Pourquoi les Arabes détestent-ils les Palestiniens ? par le Dr. Mordechai Kedar

(Voir note MAV ensuite)

Le monde arabe, pour plusieurs raisons, n’a aucun intérêt à donner aux Arabes palestiniens un Etat. Les Arabes palestiniens n’en veulent pas non plus, car pourquoi tuer la poule «réfugiée» qui pond les œufs d’or ?

En Israël, et dans une grande partie du monde occidental, nous avons tendance à penser que le monde arabe est uni pour soutenir les Palestiniens, qu’il ne veut rien tant que résoudre le problème palestinien en leur donnant un Etat, et que tous les Arabes et les musulmans aiment les Palestiniens et détestent surtout Israël.

Ceci, cependant, est un point de vue simpliste et partiel car s’il est vrai que beaucoup, peut-être même la majorité, des Arabes et des musulmans détestent Israël, il y en a beaucoup qui détestent autant les Palestiniens.

Pourquoi les Arabes détestent-ils les Palestiniens ?

Leur haine vis-à-vis d’Israël vient du fait qu’Israël ait réussi à survivre malgré les guerres, le terrorisme, les boycotts et l’inimitié visant l’État juif. Cela découle du fait qu’il existe un État juif autonome même si le judaïsme a été supposément remplacé par l’Islam, la «vraie religion».

Il est exacerbé par le fait qu’Israël est une démocratie alors qu’ils vivent sous des dictatures, qu’Israël est riche et eux pauvres, qu’Israël est un paradis comparé aux pays arabes dont beaucoup ressemblent au dernier arrêt de train avant l’Enfer (La Syrie, L’Irak, la Libye, le Yémen, le Soudan – et la liste continue) … et, surtout, parce qu’Israël a réussi dans des domaines où eux ont échoué, et leur jalousie les a fait devenir fous de rage.

 

La réponse à cette question est complexe et est une fonction de la culture du Moyen-Orient, que nous, en Israël et la plupart des Occidentaux, ne comprenons ni ne reconnaissons.

L’une des pires choses aux yeux des Arabes est d’être trompé, trompé ou profité. Quand quelqu’un tente de tromper un Arabe – et plus encore, si cette personne réussit – un Arabe est submergé par une colère furieuse, même si la personne impliquée est son cousin. Il appellera son frère à se venger de ce cousin, conformément à l’adage arabe: « Mon frère et moi contre mon cousin – et mon frère, mon cousin et moi contre un étranger ».

Le récit arabe dit que la terre des Arabes palestiniens a été volée et qu’ils ont été forcés de devenir des réfugiés.

Or, en ce qui concerne les Arabes palestiniens (Voir note), beaucoup ne sont pas du tout des Palestiniens. Ce sont des immigrants, des colons venus de tout le monde arabe en Terre d’Israël pendant le Mandat britannique afin de trouver du travail dans les villes et dans les fermes que les Juifs avaient construites.

Ces « immigrants » ont toujours des noms tels que « Al Hurani » (de Huran dans le sud de la Syrie), « Al Tzurani » (de Tyr au Sud Liban), « Al Zrakawi » (de Mazraka en Jordanie), « Al Maztri » (l’Egyptien) et beaucoup d’autres noms qui pointent vers les origines réelles, géographiquement variées des soi-disant Palestiniens. Noms que les Arabes n’ont pas le moindre à comprendre l’origine dés qu’ils les entendent.

Pourquoi, demandez aux autres Arabes, devraient-ils bénéficier d’un traitement préférentiel par rapport à ceux qui sont restés dans leur pays d’origine ?

À partir de la fin de la guerre d’indépendance d’Israël en 1948, la politique dans le monde arabe a commencé à se centrer sur Israël et le «problème palestinien» dont la solution ne devait être réalisée qu’en éliminant Israël. Pour aider à la réussite de cette mission, les réfugiés arabes ont été maintenus dans des camps, avec des instructions explicites de la Ligue arabe pour les y maintenir et non pour les absorber dans d’autres pays arabes.

L’UNRWA a veillé à ce qu’ils reçoivent gratuitement de la nourriture, de l’éducation et des soins médicaux – c’est-à-dire que les pays du monde entier paient la note, tandis que les voisins arabes de ces éternels «réfugiés» doivent travailler et gagner leur nourriture.

Prendre soin de leurs familles à la sueur de leur front. Les réfugiés qui recevaient des aliments gratuits, tels que du riz, de la farine, du sucre et de l’huile pour l’usage de leurs familles en vendaient souvent une partie à leurs voisins non réfugiés et réalisaient un bénéfice net.

Ceux qui vivent dans les camps de réfugiés ne paient pas d’impôts municipaux, ce qui entraîne un nombre important de «réfugiés» qui louent leur maison à d’autres et perçoivent des sommes exorbitantes par rapport à ceux qui louent des appartements dans les villes voisines grâce à cette exonération fiscale. En d’autres termes, le monde subventionne les taxes et les réfugiés s’alignent sur leurs propres poches.

Au Liban, plusieurs camps de réfugiés ont été construits près de Beyrouth mais ont été incorporés dans la ville en expansion, puis transformés en quartiers de grande classe avec d’imposants immeubles d’habitation. Quelqu’un a profité de ce changement, et ce n’est pas l’homme de la rue qui a toutes les raisons de se sentir trompé.

Les camps de réfugiés palestiniens situés au Liban ont été pris en charge par des organisations armées, de l’OLP à l’Etat islamique, y compris le Hamas, le Front populaire, le Front démocratique et les organisations de djihadistes salafistes.

Ces organisations agissent avec véhémence envers les citoyens libanais environnants et en 1975 ont déclenché une guerre civile qui a duré 14 ans, 14 longues années d’effusion de sang et de destruction et qui a vu l’émigration de centaines de milliers de Libanais de leurs villages vers d’horribles souffrances dans des camps de tentes.

Au Liban, beaucoup se sont réfugiés dans des camps de réfugiés palestiniens mais les réfugiés libanais ont reçu moins de 10% de ce que les Arabes palestiniens ont reçu, ce qui a provoqué beaucoup de jalousie et de haine à l’égard des « Palestiniens ».

En Jordanie, en 1970, les Arabes palestiniens, dirigés par le chef terroriste de l’OLP Yasser Arafat, ont tenté de s’emparer du pays en créant des régions autonomes, complétées par des barrages routiers et des Arabes palestiniens armés dans le nord du pays qui ont défié la monarchie.

En septembre 1970, lors d’une opération connue sous le nom de «Septembre noir», le roi Hussein a décidé qu’il en avait assez et qu’il leur montrerait qui est le Boss en Jordanie.

La guerre qu’il a déclarée contre eux a coûté des milliers de vies des deux côtés.

Pendant ce temps, en Israël, 20% de la population à l’intérieur de la ligne verte d’avant 1967 est composée d’Arabes «palestiniens» qui ne se rebellent pas et ne se battent pas contre l’État. En d’autres termes, les «Palestiniens» vivant dans l’Israël d’avant 1967 profitent de la seule démocratie au Moyen-Orient, tandis que les pays arabes sacrifient le sang de leurs enfants pour libérer la «Palestine».

Qui, plus qu’un arabe mettant sa vie en danger pour cette cause insignifiante, peut lorsqu’il ouvre les yeux ressentir le sentiment d’avoir été sciemment exploité ?

 

Pire encore est ce que tous les Arabes savent : les Arabes palestiniens vendent des terres aux Juifs depuis au moins un siècle, profitent énormément des accords et ensuite se lamentent à leurs frères arabes de venir libérer la «Palestine» de «l’occupation sioniste».

Au fil des années, les pays arabes et musulmans ont donné aux Arabes palestiniens des milliards d’euros et de dollars, de sorte que le revenu annuel par habitant de l’Autorité Palestinienne est plusieurs fois supérieur à celui de l’Égyptien, du Soudanais ou de l’Algérien. Sa vie est bien meilleure que celle des Arabes vivant en Syrie, en Irak, en Libye et au Yémen.

Sur le plan politique également, les Palestiniens ont réussi à éveiller la haine de beaucoup de leurs frères arabes : en 1990, Arafat a soutenu l’invasion irakienne du Koweït par Saddam Hussein. Pour se venger, le Koweït, une fois libéré de la conquête irakienne, a expulsé des dizaines de milliers de Palestiniens, dont la plupart avaient été employés dans ses champs de pétrole, les laissant dans la misère du jour au lendemain. Cela a provoqué une crise économique pour leurs familles en Judée, en Samarie et à Gaza, lesquelles recevaient régulièrement des allocations de leurs fils au Koweït.

Aujourd’hui, le Hamas et le Jihad islamique palestinien sont soutenus par l’Iran, pays abhorré par de nombreux Arabes qui en prime se souviennent que le détournement d’avion et le chantage aux otages ont été inventés par les Arabes palestiniens qui ont détourné un avion El Al à Alger en 1968, il y a cinquante ans. Une période de travail encore endurée par le monde entier.

Malgré l’accord de Taaf qui a mis fin en 1989 à la guerre civile au Liban et qui devait entraîner la désarmement et la dissolution de toutes les milices libanaises, la Syrie a permis au Hezbollah de garder ses armes et de développer sa puissance militaire sans restriction. L’excuse répétée était que les armes étaient destinées à «libérer la Palestine» et ne viseraient pas les Libanais. Pour toute personne ayant un minimum de cervelle, il était clair que l’histoire de la Palestine était une feuille de vigne couvrant la triste vérité que les armes allaient être dirigées contre les ennemis syriens et libanais du Hezbollah. « La Palestine » était simplement une excuse pour la prise de contrôle chiite du Liban.

Le pire de tous est la demande palestinienne que les pays arabes s’abstiennent de toute relation avec Israël jusqu’à ce que le problème palestinien soit résolu à la satisfaction des dirigeants de l’OLP et du Hamas. Cependant, une bonne partie du monde arabe ne trouve pas de points communs qui pourraient les unir à l’OLP et au Hamas. Ils ont renoncé à réaliser une réconciliation palestinienne interne, regardant les querelles interminables ruiner toutes les chances de progrès concernant Israël. Pour résumer la situation, le monde arabe – cette partie qui voit Israël comme le seul espoir de traiter avec l’Iran – ne se retrouve pas dans l’idée qu’il dusse hypothéquer son avenir et son existence même pour satisfaire aux combats internes entre l’OLP et Hamas.

Et n’oublions pas que l’Egypte et la Jordanie ont signé des accords de paix avec Israël, sont sortis du cercle de la guerre pour « la libération de la Palestine » et ont abandonné leurs « frères » palestiniens arabes, les laissant seuls pour résoudre le problème.

Une grande partie du monde arabe et musulman est convaincue que les «Palestiniens» ne veulent pas d’un état qui leur soit propre.

Après tout, si cet État est établi, le monde cessera de faire don de ces sommes énormes, il n’y aura plus de «réfugiés» et les Arabes palestiniens devront travailler comme tout le monde. Comment peuvent-ils faire cela quand ils sont tous accros à cette mendicité ?

On peut dire avec assurance que 60 ans après la création du «problème palestinien», le monde arabe s’est rendu compte qu’il n’y a pas de solution qui satisfera ceux qui ont transformé le «réfugiéisme» en une profession, de sorte que le supposé problème est devenu une escroquerie émotionnelle et financière qui ne sert qu’à enrichir les dirigeants corrompus de Ramallah et de Gaza.

Dr. Mordechai Kedar

Reproduction autorisée avec la mention suivante : Traduction © Jean Vercors pour Dreuz.info.


Note MAV

Il manque à ce très intéressant article un point important que la Bible révèle et qui est un axe de compréhension complémentaire à ce capharnaum qu’est le Moyen Orient pour nous, les Occidentaux.

Noé, rappelons-le,  a eu trois fils: Sem, Cham et Japhet (Ce dernier a peuplé ce qui devait devenir l’empire grec et par extension tout l’Occident)

Quasiment tout le monde (y compris les médias) appelle « Arabes » ceux qui parlent arabe. C’est comme si on disait que les Américains sont anglais parce qu’ils parlent anglais. Ou que les Ivoiriens sont français parce qu’ils parlent français. L’Arabe, l’Anglais, le Français sont des langues dominantes (à cause des colonisations). Il s’y ajoute que les Arabes ont non seulement répandu leur langue, mais aussi leur religion, l’Islam, religion qui domine parmi les descendants de Cham et les « unit » (apparemment) entre eux et aux Arabes (Mahomet était saoudien, donc arabe). Les Arabes sont exclusivement des descendants d’Ismaël, donc descendants de Sem, et leur région d’origine est limitée aux Emirats arabes et à l’Arabie Saoudite. On parle aussi d’Arabes pour les descendants d’Esaü (Edom), ce qui représente essentiellement la Jordanie. Esaü (frère jumeau de Jacob, donc sémite) n’était pas directement un arabe, mais ayant épousé la fille d’Ismaël, il y a bien du sang arabe dans ses descendants. Mais Esaü avait aussi épousé des femmes du «  pays », leur descendance était un mélange de sémite et de chamites et l’est toujours. Plus personne, en fait, ne s’y retrouve, sauf les lignées arabes qui sont restées sans mélange (sans doute des cas assez rares, sauf dans les régions d’origine)

Tous les autres habitants du Moyen Orient et du Maghreb sont des descendants de Cham (l’Egypte s’appelle d’ailleurs parfois dans la Bible « le pays de Cham » ), et ne sont donc ni des Sémites, ni des Arabes « pur sang ». C‘est une population très composite, qui englobe dans la Bible les Philistins, les habitants d’Assyrie, toute l’ancienne Babylone (Iran, Irak, etc), et diverses populations locales (dont certaines auraient du être exterminées par Josué, mais ne l’ont été que partiellement). Cette population composite a aussi en son sein les descendants de Lot (Moabites et Amonites), donc des Sémites, mais qui ont toujours aussi été les ennemis d’Israël.

Les Arabes méprisent les descendants de Cham (même si ceux-ci sont de langue arabe et musulmans) et ont accompli la malédiction prononcée par Noé (Gen 9:25) : de tout temps, ils en ont fait leurs esclaves (y compris en Afrique), et l’Islam est d’ailleurs une religion qui met quasiment tout le monde en dhimitude (esclavage), le mot « islam » voulant dire « soumission ».

Tout ceci pour expliquer que les musulmans non arabes sont de fait utilisés par les Arabes (et les descendants d’Esaü) pour accomplir leur projet millénaire : éradiquer le peuple juif et Israël. Leur haine atavique remonte précisément à Ismaël et, à la génération suivante,  à Esaü, tous deux descendants d’Abraham mais non issus de la lignée de la promesse: Isaac ET Jacob (Esaü est fils d’Isaac, mais il a vendu son droit d’aînesse à Jacob).

Oui, leur motivation principale est bien la jalousie, qui engendre une fureur meurtrière contre Israël, fureur meurtrière qu’ils ont toujours tenté d’assouvir via les descendants de Cham (aujourd’hui, via les Palestiniens, de fait un agglomérat composite transformé en « chair à canon »). Mais aussi le « bras » des descendants d’Ismaël pour anéantir le peuple élu ont souvent été  des descendants d’Esaü (ex Amalek, Haman ), ou même des descendants de Japhet, mais atteint de l’esprit d’Esaü  (ex Hitler).

Aujourd’hui quasiment toute l’Europe, qui a fait alliance avec les descendants d’Ismaël pour le pétrole (Eurabia),  se dresse contre Israël. C’est pourquoi lesérudits d’Israëls disent de l’Occident que c’est Edom (le territoire d’Esaü)

Compliqué ? Non ! Car tout ce monde-là est ANTISÉMITE (mot aberrant puisque Sem englobe aussi les Arabes et les descendants d’Esaü). Ils ne sont donc pas antisémites mais JUDÉOPHOBES, anti Israël. On pourrait dire « Jacobophobes » (tous les descendants de Jacob, le peuple élu), et ce qu’on appelle aujourd’hui Israël, ou «  les Juifs » (descendants de Judas), ce qui n’englobe pas les tribus perdues d’Israël !

En fait, c’est SION qui est la place dont tous (poussés par Satan) veulent s’emparer, parce que c’est sur la colline de Sion que Jésus va revenir, c’est là d’où sortira la loi, d’où sortira le Libérateur (d’Israël et des nations qui n’auront pas été exterminées – lire Zacharie 10 à 12). Voir Es 2:3 -Mich 4:2 – Es 37:32 – 2 R 19:31 – Roms 11:26- Es 59:20 .

Abdias 1:21 : Des libérateurs monteront sur la montagne de Sion, Pour juger la montagne d’Esaü; Et à l’Eternel appartiendra le règne.

 

Donc il y a bien une unité apparente (via la langue arabe, l’islam et la judéophobie), mais à l’intérieur, ce n’est que haines mutuelles, jalousies, divisions, ce qui explique que 100 % des guerres actuelles sont dans les pays peuplées de musulmans qui se disent « frères » mais s’aident à s’entretuer (comme devant Josaphat ! 2 Ch 20:22,23). C’est d’ailleurs sans doute ainsi que l’Islam disparaîtra, en s’autodétruisant de l’intérieur… et parce que beaucoup de musulmans vont se tourner vers Christ ! Amen !

J’ajoute à l’article qu’il y a une autre bonne raison pour que personne ne veuille d’un Etat palestinien. En temps que « réfugiés », les Palestiniens sont soutenus quasiment par tous contre le « méchant Israël » (et même par une grande partie de l’Eglise qui est souvent bien ignorante !- Le Vatican a été partie prenante dans tous les massacres des Juifs, y compris la shoah, car les « Pères grecs » qui ont été à l’origine du Vatican et du catholicisme étaient tous violemment judéophobes -). Les Palestiniens sont soutenus par tous, même quand, VISIBLEMENT, ils ne cessent les provocations et les tirs de pierres ou de missiles, sous prétexte d’avoir été spoliés de leurs terres (il n’y a pourtant jamais eu de peuple palestinien dans l’Histoire, et donc encore moins d’implantation dans une région du globe. Il n’y en a aucune trace historique, d’aucune sorte, alors que pour Israël, il y a des millénaires de témoignages historiques que ces terres lui apartiennent !). En temps qu’Etat, tous les attentats palestiniens deviendraient des « casus belli », ingérence guerrière d’un État contre un autre, et l’ONU, sauf à devoir exploser, serait bien obligé d’agréer le droit pour Israël à se défendre !

  19Comments

  1. Guillaume   •  

    Si on en croit cet article, le « problème palestinien » n’est pas près d’être résolu. Il y a là une forme de parasitisme qui rapporte gros et qui ne motive pas certains à aller travailler.
    A mon avis, il n’y a rien de tel pour provoquer des tensions mais si en fin de compte, ça peut d’une manière ou d’une autre libérer les arabophones de l’esclavage de l’Islam, tout n’est pas négatif.
    Dieu peut utiliser n’importe quel moyen pour faire venir les gens à Christ et c’est là l’essentiel.

    • Patrice   •  

      @ Stigmamax, Sauf qu’il prend à son compte la thèse Khazar développée par Shlomo Sand dans son livre « Comment le peuple juif fût inventé », qui fait valoir que le «peuple juif» est une invention, forgée à partir des mythes et fictions. Il affirme que les juifs ashkénazes descendent des habitants du royaume Khazar, qui, au VIII° siècle, se sont convertis sur instruction royale.

      Dans un article publié dans la revue « Études sociales juives, » Shaul Stampfer conteste l’argumentation de Sand. Il a analysé tous les documents existants dans divers domaines, et n’a trouvé aucune source fiable pour affirmer que les Khazars – royaume multiethnique comprenant des Iraniens, des Turcs, des Slaves et des Circassiens – se soient convertis au judaïsme. « Il n’y a jamais eu de conversion de roi khazar ou de l’élite khazar. La conversion des Khazars est un mythe sans fondement. L’inexistence d’informations sur le judaïsme des Khazars est suspecte. Les Byzantins, les Geonim [chefs religieux juifs du sixième au onzième siècles], les sages de l’Egypte – aucun d’eux n’a jamais dit un mot sur les Khazars juifs. »

      JMC cite également à l’appui de sa démonstration un article du journal israélien de gauche, Haaretz, antireligieux, défenseur du droit des Palestiniens…

    • Stigmamax   •  

      Tu es sûr que ce sont des images de Gaza ? On se croirait au Quatar

    • Rondoudou   •  

      N’exagérons rien non plus, oui il y a quelques riches, mais Palestine ce n’est pas vraiment un « pays » touristique & il faut voir les vidéos aussi, donc de l’hôtel de luxe 5 étoiles comme le montre le site, c’est juste pas possible.

      Autant c’est de la propagande les photos montrant un pays dévasté jusqu’au dernier coin de rue, autant montrer des avenues, des édifices qui sentent le luxe de chez luxe en bord de mer, limite un paysage de carte postale, ce n’est pas mieux… t’as plus de la moitié de Gaza qui est en ruine, entre les bombardements israéliens et la haine des islamistes qui ont eux même dévasté des endroits en rejetant la faute sur Israël, ça ne vend pas du rêve !

      Mais n’oublions pas que Palestine peut vivre parce que l’aide internationale est présente à coup de milliards & de milliards, pour beaucoup détournés pour la « cause », on finance les terroristes quelque part…

      • Patrice   •  

        J’avais pourtant prévenu que ces images étaient insoutenables.

        Je sens que c’est important pour toi d’avoir le dernier mot, aussi je te le laisse.

        • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

          Dreuz ne prendrait pas le risque de donner de fausses informations. Il serait immédiatement épinglé puisqu’il dérange. Au fait, y a-t-il ici quelqu’un qui est allé récemment à Gaza ? Le photographe y était, lui ….

          • Rondoudou   •  

            Disons que l’on trouve aussi des photos qui montrent ces mêmes lieux avec des différences. La majorité de Gaza est vraiment un champ de ruine, sur la cote c’est différent mais c’est quoi l’intérêt d’un hôtel de luxe quand il y a zéro touriste ?
            Je n’ai rien contre dreuz mais je me demande juste pourquoi tout est aussi magnifique alors même que Israël s’amuse à Sim City régulièrement là bas…en tout cas je ne trouve pas d’informations montrant que ça marche leurs complexes hôtelier si c’est bien la réalité que montre Dreuz, n’oublions pas que ce ne sont que des images, je ne défend pas Palestine loin de là, je dis juste qu’à voir ces images on pourrait se croire au Qatar comme le dit Stigmamax, et cela peut facilement induire en erreur sur la situation là bas…

            • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

              Il n’y a pas de touristes (et encore), mais beaucoup d’hommes d’affaires et de politiciens. Et beaucoup de gens qui s’enrichissent avec nos « dons ». Il a été prouvé que l’on montrait toujours le même coin démoli pour accuser les « vilains Israéliens ». Mais tous les dirigeants et riches palestiniens vont se faire soigner en Israël ! Cela, les média le taisent…

          • Rondoudou   •  

            Ah c’est possible pour ça en effet,
            pour ce qui est de montrer les ruines de Gaza, j’ai envie de dire que ce n’est pas dur, 70% de la ville tombe en miettes donc bon…
            et je suis en train de me demander, les complexes en place n’avaient pas été construits par Israël avant de leur laisser le territoire ?

            • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

              Non, c’est du tout neuf ! Mais n’oublie pas que le Hamas met en dhimmitude la population palestinienne, quitte à en faire de la chair à canon. Les terroristes vont même mettre leur lance-missiles dans les écoles ou les hôpitaux pour mieux diaboliser Israël, avec l’aide de média complices parce qu’achetés par les pétro-dollars !

              On peut avoir horreur de ce mensonge organisé, tout en ayant profondément pitié des Palestiniens qui ne profitent pas, faute de ne pas faire partie de l’élite terroriste palestinienne, de la manne en provenance de l’Occident ! Et en n’oubliant pas qu’on leur inculque une haine meurtrière contre Israël dès leur plus jeune âge…

          • Rondoudou   •  

            Et ben, malgré tout ils construisent encore, autant faire dans l’utile, là c’est pour des hôtels grand confort, ce serait comme aller construire un casino dans un pays du tiers-monde très pauvre, un non sens…i ls sont fous !

            Pour le reste j’avais lu ça, ils se cachent dans les écoles, s’en servent comme planque pour les armes… etc, et ensuite ils viennent crier au scandale quand Israël les bombarde, un vrai gag…pire que ça, c’est la masse laineuse qui bêle après Israël,
            j’ai même vu une vieille série qui passe au Moyen-Orient, qui parodie les juifs, on y voit des Israéliens qui viennent attirer d’innocents enfants palestiniens pour… les emmener avec eux dans un endroit sombre pour… les tuer et utiliser leur sang pour faire du pain juif, et les gens croient que c’est vrai !

            Je crois devenir fou quand je vois tout ça…

  2. Rondoudou   •  

    1/ L’Islam reconnait l’ancien & le nouveau testament dans la mesure où il affirme que le Coran est l’aboutissement de cela et qu’il ne devrait y avoir donc que des musulmans en affirmant que l’AT & NT sont corrompus, par les méchants juifs…. CQFD !
    On notera que, si vous lisez un peu le Coran, surtout les passages pour en apprendre plus sur Allah, il est clair que : soit ce n’est pas le même Dieu…. soit Dieu est un schizophrène en puissance et il change de personnalité comme de chemise, choisis ton camp camarade !!

    2/ Il faut remonter dans l’Histoire, Mahomet (dit Momo le pédo’ pour les intimes ! #j’aimelesfemmesmuresde9ans – coucou Aïcha) était un bédouin fan de chèvres (chacun en déduira ce qu’il voudra… hum), il gardait les troupeaux, mais un jour – entre deux chèvres – Allah envoya Notre cher Gabriel auprès de Mahomet pour lui dire *-*
    __ »hey salut toi ! Allah m’envoie te dire qu’il vient de se rendre compte que l’AT & le NT ont été quasiment totalement falsifiés, mais par la grâce de Dieu je vais te dicter Sa Vraie Parole le Coran, à toi un analphabète, oh quel miracle ! »
    __ »voilà tu as tout écrit maintenant, trop fort ! Va chercher des disciples puis, va, pille & tue les marchands nomades pour leurs richesses, ce sont des infidèles de toute manière ! Monte une armée en leur disant que leurs dieux sont des potes de Allah et quand ce sera fait, n’oublie pas de tuer ceux qui refusent, tu diras ceci : « oh my bad les gens, Satan avait usurpé la place de Dieu quand j’ai écrit le Coran et ce sont des versets sataniques qui disent qu’il y a d’autres dieux que Allah, lui seul existe, qui n’est pas d’accord lève la main qu’on puisse lui couper la tête svp !? »

    __ »Mince… j’ai réussi à convertir les païens mais les juifs & les chrétiens ne veulent rien savoir en général… bon ok les chrétiens sont pas très nombreux dans cette région mais les méchants juifs, ils refusent Allah !? Je vais faire quoi ? Oh merci Gabriel d’arriver à point nommé… oui ? Allah a dit que le peuple juif est trop désobéissant, que ce sont des porcs & des singes et que nous devons les exterminer ? Cool une boucherie de plus, mais avant je dois consommer mon mariage avec Aïcha elle vient de fêter ses 9 ans et elle a ses règles c’est une femme maintenant ! ___ Aller Aïcha, lâche ton doudou et viens sous ma tente ma chérie, après je vais faire la guerre aux méchants !! Le temps de rajouter qu’il faut exterminer les juifs… voilà allez hop ! »

    _________

    3/ On remonte encore plus en arrière, la source réelle de la haine que peu de musulmans avoueront, en fait la plupart n’en sont pas conscients, en réalité ils ne veulent pas imaginer cela, le problème est résolu comme ça, la vérité ? Pour quoi faire !?
    Donc, Abraham : l’enfant de la promesse était avec Sarah, c’était Isaac. Il a cédé à la demande de sa femme, quelques galipettes avec leur servante égyptienne et hop voilà Ismaël, merci Seigneur d’avoir tenu ta promesse… ou pas.
    Dieu lui donne l’enfant promis, Isaac et c’est lui qui est héritier de la promesse de Dieu, Ismaël lui, doit partir avec sa mère.
    __ça se complique là, pas possible de laisser Isaac, alors pouf un coup de baguette magique, appelée une plume avec de l’encre à l’époque et on affirme que Abraham avait choisi Ismaël et que c’est lui l’enfant choisi, et jamais oh ! grand jamais l’enfant illégitime avec une servante, surtout pas ! Isaac ? Bah c’est les juifs qui ont modifié les textes pour faire croire ça !

    Vous l’aurez compris, cette haine ancestrale débute ici, ils refusent la description des évènements de l’époque, c’est une insulte pour l’Islam que de dire que Isaac est illégitime, il FAUT que ce soit Ismaël sur l’autel pour le dogme islamique perdure, faisant passer le peuple juif pour des monstres qui feraient passer Satan pour un simple contrevenant, limite un Saint.
    L’Histoire ensuite… on la connait un peu, persécution, génocide, il y a eu quelques moments de paix, mais toujours en revenir aux bases, la haine du juif, puisque le Coran pousse l’absurde jusque affirmer plusieurs choses comme :

    — 1/ Le peuple juif était trop désobéissant, il a choisi le peuple arabe, tellement meilleur (comme quoi les fake news ça existait déjà à l’époque, #qu’est-ce-que-je-dis-c’est-qu’est-ce-qui-faut-croire). La bonne blague, on est prévenu, il n’y a pas un être humain pour faire le bien, pas même un seul… alors tout un peuple, j’en viens je peux vous dire que la pourriture règne en maitresse !

    2/ Comme ils étaient méchants, Allah aurait transformer les pires en porcs & en singes (#qu’estcequ’onsemarre !).

    —3/ La haine de l’infidèle est écrite, plus encore, le bon concentré de haine contre les juifs est carrément sacralisé, Allah « disant » de tuer tous les juifs, les infidèles & koufars qui refusent de venir ou revenir à Allah, en poussant le vice jusque dire (c’est dans le Coran) pour soulager la conscience des guerriers d’Allah que lorsqu’ils tuent au nom d’Allah pour une noble cause (la leur), ce n’est pas eux qui tuent mais Allah en réalité, ça va du coup c’est pas grave, je sais… t’as l’impression que c’est moi qui le tue, c’est ma main qui tient le couteau mais Allah l’a fait à ma place (#jesuispossédéparAllah).

    -4/ Quand ils n’arrivent pas grâce à la guerre à imposer l’I-slam, ils le font en jouant les victimes, ça ne marche pas mieux, ça donne l’illusion que ça fonctionne mais non… par contre ça fout un boxon monstre partout où ils passent avec une telle idéologie, leur Slogan caché c’est :  » Jouer, Rire, Détruire « .
    Alors pourquoi le peuple arabe haït tellement les juifs ? Pour toutes ces raisons, plus toutes celles qu’ils ont inventé sur le temps, et qu’ils continuent de monter aujourd’hui, la meilleure arme de l’Islam de nos jours, c’est la Victimisation.

    • fleur22   •  

      Hahaha je me suis marrée Rondoudou. J’aime beaucoup ton style. Excellent !

      Dans la chaîne arabe Al Hayat, dans l’émission du frère Wahid, il a fait une série d’émissions sur le thème : légendes juives d’Arabie et islam. Très documentées. Mohamed savait que le peuple juif avait Le Livre alors il prenait tout ce que les juifs de Medine racontait comme légendes à partir d’une petite vérité puis là ils faisaient des récits et légendes. Momo a tout copié.

      Puis quand il a vu qu’ ils ne le suivaient pas parce que eux, ils savent c’est quoi un prophète, il les a haï.

      Frère Wahid se base sur les textes coraniques et les hadiths, il s’abreuve à la source même et aussi de ce livre :

      Les Légendes des Juifs, de Louis Ginzberg
      Incroyable la similitude.

      En voici un épisode. Désolée c’est en arabe.

      https://m.youtube.com/watch?v=KeDz3amGDCo

      Allez ! Bonne journée à tous !

      • Rondoudou   •  

        Tu dis vrai, Momo (et ne soyons pas dupe, il avait des comparses qui l’ont aidé) a réinterprété les textes comme ça l’arrangeait ! D’ailleurs le Coran se plait à parler avec respect du peuple juif en disant « les gens du Livre » pour ensuite dire « ils sont plus corrompu que corrompu, il faut les exterminer ! ».

        Quant à ce dont je parlais, il s’agit des versets sataniques du Coran. Pour être précis, un jour qu’il recopiait LA Parole d’Allah, Satan profita de la pause pipi de Dieu pour jouer le ventriloque en trompant Gabriel au passage pour lui faire reconnaitre les autres dieux païens comme étant des amis de Allah mais que ce dernier est au-dessus bien entendu.
        Bizarrement, on notera que Gabriel en touche pas une puisqu’il n’avait rien vu, il a probablement séché les cours de Dieu et découvrait en même temps que Mahomet que Dieu avait des dieux comme potes, du coup on comprend pourquoi il n’a pas tilté hein.

        Mais bon pas grave, une fois qu’il a unifié (entre deux génocides) ce qui pouvait l’être, Allah est venu vers lui par l’intermédiaire de Gabriel pour lui dire « ah au fait Mahomet…tu sais pour ces sourates & Cie, Dieu vient de se rendre compte qu’il n’a jamais dit ça, c’est Satan qui est venu forcé l’entrée du Royaume de Dieu pour parler au bout du fil, mais bon… un bien pour un mal ça t’a aidé à unifier les païens, tue juste ceux qui refuseront la Parole 2.0 »
        __ouai tout va bien ! En gros Dieu est un touriste, incompétent, manipulateur (oui parce que mine de rien puisque c’est fait, autant en profiter !)… mais bon il parait qu’on a le même Dieu qu’ils disent !

        Pour les ouvrages dont tu parles ils ont l’air intéressant, il y a tellement de légendes qui passent pour vérité chez les musulmans, bon j’avoue que ça arrange bien leur vision des choses aussi.
        Comme celle qui prétend que l’Islam existe depuis Adam & Eve, ils islamisent TOUT à partir de là (Goebbels a dû s’inspirer de tout ça pour monter la parfaite propagande nazi à l’époque… c’est pour ça que leur idéologie plait autant au monde musulman !?

        Enfin bref, ce qui est bien avec l’Islam c’est que, lorsque le pays en question n’a pas d’ennemi sous la main, il se dévore lui-même, on pourrait dire ceci : « quand ça va mal, ça va mal… et quand ça bien ça va mal quand même » (hum on dirait que je décris ma femme… ou 2 de mes sœurs…^___^) .
        Je terminerai en disant ceci, si vous voulez abattre les arguments des musulmans sur l’Islam, voici la meilleure arme : le Coran.
        Dites vous que ce n’est pas pour rien que 95% des musulmans ne la lisent pas ! Ils en ont tous une chez eux, c’est juste pour faire les intéressants et le peu qui s’y essayent ont tôt fait de lire en diagonale quand les passages qui dérangent sont là (#jesuisunHypocriteEtjerefused’assumer)

  3. helene   •  

    L’aide internationale aux migrants palestiniens est menacée car l’administration du Président Trump ne veut plus verser, aujourd’hui il y a une réunion de l’UNRWA à Rome,
    Mr Le Drian représentant la France, envisage d’augmenter la contribution afin de pallier au manque de fonds.

    • Rondoudou   •  

      Au moins une bonne nouvelle dans tout ce chaos spirituel, sauf pour nous… le contribuable français va douiller encore plus !
      Qu’on coupe les aides sous forme d’argent au moins…

      • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

        D’autant que, on l’a vu en Afrique depuis des décennies, cet argent va toujours dans la poche des potentats au pouvoir qui achètent avec des palais en Europe ou ailleurs, pour une retraite dorée loin de leur pays !

        Yasser Arafat a amassé une fortune, bien placée en Suisse. Tout le monde le sait, sauf les journalistes. Les pauvres, ils ont besoin de collyre pour voir !

Laisser un commentaire