« MON COEUR SAIGNE… », prophétie reçue par Albert Nang, en mai 2017

AVANT-PROPOS, par Ludovic Kueté, qui nous transmet le message.

Ce message a été donné par notre Seigneur Jésus-Christ pour son Église aujourd’hui du 3 au 5 Mai 2017. Il est destiné à tous ses serviteurs : Apôtres, Évêques, Pasteurs, Prêtres, Prophètes et tous ceux qu’Il a appelés à diriger son peuple, tous ceux qu’Il a appelés à exercer dans les cinq dons du ministère pour le perfectionnement des saints, et pour préparer son épouse (l’Église) à son retour imminent.

Le Seigneur Jésus revient, et Il s’adresse ici à tous ceux qu’il a établis pour préparer son peuple à sa venue. L’auteur de cet ouvrage : le frère Albert NANG, n’a été qu’un canal dont le Saint-Esprit de notre Seigneur Jésus-Christ à utilisé l’esprit et la main pour rédiger la dictée qui lui était faite, vous n’y trouverez donc absolument rien de personnel.

Que le Nom de l’Eternel notre Dieu soit béni et exalté pour son Amour, sa grâce et sa miséricorde qui durent encore pour nous aujourd’hui au nom de Jésus-Christ, Amen.

Note MAV: je suis d’autant plus interpellée par ce message que ce matin même, en priant avec une amie, nous avons reçu que Jésus avait versé à Getsémané des larmes de sang, entre autres pour pour « racheter la volonté rebelle de la France » (Esprit qui a aujourd’hui contaminé l’Église de France). Nous avons reçu la vision que l’Église visible se camouflait derrière un bel éventail, apparemment un ouvrage d’art raffiné, pour cacher ses oeuvres vaines. Et par une autre vision que l’Eglise réécrivait l’évangile de Christ, avec des lettres enjolivées, sur parchemin, lui donnant ainsi une apparence d’authenticité biblique, afin de rendre l’évangile complaisant à l’égard du péché. Mais la Parole était ainsi vidée de sa substance et de sa puissance. Ce n’est plus l’épée à double tranchant, juste une bouillie qui paraît digeste mais qui conduit à la famine spirituelle et à la mort. Et le Seigneur nous a donné le passage suivant (il n’est pas pur les païens, mais pour les chrétiens des derniers temps !):

Roms 1: 28 Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, 29 étant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; rapporteurs, 30 médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, 31 dépourvus d’intelligence, de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde. 32 Et, bien qu’ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font. 2: 1 O homme, qui que tu sois, toi qui juges, tu es donc inexcusable; car, en jugeant les autres, tu te condamnes toi-même, puisque toi qui juges, tu fais les mêmes choses. 2 Nous savons, en effet, que le jugement de Dieu contre ceux qui commettent de telles choses est selon la vérité. 3 Et penses-tu, ô homme, qui juges ceux qui commettent de telles choses, et qui les fais, que tu échapperas au jugement de Dieu ? 4 Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de sa longanimité, ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance ? 5 Mais, par ton endurcissement et par ton coeur impénitent, tu t’amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu, 6 qui rendra à chacun selon ses oeuvres; 7 réservant la vie éternelle à ceux qui, par la persévérance à bien faire, cherchent l’honneur, la gloire et l’immortalité; 8 mais l’irritation et la colère à ceux qui, par esprit de dispute, sont rebelles à la vérité et obéissent à l’injustice.


MESSAGE donné à Albert Nang

 » Mon cœur saigne par rapport à mon Église, je suis sur le point de venir mais mon Église n’est pas prête.

J’avais dit que beaucoup seraient appelés mais que peu seraient élus mais je constate avec beaucoup de douleur aujourd’hui que si je viens maintenant, non pas peu, mais TRÈS PEU seront élus.

Il y a plus de vierges folles dans mon épouse que de vierges sages. La porte des noces de l’agneau est sur le point de s’ouvrir et seulement très peu de vierges pourront entrer, et dès qu’elles le seront, j’accomplirai ma parole, la porte sera fermée.

J’ai beaucoup de douleur et de larmes parce que ce n’est pas ce que je souhaite, ce n’est pas ce que j’attends de vous.

Pourquoi après tant d’amour démontré par le Père pour vous, l’homme se détache t-il de moi pour choisir de mourir ?

Pourquoi vous laissez vous séduire par le diable malgré mes avertissements tous les jours pendant toutes ces années ?

J’ai créé l’enfer pour Satan et ses anges rebelles qui l’avaient suivi dans sa rébellion mais l’homme va souffrir avec eux éternellement parce qu’il a choisi le même chemin que le diable et ses anges.

Je suis Amour et ceux qui vivent et vivront avec moi éternellement sont ceux qui auront choisi de m’aimer en gardant mes commandements librement, sans considérer ma parole comme une contrainte dans sa mise en pratique.

Au lieu de cela vous vous laissez séduire par Satan qui vous fait marcher selon les désirs de vos cœurs dans la perdition avec lui.

Mon cœur saigne ; tous les jours j’ai des larmes aux yeux à cause de la majorité d’entre vous qui vont en enfer parce qu’ils ont choisi de vivre comme le monde en suivant le prince de ce monde.

Je ne vois plus la différence que vous êtes supposés faire entre vous et le monde, entre votre manière de vivre et celle du monde dans lequel vous êtes.

Mon Église est devenue une prostituée, vous vous prosternés et courez après tout ce que le diable vous offre, vous vous détournez ainsi de moi et vous pensez continuer de me servir parce que vous utilisez mon nom dans ce que vous faites.

Mon Église est remplie de mondanités, il y a plus d’ivraie, beaucoup plus d’ivraie, que de blé au milieu de vous,

Je n’ai jamais voulu que ce soit ainsi, jamais ; et je ne comprends pas pourquoi vous rejetez mon amour pour votre propre perdition à cause des choses futiles et mensongères de ce monde malgré toutes mes mises en garde dans ma parole contre ces choses.

Ceci ne peut durer éternellement, la patience de mon Père arrive à son terme pour l’humanité.

J’ai fait ce que je devais faire pour vous, je vous ai montré le chemin qui mène à la vie mais la majorité d’entre vous, même étant dans ma maison, étant appelés Chrétiens, a choisi le chemin de la perdition.

Mon temps est écoulé, je dois revenir, je viens chercher ceux parmi vous, le peu parmi vous qui a choisi de vivre en se séparant du monde.

Je viens chercher une Église sans tache ni ride, ni rien de semblable comme je l’ai dit dans ma parole.

Je suis Saint, mon Père est Saint, le Saint-Esprit est Saint, tous les Anges qui sont avec moi sont Saints.

Aucune impureté n’entrera dans mon royaume.

Si j’ai dit une Église sans tache ni ride, sachez bien que ce sera scrupuleusement SANS TACHE NI RIDE.

J’étais venu sur la terre pour les pécheurs que vous étiez sans espérance, pour vous montrer le chemin du pardon, de la rédemption, du salut par moi ;

Je vous ai annoncé mon évangile, je suis venu pour que l’homme qui était perdu à cause de sa rébellion soit sauvé par la foi en moi, et qu’il retourne à la vie éternelle dans les cieux comme auparavant ;

J’ai accepté de donner ma vie, de verser mon sang devant le Père Juste, pour vous sauver de la condamnation éternelle, j’ai accompli ma mission.

Par la foi en moi, vous devenez saints et irrépréhensibles devant le Père, vous avez accès à la vie éternelle, échappant ainsi à l’enfer réservé aux rebelles.

En partant de la terre, j’ai dit que je reviendrai et que je vous prendrai avec moi afin que là où je suis, vous y soyez aussi, dans la paix, la joie, l’amour et le bonheur éternel.

Le temps de mon retour est arrivé mais cette fois, je viens non pour les pécheurs mais pour les saints,

Je viens prendre ceux-la :

→ qui ont choisi de vivre pour moi,

→ qui ont choisi de m’honorer par une vie de sainteté,

→ qui ont choisi de vivre dans la sanctification,

→ qui ont choisi de ne plus se souiller par les choses de ce monde,

→ qui ont choisi de marcher dans la lumière en mettant en pratique tous mes commandements,

→ qui ont choisi de connaître et de vivre tout ce que j’ai prescris dans ma parole,

→ qui ont choisi d’être parfaits comme mon Père céleste est parfait en vivant dans la communion avec moi, dans la prière, la méditation et l’obéissance à ma parole.

Combien mon cœur est peiné quand je vous regarde ; tous les jours, à chaque minute un grand nombre d’entre vous, qui dites croire en moi, quitte la terre et descend directement en enfer à cause de la désobéissance, de l’hypocrisie, des séductions de ce monde, de la convoitise. La même convoitise qui avait conduit Lucifer à devenir le Satan qu’il est aujourd’hui ; et vous, vous avez choisi de suivre la même voie de rébellion pour votre propre perte.

Je reviens chercher, prendre avec moi des SAINTS, PAS DES PÉCHEURS.

→ Sanctifiez-vous, revenez à moi de tout votre cœur si vous voulez vivre,

→ Débarrassez-vous des choses par lesquelles le diable vous trompe,

→ Séparez-vous des convoitises du monde qui vous éloignent de moi en vous entrainant à accomplir les désirs de votre chair.

JE VIENS, JE VIENS MAINTENANT

 

Je suis doux et miséricordieux, plein de grâce comme vous le savez et aimez à le confesser pour trouver des excuses à votre vie de désobéissance, mais, sachez le bien, ma Grâce pour vous et ma Miséricorde pour l’homme sont valables et œuvrent pour votre salut ici sur la terre et uniquement sur la terre.

J’ai dit qu’il est réservé à l’homme de mourir une seule fois après quoi vient le jugement. Et je suis fidèle à ma parole.

Sachez que si vous ne vous détournez pas de vos mauvaises voies, si vous ne menez pas une vie de sanctification, d’obéissance complète à ma parole pendant ce temps de votre vie ici sur la terre, dès l’instant où vous quittez ce monde, dès l’instant où votre âme sort de votre corps, il n’y a plus ni Grâce, ni Miséricorde, il n’y a plus de pardon ni de purification possible. Vous faites instantanément face au jugement selon ma parole, la Bible et tout ce qui y est écrit.

Je vous aime, je vous aime tellement, mais sachez que JE SUIS UN DIEU JUSTE et la seule preuve d’amour en retour que j’attends de l’homme, c’est l’obéissance scrupuleuse à ma parole, et c’est ma parole qui vous juge avec vérité parce qu’elle est la vérité et rien de ce que l’homme fait en parole ou en action n’est caché devant moi.

JE SUIS UN JUSTE JUGE.

Je veux une Église Sainte, sans tache ni ride.

Je veux des hommes, des femmes, des enfants saints, irrépréhensibles et sans reproche devant moi, qui vivent dans mon amour en demeurant dans ma parole, sans rien ajouter, sans rien enlever à ce que j’ai dit.

Je veux un peuple qui vie dans la communion avec moi et avec moi Seul.

Pourquoi voulez-vous périr quand il y a la vie ?

Pourquoi n’acceptez-vous pas de payer le prix de souffrance dans ce monde pour avoir la vie meilleure qui vous est réservée dans mon royaume ?

Pourquoi, vous, Pasteurs et tous ceux que j’ai appelés pour diriger mon peuple, pour instruire mon peuple dans mes voies, pour apprendre à mon peuple à rechercher la communion parfaite avec moi par la connaissance et l’obéissance à ma parole qui est la vérité, vous laissez vous séduire et tromper facilement par Satan ? Pourquoi ?

Vous savez que je redemanderai à chacun de vous le sang de chaque homme qui aura péri parce que vous ne leur aurez pas dit la vérité, parce que vous ne leur dites pas que la seule façon, la seule condition pour le croyant de gagner son élection, de passer du niveau d’appelé à celui d’élu, c’est de mener devant moi une vie conforme à ma parole sainte, une vie de justice, une vie de sanctification, qui n’est possible que par la connaissance et l’obéissance totale à ma parole qui est la vérité.

Je suis le chemin, la vérité et la vie, nul ne peut allez au père que par moi, par la foi en moi.

Si vous avez la foi en moi, pourquoi, pourquoi ne marchez-vous pas dans la vérité de ma parole sainte pour avoir la vie ?

Enseignez à mon peuple à échapper à la colère qui vient sur ce monde

Comme je l’ai dit, lorsqu’un homme meurt et quitte la terre, il n’y a plus ni pardon, ni miséricorde, ni grâce. Le temps de grâce c’est pendant votre parcours terrestre jusqu’au jour de votre départ de ce monde.

Enseignez à mon peuple à s’éloigner du péché, à fuir la convoitise de ce monde.

Je veux voir, et les païens qui ne me connaissent pas doivent voir en vous la différence qu’il y a entre ceux qui croient en moi, qui marchent dans mes voies selon mon Esprit et ceux qui ne croient pas en moi et qui vivent selon la chair.

Mais au lieu de cela, vous vous mélangez au monde, vous vivez comme et selon le monde qui vous entoure pourtant je vous ai dit que vous êtes dans le monde mais vous n’appartenez pas au monde, je vous ai dit de fuir les convoitises du monde, de ne pas vivre selon les désirs de votre chair. Je vous ai dit de vous garder du monde et de ses convoitises ; je vous ai dit d’être Saints car je suis Saint.

Vous pasteurs qui êtes supposés enseigner ces choses, vous ne le faites pas, vous ne vous souciez pas du salut des âmes de mon peuple, vous vous occupés des choses terrestres, vous conduisez mon peuple à la perdition en orientant sont attention, son affection sur les choses terrestres : leur vie, leur bien être social, le matériel, la prospérité physique, la santé du corps et de la chair. Vous donnez ainsi l’accès à satan de vous manipuler, vous entrainant ainsi dans toutes sortes de dérives et de choses abominables dans lesquelles je n’ai rien à voir, et vous faites tout cela soit disant en mon nom.

JE VAIS VOUS JUGER ET VOUS N’ÉCHAPPEREZ PAS SI VOUS NE VOUS REPENTEZ PAS MAINTENANT POUR DIRE LA VÉRITÉ ET SAUVER MON PEUPLE QUI EST ENCORE VIVANT ET QUI VEUT ME CONNAITRE ET ÊTRE SAUVER DE LA COLÈRE QUI VIENT SUR CE MONDE

Beaucoup d’âmes sont en enfer à cause de vous, de votre cupidité, de votre perversion.

Je viens et mon jugement est avec moi et il sera impartial.

Je ne permettrai pas une seule tache d’iniquité, de souillure, ni rien de semblable dans mon royaume. DITES LA VÉRITÉ À MON PEUPLE.

Pourquoi laissez-vous la souillure s’installer dans ma maison ?

Je viens et je veux un peuple saint comme je suis Saint, comme le Père est Saint.

Vous avez laissé Mammon et Jézabel gagner vos cœurs.

Les âmes pour lesquelles je me suis sacrifié vont en enfer tous les jours parce que vous ne leur dites pas la vérité. La plupart d’entre vous se sont détournés de moi pour suivre les séductions et les mensonges de Satan et vous continuez de prononcer mon nom dans votre iniquité, dans votre égarement, égarant ainsi complètement les âmes qui croient échapper au monde pour venir dans ma maison et trouver la vie.

À cause de votre cupidité vous avez laissé le diable prendre le contrôle de ma maison parce que vous l’avez laissé s’installer dans vos cœurs par votre convoitise et votre vanité. Mon peuple est ainsi détruit à cause de vous.

Sachez le bien, je vous ai demandé de veillez, je vous demande de veillez sur votre salut avec crainte et tremblement, de veiller parce que vous ne savez pas quand je viendrai, de veiller parce que vous ne savez pas quand le voleur viendra casser et détruire votre maison ; de vous abstenir des œuvres de la chair, des séductions, de la convoitise de ce monde, mais vous ne veillez ni sur l’un ni sur l’autre ; vous êtes souillés et mon peuple l’est à cause de vous. VOICI JE VIENS ET MA COLÈRE EST AVEC MOI.

Vous avez laissé toutes sortes de vanités s’installer dans mon Église parce que vous avez attristé mon Esprit, le Saint Esprit en vous qui, à cause de votre iniquité, de votre perversion, de votre égarement s’est tu et s’est mis à l’écart. Il ne vous parle plus parce que vous ne recevez plus ce qu’il prend de moi pour vous donner pour mon peuple ; la parole que je donne pour sanctifier mon peuple et le préparer à ma venue imminente.

J’avais dit d’enseigner à mon peuple tout ce que j’ai prescrit dans ma parole, et que le Saint Esprit vous aiderait dans cette tâche mais vous ne l’écoutez plus à cause de la vanité qui s’est installée dans vos cœurs par votre convoitise.

Vous ne recevez plus les paroles de sainteté, de justice, de vérité dont a besoin mon peuple pour être sanctifié et être prêt à mon retour.

À cause de cela, le Saint Esprit s’est tu, et satan a pris immédiatement sa place comme un ange de lumière qui continue de vous enfoncer d’avantage dans votre perdition, dans votre vanité, dans toutes ces choses abominables que vous faites et faites faire à mon peuple, l’entrainant ainsi avec vous dans votre égarement. Et vous continuer de faire ces choses en prononçant mon nom. PRENEZ GARDE.

Pourquoi faites-vous cela ?

Revenez à moi et sauvez le reste qui est en train de périr avec vous.

Débarrassez mon Église de toutes ces mondanités, de toutes ces souillures de la chair, de toutes ces choses que vous avez laissé Satan ajouter comme pratiques dans mon Église comme venues de moi, vous entrainant ainsi dans la souillure et le mensonge de la chair.

À cause de ces pratiques, les désirs de mon peuple ne sont plus portés vers moi, ni vers le salut de leurs âmes, ni vers les choses d’en haut, mais plutôt vers les choses terrestres, vers la satisfaction de leurs désirs charnels.

Enseignez à mon peuple la crainte de l’Eternel, la Justice, la Sanctification sans laquelle personne ne me verra.

J’ai dit de ne rien enlever, de ne rien ajouter à ma parole, mais vous avez enlevé de mon évangile le salut de l’âme, le royaume des cieux, pour vous concentrer sur la prospérité terrestre et la satisfaction de la chair.

Mon peuple ne cherche plus ma face, l’intimité avec moi, mais il cherche mes bénédictions matérielles, physiques pour leur bien-être terrestre et très peu cherchent à me connaître, très peu sont prêts à entrer dans le royaume de Dieu y compris la majorité d’entre vous.

Vos assemblées sont pleines de membres mais combien parmi vous sont prêts à entrer dans le royaume de mon Père si je viens maintenant comme je suis sur le point de le faire ?

Le royaume des cieux est prêt, les saints dans les cieux sont prêts, mon Père est prêt à vous accueillir, les demeures que j’avais promis d’aller vous préparer sont prêtes, MAIS VOUS VOUS N’ÊTES PAS PRÊTS.

Vous laissez Satan vous distraire par la vanité de ce monde. Cependant au temps marqué par le Père je viens, et que vous soyez tous prêts ou pas je viens. Ma venue est imminente comme je ne cesse de le répéter ; il n’y a plus de temps.

Je viens chercher ceux parmi mon peuple qui me connaissent vraiment, celles de mes brebis qui entendent ma voix, qui écoutent mes avertissements à l’Église et qui m’attendent nuit et jour dans la prière et la sanctification.

J’ai dit de veiller, c’est ceux que je trouverai veillant et fidèles à mon arrivée que je prendrai avec moi.

Je vous ai avertis qu’à la fin des temps l’iniquité augmenterait et que la charité du plus grand nombre se refroidirait et j’ai dit que celui qui persévèrera jusqu’à la fin sera sauvé.

Seuls ceux parmi mon peuple qui auront persévéré dans mon amour c’est-à-dire dans la mise en pratique de mes commandements, vivant dans la sainteté, la pureté, la justice, la vérité, pourront entrer dans mon royaume. Quel que soit le nombre, c’est ceux là que je viens chercher.

J’ai dit que beaucoup sont appelés mais peu sont élus, les élus sont ceux parmi mon peuple qui ont décidé de rester et persévérer dans le chemin étroit, la vérité, pour avoir la vie que je suis.

Je viens chercher des vierges sages qui persévèrent dans la pureté et qui ne souillent pas leur virginité par les tromperies de ce monde.

Pasteurs, sanctifiez vous et sanctifiez mon peuple par ma parole, je veux un peuple consacré à mon service, séparé du monde et de sa convoitise, je veux un peuple Saint.

Je vous ai tout donné dans ma parole ; expulsez la cupidité, la séduction et l’impudicité de mon Église.

Au milieu de vous les femmes ne connaissent plus la pudeur, la sainteté dans mon Église, laissant ainsi l’esprit de Jézabel détruire. Je veux que les femmes s’habillent comme je l’ai prescrit dans ma parole, qu’elles soient chastes et réservées. Je n’ai pas mentionné ces choses dans ma parole pour rien ; elles doivent être scrupuleusement mises en pratique pour ne pas laisser la porte ouverte à Satan. L’habillement des femmes qui se disent mes filles doit être décent.

Aucune femme devant ma face ne doit porter des vêtements d’homme, ni de vêtement visant à exposer sa nudité au risque d’attirer sur elle la convoitise sexuelle qui souille mon peuple.

Les pantalons sont décents pour l’habillement des hommes et des hommes seuls pas pour les deux sexes.*

*Note MAV: Je veux rappeler que la Bible ne parle pas de pantalon, car ils n’existaient pas. D’ailleurs, un pantalon de femme est un vêtement de femme,  pas un vêtement d’homme, même si aujourd’hui tout est fait pour gommer le sexe des gens, et cela commence souvent par leur habillement. Mais la Bible parle bien, comme une abomination, des habillements portés volontairement, pour se faire assimiler au sexe opposé. En Afrique, où la grande majorité des femmes portent des « boubous », habits pratiques, adaptés au climat, et souvent très beaux, mettre un pantalon peut refléter chez certaines chrétiennes un esprit de rébellion. Mais dans les pays nordiques, un pantalon peut mieux protéger du froid tout en étant très décent. C’est dans ce sens qu’il faut entendre cette admonestation. De fait, bien des robes aujourd’hui sont très impudiques, tout autant que certains pantalons (ou shorts) que les hommes portent… y compris en Afrique. Il en est de même dans ce qui suit : Il y a des maquillages très discrets, d’autres sont ostentatoires et destinés à séduire, seulement à séduire, donc à faire chuter autrui. Etc.  Sachons discerner quel esprit agit…

De même que les robes décentes pour les femmes et uniquement les femmes.

Que les femmes n’ajoutent rien d’artificiel à leur corps physique en dehors de leurs vêtements décents de même que les souliers.

Quand j’ai créé la femme, je l’ai créé parfaite en beauté, si j’avais voulu ajouter des couleurs sur leurs lèvres, leurs ongles ou leur yeux, je l’aurai fait à la perfection dès la création si tel avait été mon image et ma ressemblance que vous êtes. Elles naitraient avec ces marques comme je l’ai fait pour chaque fleur à qui je donne des couleurs spécifiques dès le départ.

Je vous ai créé parfaits en beauté parce que vous êtes mon image et ma ressemblance, n’ajoutez rien et n’enlevez rien, restez comme je vous ai fait dès le sein de votre mère.

Je connais le nombre de cheveux qu’il y a sur vos têtes ainsi que leur taille et couleur, n’y ajoutez rien, de même que vos ongles et vos yeux.

Tout ce que vous ajoutez sur votre corps naturel en dehors de vos vêtements et chaussures décents, vient du malin. Ces choses viennent de satan et lui sont consacrées pour atteindre son but de séduction et d’impudicité. Ces choses vous détournent de moi et vous disqualifient de ma sainteté.

Je suis l’Éternel qui ai fait toute choses et j’ai fait l’homme parfait en beauté physique comme je suis, n’y ajoutez et ne modifiez rien parce que cela vient de satan qui veut pervertir toutes choses par la ruse pour aboutir à ses fins que vous ne connaissez pas toujours.

Restez purs et saints, vous n’avez pas besoin de ces choses sur la terre où vous êtes juste de passage.

Mais si vous vous attachez à ces choses, elles vous conduiront en enfer après votre passage terrestre.

J’ai dit que : si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la ; mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie, que d’avoir les deux mains et d’aller dans la géhenne, dans le feu qui ne s’éteint point.

Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le ; mieux vaut pour toi entrer boiteux dans la vie, que d’avoir les deux pieds et d’être jeté dans la géhenne, dans le feu qui ne s’éteint point.

Et si ton œil est pour toi une occasion de chute, arrache-le; mieux vaut pour toi entrer dans le royaume de Dieu n’ayant qu’un œil, que d’avoir deux yeux et d’être jeté dans la géhenne, où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s’éteint point.

Dites à mes filles de se débarrasser de ces choses sinon elles n’auront pas de part avec moi.

Le moment est venu pour la dernière purification de mon Église avant mon retour imminent.

J’ai dit à Pierre que si je ne lui lave pas les pieds il n’aura pas de part avec moi, de même si vous ne me laissez pas vous débarrasser de ces choses que l’ennemi silencieusement, comme la poussière a placé sur vous, vous n’aurez pas de part avec moi.

Souvenez vous que j’ai lavé les pieds des apôtres pour les rendre entièrement purs, juste avant mon départ à la croix, donc mon départ de ce monde vers mon père !

De même, il y a beaucoup de choses que satan a placé sur vous comme marque d’appartenance aujourd’hui, ceci par la séduction, par la ruse, dont vous devez vous débarrasser, vous séparer sinon vous n’aurez pas de part avec moi.

Vous devez rester dans la pureté de ma parole, demeurer dans la vérité de ma parole.

Débarrassez mon Église des pratiques occultes par lesquelles vous avez laissé le diable vous séduire en les instituant dans ma maison :

Les « lotions spéciales » ,

Les parfums,

Les ablutions,

Les crucifix,

Les statuettes,

Les eaux bénites dites de miracle,

Le sel béni,

Les eaux appelées sang de Jésus,

Les bougies,

Les huiles bénies ou auxquelles vous avez attribuées des vertus spéciales,

Les objets bénis, comme vous les appelez,

Les mouchoirs de miracle,

Les bagues,

Les amulettes,

Les croix et médaillons bénis etc…

Le diable vous a séduit et se glorifie dans toutes ces choses à cause de votre convoitise charnelle, détournant ainsi mon peuple de la communion avec moi par la prière, la vie de sanctification dans la vérité de ma parole sainte à laquelle je suis fidèle.

L’onction qui accompagne ces choses ne vient pas de moi mais du séducteur qui est Satan.

Je n’ai pas besoin de ces choses pour bénir mon peuple. Débarrassez mon Église de ces choses et revenez à moi maintenant pendant qu’il est encore temps pour échapper à la colère de l’Eternel qui vient sur ce monde impie.

Je vous ai tous appelés au salut, mais vous devez gagner votre élection pour entrer dans le royaume des cieux par votre consécration à ma parole et ma parole seule. Dans la communion avec moi dans la prière, la sobriété. Demeurez dans la vérité totale de ma parole et ne vous laissez plus séduire.

Je vous le dis en vérité Je viens, et je viens pour une Église sans tache ni ride ni Rien de semblable, vous devez veillez à être irrépréhensibles, irréprochables devant moi parce que je ne ferai acception de personne. Je suis Juste, je suis Dieu.

Si c’est moi que vous servez, si c’est avec moi que vous voulez passer l’éternité, faite ce que je dis dans ma parole pour y entrer.

Je viens et ma colère, ma justice, sont avec moi pour rendre à chacun selon ses œuvres.

Pour ceux d’entre vous qui ont été appelés à diriger mon peuple, sachez que je vous redemanderai beaucoup, j’exige beaucoup de vous, si une seule âme périt à cause de votre négligence dans l’enseignement de la vérité de ma parole à mon peuple. Vous serez jugés si mon peuple périt faute de la connaissance que je vous ai chargés de rechercher, afin de recevoir auprès de moi pour leur donner dans le but de les parfaire dans ma connaissance, dans la vie de sainteté, dans mon amour, dans ma justice, dans ma droiture, dans la fidélité à ma parole. Ce sont les seules conditions d’élection, de qualification pour entrer dans le royaume des cieux pour lequel je viens chercher ceux qui seront prêts.

Ma maison est devenue un lieu de commerce de tout genre

Mon peuple ne connait plus la crainte de l’Eternel qui est la haine du mal. J’ai donné les conditions, les instructions, le chemin à suivre de tous ceux qui viennent à moi pour être sauvés.

 

Le but pour lequel l’homme vient à moi doit être le désir vital d’échapper aux ténèbres du monde dans lequel vous vivez, d’échapper au joug posé sur ce monde par Satan, de passer de la mort à la vie, des ténèbres à la lumière. Ceci par la repentance totale des œuvres mortes de la vie de vanité et de la convoitise de ce monde.

 

Mais aujourd’hui je suis attristé parce que ce n’est plus le but pour lequel vos assemblées sont pleines.

 

Mon Église est remplie de gens qui ne viennent pas pour se repentir de leurs péchés et avoir la vie éternelle par la foi en moi, en mon sang versé à la croix pour eux, ils ne viennent pas fatigués et chargés de leur veine manière de vivre dans le monde pour la déposer à mes pieds pour recevoir ma vie, la vie éternelle.

NON mais ils viennent à moi aujourd’hui, non pour avoir la vie éternelle, non pour entrer dans le royaume des cieux, mais pour avoir des solutions à leur vie terrestre.

 

Maladies physiques,

 

Délivrances,

 

Problèmes financiers

 

Mariage

 

Voyage

 

Bien être social

 

Prospérité matérielle etc…

 

Où sont ceux qui viennent à moi à cause de mon œuvre accomplie à la croix pour l’homme ? Je suis indigné, attristé et en colère contre vous Pasteurs, Prêtres … que j’ai établis pour leur dire la vérité, pour les orienter dans la bonne direction, pour sauver leurs âmes. Vous avez un comportement de mercenaires, qui ne se soucient pas des brebis, mais de leur salaire.

 

 

 

À cause de votre cupidité, vous avez ouvert la porte au loup dans votre cœur et il vous utilise pour détruire mon troupeau, pour conduire mon peuple en enfer parce que vous ne leur enseignez pas à observer, à pratiquer mes commandements, à mener une vie qui les qualifie pour entrer dans le royaume des cieux, à rechercher mon royaume d’abord.

Vous ne leur enseignez pas à marcher dans mon chemin, dans la vérité de ma parole pour avoir la vie, but pour lequel je suis venu m’offrir sur la terre.

Je vous redemanderai le sang de ces âmes que vous laissez Satan détruire à cause de votre infidélité, de votre convoitise, de votre cupidité insatiable.

Vous n’entrez pas vous-mêmes dans le royaume des cieux et vous empêchez ceux qui veulent entrer de le faire en leur cachant la vérité.

 

Vous aimez à avoir des salles pleines de gens pour calculer le montant des rentrées d’argent. Vous cherchez des stratégies que le diable se plait à vous inspirer pour augmenter le revenu de votre gain sordide.

 

 

JE VIENS ET MA RÉTRIBUTION POUR CHACUN DE VOUS EST AVEC MOI.

 

Si vous ne vous repentez pas pour revenir à moi, si vous ne tournez votre dos à Mammon, il vous sera très dur de regimber contre les aiguillons, contre ma colère.

Puisque chacun de vous ne pensez qu’à votre propre gloire, à l’honneur, la popularité de votre nom, ma maison est envahie par l’impudicité, la cupidité, toutes sortes de convoitises du monde et vous mes serviteurs vous êtes à leur tête et vous les entrainez avec vous à la perdition.

 

REVENEZ A MOI CAR JE VIENS ET MA RÉTRIBUTION EST AVEC MOI.

 

Je viens chercher une Église sans tache ni ride,

 

Je viens chercher des saints pour le royaume, pas des pécheurs

 

Je viens chercher ceux d’entre vous qui ont gagné leur élection pour entrer dans mon royaume par une vie de consécration à la Justice, à la Sainteté, à l’Amour véritable du prochain dans la pureté, un peuple qui mène une vie de sanctification au milieu de vous tous qui êtes appelés.

 

Je ne viens pas prendre les appelés, tous ceux d’entre vous qui se disent chrétiens et croyants mais qui ne le sont que des lèvres et qui remplissent vos assemblées.

 

Je viens prendre mes élus, mes vierges sages qui sont les chrétiens qui ont décidé de m’aimer profondément en esprit et en vérité, c’est-à-dire en paroles et en actions, des chrétiens qui marchent dans ma crainte et mon amour.

 

Je viens pour un peuple Saint, qui vit dans le monde mais qui n’appartient pas au monde, qui est séparé du monde, des œuvres du monde, qui ne désir pas les choses du monde, mais qui a les yeux fixés sur moi, l’auteur et le consommateur de leur foi.

Je viens chercher mes biens aimés qui prient qui veillent et qui m’attendent nuit et jour pour leur rédemption éternelle.

 

C’est pour ceux la que je reviens sur la terre dans très peu de temps pour les prendre avec moi et leur donner la récompense qui leur est réservée dans le royaume de mon Père comme je vous avais promis.

 

Je suis l’Agneau de Dieu et mes noces sont prêtes ; il ne manque plus que l’épouse.

Le ciel est prêt, les demeures sont prêtes pour mes frères et sœurs dans la maison de mon Père.

Je viens et je ne tarderai pas,

 

La patience de mon Père s’est prolongée jusqu’ici, mais elle arrive à son terme.

Il est temps que l’éternité continue dans les cieux en concluant de façon définitive la solution mis en œuvre par le Père pour résoudre le trouble créé par lucifer (satan) dans les cieux.

Il est temps que ceux des hommes qui ont choisi de vivre avec moi, mon Église, rentre à la maison ;

Il est temps que ceux qui ont choisi de suivre le diable dans sa rébellion, qui ont rejeté mon amour, il est temps qu’ils aillent avec satan dans le châtiment éternel qui leur a été réservé.

Il est temps que les choses anciennes passent définitivement, qu’elles soient détruites et disparaissent afin que les choses nouvelles créées par mon Père apparaissent, la nouvelle terre et les nouveaux cieux.

Il est temps que l’ordre et la paix soient rétablis pour l’éternité future.

LE TEMPS EST ACCOMPLI, JE VIENS

Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit à l’Église.

 

FIN DU MESSAGE                                           

 

Maranatha

Viens Seigneur Jésus

Amen,

Merci Seigneur

 

A toi seul soit la Gloire pour l’éternité.

 

 

 

 

 

 

 

 

1 Thessaloniciens 4

15 Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur: nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts. 16 Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. 17 Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.…

Apocalypse 21:8

 

Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort.

 

 

Apocalypse 20:15

 

Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu.

Diffusion autorisée sous réserve de reproduction intégrale du contenu.

 

 

1 Corinthiens 15

51 Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, 52 en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés.53 Car il faut que ce corps corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l’immortalité.

 

 

  16Comments

  1. Patrice   •  

    Et pendant ce temps…

    Bientôt un label « Église verte »
    La Fédération Protestante de France, la Conférence des Évêques de France, l’Assemblée des évêques orthodoxes de France et le Conseil d’Églises chrétiennes en France, vise la « conversion écologique » des paroisses, dans une « harmonie œcuménique ». La procédure est simple, on établit en ligne son « éco-diagnostic » par le biais d’un questionnaire à choix multiples… Cela se traduit très concrètement : comment rénover son presbytère avec le moins d’énergie possible, comment inaugurer son potager partagé… Pour obtenir et conserver ce Label Église verte, l’église doit s’engager à progresser – à son rythme – dans l’un des cinq thèmes durant l’année…

    Un aspect de l’apostasie inattendu…

  2. helene   •  

    « Conversion écologique » c’est nouveau, « Conversion à Jésus-Christ » c’est mieux, il est écrit dans Romains 12/2 :
    « Ne vous conformez au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. »
    Eglise verte est-ce la volonté de Dieu ?

  3. sarah7   •  

    Belle prédication digne de l’église évangélique pentecôtiste etc… enfin de l’église traditionnelle, mais il y a des erreurs même dans la compréhension et l’explication des Écritures.

    Je ne reviendrais pas sur l’habit de femmes Michelle l’a fait et bien fait, toute l’Église n’est pas l’épouse de Christ, il n’y a pas 3 dieux mais UN DIEU, le Père, la Parole venue en chair et L’Esprit qui a recouvert Jésus et qui recouvre tous ceux qui l’on reçu mais qui n’est pas une personne.

    Je ne dirais pas que c’est une prophétie, mais bien une exhortation et un mélange de plusieurs prophéties déjà parues.

    Lorsque l’on reçoit faisons bien le tri entre ce qui vient de Dieu et ce qui vient de notre cœur même si c’est juste car oui il faut sortir de ce monde.

    Que celui qui se sanctifie se sanctifie encore, que celui qui se souille se souille encore, continuons à marcher dans la sanctification sans laquelle nul ne verra le Seigneur, car l’horloge avance et soyons trouvés prêts.

    Que Dieu nous éclaire dans Sa vérité et nous bénisse.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Oui, il y a de la chair….

      Comme dit la Parole, on trie et on prend ce qui est bon. Effectivement, on retrouve des « interprétations » « bibliques » (de fait religieuses et charnelles) propres à l’Afrique, ce qui ne devrait pas être puisque toute la Bible est pour tous les peuples. Moi je porte des pantalons depuis longtemps….car j’ai des jambes très abimées ! Il serait absurde que de m’expliquer qu’il faut que je porte des jupes parce que le pantalon n’est pas biblique. Qui oserait me forcer à devenir un objet de risée, parce que je dois porter des socquettes d’enfant et des chaussures chausson, certes pas à talon- Tiens il a oublié de parler des talons hyper pointus, venant d’Italie, qu’aiment porter les Africaines riches, même si elles sont chrétiennes ! Et puisque Jésus portait une robe (tunique ), ou la la, quelle horreur.

      Ce sont ces enfantillages ou préjugés religieux qui permettent aux hommes de culpabiliser et encore culpabiliser les femmes. Et heureusement aussi que l’on se coiffe, car il n’y a aucune gloire à ressembler à une souillon: c’est du manque de respect d’autrui. Quand en sus on voit la propension des hommes africains (à commencer par les Chrétiens et les pasteurs) à se parer d’or et de montres de luxe ostentatoires, ces hommes feraient mieux de balayer devant leur porte, car ils commettent un crime horrible: ILS PILLENT LES BREBIS POUR S’OFFRIR CELA, et ils font crever de faim leurs prores enfants …

      Tu as raison, ce n’est qu’une compil de quantités d’autres choses que nous avons déjà entendues… et qui elles venaient du trône de la grâce, et on met son « bitûme » personnel pour faire tenir l’ensemble 🙂

      Pas besoin d’aller en Afrique pour cela, on en a autant, de ces prophètes qui se volent les paroles les uns aux autres, et même parmi eux, je connais un «  prophète » « messianique », dont on m’envoie régulièrement des « prophéties »,alors que, comnnaissant l’homme depuis 17 ans, un « prophète » qui a de plus en plus de succès parmi le monde chrétien justement parce qu’il se fait passer pour messianique et que c’est un menteur qui a changé son nom et sa filiation, je sais bien que c’est un « bitumeur » des prophéties d’autrui: on picore à droite à gauche, on bitume avec sa chair, et on sort une nouvelle prophétie… tout en piochant dans la poche d’autrui ! Regardez donc un signe: quand vous voyez un homme s’enrichir outre mesure en donnant des prophéties, demandez vous si c’était ce que les apôtres ont démontré ! Non, eux, on les a crucifiés, pas enrichis ! REGARDEZ CE GENRE DE FRUIT !

      J’ai profité de ton commentaire pour alerter ! Effectivement, il n’est pas normal qu’on ait, au milieu de prophéties qui semblent venir de Dieu, une partie qui pue les convictions charnelles ou religieuses (Trinité) erronées. Quand cela vient du trône de la grâce, on n’entendra jamais parler de trois personnes distinctes pour Dieu, et pour cause. Les manifestations terrestres de Dieu (QUE L’HOMME DONC PEUT VOIR SANS MOURIR) et le Tout-Puissant sont UN ! La buée de ma respiration, même si elle sort de ma bouche, ne peut être considérée comme n’étant pas moi, même si elle finit par former son petit nuage à part !!!!

  4. fleur22   •  

    Merci Sarah et Michelle pour vos commentaires. Ça confirme mon ressenti quand je lisais, j’étais mal à l’aise, je n’avais pas fini de lire d’ailleurs. Ça sent « c’est pas ca ». Et moi aussi je porte souvent des pantalons et je suis loin de me sentir homme, je suis une femme et ça se voit. Donc je crois que l’intention compte tout de même ; je suis une femme mais je porte des pantalons car c est très pratique.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Et au final souvent plus sobres et pudiques que des jupes trop courtes… Il a oublié de nous contraindre à mettre des voiles sur la tête. Une aberration religieuse car les voiles, c’est pour voiler (la face), pas pour parer (les cheveux)… Et ces hypocrites, quand vont-ils laver les pieds de leur femme chrétienne selon Jn 13 !

      • fleur22   •  

        Tout à fait c’est plus pudique.
        Je voudrais bien qu’ on s’habille comme en 1910 avec de longues robes en tafetas mais les temps ont changé, c’est une réalité.
        En plus aujourd’hui c’est facile de se faire passer pour un homme quand on est une femme, on peut même devenir un homme et ça se fait. Ce qui est anti chrétien et contre la parole de Dieu.
        Quant à la séduction qui fait chuter les frères (et soeurs), c’est à mon avis une question d’attitude et non pas de port de pantalons. J’en ai vu des filles en hidjeb (voile islamique) avec des yeux enflammés et séducteurs qui feraient perdre la tête à certains !
        Quand on est séduit c’est qu’on n’est pas mort à soi (bon je suis une femme peut être c’est différent pour un homme mais intuitivement je me dis qu’un homme doit être plus fort, plus puissant qq part ! ).
        La séduction c’est comme la sorcellerie, ça se dégage de la personne car elle désire séduire, une forme de manipulation. Quant à certaines qui portent des affaires trop courtes, trop serrées..impudiques, c’est franchement vulgaire et ça manque de finesse donc rien de vraiment séduisant la dedans sauf si on est vraiment assoiffé.
        Se laisser séduire veut dire qu’on a des failles en soi et qu’ on manque de maturité et ça doit nous pousser à la réflexion.
        Quand on est chrétienne, même avec un pantalon moulant (je n’en porte pas personnellement), eh ben on ne remarquera pas car la femme a une attitude humble, ne fait passer aucun message pervers.
        On peut séduire avec les yeux, les manières, la façon de parler, par le message qu’on dégage… ce sont les démons qui nous tentent à travers cela et on est plus forts par le nom de Jésus Christ.
        Ce n’est pas de la morale que je fais c’est juste un avis et pour moi une réflexion sur le sujet.
        Grosses bises et gloire à Jésus notre Maître !

        • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

          D’ailleurs si les musulmans exigent que les femmes se voilent et même portent la Burqa (le pire est que ce n’est même pas dans la Coran), c’est qu’aux-mêmes, dans une religion qui porte l’homme au sexisme, à l’impureté et à l’esclavage sexuel (où est-il parlé dans le Coran pour les hommes d’être purs et de crucifier la chair avec ses passions et ses désirs ?), ont peur de leurs pulsions. Alors ils mettent les femmes dans des sacs, les traitent comme des animaux, ce qui ne change rien au final: ils violent et s’adonnent à toutes sortent de perversions excécrables (pas tous, heureusement: il y en a des civilisés !). Car ce n’est pas les femmes qu’il faut voiler, ce sont les hommes qui doivent apprendre à respecter les femmes… Et là, on a du boulot partout, pas que dans l’Islam. !

          Oui, on prêche beaucoup sur « femme, soyez soumises à vos maris ». Mais bien rarement sur « mais aimez vos femmes comme Christ aime l’Eglise »

          Ou encore:

          1 Pierre 3:7
          Vous de même, maris, vivez chacun avec votre femme en faisant preuve de discernement : elles ont une nature plus délicate. Traitez-les avec respect : elles doivent recevoir avec vous la vie que Dieu accorde dans sa grâce. Agissez ainsi afin que rien ne vienne faire obstacle à vos prières.

          Là, on doit parler, pour beaucoup de femmes, d’une sorte de paradis sur terre !

          • remi25   •  

            Oui, l’obéissance à la Parole de Dieu et la mise en pratique des commandements qui en découle commence dans l’intimité familiale. Cela passe évidemment par une discipline de tous les jours.
            Je remarque qu’au moins 2 choses font obstacle aux prières = le non-respect des parents et le non -respect de son épouse (x), ce qui démontre bien qu’il ne s’agit pas de commandements mineurs.
            Je note par ailleurs dans ton commentaire Michelle, une similitude troublante dans les mots « voile » et « viole », qui m’interpelle fortement..

      • TINOU68   •  

        Au dernier séminaire, je n’arrivais pas à rester debout à certaines réunions,tellement l’onction était puissante, comment j’aurais fait si j’avais été en jupe?

        • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

          On t’aurait couverte, ce qu’on a fait pour d’autres !

          • TINOU68   •  

            Bien sur, mais le ferait-on là où la jupe est obligatoire? Ah ben de toute façon, là, ils ne tombent pas …

            • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

              🙂

  5. Pat37   •  

    Effectivement comme l’a dit Michelle dans les temps bibliques les hommes ne portaient pas de pantalon mais des tuniques, comme les femmes portaient des robes.
    Tout cela, outre la culture du moment, avait un aspect pratique notamment au niveau de l’hygiène car les toilettes n’existaient pas à l’époque:

    Deutéronome 23:13 Tu auras parmi ton bagage un instrument, dont tu te serviras pour faire un creux et recouvrir tes excréments, quand tu voudras aller dehors.

    Un pantalon qu’il soit pour un homme où pour une femme s’il ne fait pas ressortir exagérément les formes, serait plutôt un vêtement qui nous permettrait de cacher notre nudité comme le caleçon des sacrificateurs, et de plus aujourd’hui à la différence des temps bibliques nous avons en générale des toilettes :

    Exode 28:42 Fais -leur des caleçons de lin, pour couvrir leur nudité; ils iront depuis les reins jusqu’aux cuisses.

    Si nous assimilons les pantalons qui sont une image des caleçons que portaient les sacrificateurs, Yeshoua n’a-t’il pas fait de nous un Royaume de sacrificateurs:

    Apocalypse 1:6 et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen !

  6. Landry   •  

    Oui Pat37, je vois aussi les choses un peu dans ton sens. Et si on y entre un peu plus loin dans la sanctification, avec le principe de ne pas laisser paraître ses formes, beaucoup de soeurs vont probablement trouver préférable de porter des robes plutôt que des pantalons afin aussi de moins réfléchir entre comment elles aimeraient paraître et comment elles devraient paraître. De l’autre côté, certains frères n’y échapperont pas.

    Le Seigneur affirme venir chercher une épouse sans tâche ni ride, mais je me demande si cela est-il vraiment possible aujourd’hui. C’est vrai que la foi permet au Seigneur de tout accomplir en nous, mais néanmoins, cela reste quelque chose de difficile, non pas toujours dans la qualité de l’épreuve, mais aussi dans la longueur, le nombre d’années que ça prendra au Seigneur pour nous purifier en fond et comble. à force de goûter aux épreuves brûlantes, on finit par avoir le goût.

    Le Seigneur est un Sage Conducteur. Un sage sait mettre la pression aux paresseux afin de les motiver, sachant que la récompense sera bien plus loin qu’ils ne le pensent. Il prévoit aussi leur faire comprendre pourquoi il était nécessaire de les conduire de la sorte pour les réveiller, car sinon ils ne se seraient jamais mis au travail.

    Le Seigneur nous demande d’être sans tâches ni rides, et cela laisse déjà voir sa sévérité divine. C’est le Seigneur qui a créé la nature, et lui a imposée toutes ses lois. Toutes les lois qui s’y trouvent, découvertes scientifiques ou autres ne sont que celles que Dieu avaient déjà écrites dans la nature lorsqu’il a tout créé (Job37). Le Seigneur a mis dans la femme des lois permettant la formation de la corps de l’Homme. Et certains hommes avant voyaient avec raison que c’était l’oeuvre du Divin (Je1.5, Ps139.13), et Dieu le confirmait. Mais maintenant que la science a levé le voile à cela, maintenant que nous comprenons comment tout cela s’opère, considérons nous toujours l’action de Dieu derrière?

    Et si on regarde la parabole de l’habit sale qui est lavé sans tâche, et repassé sans rides, on perçoit deux types de sanctification. Celle opérée quotidiennement par la repentance de plus en plus profonde et la foi au sang de Jésus, et celle qui vient de l’épreuve, dans laquelle on doit tenir debout et demeurer le juste que nous sommes en Christ

    Sur le plan naturel, nous savons sur le plan naturel qu’il nous faut un savon (sang de Jésus) pour laver nos habits et un métal chauffant (épreuve) pour repasser nos habits et retirer les rides, car elle ne sont pas facile à voir sur un habit blanc propre.

    La justice humaine est un vêtement sale devant Dieu (Es64.6). Si Dieu nous a donné le savon, son sang (Ap22.14) pour laver les habits sales que nous portons, avec les tâches que nous voyons, nous devons nous sanctifier jour après jours. Et Après des années de marche assidues dans la sanctification, celui qui lave très bien son habit devrait faire attention, demeurer humble en n’oubliant pas qu’il a encore des rides sur ses vêtements qu’il ne voit surement pas et que les autres autour de lui voient. Grâce aux épreuves, le Seigneur nous purifie encore et nous perdons nos rides.

    Nous savons néanmoins que le Seigneur nous guidera dans chaque pas, mais c’est à nous de le faire pour que Lui à son tour nous fasse avancer (1Jean 5.18).

    Le Seigneur parle en souriant dans ap22.14, mais sa sévérité inspire la crainte et le plus grand sérieux car il affirme que entreront dans la Ville (Ici dans le Royaume où Il se trouve forcément) uniquement ceux qui seront devenus blancs par son sang. Et dehors, hors de la Ville Sainte les pécheurs, et toute personne qui pratique le mensonge. Il faut se demander dans ce passage si hors de la Nouvelle Jérusalem (le Cube), se trouve uniquement l’étang de feu, car il y a d’abord la Nouvelle Terre dans laquelle habitent des hommes (juifs non chrétiens et autres justes qui n’ont pas connu le temps de grâce du Christ). Ensuite l’étang de feu où se trouvent les impies.

    Si le Seigneur vient chercher une épouse sans tâche ni rides pour l’emmener dans son Royaume Sacré, nous nous devons de démontrer à Dieu, aux anges, à l’ennemi et au monde que nous sommes au-dessus du vieil homme et du péché.

    Que Dieu vous bénisse |

  7. Magisaci   •  

    Interview du Prophète Pierre Daniel Martin le Lundi 03 juillet 2017
    « Quels temps sommes nous ?  »

Laisser un commentaire