UNE VIE ABONDANTE Gary Wilkerson

« Un envoyé méchant tombe dans le malheur, Mais un messager fidèle apporte la guérison (la santé dans la version anglaise) » (Proverbes 13:17). Un messager fidèle apporte quoi ? Un messager fidèle apporte la santé !

Comment quelqu’un peut-il apporter la santé ? Est-ce qu’une personne malade peut apporter la santé ? Est-ce qu’un cœur blessé ou une personne qui n’a pas encore géré l’état de son cœur peut apporter la guérison aux autres ? Qu’en est-il de quelqu’un qui se bat contre ses émotions qui sont hors de contrôle ? Est-ce que ce type de missionnaire apporte un évangile sain dans un pays étranger ? A une ville comme celle dans laquelle tu vis ?

« Quand nous disons : « nous sommes des missionnaires… » mon désir est que nous soyons des missionnaires sains. Que nous puissions apporter la guérison, que nous puissions être des messagers fidèles.

Considérons ce à quoi nous devons être fidèles. Oui, à apporter l’évangile au monde qui nous entoure et, oui, à aider ceux qui sont dans le besoin. Mais la première chose à laquelle nous devons être fidèles, c’est à la condition de notre propre cœur. Nous devons en venir à avoir un cœur fort et sain devant le Seigneur.

Ne soupires-tu pas après une telle chose ? Ne soupires-tu pas après la guérison, la sainteté, la santé et après un fort bien-être spirituel à l’intérieur ? Ne souhaites-tu pas t’éveiller le matin et avoir la vie, la joie, la paix et l’abondance que Jésus a promis ?

Il a dit : « Je suis venu pour te donner la vie, une vie de médiocrité pour que tu puisses vivre pauvrement, une vie blessée… en colère… et troublé. » Attends ! Est-ce bien ce que Jésus a dit ? Ou bien a-t-il dit :

« je suis venu afin que les hommes aient la vie, une vie abondante. »

(Jean 10:10 version Semeur)

?

Une vie abondante ! Saine ! Bien remplie ! Vigoureuse ! Forte ! Courageuse ! Nous devrions tout faire pour devenir des chrétiens qui reconnaissent que cette puissance vient d’un cœur qui a été guéri, qui est rendu sain et entier en Lui, et en Lui seulement.

Transmis par Françoise Grard

Laisser un commentaire