L’apparition des quatre chevaux, Troisième partie. Par Ueli et Charlotte

5 octobre 2006, mis à jour en mars 2001 et finalisé en février/novembre 2013

chevaux-apocalypseUne parole d’avertissement pour l’Amérique et les nations !

L’ouragan Katrina, le Gush Katif, la grande tempête et une catastrophe sont imminents !*

(MAV: Notons que ceci avait été écrit, au départ, avant le drame du WTC, et l’engloutissement d’une partie de Manhattan par une tempête il y a quelques années – Mais dans la réécriture de 2013, ces événements étaient passés. C’est comme s’ils n’étaient que les prémices, faute que les avertissements de Dieu aient vraiment été entendus. La vision recouvre de fait une longue période et les jugements vont prendre de plus en plus d’amplitude… Ce qui est conforme à ce que démontre l’Apocalypse. Le mot « imminent » dans la bouche d’un hmme n’a rien à voir avec la manière dont il se concrétise dans le plan de Dieu)

UELI: Je voudrais introduire cette parole prophétique par une déclaration écrite par le roi David lui-même :

La loi de l’Éternel est parfaite,

Elle donne du réconfort ;

Le témoignage de l’Éternel est vrai,

Il rend sage celui qui manque d’expérience.

Les décrets de l’Éternel sont droits,

Ils réjouissent le cœur ;

Les commandements de l’Éternel sont clairs,

Ils éclairent la vue.

La crainte de l’Éternel est pure,

Elle subsiste pour toujours ;

Les jugements de l’Éternel sont vrais,

Ils sont tous justes.

Ils sont plus précieux que l’or,

Que beaucoup d’or fin ;

Ils sont plus doux que le miel,

Même le miel qui coule des rayons.

Ton serviteur aussi est éclairé par eux ;

Pour celui qui les respecte, la récompense est grande.

Qui discerne ses erreurs ?

Pardonne-moi celles que j’ignore.

Préserve aussi ton serviteur du sentiment d’orgueil :

Qu’il ne domine pas sur moi !

Alors je serai intègre,

Je ne commettrai pas de grands péchés.

Fais bon accueil aux paroles de ma bouche

Et aux sentiments de mon cœur,

Éternel, mon rocher, toi qui me rachètes !

Psaume 19.8-15

 

Comme l’a dit un jour un ami, nos paroles passeront, y compris celles d’Ueli et de Charlotte, mais sa Parole durera éternellement ! C’est pourquoi je considère comme si important d’inclure la Parole de Dieu dans nos articles ! Elle est plus aigüe qu’un glaive à deux tranchants, et elle sépare la chair de l’esprit au plus profond de nous-mêmes, en purifiant, restaurant et établissant le royaume de Dieu !

Voici la suite de notre étude :

Avec le témoignage de l’apparition du cheval pâle et l’explication à ce sujet, souvenons-nous des circonstances d’Israël à l’époque (fin août 2005).

On avait fait pression sur Israël pour le pousser à donner un précieux bout de terrain de Gaza, nommé Gush Katif, aux dirigeants du Hamastan. Cette pression s’est maintenue pendant longtemps. Elle n’avait aucune raison d’être, car lorsqu’on a commencé à restaurer cet endroit, personne n’y habitait. De plus, détail non négligeable, cela a fourni du travail à de nombreux Palestiniens qui ont pu construire leurs maisons grâce à ce qu’ils ont gagné à cet endroit. Auparavant, c’était juste le désert, plus précisément le désert de Guérar, un lieu où notre père Abraham avait déjà séjourné de nombreuses années auparavant (Genèse 20.1). Comment cet évènement pouvait-il avoir lieu à ce moment de l’histoire ?

Quand nous regardons la vue d’ensemble, nous savons que depuis la conférence de Madrid en 1991, le monde, ou plutôt les 4 puissances mondiales, l’Europe, l’Amérique, les Nations Unies et la Russie, ont décidé de diviser Israël, tel que cela est annoncé dans les livres d’Amos et de Joël, et que le président Bush senior est devenu le porte-parole de ces quatre cornes, selon l’expression du prophète Zacharie, pour communiquer et appliquer cette décision à Israël.

Une partie de ce plan a consisté à faire évacuer ce territoire, considéré comme un obstacle à la paix du Moyen-Orient, ce qui est l’un des plus gros mensonges qu’aient jamais exprimés les politiciens. Personnellement, j’ai eu la merveilleuse opportunité de visiter le Gush Katif deux fois et je dois dire que cela ressemblait à un petit coin de paradis au sein d’un désert très sombre et hostile – Gaza. C’était comme une oasis vivifiante en plein cœur d’un désert sec et mortel, nommé Hamastan depuis quelques années.

Pendant au moins un an, des milliers de Juifs en Israël et en Amérique ont supplié qu’on ne fasse pas évacuer le Gush Katif, et des milliers de croyants du monde entier se sont joints à eux dans la prière. Mais rien ne s’est passé, comme si Dieu observait la scène en silence ! Je me souviens de la tension que ce sujet a suscitée en Israël, en particulier le jour où les Juifs du Gush Katif ont creusé leurs tombes pour ramener les dépouilles des morts à Jérusalem et les y ensevelir. À Jérusalem, l’atmosphère était lourde et sombre, comme si le Père céleste déplorait toute la situation !

Ce jour-là, le ciel de Jérusalem était nuageux et des gouttes de pluie tombaient ; c’était un tout petit signe que Dieu se manifestait et que son cœur gémissait en silence, tandis qu’il pleurait sans mot dire ; seuls ceux qui ont des oreilles pour entendre et des yeux pour voir peuvent discerner ces choses !

Israël a été obligé de faire une chose absolument horrible : évacuer avec sa police et ses militaires son propre peuple hors de la terre qu’il avait lui-même aménagée, un acte qui allait clairement à l’encontre de la promesse de Dieu selon laquelle cela ne se produirait jamais une fois qu’il aurait ramené son peuple dans son pays.

Tout à coup, au sud de l’Amérique, quelque chose de terrible s’est produit. Un ouragan a déferlé sur la ville de Nouvelle Orléans. Vous vous souvenez de ce qui s’est passé ensuite ?

L’ouragan Katrina a touché plus de 880000 personnes, en les obligeant à quitter leurs maisons et en les forçant à fuir vers le nord ! (L’ordre d’évacuation a été adressé à 1300000 personnes). Pour chaque maison qui a été bâtie avec amour, puis détruite au Gush Katif, des milliers de demeures et d’entreprises ont été détruites à la Nouvelle-Orléans ! Plus encore, l’ouragan a déterré les cercueils de la Nouvelle-Orléans, et ils se sont subitement mis à flotter dans la ville ! Que se passait-il ? Je crois que c’est évident ! Le Dieu tout-puissant a fait savoir aux Américains et aux nations qu’il est vivant en leur infligeant exactement ce qu’ils ont fait subir à son peuple :

L’Éternel a tonné dans le ciel,

Le Très-Haut a fait retentir sa voix,

Avec la grêle et les charbons de feu.

Il a lancé ses flèches et dispersé mes ennemis,

Il a multiplié les éclairs et les a mis en déroute.

Le fond des océans est apparu,

Les fondements du monde ont été découverts

À ta menace, Éternel,

Au souffle de tes narines.

Il est intervenu d’en haut, il m’a pris(Israël),

Il m’a retiré (Israël) des grandes eaux,

Il m’a délivré de mon adversaire puissant,

De mes ennemis (les quatre cornes) qui étaient plus forts que moi (Israël).

Ils m’avaient surpris (Israël) lorsque j’étais dans la détresse,

Mais l’Éternel a été mon appui.

Il m’a mis au large (Israël),

Il m’a sauvé, parce qu’il m’aime (Israël).

(Psaume 18.14-20)

 

L’aspect financier est aussi très intéressant : le flux de trésorerie de ce petit emplacement qui a été évacué se montait à environ 200 millions de dollars, ce qui est vraiment considérable pour un territoire aussi restreint ! (Ils avaient des serres magnifiques, et ils exportaient leurs produits dans toute l’Europe.) Eh bien, la dévastation produite par l’ouragan Katrina a été plus considérable que tout ce qu’on a vu auparavant en Amérique : outre tous les morts (près de 2000), on a estimé que les dommages se montaient à 110 milliards de dollars. Cela signifie que l’Amérique a dû faire évacuer cent fois plus de personnes et perdu au moins cinq cents fois plus d’argent que ce que ses dirigeants ont détruit en Israël !

Je crois qu’une autre chose qui s’est produite de nos jours : le cheval pâle est apparu pour remplir sa première mission ! George Bush a refusé de déchirer son cœur et de se repentir de sa brutalité envers Israël, et à cause de cela, il a perdu son onction ! S’il avait déchiré son cœur et ses vêtements, s’il s’était repenti de ce qu’il avait fait subir à Israël et s’il avait poussé sa nation, l’Amérique, à se repentir, je crois que Dieu aurait continué à se servir de lui d’une manière puissante, mais à partir de ce moment-là, il est devenu évident qu’une grande partie de la grâce que Dieu lui avait donnée pour gouverner l’Amérique et bénir les nations lui a été ôtée. Bush n’a plus accompli ensuite que quelques actions mineures sur la scène internationale.

Il est très important que nous comprenions que contrairement au 11 septembre, qui a été clairement une attaque satanique sur l’Amérique, l’ouragan Katrina a été le doigt de Dieu pour dire à l’Amérique :

Prenez garde à la façon dont vous traitez Israël, mon peuple ! Je suis toujours Dieu, toujours sur le trône, et ce que vous infligerez à Israël, je vous le ferai subir ensuite ! Depuis l’ère de la grâce, parce que vous avez choisi, en tant que nation, de faire alliance avec moi, vous avez la grâce et la lumière (autrement dit la capacité) de comprendre que la promesse que j’ai faite à Abraham et à ses enfants est encore valable aujourd’hui, et qu’elle est à votre disposition pour que vous fassiez ce qui est bien :

« Je bénirai ceux qui te béniront

Et je maudirai ceux qui te maudiront,

Et toutes les familles de la terre seront bénies en toi ! »

(Genèse 12.3)

 

Regardez de plus près et vous verrez que tout ce que vous faites pour ou contre Israël est multiplié par mille, parce que c’est ainsi que Dieu agit envers Israël et les nations, que cela vous plaise ou non, et que les pharisiens et les sadducéens de votre église l’approuvent ou pas !

« Les femmes qui chantaient se répondaient les unes aux autres en disant :  » Saül a frappé ses 1000, et David ses 10000 » » (1 Samuel 18.7).

Nous en avons vu la parfaite démonstration lorsque Gilad Shalit, le soldat israélien qui avait été enlevé, a été échangé au bout de 5 ans et 4 mois d’incarcération dans une prison d’Hamastan contre 1027 prisonniers qui avaient beaucoup de sang innocent sur les mains (ensemble, ils avaient celui de 569 civils exactement !) Cela montre combien un soldat juif est précieux, à quel point le Seigneur s’en occupe et combien de vies sont nécessaires pour payer la rançon d’un Juif !

Ce n’est pas la première fois que le Seigneur adresse ce genre de message à l’Amérique. À chaque fois, quand le gouvernement américain a déclaré ou entrepris une action contre Israël, une grande catastrophe est arrivée. S’agit-il d’un hasard ou de la voix de l’Éternel ? Je crois que non seulement il parle, mais il crie plus fort que le son des trompettes ! Bill Koenig a écrit un excellent livre pour lequel il s’est documenté sur ces faits pendant plus de 15 ans. Il s’agit d’ Eye to Eye, une lecture vivement recommandée à tous les croyants actuels et à tous ceux qui ont des oreilles pour entendre ce que dit l’Esprit !

Je voudrais juste mentionner ici un autre incident. À la fin du mois d’octobre 1991, il s’est produit un fait très similaire. G. Bush senior s’est rendu à une conférence au Moyen-Orient où il a insisté sur le programme politique pour le Moyen-Orient, en particulier sur ses intentions pernicieuses d’affaiblir Israël au moyen d’un plan qui avait été mis au point plusieurs années avant par les Illuminati de haut rang et par une partie du Nouvel Ordre mondial, et qui avait été approuvé à la conférence des Nations Unies en Suède peu de temps auparavant. En Espagne, avec l’accord de la Russie, de l’Europe et des Nations Unies, il a développé son plan et s’est engagé à être le porte-parole des quatre puissances mondiales mentionnées précédemment (les quatre cornes) pour régler le conflit qu’Israël avait avec les Palestiniens et pour imposer sa version de la solution pour Israël.

Quel changement, puisque du président Truman au président Reagan, les Américains étaient de vrais amis et de grands alliés d’Israël ! Oui, nous avons vu s’établir ce plan au cours des vingt dernières années, et c’est véritablement un plan « inique » (autrement dit rempli d’iniquité et de fausseté), que chaque président américain, depuis G.W. Bush senior à son fils George Bush junior, a pris à cœur de défendre – en dépit du fait qu’il professait être né de nouveau – afin de plaire aux Illuminati qui tentaient de contrôler le monde et qui projetaient de tuer, d’égorger et de détruire le plus grand nombre possible par le Nouvel Ordre mondial, sans en faire un secret !

Vous souvenez-vous de ce qui s’est passé quand il est rentré chez lui après la première conférence ? Le Seigneur a permis qu’il y ait une tempête tropicale surnommée la Parfaite Tempête, qui est venue du nord et qui était déjà presque terminée en arrivant au sud. Dieu a permis qu’elle reprenne de la vigueur et l’a renvoyée mille six cents kilomètres plus au nord, et a fait jaillir des vagues de plus de dix mètres de haut dans la propriété privée de G.W.Bush à Kennebunkport, dans le Maine, le 1er novembre. Il y a eu à peu près 200 millions de dollars de dommages dans le secteur.

Lorsque nous réfléchissons aux désastres naturels, nous pensons souvent au prophète Élie, quand il a fui au mont Sinaï en Arabie, que le Seigneur l’y a rafraîchi et qu’il lui a parlé. Au cours de cet incident particulier, le Seigneur n’était ni dans la tempête, ni dans le tonnerre, ni dans les éclairs, ni dans la pluie, mais dans le petit murmure de sa voix, et pourtant, nous oublions souvent que quelques instants avant, pendant trois ans et demi et sur le mont Carmel, le Seigneur était à 200% responsable du climat, de la sécheresse, du feu et de la pluie !

Il est évident que dans la Parfaite Tempête, le Seigneur a parlé d’une façon très claire au président Bush senior et que, 14 ans plus tard, il a parlé encore plus clairement – au moyen de l’incident de l’ouragan Katrina – à son fils, G.W. Bush junior, et au peuple d’Amérique en particulier. La question est : les Américains ont-ils compris, et en tant que croyants, le comprenons-nous aujourd’hui ?

Pourquoi pouvons-nous être aussi certains de cela ? Parce qu’il est écrit :

« L’Éternel a répondu par de bonnes paroles, par des paroles de consolation, à l’ange qui me parlait. L’ange qui me parlait m’a dit :  » Proclame : ‘ Voici ce que dit l’Éternel, le maître de l’univers : j’éprouve une grande jalousie envers Jérusalem et Sion, et une grande irritation contre les nations insouciantes, car je n’étais que peu irrité, mais elles ont contribué au mal. C’est pourquoi, voici ce que dit l’Éternel : Je reviens à Jérusalem avec compassion. Ma maison y sera reconstruite, déclare l’Éternel, le maître de l’univers, et l’on étendra le ruban à mesurer sur Jérusalem.’ Proclame encore : ‘ Voici ce que dit l’Éternel, le maître de l’univers : mes villes auront encore des biens en abondance ; l’Éternel consolera encore Sion, il choisira encore Jérusalem’ » » (Zacharie 1.13-17).

Et ensuite, vient le conseil de l’Éternel aux quatre cornes, l’Europe, la Russie, les Nations Unies et l’Amérique, en particulier à ses représentants, les présidents Bush senior et junior et les présidents américains depuis 1991 :

« Je ferai de Jérusalem une coupe enivrante pour tous les peuples environnants. Il en ira de même pour Juda lors du siège de Jérusalem. Ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre lourde pour tous les peuples ; tous ceux qui la soulèveront s’y écorcheront, et toutes les nations de la terre se rassembleront contre elle » (Zacharie 12.3-4).

Pourquoi Jérusalem est-elle devenue une coupe d’étourdissement ? Parce que depuis sa renaissance, elle bénéficie d’une protection spéciale :

« Ce jour-là, la racine d’Isaï (Jésus le Messie), dressée comme un étendard pour les peuples, sera recherchée par les nations, et son lieu de résidence sera glorieux » (Ésaïe 11.10).

J’espère que c’est clair ! Le Seigneur des armées, Jésus le Messie, a pris position en faveur de ses enfants et de son peuple, Israël, que ceux-ci le voient ou non ! Pour lui, les Hébreux sont toujours ses frères, ce que Zacharie a appelé la prunelle de ses yeux ! Oui, même s’il a de grands problèmes à régler avec eux, il se tient auprès d’eux et pour eux, et il les défendra !

Mais ce n’est pas la fin de ce message : il s’agit juste de la base de départ d’un point très important que j’ai à cœur de vous exposer. Qu’en est-il de l’avenir ? Le Seigneur a-t-il quelque chose de particulier à nous révéler aujourd’hui au travers des évènements du Gush Katif et de l’ouragan Katrina ? Je crois que oui !

Je voudrais donc revenir aux jours de la fin du mois d’août 2005 à Jérusalem. Je savourais toujours mon séjour là-bas, mais je savais qu’il prendrait bientôt fin. Le Seigneur nous avait déjà accordé cette stupéfiante vision de l’apparition du cheval pâle. Ni Charlotte, ni moi-même n’avions de poste de télévision, si bien que nous ignorions qu’une tempête approchait de la côte sud des États-Unis, mais sans en connaître la raison, nous avions tous deux à cœur de prier et de chercher le Seigneur, comme s’il avait davantage à nous dire, et c’est ce qu’il a fait ! Nous nous sommes donc retrouvés ensemble pendant une dizaine de jours et avons prié pendant plusieurs heures chaque jour. Au cours de ces journées, nous avons eu deux grandes visitations du Seigneur, et je sais que cela avait un rapport étroit avec l’apparition et la mission du cheval pâle.

«  SA COUPE DÉBORDE »

Le dimanche 1er septembre 2005

Quand Ueli et Charlotte ont prié ensemble pendant une douzaine de jours, du 27 août au 8 septembre 2005.

J’AI VU LA COUPE DE LA COLÈRE DE DIEU DEBORDER : ELLE ÉTAIT TOUT SIMPLEMENT TROP PLEINE !

« Je vous destine à l’épée et vous devrez tous vous agenouiller pour être égorgés. EN EFFET, J’AI APPELÉ ET VOUS N’AVEZ PAS RÉPONDU, J’AI PARLÉ ET VOUS N’AVEZ PAS ÉCOUTÉ. AU CONTRAIRE, VOUS AVEZ FAIT CE QUI EST MAL À MES YEUX ET VOUS AVEZ CHOISI CE QUI NE ME PLAÎT PAS. »

(Lire Ésaïe 65.1-12)

J’étais en train de voler avec les anges au-dessus de l’Amérique du Nord, et j’ai vu les anges marquer chaque nation qui serait dévastée, lorsque nous avons survolé un signe qui ressemblait au chiffre romain II.

Si l’Amérique du Nord est venue en premier, nous sommes ensuite passés au-dessus de l’Arabie Saoudite, de l’Irak, de l’Iran, de la Syrie et de la Turquie. Puis nous avons survolé l’Europe, sauf la Grèce, en commençant par l’Italie, et ensuite tout le reste de l’Europe. Les anges ont étendu une couverture noire représentant le jugement sur tout le groupe de nations, y compris l’Espagne…

Ensuite, je suis revenu au-dessus de l’Amérique du Nord, j’ai vu le Canada et Hawaï, et en me retournant, j’ai vu l’Australie, mais seulement la moitié, comme si l’autre moitié avait disparu… Puis j’ai vu l’Indonésie, la Malaisie, la Russie et la Chine, je suis allé en Afrique, et enfin je me suis rendu en Israël.

Deux autres visions ont été données par la suite, mais il semble bon de les associer, car elles suivent la même ligne que la parole ci-dessus :

Le tremblement de terre

Nous avons eu la vision d’un tremblement de terre en Amérique du Nord, qui a partagé le continent en deux. La fissure a commencé à l’est de Houston, au Texas et a parcouru l’Amérique. Ce tremblement de terre surviendra avant que les États-Unis se soient remis de l’inondation actuelle de la côte sud…

Ensuite, le Seigneur nous a donné la phrase suivante : « le massacre des innocents a commencé… »

Puis, quelques jours plus tard, le Seigneur a donné à Charlotte les visions suivantes, avec un accent particulier pour New York :

Première vision

J’ai vu le ciel et soudain, des avions tomber partout du ciel. C’étaient comme des rides dans le ciel, identiques à celles qui se forment sur l’eau. Ces rides étaient comme des ondes sonores ou des perturbations électroniques qui partaient de la terre pour se diriger vers ces avions et qui les faisaient s’écraser sur le sol.

Deuxième vision

J’ai vu beaucoup d’entrepôts, puis l’océan est apparu, avec un port dans lequel un bateau de croisière en flammes était en train de sombrer. J’étais dans l’eau, hors du bateau, et je pouvais voir beaucoup d’animaux autour du navire. Ils étaient en mouvement. Il devait s’agir de crocodiles ou de bêtes de ce genre ; ils dévoraient tous ceux qui tentaient de sauter dans l’eau pour échapper aux flammes du bateau. J’ai essayé de les avertir de ne pas sauter ; je criais à pleins poumons, mais c’était peine perdue. Ils n’écoutaient pas et sautaient quand même.

Troisième vision

Soudain, je me suis retrouvée dans l’eau. Ce devait être quelque part dans la région portuaire de New York. Je voyais des gens flotter dans l’eau ainsi que toutes sortes d’objets. J’ai été choquée et j’ai eu un mouvement de recul en voyant la tête de la statue de la Liberté dans l’eau près de moi. Puis, subitement, une grosse explosion a retenti au milieu des gratte-ciels. Des gens fondaient comme de la cire. Ce devait être une explosion nucléaire. De plus, j’ai vu subitement la carte des États-Unis, et les noms suivants se sont détachés. J’ai entendu le nom des villes et je les ai vus s’élever au-dessus de la carte. Je savais instinctivement que ces villes seraient attaquées en même temps : Cincinnati, San Francisco, Montréal, Atlanta, Dallas et Washington.

Quatrième vision

Ensuite, j’ai vu Mexico. Trois avions essayaient d’atterrir en même temps, venant de trois directions différentes, et ils se sont percutés en vol…

Ensuite est venu Hawaï et j’ai vu des tragédies, comme un genre de grosse vague, ou une sorte de tsunami. Tragiquement, je crois que des îles ont été englouties… et ensuite, à la fin, j’ai vu l’inscription : « NE PEUT PAS ÊTRE OUTREPASSÉ ».

Environ deux jours plus tard, la vision de New York est revenue avec une grande force. J’étais de nouveau dans l’eau, et la statue de la Liberté y était aussi. J’ai imploré : « Seigneur, sors-moi de là maintenant ! » Il faisait froid, la vision était très réelle, et j’ai vu de nouveau l’énorme trou qui s’était formé dans les gratte-ciels. Il semblait important pour moi d’être sous l’eau. Depuis ce point de vue, j’ai vu brusquement un sous-marin remonter à la surface, puis, il y en a eu beaucoup d’autres ; on aurait dit une flotte ; ils étaient russes et il était important que je le constate. Tous sont montés à la surface dans le port, avec le trou à l’intérieur des bâtiments, et j’ai eu l’impression que l’intérieur du trou se propageait autour de l’orifice, comme si on avait tiré depuis le Nord jusqu’au Sud, la Russie… J’ai vu des hélicoptères noirs partout et des hommes en descendre avec des cordes, comme des envahisseurs…

J’ai vu une autre flotte de bateaux se diriger vers le désastre, puis la boussole d’un navire, en direction du sud-ouest.

Dernière vision : l’épée du Seigneur suspendue au-dessus de l’Amérique !

J’ai senti que j’étais sous l’eau depuis mon arrivée. C’était impressionnant, parce que je pense que quand je me suis retrouvée dans l’eau dans la vision, je suis restée (spirituellement parlant) dans l’eau parce que le point de vue depuis cet endroit est en fait très important. J’ai vu la carte de l’Amérique, et ce n’était pas une étoile, comme je l’avais observée au départ, mais je l’ai vue comme une épée, et Dieu m’a montré avec beaucoup de détails qu’il s’agit de son jugement !

L’épée de l’Éternel était posée dans la balance contre l’Amérique… Elle est fermement ancrée et ON NE PEUT PAS LA DÉPLACER !

[Ueli :] Mon commentaire personnel :

La première vision m’a fourni un panorama d’ensemble des jugements à venir qui déferleront sur le monde entier, mais il est très clair qu’ils commenceront par l’Amérique du Nord !

Dans la seconde partie, il y a un accent très prononcé sur les États-Unis d’Amérique. Ce que nous avons reçu fait partie d’un panorama général, aucun prophète ne reçoit la totalité du tableau… mais il est évident que la destruction qu’a subie l’Amérique par l’ouragan Katrina n’est qu’un début.

Deux points précis sont clairement annoncés par plusieurs prophètes :

  1. Un tremblement de terre divisera l’Amérique par le milieu. Beaucoup de prophètes ont eu la vision de l’Amérique coupée en deux : c’est donc une autre confirmation…
  2. Et une attaque de New York, qui a déjà été annoncée à d’autres personnes, comme Oral Roberts, Michael Boldea, etc. et qui est appelée « le second coup », va avoir lieu. En fait, le Seigneur a donné cette vision de New York à la suite de nombreuses prières. Le 11 août, le Seigneur m’a réveillé le matin avec une prière sur mes lèvres : appeler les chrétiens et les Juifs de new York à partir… J’ai donc adressé cette requête pendant de nombreux jours, et avec cette vision, je crois que le Seigneur m’a donné des indications très claires pour nous expliquer ce qu’il veut dire !

Puisse le Seigneur vous donner la grâce et la miséricorde de discerner les temps et vous préparer !

Shalom de Jérusalem, la ville du grand Roi


Ueli et Charlotte Surbeck, mariés depuis le 29 octobre 2005

Dans ces visions, c’était comme si le Seigneur nous donnait beaucoup de sujets de prière et de points à méditer. Certains étaient faciles à comprendre, mais nous ne saisirons les autres qu’au fil du temps, lorsqu’ils se produiraient. Avant d’ajouter quelques points que j’ai sur le cœur, je voudrais dire quelque chose à propos de la manière dont la Parole nous a été transmise à cette époque.

Quand Charlotte (qui est devenue, quelques mois plus tard, ma chère épouse), m’a fait part de ces visions, ce fut en toute confiance et avec un enthousiasme tempéré par la gravité de son message. Cela fait de nombreuses années qu’elle a des visions, car elle a été établie dans le ministère prophétique environ deux ans avant de se rendre en Israël, aux alentours de 1997, et depuis lors, elle a reçu beaucoup d’autres visions et de paroles. Elle connaît très bien les Écritures. Mais bien qu’elle ait l’habitude de recevoir des visions, jamais l’une de ces dernières n’a été transmise à toutes sortes de personnes, d’abord à des prophètes et à des intercesseurs, et ensuite à des croyants de différentes tendances. Nous avons rédigé ces paroles ensemble et finalement, je les ai communiqués à mon réseau prophétique que j’ai fondé en l’an 2000, mais qu’elle connaissait à peine. Aujourd’hui, d’un côté je regrette beaucoup d’avoir fait connaître ces visions, parce que Charlotte ne le savait pas quand elle m’a transmis ces paroles. Elles ont fait le tour du monde et lui ont valu beaucoup de rejets et d’attaques, et je suis vraiment navré qu’elles lui aient occasionné autant de souffrances, principalement à cause de l’ignorance et du faux enseignement du corps de Christ !

Mais d’un autre côté, je suis très heureux de les avoir diffusées, parce qu’aujourd’hui, je crois avoir incité de multiples personnes à prier au temps opportun ! Plusieurs découvertes ultérieures, en particulier dans certaines des villes que nous avons mentionnées, ont été époustouflantes et ont confirmé qu’un évènement crucial avait été évité ou, sans nul doute, retardé. Gloire à Dieu !

Nous avons aussi reçu une grande confirmation de notre parole lorsque nous avons prêché dans une église de Dover, dans le Tennessee, le 23 octobre 2005. Alors que nous prêchions, j’ai demandé à ma femme de parler de la vision de New York qu’elle avait eue. À la fin de la réunion, un jeune garçon de douze ans, nommé Shea, est venu nous trouver pour nous dire qu’il avait fait le même rêve au cours du mois d’août 2005 (à la même période que celle où Charlotte avait eu cette vision en Israël).

Une fois que Shea nous a parlé de son rêve, un couple est venu nous trouver avec sa fille de sept ans. Sa mère tenait un journal dans lequel elle avait noté les rêves de sa fille concernant New York. (Ils ressemblaient beaucoup à notre vision.) « Dans son rêve, elle se trouvait aussi dans l’eau, quand elle a vu la tête de la statue de la Liberté, également dans l’eau ; elle l’a aussi dessinée dans son journal, et elle a noté au-dessus :  » C’était en janvier. » » (Sa fille avait, elle aussi, fait ce rêve mais en août !)

La première priorité, lorsque nous recevons une telle parole, est toujours de prier pour les personnes concernées et de faire tout ce que nous pouvons (jeûner, prier, nous repentir et manifester le fruit de la repentance), ce qui comprend le fait d’appeler les autres à prier afin que Dieu puisse prévenir un aussi grand désastre, comme il l’a fait à Ninive ; telle était notre intention en propageant cette parole pour notre temps. Je crois que c’est aussi ce qui s’est produit en Amérique, gloire à Dieu, et que c’est principalement pour cette raison que nous y sommes restés trois ans, afin d’aider le vrai corps de Christ à affronter ce qui est à venir, en priant et en nous préparant !

Je vous fais part de tout cela pour une raison : depuis l’automne 2012, au moment des élections, quand il est devenu évident que M. Obama redeviendrait président des États-Unis, le Seigneur m’a rappelé cette vision, qui était comme enfouie sous une grosse couche de poussière dans mon cœur ou comme au fond d’une salle d’archives. Pourquoi agit-il ainsi ? Parce que nous entrons dans une nouvelle saison. Un nouveau président est élu en Amérique et en Israël, un nouveau pape siège au Vatican et une nouvelle saison va voir se dérouler les actions qui ont été préparées, mais qui étaient en attente depuis de nombreuses années.

Alors, qu’est-ce que cette vision et les autres signifient ? De quoi nous préviennent-elles ?

Premièrement, j’ai commis une erreur flagrante dans ma première interprétation. Aucune de ces visions ne représente un certain jugement qui a souvent été appelé le second coup, qui est arrivé en automne 2008 et qui correspond au crash financier survenu à Wall Street à l’époque. Certes, un troisième coup peut arriver bientôt : il correspondra à un désastre économique encore plus considérable et avec de plus grandes perturbations, mais je ne pense pas qu’il s’agisse de cela, car j’ai déjà expliqué qu’il s’agit de deux sortes de jugements différents. Celui-ci est clairement et directement relié aux agissements de l’Amérique à l’égard d’Israël et à la réponse du Seigneur, alors que l’autre est un jugement permissif, une attaque de Satan à cause de la convoitise, de la violence et de l’appât du gain qui caractérisent l’économie et le style de vie des Américains ! Si vous voulez avoir une explication détaillée de ce qu’on a nommé le premier (11 septembre) et le second (2008) coup, veuillez lire l’ouvrage Présage ! C’est un excellent livre qui vous fournit un tableau prophétique très clair et d’abondantes explications sur la raison pour laquelle ces deux jugements sont arrivés et le troisième qui suivra bientôt !

Mais revenons à notre vision : je crois tout d’abord que l’ensemble de la vision au cours de laquelle Charlotte a vu les marques du jugement correspond au fait que Dieu va juger toutes les nations qui s’opposent à Israël, non seulement le président Obama et l’Amérique, mais tous les autres pays concernés. Chacun aura sa part. La deuxième vision était très spécifique : Charlotte y a vu l’Amérique scindée en deux. C’est la partie que je veux souligner ici, parce que j’ai senti qu’au cours des derniers mois, le Seigneur me la pointait du doigt :

C’est quelque chose que le Seigneur m’a rappelé par rapport à M. Obama, qui s’est rendu à Jérusalem juste avant Pâques en mars 2013. Quels étaient ses intentions et ses plans ? Manifestement, au cours des quatre dernières années, il n’a fait que poser les jalons de ce qu’il veut entreprendre pendant ce second trimestre. (C’est pourquoi il a changé certaines lois tous les jours auparavant !) Quand on voit à quel point il veut ressembler à l’ancien président Lincoln et qu’on observe ses actes : ils sont si mauvais et pervers qu’il est très facile de comprendre et de discerner la mission que Satan lui a assignée en ce qui concerne l’Amérique, on conclut qu’il se conduit de façon diamétralement opposée à Lincoln, en ramenant le joug de l’esclavage qui a été supprimé grâce à la vie et au ministère du président Lincoln et en visant à le réintroduire en Amérique, pas nécessairement envers un groupe comme les blancs par esprit de revanche, mais en particulier envers ceux qui professent appartenir à Jésus, qui n’adorent que lui et son nom et qui croient en sa Parole… !

Et qu’en est-il d’Israël ? Je crois que c’est encore plus crucial ! Certes, il prétend soutenir ce pays, mais de quelle façon ? Pendant le court épisode de novembre 2012, quand Israël a dû répondre aux attaques de l’Hamastan et se préparer à une invasion terrestre indispensable, le président Obama a dit très clairement qu’il était d’accord pour qu’Israël riposte aux attaques aériennes, mais non à l’invasion terrestre ! Ce qui signifie de façon flagrante : il n’y aura que ce que j’autorise, à la manière dont je veux que les choses se fassent, et c’est seulement à cette condition que je soutiendrai Israël ! Il serait intéressant d’observer comment le président Obama réagirait si une autre nation lui imposait de semblables conditions ? Mais il risque de récolter ce qu’il sème !

Quand nous avons vu quel effort le président Obama a accompli pendant les premières années de sa présidence pour exprimer très clairement au président de l’Égypte, de la Turquie et de l’Arabie Saoudite qu’il est l’un des leurs (par la chair et par l’esprit), il est évident que dans le conflit qui oppose Israël aux Palestiniens, il est davantage du côté des Palestiniens que n’importe quel autre président avant et après lui, même du président Carter, et il est facile de discerner ses intentions : le temps est venu d’appliquer ces principes comme s’il était celui qui représente les intentions des quatre cornes, dans et avec leur autorité, et qu’il s’apprêtait à faire ce que beaucoup ont essayé, mais n’ont pas pu accomplir jusqu’à présent ! Cela implique qu’il est prêt à diviser Israël et même Jérusalem, et à détruire le plus d’installations possibles derrière le mur, en prétextant avec un sourire démoniaque qu’ensuite, Israël vivra dans le bonheur et la paix pendant des siècles… !

Le docteur Mike Evans l’a exprimé d’une façon similaire le 5 mars 2013, confirmant mes pensées dans les termes suivants :

Dans quelques jours, le président Obama ira en Israël. C’est son premier voyage dans l’état juif depuis qu’il est devenu président, et il ira avec un programme urgent – diviser la sainte cité de Jérusalem et créer très rapidement un état palestinien dont la capitale sera Jérusalem. Il espère que ce sera le grand héritage international de son second mandat présidentiel.

Il ne fait aucun doute dans mon esprit que si ce plan subsiste, Dieu jugera l’Amérique comme nous ne l’avons encore jamais vu faire au cours de notre histoire. Notre nation est sur le point de toucher à la prophétie de Dieu, et c’est une chose très dangereuse. L’aboutissement de ce plan ne menace pas seulement l’avenir d’Israël, mais celui de l’Amérique et de toutes les autres nations qui le soutiennent. Dieu ne permettra pas que nous contredisions sa Parole d’une façon si ouverte et flagrante.

À cause de cette situation, le Seigneur a commencé à ramener, pendant les semaines précédentes, quelque chose à mon esprit. Il s’agit du message qu’il nous a donné pendant les quelques jours où nous avons prié ensemble, car il dit de nouveau à l’Amérique : vous avez tout intérêt à vous lever pour vous tenir dans la prière !

Priez pour votre président, priez pour tout le gouvernement, priez pour Israël ! Humiliez-vous, déchirez votre cœur et demandez au Seigneur d’ôter tout orgueil et toute impureté de votre cœur pour vous unir dans la prière et dans le jeûne, afin qu’Obama ne puisse pas mener à bien ses plans, parce que c’est votre intercession qui détermine pour une large part ce qu’il peut faire ! Souvenez-vous de la manière dont Rees Howels a prié : Hitler n’a pas pu envahir l’Angleterre, simplement à cause de ses prières ! C’est pareil en ce qui concerne notre nation : chaque fois qu’Hitler s’est préparé à ordonner d’envahir la Suisse, Jean Schwab s’est mis à prier et lui a résisté en face, et Hitler a été incapable de donner l’ordre d’envahir la Suisse. Il n’a même pas pu l’envisager, et vous pouvez avoir la même influence si vous vous humiliez et que vous priez !

Je crois vraiment que si l’Église américaine se lève et prie, et nous savons qu’elle compte des milliers d’hommes et de femmes remplis de l’Esprit, vous pouvez réduire Obama au silence et devenir une brebis sans aucun problème pendant les quatre années qui viennent ! Mais cela suppose que tous les chrétiens se repentent très profondément ! Si nous comprenons quelles en sont les conséquences, cela nous paraîtra minime !

Par cette vision et cette parole, il devrait devenir très évident et flagrant pour moi que le Seigneur donne un avertissement clair à l’Amérique : « Si vous gardez le silence en ce moment et qu’Obama a le droit de faire ce qu’il projette, je diviserai l’Amérique de la même façon qu’Obama veut diviser Israël, »  et personnellement, je crois – en considérant la manière dont le Seigneur a réagi immédiatement, au cours de ces vingt dernières années, chaque fois qu’une nation s’est élevée contre Israël, y compris le président des États-Unis, que vous n’attendrez pas longtemps avant de voir sa riposte cette fois-ci ! Vous et toutes les personnes concernées, vous saurez que c’est une intervention de sa main, et que c’est pour cette raison qu’il a fait apparaître le cheval pâle !

Personnellement, je ne sais pas quelle sorte de tremblement de terre est nécessaire pour séparer le continent de l’Amérique du Nord en deux parties séparées par une faille de plus d’un kilomètre et demi de profondeur. (Pour réaliser ce que cela représente, pensons que la profondeur moyenne de la Manche est de 50 à 100 mètres.) Deux ans après avoir reçu cette vision, nous avons regardé un film intitulé Earthquake 10.5. Dans ce film, on montrait comment, par un tremblement de terre, l’Amérique serait divisée, et ce que Charlotte avait observé dans sa vision (concernant la faille) était presque identique à ce qui apparaissait dans ce film, à l’exception d’une différence : dans la vision, elle a vu une faille se former du sud au nord, alors que dans le film, elle a commencé au nord et elle s’est prolongée vers le sud. Je ne sais pas quels seront les ravages produits par un tel tremblement de terre, mais j’imagine que de même que Katrina a été environ 500 fois plus coûteux que la Parfaite Tempête, cette catastrophe sera au moins 500 fois plus coûteuse que l’ouragan Katrina !

Nous devons comprendre qu’en entrant dans les derniers temps, nous allons connaître une période où subitement, les rois de la terre, les hommes grands, riches et puissants connaîtront des moments où ils courront se cacher dans des cavernes et où ils diront : « Tombez sur nous et cachez-nous loin de celui qui est assis sur le trône et loin de la colère de l’Agneau. En effet, le grand jour de sa colère est venu, et qui peut résister ? » (Apocalypse 6.16-17).

Ce sera une catastrophe inimaginable caractérisée par une multitude de décès, de personnes sans-abri et de maisons, d’entreprises et d’infrastructures dévastées. N’oubliez pas qu’il ne s’agit pas du diable attaquant l’Amérique, mais du Seigneur, qui règle ses comptes avec l’Amérique – avec le doigt en 1991, avec la main droite en 2005 et avec son bras étendu maintenant sur l’Amérique et les nations ! Cela signifie, Amérique, que si tu t’obstines à tenter de diviser Israël, prépare-toi à essuyer une perte d’environ 55 milliards de dollars pour couvrir les dommages que tu vas récolter : autrement dit, ce sera la promotion du statut du tiers-monde, et l’héritage légal de la présidence de M. Obama !

La prophétie d’Ésaïe dit au chapitre 53.1 :

« Qui a cru à notre prédication ? À qui le bras de l’Éternel a-t-il été révélé ? »

J’espère que cela vous fait comprendre ce que le Dieu tout-puissant a en vue. Il n’a rien de comparable avec celui qu’adorent les musulmans, mais ce sont deux êtres radicalement différents. Nous parlons ici du Dieu d’Israël, du seul vrai Dieu tout-puissant, qui a pour Fils Jésus, le Messie, et qui s’apprête, s’il doit le faire, à mettre à l’œuvre son bras ! Mais je sais aussi que si l’Amérique s’humilie et prie, le Seigneur répondra à ses prières, parce qu’il est vivant et qu’il préfèrerait atténuer ses jugements le plus possible ! En tout cas, une chose est sûre : nous ne jouons plus, c’est sérieux, et Dieu pourra même aggraver son jugement s’il y est contraint, en fonction de nos prières et de la voie que nous choisirons !

« Non, il ne somnole pas, il ne dort pas, celui qui garde Israël.

L’Éternel est celui qui te garde,

L’Éternel est ton ombre protectrice, il se tient à ta droite.

Pendant le jour le soleil ne te fera pas de mal,

Ni la lune pendant la nuit.

L’Éternel te gardera de tout mal,

Il gardera ta vie. »

(Psaume 121.4-7)

 

Vous demanderez peut-être : pourquoi, subitement, Dieu veille-t-il aussi étroitement sur Israël ? Premièrement, il a toujours veillé sur lui, en particulier depuis que la nation s’est reconstituée en 1948. Mais il y a un point particulier : parce que les Israéliens n’ont jamais été aussi vulnérables que depuis la renaissance d’Israël et le début du conflit du Moyen-Orient, très semblable au moment où Abraham a reçu l’ordre de sacrifier son fils unique Isaac ! Le moment où Isaac a été lié sur l’autel et où son père, Abraham, a commencé à lever son couteau a sans doute été le plus difficile de leur vie à tous les deux. Aujourd’hui, nous savons tous que le Seigneur avait prévu un bélier dans un buisson pour lui, et qu’il le lui a donné juste à l’instant où il allait sacrifier son fils. Si l’Éternel conduit Israël dans une situation identique, où il lui sera demandé de mettre sa nation sur l’autel et d’élever son épée pour la scinder en deux, Dieu donnera de nouveau un bélier dans un buisson ! Mais si, à ce moment-là, le président Obama et les nations iniques qui le suivent s’imaginent que c’est le moment de lever leur épée et de tailler en pièces la nation d’Israël selon leur propre désir, ils se trompent, et ils recevront très vite la révélation qu’il y a un Dieu tout-puissant dans le ciel qui veille sur Israël et qui ne permettra pas qu’on leur fasse plus de mal que ce qu’il a permis pour que son plan prophétique, sa justice et ses desseins ne soient accomplis. Aussi, au travers des épreuves que subissent les Israéliens, leurs yeux peuvent s’ouvrir et ils peuvent connaître le plein accomplissement des promesses qu’il leur a données afin qu’ils puissent devenir tout ce qu’ils sont censés être ! Le plan ultime de Dieu n’est pas de diviser Israël pour le détruire, mais de le rétablir pleinement, spirituellement et physiquement, comme il l’a promis dans sa Parole, afin qu’il soit une source de bénédiction pour toutes les nations du Moyen-Orient et toutes les autres, y compris les « brebis galeuses » !

Je crois que c’est la raison pour laquelle les jugements ont été décrétés dans la première vision, qui a été donnée à Charlotte en août 2005 : parce que la plupart des nations occidentales et arabes se sont rangées du côté des autorités palestiniennes et ont approuvé le plan d’Obama contre Israël au lieu de soutenir ce dernier !

Je ne veux pas entrer en détail dans les autres parties des visions, car je crois qu’elles parlent d’elles-mêmes : elles expliquent simplement combien les chocs qui ébranleront la terre seront terribles. Toutefois, je précise que la partie où la statue de la Liberté est dans l’eau me rappelle la vision donnée à David Wilkerson quand il a vu des émeutes et des pillages à New York pendant 40 jours ! Je prie et je crois que le Saint-Esprit accordera à toute personne qui l’aime la juste compréhension de ce qu’il doit faire et de l’endroit où il doit se rendre, mais je suis sûr d’une chose : le Seigneur appellera son peuple, Juifs et chrétiens, à sortir de New York et de plusieurs autres villes d’Amérique !

Je voudrais ajouter un dernier mot d’avertissement : si le président Obama ou tout autre gouvernement d’une nation se dresse contre Israël actuellement pour soutenir le Fatah et le Hamas, ils n’ouvrent pas seulement une petite porte, mais je dirai la grande porte aux démons de ces peuples : ils les accueillent dans leur nation. Il s’agit de démons de destruction, de démons d’extrême oppression de fausses religions et de beaucoup d’autres choses qui peuvent provoquer des émeutes ou des attaques-suicide semblables à celle du 11 septembre. Il pourra s’agir d’attaques de multiples villes ou de ressources précieuses, comme de pétrole ou d’eau, ce qui sera encore plus dévastateur que le 11 septembre !

Le plan du président Obama peut devenir une expérience extrêmement coûteuse, et je ne peux que vous recommander de prier et de vous préparer. Oui, priez et préparez-vous !

C’est pour cette raison que le Seigneur nous a dit dans sa parole : « Le massacre des innocents a commencé ! »

Et il a confirmé cette parole un an plus tard. C’était quelques heures après que le Saint-Esprit m’ait dit pour la première fois d’écrire cet article en octobre 2006, pendant que nous priions ensemble, qu’il m’a donné la parole suivante :

« Une catastrophe arrive, une grande catastrophe comme on n’en a jamais vu avant. Ne te cache pas, n’essaie pas de te cacher et de t’enfermer quelque part. Tu dois t’enfuir ! Aucun abri n’est assez grand. Tu dois te sauver ! Beaucoup vont périr, et ce n’est que le début ! »

Dieu a prononcé de lourds jugements sur de nombreux endroits, et il a appelé de nombreuses personnes à quitter leur demeure ! Ceux qui ont écouté le Saint-Esprit savent ce que cela signifie : il est temps de se lever et de tout quitter pour vous rendre là où Dieu vous dira d’aller, dans les « régions de Goshen », ces lieux qu’il a préparés pour vous, où il y a l’abondance et la prospérité au temps de la famine, des grandes difficultés et de l’agitation, un lieu où la lumière resplendira au moment où d’épaisses ténèbres, des tempêtes et des plaies fondront sur l’Égypte !

« La foudre s’abattit sur la terre. L’Éternel fit pleuvoir de la grêle sur l’Égypte. Il tomba de la grêle accompagnée de foudre ; elle était tellement forte qu’il n’y en avait pas eu de pareille dans toute l’Égypte depuis qu’elle existe en tant que nation. Dans toute l’Égypte, la grêle frappa tout ce qui se trouvait dans les champs, hommes ou animaux ; elle frappa aussi toute la végétation et brisa tous les arbres. Ce fut seulement dans la région de Goshen, là où se trouvaient les Israélites, qu’il n’y eut pas de grêle » (Exode 9.23-26).

Seigneur, ouvre nos yeux !

Voici une seconde parole qui nous a été donnée au moment où nous préparions ce message, en octobre 2006 :

« Pendant que nous étions en train de prier ce matin à propos de ces visions, Dieu m’a montré de nouveau ces cavaliers de la cavalerie des chevaux pâles. L’un s’est avancé vers Ueli et moi qui étions couchés et il est descendu de sa monture, a marché jusqu’à nous, a mis une bannière en dessous de nous et une au-dessus et a scellé les bords tandis que nous étions à l’intérieur. Il nous a mis au bout d’une perche, est remonté à cheval et s’est remis en route en nous prenant comme bannière. »

Nous savons tous que la bannière de Dieu sur nous est l’AMOUR, mais si nous marchons dans son amour, en cette heure, et que nous laissons sa sainteté régner sur notre vie, tout en ayant une sainte crainte de l’Éternel, nous deviendrons ses bannières, si bien qu’il pourra voler au-dessus des nations et se servir de nous pour toucher le plus de personnes possible !

Le Seigneur désire que le corps de Christ sache que les chevaux sont apparus pour une raison précise : parce que nous commençons à devoir affronter beaucoup de situations semblables à celle d’Élisée, en particulier sa vision spécifique, et que dans le domaine naturel, nous pouvons avoir la même réaction d’effroi qu’il a eue lui-même. Par contre, si le Seigneur ouvre nos yeux et que nous pouvons voir les chevaux et les chars de l’Éternel et nous connecter à eux, même si la situation semble totalement désespérée, nous pourrons déclarer hardiment, comme Élisée, «  » N’aie pas peur, car ceux qui sont avec nous sont plus nombreux que ceux qui sont avec eux.  » Puis Élisée pria :  » Éternel, ouvre ses yeux pour qu’il voie. » L’Éternel ouvrit les yeux du serviteur, et il vit la montagne pleine de chevaux et de chars de feu tout autour d’Élisée » (2 Rois 6.16-17).

La grande question est : êtes-vous prêt à cesser de vous concentrer sur votre confort matériel et sur votre succès dans le monde pour vous élever de plus en plus haut avec le Seigneur en cette heure afin de guetter sa venue et de prêcher l’Évangile aux nations ?

« Mais ceux qui comptent sur l’Éternel renouvellent leur force. Ils prennent leur envol comme les aigles. Ils courent sans se lasser, ils marchent sans se fatiguer » (Ésaïe 40.31).

Oui, il est temps que l’Épouse prenne son envol ; ce n’est pas une option, elle doit le faire, car les tempêtes des derniers temps sont en train de souffler de plus en plus fort et les anges jettent le feu du ciel sur la terre (Apocalypse 8.1-5). Pour l’Épouse, la seule solution est de s’élever de plus en plus, bien au-dessus de la tempête, bien plus haut que les aigles volent généralement, de plus en plus près du soleil, le Fils !

En fait, c’est précisément la raison d’être de la tempête à venir, de « forcer » ses aigles à s’élever bien au-dessus du niveau des moineaux et de celui où ils volent habituellement. Pendant que la tempête balaie les « poulaillers », l’Épouse de Jésus-Christ entre dans le lieu où elle doit être en Esprit, qui est le plus haut jamais atteint par le corps de Christ, le niveau nécessaire pour être son instrument, comme il est dit dans Ésaïe 41.15 : « un traîneau de battage tout neuf garni de pointes », équipé de l’autorité et de la révélation de l’Époux pour susciter la moisson de la fin des temps et guetter son PROCHAIN retour ! »

Nous vous bénissons au nom de Jésus, nous bénissons la nation d’Israël et tous nos frères et sœurs du peuple hébreu. Que le Seigneur vous ouvre les yeux et vous donne la grâce, la sagesse et la hardiesse dont vous avez besoin pour voir clair et marcher droit !

À notre Seigneur Jésus soit tout l’honneur, la gloire et la louange pour toujours ! Nous ne sommes rien, il est tout : puisse son Royaume venir aujourd’hui et sa volonté s’accomplir avec puissance et gloire maintenant et à jamais !

« Que le Dieu de la paix vous conduise lui-même à une sainteté totale et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irréprochable lors du retour de notre Seigneur Jésus-Christ ! Celui qui vous a appelé est fidèle, c’est aussi lui qui le fera. Frères et sœurs, priez pour nous » (1 Thessaloniciens 5.23-25).

Dans son amour,

Ueli et Charlotte

Références :

Première partie

 

Le rêve de Michel Boldea :

http://www.handofhelp.com/vision_56.php

L’ange sur un cheval rouge feu par Dumitru Duduman :

http://handofhlp.com/vision_3.php

Prepare for Winds of Change II

Par Nita Johnson

Disponible à Amazon Books

Deuxième partie

 

La venue du cheval noir, par Nita Johnson

http://www.wordforjesus.org/articles-prophetic.php?ID=90

Relations entre chrétiens et musulmans

http://www.cpbn.org/program/front-amp-center-ray-hardman/episode/christian-muslim-relations

Une réponse chrétienne à

Une parole à propos entre vous et nous

http://www.yale.edu/faith/acw/acw.htm

Veuillez regarder de plus près celui qui a signé cette déclaration… Vous serez sans doute surpris !

Eye to Eye par Bill Koenig

http://www.williamkoenig.com/about/

http://www.amazon.com/Eye-Facing/Consequences-Dividing-Israel/dp/0971734704

The Harbinger

http://www.theharbinger-jonathancahn.com/

http://www.amazon.com/Harbinger-ancient-mystery-secret-Americas/dp/16163861OX

Troisième partie

 

Eye to Eye par Bill Koenig

http://www.williamkoenig.com/about/

http://www.amazon.com/Eye-Facing-Consequences-Dividing-Israel/dp/0971734704

The Harbinger / Présage

http://www.theharbinger-jonathancahn.com/

http://www.amazon.com/Harbinger-ancient-mystery-secret-Americas/dp/161638610X

http://www.editions-menor.com/fr/livres/116-presage.html

Copyright:

 

LivingFire Ministry April 2014 / MANUSCRIPT A/1

 


CETTE TROISIÈME PARTIE EST LA SUITE DE:

 

L’apparition des quatre chevaux, par Ueli & Charle’ Surbeck

 

L’apparition des quatre chevaux, deuxième partie, par Ueli & Charle’ Surbeck

  4Comments

  1. JeanD   •  

    Je vais raconter cette anecdote,
    en Aout 2001, Dieu m’a envoyé et donné Rendez-vous
    à Ashland en Virginie, aux États Unis !

    Je n’étais pas vraiment content d’y aller…
    Mais j’y suis allé !!!

    Et j’ai attendu que Dieu me parle comme
    Il me l’avait promis !
    Et juste avant, que je repartes pour la France,
    Il a parlé à travers l’ orage, et le tonnerre,
    comme jamais, je ne l’avais vu, ni entendu…

    J’ai entendu très très clairement dans mon esprit :
    « Je vais détruire Mamon et le Matérialisme ! »

    Le lendemain le chef des pirates de l’air Mohamed ATTA
    achetait son billet d’avion…
    et 2 semaines plus tard, on sait ce qui est arrivé aux 2 tours !

    J’ai écris cela simplement pour contredire ce point écrit dans l’article :
    « Il est très important que nous comprenions que contrairement
    au 11 septembre, qui a été clairement une attaque satanique
    sur l’Amérique, l’ouragan Katrina a été le doigt de Dieu
    pour dire à l’Amérique. »

    C’est par la Volonté de Dieu, que cela est arrivé aux États Unis !!!
    Car autrement pour Dieu, ça n’aurait pas été un problème de
    les faire échouer dans leurs projets…

    Une Parole de Dieu, et c’était fini pour ses terroristes !!!

    Je dirai que rien n’a changé pour les États Unis,
    il n’y a pas au de repentance…
    et la Victoire de Donald TRUMP n’y change absolument rien !

    Les jugements de Dieu à cause du péché sont près de
    s’abattre sur les États Unis…

    La repentance, c’est reconnaître son péché et de s’en détourner…
    prendre un chemin de purification et de Sainteté !

    Regardé comment Dieu a traité certains de ceux qui faisaient
    de grandes choses en Son Nom, guérisons, délivrances…
    retiré vous de Moi, vous qui commettez l’iniquité !

    Dieu est Saint, et la Sainteté n’est pas une OPTION…

    Que servirai-t-il à un homme de gagner le monde,
    et perdre son âme ?!

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      C’est étrange, car J’étais moi aussi en Août 2001 aux USA, à New York, et je passais deux fois par jour devant les twins.

      Là, je sentais une colère inexplicable me saisir.

      Mais j’avais entendu une réflexion qui m’avait glacé le coeur: « Le Juifs américains disent que New York est la nouvelle Jérusalem ». J’avais su, dans mon coeur, qu’il y aurait un jugement de Dieu, mais j’ignorais alors que les Twins appartenaient à un Juif et beaucoup d’entreprises juives étaient installées dans ces tours.

      Mais tu as raison: il y avait un autre aspect parallèle: ces tours étaient le symbole même du dieu Mamon !

      Et bien sûr que c’est par la volonté de Dieu que ces tours sont tombées, comme un jugement et surtout un avertissement très puissant d’avoir à se repentir, d’autant que c’était prohétisé depuis… 2700 ans (et Dieu a immédiatement attiré mon regard sur le passage)

      Es 2 : 12 Car il y a un jour pour l’Eternel des armées Contre tout homme orgueilleux et hautain, Contre quiconque s’élève, afin qu’il soit abaissé; 13 Contre tous les cèdres du Liban, hauts et élevés, Et contre tous les chênes de Basan; 14 Contre toutes les hautes montagnes, Et contre toutes les collines élevées; 15 Contre toutes les hautes tours, Et contre toutes les murailles fortifiées; … 19 On entrera dans les cavernes des rochers Et dans les profondeurs de la poussière, Pour éviter la terreur de l’Eternel et l’éclat de sa majesté, Quand il se lèvera pour effrayer la terre.

      Et cela va se reproduire sur une bien plus grande échelle, car ces tous sont le symbole, aussi, de l’orgueil humain:

      Es 30:25 Sur toute haute montagne et sur toute colline élevée, Il y aura des ruisseaux, des courants d’eau, Au jour du grand carnage, A la chute des tours.
      26 La lumière de la lune sera comme la lumière du soleil, Et la lumière du soleil sera sept fois plus grande Comme la lumière de sept jours, Lorsque l’Eternel bandera la blessure de son peuple, Et qu’il guérira la plaie de ses coups.
      27 Voici, le nom de l’Eternel vient de loin; Sa colère est ardente, c’est un violent incendie; Ses lèvres sont pleines de fureur, Et sa langue est comme un feu dévorant; 28 Son souffle est comme un torrent débordé qui atteint jusqu’au cou, Pour cribler les nations avec le crible de la destruction, Et comme un mors trompeur Entre les mâchoires des peuples.

  2. yael   •  

    je veux juste relever cette portion de texte car elle se déroule sous nos yeux avec l’arrivée de ces milliers d’hommes musulmans.

    Que l’Eternel ait pitié de notre pays et qu’Il fasse miséricorde en déchirant le voile qui est sur beaucoup.

    « Je voudrais ajouter un dernier mot d’avertissement : si le président Obama ou tout autre gouvernement d’une nation se dresse contre Israël actuellement pour soutenir le Fatah et le Hamas, ils n’ouvrent pas seulement une petite porte, mais je dirai la grande porte aux démons de ces peuples : ils les accueillent dans leur nation. Il s’agit de démons de destruction, de démons d’extrême oppression de fausses religions et de beaucoup d’autres choses qui peuvent provoquer des émeutes ou des attaques-suicide semblables à celle du 11 septembre. Il pourra s’agir d’attaques de multiples villes ou de ressources précieuses, comme de pétrole ou d’eau, ce qui sera encore plus dévastateur que le 11 septembre !

  3. Patrice   •  

    Lu sur la dernière lettre d’Ebenezer, ministère chrétien qui aide le peuple juif à retourner en Israël :

    (…) La parole prophétique reçue lors de la conférence d’Ebenezer en janvier : « Le temps est compté, il reste beaucoup à faire »… Cette parole était associée à un avertissement : « Dans 48 mois, le monde serait différent »…

Laisser un commentaire