Quand le négatif devient positif, par Paul Calzada

« Je veux que vous sachiez, frères, que ce qui m’est arrivé a plutôt contribué aux progrès de l’Évangile. » (Philippiens 1.12)

Il existe une règle d’algèbre assez curieuse : lorsqu’on multiplie deux nombres négatifs, on obtient un résultat positif. Moins fois moins égale plus ! Il n’est pas forcément nécessaire de comprendre, mais sachez simplement, que c’est une vérité incontournable. Le négatif devient positif !

De même, il arrive que la réussite découle parfois d’une succession d’évènements négatifs.


Considérons le cas de l’apôtre Paul. La multiplication d’épreuves et de circonstances négatives fut une constante pendant toute sa vie au service du Seigneur. Il a eu souvent à passer par la case prison ! On pourrait dire de son ministère : prison multipliée par prison égale merveilleuses épîtres ! Tous ces nombreux passages en prison lui ont permis d’écrire la plupart de ses épîtres qui constituent les bases d’une édification solide pour les croyants. Pour écrire tous ces livres, il a été nécessaire que Paul dispose de temps, Dieu le lui a fourni ! Paul l’a bien compris puisqu’il le dit dans le verset cité en introduction.
En d’autres mots : le négatif est devenu positif.

La réussite se construit au travers d’expériences négatives surmontées.

Vous aurez à subir des revers, des échecs, des déceptions. Parfois, ils vont sembler se multiplier ; ne soyez ni révoltés ni surpris. N’entrez pas dans une révolte ou une contestation, mais dites à Dieu que vous êtes surpris, que vous ne comprenez pas, et faites comme Asaph, dites comme lui : « Dieu est bon…Dieu sera toujours le rocher de mon cœur et mon partage » (Psaume 73.1 et 26). Asaph était perplexe face aux difficultés qu’il rencontrait. Il était déçu et découragé, mais il a tout à coup compris que les desseins de Dieu allaient bien au-delà du moment présent. Depuis trois mille ans, les psaumes d’Asaph ont encouragé des millions de lecteurs de la Bible.

Le Seigneur Jésus-Christ a été méprisé, humilié, crucifié, mais il est devenu une source merveilleuse de salut pour tous les hommes. Êtes-vous rejetés, oubliés, méprisés ? Passez-vous par la vallée des larmes ? Dieu veut la changer « en un lieu plein de sources » (Psaume 84.6).
Il vous est peut-être arrivé de subir certains rejets, certaines mises au placard, surmontez ces situations en considérant qu’elles peuvent être un tremplin pour entrer dans une nouvelle dimension dans votre service pour Dieu.

Un conseil pour ce jour :

Confessez avec foi cette parole de l’Écriture : « Toutes choses concourent ensemble au bien de ceux qui aiment Dieu » (Romains 8.28). Vous allez entrer dans cette dimension miraculeuse où le négatif devient positif.

Paul Calzada

Laisser un commentaire