Vision, Les deux Églises de la fin, recue par Jean Thirion

415J’ai eu, comme d’autres sur votre site (¹)(²), un songe sur les deux Eglises de la fin, quelque part entre 1993 et 1995 :

Dans ce songe je regardais une assemblée. Devant l’entrée était une soeur dont j’ai appris qu’elle se séparait de son mari également chrétien -elle a finalement divorcé en 1999-. Toujours dans ce songe, elle était en compagnie d’un autre homme. Au sein de cette assemblée, beaucoup de gens, spécialement des jeunes, m’étaient totalement inconnus. Sauf un qui indiquait aux autres comment chanter un chant. Il se trouve que ce frère s’est éloigné de nous quelques années après (1997 il me semble). Tous étaient pleins de joie…

Cependant cette assemblée n’était pas du tout en ordre spirituellement et des SPECTACLES ou d’autres prestations, même impudiques, ne semblaient pas les déranger (pas plus que le divorce suivi de la vie avec un autre chrétien, comme le suggère la présence de cette soeur) !

Où était mon Seigneur crucifié pour le péché ?

En m’éloignant je remarquais, plus loin, sous un appentis misérable à côté de la grande salle précédente-, un petit groupe de chrétiens priant vraiment. Il étaient profonds et vrais vis à vis du Seigneur, je réalisais qu’il s’agissait de la véritable assemblée du Seigneur.

Plus tard, je me retrouvais à l’entrée d’un porche qui semblait être celui d’une salle de spectacles. Je vis une première étoile à 5 branches, rouge-sang bordée de jaune feu. Elle se levait vers le sud-est (je regardais vers le sud). Elle arrivait dans le crépuscule près d’un grand immeuble se découpant en silhouette plus à gauche.

Une seconde étoile, plus éloignée au sud-est, identique à la première, arriva à son tour rapidement.

La première ne bougeait plus comme si elle attendait la venue de la seconde. Dès que cette dernière fut immobilisée près de l’autre, deux vols de cinq colombes en contre-jour, donc noires dans ce crépuscule, s’envolèrent du haut de l’immeuble situé à ma gauche (à l’est donc). Un par étoile et décalés comme elles.

Les deux étoiles laissèrent tomber quelques grosses gouttes, couleur sang bordées de feu (ou « or »). Dès que ces gouttes touchèrent la terre (à l’est) en l’ébranlant avec fracas, tous les objets que je pouvais distinguer se dédoublèrent. Tout était flou, comme si mon cerveau ne pouvait plus faire la synthèse de ce que percevait chaque oeil et en donner une seule image ! Il y eut une proclamation publicitaire idiote qui glorifiait Satan.

Je vis alors une gondole brisée, l’avant n’était plus là*, me semble-t-il. À l’arrière (restant), il y avait une sœur que je connaissais.

INTERPRÉTATION DE LA PREMIÈRE PARTIE DE CE SONGE :

Il y a, dans la première partie de ce rêve, la vision d’une assemblée dégradée. Elle avait des aspects de l’authentique Eglise attendant le retour du Seigneur, elle dansait de joie et avait, c’est évident, conscience du prochain retour de Christ (grande assemblée d’apparence pentecôtiste ?). Cependant elle n’était pas du tout en ordre vis à vis de Dieu, elle était mondaine et charnelle, pleine d’adultères et d’impudicités (cf. Apoc. 17). Il s’agissait certainement d’une des composantes de la Grande Babylone. Elle s’attendait à du « spectaculaire », à une délivrance « miraculeuse » de ce monde, sans doute très tourmenté.

Commentaire 1 :

Nombre de passages bibliques nous mettent en garde contre l’apostasie, mais aussi contre la venue de séducteurs qui détourneront beaucoup d’authentiques chrétiens. Ces derniers se feront prendre d’autant plus facilement qu’ils DÉSIRERONT LA MANIFESTATION du Seigneur (c’est légitime)… oubliant de traiter leurs péchés et de laisser leur «moi» à la croix pour pouvoir « vivre par christ » !

Nous sommes spécialement mis en garde, premièrement, contre la séduction dans Matthieu 24, v.23-25, ou dans 2 Thessaloniciens 2, v. 3-5, par exemple.

Jean, lorsqu’il voit la Grande Babylone dans Apocalypse 17, v. 5-7 est surpris (d’y voir tant d’attributs divins en or, en perles et en pierres précieuses… dont, spirituellement parlant, seuls des vrais croyants peuvent être porteurs) revêtir une prostituée (Eglise dévoyée) offrant une coupe pleine de ses abominations !

Gardez-vous de courir après des miracles et des « prophètes » comme le dit la Parole ! Mais aussi après ceux qui se croiront investis d’une mission (vrais chrétiens avec faux « ministères ») !

Au contraire, cultivez, approfondissez votre relation personnelle avec votre Seigneur dans votre marche journalière ! Vous êtes vainqueurs par le sang de l’agneau (Apocalypse12, v.11) , il n’y a pas d’autre chemin ! Dans ce rêve je voyais des visages connus dispersés dans cette grande assemblée d’inconnus. Je connais ceux-ci comme de vrais frères :

Attention !!

Heureusement il y avait un petit reste ni séduit, ni soumis et si différent de cette grande assemblée ! C’étaient ceux qui, dans ce songe, priaient vraiment, à part, dans une situation beaucoup plus humble (sous le misérable appentis), sans aucun doutes la véritable Eglise (vierge) se sanctifiant pour la venue de l’Epoux…

INTERPRÉTATION DE LA SECONDE PARTIE DE CE SONGE + QUELQUES RÉFLEXIONS SUR LE SYSTÈME DU MONDE :

Ensuite, dans la seconde partie du songe, lorsque je vois l’avènement d’une étoile flamboyante, puis d’une seconde plus au sud-est, je pense irrésistiblement à l’Antéchrist et au faux prophète qui l’accompagnera.

Commentaire 2 :

La Parole nous dit que le premier régnera, à partir d’un nouvel Empire Romain (d’après les descriptions qui en sont faites), sur le monde entier et le second doit monter du Moyen-Orient (plus au sud-est donc…). Il fera que « toute la terre adore » le précédent, c’est à dire l’Antéchrist (Apocalypse 13, v. 8 et 16-17).

Ceci suppose, bien sûr, accord entre les principales parties de la terre, la réussite du processus de « mondialisation » actuellement à l’oeuvre. De nombreux facteurs pousseront vers ce type d’unification, de consensus mondial (question de survie). Outre l’économie en crise et des guerres permettant, par contre-coup, à « l’ordre international » d’imposer son arbitrage et son contrôle; des facteurs importants comme le chaos; des crises sociales; la confusion des hommes; des catastrophes… le tout décrit dans Matthieu 24 … le désordre et le désarroi idéaux pour le développement de ce processus de régulation et contrôle. Plus il y aura de crises en tous genres et plus un système mondial pourra, en contre-point, se structurer pour essayer de les résoudre.

Le désordre a toujours appelé son contraire, un désir d’ordre et donc un homme fort, proposant des solutions radicales aux problèmes… Il se présentera quand les structures internationales seront suffisamment en place, sous les traits d’un dirigeant génial ! Car il trouvera des solutions à de nombreux problèmes. Il ne restera plus qu’à déifier ce dirigeant hors normes, ce nouveau Nimrod (première Babel) au commandes de tout le système du monde, sauveur de l’humanité au bord du gouffre ! Le faux prophète s’y emploiera plus tard (venue de la seconde étoile dans le rêve).

Bien sûr il faudra un système de contrôle contraignant. Plus aucune transaction « non permise par ses lois » ne pourra se faire ! Plus besoin de signatures, votre « code-barres » implanté ou tatoué sera si pratique ! Bon c’est vrai, dans le temps c’étaient les esclaves que l’on marquait, mais dans les « temps modernes » c’est fini, voyons ! Un monde propre et honnête on vous dit ! Et avec un sauveur pour finir ! Que voulez-vous de plus ? « Génial », non ?

Sauf pour ceux qui, encore sur terre, « connaîtront leur Seigneur »…

Ceci signifiera théoriquement l’impossibilité de vie sociale, la pauvreté et la famine pour eux… si le Seigneur ne les aidait pas d’une manière ou d’une autre. Il pourvoira d’une manière surnaturelle, comme pour les Hébreux dans le désert, cf. Apocalypse 12, v. 6, où « la femme » s’enfuit dans le désert après l’enlèvement des vainqueurs v. 5). Mais aussi certains se risqueront à les aider « en douce » (cf. Matthieu 25 : 31 et suivants), même en leur donnant ne serait-ce qu’un verre d’eau à boire (de celle qui sera encore potable…). Bien sûr ceci présuppose que tout ce qui permet de vivre soit devenu payant (à part l’air sans doute !) et très réglementé (contrôle de tout y compris l’agriculture ?). Il n’est pas difficile d’observer que c’est bien ce qui est en train d’arriver peu à peu…

Comme déjà dit (et vu dans le rêve), il y aura, hélas, nombre de chrétiens en attente, trompés ! Les colombes, sur la gauche « du spectacle », annoncent sans doute (enfin !) la paix sur la terre. Quelle paix obscure et en « contre-jour », à l’image des colombes ! C’est normal s’il s’agit des deux personnages déjà évoqués avant, annonçant l’ère nouvelle, un « nouvel ordre mondial » enfin matérialisé. L’Antéchrist apparaîtra au milieu d’une période de paix (Daniel 11, v. 21). Il en résultera une « culmination » de la paix et un temps de concorde relatif ! (première demi-semaine dont parle le prophète Daniel = 3 ans et 1/2. Paix appréciée d’autant plus que le temps qui l’aura précédé aura forcément été un temps de chaos et de guerres. Il semble bien y avoir eu, avant, une importante guerre contre Israël, décrite dans Ezéchiel ch. 38 et 39 ( alliance Russo-Musulmane) avec extension mondiale (échanges de feu nucléaires ch. 39, v. 6).

Quoi qu’il en soit, l’Antéchrist, accomplira toutes sortes de prodiges mensongers (Apocalypse 13, v. 12-13; 2 Thessaloniciens 2, v. 9-10) et régnera dans une relative « paix  » (sauf pour les croyants encore sur terre) pendant 42 mois (=3 ans 1/2).

J’en reviens à l’interprétation de mon songe. Juste après le contact des gouttes « sang et feu » avec la terre, plus rien ne peut être clair, tout se dédouble. Ceci évoque le passage « il jettera la vérité par terre et fera tout ce qu’il voudra » (Daniel 11, v. 36). Il s’en suivra une terrible persécution contre les croyants (la gondole brisée), mais aussi contre les juifs (qui doivent reconnaître à la fin « celui qu’ils ont percé » : Christ).

La Grande Babylone religieuse n’y échappera pas : jugée et « mise à nu », dépouillée » dit Apocalypse 17, v.16 -voir aussi Apocalypse 2, v. 22-23 : Thyatire (l’Eglise catholique, la composante centrale de cette religion super-oecuménique) est jetée sur un lit de douleurs-. Pourtant dans son Amour infini Dieu, le juste Juge, l’aura fortement prévenue avant (v. 21) et continué par les deux témoins à Jérusalem durant la première moitié de la grande tribulation (Zacharie  4, v. 11-14 et  Apocalypse 11, v. 1-12).

Lorsque l’Antéchrist abolira tout culte humain et instaurera celui de sa personne, il est probable qu’il se présente comme l’accomplissement de toutes les religions…

Conséquence, tous les dissidents se réclamant du vrai Dieu, que ce soit de près ou de loin, seront considérés comme des ennemis du Nouvel Ordre et de l’humanité en général. Ils seront combattus comme des ennemis à éliminer radicalement. Ils seront, soit renégats (Apocalypse 13, v. 16-17), soit tués (Daniel 12, v. 7 ; Apocalypse 13, v. 7-8) comme les juifs qui resteront (les fameux 144000). L’Antéchrist combattra et tuera une partie de ces juifs, derniers partisans de Dieu sur la terre.

On sait comment cela se terminera à Harmaguédon : Dieu, contre qui il combattra, l’anéantira lui et ses troupes par l’épée de Sa bouche (Il est la Parole du jugement) ! Il sera jeté vivant dans la géhenne (Apocalypse 19, v. 20).

Veillez et priez, recherchez l’intimité du Seigneur, soyez en ordre avec Lui, vivez votre foi en lien avec des frères et sœurs qui partagent la même foi !

A DIEU TOUTE LA GLOIRE ! Tout vient de Lui et y revient !
——————

Note MAV: je suis époustouflée de voir la convergence de visions reçues par plusieurs, à des dates diférentes (cliquer sur (¹)(²), et qui m’arrivent de tous côtés comme si c’était une pression du Seigneur pour dire: «  Attention ! Ce sera bientôt trop tard si le bon choix n’a pas déjà été fait ». Personnellement, en l’an 2.000, j’avais reçu la vision  de Jésus traçant au sol une ligne de « démarcation ». Je lui avais demandé de quoi il s’agissait et le Seigneur m’avait dit: «  Je trace aujoud’hui cette ligne qui sépare ceux qui me servent vraiment, de ceux qui ne me servent pas, mais qui servent leur propre chair tout en prétendant me servir; D’un côté ceux qui se sanctifient encore; De l’autre ceux qui se souillent encore !

Apoc 22:11

Semeur :
Que celui qui commet le mal continue à mal agir. Que celui qui est impur continue à s’adonner à l’impureté ; mais que celui qui est juste continue à faire ce qui est juste, et que celui qui vit pour Dieu continue à vivre pour lui.

 

  • *  je crois que la gondole brisée et dont il manque la partie avant, pourrait aussi montrer qu’à ce stade, une partie de l’Eglise a déjà été alors enlevée (le vierges sages), alors que « le reste de la postérité » doit passer par la mort pour demeurer en Christ (Apoc 13), et ce en refusant de rejoindre la grande prostituée.

Laisser un commentaire