#balancetonporc : de Mahomet à Tariq Ramadan

((

(Ils m’ont dit que c’était un jeu, mais cela ne l’était pas. Cela fait de vous une domestique…)

L’islam a un problème avec le sexe et cela date du « prophète » Mahomet.

Pédophilie, inceste, mariage forcé, polygamie, viol, prostitution, esclavage sexuel…la liste est longue.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

—>La pédophilie est légale dans plusieurs territoires musulmans comme l’Iran et la bande de Gaza.

—>La « Mufa’khathat » (inceste sur des nourrissons) et le « Taharrush » (viol en bandes) en sont des exemples.

—>Un Iranien d’une ONG humanitaire pour la protection des droits des enfants, a déclaré que 43 459 filles de moins de 15 ans ont été mariées en 2009, contre 33 383 trois ans plus tôt.

En 2010, 716 filles de moins de 10 ont été mariées, comparativement à 449 l’année précédente, selon l’organisation.

L’Iran autorise le mariage des filles de moins de treize ans avec le consentement des parents et l’approbation d’un tribunal iranien.

L’Ayatolah Khomeini a d’ailleurs défendu avec des discours horripilants ces pratiques de pédophilie :

« un homme peut obtenir un plaisir sexuel d’une jeune enfant et même d’un bébé. En revanche, il ne peut la pénétrer (par le vagin). Il doit le faire par l’autre orifice ».

Voici le Statut Général des Iraniennes depuis l’instauration de la République Islamique :

Article 1210 : L’âge de la puberté est de quinze ans pour les garçons et de neuf ans pour les filles. Le mariage d’une fille qui se marie pour la première fois est conditionné à la permission du père ou du tuteur ou d’un grand-père, etc.

Article 1041 : Le mariage avant l’âge de la puberté est interdit, toutefois les contrats de mariage décidés par le père ou le tuteur des fillettes avant cet âge sont validés si les intérêts de la personne sous tutelle sont respectés.

La pratique de cette pédophilie n’est pas le fait des seuls chiites.

En 2012, environ 17 000 mariages ont été enregistrés dans les tribunaux de la bande de Gaza, dans 35% des cas, les épouses avaient moins de 15 ans.

Ces mariages sont conclus sans que les tribunaux sachent les vrais âges des filles.

Les mariages des pédophiles du Hamas s’organisent avec des enfants d’à peine 4 ans, ceci avec l’autorisation de la loi islamique.

Qui dit loi islamique, dit justification doctrinale.

Et en effet, la pédophilie est un acte non criminalisé par l’Islam doctrinaire. Mahomet modèle parfait de tout bon musulman, avait épousé Aisha, 6 ans, avant de la déflorer quand elle eut atteint l’âge de 9 ans. Mahomet était alors agé de 53 ans.

Cette approche du rapport à l’enfant est confirmée par une fatwa saoudienne en 2012 par le Dr Salih bin Fawzan, membre du prestigieux Conseil islamique d’Arabie saoudite. Il a publié une fatwa affirmant qu’il n’y a pas de minimum d’âge pour le mariage, et que les filles peuvent être mariées, même si elles sont dans le berceau. Déjà en 2008, Cheikh Mohamed ben Abderrahmane Al-Maghraoui publiait sur un site Internet un avis religieux autorisant le mariage des fillettes à partir de neuf ans. (1)

Que la majorité des musulmans ne cautionne pas ce rapport à l’enfance ne leurs permet pas d’échapper à la réalité de l’islam. Mahomet était pédophile et demeure un modèle parfait. La seule solution pour des musulmans modernes voulant se démarquer de l’islam, est de changer de religion ou d’apostasier.

Le Centre International de Recherches des Femmes estime qu’il existe 51 millions de « fillettes fiancées » dans le monde, pour la plupart en pays musulmans. 30% de ces petites fiancées sont battues par leur mari. 90% sont violées régulièrement. Tous les ans, 3 millions de ces fillettes musulmanes sont soumises à des mutilations.

La vague d’agressions sexuelles des migrants musulmans qui sévit depuis plusieurs années en Europe n’est pas différente du cas de l’islamiste Tariq Ramadan, accusé récemment de plusieurs viols.

Les enseignements du cheik sunnite Yussuf Al-Qaradawi, animateur vedette d’une émission sur Al-Jazira (La charia et la vie), directeur du Centre européen de la fatwa et de la recherche (CEFR), structure juridique mère de l’UOIF, dont Tariq Ramadan préface les livres, justifient la pratique du viol. (2)

Son analyse sur les causes du tsunami asiatique en 2005 fut particulièrement odieuse : les victimes méritaient leur sort en raison des « actes d’abominations » pratiqués dans les zones touristiques, qui auraient provoqué la colère d’Allah. A savoir de s’être adonné à la fréquentation des boîtes de nuit et des plages indonésiennes où les femmes sont logiquement peu vêtues. Pour ce qui est des occidentales violées, souvent par ses coreligionnaires, il précisait leur part de responsabilité : les femmes violées « provocatrices parce que non habillées décemment devraient être punies […] pour qu’elle soit affranchie de la culpabilité, une femme violée doit avoir montré la bonne conduite. »

Autrement dit, une femme occidentale en jupe, en débardeur, ou, comble de l’offense à Allah, en décolleté, ne doit pas s’étonner si elle se fait violer par un musulman.

Récemment, dans un article documenté s’appuyant sur l’observation de plusieurs pays occidentaux, le journaliste israélien Sharon Lapkin a lancé un pavé dans la mare, démontrant la corrélation entre une forte colonisation musulmane et la recrudescence des viols d’européennes, analyse factuelle à l’appui.

Daech considère le viol des prisonnières comme étant conforme à la religion.

Au cours du jihâd, la femme de l’ennemi fait partie du butin. A ce titre, le musulman dispose de son corps une fois qu’il l’a réduit en esclavage.

Quand l’islam apparaît à la fin de l’Antiquité, l’esclavage est monnaie courante. Plusieurs statuts étaient en vigueur dans les sociétés où vivaient les premiers musulmans, dont ceux de captifs, d’esclaves achetés ou hérités, et de servitude pour dette. Que le Coran – ensemble des préceptes normatifs et de la jurisprudence du Prophète – ait reconnu l’esclavage n’est donc pas étonnant. Tous les biographes de Mahomet admettent qu’il possédait des esclaves et des affranchis. L’une d’elles, Maria la Copte, cadeau du gouverneur byzantin d’Alexandrie, lui aurait donné un fils, avant d’être affranchie. Cette histoire conforte le postulat communément admis qu’un chef pouvait offrir à un autre, une esclave dans un but sexuel.

Le rite malékite, officiel au Maroc et en Algérie, choisi par l’Institut de théologie de la Grande mosquée de Paris, se base sur un ouvrage fondamental : Al Muwatta’ « synthèse pratique de l’enseignement islamique » de Abdu-llah Mâlik, jurisconsulte médinois du septième siècle appelé communément « l’imam des imams ». Al-Muwatta’ est tellement populaire chez les musulmans qu’il s’en vend à la Fnac, ainsi qu’à la librairie-boutique de l’Institut du Monde Arabe.

Voici ce qu’on peut y lire à la page 450 de la traduction de Muhammad Diakho pour les éditions Albouraq :

(1262) 95- « Ibn Muhayriz a rapporté : « j’entrai à la mosquée et à la vue de Abû Sa’îd al-Khudrî, je m’assis près de lui et je lui demandai au sujet de l’éjaculation en dehors de l’utérus. Il me répondit : « Nous quittâmes Médine avec Mahomet dans une expédition contre les Banû al-Muçtaleq. Nous prîmes pour captives les meilleures femmes arabes. Comme nous les désirions, et que nous souffrions de notre célibat, nous avions voulu avancer des rançons en échange des captives, puis de cohabiter avec elles en éjaculant en dehors de l’utérus. Alors, nous nous dîmes : « Ferons nous cela sans le demander à Mahomet qui est parmi nous ? » En le lui demandant il répondit : « Il n’y a pas de mal à faire cela ».

Voici un « hadith Sahîh » soit une « tradition authentique » rapportant un épisode de la vie de Mahomet, sur qui tout bon musulman doit calquer son comportement :

« L’apôtre d’Allah envoya une expédition militaire à Awtas lors de la bataille de Hunain. Ils se battirent avec leurs ennemis. Ils les vainquirent et prirent les survivants comme prisonniers. Certains des disciples de l’apôtre d’Allah hésitaient à violer les femmes capturées en présence de leurs maris qui étaient des infidèles. Alors Allah le grand, renvoya les fidèles au verset du Coran (Coran 4:24) « Il vous est aussi interdit d’épouser des femmes déjà mariées, à moins qu’elles ne soient vos captives de guerre« . (Abu Dawud, sahih 2150)

Les pays musulmans, destinations phares de la prostitution

D’après la Fondation Scelles qui combat l’exploitation sexuelle, un tourisme sexuel existe dans tout le monde musulman.

Le Maroc, La Libye mais aussi la Tunisie et l’Egypte en sont gangrénés. Au Moyen-Orient, et au-delà avec notamment le Pakistan, l’Afghanistan, la prostitution a sa place mais on la tait. Ces pays ont pourtant des législations basées sur le droit musulman. Des peines de prison existent, des sanctions financières aussi mais la corruption est également monnaie courante. Qui est alors en tort ? Ceux qui vendent leurs corps ou les forces de l’ordre qui avec un pot-de-vin donnent leur accord ? Pourquoi donc les sociétés musulmanes refusent-elles de voir la vérité en face ? Elles ont sur leur territoire des femmes tout comme des hommes qui se prostituent. L’admettre aiderait à lutter contre ce qui est un véritable fléau.

Un rapport du département d’Etat américain de 2013 sur la traite des êtres humains dans le monde dénonce une situation catastrophique dans les pays arabes. Il affirme que la moitié des Etats arabes pratiquent la prostitution, (hormis l’Iran, il y a 56 pays musulmans).

Sans oublier que cette prostitution inclut de nombreux touristes étrangers, souvent occidentaux. Récemment, l’émission LTD sur C8 traitait du sujet « La beurette : Fantasme n°1 des français ».

Comble de l’ironie, une doctoresse égyptienne est allée jusqu’à évoquer que « le porc contamine l’homme qui le consomme et lui transmet de mauvaises habitudes et des comportements non louables ! »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Le patriote juif pour Dreuz.info.

 

  4Comments

  1. fleur22   •  

    Ça soulève le coeur. Ils sont possédés par des esprits d’animaux sauvages.
    C’est vrai en plus, des obsédés et même plus que ça ; ils n’ont rien d’un être humain.
    Je suis dans un pays musulman, ce n’était pas comme cela avant. Parfois je me dis ce sont peut être des démons en chair, je me peux pas m’imaginer qu’un homme normal, créature du Dieu vivant puisse agir de la sorte. Ça me fait méditer sur Mathieu 13 : 24-30 :
    « 24 Il leur proposa une autre parabole, et il dit : Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ. 25 Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla. 26 Lorsque l’herbe eut poussé et donné du fruit, l’ivraie parut aussi. 27 Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire : Seigneur, n’as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ ? D’où vient donc qu’il y a de l’ivraie ? 28 Il leur répondit : C’est un ennemi qui a fait cela. Et les serviteurs lui dirent : Veux-tu que nous allions l’arracher ? 29 Non, dit-il, de peur qu’en arrachant l’ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé. 30 Laissez croître ensemble l’un et l’autre jusqu’à la moisson, et, à l’époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs : Arrachez d’abord l’ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier ».

    Je me demande franchement !
    Grosse tendresse pour les enfants de Dieu.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Judas a été nommé « démon » par Jésus (« l’un de vous est un démon Jn 6:70 ») seulement parce qu’il avait le coeur attaché à l’argent. Pour ces animaux qui n’ont strictement rien d’êtres humains, bien sur qu’ils sont entièrement sous contrôle de Satan. Cela dépasse l’ignoble, et aucun animal ne se conduirait ainsi, même pas un porc !

      Oui, c’est révoltant. Ce qui ne change rien au fait que certains sont touchés par l’évangile et plient le genou devant Christ: Lui seul sait comment changer ces coeurs.

      Mais au fait, tu crois que les nôtres sont moins mauvais ? Ils sont souvent seulement plus hyporcrites… Relis Roms 3:10 et suite: nous en sommes tous au même niveau !

      Ce n’est certes pas pour cela qu’il faut fermer les yeux et ne pas s’indigner contre cette « religion » qui est de fait une idéologie tueuse, abjecte, raciste, barbare… pour en arracher les captifs !

  2. dany   •  

    Toutes les nations de la terre sont sous le jugement de Dieu car elles l’ont rejeté….mais IL est Celui qui ranime la flamme et n’éteint pas le lumignon qui fume ..Il t’a placé dans un pays musulman pour que tu sois une lampe qui éclaire autour d’elle.Lis 2 rois ch 5 v2:cette enfant prisonnière était là pour témoigner à Naaman qu’en Israel il y avait un prophète de Dieu .

    Il n’y a pas que les hommes qui commettent des abus sexuels! Un membre de ma famille a quitté son travail il y a 35 ans car la femme de son patron le poursuivait de partout et voulait le mettre dans son lit. J’en connais d’autres! .

    J’ai rencontré une Iranienne réfugiée en Suisse qui m’a dit qu’elle avait été de ceux qui s’étaient réjouis de la chute du chah mais qu’ils avaient vite déchantés en voyant les projets sataniques de Khomeini (hébergé donc soutenu par la France!!!). Un pasteur tzigane avait donné à mon mari un livret intitulé: »le cœur de l’homme, temple de Dieu ou atelier de satan (pleins d’animaux)  » écrit il y a plus de 2 siècles pour expliquer la condition de l’homme sans Dieu … il est depuis entre les mains d’une ex musulmane mais on peut le lire sur le net….. on est plus près du retour du Seigneur qu’il y a 2000 ans et le diable est enragé et il déverse ses démons sur terre car lui il sait que c’est bientôt fini pour lui…..Veillons Prions Jeunons ….

  3. fleur22   •  

    Merci Michelle et Dany pour vos réponses.
    Je vais chercher cet ouvrage sur le net, ça a piqué ma curiosité.

Laisser un commentaire