Un salut parfait, par Paul Calzada

« C’est aussi pour cela qu’il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur. » (Hébreux 7.25)

Il peut sauver parfaitement.

Un bon nombre de croyants vivent une vie chrétienne en dents de scie. Les circonstances changeantes de la vie font que le sentiment bienheureux de l’amour et de la grâce de Dieu ne dure pas. Hélas, avec un changement de circonstances, vient trop souvent, dans leur conscience, le sentiment que la proximité de Dieu et son pouvoir rédempteur changent aussi.

Est-ce là ce que Dieu veut que nous vivions ? Certainement pas ! En effet si Christ est toujours vivant, il peut aussi sauver continuellement. S’il nous a introduits dans le sanctuaire, il peut aussi nous y maintenir, pourvu que nous nous reposions sur lui.

Bien que le peuple se fût déclaré prêt à en accepter les dispositions de la loi : « Nous ferons tout ce que l’Eternel a dit, et nous obéirons » (Exode 24 .7), l’ancienne alliance de Dieu avec Israël s’était montrée insuffisante. Le peuple avait fait de belles promesses, avait pris de bonnes résolutions, mais à cause de l’ignorance profonde de leurs limites, l’alliance fut bientôt oubliée et la promesse violée. Il manquait à Israël la force nécessaire pour tenir ses engagements. Aussi, Dieu, promit-il plus tard une alliance nouvelle, en vertu de laquelle il comblerait lui-même la lacune de la première, en donnant à son peuple le pouvoir d’obéir :

« …Je ferai une alliance nouvelle… Non comme l’alliance que je traitai avec leurs pères… Alliance qu’ils ont violée… Voici l’alliance que je ferai… Je mettrai ma loi au-dedans d’eux, je l’écrirai dans leur cœur. » (Jérémie 32.31/33)

Dieu annonce une alliance remplissant le cœur d’une vie nouvelle, d’où l’obéissance jaillirait tout naturellement. Celui qui peut accomplir cela c’est celui qui vient habiter en nous et qui est « toujours vivant pour intercéder » en faveur des siens. Il est toujours vivant !

La nouvelle alliance repose sur les mérites de Jésus. Le salut qu’il nous apporte est parfait, complet, achevé. Non seulement, il nous sauve de la condamnation en expiant nos péchés, mais également, il vient vivre dans nos vies afin de nous donner la capacité de marcher en nouveauté de vie. Non seulement, il pardonne mes mensonges, ma violence, ma haine etc. mais il me donne la capacité de dire la vérité, de pardonner, d’aimer etc.

Oui, il nous accorde un salut parfait !

Ma prière en ce jour :

Merci Seigneur pour le salut parfait qui est en toi. Non seulement tu pardonnes mes fautes, mais tu viens faire ta demeure en moi afin que je vive en nouveauté de vie par ta seule grâce. Amen !

Paul Calzada

Laisser un commentaire