Une pentecôte sans Christ ? par David Wilkerson


« JE VOUS DIS QU’IL EST POSSIBLE DE RASSEMBLER DES GENS REMPLIS DE L’ESPRIT DANS UN ENDROIT, DE LES VOIR LOUER ET LEVER LES MAINS, ET CEPENDANT D’AVOIR CHRIST MARCHANT PARMI EUX COMME UN ETRANGER !…« 

NOTE M.A.V. J’avais déjà mis cet article en ligne en Mai 2006, mais mon blog en était à ce moment là à ses tout débuts, avec très peu de visiteurs. Il serait dommage d’enterrer cet article, plus que jamais d’actualité. Il est d’une grande gravité, nous rappelant que nous sommes dans des temps annoncés dans la Bible comme étant ceux de l’apostasie. David Wilkerson met en exergue un danger qui nous concerne tous, et qui a déjà atteint beaucoup.

Puisse cet article nous conduire à une remise en cause profonde.

Michelle d’Astier de la Vigerie.

Prédication de David Wilkerson

« Ce qui suit est un avertissement prophétique venant de la rue Azuza, il y a 75 ans. Il concerne le danger d’une Pentecôte sans Christ. Frank Bartlemen fut un témoin oculaire de l’effusion du Saint-Esprit en 1907 à la rue Azuza, de Los Angeles. On a pu l’appeler « le reporter du Réveil d’Azuza Street ».

Voici près de 75 ans, pendant cette effusion, il écrivit un traité mettant en garde contre une Pentecôte sans Christ. Il donna cet avertissement: Il est possible de voir des gens louer Dieu et lever les mains, et cependant que Christ marche parmi eux comme un étranger…

« Nous ne pouvons tenir une doctrine ou chercher une expérience, si ce n’est en Christ. Plusieurs désirent chercher la puissance pour faire des miracles, veulent attirer l’attention ou l’adoration des gens sur eux-mêmes. C’est ainsi qu’ils dérobent à Christ Sa gloire, et mettent l’homme charnel en évidence. Ce dont les vrais disciples ont le plus besoin, c’est du Jésus doux et humble de cœur. L’enthousiasme religieux monte facilement en graine. L’esprit humain veut prévaloir sur le spirituel, mais nous devons nous en tenir à notre texte : Christ.

Toute œuvre qui exalte le Saint-Esprit ou les charismes plus que Jésus aboutira finalement au fanatisme.

Tout ce qui nous pousse à exalter et à aimer Jésus est bon et sain. Le contraire ruinera tout. Le Saint-Esprit est une grande lumière, mais qui est toujours dirigée sur Jésus, afin de Le révéler. Quand le Saint-Esprit contrôle la situation, Jésus est proclamé comme la tête, et le Saint-Esprit Son exécutif ».


Ailleurs, le frère Bartlemen avertit encore :

« La tentation semble nous conduire à des manifestations vaines qui n’exigent ni la croix ni la mort à soi-même.

De là leur popularité.

Nous ne pouvons pas mettre la puissance, les dons, le Saint-Esprit ou quoi que ce soit plus haut que JESUS. Toute mission qui exalte même le Saint-Esprit plus que le Seigneur Jésus-Christ finira dans les écueils de l’erreur ou du fanatisme. Il semble qu’il y a un grand danger à perdre de vue le fait que Jésus est « tout en tous ».

L’œuvre du Calvaire, l’expiation, doit rester au centre de notre considération. Le Saint-Esprit révélera Christ de manière plus complète. Nous risquons de manquer d’égard envers Jésus, de Le laisser « perdu dans le temple », quand nous exaltons le Saint-Esprit ou les dons spirituels. Jésus doit être au centre de tout ».


 

Je ne prends pas à la légère l’avertissement du Frère Bartlemen. Le danger d’une Pentecôte sans Christ est très réel aujourd’hui.

 

JE VOUS DIS QU’IL EST POSSIBLE DE RASSEMBLER DES GENS REMPLIS DE L’ESPRIT DANS UN ENDROIT, DE LES VOIR LOUER ET LEVER LES MAINS, ET CEPENDANT D’AVOIR CHRIST MARCHANT PARMI EUX COMME UN ETRANGER !

 

Il est vrai que Jésus a dit:

 

« Quand deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux ». (Math. 18.20)

 

Mais Il ne peut pas être au milieu de nous comme un étranger ! Ignoré, inconnu – même par ceux qui se réunissent en son nom ! Les juifs se rassemblaient, chaque sabbat, dans la synagogue pour parler de son nom et pour prophétiser sa venue. Ils louaient le nom du Père qui promettait d’envoyer le Messie. Ils prononçaient le nom du Messie avec crainte et révérence.

 

Et pourtant, quand Il vint et marcha parmi eux, Il ne fut pas reconnu ! Pour eux, Il était un étranger !!

 

Christ, un étranger au milieu d’une congrégation remplie de l’Esprit, Un étranger au milieu de ceux qui L’appellent par Son nom; qui adorent le Père qui L’a envoyé ? Un étranger pour ceux qui chantent « Hosanna ! » en son honneur, qui L’appellent « Seigneur ! Seigneur ! » ?

 

 

Oui ! Absolument ! C’est non seulement possible; mais c’est ce qui arrive parmi le peuple élu de Dieu aujourd’hui !

 

Permettez-moi de vous montrer trois manières dont nous faisons de Christ un étranger parmi nous ! Puisse le Saint-Esprit enlever notre aveuglement spirituel, de façon que nous puissions Le voir à nouveau comme Il est en réalité: LE SEIGNEUR DE TOUS !

 

1. Nous faisons de Christ un étranger quand nous donnons au Saint-Esprit la prééminence sur lui !

 

Christ, et Christ seul, doit être le centre de la vie et de l’adoration !

 

« Il est la tête du corps, de l’Eglise ; Il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin d’être en tout le premier. Car il a plu au Père de faire habiter en Lui toute plénitude… » (Col. 1.18,19).

 

Qu’en toutes choses, Il ait la prééminence. C’est-à-dire qu’Il soit distingué et nommé au-dessus de tous les autres. Qu’Il ait la première place en toutes choses. Même le Saint-Esprit ne doit pas être exalté plus que ce Nom !

 

La chambre haute ne doit jamais porter ombrage à la Croix ! Nous ne devons pas penser au Christ simplement comme à celui qui donne le Saint-Esprit. En d’autres termes: « Merci, Jésus, d’avoir envoyé quelqu’un de meilleur que Toi ». Christ a envoyé le Saint-Esprit pour révéler sa propre plénitude parmi nous.

 

Quand le Saint-Esprit devient le centre de notre attention, l’Eglise est décentrée.

 

 

Le Saint-Esprit descendit sur Jésus lorsqu’Il sortit des eaux du baptême. Il dit de Lui :

 

« Voici le Fils bien-aimé en qui j’ai mis toute mon affection. »

 

Le Saint-Esprit descendit sous forme corporelle comme une colombe, mais le centre d’attraction était l’Agneau de Dieu – qui ôte le péché du monde.

 

NON PAS LA COLOMBE, MAIS L’AGNEAU !

 

Christ parle à ses disciples d’une prochaine Pentecôte, quand l’Esprit serait répandu, dans un seul but: Ce serait une puissance donnée pour magnifier le nom de Christ !

 

« MAIS VOUS RECEVREZ UNE PUISSANCE, QUAND LE SAINT-ESPRIT VIENDRA SUR VOUS, ET VOUS SEREZ MES TEMOINS… JUSQU’AUX EXTRÉMITÉS DE LA TERRE ». (ACTES 1.8).

 

Jésus a clairement expliqué que quand le Saint-Esprit viendrait, il n’attirerait pas l’attention sur lui-même mais mettrait l’accent sur les œuvres de Christ. Il exaltera Christ.

 

« Quand lui, l’Esprit de vérité, sera venu…, il ne parlera pas de lui-même… il Me glorifiera: car il prendra de ce qui est à Moi et vous l’annoncera. Tout ce que le Père a, est à Moi; c’est pourquoi j’ai dit qu’il prendra de ce qui est à Moi et qu’il vous l’annoncera ». (Jean 16,13.15).

 

 

Jésus dit:

 

« Il vous montrera ma gloire, ma puissance, mon royaume. Il vous rappellera toutes mes paroles ».

 

Le premier travail du Saint-Esprit n’est pas la communion fra-ternelle, quoiqu’il amène les croyants à être tous un en Christ. Il ne produit pas l’extase. Il ne veut pas seulement nous enseigner une langue inconnue.

 

L’Esprit est venu pour exalter Christ !

 

Pour guider toute l’humanité dans la vérité que Christ est Seigneur !

 

Ce n’est pas assez de dire que l’Esprit nous a rendus proches les uns des autres. Il doit nous rendre plus proches de Christ ! La plénitude de l’Esprit est la plénitude de Christ. Si vous n’avez pas un amour consumant pour Christ, vous n’avez pas reçu un baptême du Saint-Esprit !

 

Christ, le baptiseur, a envoyé le Saint-Esprit pour enflammer nos âmes envers les perdus, pour nous envoyer sur les routes et parmi les haies pour atteindre les pécheurs, pour secouer notre paresse et nous qualifier pour son œuvre. Le Saint-Esprit – béni soit-il – sera contristé et finalement se retirera, lorsque les hommes voudront l’exalter lui, plus que le Fils de Dieu !

 

Il ne permettra jamais que sa puissance soit au service de ceux qui veulent seulement le don, et non Christ, le Donateur !

 

Qu’est-ce qu’une vraie réunion charismatique ?

 

Celle où les gens parlent tous en langues ?

 

Où les gens sont guéris ?

 

Où les saints sautent de joie ?

 

Où les saints prophétisent ?

 

C’est plus, bien sûr que cela ! C’est un temps où Christ est exalté, où sa sainteté transperce l’âme, où les hommes et les femmes tombent devant son trône de sainteté, brisés, humiliés, en criant:

 

« Saint ! saint ! saint ! »

 

Le mouvement provoqué par le Saint-Esprit est un mouvement qui rend plus proche de Christ, plus profond en Christ, avec une plus grande soumission à sa Seigneurie !

 

 

 

2. On fait de Christ un étranger quand on le loue, mais qu’on ne le prie pas.

 

Nous louons un Christ que nous ne prions pas ! Nous sommes devenus un peuple qui adore, mais qui ne prie plus ! Pour beaucoup d’enfants de Dieu, la chambre de prière est une relique du passé. Pourquoi demander à Dieu ce qu’Il a déjà promis ? Il suffit de s’emparer de ses promesses et d’ordonner la délivrance !

 

Nous ne voulons pas tellement le Christ, mais seulement ce qu’Il peut faire pour nous.

 

Nous désirons échapper à la peine et à la souffrance. Nous voulons que nos troubles s’évanouissent. Et nous sommes si occupés à échapper à la douleur que nous perdons le vrai sens de la croix. Nous refusons les croix et les désarrois. Surtout pas de Géthsémané pour nous ! Pas de nuits d’agonie ! Nous ne connaissons même plus ce Christ souffrant, saignant, mais ressuscité !

 

Nous voulons son pouvoir de guérison. Nous voulons ses promesses de prospérité. Nous voulons sa protection. Nous désirons davantage de richesses terrestres. Nous voulons le bonheur qu’il donne. Mais en réalité, nous ne voulons pas de Lui seul.

 

L’Eglise jadis confessait ses péchés. Aujourd’hui elle confesse ses droits !

 

Combien parmi nous Le serviraient, s’Il ne nous offrait que Lui-même? Sans guérison, sans succès, sans prospérité, sans bénédictions temporelles, sans miracles, signes ou prodiges ?

 

Qu’en serait-il si nous avions à accepter joyeusement l’enlèvement de nos biens ?

 

Qu’en serait-il si au lieu de naviguer par temps clair et de vivre sans problèmes, nous faisions face au naufrage ?

 

Crainte au-dedans et luttes au dehors.

 

Qu’en serait-il de nous si, au lieu d’une existence sans souffrance, nous subissions de cruelles moqueries, la lapidation, l’effusion de sang, en étant sciés en deux ?

 

Qu’en serait-il si, au lieu de nos belles maisons et de nos belles voitures, nous devions errer dans les déserts, vêtus de peaux de mouton, et nous cacher dans des antres et des cavernes ?

 

Qu’en serait-il si, au lieu de prospérité, nous étions dénués de tout, affligés et tourmentés ? Et si le seul privilège qui nous était accordé était Christ ?

 

 

Bien peu d’enfants de Dieu prient encore. Ils sont si occupés à travailler pour Jésus, qu’ils n’ont plus le temps de Lui parler !

 

Les servi-teurs, en particulier, sont devenus si occupés des affaires du Royaume qu’ils ne leur reste que peu ou pas de temps libre pour prier ! Ils ont temps pour visiter, pour construire, pour voyager, du temps pour les vacances, du temps pour les comités, du temps pour se distraire, pour lire, conseiller, mais pas de temps pour prier !

 

 

Les prédicateurs qui ne prient pas deviennent des promoteurs. Ils deviennent frustrés, tout en entreprenant beaucoup. Quand ils perdent contact avec Dieu, ils perdent aussi contact avec leurs gens et leurs besoins.

 

Les prédicateurs qui ne prient pas, perdent la boussole. Ils cherchent leur propre voie. Ils remplacent l’onction par la transpiration.

 

Les évangélistes qui ne prient pas, deviennent des stars, des conteurs d’histoires. Ils manquent d’humilité, et en viennent à manipuler les foules par des procédés émotionnels.

 

Le cri de maints pasteurs est: « Ô Dieu, où puis-je trouver un évangéliste qui ne parle pas d’argent ou ne cherche pas à lancer tel ou tel slogan ? Quelqu’un qui fasse descendre le ciel sur la terre et rende Christ réel ? Ô Dieu ! Donne-moi un homme de prière qui amène mon assemblée à genoux !»

 

La honte de cette génération est que nous avons trop de serviteurs de Dieu avec des talents, mais peu ont touché Dieu dans la prière. Il y en a de moins en moins qui prient dans l’Assemblée.

 

Le problème qui nous concerne est de ramener la prière dans nos maisons ! Le problème de Christ est d’amener ses élus à prier ! Prions-nous encore ? Oh oui ! Quand nous avons besoin de quelque chose. Nous avons la formule toute prête: « Au nom de Jésus ! ».

 

Mais tout ce que nous lui demandons est de signer nos chèques pétitions devant le Père !

 

Je suis fatigué d’entendre les gens dire: « Nous sommes si occupés; je n’ai pas le temps de prier. Je voudrais bien, mais je n’ai pas le temps ! »…

 

Non ! Ce n’est pas un manque de temps. C’est un manque de désir. Nous prenons du temps pour ce que nous voulons vraiment faire. Regardons nos jeunes soi-disant chrétiens: que de temps gaspillé à jouer à leurs jeux électroniques, à s’agiter, à chercher quoi faire. Mais il n’y a pas de temps pour prier. Pas de temps pour Jésus ! « O Dieu ! Quand Tu voudras ! Comme Tu voudras !».

 

Mets cette génération sur ses genoux ! Qu’elle ait une communion journalière avec Christ !

 

 

Notre Sauveur, qui pourtant porte le soin et le souci d’u-nivers multi-ples, a cepen-dant le temps de prier juste pour vous ! Il prend le temps d’intercéder pour vous de-vant le trône de Dieu, et vous, vous dites que vous n’avez pas le temps de Le prier ! Nous travaillons fié-vreusement pour un Christ que nous ignorons. Nous irions n’importe où, nous ferions n’importe quoi en son nom, mais nous ne voulons pas prier.

 

Nous chanterons dans une chorale, nous visiterons les malades ou les prisonniers, mais nous ne prierons pas.

 

Nous donnerons des conseils aux paumés et aux nécessiteux. Nous resterons debout toute la nuit pour réconforter un ami, mais nous ne prierons pas !

 

Nous combattrons la corruption, nous ferons des croisades pour la moralité publique ! Nous nous dresserons contre les armes nucléaires ! Mais nous ne prierons pas !

 

 

Pour la plupart d’entre nous, si nous ne prions pas, c’est que nous ne croyons pas que cela en vaille la peine. Or la prière est un champ de bataille où coule le sang ! C’est là que les victoires sont gagnées ! C’est là que l’on meure à soi même ! C’est là que le Dieu Saint met à découvert le péché le plus secret !

Pas étonnant que Satan essaie de contrer la prière !

 

Un homme qui prie fait trembler l’enfer. Cet homme ou cette femme à genoux se fait remarquer parce que Satan sait que la prière est la puissance qui ébranle son royaume. Satan ne craint pas les saints affamés de puissance, mais il tremble au bruit d’un saint qui prie !

 

3. Nous faisons de Christ un étranger parmi nous quand nous désirons sa puissance davantage que sa pureté.

 

Reader Harris, un anglais directeur de la Ligue Pentecôtiste de Prière, lança un jour un défi à une congrégation au sujet de la puissance et de la pureté: il dit: « Ceux qui veulent la puissance, à ma droite ! Ceux qui veulent la sainteté, à ma gauche ! ». La congrégation choisit la puissance à dix contre Un !

Dans le livre des Actes, Pentecôte était synonyme de sainteté plus que de puissance. Au concile de Jérusalem, Pierre raconta ce que Dieu fit dans la maison de Corneille:

 

« Dieu leur a donné le Saint-Esprit comme à nous… ayant purifié leurs cœurs par la foi ». (Actes 15.8, 9).

 

Quel est l’homme ou la femme de Dieu qui a la puissance ? Est-ce celui ou celle qui peut guérir les malades et ressusciter les morts ? Est-ce celui ou celle qui peut le mieux parler en langues et prophétiser ? Est-ce celui qui attire le plus de monde et bâtit la plus grande église ?

 

Non ! Celui qui a la puissance est celui qui a la pureté.

 

« Le juste a de l’assurance comme un lion ». (Proverbes 28.1).

 

Le prophète Malachie prophétisa une purification surnaturelle pour la maison de Dieu.

 

« Et soudain entrera dans son temple le Seigneur que vous chercher… Qui pourra soutenir le jour de sa venue ? Qui restera debout quand Il paraîtra ? Car Il sera comme le feu du fondeur, comme la potasse des foulons. Il s ’assiéra, fondra et purifiera l’argent. Il purifiera les fils de Lévi, Il les épurera comme on épure l’or et l’argent, pour qu’ils puissent présenter à l’Eternel des offrandes avec justice ». (Mal. 3.1,3).

 

Cette prophétie est double. Elle parle de la première venue de Christ et aussi de sa seconde. Il reviendra subitement, comme un voleur dans la nuit. Mais tout d’abord, Il purifiera Son Eglise.


Nous ne sommes pas prêts pour la venue de Christ ! Est-ce là une Eglise triomphante? Convoitises, divorces, dépression, esprit mondain, recherche du matériel et du succès, tiédeur, adultères ! Riche et cherchant toujours à augmenter ses biens, inconsciente de son aveuglement spirituel et de sa pauvreté; aimant le plaisir, recherchant les loisirs, consumée d’ardeur pour le sport, la politique et le pouvoir…

Est-ce là l’Eglise que Jésus vient chercher ? Coiffée d’hypocrisie, remplie de crainte et d’anxiété, ne cherchant que la santé et le bonheur terrestre ?

Ma Bible dit qu’Il revient pour une Eglise de vainqueurs ! Une Eglise sans tâche ni ride ! Un peuple qui s’affectionne aux choses d’en haut ! Un peuple aux mains propres et au cœur pur ! Un peuple qui attend Sa venue ! Un peuple qui ait l’état d’âme de la nouvelle Jérusalem !

La question n’est plus de savoir où ma foi peut me conduire ou quel miracle fera-t-Il Pour moi ? La question maintenant est de savoir : « Comment puis-je me tenir debout devant Lui ? Comment me comporterai-je le jour du jugement ? Qui restera debout quand Il paraîtra ? » (Mal. 3, 2).

La question n’est plus : « Qu’est-ce que je ressens ? Comment obtenir le bonheur? Comment avoir ce que mon cœur désire? ». La question est: « Puis-je échapper au moment où je comparaîtrai devant le trône de jugement de Christ ? Comment y échapper alors que j’ai vécu de façon si intéressée, si égoïste, en négligeant Son grand salut? »

L’issue principale aujourd’hui n’a rien à voir avec ce monde. L’issue finale est celle-ci: « Ai-je négligé Christ dans cette heure de minuit ? »

La purification va commencer par la chaire du prédicateur !

« Il purifiera les fils de Lévi… » (Mal. 3, 3)

Dieu va accomplir cela « en renversant la vapeur ». Dieu va rendre les choses si brûlantes, si ardentes, si intenses, que les hommes de Dieu seront jetés à genoux ! Voilà le feu du Saint-Esprit !

Ce sera le feu de la persécution. Ce sera le feu des tribulations, le feu de difficultés incroyables, le feu du ridicule, de la calomnie, des problèmes financiers.

Il va secouer tout ce qui peut être secoué ! Il va secouer, et récurer, et brûler, et purger et purifier !

Aucun homme ou femme de Dieu ne pourra échapper à la purge ! Dieu est déterminé à ôter de nous toutes les scories et les impuretés. La purification s’étendra de la chaire à l’auditoire ! Tenez-vous prêts, vous les saints ! Dieu est prêt à dévoiler tout péché, tout adultère, toute folie ! Le Saint-Esprit va vous convaincre de péché. Comment pourrez-vous jouer à vos petits jeux quand Dieu vous mettra dans Son creuset et mettra toute la flamme ? Vous feriez mieux de mettre un peu plus de flamme à votre baptême du Saint-Esprit dès maintenant !

Malachie dit:

« Car le jour vient, ardent, comme une fournaise. Tous les hautains et tous les méchants seront comme la paille. Le jour qui vient les embrasera ». (Mal. 4,1).

Dieu a aussi promis d’abattre les forteresses de l’ennemi ! Il va faire savoir une fois pour toutes au diable et au monde Qui est celui qui détient le pouvoir !

Si Dieu est sur le point de faire tout ce que les prophètes ont prédit, QUEL GLORIEUX FUTUR NOUS ATTEND ! Un ministère purifié, expurgé ! Une Église que Dieu appelle à la repentance et à la sainteté. »

  43 commentaires

  1. evelyne quirat   •  

    voici des paroles dont nous avons tous et toutes bien besoin ( et moi la première!)le retour à l’intercession comme moteur essentiel de notre vie chrétienne…

  2. Marc   •  

    Oui, la plus grande séduction est de croire qu’on est ce qu’on est pas. Et c’est l’âge dans lequel nous vivons… Croire qu’on est chrétien alors qu’on ne l’est pas, croire qu’on a Dieu alors qu’on est possédé d’esprits séducteurs…

    C’est "Les ténébres" dans La Genèse. La lumière c’est la Parole de Dieu quand elle est manifestée, c’est la connaissance de la Vérité (Christ).

    Les ténèbres, ce n’est pas le manque de connaissance (ce n’est pas un obstacle de ne pas connaitre)…mais les ténèbres (et c’est là l’obstacle), c’est de croire qu’on sait alors qu’on ne sait pas, croire qu’on est chrétien alors qu’on ne l’est pas, croire qu’on a le Saint-Esprit alors qu’on a des esprits…

    Ansi Dieu a séparé la Lumière d’avec les ténèbres, c’est à dire séparé le fait de pouvoir connaitre la Vérité avec l’illusion de connaitre alors qu’on ne connait rien.

    Cependant, des gens peuvent être animés de l’authentique et véritable Saint-Esprit de Dieu mais aller en enfer. Pourquoi ? car il y a une seule place où le SE doit se reposer, c’est dans l’âme. Il peut tomber dans le corps ou dans l’esprit de l’homme et le fera agir comme un imitateur du christianisme…

  3. Michelle D'Astier   •  

    Marc, je ne te suis pas dans: »car il y a une seule place où le SE doit se reposer, c’est dans l’âme. Il peut tomber dans le corps ou dans l’esprit de l’homme et le fera agir comme un imitateur du christianisme… ». Ce n’est pas biblique. L’âme fait partie de ce que la Bible nomme « la chair »: ce n’est pas le lieu de prédilection du St -Esprit, alors que « rien de bon n’habite en moi, c’est-à-dire dans ma chair » (Rom 7:18).
    Quand l’âme s’élève (par la louange et l’adoration), qu’elle se prurifie (par la repentance), qu’elle marche avec Dieu dans l’humilité et dans une parfaite obéissance, certes, les Saint-esprit doit bien aimer venir la remplir! ça déborde même dans le corps, comme Moïse dont le visage irradiait tant la gloire de Dieu que personne ne pouvait le regarder! Mais je n’ai pas encore rencontré un seul chrétien, même parmi les meilleurs, dont l’âme soit si remplie par le St-esprit que le visage rayonne de la gloire de Dieu au point de devoir se voiler!

  4. lina   •  

    Je me suis posée des questions quand j’ai vu des gens parler en langues lors d’une conférence oecuménique centrée sur le Saint-Esprit et la guérison et qui ,en même temps, portaient des crucifix autour du cou et des badges épinglés sur la veste , à l’effigie de Marie. Pendant la louange, aucun chant sur le thème de la croix et du sang de JESUS.
    J’ai compris, qu’en fait Jésus n’était pas là !!

  5. Marc S.   •  

    Pour lina,

    Le parler en langues n’est pas toujours l’évidence du Saint-Esprit. Tu en a eu la preuve, et j’ai fait aussi cette expérience dans le passé. Dire que c’est l’évidence initiale du Saint-Esprit est faux.
    Les démons parlent aussi en langues…

  6. lina   •  

    Bonsoir et merci à Marc S. pour ses explications. fraternellement.

  7. nell   •  

    pour marc…
    bonjour en christ,
    j’espère marc, en te lisant que tu n’es pas sorti d’une église où tu as vu que le parler en langues n’était pas inspiré par le Saint-Esprit.
    j’ai fait partie d’une église où l’on avait remarqué cela et toutes manifestations du parler en langues ainsi que la plupart des dons de la bible ont été refusés par méfiance…la parole de Dieu dit ceci à ce sujet: de ne pas arracher l’ivraie pour ne pas arracher le blé également d’où l’importance des dons et ministères dans l’église et notamment celui-ci: le don du discernement…
    fraternellement,

  8. Marc S.   •  

    Je crois Nell aux dons spirituels, car c’est conforme aux Ecritures, et ils se manifestent dans mon église pour l’édification de tous et parfois parlent pour une personne en particulier (pour ma part j’ai déjà été ciblé par un don dans l’église disant certaines choses à mon sujet afin que je recadre ma vie et la mette en ordre)

    Mais je sais maintenant, par expérience et Bible à l’appui, que le diable est un grand imitateur et qu’il peut imiter tout les dons… et que, plus fort encore, le vrai Saint-Esprit pouvait tomber sur des "chrétiens" non régénérés en les faisant prophétiser des choses tout à fait juste…selon qu’il est écrit (et comme tu le rappelles): "la pluie tombe sur la bonne et la mauvaise herbe"…

    ringofmystery.over-blog.c…

  9. Daniel   •  

    Cet avertissement de David Wilkerson m’encourage beaucoup. J’ai connu en 1974 lors de ma conversion la génération des chrétiens qui s’étaient convertis pendant le réveil avec le pasteur Scott et je vois aujourd’hui ce qui se passe. Jésus n’a plus la première place aujourd’hui dans les églises où on parle soit d’oecuménisme ou de dîmes. Pas d’argent donc pas de ministère brillant et international. Pas d’oecuménisme donc pas de grands rassemblements. Les vraies conversions sont de plus en plus rares. Il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus!
    Ne parlons pas de la plupart des églises africaines installées en Europe qui servent de couverture à toutes sortes de trafiques et où la tromperie est devenue monnaie courante. Quelle scandale et quelle honte! Il vaudrait mieux comme dit Jésus qu’on attache au cou de ces faux ministres une meule et qu’on les jette au fond de la mer. Que la Fédération protestante puisse avoir du discernement pour sélectionner ceux qui veulent la rejoindre pour s’y cacher. Des scandales graves y éclateront bientôt.

    Note Michelle d’Astier:Modérons ces propos! Je connais des églises africaines que beaucoup d’églises à la peau plus claire pourraient prendre pour modèle pour leur plus grand profit! Oui, il y a de nombreux loups. Mais il y a des loups partout, et d’excellents serviteurs de Dieu partout.Il y a aussi des chrétiens engagés pour servir Dieu avec humilité, mais beaucoup plus de chrétiens consommateurs, qui ne viennent que pour prendre et critiquer, jamais donner et s’investir pour leurs frères: Ceci est conforme à 2 Tim 3:1 à 3. Il y aurait beaucoup moins de loups déguisés s’il n’y avait pas tant de chrétiens qui ne veulent plus entendre la saine doctrine et se donnent une foule de docteurs qui leur chatouillent les oreilles: et ceci est conforme à 2 Tim 4:3

  10. nell   •  

    bonjour daniel,
    quand je lis ton post, je ne comprends pas bien ce que tu veux dire par oecumenisme, pourrais-tu m’expliquer?
    merci,
    fraternellement en Christ

  11. *David*   •  

    A propos de Frank Bartleman (dont je recommande vivement le livre à toutes celles et ceux qui voudraient savoir ce qu’est un véritable réveil, décrit de l’intérieur par un de ceux qui en furent les initiateurs), voir sur ce forum:

    forum.topchretien.org/vie…

  12. MICHEL CHEVALIER   •  

    Quand David Wilkerson parle…ce n’est jamais pour dire des choses sans interets et/ou amuser la galerie! Il est probablement l’unique homme de Dieu qui fait monter en moi une crainte de Dieu,et aussi je crains cet homme prophete devant l’Eternel.Quelqu’un m’a raconter que dans son eglise du Time Square de New-York,que pendant certaines de ses predications ,des hommes tellement sous la conviction de L’Esprit…furent pris d’incontinence!!!Cela me rappelle les temoignages de C. Finney,Jonathan Edwards ,Maria W-Etter,etc…Il s’en vient a Paris l’an prochain.Soyons au rendez-vous.

  13. Laurence   •  

    Hello Michel,

    Je suppose que c’est propre aux français, mais il nous est plus facile d’accepter ce que disent des prédicateurs de l’autre côté de l’atlantique ou de la Manche que ceux que le Seigneur a recouvert de l’onction d’Elie sur notre propre territoire.

    Il y a peu de serviteurs qui m’inspirent la crainte de Dieu en France mais par sa grâce, il y en a, et je suis convaincue que tu seras d’accord avec moi si je te cite, entre autres Christian Pellone et Michelle …

    Shalom sur toi

  14. MICHEL CHEVALIER   •  

    C’est vrai que Christian Pellonne est dans une classe a part, il communique vraiment la crainte de l’Eternel dans les coeurs. Je l’ai bien vu à Carrefour Revival surtout lorsque les signes et prodiges accompagnent la Parole prêchée.En plus c’est un de mes amis dont je cheris l’amitié qui nous unit depuis plusieurs années.J’ai grandit en Amerique du nord et quand j’étais jeune, je fus amené au salut a la suite d’un film de David W.
    Je ne connaissais pas Christian P. quand j’étais jeune. En plus j’ai immigré, 3 fois !, pour l’évangile . Et je suis allé dans plus de 35 pays pour Jésus. c’est pourquoi je m’identifie à des predicateurs souvent étrangers par rapport a la France…mais c’est juste comme cela, tant mieux s’il y a en France des ministeres qui inspirent la crainte de l’Eternel dans les coeurs…surtout si c’est mon ami Christian. Mais ca peut etre simplement une soeur ou un frere en Christ, ton pasteur le dimanche matin dont le prêche vient aussi tout droit du coeur de Dieu! Pourquoi pas? Je me souviens très bien de points tournants dans ma marche avec Christ et qui étaient l’instrument divin pour m’y amener. Merci Seigneur de ce que, la plupart du temps (il y a de ca longtemps), c’est arrivé dans mon église, quand mon pasteur ( A.Carbone) exerçait son ministère.

  15. Aline   •  

    Ces paroles de D. Wilkerson sont pour moi extrêmement sérieuses. C’est vrai également, comme le dit M. Chevalier, qu’il fait trés bien passer "la crainte de l’Eternel", et j’en suis ravie. Merci à notre Seigneur de se servir de lui car il est précieux pour ses brebis dans ces temps-ci.
    J’aimerais donc connaître la date du séjour en France de D Wilkerson, est-ce que quelqu’un pourrait me renseigner, je lui en serais infiniment reconnaissante ?
    Aline

  16. Pierre   •  

    Je tiens simplement à remercier notre divin maître Jésus-Christ pour ce message qu’Il nous adresse à travers son serviteur David Wilkerson. Merci Jésus car tu m’as interpelé profondément.

  17. shalom   •  

    Bonjour à tous ,
    Aline,
    – David Wilkerson vient à Paris avec son fils Gary les 18,19,20 Octobre 2007 . Infos à suivre sur le TopC dans le rayon "evenements" . Shalom !

    à Mme D’astier : – Irez-vous aux conférences de DW si votre emploi du temps vous le permet ?

    Michelle: je serai en plein séminaire !

  18. Rémi Duclair   •  

    Je crains profondément que l’on ait lu cette prédication de David W sans en avoir compris le sens.

    Sinon, pourquoi demander à Michelle si elle ira à sa rencontre lors de son passage à Paris, ou alors, pourquoi s’informer de son arrivée dans cette ville. N’a-t-il pas lui-même dit que si une Eglise exaltait le Saint-Esprit (bien qu’il soit pleinement Dieu) plus que Jésus-Christ de Nazareth, elle finirait par être décentrée? Maintenant, nous allons plus bas, c’est à dire exalter David W plus que la Parole prêchée, au point de versée de façon inconsciente dans  »l’idolâtrie ».

    Pour ma part, je bénis mon seul Maître, Seigneur et Sauveur, savoir Jésus-Christ de ce qu’Il suscite des vases comme Michelle, David et bien d’autres pour qu’à travers eux, Sa voix retentisse jusqu’aux extrémités de la terre, en sorte que le vase ou l’instrument inutile ne soit rien, mais que l’Inspirateur de Sa Parole soit glorifié par la mise en pratique de celle-ci, et non par le désir de rencontrer ce vase. Juda a péri bien qu’étant quotidiennement sous la moustache de Christ-Jésus durant trois ans. Je n’ai jamais rencontré Michelle, mais les enseignements qu’elle dispense, mis en pratique, ont produit des résultats très encourageants.

    Alors, discernons la volonté de Dieu à travers la bouche de Ses serviteurs (Jérémie 15 : 19), et mettons-la en pratique, gardons-nous de l’esprit de prostitution (Osée 4 : 12). J’aime tous les vrais serviteurs de Dieu certes, mais j’aime encore plus tous les messages apportés par Christ (Esaïe 51 : 16).

    Michelle: euh, Rémi, merci! Mais je ne suis pas sûre que Jésus ait eu une moustache ! Aucun détail physique ne nous a été donné de Lui, afin que nous n’ayons pas la moindre vélléité de le représenter…même en imagination ! J’apprends, petit à petit, à transformer les images que je trouve pour qu’on ne voit pas de visage humain pour ce qui est divin. Je demande pardon pour ceux que j’ai mis au début, faute de trouver ce que je voulais. Heureusement, je commence à avoir des amis qui m’aident à transformer les images… car moi , je tâtonne encore !

    D’ailleurs, je fais un appel: si certains trouvent de belles images à mettre sur mon blog, et ont le matériel adéquat pour les travailler afin qu’on n’ait aucune représentation des choses célestes, sauf dans ce qui leur rend gloire, uniquement par suggestion, symboles, ombre, lumière, etc, merci de me les envoyer par mail en copié-collé !

  19. Laurence   •  

    hihi Coucou Michelle

    Je pense que lorsque Rémi dit "Juda a péri bien qu’étant quotidiennement sous la moustache de Christ-Jésus durant trois ans." ce ne soit qu’une expression pour signifier "être sous son autorité" comme on dirait "rire dans sa barbe" pour pouffer de rire …

    Un Jésus à moustaches, à ça pour sûr, je n’y aurais pas pensé :D

    Bisou

  20. Rémi Duclair   •  

    Merci à toi Michelle de préciser ces choses, et merci à Laurence d’avoir compris et interprété ce que je voulais dire au fond pour qu’il n’y ait pas de confusion.

    Vous savez, les chrétiens doivent aussi être délivrés de leur caractère extraverti. Je ne comprends pas – il est vrai que la Parole précise que nul n’est prophète chez soi – mais les frères de Jésus ont fini par croire en lui voyons. Je ne comprends pas comment nous pouvons réagir de cette façon, au point de vouloir entraîner les autres, dans la poursuite du sensationnel et des miracles.

    Toute personne, peu importe son temps mis dans la foi, qui court après les miracles et surtout, qui plus est, est un ancien converti, a des problèmes. Je suis du style de Michelle qui a appris sans l’aide d’un mentor humain, à force d’épreuves et de persécutions. Chaque fois que je découvre une personne que Dieu utilise efficacement, je dis à Christ qu’il n’est pas son seul fils et ses bénédictions ne sont pas épuisées pour que j’en manque. Je n’envie personne, mais au contraire, je me sens challengé par un serviteur ou une servante qui s’est totalement abandonné entre les mains du Seigneur pour servir d’instrument pour sa gloire.

    Je profite de l’expérience des autres qui m’est enseignée, comme moi aussi je témoigne de ce que j’ai expériementé pour grandir en connaissance, en foi, en obéissance en pureté et en puissance. Ce que Dieu fait par les mains de David W, autant je le bénis pour cela, autant je sais que Dieu m’a dit que les miracles m’accompagneront, et non que je courrai après eux.

    Ces choses sont semblables à l’ombre. Tu la suis, elle te fuit, tu la fuis, elle te suit. Ceux qui courent après les miracles ou les bons prédicateurs, courent très souvent durant toute leur vie, tant qu’isl n’ont pas changé. Mais ceux qui décident d’apprendre comme Marie aux pieds de Jésus-Christ et qui par la suite saisissent l’autorité qui se trouve dans ce nom, revêtus de la puissance du Saint-Esprit, ceux-là, disais-je, ont beaucoup de chance d’aller très loin avec Dieu.

    Si le gadarénien ou l’eunuque d’Ethiopie avaient été comme nous aujourd’hui, certainement ils seraient mort le lendemain. Lors des séminaires tels que ceux qu’organisent par la grâce de Dieu Michelle, les gens vont recevoir la révélation concernant un certain nombre de réalités spirituelles ainsi que l’action à mener pour parer à toute éventualité. D’autres y viennent afin d’être délivrés pour devenir par la suite des combattants. Les suiveurs de sensations et de miracles, dix ans plus tard, on les rencontre toujours sans aucun changement.

    Ils peuvent être des voisins de Michelle, persévérants dans la même assemblée que David W et frères jumeaux de Christian Pellone, rien n’y changera. Leur véritable problème très souvent, c’est qu’ils ont du mal à vivre le message de la croix et fatiguent les ministres de Dieu car, à peine un démon s’en va-t-il que, la porte étant restée ouverte, huit autres reviendront.

    Il est temps d’arrêter tout cela.

  21. sol   •  

    Bonjour.
    Je viens de quitter l’Eglise Pentecôtiste traditionnelle pour me joindre à l’Eglise Baptiste sur Londres.
    Ma décision n’avait rien à voir avec mon pasteur ni les autres mais j’ai tout simplement eu un besoin de grandir en CHRIST et de le connaitre encore plus et plus. j’avais besoin d’être enseigné bien plus que de me sentir culpabilisé ou en dépendance. J’avais l’impression d’avoir quitté une prison pour me retrouver dans une autre. Voilà la réaction de mon pasteur me disant avec colère: < qu’ils ont beaucoup investis sur moi …….> j’ai senti l’intimidation dans cette intervention, apres cela je me suis sentie combattue dans l’âme????????????? rien à voir avec l’AMOUR du CHRIST.
    GOD BLESS.

  22. pasteur pierre   •  

    parfait message de david wilkerson basé sur la parole de dieu.
    Pour notre doux et glorieux Seigneur Jesus

  23. Pesha   •  

    MERCI pour ta précision , elle est importante et si vraie mais voilà ce que je voulais dire par symptome

    je donne ici une image médicale qui sera facile à poser sur nos manières de voir la vraie repentance ou de s’en détourner par la rébellion (comme tu dis )

    imagine que tu as un mal de gorge type banale angine , le mal de gorge est un symptome , ok ???
    Bien sur , on peut soulager le mal de gorge avec du tilleul et du miel et puis si on applique le refrain entendu , les antibiotiques, ce n’est pas systématique et on va croire qu’il suffit de " laisser le mal de gorge se passer tout seul "

    sauf que si tu as un vrai méchant microbe , désolée, il faudra les antibiotiques , s’attaquer aux microbes( aux ennemis si tu préféres, les vrais ennemis )

    cela je l’ai vécu sur le plan médical non pas avec des maux de gorge mais avec des bronchites répétitives appeléles BPCO ( je passe ) mais à un moment donné, j’ai compris que je traitais des symptomes sauf je ne m’attaquais pas au vrai ennemi et quand j’ai vu cet ennemi, il y avait trés peu de choses vraiment médicales mais bien plus spirituelles et un psy se serait régalé en me faisant payer des séances de psychothérapie à n’en plus finir ( pourquoi pas 7 ans comme certains ??)
    je fais court mais j’avais des angoisses mais des angoisses à étouffer
    le jour où j’ai compris qu’il fallait briser tout cela, j’ai vraiment relevé mes manches en hurlant mais hurlant à Dieu
    j’ai été baignée de cet esprit de repentance qui est allé chercher des choses que j’avais oubliées d’ailleurs mais quand elles sont sorties, cela a fait exactement comme une extraction de trés vilaines dents , cela fait mal sur le coup mais cela soulage et libère tout de suite aprés ( total plusieurs heures mais pas sept ans )

    si tu es en train d’écrire un prochain article, peux – être aborderas – tu ce point là que j’ai découvert un peu comme cela

    derrière un symptome de péché caractéristique et répétitif ou derrière certaines maladies chroniques ( c’était mon cas ) il y a une blessure plus grosse qui se cache
    quand je vois Dieu qui demande à Adam " où es – tu " ? c’est pour qu’on sorte ce qu’on cache à Dieu ( alors que Dieu sait ) mais il nous faut faire notre part et Lui donner vraiment et sans détour ( exemple de détour classique, c’est la faute
    d’ Eve , de tel membre de ma famille ect )
    j’ai voulu témoigner avec précision et joie et louange que si on va dans ce lieu tenu caché et qu’on sort à Dieu les choses personnelles qui ont été tenues là, eh bien alors on est délivré totalement
    je ne mens plus , je n’ai plus de BPCO , sachez que cette maladie est classée parmi les incurables et qu’elle est trés invalidante lorsqu’elle est là ( on tousse au point de ne plus tenir debout ) mon médecin se demande si j’avais vraiment une BPCO parce que cela ne se guérit pas sauf avec Dieu , sauf avec Dieu et si je donne ce témoignage là, c’est parce que tout est parti de ce lâcher – prise total où j’ai tout donné à Dieu

    UN ENFANT DE DIEU LIBERE , c’est la plus belle chose qu’on puisse avoir envie de donner aux autres pour qu’ils soient à leur tour libérés , c’est tellement merveilleux

    la repetance( notre part à faire ) est la clef qui ouvre et fait sauter des verrous de fer et brise des portes de bronze( Jésus ouvre toutes les portes car c’est Lui la porte )
    nous sommes libres en Jésus Christ et c’est pour la liberté que Christ nous appelle

  24. association   •  

    nous sommes des jeunes chretiens pantecôtiste ayant une association et voulon des partanaire.

  25. laurent   •  

    Laurence, Pesha voulait signaler (comme je l’ai compris) que les vrais enfants de Dieu n’ont pas à craindre les fausses prophéties car conduits par l’Esprit de vérité, ils pourront voir que ce sont des fausses, ne provenant pas de l’Esprit de vérité qui habite en eux. Donc le "ne vous inquiéter de rien" du Seigneur Jésus est justifié.

    Et pour moi reconnaître les bons et les mauvais fruits ne peut que provenir de l’Esprit Saint, l’Esprit de vérité. c’est lui qui nous montre ce qui vient de Dieu et ce qui ne vient pas de Dieu. C’est pourquoi l’Apôtre paul a insisté sur l’importance de vivre et marcher par l’Esprit Saint. Car dans ces temps de la fin ce qui est dangereux c’est le mensonge, car le diable est le père du mensonge voulant toujours se faire passer pour Dieu (avec les Hommes qu’ils utilisent).

    "Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela n’est pas étonnant, puisque satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. leur fin sera selon leurs oeuvres. (2 Conrinthiens 11:13 à 15)

    Ainsi celui ou celle qui ne se trouble pas est celui qui a la paix du Christ en lui (Jean 14:27), qui arrive à se défaire du mensonge (Psaumes 91:3 ,4) est celui qui est conduit par l’Esprit de Dieu. Il est par conséquent un vrai enfant de Dieu (Romains 8:14).

    Pour finir, je reprends les paroles de notre Seigneur Jésus: "Ne vous inquiéter donc pas"

    Que la grâce de Dieu en Jésus-Christ vous accompagne. Amen.

  26. Patrick   •  

    petit témoignage:
    Suite à "l’obligation" de quitter une assemblée, ou j’étais ancien, d’y perdre au passage beaucoup d’amis, j’ai reçu la parole suivante: "Je ne t’épargnerai pas, mais t’accompagnerai toujours". Cette parole est une grande consolation pour moi.
    Merci pour ce blog, merci pour l’amour de la vérité qui y est présent.

  27. Nadia   •  

    David Wilkerson est vraiment un homme qui cherche le coeur de Dieu. Et lire ses messages est toujours un encouragement pour moi.
    Que Dieu le bénisse.

  28. peace   •  

    Que Dieu aide chacun de ses enfants parce que ce qui est sur le point de venir sur la race humaine n’a pas de nom et comme un intervenant a dit nous devons faire très attention. En croyant être quelqu’un, on est rien, rn quelques mote vivre dans des illusions.
    Cherchons à bâtir nos vies en Christ et cela est lourd de sens.
    Il ya des chrétiens qui vont se retrouver en enfer sans comprendre. Ce nest pas être chrétien qui qualifie pour le ciel mais c’est Christ en nous…

  29. natacha   •  

    Nos enfants copient ce qu’ils regardent à la télévision. Ces films pour ados qui leurs enseignent la révolte, la rébellion, qui les poussent à réclamer des droits et à oublier leurs devoir. Qui leur enseigne que les parents sont à considérer au même titre que leurs copains de classe.
    Franchement, en tant que chrétien, je me rends compte que je dois veiller sérieusement sur ce que je laisse mes enfants lire ou regarder à la télévision.

    Nous devons prendre le temps "chaque jour" de prier et de méditer la parole de Dieu avec nos enfants, nous devons prendre en charge leur éducation chrétienne sinon le monde se chargera à notre place de les instruire et au vu de ce message le monde ne va certainement pas leur enseigner la crainte de Dieu.

    Nous sommes responsables de nos enfants et Dieu a donné comme commandement à son peuple d’éduquer ses enfants selon les lois de l’Eternel.

  30. Moldova   •  

    pour Michelle : merci de ta réponse, et pour une fois je vais essayer de ne pas oublier de répondre à la question anti-spam … lol

  31. Augustin   •  

    Bonjour, Michelle;
    Que Le Seigneur vous garde.
    Sa "représentation" sur le derrière d’un gentil toutou qui lève sa queue, était-elle vraiment nécessaire?
    Comment commenteriez-vous ou expliqueriez-vous cette image à mon petit neveu de quelques années qui pose des questions?

    Les images véhiculent toujours des messages, car elles sont appelées à être interprétées par celui qui visionne. L’oeil actuel, dépravé malgré tout dans une large mesure par la publicité et justement les détournements des sens des images dûs aux techniques de traitement-modification des images, n’aurait-t-il pas besoin d’un peu de répit quand on vient sur votre magnifique blog?

    Peut-être qu’il y a plusieurs "niveaux" de lecture comme en art "contemporain"… mais je crois que quand Le Seigneur disait quelque chose, il ne voulait pas en même temps dire "autre" chose.
    Le Saint Esprit ne peint-il pas déjà mieux en nous une image plus "révélée" justement du Seigneur?
    Souvent, on veut "illustrer" une page, mais je pense qu’on a du mal à "illustrer" notre Sauveur, il ne tient pas dans une illustration… qu’en dites-vous?

    Merci
    (Ps: Ce que vous allez me répondre est très important pour moi.. car votre caution a plus d’impact que celle de ma voisine de pallier par exemple.. Eh oui, quand on représente quelqu’un d’important, on devient un exemple malgré soi )

    J’avais vu cette image sur le net avec un commentaire que je ne vous citerai pas et j’ai eu très mal, car j’aime notre Seigneur, et ça me fait mal de donner l’occasion à ceux qui ne Le connaissent pas encore de le salir, même s’Il est et demeure au-dessus de tout!

    En Christ,

    Augustin

    Michelle: tu as entièrement raison… je n’avais même pas vu qu’il s’agissait d’un chien !!!!! Sinon, tu penses bien que je ne l’aurais pas mise. Par manque d’observation, je croyais à une lumière diffuse… merci pour l’œil observateur ! J’enlève: maintenant que j’ai vu, j’ai la nausée…. Pardon à tous ceux qui ont pu être choqués par cette image blasphématoire…

  32. Michelle d'Astier de la Vigerie   •  

    Voila, c’est fait…. j’arrache cette image de mes archives … Merci Augustin

  33. miche   •  
  34. Augustin   •  

    Merci Michelle,
    tu as fait super vite, Gloire à Dieu!
    Tous mes encouragements pour la masse de travail que tu abats.
    A très bientôt certainement

    Augustin

  35. sophie (france)   •  

    bonsoir
    c’est vrai que la^paix de Dieu est incompréhensible car elle ne découle pas d’événements "heureux" mais est hors des circonstances .

  36. jc   •  

    Dieu je t’aimerai toujours, pour toute la vie, à l’infini, mon âme soeur, celui qui a envouté mon coeur pour l’emplir de bonheur.

  37. Du Canada.   •  

    Gloire au "Rocher d’Israël","Jesus-Christ de Nazareth"!!!

  38. danielp   •  
  39. Joel   •  

    Merci soeur Michelle!! votre conseil me fait penser à Catherine Booth (sourire…)

    Que Dieu Vous benisse…

  40. Ertvwam   •  

    Bonjour à vous,

    Quelques questions à vous poser relatives à certains extrait, je cite: "- Si une dimension hors du temps existe, ce qui paraît assez vraisemblable, l’avez-vous exploré de fond en comble ?"

    De la même manière qu’un athée ne peut légitimement avoir de certitude de l’inexistence de dieu (que ce soit par le biais de cet argument ou un autre), un croyant peut il avoir une certitude absolue de son existence? Le croyant a t il lui en revanche vérifié tous les recoins de l’univers pour être certain qu’il existe? Pourquoi le standard de vision du monde devrait considérer l’existence de dieu et non l’inverse, ce point de vue d’origine a plus de légitimité? En quoi? Cet argument est aussi valable dans un sens que dans l’autre il irai même dans le sens de la valorisation de la position agnostique rendue ainsi raisonnable.

    Une très simple question, la vérité est selon vous en la bible, pourquoi? (sans argumentaire par auto-justification de l’oeuvre si possible, parce que tous en sont capable).

    Rien ne prouve l’existence de dieu, que ce soit la complexité ou quoi que ce soit d’autre, c’est une évidence à l’oeil de celui qui est certain de sa vérité (dérive et abus), de plus d’autres théories peuvent aller dans le sens de l’explication du monde de façon cohérente sans avoir recours à dieu et malgré la complexité ou l’eco système.

    Le hasard n’est peut être pas seul maitre (ou n’existe peut être même pas), une dimension moins matériel peut influencer l’évolution du cours des choses. Ce n’est pas parce que les quelques thèses envisagées sont démenties que nécessairement l’une d’entre elle est bonne, nous en savons trop peu pour juger avec assurance de cela, comme de beaucoup d’autres choses…

    Il n’y a pas de désir ancien et inné pour dieu, en quoi peut on l’affirmer, toutes les sphères culturel n’ont pas eu recours à cela et souvent quand c’était le cas cela se manifestait sous forme de polythéisme, pourquoi la chrétienté en ce cas?

    Les prières exaucées cela est trop approximatif et pourquoi le musulman ne croyant en la vérité obtient "des résultats" pourquoi pas uniquement le chrétien du bon paradigme? En suite pour ce qui est du résultat hypothétique d’une prière cela est difficilement vérifiable, malgré cela la croyance en quelque chose permet de réaliser cette chose (et ce malgré la croyance cela ne compte pas), pourrions nous parler d’information d’une autre nature influent sur le cour physique des choses (à explorer par la science…).

    "4) Le sentiment de la présence de Dieu au sein de ceux qui Le servent atteste de l’existence de Dieu"

    Je ne doute absolument pas de cette sensation de ce qui est perçu comme présence de dieux pour ceux qui y croient, mais allez demander cela à d’autres croyants hindouistes, juifs… Ou quoi que ce soit cela relève de la psychologie et de l’amour accordé.

    Michelle: On est tous passés par les affres de ces questions intellectuelles par lesquelles on voudrait caser Dieu dans ses milliards de neurones qui ne font au final qu’un petit kilo… jusqu’au moment où l’on comprend la vanité de ces interrogations faites avec nos structures limitées dans le temps et dans l’espace, ô combien limitées, et où l’on fléchit le genou devant le Créateur, reconnaissant que l’on a besoin d’un Sauveur, et que ce Sauveur c’est Christ !

    les vrais chrétiens n’ont pas de « religion »: la religion, c’est un truc inventé par l’homme pour prouver à Dieu qu’il mérite son salut par ses bonnes oeuvres et sa bonne conduite. Le chrétien né de nouveau n’a rien à prouver du tout: il sait qu’il n’était qu’un tas d’ordures et qu’aucune de ses oeuvres n’aurait jamais pu le racheter. Alors, il a plié le genou avec humilité…. et rencontré Jésus-Christ. Alors, il change de Royaume, son esprit reprend vie, il voit et comprend ce que les autres ne peuvent comprendre, parce qu’ils n’ont pas franchi LA PORTE ! et la PORTE, c’est jésus…. Mais je suppose que tout cela c’est, pour toi, … de l’hébreu

    C’est Dieu, ensuite, qui se charge de nous transformer, car de nous-mêmes, nous ne pouvons franchement pas nous transformer ! Et surtout pas nous améliorer

    Cherche, et tu trouveras, dit la Bible !

    Inutile de revenir nous mettre des tartines de tes pensées philosophiques ici: ce sont celles des milliards d’être humains qui n’ont pas rencontré Jésus et qui ne sont pas sauvés: le discours, on le connaît par coeur: on l’a pratiqué avant, et franchement, il n’intéresse pas les lecteurs de ce blog.

    Si tu cherches la vérité, si tu cherches le salut, on peut répondre à tes questions…. Mais viens en sachant que tu ne sais strictement RIEN, juste de vaines philosophies humaines qui envoient droit dans la géhenne !

  41. magali   •  

    Merci Michelle.

    J’ai perdu ma partenaire de prière. Je me sens triste. Parce qu’on a été à un séminaire où il a été dit qu’on devait aller directement à Dieu pour lui adresser nos prières et non demander aux frères et soeurs de prier pour nous, elle ne veut plus prier pour personne. Est-ce juste ?

    Alors à ce moment-là à quoi sert l’intercession ? Et des fois on est tellement mal qu’on n’arrive plus à prier soi-même! J’ai besoin d’être soutenue dans la prière.

    Je ne comprends vraiment pas l’orateur de ce séminaire!

    Michèle H : Votre amie ne veut plus prier pour personne ou ne ne plus prier avec personne ???
    Il faudrait examiner la motivation à prier à plusieurs…
    Etre avec quelqu’un pour que la personne prie pour nous ? ou être avec quelqu’un afin de s’accorder, comme dit le Seigneur, et intercéder pour que son Royaume et pour que son Règne avance….
    Si votre amie refuse de prier encore avec vous parce que c’est toujours pour vous : sa réaction est saine !
    S’il s’agit de ne plus prier avec d’autres qui travaillent selon le désir du Seigneur ou qui doivent connaitre le salut, cela semble erroné …
    Nous avons à prier seul avec le Seigneur et lui demander de nous soutenir dans la marche.
    Il a dit de prendre son joug sur nous: cela veut bien dire qu’il est avec nous pour porter le fardeau.
    Le Seigneur nous demande de lui faire connaître tous nos besoins: de toute manière, Il les connait bien mieux que nous ! Il parle ainsi car il veut que nous établissions une relation profonde avec Lui !
    C’est tellement +++++ !
    Il a dit aussi de prier les uns pour les autres: il y a réciprocité ! Donc prier pour vous OK et, vous, vous priez pour votre amie : c’est cela prendre soin les uns des autres. Après le Seigneur donnera des directives pour les étapes suivantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>