sont probablement tous connus et nous continuons à prier pour chacun d’entre eux mais l’ultra médiatisation de François Fillon me parait devoir être  regardée d’une façon différente.

Il ne s’agit pas de dire : nous prions pour son succès aux Présidentielles mais il s’agit d’ouvrir les yeux sur le combat qui se déroule sous nos yeux.

Je vois cela comme un combat spirituel bien plus que comme un combat politique.

Voilà une personne : François Fillon, qui a eu la force et le courage de se situer face à ce que nous appelons l’« esprit du monde ». L’a-t-il fait consciemment ? Je n’en sais rien car je ne le connais pas personnellement, mais le fait EST.

Il a osé dire qu’il était catholique, il a osé dire qu’il était personnellement contre l’avortement mais qu’il n’abrogerait pas la loi, il a osé exprimer son désaccord avec le mariage homo.

Ces trois positions sont largement suffisantes pour faire lever une énorme colère dans l’esprit de ceux qui vivent sous l’ « esprit du monde ».

Colère nourrie par la mise à la lumière du fait que, sur sa réserve parlementaire, il a rémunéré son épouse et deux de ses enfants.

Ceci était dans le cadre de la loi, c’est légal  mais difficile à accepter pour ceux qui le croyaient très désintéressé  et qui se réjouissaient du fait qu’il n’ait trempé dans aucune affaire du temps où il était au pouvoir.

François Fillon s’en est excusé et de toute façon, pas plus que vous ou moi, cet homme n’est parfait (nul ne sera trouvé juste devant Dieu !)

Par contre, il a tenu bon  face au déferlement des critiques et des abandons. Devant les succès de ses meetings il n’a pas joué le triomphalisme arrogant. Il a parlé de ceux qui le laissaient tomber sans amertume apparente.

Les élections présidentielles donnent un hautparleur extraordinaire à quelques personnes. Sans prendre parti  politiquement pour tel ou tel, je pense important de nous rendre compte que nous avons aujourd’hui une belle occasion de nous situer intérieurement contre  l’ « esprit du monde », de nous positionner dans la prière non pas pour le résultat d’une élection mais contre celui qui nous fait la guerre depuis si longtemps et que les positions  prises par FF font violemment réagir.

Notre positionnement, en priant pour François Fillon, est un positionnement contre l’ « esprit du monde » qu’il a  défié, votre vote futur n’est pas engagé par ce combat.

Ne lâchons pas quelles que soient les attaques, les mensonges ou les divisions que ne manquera pas de susciter celui que nous appelons parfois le « Prince de ce monde » et  gardons l’espérance qui est la nôtre  fondée sur la bonne nouvelle de la victoire de Jésus à la Croix.

Avec vous dans la prière et l’intercession,

Georgina Dufoix

  8Comments

  1. tribolo   •  

    Amis Français, la meilleure manière de sortir du marasme dans lequel se trouve votre pays actuellement, c’est d’abolir cette République et d’en créer une autre, alors voter intelligemment !

    • Beatrice   •  

      Ceux qui proposent d’abolir cette République proposent aussi de graver dans la constitution le droit à l’avortement et le droit à l’euthanasie. On peut se demander dès cet instant en quoi l’appel à la mort dans la population et au meurtre de bébés, gravé dans une constitution pourrait faire sortir un pays du marasme. Etant chrétienne (enfant de Jésus), ça me fait plutôt penser à des sacrifices humains déguisés car je ne vois pas en quoi une personne sortie de la république car tuée, assassiné, peut encore être utile à la République… Et je ne vois non plus pas en quoi, à cette personne morte, on lui accorderait un quelconque « bien être »… humaniste (le bien être c’est pour les vivants, je me dis).

      Mais avec cela, on se rappelle tout d’un coup que le communisme (qui propose ce changement de république, et dont le socialisme est la mère) a besoin de sang pour fonctionner et perdurer.

      Pour ce qui est de la possibilité offerte dans la 6e République (j’espère qu’elle n’existera jamais) de destituer des élus jusqu’au chef de l’Etat, il faut avoir un sérieux doute là dessus. Un communiste destitué par le peuple, ça n’existe pas. Un communiste qui laisse la voix au chapitre au peuple, tandis qu’il aurait tout le loisir de faire ce qui lui plaît, ça n’existe pas ou sinon ce n’est pas un communiste.

      Un chef communiste (dans l’opposition) qui parle de l’HUMAIN, de pauvres, de capitalisme destructeur, d’égalité des chances, de vertu, de souveraineté populaire, de la religion opium du peuple; un chef communiste qui parle tel un messie sans qui rien ne semble pouvoir aller bien, cela par contre c’est habituel, ça a toujours existé, et c’est même une règle. Et c’est aussi une règle qu’il n’en sort jamais rien de bon (mais au contraire beaucoup de sang, beaucoup de déception), il ne sort jamais rien de bon de tout espoir basé sur un projet communiste.

      Le discours communiste est plaisant: il dit la vérité sur beaucoup de sujets (il y a tellement d’inégalités sociales, il suffit de piocher), il dit même de très très belles choses souvent, et il promet le paradis sur terre… SAUF que le discoureur en question n’en a jamais VRAIMENT a rien à faire de la misère du peuple et qu’il n’en fera rien le moment venu sinon l’accroître terriblement.

      Et tout ceci ressort de faits historiques, ce n’est pas un simple jugement de valeur.
       
      « les faits sont têtus » (Lénine)
      « Le diable est communiste. » (Staline)

    • Beatrice   •  

      Economie :
      Le programme plus absurde que révolutionnaire de Jean Luc Melenchon

      Extrait: « Le programme de Mélenchon repose sur un triptyque destructeur : expansionnisme budgétaire, isolationnisme et étatisme. La volonté est claire, celle de s’isoler totalement de l’économie mondiale, d’assécher le potentiel d’investissement privé au sein de l’économie et celle d’exploser les dépenses pubiques plus que de raison. Pour nous faire ressembler à la Corée du Nord. « 

    • Beatrice   •  

      A Voir : Zemmour, vidéo datant du 06 avril (hier)

      Je crois que lui aussi s’inquiète un petit peu de l’engouement actuel que suscitent les discours communistes.

      Le trotkysme ou le communisme brut ne peut pas passer, bien sûr, car trop archaïque trop anti-capitaliste et rien que ça, mais si on l’adapte au siècle actuel comme il faut (et comme l’a si bien fait Melenchon) l’impossible peut devenir possible.

      Remarquons la différence entre Poutou et (le nouveau) Melenchon, on voit bien que l’un de deux est resté dans le passé et ne peut pas du tout aspirer à gouverner.

      Zemmour (je ne suis pas fan, je commente) dit également quelque chose de vrai, c’est que le discours du trotkysme (ouverture des frontières, fraternité universelle) ressemble beaucoup à celui des grands patrons (il faut ajouter, et du « faux prophète ») détenteurs du capital. Ce qui n’a rien d’étonnant puisque le nouvel ordre mondial est communiste (de gauche), mais un communisme sophistiqué qui est entrain de détruire petit à petit tout ce qui la faisait traiter d’utopiste et tout ce qui l’empêchait de régner sur la terre entière. Mais un communisme qui donnera quand même les mêmes effets à terme: mort et désolation (chaos avant gouvernement mondial et grande tribulation ensuite avec l’homme-dieu, l’antéchrist)

      Que le Seigneur Jésus Christ nous garde du communisme sous toutes ses formes, amen.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Très interessant:

      J’ai noté en particulier:

      Or que reste-t-il de cette culture politique lorsque le «débat» se réduit à éliminer, de façon ciblée et coordonnée, le seul candidat sérieux et crédible? François Fillon a le programme et la carrure pour redresser la France, et le voici disqualifié par des médias, des intellectuels et des magistrats qui font un usage sélectif de la présomption d’innocence.

      Ouf ! cela fait du bien de voir que certains grands médias français montent enfin au créneau dans cette affaire pour dénoncer la cabale ignoble Hollande/valls/Macron pour écarter Fillon, en faisant détournant la loi par des magistrats sans conscience et des médias ou journalistes vendus à la gauche bobo. Et merci à Emmanuel Navron. Il est le porte parole de beaucouop d’étrangers qui commencent à voir la pourriture cachée derrière ces élections !

      Oui, l’enjeu spirituel est énorme, c’est bien pourquoi nous devons voir clair et prier sans cesse: la guerre spirituelle pour s’emparer du pays est à son comble ! C’est les forces sataniques auxquelles, par nos lois abominables, nous avons complaisamment ouvert les portes, contre les armées du Roi des rois dont nous sommes censés faire partie !

  2. Magisaci   •  

    La personne qui a enfariné François Fillon, à Strasbourg, jeudi 6 avril, faisait l’objet d’une fiche S pour des déplacements en Afghanistan. D’après nos informations, il en aurait fait au moins deux, pendant lesquels il aurait participé à des combats. Il est inscrit au fichier des personnes recherchées (FPR) à la demande de la DGSI.
    L’attaque subie par François Fillon aujourd’hui à Strasbourg aurait pu être bien plus grave. « Heureusement qu’il s’est agi de farine et pas d’autre chose car avec quelqu’un qui est allé en zone de guerre, ça aurait pu être une kalachnikov ou une arme automatique », a indiqué une source policière à Valeurs actuelles.
    Prions pour la protection de Monsieur Fillon.

Laisser un commentaire