Puisons à la source d’eau vive ! Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

De Jérusalem,
En ce temps de pollution terrestre mais aussi morale, nous avons en cette année 2018 l’obligation, l’urgence de boire à la source, celle qui donne l’eau vive – en hébreu mayim ‘hayim – les eaux vivantes, l’eau de la Vie donnée en Jésus, le Juif que la Samaritaine rencontra au Puits de Jacob.
Cette eau nous donne la Vie éternelle, apportant une pleine bénédiction sur notre famille, sur notre santé, sur nos enfants, permettant le succès à nos projets, les projets d’amour que Dieu a placés en nous.

La femme qui accouche perd les eaux – l’accouchement est à la fois une mort et l’espérance de la vie. Il y a les eaux de Noé (mayei Noa’h – Es 54:9) qui ont été le jugement de Dieu sur une humanité inique, et il y a les eaux de la vie – « Venez aux eaux ! » – Es 55:1, qui donne la vie éternelle.
« L’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux » – Genèse 1. L’atmosphère était chargée des eaux de l’Esprit qui enveloppait la terre. C’est l’Esprit de Dieu qui a enfanté la terre, la vie humaine. Et Dieu a séparé « les eaux » : il y eut le ciel d’azur et il y eut la terre entourée des eaux des mers.
Révélation sur la lune 
Le colonel James Irwin s’est converti sur la lune, en voyant la terre à 380 000 km. Il était émerveillé de voir la terre si belle avec son atmosphère bleutée : « Cela m’a rappelé, dit-il, un ornement d’arbre de Noël – un ornement très fragile, suspendu majestueusement dans l’espace. C’était tellement touchant de voir la terre de cette perspective ». James était un chrétien de nom, et là, si loin de ses proches, il s’est mis à prier et à louer le Seigneur.
Peut-être a-t-il prié ce psaume de David :
« Eternel, notre Seigneur, que ton nom est magnifique sur toute la terre ! Ta majesté s’élève au-dessus des cieux… Quand je contemple les cieux, ouvrage de tes mains, la lune et les étoiles que tu as créées, qu’est-ce que l’homme pour que tu te souviennes de lui, et le fils de l’homme pour que prennes garde à lui… Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, tu l’as couronné de gloire et de magnifiæcence » – Psaume 8.
Irwin a senti la présence de Dieu de manière si tangible qu’il s’est retourné pour voir s’il était là. Au retour sur terre, Irwin a démissionné de la NASA, et a fondé « Hight Flight Foundation » pour toucher le monde en tant qu’ambassadeur du Prince de la Paix.
Les eaux de Siloé : un filet qui deviendra un torrent jaillissant
 
Durant la fête de soukkot, il y avait une joyeuse procession pour aller chercher dans des jarres d’or de l’eau de la piscine de Siloé pour la répandre sur les autels du Temple.
Le roi Achab avait méprisé « les eaux de Siloé », il se moquait de Dieu et de Sa Parole (Esaïe 8:6), et Dieu le jugea de mépriser ainsi les eaux de Siloé, « ces eaux qui coulent doucement ».
Dieu ne se manifestera pas pour tout le monde sur la lune ! L’Esprit peut nous parler doucement, Il est la voix de notre conscience et nous conduit à Celui seul qui donne la Vie.

Mais nous devons savoir que cette petite source deviendra un torrent jaillissant qui donnera la vie au monde : 

« En ce jour, des eaux vives sortiront de Jérusalem, et couleront à la fois vers la Mer morte et vers la Méditerranée » (Zach 14:8). 

Et selon le prophète Ezéchiel,

« la gloire du Dieu d’Israël entrera dans le Temple… sa voix sera comme le bruit de grandes chutes d’eaux ! »(Ez 43).

Pour 2018, écoutons la douce voix de l’Esprit, buvons à cette source d’eau vive, et attendons-nous à la gloire du Dieu d’Israël !
Bonne année à tous nos amis,
Gérald & Sophie

Laisser un commentaire