Quels sont les fruits de la justice ? par Paul Calzada

« L’œuvre de la justice sera la paix, et le fruit de la justice le repos et la sécurité pour toujours » (Esaïe 32.17).

Si certains pensent que rechercher ce qui est juste ne « paye pas », considérons avec soin ce qu’en dit la Bible. A quoi cela sert-il de rechercher la justice alors que les injustes prospèrent ?

Le prophète Esaïe, répond à cette question, en affirmant que les fruits de la justice sont : la paix, le repos et la sécurité.

L’injustice, qu’on la pratique ou qu’on la subisse, est l’un des facteurs qui génère la colère, la violence, le désir de vengeance, et la guerre. Par contre, là où la justice sociale est pratiquée, elle produit la paix entre les diverses catégories sociales.

Lorsque le croyant vit dans la justice de Christ, parce que Christ vit en lui, il demeure en paix. Lorsque tout ce qui est juste remplit nos pensées, nous sommes envahis de la paix de Christ : « Que tout ce qui est juste… soit l’objet de vos pensées… et le Dieu de paix sera avec vous » (Philippiens 4.7/8).


C’est parce que Dieu nous conduit dans les sentiers de la justice que nous connaissons la paix, la sécurité (Psaume 23.2/4).

Un autre fruit de la justice, c’est une onction de joie : « Mais il a dit au Fils : ton trône, ô Dieu, est éternel ; le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité ; tu as aimé la justice, et tu as haï l’iniquité ; c’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint d’une huile de joie au-dessus de tes collègues » (Hébreux 1.8/9).


Parce que Jésus a aimé la justice, il a été oint d’une huile de joie. De même lorsque nous vivons dans la justice de Christ et que nous pratiquons ce qui est juste, une joie indescriptible est notre partage.

Un autre fruit de la justice c’est la gloire éternelle. Le prophète Daniel l’exprime ainsi : « Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice à la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité » (Daniel 12.3).


Ici-bas certains veulent être des « stars », c’est-à-dire des étoiles. La meilleure façon d’y parvenir, non pour quelques années, mais pour l’éternité, c’est d’enseigner la justice au travers de l’exemple de vie sainte que nous vivons en Christ. Et même si ce désir d’enseigner la justice nous amène des persécutions, soyons en paix car cela ne fait que nous faire entrer plus en avant dans cet héritage glorieux :

« Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux ! » (Matthieu 5.10).

Ma prière en ce jour :

Merci Seigneur, car tu me revêts de ta justice, tu me fais marcher dans ta justice, et tu me donnes une paix et une joie profondes. Amen !

Paul Calzada

Laisser un commentaire