Déliée de son faux baptême – Témoignage de Nicole

FIC65559HAB40« C’est bizarre, quand je prie pour toi, je reçois qu’il y a quelque chose avec ton baptême… » Témoignage de Nicole C.

Témoignage de Nicole C…
Petit résumé :

Je suis née dans une famille modeste se disant catholique (sans jamais mettre les pieds dans une église sauf pour les mariages, enterrements…). Mon enfance n’a pas été heureuse, puisque martyrisée physiquement et psychologiquement par ma mère et mon frère aîné. J’ai cru quitter mon enfer en me mariant à dix-huit ans.

En fait, je m’étais placée sous l’autorité d’un autre bourreau. Trois enfants sont nés de ce mariage. La dégringolade a commencé deux mois après le mariage. J’ai décidé de fuir cet esclavage après 25 ans de mariage en demandant le divorce. J’ai cherché le Seigneur d’un cœur sincère. Lui seul pouvait guérir mes multiples blessures.

Je me remarie en 1992 et en 1993, je passe par les eaux du baptême dans une église baptiste très réservée quant aux dons et manifestations du St Esprit. Je suis devenue chrétienne mais j’étais triste, sans aucune victoire dans ma vie. Spirituellement, je n’avançais pas…

première et grande étape :
En 2002, je participe à un séminaire d’une semaine au Bon Samaritain (ministère de Michel Allard). Après avoir prié pour briser les liens ancestraux, le Seigneur me donne le nom d’un péché qui s’est pratiqué du côté maternel et là, je suis horrifiée ! Tout de suite après avoir reçu le nom de ce péché, j’ai eu la vision d’un bébé qui naît et j’ai entendu une voix me dire : c’est toi Nicole !

Je n’y comprenais plus rien car moi j’étais baptisée depuis neuf ans, et cela bouleversait certaines doctrines qui affirment que la nouvelle naissance se passe au moment du baptême ou de l’engagement auprès de Jésus…Dieu m’a alors fait comprendre que j’existais pour Lui à l’état de fœtus. Je ne pouvais pas naître de nouveau à cause de ce cordon ombilical qui me reliait à mes ancêtres et à leurs péchés non confessés. Dieu m’a fait voir également que c’était ce péché qui était à l’origine des nombreux malades mentaux dans ma famille : ma plus jeune sœur, les quatre enfants d’une cousine et maman elle-même, qui est toujours restée « limitée ». Le fait de découvrir cela m’a beaucoup aidée pour pouvoir pardonner à maman.

J’ai eu ensuite la surprise et la joie de découvrir dans la Parole qu’il est question de ce fameux cordon ombilical dans Ezéchiel 16 au verset 4 : « A ta naissance, au jour où tu naquis, ton cordon n’a pas été coupé, tu n’as pas été lavée dans l’eau pour être purifiée, tu n’as pas été enveloppée dans des langes. » Quelle bouffée d’oxygène et quelle confirmation que ce que je vivais n’était pas le produit de mon imagination, mais une réalité spirituelle d’une grande importance !

Deuxième et troisième étape :
En 2003 : je participe à nouveau à un séminaire animé par Michel Allard en Belgique – En 2004 : idem
J’avance bien, mais je sens encore des blocages…

Quatrième étape :
Le 3 janvier 2005 : je rencontre dans un entretien personnel Michelle d’Astier de la Vigerie. Je reçois encore des délivrances nombreuses de la part du Seigneur (sorcellerie, envoûtements…). De plus, des liens par rapport aux péchés de mes ancêtres, côté paternel, me sont révélés. Cela m’aide à comprendre le pourquoi de mes nombreuses tribulations. Je désire donc assister au séminaire de formation à la délivrance que donne Michelle d’Astier de la Vigerie à Audincourt en févier 2005.

cinquième étape :
Séminaire à Audincourt: je prends plaisir à recevoir les enseignements de Michelle d’Astier sur la délivrance. Un jour, j’ai été amenée à venir devant (je ne sais plus pourquoi) et me suis retrouvée à genoux, en pleurs, disant : « je ne veux pas être vouée à la vierge Marie ! ». Je n’y comprenais rien. En cherchant Dieu dans mon passé, j’avais voué un culte à Marie pendant un temps, mais cela, je l’avais rejeté et confessé. Un frère est alors venu vers moi et m’a dit : c’est Jésus qui est ROI ! Je ne comprenais pas pourquoi il me disait cela. Pour moi, c’était évident que JESUS EST MON ROI ! J’étais alors vraiment très troublée…

À ce stade-là, je déclarai : « Je ne veux pas être vouée » et, simultanément, j’ai soudain réalisé que cela ne dépendait pas de moi mais de quelqu’un d’autre. De qui? Eva, une amie qui était venue de Belgique pour assister à ce séminaire, me dit : « C’est bizarre, car quand je prie pour toi, je reçois qu’il y a quelque chose avec ton baptême ». Elle pensait, à tort, que peut-être mon baptême par immersion n’était pas valable car pratiqué dans une église qui n’est pas ouverte au St Esprit. J’étais perplexe.

Le dernier jour du séminaire arrive. Un appel est fait pour les personnes qui veulent s’engager à travailler dans le ministère de délivrance. Je n’ose pas avancer, car je m’en sens incapable. Finalement, je me lève et m’avance timidement. Alors que j’attendais que quelqu’un prie pour moi, le Seigneur m’a rappelé un rêve fait sept ans auparavant (en 1998) : j’étais au volant d’une toute petite voiture. J’avançais sur un chemin étroit, caillouteux et poussiéreux. Du côté droit, il y avait un ravin et du côté gauche beaucoup de poussière très fine m’empêchait de voir. C’était comme une nuée. J’ai fini par distinguer un homme qui taillait des pierres. Je n’arrivais pas à voir au loin tellement cette nuée était épaisse. J’ai fini par distinguer quelque chose de très grand au bout du chemin. Je croyais que c’était un édifice, peut-être un château ? En fait, il s’agissait d’une moissonneuse batteuse. Quand j’étais petite (vers 1955 environ), j’avais vu certains de ces grandes machines, mais celle-ci était vraiment gigantesque. Je ne comprenais pas pourquoi je devais continuer sur ce chemin qui m’amenait à cette moissonneus-batteuse et je décidai de faire demi-tour. En tentant cette manœuvre, je me suis retrouvée dans une curieuse position : un pied sur la pédale de frein et l’autre pied coincé par la fenêtre, presque complètement remontée, de la portière avant droite, côté passager. J’ai compris que si je tentais de faire demi-tour, j’allais tomber dans le ravin. Je n’avais pas d’autre alternative que de continuer le chemin vers la moissonneuse batteuse. C’était à ce moment que je m’étais réveillée.

Quand ce rêve m’est revenue en mémoire, ma crainte s’est immédiatement envolée et j’ai su qu’en m’avançant pour m’engager, j’étais à la bonne place: le Seigneur m’appelait à aller travailler dans la moisson.

Quand j’ai rédigé mon chèque pour la participation au séminaire, j’ai failli éclater de rire, car je devais le libeller à l’ordre de : association LA MOISSON. Il n’y a pas de hasard avec le Seigneur ! J’y ai vu une confirmation de mon appel!

Mais ce n’était pas fini. Je rentre à la maison, le temps passe…. J’étais toujours intriguée par cette histoire de consécration à Marie. Je retrouve alors dans mes papiers le livret de famille catholique remis lors de mon premier mariage et où figurent les sacrements reçus par les enfants : baptêmes, communions…Je suis surprise de constater que ma fille aînée avait été baptisée à l’église Notre Dame, son frère et sa sœur à l’église de l’Immaculée Conception. Je l’avais presque oublié… Entretemps, mes deux aînés sont pourtant eux aussi passés par le baptême d’eau biblique, mais tous deux restaient dans une grande détresse et retombaient dans leurs péchés passés.

Soudain, je me suis mise à avoir de curieuses pensées. Je m’entendais dire intérieurement : « je m’appelle madame R. », alors que je suis divorcée de ce monsieur (le père de mes enfants) et remariée à monsieur C. Ces pensées me troublaient vraiment et je cherchais à m’en débarrasser. À ce moment là, Dieu m’a fait comprendre que pour pouvoir épouser monsieur C., un document, appelé acte de divorce, avait été nécessaire. Je ne pouvais pas coller un mariage sur un autre mariage sans avoir auparavant annulé « officiellement » le premier. Matthieu 9 au verset 16 déclare ceci : « Personne ne met une pièce de drap neuf à un vieil habit, car elle emporterait une partie de l’habit et la déchirure serait pire. ». Si cela était vrai pour le mariage, il devait en être de même pour le baptême !

J’ai réussi à récupérer mon certificat de baptême. J’y ai découvert un sceau : celui de la vierge à l’enfant, Notre Dame de X. Ceci explique sûrement mon attitude lors du séminaire quand je disais à genoux : « je ne veux pas être vouée à Marie !».

J’ai donc décidé de me faire DÉ-BAPTISER! Vous trouverez en annexe la photocopie du courrier que j’ai adressé à l’évêché. Je l’ai envoyé avec le certificat de baptême sur lequel j’avais écrit en rouge et en travers : NUL ET NON AVENU. La réponse de l’Evêché m’est parvenue peu de temps après : « Mme Nicole B. déclare ne plus appartenir à la religion catholique ». En fait, si je n’avais pas fait cette démarche, je serais toujours considérée comme « membre de l’église catholique ».
Peu de temps après avoir rédigé ma demande de « dé-baptême », j’ai lu un livre qui m’a beaucoup intéressé : « Leur chemin ne mène plus à Rome », témoignages rassemblés par Richard Bennett. Dans cet ouvrage, le témoignage de Bob Bush m’a beaucoup touchée dans la mesure où il dénonce la façon dont les 10 commandements ont été amputés des versets 4, 5 et 6 dans Exode 20. C’est aussi ce que j’avais dénoncé dans mon courrier à l’évêché!

J’ai alors commencé à partager ma démarche autour de moi, car je suis persuadée que de nombreux chrétiens sont dans la défaite parce que ce lien n’a pas été coupé.

J’en avais parlé à ma sœur Michelle F. qui habite Draguignan. Bien que baptisée par immersion, elle est toujours dans les tourments. Elle est native de Lyon (capitale européenne de l’occultisme) et sa mère voue un culte à Marie avec acharnement. Michelle ne ressent vraiment pas la nécessité d’agir ainsi. Aussi, pour la convaincre, je lui ai envoyée la photocopie de mon courrier à l’évêché. Le 3 janvier 2006, je reçois un appel de Michelle qui me dit qu’elle a fait un rêve curieux. Je cite : « j’étais au milieu d’une assemblée de personnes que je ne connaissais pas. J’avais dans les mains une poterie, un vase de terre cuite et ils me disaient que cette poterie n’était pas authentique et que je devais vérifier. J’ai alors gratté à l’intérieur de la poterie car il y avait quelque chose qui était collé dans le fond (c’était comme un autocollant qui ressemblait à du bronze marbré et brillant). J’ai gratté, gratté cette chose et au fond du vase est apparu en bleu foncé un buste de vierge à l’enfant». Michelle s’est alors réveillée et s’est assise sur le bord du lit. Le St Esprit lui a rappelé une image : la peinture originale d’une vierge que sa mère lui avait offerte à sa communion en lui disant : « je t’ai vouée à Marie !».

Pour moi, c’est évident, ce lien n’est toujours pas brisé et il doit l’être. J’ai donc invité Michelle à faire la même démarche que moi.

Je crois vraiment que ce que je viens de vivre, par la grâce du Seigneur, doit être communiqué au peuple de Dieu. Je crois que notre Seigneur veut purifier Son Eglise. Et moi, petite Nicole, je dois travailler dans la moisson… Pour moi, aimer Dieu, c’est respecter Ses commandements (cf Exode 20) et obéir (cf Deutéronome 4, versets 1 et 2). Aussi, je considère que le dé-baptême catholique est une étape obligatoire.

LETTRE À L’ÉVÉCHÉ:

nom, prénom,adresse

OBJET : Demande à être débaptisé(e).
Monsieur l’Evêque,
Mes parents, répondant plus à leur tradition qu’à la foi en Dieu, ont décidé de me faire baptiser suivant le rituel catholique. Cette pratique est en totale opposition avec ma foi en Dieu et en Jésus-Christ son fils unique et mon bien aimé Sauveur. Je crois que la Bible est la parole de Dieu, que Jésus-Christ est le Verbe de Dieu, la Parole faite chair et que la Parole du Seigneur demeure éternellement (cf 1 Pierre 1 au verset 25). Après avoir consulté la Bible dans la version Jérusalem, j’ai pu constater que le décalogue correspond exactement aux 10 commandements (version Segond). En particulier Exode 20 aux versets 2, 3 et 4 (version Jérusalem) :
– Tu n’auras pas d’autres dieux que moi.
– Tu ne feras aucune image sculptée, rien qui ressemble à ce qui est dans les cieux là haut ou sur la terre ici bas ou dans les eaux au-dessous de la terre.
– Tu ne te prosterneras pas devant ces images ni ne les servira car moi Yahvé ton Dieu je suis un Dieu jaloux qui punis la faute des pères sur les enfants, les petits-enfants et les arrières-petits enfants de ceux qui me haïssent mais qui fais grâce à des milliers pour ceux qui m’aiment et gardent mes commandements.

Faire des statues est donc un acte de désobéissance très grave et par suite l’idolâtrie mariale est une abomination qui équivaut à la HAINE DE DIEU et entraîne la malédiction sur la descendance. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est la Bible, et Dieu ne revient pas sur ce qu’il a dit.
J’ai décidé de croire en Dieu et de vivre ma foi au quotidien par l’obéissance à Ses commandements. Selon Proverbe 6 : 1 à 5*, au nom de Jésus, je déclare nul et non avenu la baptême pratiqué sur moi (sans mon consentement dans mon enfance), ainsi que les sacrements qui ont suivi.
Je vous remercie de faire exécuter ma demande et d’accuser réception de la présente.

Sincères salutations.

Signature

* NDR: ce proverbe déclare que si l’on est lié par un engagement (même s’il a été pris par les parents sans le consentement de leur enfant), on ne peut en être dégagé uniquement lorsque l’autre partie accorde ce désengagement

  60Comments

  1. Céline   •  

    Merci chère soeur, il fallait révéler cette histoire qui concerne bon nombre de frères et soeurs en Christ nés de nouveau, qui ont reçu le baptême catholique dans leur petite enfance. Une fois pris connaissance, j’ai aussitôt téléphoné au prêtre de ma commune pour lui demander où m’adresser afin d’obtenir mon certificat de baptême. Ma grand-mère, décédée à ce jour, m’avait montré un jour dans quelle église j’avais été baptisée mais je ne connaissais pas l’adresse. Après une discussion d’environ 1 heure avec le prêtre à qui j’ai expliqué la raison de ma démarche, et malgré nos désaccords sur la doctrine de Jésus, il m’a proposé de rechercher l’adresse de cette église et du diocèse concerné sur internet. Mais comme il ne trouvait pas le nom de ce diocèse, le Saint Esprit me l’a révélé. Il m’a donc conseillé de leur écrire et c’est inspirée de ta lettre que j’ai rédigé la mienne. Une réponse est arrivée sous quinzaine avec mon certificat de Baptême sur lequel est écrit en marge : "a renié son état de baptisée le 8/O3/06". Une lettre laconique et équivoque l’accompagnait, précisant que le "chancelier" espérait que ce choix n’était pas définitif alors que je parle de ma foi vivante en Christ et de mon désir de me mettre en accord avec Sa parole. Tout comme toi je suis passée chez Michel Allard il y a quelques années pour y régler le problème de ma délivrance ; mais je n’avais pu rester que quelques jours et n’avais pas eu le temps de régler cette affaire. J’ai brisé ce lien religieux dés réception de mon certificat afin que l’ennemi n’ait aucune prise sur moi. Merci du fond du coeur chère soeur d’avoir délivré cette information.
    J’en profite pour inviter les frères et soeurs à se mettre en conformité dans tous les domaines de leur vie, avec notre Seigneur et je les encouragee à rechercher la mise en place de leur délivrance s’ils suspectent des malédications dans leur vie. En effet, depuis ma délivrance en mars 2OO3, l’ennemi a cessé de me harceler et je vis enfin dans la paix, la joie et l’obéissance à notre Seigneur. Soie bénie en Christ !

  2. Slowriver   •  

    Je viens de découvrir ce blog et l’histoire de Nicole C.
    J’ai moi-même fréquenté l’Eglise Catholique (je dis bien fréquenté et non appartenu à ). J’estime que les voies du Seigneur sont impénétrables et ses modes d’agir divers, selon les individus. Ma conversion à Jésus s’est effectué grâce à des livres écrits par des Catholiques. Pourtant, très vite je me suis rendu compte qu’il y avait de gros problèmes de conformité entre la doctrine de cette Eglise et les Ecritures Saintes. J’ai été membre du Renouveau Charismatique pendant près de dix ans et c’est avec tristesse que j’ai réalisé que ce mouvement, sincère au départ, avait finit par se faire noyauter par les tenants de la pureté du dogme catholique . L’effort mental que je devais produire à chaque fois pour dire "ceci est conforme à la Parole de Dieu et ceci ne l’est pas" alors qu’il était plus honnête de quitter carrément l’Eglise catholique finissait par devenir un savant exercice d’équilibrisme. J’ai cessé d’assister à toutes les activités dans les eglises catholiques et me suis fait baptiser par immersion dans l’Eglise protestante intercommunautaire de ma ville (elle rassemble toutes les dénominations du protestantisme existant en Rép. dém du Congo).
    Je dois avouer, très fraternellement, que l’histoire de Nicole C. m’agace un peu: s’il faut établir une règle demandant à entreprendre des démarches auprès de l’Eglise d’origine pour annuler les actes pratiqués par elle sans notre consentement en se basant sur Proverbes 6,1-5 qui dit "Mon fils, si tu as cautionné ton prochain, Si tu t’es engagé pour autrui,
    2 Si tu es enlacé par les paroles de ta bouche, Si tu es pris par les paroles de ta bouche,
    3 Fais donc ceci, mon fils, dégage-toi, Puisque tu es tombé au pouvoir de ton prochain; Va, prosterne-toi, et fais des instances auprès de lui;
    4 Ne donne ni sommeil à tes yeux, Ni assoupissement à tes paupières;
    5 Dégage-toi comme la gazelle de la main du chasseur, Comme l’oiseau de la main de l’oiseleur.", je trouve que c’est le genre de choses qui bien que pouvant être valable dans la vie d’un croyant en particulier, ont, comme l’a montré l’expérience dans le passé, attiré le discrédit sur la mouvance pentecôtiste et évangélique ou provoqué des polémiques doctrinales aussi stériles qu’inutiles.
    J’estime qu’une prière sincère à Dieu au nom de Jésus possède la puissance nécessaire pour nous délivrer de toutes sorte de lien ou de malédiction même si Dieu peut dans sa sagesse infinie et dans sa souveraineté décider d’agir autrement pour une personne déterminée.
    Salutations fraternelles

  3. Nicole C.   •  

    Merci Céline pour ton témoignage. C’est encourageant pour moi de savoir que d’autres ont pu aussi passer par le "dé-baptême" en France. Je sais que cela a été fait aussi en Belgique. Je crois que Dieu dans certains cas nous laisse être participants de notre délivrance. Il n’enverra sûrement pas un ange rayer notre nom de certains registres quand nous pouvons le faire nous-même. Que Dieu te bénisse en abondance.
    Nicole C

  4. Céline   •  

    Pour reprendre les déclarations de "Slowriver", je (Céline) m’accorde un droit de réponse concernant la délivrance des liens et malédictions afin que les frères et soeurs ne soient pas endormis, trompés parce qu’induits en erreur. Je ne dis pas ce que je pense mais je réponds par les fondements de la Parole. C’est au travers de ma propre délivrance de nombreux liens d’âme et malédictions familiales et auto-malédictions que j’ai reçu la conviction de la nécessité d’être acteur de ma délivrance. Les frères et soeurs avaient prié régulièrement pour moi à ma demande, conséquente à mes souffrances récurrentes en liaison avec mon douloureux passé, et jamais à aucun moment je n’ai été délivrée.
    Un début de délivrance m’a été pratiqué dans mon église mais que personne n’a réussi à achever, et c’est alors que l’ennemi s’est acharné sur moi,encore bébé dans la foi, qui ne connaissais pas le maniement des armes spirituelles (découvertes au Bon Samaritain à Dijon lors de ma délivrance). Seul le travail méthodique des frères et soeurs formés aux pratiques de la délivrance au nom de Jésus, reposant uniquement sur la Parole biblique, m’a permis d’être enfin délivrée.
    Ce fut donc de ma propre initiative, (contre l’avis du pasteur dans un premier temps), ayant eu la chance d’avoir lu le livre "Le combat spirituel" de Michel Allard, que je suis arrivée au Bon Samaritain en piteux état, car les attaques ennemies s’étaient multipliées, et que mes souffrances devenaient insupportables.
    Depuis, je me suis beaucoup intéressée à ces pratiques de délivrance car je cherche à recevoir une formation pour venir en aide à mes frères et soeurs captifs, et à ma grande surprise j’ai rencontré de très nombreuses oppositions. Mais je ne peux oublier toutes mes souffrances endurées tout le temps de ma captivité et je continuerai à me battre pour clamer la vérité. Nous sommes acteurs de notre délivrance et au risque de choquer, il faut en passer par des règles qui reposent uniquement sur la Parole Biblique pour y parvenir au nom de Jésus.
    Frères et soeurs, cessez de tergiverser, et lisez plutôt la parole où tout est expliqué clairement, priez pour que notre Seigneur vous éclaire puis venez à l’obéissance car alors votre récompense sera grande puisque vous trouverez enfin du repos, vous qui êtes si chargés. Je suis remplie de compassion pour mes frères et soeurs en souffrance.
    Quelques références bibliques sur les fondements de la délivrance : Héb 2.14,15 – Psaume 1O7.19 – Jean 8.36 – Ephé 2.6 – Matt 18.18 – Marc 16.17
    – Luc 1O.19 – Luc 13.16 – 1 Jean 3.8 – Col 2.15
    Quand à ma démarche de dé-baptême, je l’ai faite de mon plein gré, parce que j’ai ressenti la nécessité de proclamer que je n’appartenais plus à l’église catholique et à ses actes de désobéissance dont fait partie le baptême de l’enfant. Et que j’avais la conviction dans mon for intérieur de ne pas déplaire à mon Dieu en clarifiant mon appartenance à Jésus et non à une religion derrière laquelle se cache un esprit religieux à qui j’ai fermé l’accès.
    Je te bénis au nom de Jésus ma chère soeur Nicole, toi qui es passée par les mêmes chemins que moi, et qui as eu le courage de témoigner.

  5. Françoise   •  

    Merci Nicole pour ton témoignage et pour ta persévérance. Lorsque tu m’as appelé il y a environ 2 mois pour me demander de lire ton témoignage, je n’ai pas entendu. Toi qui connaissait mon histoire, tu savais que j’étais concernée mais je n’étais pas prête !
    Lorsque tu m’as rappelée il y a 5 jours et que tu m’as demandé ce que j’avais fait, je me suis entendue dire "je n’ai rien fait", mais le déclic a eu lieu au moment où je prononçais cette parole. Ma décision était prise dans l’instant. Une fois notre conversation terminée, j’ai écrit immédiatement à l’évêque de l’endroit où j’avais été baptisée bébé.
    Ton appel confirmait deux rêves que je venais de faire dans la semaine où en danger de mort, j’allais chercher de l’aide auprès de catholiques (c’était pour moi le signe que j’étais encore liée à ces pratiques alors que j’avais prié, demandé pardon, je m’étais humiliée, j’avais déposé ce passé où je m’étais très investie,aux pieds de Jésus Lui demandant de me libérer de tous ces liens).
    Le lendemain, j’ai averti mon pasteur par e-mail de ma démarche lui disant que je savais qu’elle était le départ d’un nettoyage concernant le catholicisme. Je lui demandais donc un rendez-vous pour cela.
    Lors du culte du dimanche, deux jours après, nous étions dans un très fort temps de louange suivi d’une adoration où nous étions dans la présence de Jésus : son onction de guérison était au milieu de nous.
    Devine de quoi j’ai été libérée : d’un esprit marial ! Lorsque la personne qui priait sur moi à ordonné à l’esprit marial de sortir de moi, un rugissement est monté de mon intérieur et mon corps se déplaçait en rampant sur le sol comme un serpent ! IMPRESSIONNANT ! Je loue mon Dieu pour cette libération. Merci Nicole pour être une première de cordée dans ce domaine. Je suis désolée de contrarier notre frère, Slowriver, mais je pense que la prière ne suffit pas dans ces cas là, il faut poser des actes, prendre des décisions qui vont amorcer ce qui va suivre.
    Jésus attends que nous nous positionnons comme des Filles et des Fils du Royaume.
    Demain soir, je témoignerai devant mon église de cette délivrance et du processus qu’il m’a fallu vivre pour cela. Encore merci Nicole, que Dieu te bénisse en grande abondance !

  6. Marc S.   •  

    C’est un mensonge du diable que de baptiser les bébés sur base de la foi des parents, ça n’existe nulle part dans la Bible, c’est faux et archi faux…car à cet âge l’enfant n’a évidemment pas le sens des réalités pour pouvoir discerner le bien du mal et prendre librement le choix de se faire baptiser pour la Cause.
    Ce faux bâptème est flagrant.

    Mais, ne l’oublions pas, nous sommes au temps de la fin, dans l’âge de la plus grande séduction où tous les démons sont sur terre.

    Dans cet âge, l’énemi est venu au nom de l’Eglise pour nous faire avaler une parole (de mort) qui est à 99% juste, mais 1% faux…c’est ça la ruse ! c’est ça la grande séduction!

    Les églises dénominationnelles ont été séduites. Un baptème non biblique est pratiqué par toute nos dénominations depuis des lustres: le baptème au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit!.

    Montrez moi une seule personne dans la Bible qui ait été baptisée dans ces 3 titres ?

    Deux écritures de la Bible peuvent-elle se combattre ou se contredire ? certainement pas. Mais par contre une écriture peut en expliquer une autre.

    Jésus dit: "Baptiser-les au nom du Père, Fils, SE"
    Paul dit: "Que tout ce que vous faite en parole ou en acte faite le au nom du Seigneur Jésus-Christ"

    Le Baptème est bien un acte, donc selon Paul il doit être administré au nom de Jésus. Mais si on suit la parole de Jésus, il faut le faire au nom du Père, du Fils, et du SE. Qui détient la vérité ?
    Jésus parce qu’il est Dieu ? Et Paul ? N’est-ce pas ce même Jésus qui a ordonné Paul comme âpotre et prophète pour répandre l’Evangile ?

    En réalité, les deux écritures se recoupent complètement !
    Voici le mystère caché derrière le Nom du Père, Fils, et St Esprit:

    Père, ce n’est pas un nom. Fils et St Esprit non plus. Ce sont 3 attributs ou fonctions du même Dieu qui est le Seigneur Jésus- Christ.

    Mon père s’appelle Robert.
    -Robert est père: en effet il a deux enfants, moi et mon frère Alex
    -Robert est fils: en effet Robert n’est pas tombé du ciel, il a un père quelque part
    -Robert est mari: en effet il est marié à ma mère

    Si on me demande le nom de mon père, vais-je dire: Père, Fils, mari ? c’est complètement absurde ! Ce sont trois attributs, titres, fonctions de la même personne dont le nom est Robert.

    Eh bien c’est exactement ca qui se passe avec le bâptème dans les titres. Le Nom de celui qui est Père, Fils, et S.E est Seigneur Jésus Christ. C’est son NOM !

    En effet,
    Seigneur signifie Dieu au dessus de nous = Père
    Jésus signifie Dieu avec nous = Fils
    Christ signifie Dieu en nous = Saint-Esprtit

  7. Michelle D'Astier   •  

    Beaucoup de confusion, Marc, dans ton commentaire. Le Père, le Fils, et le Saint-Esprit, sont TROIS Personnes distinctes. Mais ces trois Personnes sont, en même temps, un seul Dieu. C’est un mystère, mais toutes les Écritures montrent cette trinité et ce mystère. Quand Jésus parle à Son Père céleste, Il ne se parle pas à Lui-même. Et quand le Père dit: « Celui-ci est mon Fils bien aimé », Il ne parle pas de Lui-même. Quand Jésus dit « Je vous enverrai un  »autre » consolateur, le Saint-Esprit, Il ne parle pas de Lui-même! C’est une évidence dans les Écritures, avec tant de références que je te conseille de lire les cinq premiers chapitres de la lettre aux Hébreux avec attention! Pour le baptême des bébés, entièrement d’accord. Bien entendu, il n’est pas biblique puisqu’il est écrit: « Croyez  »et » soyez baptisés ». C’est une duperie diabolique de faire croire aux gens que, parce qu’ils ont été baptisés bébés ils sont sauvés.

  8. Marc S.   •  

    Des satanistes envoutent les gens au nom du père, fils et saint-esprit…mais ils ne peuvent pas utiliser le Nom de Jésus-Christ car dans ce Nom et uniquement dans ce Celui-ci tout genoux fléchi dans les cieux (cad le monde des dimensions invisibles) et sur la Terre (cad le monde du visible, de la matière)…

    Raison de plus pour dire encore que le vrai est authentique bâptème biblique soit administré au Nom du Seigneur Jésus-Christ et pas dans les titres père, fils et saint-esprit qui n’est d’ailleur pas un NOM !…mais 3 dispensations, ou 3 attributs, ou 3 fonctions du même Dieu (pas 3 personnes !)

    Les apôtres ont eu la révélation de Matthieu 28:19. Jésus-Christ était le NOM du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

    -Actes 10:48 "Et il ordonna qu’ils fussent baptisés au nom du Seigneur"

    -Romains 6:3 "Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés?"

    -Galates 3:27 "vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ."

    -Colossiens 2:12 " ayant été ensevelis avec lui (Christ) par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l’a ressuscité des morts"

    -Colossiens 3:17 "Et quoi que vous fassiez, en parole ou en oeuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus"

  9. Isabelle   •  

    J’ai demandé à mon ex-pasteur de me délier de mes "parain" et "maraine" liés à mon baptème lorsque j’étais bébé. Il n’a pas voulu. Lors d’une délivrance avec mon mari, il a brisé ces liens. J’ai eu la vision d’un noeud coulant autour de ma cheville, avec une longue corde, puis j’ai vu quelqu’un au bout, d’autres choses encore comme le taureau avec un disque entre les cornes (ma famille est née en partie en Tunisie).
    Je ne sais pas où j’ai été baptisée, nous avons "brulé" l’acte de baptème avec "le Sang de Jésus". Merci Seigneur de me conduire chaque jour dans Ta Lumière!

  10. Françoise   •  

    Michelle: J’avais répondu à Nicole avec qui je suis en relation au sujet de sa demande de dé-baptême sur ton site. Suite à cette demande, on a pu procéder à un grand nettoyage. J’ai été délivrée d’une autorité mariale le 14 mai 2006. Ensuite j’ai été délivrée d’un esprit d’alcoolisme (alors que je n’ai jamais eu le moindre penchant dans ce domaine) et aussi d’un esprit d’orpheline. J’avais été avisée de cette libération par rêve et cela s’est produit le 9 Juin. Ce qui m’est apparu alors (car après une libération, la compréhension spirituelle s’ouvre) c’est qu’il y a sur la France une autorité d’alcoolisme qui coupe, entre autres malédictions, de la Gloire de la Sainte Cène et de l’intimité avec le Père. Dans la soirée du 11 juin je prenais un livre de recettes de ma bibliothèque, intitulé « cuisine simple », de Jules Charcot. En retournant le livre au dos, j’y ai trouvé un symbole : une étoile sur laquelle était un pieu où deux serpents montaient entrelacés. Tout autour de l’ensemble, un serpent noir qui se mord la queue (Note Michelle d’Astier :un caducée enfermé dans Ourobouros, symbole luciférien). J’ai eu un mouvement de recul en voyant ce dessin, car nous avions profité de deux déménagements pour faire le nettoyage spirituel de nos affaires et je n’imaginais pas qu’il puisse rester des choses de ce type dans ma bibliothèque ! Pourtant, intérieurement, je savais. La nuit suivante, un rêve m’a indiqué qu’il y avait en moi un esprit d’adultère et me confirmait qu’il y avait encore une autorité occulte sur moi. J’ai appelé ma pasteure dès le lendemain car au réveil j’étais très mal, à la fois en colère et dans la peur. Nous avons convenu d’un rendez-vous le lendemain matin, donc le 13 juin. Et là ce qui est apparu était tout à fait imprévisible au regard de ma vie. Un esprit de prostitution sacrée a été chassé de moi, les images étaient nettes, reliées au catholicisme, à l’occultisme de mes ancêtres, mais ce qui pour moi a été terrible de découvrir c’est que le l’Esprit a révélé que j’étais empoisonnée par des breuvages et des aliments qui avaient nourri les esprits démoniaques qui m’habitaient. J’ai compris clairement de quoi il s’agissait : C’était le vin et le pain pris avec ferveur et fidélité dans l’église catholique fréquentée jusqu’à ma conversion. (j’étais tellement engagée que je prenais la communion chaque jour). J’ai éclaté en sanglots devant la gravité de la révélation, j’ai demandé pardon à Dieu pour le péché de l’église catholique : une douleur insupportable me faisait plier en deux comme si on m’arrachait le ventre. Aidée par ma pasteure, invoquant le Lion de Juda tant la puissance animale était forte, j’ai pu être délivrée de ces liens d’adultère, car idolâtres. J’ai eu la révélation que la prêtrise catholique était la suite logique d’un esprit de prostitution sacrée. Ma pasteure m’a vue transpercée de part en part par des dizaines de flèches concernant cet esprit et ceci s’était répercuté sur mes enfants. Mais, grâce à Dieu, tout a été coupé, nettoyé et le Seigneur m’a revêtue d’un manteau blanc, pur, qui aujourd’hui descend sur ma descendance. Et certains pensent que le catholicisme est inoffensif, et tombent dans l’œcuménisme ! C’est un mois après, jour pour jour, que j’ai reçu une lettre de l’archevêque de Dijon disant qu’il recevait ma demande de reniement de ce baptême catholique reçu alors que j’étais bébé.
    Cela fait trois ans que je me suis convertie. Je sais que ma délivrance n’est pas achevée, mais cette autorité mariale était un gros morceau qui cachait d’autres esprits très destructeurs.

  11. j marc   •  

    Nous venons ma femme et moi de recevoir la radiation de notre appartenance à l’église catholique par l’annulation de notre acte de baptème.Le chancelier de notre archevéché nous ayant adressé un courrier regrétant notre geste en nous invitant à le contacter car selon lui l’église que je lui décrivait ne correspondait pas à la vérité.Je l’ai donc appellé en lui demandant de nous donner une seule bonne raison pour nous faire revenir sur notre décision.Aprés que je lui eu énuméré les contradictions de léglise catholique avec les paroles des saintes écritures.La seule et unique réponse qu’il m’est donné pour justifier l’idolatrie c’est que dieu est miséricorde.
    chacun appréciera.
    J marc

  12. Nicosono   •  

    J Marc,

    Dieu est miséricorde pour ceux qui l’adorent en esprit et en vérité, non pour ceux qui blasphèment son nom. La différence est qu’ils peuvent obtenir le pardon de Adonaï pour leurs péchés, mais l’idolâtrie ne peut faire l’objet d’une négociation devant Adonaï.

  13. Daniella   •  

    Suite au témoignage bouleversant de Françoise déclarant :

    "J’ai compris clairement de quoi il s’agissait : C’était le vin et le pain pris avec ferveur et fidélité dans l’église catholique fréquentée jusqu’à ma conversion. (j’étais tellement engagée que je prenais la communion chaque jour). J’ai éclaté en sanglots devant la gravité de la révélation, j’ai demandé pardon à Dieu pour le péché de l’église catholique : une douleur insupportable me faisait plier en deux comme si on m’arrachait le ventre.

    je voudrais signaler que j’ai lu le livre de Benny Hin très intéressant pour le moins à son début sur la puissance du sang de l’agneau. Mais ce qui m’a vraiment choqué c’est la fin du livre où il décrit une visitation mystique en compagnie de soeurs catholiques charismatiques parlant en langues.

    Au cours de cette expérience, il reçoit l’hostie par une des soeurs et témoigne qu’il n’avait jamais vécu dans sa vie de communion aussi puissante avec le Christ lors de la sainte cène sinon en compagnie de ces soeurs catholiques. Ses mains touchaient et frolaient la robe du Christ selon lui.

    J’avoue que cela m’avait laissé comme un gout amer dans la bouche après avoir presque littéralement dévoré le livre.

    Que peut-on en penser ?

    Michelle: je pense que tu as trouvé la réponse !

  14. Kel   •  

    Les Musulmans, eux aussi, naissent "à nouveau". Leur intégrisme est comparable à celui des "Evangélistes".

    Celui qui suit la vraie religion en reçoit un impact qui se reflète sur sa personne et ses moeurs de façon à refaire sa personnalité dans le cadre d’une renaissance complète qui réoriente sa vie selon un itinéraire complètement différent de ce qu’il connaissait avant l’Islam. Cette métamorphose radicale, cette différence totale donnera naissance à des moeurs et des valeurs jusque-là inconnues. Ce qui donne une pureté de coeur et une chasteté qui inspire au nouveau converti de la répugnance pour sa conduite antérieure et celle adoptée par les gens étrangers à l’Islam, qui est caractérisée par des pratiques perverses, des trahisons, de la débauche, de la nudité et de toutes les ordures répandues dans sa société. Il recouvre la nature saine et la pureté de coeur que Satan lui avait retiré au temps de sa mécréante et de sa vie permissive. Sa nouvelle orientation sera de plein gré parce que résultant d’un choix libre inspiré par une soumission totale aux prescriptions et aux proscriptions du Maître qui a établi cette loi et révélé l’Islam. Notre assertion que voilà se fonde sur un argument religieux et un argument historique.

    Quant à l’argument religieux, il est mentionné dans un bon nombre de versets du livre d’Allah le Très Haut comme ses propos : « Est- ce que celui qui était mort et que Nous avons ramené à la vie et à qui Nous avons assigné une lumière grâce à laquelle il marche parmi les gens, est pareil à celui qui est dans les ténèbres sans pouvoir en sortir? Ainsi on a enjolivé aux mécréants ce qu’ ils œuvrent. » (Coran, 6 : 122) et : « Qui n’ invoquent pas d’ autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu’ Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit; qui ne commettent pas de fornication – car quiconque fait cela encourra une punition et le châtiment lui sera doublé, au Jour de la Résurrection, et il y demeurera éternellement couvert d’ ignominie; sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne œuvre; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et Miséricordieux; » (Coran, 25 :68-69-70).

    Dans leur commentaire des propos du Très Haut : « Allah transforme leurs mauvaises actions en bonnes », les exégètes soutiennent que les intéressés ont substitué des bonnes actions aux mauvaises. Ali ibn Abi Talha rapporte qu’Ibn Abbas a dit en guise de commentaire de ce verset que les intéressés étaient des croyants qui avaient l’habitude de faire de mauvaises actions jusqu’au moment où Allah a voulu les en détourner pour les orienter vers les bonnes actions et celles-ci leur ont été substituées à celles-là.

    Ata ibn Abi Rabah dit : « Ceci arrive ici-bas, quand un individu qui possède une mauvaise qualité se la voit remplacer par une bonne ».

    Saïd ibn Djoubayr dit : « Allah leur a remplacé le culte des idoles par le culte du Clément et leur a remplacé le combat contre les musulmans par le combat livré aux polythéistes et leur a remplacé le mariage avec les femmes idolâtres par le mariage avec les femmes croyantes ».

    Al-Hassan al-Basri dit : « Allah leur a remplacé la mauvaise action par la bonne, le polythéisme par le (culte) sincère envers Allah, et la débauche par la chasteté, et la mécréance par l’Islam. Ceci est aussi l’opinion d’Aboul Aliya, de Quatada et d’un autre groupe. Voir Tafsir al-Qur’an al-azhim d’Ibn Kathir.

    Quant à l’argument historique, il repose sur de nombreux récites intéressants des personnes converties à l’Islam après une vie de mécréants et dont la vie avait changé et la situation s’estait redressée. Parmi ces récits figure le suivant :

    Un musulman du nom de Marthad était un passeur qui aidait les prisonniers musulmans à fuir La Mecque, alors terre de polythéisme, pour regagner Médine, alors terre d’Islam. A l’époque, une prostituée du nom d’Ataq, qui avait été son amie avant sa conversion, vivait à La Mecque. Marthad eut un rendez-vous un jour avec un prisonnier mecquois qu’il devait faire partir : « Je me présentai (au lieu du rendez-vous) et m’installai à l’ombre de l’un des murs de La Mecque au cours d’une nuit de pleine lune … Anaq s’avança et s’aperçut de mon ombre près du mur. Arrivée auprès de moi, elle me reconnut et me dit :

    – « Marthad ? »

    – « Oui, Marthad !. »

    – « Bienvenue, « viens passer la nuit avec moi. »

    – Anaq, Allah a interdit la fornication ! »

    – « Ô habitants des tentes, voici un homme qui veut aider vos prisonniers à fuir » (elle voulait se venger de lui à cause de son refus de la fornication. C’est pourquoi elle a alerté les infidèles). « Huit d’entre eux se mirent à ma poursuite… » Il a indiqué dans la suite du récit comment Allah l’a sauvé de ses poursuivants. Cet incident a provoqué la révélation de la parole du Très Haut : « Le fornicateur n’ épousera qu’ une fornicatrice ou une associatrice. Et la fornicatrice ne sera épousée que par un fornicateur ou un associateur; et cela a été interdit aux croyants. » (Coran, 24 : 3 ?) (rapporté par at-Tarmidhi et déclaré beau par lui, 3101).

    Le point d’intérêt dans le récit est la façon dont l’état de Mathad a changé après sa conversion, d’où son refus de commettre l’acte interdit qui lui a été proposé. C’est aussi le cas pour la femme qui se convertit à l’Islam et observe ses enseignements comme le montre le récit que voici :

    D’après Abd Allah ibn Ma’aqal, un homme passa un jour auprès d’une femme qui pratiquait la prostitution à l’époque antéislamique et lui tendit la main. « Mah, » lui dit-elle, (le mot est une interjection qui implique intimidation et désapprobation et signifie littéralement : cesse). Allah a fait disparaître le polythéisme et rapporté l’Islam… » Il la laissa et partit. (Rapporté par al-Hakim et déclaré par lui authentique selon les critères de Mouslim mais non cité ni par lui ni par Boukhari).

    Si vous vous convertissez à l’Islam, l’observez bien et restez fidèle à la Charia bénie, adorez Allah comme Il veut être adoré, appliquez Ses ordres et abandonnez Ses interdits, vous ne rencontrerez pas la difficulté mentionnée dans votre question. En outre, vous disposez de moyens qui vous permettent de rester chaste et de vous préserver de l’interdit. Parmi ces moyens figure le mariage prescrit par la Charia. Quiconque reste dans la voie propre ne risque pas de tomber dans un bourbier. Nous demandons à Allah de vous assurer rapidement la bonne orientation, de faciliter vos affaires et de vous écarter des maux. Puisse Allah bénir notre Prophète Muhammad.

    Michelle

    : Mais kel, tout cela, c’est ce qui est censé se passer en théorie dans toutes les religions de  »bonnes œuvres ». Mais comme l’homme est fondamentalement mauvais, la vérité, c’est que derrière ce bel idéal, les hommes continuent à pécher chaque jour, les femmes sont maltraitées et humiliées, les musulmans s’entretuent, et comme cette religion est une terrible illusion, partout où elle arrive, elle amène la misère et la violence, précisément parce qu’elle ne peut amener la bénédiction. Si ce n’était pas le cas, tu n’aurais pas autant de musulmans qui fuient leurs pays pour aller se réfugier dans les pays chrétiens !!!!

    As-tu déjà vu des chrétiens fuir en masse leur pays d’origine (sauf là où il sont massacrés par les musulmans!!!!) pour demander refuge dans les pays islamiques, y trouver porte ouverte, des allocations pour vivre, et le reste, ? Oui, terrible illusion Kel, car ce n’est QUE PAR JÉSUS-CHRIST, Dieu qui s’est fait homme pour tes péchés, que tu peux être sauvé pour l’Eternité. J’ai vécu dans des pays arabes, beaucoup circulé au Moyen -Orient: tout ce que j’ai vu de la Charia, c’est qu’elle amenait la terreur, la crainte, l’injustice car les sanctions sont souvent disproportionnées et absolument pas équitables, un racisme épouvantable contre les non-musulmans accompagné d’exactions souvent horribles, la dhimmitude… etc. Depuis que j’ai rencontré Jésus-Christ, j’ai connu un sentiment qu’on ne trouve JAMAIS là où l’Islam se répand: la paix ! Parce qu’en Jésus, et grâce à ce qu’il a fait pour chacun de nous, on se réconcilie avec le Père céleste et on devient ses enfants !

    Tu vois, les chrétiens ne sont pas toujours bons, ni ne marchent pas toujours très droit: mais ils savent bien que ce n’est pas par leurs « bonnes œuvres » ni leur  »bonne conduite » qu’ils peuvent être sauvés, mais par la foi dans l’œuvre de la Croix de Golgotha: Jésus (Dieu Lui-même qui se fait homme par amour pour sa créature déchue !) a payé la rançon de leur péché.

    Sinon, ils seraient irrémédiablement perdus !

    N’as-tu jamais fait un vol, même petit, un mensonge, n’as-tu jamais convoité la femme de ton prochain, etc… ? Sans Jésus-Christ, tu ne peux être racheté !

    Mais tu peux venir à Jésus tel que tu es: c’est LUI qui te purifiera par son sang qui a coulé pour toi !

    Que le Saint-Esprit t’ouvre les yeux sur la vérité !

  15. Laurent. M   •  

    Frères et Soeurs en Christ,
    je vous salue bien fraternellement. Chrétien catholique romain, je veux tout d’abord vous assurer de mon profond respect pour la foi et la doctrine qui est la votre selon les Saintes Ecritures et pour l’attachement sincère que vous avez au Christ."Heureux les hommes de bonne volonté" !
    J’aimerais simplement ici préciser quelques petits points quant au baptême catholique.
    1) Pour être "pleinement" catholique, il faut, selon notre Eglise, avoir reçu les trois Sacrements de l’Initiation Chrétienne, à savoir le baptême, l’eucharistie et la confirmation. Donc, si vous n’avez été que baptisé, vous ne faites pas entièrement partie (où n’étes pas sous l’influence) de l’Eglise Catholique sans votre consentement. En effet :
    2) le baptême est donné aux petits enfants comme signe de la grâce de Dieu qui aime l’homme en premier, c’est un don de Dieu. C’est pourquoi les parents et parrains renoncent à Satan et adhère au Christ Sauveur en professant la foi au nom de l’enfant. Parvenu à l’age de raison, l’enfant ou jeune adulte pourra "ratifier", CONFIRMER ou NON ce baptême ; c’est la réponse de l’homme à Dieu libre et volontaire qui fait de lui un chrétien complet. C’est, selon notre foi, à cet instant que Dieu envoie la plénitude de Son Esprit Saint dans l’âme.
    Donc, tant que vous n’avez pas reçu le Sacrement de Confirmation Catholique, le baptême ne peut vous être imputé..et je pense que notre Dieu peut faire oeuvre de discernement.
    3) ENFIN ET SURTOUT, ce que vous appelez "débaptême" ou se faire "débaptisé" n’existe pas. L’on ( souvent le chancellier, c’est à dire le prêtre qui, dans un diocèse est chargé des questions de droit administratif)inscrit seulement en marge du registre de baptême : " a renié son baptême en date du…" Mais cela n’a aucune valeur et est fait davantage par respect ou pour faire plaisir au demandeur !!
    Car le baptême est "INDELEBILE". Il est donné une fois pour toute car Dieu ne revient jamais sur Son Alliance quoi que l’homme fasse. Le baptême, plongée dans la mort et la résurrection du Christ, est offert gratuitement et ne dépend pas d’ actes méritoires mais une grâce véritable. C’est pourquoi ce sacrement ne peut être donné qu’une fois et ne peut être retiré. Etre excommunier ( la peine la plus grave pour nous) ne signifie pas être débaptisé mais être mis en dehors de la communauté et ne plus pouvoir recevoir de sacrements (sauf celui du pardon bien sûr !).
    En conclusion, pour nous catholiques, vous n’êtes pas débaptisés – ce n’est pas possible- mais vous vous êtes auto-excommunié (sans que le Pape ou l’évêque ait eu à intervenir), ce qui est votre droit le plus strict. Vous êtes toujours à nos yeux des frères et soeurs chrétiens…et catholique et c’est pourquoi nous vous portons toujours dans la prière !
    Que Dieu vous bénisse et vous garde !
    Laurent.

    NB : en ce qui concerne les commendements du décalogue, nous n’ignorons pas l’interdiction de se faire des images sculptées !! Les croix où statues sont des symboles, pas des incazrnations ou des idoles qui auraient un pouvoir ! Une statue de Marie, c’est..du platre ! Une croix…du bois ! Et nous pouvons prier les yeus fermés, dans la nature, ce qui n’était pas le cas des nations païennes de l’Ancien Testament !
    Et en relisant l’Ecriture avec discernement, vous verrez que Moïse lui-même, sur l’arche d’Alliance, a fait sculpter deux anges !!(réalités d’en haut) et le serpent d’airain !! Les Ecritures sont pleines de ces exemples…

    Michelle Je suis désole de te dire, Laurent, que tout ce que tu nous décris (mais nous connaissons déjà tous ces rituels catholiques par cœur; la plupart de nous avons été dans le catholicisme avant de nous convertir !), c’est dans le Magistère, pas dans la Bible.

    Où as-tu vu dans la Bible que l’on baptisait des enfants et que l’on pouvait prendre position pour eux face à Christ: justement, ce baptême n’est pas scripturaire: c’est une alliance contractée sans la volonté du bébé : elle est sans valeur aux yeux de Dieu… mais pas aux yeux du diable, car l’enfant y est souvent (si ce n’est toujours !) consacré à des morts ou à une organisation humaine… et pas du tout à Jésus (au VÉRITABLE JÉSUS, et non un petit jésus impuissant représenté – c’est une abomination – dans une crèche, sur une croix ou dans les bras de sa mère)! Ou alors consacré à un mélange de saints morts et de Jésus-Christ. Mais Dieu ne partage pas sa gloire ! …

    quant aux parrains et marraines, trouve-moi cela dans la Bible !

    Vois-tu, c’est bien à cause de toutes ces pratiques absolument non bibliques que nous disons aux catho: « Sortez d’elle… ». Ne crois tu pas que nous ne voulons pas les conduire dans toute la vérité afin qu’ils soient sauvés ?

    Quant aux statues, pourquoi, si elles sont considérées comme sans pouvoir, en installe-t-on dans toutes les églises catholiques (qui de surcroît portent souvent le nom de morts sanctifiés, non par le sang de l’Agneau, mais par un homme à Rome )? Pourquoi les gens s’adressent -ils à ces statues et mettent-ils des cierges devant ? Allons… ouvre les yeux !
    C’est une question de vie ou de mort !

  16. Eliane P.   •  

    Il est écrit :
    « Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. » (Marc 16: 16)

    il faut d’abord croire, et ensuite se faire baptiser

    comment un bébé peut il croire ??
    on ne devient pas Chrétiens par les parents
    c’est la foi en Jésus -Christ qui sauve et c’est un engagement personnel !
    Que Dieu vous bénisse !

  17. Laurent   •  

    Quelle virulence, Michelle ! Mais disons que la passion de servir le Seigneur Jésus doit en être la cause ! ou la volonté de me sauver peut être ! A ce propos, seul Dieu sauve et nul ne peut juger de qui sera sauver : avoir une telle prétention c’est pour moi de l’idolâtrie !

    (Note MAVFaux Laurent: la Bible dit très clairement ce que sont les péchés et les abominations devant Dieu. Le culte aux morts est une abomination. Sans repentance, les gens serotn « jetés dans l’étang de feu et de soufre ». Ce n’est pa s mooi qui le dit: c’est la Bible. Certes seul Dieu connaît les coeur, mais la Bible, en matière de péché, est tranchante:  »le salaire du péché, c’est la mort ». Il n’y a pas de  »flou artistique » dans la Bible et Dieu nous a donnés des repères très clairs… repères qui ont été pour la plupart gommés dan le Magistère, et remplacés par de sdogmes humains !’)

    Voici donc, encore une fois dans le respect de vos convictions, les quelques réponses que je peux faire :
    1) "cette tradition est dans le magistère, pas dans la bible ". J’en deduis donc (et nous sommes d’accord) que gestes, conduite et sacrements doivent venir des Ecritures Saintes. Mais n’oubliez pas que ces Ecritures ont été rassemblées après la mort de Jésus et de la plupart des Apotres dans un canon formé par le Magistère !

    (Note MAV: Désolée Laurent: mais ce que tu dis est faux: le magistère n’est en rien le recueil des textes bibliques, il est le catéchimse de l’Église catholique qui a interdit la Bible durant 1500 ans pour créer ses propres dogmes ! voici pris la définition du magistère romain sur l’encyclopédie universalis:

    … »le terme reçoit un sens juridique, plus précisément canonique, quand on l’applique à la hiérarchie du catholicisme romain.Les responsabilités du magistère pontifical (papal et épiscopal) ont été officiellement définies au concile de Trente en 1545-1563 (constitution hiérarchique de l’Église), au Ier concile du Vatican en 1869-1870 (infaillibilité du pape quand il engage l’autorité apostolique sur un point de foi ou de morale) et au IIe concile du Vatican en 1962-1965 (collégialité de l’épiscopat).(…)

    Plutôt récent, non ? l’ensemble des écrits consignés dans le Magistère datent de 16 eme siècle révisé par Vatican 1 et 2.

    Je suis vraiment désolée d’avir dû effacer le reste, mais tout ce que tu écrivais démontrait ta grande ignorance de la Bible et tu ne faisais que reprendre les raisonnements spécieux colportés par l’Église romaine, que l’on a entendus des milliers de fois, pour justifier tous ses dogmes en contradiction formelle et totale avec la Bible: ne le prend pas pour une attaque, c’est précisément cela qui nous montre que l’on vous y vole la vérité. Je n’ai pas le temps de réfuter point par point tout ce que tu as écrit, mais va lire sur Parole de vie l’article: « comprendre le catholicisme  » (A233). Ensuite, tu auras un libre choix entre la vérité qui sauve et les fables qui tuent.

    Je te laisse juste ta parole finale, mais je te la retournes: (au fait, c’est EPHRATA !)

    EFFETHA ! Ouvre toi, ouvre les yeux et les oreilles et tu verras les merveilles de Dieu !

    Qu’il vous bénisse et vous garde, bine fraternellement, Laurent

  18. Laurent   •  
  19. florence   •  

    Bonjour à tous, bonjour nicole C.j’ai relu plusieurs fois ton témoignage qui m’a beaucoup parlé.En effet, j’avais un doute quand à ma délivrance complète de l’influence du catholicisme de mon père et de ce fameux baptème.maintenant je n’en ai plus aucun!!en effet, j’avais jeté plusieurs fois une médaille en or où figurait la vierge à l’enfant que ma mère m’avait fait porter pendant mon enfance.je l’ai jeté plusieurs fois dans les égouts devant ma maison.(maison qui est ds une forte pente, dc elle aurait du être entrainé avec les eaux de pluie)elle est "remontait" plusieurs fois, puisque je l’ai trouvé ds la rue, et ainsi de suite.Ma mère vient juste de la retrouver par terre devant mon ancienne maison(où je ne suis plus depuis 2 ans) pdt ma lecture de ton témoignage,donc c’est une confirmation pour moi de ne pas être débarrassée de cette influence.je veux faire la démarche avec la lettre comme toi,mais je ne sais pas où l’envoyer et comment faire exactement.peux tu m’indiquer plus de détails sur le site ou par email comme tu voudras.merci.je voudrais le faire rapidement

    Michelle: c’est très simple: tu écris à l’évéché du lieu de ton baptême. Je l’ai fait: j’étais toujours inscrite sur leur liste de catholiques… cinquante ans après avoir quitté le catholicisme à quinze ans ! C’est comme cela qu’ils gonflent le nombre de leurs fidèles… avec les bébés inconscients !J’ai été rayée de leur liste à 65 ans ! Mais il m’a fallu le demander… et témoigner pourquoi ! Le témoignage, c’est important: va avoir qui va le lire et qui cela va toucher !

  20. odile   •  

    les commentaires sont très interessants, j’ai moi-même été délivrée d’un esprit de marie, je n’ai pas rampé mais j’ai été prise de tremblements très violents et remplie d’un froid terrible. mais mon commentaire est pour vous parler d’un autre baptème qui se répand avec entr’autre la bénédiction de certains hommes politiques, c’est le baptème républicain. le compagnon de ma fille gwenaëlle, a été pris d’une idée subite de faire faire le baptème républicain à ma petite fille,des copains à lui avait baptisé leur fils! ma fille a été enseignée mais ne s’est pas engagée avec Jésus, j’ai demandé à ma fille si elle se rendait compte sous qu’elle influence elle allait mettre son enfant? avec des amies, nous avons prié Dieu de ne pas permettre cette abomination plusieurs mois plus tard j’ai demandé à ma fille où en était le projet, elle m’a répondu que son compagnon avait abandonné son idée! merci Seigneur
    à mon sens ce baptème est au moins aussi dangereux spirituellement que le baptème catholique.

  21. eve   •  

    heureusement que tout passe par jésus car malheur a l’homme qui se confie en l’homme

  22. eve   •  

    Merci à tous pour ces témoignage. Je suis sortie depuis longtemps de l’église catholique car je n’ai jamais pu supporter toute cette hypochrisie religieuse. Toute ma famille est encore sous le joug de cette religion, sauf mon frère, qui est devenu athée. J’ai aussi été baptisée enfant et je vais aussi faire annuler la démarche de mes parents qu’ils ont pris pour moi lors de ce baptême que je n’ai pas voulu et encore moins mon Jésus. Je rends grâce à Dieu de m’avoir ouvert les yeux
    sur ce que je considère comme un pacte entre moi et l’église catholique. QDVB eve.

  23. laurent   •  

    l’amour de Dieu se manisfeste par l’Esprit Saint en nous le résultat de la croix afin de faire de nous des êtres de poussières en des êtres des lumières de vie. Cette transformation de gloire en gloire est l’action de son amour. De ce fait croire que Dieu nous aime tel que nous sommes c’est croire en l’amour de Dieu que lui seul peut nous purifier pour la transformation. Ainsi on croit en la vérité que Dieu est amour que Le Seigneur Jésus est donc la manifestation de la bonté de Dieu. Dieu est bon parce qu’en Christ je deviens une étoile vivante, infatigable, impérissable. Et cela vient de l’amour de Dieu. Cet amour se voit aussi du fait qu’il m’a appellé, qu’il m’a choisi. Ainsi en répondant à son appel je consate que malgré tout ce qui peut m’arriver Dieu est pour moi, je suis destiné à sa gloire. c’est l’espérance de la gloire future que je me vois vivre dans la grâce de Dieu qui m’accompagne dans son paradis où tout crie gloire à l’Eternel et à l’agneau. Se laisser laver les pieds part Christ c’est s’introduire sur la voie du Ciel. C’est laisser l’Esprit Saint agir, me conduire dans toute la vérité car beaucoup de choses nous échappe. De ce fait je dois faire des choses, des choses qui justifient que je m’en vais au ciel, je fais la volonté de Dieu une volonté qui aboutit au Paradis. L’esprit saint m’anime de sorte de faire le bien que Dieu veut que je fasse. dans ces biens je me transforme en un être de luimère qui fait voir aux autres que je suis disciples de Christ, un enfant qui fait plaisir à son Père. Comme des choses nous échappent il y aura donc de la souffrance parce que je ne connais pas. La méconnaissance engendre de m’a part de la souffrance car l’orgueil du au péché qui m’habite me pousse à vouloir tout savoir d’avance. Or il m’est impossible de tout savoir, car je ne suis pas Dieu. De ce fait suivre Jésus dans l’humilité, c’est l’attitude correct qu’il me faut adopter afin de manifester véritablement et de plus en plus mon chemin qui ma conduit au Père. Et ce chemin c’est Christ.
    Alors je ne fait pas en sorte de marcher dans la vérité, mais plutôt je fais en sorte de comprendre Christ. Cette compréhension je prends ce qui descends d’en haut du Père de lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation. Alors constate qu’il faut crainte Dieu car il me conduit défois dans des lieu surprenante, à faire des choses étonnantes.
    Alors mes freres et soeurs vous qui aimez Jésus, vous aimez la vie ; et la vie c’est que la volonté de Dieu soit connu de tous et la vérité de Dieu c’est qu’io veut habiter en nous, qu’on se marie avec lui, qu’on unit avec lui. Dieu l’infini désire vivre dans des être fini. Avec qui êtes vous marier? Si ce n’est pas avec Le Seigneur Jésus alors vous ne lui appartenez pas, vous appartenez à la mort et non à la vie. Mariez zavec le Christ, le saint de Dieu et pas avec quelqu’un d’autres. Amen!

    Gloire à Dieu !!!

  24. David   •  

    Bonjour Michelle,

    Peux-tu me dire, en privé si tu préfères, ce que tu penses de la venue de Benny Hinn à Paris.
    Pour être honnête, j’appréhende car je n’aime pas son enseignement et je crains les retombées…
    Donne-moi ton avis, stp…

    MERCI

  25. laurent   •  

    Oui Seigneur Jésus-Christ envoie nous des prophétes pour ces temps de la fin où la fin est proche.

  26. AnnE   •  

    Je suis dans une situation semblable à Nicole: baptisée catholique et ayant à l’époque, par ignorance, invoqué la vierge Marie lors du baptême de ma propre fille! Comment briser ces liens?

    – Personnellement, j’ai déjà imposé les mains sur ma fille, avec son consentement et après lui avoir expliqué, afin qu’elle soit délivrée de ce lien de baptême, en invoquant la seule bénédiction du Seigneur Jésus-Christ.
    – Mais un enfant peut-il être débaptisé? car je ne veux pas me désolidariser de ma fille en ne faisant cette démarche que pour moi-même.

    Merci.

    Michelle : Lis l’article de Laurence Vannypen sur la délivrance des enfants… tu as toute autorité …

  27. AnnE   •  

    Et en ce qui concerne le baptême?

    Michelle : le baptême de bébés n’est en rien scripturaire, puisqu’il est écrit: CROYEZ ET SOYEZ BAPTISÉ », et que c’est L’ENGAGEMENT d’une bonne conscience devant Dieu: Ce baptême des bébés est donc un leurre, puisque le bébé ne prend aucun engagement et ne croit pas: CELA, non seulement NE LE SAUVE PAS, mais on lui fait croire que cela l’a sauvé, ce qui est un mensonge diabolique ! Il faut donc y renoncer ET SE FAIRE BAPTISER QUAND ON A CRU, et qu’on a décidé de mourir à soi-même, puisque c’est ce que cet acte formalise !

    Mais il y a beaucoup plus grave. Dans la majorité de ces baptêmes, l’enfant n’est pas cosacré à JÉSUS-CHRIST SEUL, mais la plupart du temps à de smorts divers (marie ou quelque « saint » bézatifié de manière hérétique (voir plus bas)) – Les enfant sont donc liés à des morts, de fait livrés à des esprits de mort, exactement comme les enfants étaient autrfois livrés à Moloc. Quand on n’y ajoute pas des malédiction comme quoi il deviendra « prêtre », ou « bonne soeur » (ce qui met une maldiction de célibat, de stérilité, etc), avant que l’enfant puisse lui-même choisir ! On les consacre souvent à « LEglise catholique romaine », ce qui les lie à UNE INSTITUTION TERRESTRE APOSTATE : pas d’étonnant qu’on ait tant de mal ensuite à arracher les catholiques à cette pieuvre tentaculaire qui les nourrit de culte aux morts et d’idolâtrie.

    Note: Voici ce que dit Paul: 1Corinthiens 4:5 ; C’est pourquoi ne jugez de rien avant le temps, jusqu’à ce que vienne le Seigneur, qui mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des coeurs. Alors chacun recevra de Dieu la louange qui lui sera due. (tu peux ajouter Apoc 16: 7 et surtout Jean 5:22 Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils ),Ce qui veut dire que les béatification sont une usurpation d’un jugement que Dieu a donné à Jésus seul d’exercer, pour décider qui est sauvé et qui ne l’est pas : c’est un abomination !

    Il n’est pas rare qu’après avoir délié les personnes de leur baptême catho, il faille briser ces pactes avec des morts, et chasser des tas d’esprits. Il faut aussi dénoncer et briser le droit d’emprise qu’a mis l’Eglise catholique : les parents, hélas, et par aveuglement, on signé ces actes. C’est pourquoi il est bon aussi de se faire rayer de leur liste de « catholiques »: on y est, même si on n’a pas mis les pieds dans une seule église catho depuis cinquante ans (c’était mon cas… mais j’étais toujours sur la liste catho !)

  28. Sophie (France)   •  

    Bonjour,
    Merci encore pour le témoignage au sujet du baptême catholique qui nous lie…j’avais demandé le baptême à 11 ans, juste après une maladie importante… J’ai été baptisée dans une église catholique, bien sûr (on ne connaissait rien d’autre…), mais j’avais été déçue, ne comprenant pas ces rituels… J’ai été baptisée en 2004, par immersion, mais je ne savais pas que je devais me délier de ce baptême catholique… Dois-je donc écrire à l’évéché de ma région pour récupérer mon certificat de baptême et me désengager par lettre?
    Et serais-je délivrée ou faut-il que je prie pour être totalement délivrée ?
    Merci,
    Sophie

    Michelle: pour la délivrance, c’est la prière. Mais cette lettre à l’évêché ôte des droits à l’ennemi !

  29. Sophie (France)   •  

    Laurent,
    Dieu nous rend participants à Sa Sainteté, nous ne sommmes pas de simples "observateurs" , mais bien des "acteurs" de notre propre vie…
    Si Dieu nous a dotés de l’intelligence, s’il nous a laissé Sa Parole (La Bible, mais non la bible remaniée des catholiques), c’est pour que nous connaissions La Vérité…
    Comment peut-on suivre aveuglément des dogmes religieux, établis par des religieux qui ne sont que des hommes (ne nous fions pas aux apparences), suivre un pape, se proterner devant lui, comme s’il était Dieu, proclamer que telle personne est sainte après sa mort et la prier,jusqu’à lui attribuer des miracles, même après la mort…alors que c’est Dieu qui fait les vrais miracles (il y en a des faux, qui ressembloent aux vrais, mais qui n’ont pas la même source..puisqu’ils viennent tout droit de l’enfer)…
    Comment peut-on se prosterner devant des statues, que ce soit comme support ou comme réelle idôlatrie (est-ce que celui qui est athée fera la différence en vous voyant prosternés devant une statue?)…
    Enfin, bref, on ne compte plus le nombre d’abominations qui se passent dans ces églises…
    Est ce que dire La Vérité, c’est vouloir du mal aux catholiques?
    Ouvrez-les yeux! Ne suivez pas des hommes, mais Dieu lui-même! (maudit est celui qui se confie à l’homme)…

    Sachez que, quand le Dieu vivant agit en nous, Il nous rend libres, dans le sens où nous ne suivons plus n’importe qui, n’importe quoi…nous ne somme plus des enfants emportés à tout vent de doctrines…mais nous apprenons à rejeter le mal et à choisir le bien… "le bien" ce n’est pas ce que des hommes ont décrété "bon et juste", mais ce que Dieu a décrété "bon et juste"…cela fait toute la différence!

    Ce n’est pas vous que nous rejetons, mais la doctrine que vous apportez!

    Sophie

  30. Sophie (France)   •  

    Alors, je vais faire la lettre à l’évêché!
    Merci!
    Sophie

  31. Michelle d'Astier de la Vigerie   •  

    Pour anonyme: je t’ai averti que si tu continuais à venir agressser tout le monde sur mon site sans mettre ton E-mail, je ne publierais pas tes commentaires car Dieu a la haine des lâches …. Même sanction pour eux que les abominables (Apoc 21:8)

  32. woody   •  

    J’ai lu les témoignages concernant la dé-baptisation de certaines personnes qui condanne et juge l’église catholique très sévère pour ne pas dire quelle appartient à " Satan". Malheureusement, je crois que l’église évangéliste et anticonfessionnele sont en disgrâce et en abomination devant la face de Dieu. Vous prétendez être chrétien, en titre, mais vous le mettai pas en pratique car vous juger trop facilement. Vous ne vivez pas la communion oecuménique universelle au nom de Jésus. Votre interprétation des St-Écritures est dans un esprit de falcification.C’est un péché très grave. Que le Dieu un et Trine, le Père,le Fils et le St-Esprit vous éclaire malgré vos égarements .Qu’il est pitié de vous Et qu’Il vous accorde son pardon. QDVB AMEN!

    Michelle: il est interessant, Woody, que tu inverses tout. LA COMMUNION OECUMÉNIQUE UNIVERSELLE est basée sur le COMPROIMIS AVEC LA PAROLE DE DIEU. Les catholiques n’acceptent pas la Bible comme seul fondement de la vérité: ils mettent le magistère (paroles et dogmes humains) au-dessus de la Bible (Parole du Saint-Esprit). Dieu dit à Laodicée d’acheter de l’or pur, pas un alliage badigeonné d’or 14 carats…

    Ce n’est pas nous qui jugeons, mais la PAROLE DE DIEU JUGE LES HÉRÉSIES: vous y êtes si enfoncés que vous ne les voyez même plus ! Et quand on vous dit: « SORTEZ DE LÀ, mon peuple », c’est Dieu qui parle par notre bouche et par amour (Apoc 18:4).

    L’amour agape est basé sur la vérité… La tolérance oecuménique ne peut faire une unité babylonnienne qu’en occultant une grande partie de la Bible: c’est la grand prostituée annoncée pour les derniers temps… et c’est parce qu’elle est aveugle, impure… et prostituée (compromis avec la vérité canonique) qu’elle pense pouvoir faire alliance avec l’Islam, le bouddhisme , etc. QUI NIENT LE FILS. Or il est écrit (et dit par Jean) CELUI QUI NIE LE FILS N’A PAS LE PÈRE (1Jn 2:22 – 23).

    Donc les musulmans, les bouddhistes N’ONT PAS LE PÈRE: ce sont des perdus. Et bien des catholiques ont un faux Jésus: ils n’ont donc pas le Père non plus. Eph 4 dit que l’unité (la vraie, celle faite par Dieu et non par les hommes) se fait dans la connaissance du Dils de Dieu.

    RÉVEILLE-TOI, la fin arrive ! De quel côté veux-tu être ? On ne te juge pas, on te dit la vérité pour te sauver: VEUX-TU LA VÉRITÉ QUI SAUVE ou faire partie de cette parole terrible prononcée par Paul:

    2Th 2:11 Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, 2:12 afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés.

  33. Nicole C   •  

    J’ai malheureusement bien tardé avant de donner à Michelle un autre témoignage personnel vécu 6 mois après le dé-baptême. Il s’agit en fait, de la suite naturelle du dé-baptême. (voir : mon baptême de repentance )
    Daniella, tu vois ce qu’il y a dans l’hostie ! Comme moi , Benny Hinn aurait vécu quelque chose de merveilleux en prenant l’hostie, mais dommage pour lui, il n’a pas compris…

  34. Nicole C   •  

    J’ai malheureusement bien tardé avant de donner à Michelle un autre témoignage personnel vécu 6 mois après le dé-baptême. Il s’agit en fait, de la suite naturelle du dé-baptême. (voir : mon baptême de repentance )
    Daniella, tu vois ce qu’il y a dans l’hostie ! Comme moi , Benny Hinn aurait vécu quelque chose de merveilleux en prenant l’hostie, mais dommage pour lui, il n’a pas compris…

  35. Nicole C   •  

    J’ai malheureusement bien tardé avant de donner à Michelle un autre témoignage personnel vécu 6 mois après le dé-baptême. Il s’agit en fait, de la suite naturelle du dé-baptême. (voir : mon baptême de repentance )
    Daniella, tu vois ce qu’il y a dans l’hostie ! Comme moi , Benny Hinn aurait vécu quelque chose de merveilleux en prenant l’hostie, mais dommage pour lui, il n’a pas compris…

  36. Nicole C   •  

    J’ai malheureusement bien tardé avant de donner à Michelle un autre témoignage personnel vécu 6 mois après le dé-baptême. Il s’agit en fait, de la suite naturelle du dé-baptême. (voir : mon baptême de repentance )
    Daniella, tu vois ce qu’il y a dans l’hostie ! Comme moi , Benny Hinn aurait vécu quelque chose de merveilleux en prenant l’hostie, mais dommage pour lui, il n’a pas compris…

  37. Patrick Mb   •  

    Un pasteur (qui m’a aidé pour ma délivrance et qui est maintenant avec le Seigneur) a prophétisé LA MÊME CHOSE:

    "L’Europe va monter en puissance et les États-Unis vont s’effondrer", avait-il dit.
    (Et la situation de l’Afrique ne s’améliorera pas;…)

    Personnellement, ça m’attriste:
    – J’ai été converti aux USA; ce sont des frères et sœurs américains qui m’ont enseigné les bases de la doctrine chrétienne.

    – De plus, il y a un très grand nombre de chrétiens aux USA; des hommes et des femmes pleins de foi. Consacrés.

    – C’est un pays qui aime Dieu. Et qui, j’en suis sûr, est aimé de Lui.

    – Si le nom du Seigneur y est profané par certains, il l’est tout autant dans les autres nations.

    Cette prophétie est triste.

  38. Lis fleur   •  

    Bonjour,

    J’aimerais avoir votre avis sur le rôle de parrain ou marraine dans le baptême catholique.
    Par exemple,si on s’est engagé en tant que parrain ou marraine avant notre conversion au baptême d’un neveu ou nièce mais sans savoir si cet enfant a été consacré ou pas ( ayant un vague souvenir de la cérémonie)

    Michelle: Je n’ai pas de malaise par rapport à cela, si le parrain et la marraine s’engagent simplement à prendre le relai des parents défaillants pour élever les enfants, et surtout les conduire spirituellement dans la Parole de Dieu… le reste, c’est plutôt une gentille tradition pour soutirer des cadeaux…

    Si c’est seulement cela, je ne crois pas que cela ait un caractère diabolique. Ce qui est diabolique, c’est s’ils acceptent de cautionner un baptême NON BIBLIQUE, dans lequel, en sus, on consacre ces bébés à Marie (de fait à la Reine du ciel = Astarte, Isis, Baal ou Satan Jér 44), ou à d’autres "saints" morts, ou encore (c’est quasi automatique) à l’Eglise catholique romaine (ce qui les lie à vie, spirituellement, à une organisation humaine apostate et non à Christ).

    C’est hélas ce qui se passe dans 999 cas sur 1000, quand on vous demande d’être parrain ou marraine lors d’un baptême catholique !

    Tu as ta réponse ?

    D’ailleurs, tu me l’as dit toi-même dans un mail: en posant la question au Saint-Esprit, tu avais reçu la réponse en 1 COR 10.14 ( version Parole de Vie) qui dit de ne pas participer aux cérémonies consacrées aux idoles : « c’est pourquoi, mes amis très chers, n’allez pas aux cérémonies en l’honneur des faux dieux. » 1 Cor 10.14

  39. Giuseppe   •  

    Chez les juifs messianiques enseignement: les baptisant au nom d’Elohim Père, Fils et Saint-Esprit et aussi la tri-unité du Dieu sauveur.
    Concernant le baptême catholique que j’ai recu étant bébé, je vais écrire à l’évêché de Tournai vu que mes parents l’avaient pratiqué à Jemappes (Mons-Belgique)même si je n’ai pas de trace personnellement de certificat: mon papa étant décédé depuis 30 ans. Ensuite, j’ai fait ma petite communion à l’église catholique que dois-je faire? Briser ces liens au nom du Seigneur Jésus-Christ et j’ai aussi pris l’hostie en ce temps-là. Et j’ai été aussi parrain….Et comment faire vis-a-vis de ce bébé pour lequel j’ai été parrain, il y a près de 28 ans de cela.
    Merci de votre aide.
    Je vais écrire afin de me faire dé-baptiser même si je n’ai pas de date exacte de mon propre baptême de bébé. Et mon papa et ses ancêtres étaient catholiques…malédiction….briser les liens.

    Michelle : Très bien pour ta décision face à ton baptême. Pour le bébé dont tu as été parrain, tu demandes pardon au Seigneur d’avoir été complice de cette cérémonie non biblique, (et tu es pardonné), puisque les parents t’ont délégué une autorité spirituelle, profites-en pour briser tout pacte de consécration à une créature ou une organisation humaine qui aurait été faite à ce moment-là…

    Et pour ces communions: TOUTES les eucharisties catho sont des « viandes consacrées aux idoles », puisqu’on fait croire aux gens que Dieu est matière, alors qu’il est Esprit et vie. Il faut donc s’en repentir, s’humilier, s’en délier, et chasser tous les esprits qui sont rentrés: je l’ai fait pour moi, et je le fais faire systématiquement aux ex-catho qui ont renoncé à ces pratiques idolâtres… En général, les toux qui suivent, voire des manifestations très fortes, sont plus parlantes que n’importe quel discours ! Tu as reçu l’autorité au nom de Jésus, prends-la !

  40. natacha   •  

    Bonjour,
    j’ai reçu mon baptême catholique à Lubumbashi (une ville du Congo, je n’aurais pas la possibilité de demander à me faire dé-baptiser donc je vais remettre cela entre les mains de Dieu et briser ces liens par la prière.
    Par contre, j’avais accepté d’être la marraine de mon neveu pour faire plaisir à mon frère, et j’ai fait ça lorsque j’étais rétrograde, il y a 3 ans tout en sachant que le baptême catholique n’était pas biblique, d’ailleurs j’avais dit à mon frère que ce baptême n’est pas dans la volonté de Dieu.
    Je regrette ce choix, sachant que durant la cérémonie du baptême nous avons eu un document à signer, qui selon moi est une sorte d’approbation de notre part pour cette pratique. "Seigneur pardonne-moi"

    Ephésiens 5:11
    et ne prenez point part aux oeuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les.

  41. Nicole C   •  

    Réflexions : Après avoir donné mon témoignage « mon baptême de repentance », je réfléchissais sur la raison qui avait provoqué ce curieux phénomène lorsque j’avais pris l’hostie pour la première fois (à l’âge de 11ans).

    Certains attachent beaucoup d’importance aux Saints du calendrier et aussi au Saint du jour de la naissance.

    Une personne que je connaissais était fière de proclamer qu’elle était née le jour de l’immaculée Conception, le 8 décembre, et le jour de la fête des
    lumières à Lyon.

    Un jour, j’avais consulté un calendrier ancien et découvert que le jour de ma naissance c’était le jour de la Fête-Dieu. Cela m’avait rassurée ! Je ne savais
    pas ce qu’il y avait derrière.

    Il y a quelques mois, en cherchant un mot dans le dictionnaire, je tombe sur :
    Fête-Dieu : fête instituée par le Pape Urbain IV en 1264 pour glorifier la présence de Jésus dans l’hostie ; elle est célébrée le dimanche qui suit la Trinité ( hors de France, on la nomme en général Corpus-Christi ).

    J’étais horrifiée de ce que je venais de découvrir !
    C’était sans doute la réponse à ma question : pour quelle raison ?

    Ceci explique sans doute cela !

    Cette découverte, si besoin était, renforce encore ma position à l’égard du Catholicisme et par suite de l’œcuménisme. Je demeure attachée à Jésus, la
    Parole faite chair, présent dans la Bible. Je me détourne catégoriquement de ceux qui prêchent un autre Evangile et un autre Jésus que celui-là.

  42. Dominique   •  
  43. Stéphane   •  

    Bonsoir,

    Et pour ce qui est du baptême, dans un temple protestant, par aspersion avec parrainage (qui existe également, et ce qui fut mon cas apparemment d’après ce que j’ai appris), faut-il s’en délier aussi ?

    Michelle: non, il n’y a pas de consécration à des morts ! Par contre, ce baptême n’est pas scripturaire, puisqu’il faut croire d’abord et décider volontairement de se faire baptiser. Par immersion, puisque c’est un engagement de mort à soi-même. Tu auras besoin d’un vrai baptême.

  44. catherine   •  

    Je viens de relire avec beaucoup d’intérêt cet article. Michelle, je t’avais fait part des propos d’un pasteur qui, quand je m’étonnais de certaines de ses affirmations contraires à la Parole, me répondait " ce qui compte c’est ce que me dit le Saint Esprit" et non ce qui est écrit car la lettre ( ce que disent les écritures) tue et que les Ecritures ne sont plus adaptées aux temps modernes.
    Par ton blog et celui HVM, je consomme la nourriture qui me manque dans les églises; j’en suis à mes débuts car malgré ma conversion depuis 10 ans, ce n’est que maintenant que j’ai le désir de rechercher l’ETERNEL pour ce qu’il est, pour le servir et non plus pour les convoitises de ma personne.
    Je n’ai pas pu répondre à ce pasteur avec assurance car je n’ai pas assez de maturité.
    mais je crois que je vais lui conseiller de s’inspirer de toi et de HVM avant de prêcher n’importe quoi.
    A travers toi, Dieu nous nourrit.
    Qu’il te garde encore auprès de nous à travers le blog ( malgré les intrusions malveillantes de certains) et les séminaires

  45. joseph   •  

    l Eglise catholique est une veritabble religion du Christ.vous qui critiquez lEglise faites oeuvre de contre temoignage appuyé par une lecture orientee et tronquée des saintes ecritures.ou mettez-vous le passage"soiyez un".pourquoi ce tribalisme dEglise?croyez vous que les catholiques ne verrons pas la face de Dieu ?vous voulez nous faire croire que les catholiques sont idolatres alors que leur credo est formelle"je crois en Dieu le père tout PUIsssant en jESUS CRIST DIEU engendré et non pas creé…et au saint Esprit"?TOut ceux qui critiquent le Catholicisme ne relèvent pas de notre seigneur car il blaissent son corp qui est l’Eglise universelle dont lEGlise Catholique est aussi membre.a propos de la bible,est ce que vous pouvez nous montrez un seul passage ou il est fait mention de la celèbre sola escritura(seule l’ecriture)?je n’est pas voulu faire une partie de catch biblique avec vous.je vous recommande néamoin les brochures du père Jean Benoit Casterman"Reponses aux critiques contre lEglise Catholique"et pourqoui je dis non aux temoins de Jehova".il ya aussi "pourquoi je dis non a La Rose croix"du meme auteur.vous pouvez aussi consultez le père Caterman a l’ adresse suivante:jbcasterman@yahoo.fr.cherchez aussi a decouvrir le renouveau charismatique catholique.moi je suis membre de LEglise pantecotiste apostolique et je suis en faveur de la concorde et de la fraternité entre les enfants de Dieu.N’oublions pas que nous sommes tous sortis de l’ Eglise Catholique mère.voila pour quoi en mon sens elle est la meilleure.Il est aussi a relever que naitre de nouveau ne signifie pas changer d eglise,mais a realiser une convrsion interieure,changer de comportement,le moi interieur.Ce faisant,vous serez digne du seigneur Jesus.vous serez alors de veritables temoins.vous serez remplis du saint Espris et ceux qui n’ont pas encore cru pourrons croire en jesus christ.on juge l’arbre par ses fruits.Ces fruits sont ceux de l’esprit saint.Vous aurez beau changer d’eglise,si vous ne portez pas en vous les fruits de l’esprit Saint vous n’aurez jamais le Christ.

    Michelle: Joseph, je crois que tu risque d’avoir de très vilaines surprises… de quoi crois-tu donc que va être composée la « grande prostituée ». Cela n’englobe pas que l’Eglise catholiques et certains catholiques sont parfaitement enfants de Dieu, sans nul doute. Cela englobe toutes les dénominations, partout où l’on accepte le compromis avec la parole de Dieu, et où l’on met des dogmes humains au-dessus de la Bible ! Mais tout chrétien qui fait des compromis dans sa vie avec le péché est dans la grande prostituée… Pour moi, je sais que le chemin est très étroit et que peu l’empruntent !

  46. Fred 2   •  

    Concernant la volonté de "l’unicité" et la "repentance" de la papauté catholique romaine. J’ai un article intéressant parlant notamment de la fausse repentance du Pape lors de l’unité chrétienne en 2000.

    Cet article de Richard Bennett se trouve sur le site de Berean beacon :
    http://www.bereanbeacon.org/arti...

    Site Berean Beacon (en francais)
    http://www.bereanbeacon.org/inde...

    Ce que j’aime bien dans cet article, il est évoqué le vrai œcuménisme et le faux œcuménisme.

    Prions pour que leurs yeux s’ouvrent, et non participer à leurs péchés.

  47. Daniel   •  

    Je voudrais répondre à Joseph.
    Vous croyez que l’église catholique est sans doute une religion du Christ. C’est vrai MAIS elle enseigne l’erreur au nom de Christ. Elle n’est du reste pas la seule, hélas! Cependant elle fera partie de l’église apostate dont parle l’Apocalypse. Mieux elle en sera la tête, car bien des églises protestantes et d’autres non protestantes en feront partie. Mais elle en sera la tête, le chef en titre.
    CE N’EST PAS MOI QUI L’AFFIRME, mais c’est un Prêtre Jésuite catholique (Il s’appelait Johan-Joseph Ben-Ezra, né Juif mais qui se convertit au catholicisme et devint prêtre, conseiller de l’archevêque de Milan) qui écrivit en 1793 à Imola (Italie) un livre intitulé: "La venue du Messie en gloire et en majesté". Ce livre reçut l’Imprimatur du Vatican en 1794. Or dans ce livre Ben Ezra dit textuellement:" Dans le temps de l’antichrist, le pape en fonction de ces jours fera alliance avec cet ennemi de Christ et notre mère, la sainte église fera mourir les vrais enfants de Dieu…."
    Etonnant, n’est-ce pas car sans la permission de l’archevêque, sans l’accord papal et de la terrible Inquisition qui sévissait encore en Italie et en Espagne (le livre fut aussi publié en Espagne) Ben Ezra serait resté un inconnu parmi d’autres prêtres.
    Alors, Joseph, qu’en dites-vous?
    Nous sommes bien proches de ces jours dont parlait Ben Ezra…..
    Quant à l’église universelle, c’est une utopie de l’esprit humain car la Parole de Dieu n’en parle jamais. Même la Vulgate, Bible officielle du catholicisme.

  48. charlie   •  

    bonjour a tous
    je suis chrétien catholiqque et je voudrais just dire que comme beaucoup d’entre vous ont fait j’ai cru dans ma jeunesse avoir trouvé la "vérité"et j’ai changer de religion parce que tout ce que l’eglise catho faisait n’etait pas dans la bible comme on le dit si bien .
    mais lorsque je grandissais j’ai aussi compris parce qu’il est aussi dans la bible que si toutes les actions de notre SEIGNEUR JESUS CHRIST devraient etre ecrite mm la terre entiere ne suffirait pas .les apotres apres le depart du fils vers son pere ont continuer son oeuvre et donc laisse une suitelogique au message du christ.
    vous savez aujourd’hui le christianisme a plus redoutable adversaire que les "catholique" et la menace vient meme de l’interieur .soit on se bat ensemble soit on se disperce et le loup se fait le plaisir de nous devorez.l’eglise catholik koi kon fasse est l’eglise du christ si jusqu’ici vous n’avez pas compris c’est pas grave nous continueron de prier pour vous et cessez de penser que vous detener la verité car ici a l’eglise catholik nous delivrons aussi les gens venat d’ailleurs(religion autre que le cathol)comment expliquerez vous cela si la verite ne se trouvais qu’ailleur.
    ntrre probleme les catho c’est kon est pareusseux et on ne cherche pas a connaitre notre culture qui est si riche.rapprochons des pretres et posons des question .lison la bible en chapitre et trouvon les fondements de notre foi .posons les bonne question et dissernon .ça c’est ce que je fais et je suis heureux d’etre u je suis et je dis merci a DIEU. soyons tolerant et l’eglise continu de prier pour tous ses enfants egarer qu’ils reviennent .

    Michelle: Tu sais, pratiquement tous les évangéliques ont été dans le catholicisme… En rencontrant Jésus, IL SE SONT ENFUIS DU CATHOLICISME ! Ce sont des MIRACLES de Jésus dont parle Jean, que la terre entière ne pourrait contenir. Et pour cause: il n’y a pas que ceux qu’il a faits durant les jours de sa chair, mais il en fait tous les jours des millions dans le monde !!!! Mais la Bible dit aussi qu’il ne faut RIEN AJOUTER NI RETRANCHER; Le catholicisme a tant ajouté et retranché qu’il a interdit la Bible durant quinze SIÈCLES… de peur que l’on voir que ce qu’il prêchait était contraire à la Bible, était traité d’abominations par la Bible dans beaucoup de ses « traditions »: culte aux morts; idolatrie de Marie, une morte, représentations divines, prosternation devant des statues…. et il y en a bien d’autres : 37 DOGMES MENSONGERS ET CONTRAIRES À LA BIBLE !!!!! Dieu est INVARIABLE: il ne se contredit pas … Alors, ou tu veux de la tradition, ou tu veux la vérité… et pour t’éclairer un peu, mêùe des sorciers peuvent faire des délivrances (apparenctes) ou des guérisons (apparentes !), idem pour des maladies… Mais si les bienfaits de Dieu ne sont suivis d’aucun chagrin, certes pas les « bienfaits » apparents qui viennent de recours à des esprits, car Satan n’est pas divisé contre Lui-même: Jésus l’a dit, et IL EST LA VÉRITÉ !… Si tu veux la vérité et marcher dans la vérité pour entrer dans le salut éternel, tu dois choisir entre une organisation apostate, et le Véritable Jésus-Christ !… NB: Jésus n’a jamais été TOLÉRANT: Jésus a dit: C’est cela, la vérité, point final !!!! Et dit à ses disciples, chargés de répandre la vérité: « ceux qui vous croiront seront sauvés, mais ceux qui ne vous croiront pas seront condmanés »: ce n’est pas tolérant, ce n’est pas humaniste, c’est tranchant et sans appel. Alors, cherche la vérité de tout ton coeur dans la Bible, et CROIS ce qu’elle te dit, pas ce que cette église qui a interdit et falsifié la Bible te raconte !

  49. Pastbiz   •  

    je viens de lire cet enseignement du DR Olukoya qui est un grand homme de Dieu et je m’engage à le diffuser au maximum de personnes par toutes les voies de communications.
    Que le Seigneur JÉSUS-CHRIST soit glorifié

  50. Giuseppe   •  

    autrefois,j ai pris le bapteme d eau au nom de Jésus-Christ chez les branhamnistes.
    Je remarque que marc s, en date des 26 et 29 mai 2006
    explique l enseignement de William Marrion Branham.
    A l époque ,ne connaissant rien à la parole de Dieu,
    nouveau venu,je croyais que les personnes agées avaient
    vérifié le contenu de W.M.Branham.Bien sur c est une
    époque de ma vie.
    Je suis tombé sur le site http://www.croixsens.net/bapteme-
    nom de Jésus que j ai lu avec attention et remarquai
    (Irenée AD 177,Démonstration de la prédication apostolique,3,page 32,vérifié dans:Initiation à la
    doctrine des pères de l Eglise,pages 99-100 de Kelly)
    Or nous disposons de beaucoup de textes qui prouvent
    que l on baptisait avec la formule trinitaire avant Nicéé:"nous avons reçu le bapteme pour la rémission
    des péchés au nom de Dieu le Père et au nom de Jésus-
    Christ,le fils incarné,mort et ressuscité et dans
    l Esprit-Saint de Dieu"
    Irenéé,un des 7 anges de la Révélation selon Branham
    qui soutient totalement notre position!"Après la chute,
    il(Jesus)ordonna aux onze autres au moment de retourner
    chez son Père,après la réssurection,d aller et d enseigner les nations dans le Père,le Fils et l Esprit-
    Saint"

    Dans cet endoctrinement reçu il était fait de Branham
    dans un de ses livres :"au concile de Nicée ,les uns
    disaient cela et Irenée disait (autre chose )en an 313.
    Or il est apparu que Irénée a vécu au 2é siecle et est
    décédé vers l an 202 après Jésus-Christ .Donc comment
    une personne décédée vers l an 202 ,a-t -elle était
    renseignée par W.W.Branham comme ayant participé au
    concile de Nicée vers l an 313 ?!?!?!

    Que dois-je faire pour etre délié de ce bapteme?

    Jesus-Christ a été élévé par des parents juifs et durant sa vie a récité des milliers de fois le Shéma
    Isarel (Deutéronome 6/4):Shema Isarel,Adonai Eloheynou
    Adonai Ehad" ……….jamais aucune parole de fraude
    n a été prononcée par la bouche de Jésus-Christ..
    ..Ehad (un composé de 2 ou 3 ) et n ai jamais prononcé
    ..Yahid (unique sans séparation possible)
    autre ex:réponse de Jésus-Christ à Philippe (jean 14)
    :celui qui m a vu a vu le Pére…Le Père et moi (jesus-
    Christ)nous sommes un (Ehad)
    Que dois-je donc faire pour etre délié de cela?

    D autre part,un jour j ai eu un entretien avec M.Renevier et il m a demandé mon origine et en fonction de ma réponse,mon papa décédé venait d Italie ,il a dit il a beaucoup d idolatrie en Italie et puis Renevier a
    eu un flash et a dit" que dans ce flash:il a vu que l on
    jettait un sort sur mes ancetres afin que leur famille et
    leurs descendants aient toujours des problemes dans leurs vies ….et pria brisant ce lien."

    Plus tard,ce fut pasteur Ruffo ,après avoir enseigné
    sur les malédictions héréditaires ,il fit l appel(en
    2008)j y répondu et dit:"le seigneur te dit que l on a jété un sort sur toi dans ton enfance afin de te détruire et que l on te détruise ,je brise ce lien."

    Comme tu vois Michelle,il a aussi la problématique
    …de jeter un sort..
    Pourriez-vous m éclairer Merci

    Que l Eternel Dieu en Jésus-Christ te bénisse;
    Giuseppe

    Michelle: Jeter un sort, c’eest de la sorcellerie,. Donc si ça a été brisé, c’est brisé ! Appuie-toi sur Nb 23:23 et proclame le, ainsi que Esaïe 54: Esaïe 54:17 Toute arme forgée contre toi sera sans effet ; Et toute langue qui s’élèvera en justice contre toi, Tu la condamneras. Tel est l’héritage des serviteurs de l’Éternel, Tel est le salut qui leur viendra de moi, Dit l’Éternel.[…]. Rajoute le psaume 18 et 91 en les proclamant avec foi ! Et chasse les malédictions au nom de Jésus: Dieu t’a TOUT DONNÉ: à toi de le mettre en oeuvre !

  51. HAIKEL MARIE   •  

    bonjour
    je voudrais comprendre quelque chose
    d’après ce que vous dites si j’ai bien compris quand on à été baptisé bébé et qu’en suite on est né de nouveau il faut d’abord se dé-baptisé mème si on à été baptisé par immersion au nom de jésus?
    répondé moi svp car je suis chrétienne depuis 14 ans et il y a à peine quelques mois je faisais de drole de rèves concernant l’église catholique
    le témoignage de nicole m’interpelle beaucoup parce que ça expliquerais certaine chose que moi mème je vis.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Nous le conseillons pour deux raisons

      1 – Tu ne sais pas à quoi ou à qui on t’a consacré dans ce baptême… Bien rarement à Jésus, la plupart des temps à des morts, et c’est tout sauf neutre ! (il faut briser cet acte fait sans ton consentement)

      2 – Tant que tu ne te fais pas rayer des registres de baptême, tu es toujours compté parmi les catholiques: tu « appartiens » par cet acte à cette dénomination !

      Une troisième raison: c’est souvent une occasion de témoignage, par le courrier que tu adresses à l’évêché, puis par le témoignage que tu en fais: cela te permet d’expliquer pourquoi ce premier baptême n’en était pas un, mais bien plutôt un acte sorcier …

      Et si as fait des rêves à ce propos, c’est que le Seigneur t’interpelle …

      • Karine   •  

        Bonjour Michelle et bonjour à tous,

        par rapport aux questions de Haikel Marie, et au témoignage de Nicole, et avec quelques années de plus de recul, conseilleriez-vous à tous les chrétiens de demander l’annulation de leur baptême catholique ?
        J’ai, comme beaucoup sans doute, été baptisée ainsi très jeune (3 mois), plus par tradition que par véritable croyance. Impossible de savoir à « qui » ou à « quoi » exactement je suis susceptible d’avoir été consacrée.
        Puis adulte, je me suis engagée par le baptême par immersion à l’âge de 25 ans.
        Le témoignage donné, ainsi que les commentaires m’interpellent.

        De plus, la démarche administrative n’a pas l’air des plus simple. Si certains peuvent apporter leurs expériences en la matière.

        D’avance merci pour vos réponses, témoignages, expériences…

        • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

          Moi, je l’ai fait …

          La démarche est très simple: on écrit à l’évêché de son lieu de naissance et on demande à être rayé du registre catholique; Il n’est pas mauvais de rappeler, bible en main, que ce baptême n’est d’aucune valeur

  52. helene   •  

    J’ai été baptisé catholique aussi 3 semaines après ma naissance mais je ne sent pas la nécessité d’être débaptisée car j’ai beaucoup reçu des religieuses où j’ai fait mes études, enseignement des commandements, des psaumes, le 23 en particulier, et j’en remercie le Seigneur mais quand les attaques occultes ont commencés, j’ai recherché activement le Seigneur et j’ai reçu le baptême par immersion chez les pentecôtistes.
    Pour ce qui est du passé j’ai reçu : 2 corinthiens 5/17  » Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici toutes choses sont devenues nouvelles ».
    Par contre, j’ai eu un carte d’appartenance à l’église pentecôtiste et en revenant d’un séminaire le Saint-Esprit m’a rappelé où elle était et m’a demandé de la détruire, Le Seigneur m’avait donné Ezechiel 34- 7à 16 afin de quitter cette église,il y a 13 années d’intervalle entre les faits.

Laisser un commentaire