Nous ne prions pas un dieu inconnu , par Paul Calzada

« À un dieu inconnu ! Ce que vous révérez, sans le connaître, c’est ce que nous vous annonçons. » Actes 17.23

En parcourant les rues d’Athènes, Paul découvrit un autel érigé à un dieu inconnu.

Pour notre part, nous prions Dieu, et nous sanctifions son Nom : « Que ton nom soit sanctifié » Luc 11.2. Dieu a un nom. Ce n’est pas un inconnu. Dire le nom de quelqu’un, l’appeler par son nom, c’est une manifestation du lien qui nous unit à lui.


La première personne à laquelle nous devons penser lorsque nous prions, c’est Dieu. Notre première requête est pour lui : « Que ton nom soit sanctifié ». Jésus sait que, notre tendance naturelle lorsque nous prions est de mettre nos vies, nos besoins, nos problèmes, en premier, mais il nous dit de mettre Dieu en tête de liste.

Nous sommes tellement égoïstes, que même jusque dans nos prières nous sommes toujours tentés de tout ramener à nous-mêmes. Combien de fois les prières commencent par cette pétition : « Seigneur, bénis-nous ! » Ce n’est pas qu’il ne faille pas le faire mais, c’est qu’il faut avant de le faire, mettre Dieu en premier. Les requêtes personnelles viennent après.

Notre première requête concerne Dieu ! Dieu premier servi : « Cherchez d’abord le Royaume de Dieu et sa justice, et le reste vous sera donné en plus » Matthieu 6.33.

Le nom que Dieu a révélé à Moïse s’écrit : YHWH. Les juifs ne prononcent pas ce nom, qui est d’ailleurs imprononçable dans leur langue. Quand ils voient ces quatre lettres, ils disent Adonaï, « Seigneur ». La racine de ce tétragramme signifie : « Je suis ». Demander que le nom de Dieu soit sanctifié, c’est donc se souvenir que « Je suis » est toujours là.

Cette prière : « Que ton nom soit sanctifié » peut paraître incompréhensible. En effet, Dieu étant infiniment saint, que pouvons-nous ajouter à sa sainteté ? La sanctification veut dire qu’on met quelque chose à part. Or, Dieu est déjà saint car il est à part, il est hors du temps et au-dessus de tout. Cependant le fait que nous mettions son nom en premier, que la prière commence avec lui et honore son nom, c’est une clef importante pour être exaucés.

Adorer Dieu, élever son nom, le mettre en premier dans la prière est essentiel. Ce que Dieu recherche ce ne sont pas des mendiants qui viennent lui quémander mille petites choses, mais des adorateurs qui l’adorent en esprit et en vérité (Jean 4.23).

Ma prière en ce jour :

Tout comme Daniel a béni le nom de Dieu, et a mis Dieu en premier dans sa prière (Daniel 2.18/23), aide-moi Seigneur, à élever et honorer ton nom avant toute autre considération, dans mes prières. Amen !

Paul Calzada

Laisser un commentaire