Vous avez dit : correction ! par Paul Calzada

« Celui qui aime la correction aime la science ; celui qui hait la réprimande est stupide » (Proverbes 12.1).

De nombreux versets du livre des Proverbes font allusion à la correction comme moyen d’éducation des enfants. Il ne faudrait pas se méprendre sur le sens de ce terme. Si vous n’y voyez que l’action punitive, accompagnée de châtiments corporels, vous oubliez le sens premier de ce mot.

Continue reading…

La BBC a lancé une campagne de lavage de cerveaux contre les enfants et leur ment sur l’islam, PAR HERVÉ STAMMERS

MAV: N’en doutons pas, cela se produit en France, par des moyens différents mais de manière tout aussi insidieuse, et cela vient des mondialistes. Avec E.M., cela va probablement s’accélérer et il ne s’en cache même pas, puisqu’il a choisi d’ouvrir grand les portes aux immigrés islamistes.

La BBC a publié une histoire destinée aux enfants, intitulée «Qu’est-ce que l’islamophobie?» contenant des informations trompeuses telles que «l’islam signifie paix».

Continue reading…

À la porte, par Aline Neuhauser

« Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui et lui avec moi » (Apocalypse 3.20).

Je m’étais liée d’amitié avec mon vieux voisin, Hector. Mais quelque chose m’intriguait. Il ne voulait jamais me laisser entrer chez lui. Pas une seule fois ! Nous bavardions juste sur le pas de sa porte ou même sur le trottoir.

Enfin, par une froide journée d’hiver, je suis parvenu à vaincre sa résistance. Et alors, j’ai compris pourquoi il ne m’avait pas laissé entrer plus tôt !

Continue reading…

Libéré du moi, par Paul Calzada

« Je dirai à mon âme : Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années ; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi » (Luc 12.19).

La personne qui soliloque ainsi, est un homme, appelé dans la Bible : le riche insensé. Lorsque nous lisons son histoire, nous remarquons que son discours est centré sur sa personne : les « je, me, moi, mes, mon », abondent dans ses propos.

Cet homme est cruellement dominé par un « égo » destructeur.

Continue reading…